Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 07-03-2008 14:45:37

coyotte26
microbiologiste montagnard
Inscription : 29-05-2007
Messages : 2 072
Site Web

shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

Depuis que je suis arrivé au Japon, j'avais promis à l'un des oncles de ma femme que nous irions randonner ensemble seulement l'homme à 68 ans et sort d'un cancer de la gorge (speciale dédicasse à qui nous savons tous) alors je n'étais pas bien sûr de ses capacités et du coup où l'emmener. J'ai finalement choisi une rando près de fuji-san avec nuit dans un temple buddhiste, Keishin-in de telle sorte que l'on ait pas à porter de matériel de camping. Nous accompagnerons, le père de Kaori et le beau-fils de son oncle ce qui doit en faire mon beau-cousin-germain (?). En tout cas il travaille à la base américaine de Yokosuka, parle parfaitement anglais et cela aide beaucoup pour communiquer avec nos deux ancêtres qui sont un peu tête de mule.

Il existe 2 chemin d'ascension pour Shichimen-san, un long et un court, nous choisirons le long. Le chemin part d'un cimetière et l'immense torii rouge nous annonce clairement dans un site sacré.
PICT0058.JPG
Le temps n'est pas vraiment splendide, il neige un petit peu mais c'est égal, nous attaquons l'ascension au milieu d'un forêt de cyprès plantés des plus monotone.
PICT0061.JPG
J'en profite pour pratiquer mon japonais et j'apprends enfin la signification des "stations" (chome 丁目) qui jalonnent chaque chemin de randonnée japonais.
PICT0065.JPG
Le premier kanji est une unité de volume utilisée entre autre pour le sake, en gros 20cl, le second signifie huile (pour lampe). En fait le nombre total de balise indique le nombre de fois qu'il faudra recharger sa lampe à huile pour arriver au sommet et c'est donc une indication de temps de parcours... Ah comme c'est bon de randonner avec des retraités pleins de culture et un traducteur personnel ! En tout cas il y en a une 50aine jusqu'au sommet et ici vous voyez la 17è où la neige et la glace nous ont rattrapés, environ 800m d'altitude. Nous chaussons les crampons et continuons dans une forêt qui redevient un peu plus sauvage.
PICT0070.JPG
Le déjeuner se déroule au pied d'un immense arbre... de nature inconnue mais à l'évidence sacré vu l'énorme corde tressée qui l'entoure. L'hiver ayant déshabillé les arbres nous pouvons apercevoir la base de Fuji-san. La plus belle montagne du Japon est timide et se cache dans les nuages.
PICT0082.JPG
Au fur et à mesure que l'après-midi avance, le ciel se dégage et le soleil brille fort lorsque nous atteignons okuno-in, un premier temple à environ 1500m d'altitude. Le voile nuageux sur le sommet du sommet du Japon se déchire.
PICT0095.JPG
PICT0090.JPG
Encore 1hr de marche tranquille, presque à plat jusqu'à notre destination du jour, Keishin-in.
PICT0104.JPG
PICT0111.JPG
Il n'y a pas grand monde et nous sommes rapidement priés de nous baigner dans le bain commun afin de nous réchauffer et de nous préparer pour le diner et la prière du soir à laquelle tous les hôtes se doivent d'assister. Un bain ? Chaud ? Je n'y croyais pas mais il était bien là et bien agréable ! En allant au bain, je remarque un thermomètre : -0°C et l'eau dans les éviers est gelée... On va pas avoir très chaud cette nuit !
Malheureusement, les photographies sont interdites dans l'enceinte du hondo (hall principal du temple). Je ne peux donc que tenter de vous décrire ce manière bien fade cette symphonie étrange d'incantation de sutra, de tambour et de xylophone. C'est assez indescriptible... J'écoute et je regarde silencieusement et respectueusement. Elle se déroule en 2 partie entre lesquelles nous prenons le diner, végétarien bien sûr mais agréable suprise, sake compris !
PICT0117.JPG
Si shichimen-san et Keishin-in sont connus, ce n'est pas tellement pour la beauté du chemin qui y mène mais plutôt pour l'extraordinaire balcon que le lieu offre sur Fuji-san. Nous ne sommes qu'à une 30aine de km du géant et le ciel s'est complètement dégagé. Nous nous extasions donc devant le dégradé de couleur qui s'imprime su rle manteau blanc de Fuji au fur et à mesure que le soleil.
PICT0125.JPG
Le soleil est couché, il est tôt mais il fait déjà bien froid et c'est l'heure de la seconde partie du rituel. Cette fois-ci, c'est le prêtre principal du temple qui officie. Il y a lecture de sutra au rythme de cloches et xylophones. la mélodie est répétitive et assez enivrante puis des auxiliaires se placent derrières de taiko (gros tambours) et tapent, beaucoup sursautent, surpris par le coup de tonnerre. les moines s'approchent alors de nous et nous battent (gentillement quand même) avec une espèce de baton recouvert de tissus dans le but de nous purifier puis retournent à leurs récitations. La méditation se continuent au rythme des nam myoo renge kyo que tout le monde entonne. Puis tout se calme et l'on a le droit à une petit sermon dont je ne capte pas un mot et nous rentrons dans notre chambre commune où les futons ont été déroulés. Nous ne sommes que 7 cette nuit là. Nous 4, 3 randonneurs de Yokohama et deux fervent buddhistes de Tokyo qui n'ont pas vraiment été très communicatifs. Evidemment, je deviens rapidement le sujet de toutes les questions mais ça fait partie du jeu !
Il est temps d'aller au lit car le réveil est à 5h pour d'une part assister au lever de soleil et d'autre part assister à la prière du matin. Les lits se composent de gigantesques futons, environ 2x5m recouvert de tout aussi gigantesques couvertures. Jamais je n'ai dormi sous des couvertures aussi lourdes ! Se retourner relevait de l'exploit d'haltérophilie !
l'heure du réveil. J'enfile mes chaussures et toutes mes épaisseurs et cours voir à quoi ressemble Fuji de nuit avant la prière du matin et le petit déjeuner. Les photos se passent de commentaires...
PICT0132.jpg
PICT0141.jpg
Le soleil émerge du flan ouest de Fuji. 2x par an, aux équinoxes, il se lève exactement au sommet de Fuji.
PICT0167.jpg
PICT0174.jpg
Il est finalement temps de se mettre en route pour le sommet de Shichimen-san, une 100aine de mettre plus haut. On va utiliser les raquettes car on nous annonce un peu plus d'1m de neige (bonne année). Notre but est de traverser le massif par hakken-dake pour ensuite descendre vers une ville dont je ne me souviens plus le nom et ensuite rentrer chacun de notre coté. Rapidement l'oncle de Kaori montre ses limites. La neige est profonde et même avec les raquettes on s'enfonce pas mal. Il n'objecte pas quand je propose d'ouvrir et de faire le chemin, c'est un homme fier et il donne tout ce qu'il a... Mais ces 68 ans et récentes épreuves le rattrapent quelque peu. Je commence à m'inquieter sur sa capacité à réellement faire la traversée et je cherche une façon de l'inciter à faire demi tour au sommet plutôt que de se lancer dans quelque chose que je ne suis même pas sûr d'arriver à finir moi même en temps.
PICT0200.JPG
Nous arrivons sans encombre au sommet, 1989m, mais malheureusement la vue est bouchée par les arbres. C'est pas grave, il fait un temps magnifique et tout le monde est heureux.
PICT0180.JPG
Et là surprise, personne n'est allé plus loin que le sommet depuis des semaines, pas la moindre trace du chemin... le beau-cousin à casser une des lanières de ses raquettes (MSR) dans la montée. Malgré 2 tentative de réparation à grand coup de corde, ça ne tient pas. Il essaye mais il est impossible pour lui d'aller plus loin sans raquettes. On ferra demi-tour mais l'on ne peut tourner le dos à cette neige vierge alors on l'abandonne un petit peu au sommet pour aller se ballader. Et comme Alice, nous suivons le lapin au pays des merveilles
PICT0185.JPG
PICT0186.JPG
1/2h plus tard environ, nous rejoignons le sommet puis attaquons notre descente, retour dans le réel.
Nous n'avons pas le temps pour un onsen et épuisé d'avoir créer la trace toute la journée, j'en oublierai mes guêtres dans le train qui me ramène à Osaka.

La rando en elle-même n'a rien de bien spectaculaire et si grimper sur Fuji-san n'a rien de très excitant, contempler cette montagne est toujours un moment de pure délectation. Le dépaysement total qu'offre la nuit au temple apporte également une touche d'exotisme qui ravira tous les gaijins. Franchement si je dois recommander une rando hivernale à un touriste qui ne fait que passer, c'est bien celle-là !

EDIT : fatigué en écrivant, grosse erreur de traduction de kanji !

Dernière modification par coyotte26 (09-03-2008 13:13:57)

Hors ligne

#2 07-03-2008 15:09:11

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Messages : 4 576
Site Web

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

Ma-gni-fique ! (comme d'hab). Merci pour cette belle rando !

w.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#3 07-03-2008 15:19:19

odinius
*
Lieu : Dans le plat pays
Inscription : 22-01-2006
Messages : 2 727

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

Waouh, c'est magnifique, et puis cette neige sans traces de pas, le sol immaculé de blanc, j'adore.

Et ce magnifique lever de soleil, une pure merveille.

Merci encore de nous faire partager ces merveilleux moments.


La Randonnée améliore l'être humain, si tous les hommes marchaient plus, nous n'en serions pas là.     

Ma galerie photo   Mon blog

Hors ligne

#4 07-03-2008 15:39:40

SpySNL
N°8
Lieu : Plus près des Vosges
Inscription : 07-06-2006
Messages : 5 854

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

Merci à toi coyotte26 pour ce beau récit et ces belles photos !

Tu m'as enmené au Japon l'espace d'un instant... et j'ai envie d'y retourner plus longtemps ! wink

Hors ligne

#5 07-03-2008 15:51:38

HexCore
MULvivor
Lieu : Berlin
Inscription : 20-12-2007
Messages : 144

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

MAGNIFIQUE !!

Autant par le récit que tu nous offres que par les splendides clichés !


"Pour l'enfant, amoureux de cartes et d'estampes, l'univers est égal à son vaste appétit. Ah ! que le monde est grand à la clarté des lampes. !" Charles Baudelaire.

Hors ligne

#6 07-03-2008 16:57:46

mad
Jaguar anar
Lieu : Essonne et reste du monde
Inscription : 06-07-2007
Messages : 3 121

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

Superbe comme tous tes récits, coyotte26 !
Merci smile !


Un bon hamac vaut mieux qu'un long discours !

Hors ligne

#7 07-03-2008 16:59:05

Isshin
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 11-02-2008
Messages : 62

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

Ohayo gozaimasu Coyotte-san smile
O genki dess ka ?

(et là j'ai pratiquement épuisé mon Japonais ^_^)

Le Japon est comme qui dirait "mon rêve d'enfant", depuis tout gamin je veux visiter le Japon, et du haut de mes 27 ans bientôt, cette envie ne m'a pas quitté smile
Je suis aussi fondateur d'une team de Fansub qui sous titre des anime Nippon en Français (en passant par l'anglais car mon niveau de Japonais est exécrable même si
j'ai une ou deux méthodes qui trainent chez moi)

Dans quelle région es-tu ? si je passe par le Japon d'ici la fin de l'année ou début 2009 (ou plutôt si mon budget me le permet ^^)
j'espère qu'on pourra se faire un p'tit bol de ramen et quelques sushis ensemble wink

Alors en te lisant, je te jalouse, je t'envie, mais je te remercie aussi de nous faire partager ce petit moment Nippon wink
Fuji-san à l'air en forme, vous avez pas fait une halte dans un Onsen bien chaud en extérieur ? (le rêeeeeeeve !)

Ja ne smile

Dernière modification par Isshin (07-03-2008 16:59:21)

Hors ligne

#8 07-03-2008 17:32:05

micolett
Qui marche au pied-de-biche
Lieu : lyon
Inscription : 16-01-2006
Messages : 1 751

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

MERCI, COYOTTE!




Mais s'il te plaît, arrête, j'ai super trop envie d'y retourner moi aussi...

Hors ligne

#9 07-03-2008 19:28:37

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 220
Site Web

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

photos magnifiques, pleins d'informations intéressantes
c'est toujours un régal de suivre tes reportages smile


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#10 07-03-2008 20:12:33

Etienne
Membre
Inscription : 14-04-2007
Messages : 761

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

les photos du Fuji ensoleillé sont superbes!
merci bien pour ce récit,

cordialement,

Hors ligne

#11 09-03-2008 13:21:53

coyotte26
microbiologiste montagnard
Inscription : 29-05-2007
Messages : 2 072
Site Web

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

Bonjour à tous et merci,

Je viens de rectifier une grosse erreur que j'ai faite en écrivant. Il devait être un peu trop tard et mon esprit un peu embrumé par quelques verres de sake. Je colle ici la mise à jour pour que vous n'ayez pas à tout relire !

coyotte26 a écrit :

J'en profite pour pratiquer mon japonais et j'apprends enfin la signification des "stations" (chome 丁目) qui jalonnent chaque chemin de randonnée japonais.
Le premier kanji est une unité de volume utilisée entre autre pour le sake, en gros 20cl, le second signifie huile (pour lampe).

Je suis ravi que ça vous ait plus, ça m'a bien plu à moi aussi smile. D'autant plus que la naissance du bébé approche et que mon rythme de rando va donc baissé nettement !

@isshin : On est un peu pareil alors. Moi aussi je suis né dans la génération manga et j'ai toujours rêvé d'aller au Japon. C'est beaucoup plus simple qu'il n'y parait (au moins tant qu'on est étudiant). Passer un an au Japon n'est vraiment pas si compliqué et les bourses plutôt faciles à obtenir (au moins quand on est scientifique). la décision la plus dure à prendre car cela ne fait partie (à tord) des habitudes française c'est de stopper tout et de prendre ce que les anglo-saxons appelle un sabbatical (qui n'est pas tout à fait comme une année sabbatique). En tout cas si tu passes au Japon et que j'y suis encore, je serai ravi de te rencontrer... Comme chacun de vous d'ailleurs !

PS : J'oubliais, dans tout ça, celui qu'il faut féliciter le plus, c'est tetsuyasu, l'oncle de ma femme qui comme je l'ai dit a 68 ans et sort d'une grave maladie. Il est une preuve vivante que le courage et l'exercice maintiennent en vie ! Il a quand même confessé avoir eu des courbatures féroces la semaines qui a suivi... Mais j'en ai eu aussi !

Dernière modification par coyotte26 (09-03-2008 13:23:55)

Hors ligne

#12 09-03-2008 16:49:42

Isshin
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 11-02-2008
Messages : 62

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

Déjà, mes félicitations pour le p'tit bout en préparation big_smile
Et une holà pour Tetsuyasu qui comme tu le dis, impose le respect du haut de ses 68 ans smile

Je ne suis plus étudiant depuis un bail, et le Japon est malheureusement un pays assez cher (de ce que j'en sais du moins ^^) au niveau hébergement
J'ai très envie d'y aller mais si c'est pour passer 1 semaine à Tokyo faute de moyens... bof, même si ça serait déjà ça !
J'essaie donc d'attendre, encore et encore, pour avoir un budget plus important afin de visiter vraiment le pays

Je suis en train de me renseigner sur les working holidays, que je compte faire en australie et en nouvelle zélande, le Japon est un peu plus tatillon à ce niveau
et il faut justifier d'un programme, avoir de l'argent, et quasiment un emploi qui nous attends... dur dur smile

ne parlant pas Japonais (ou pour faire le malin comme sur le post précédent ^^), tu crois qu'on peut trouver du boulot facilement en parlant anglais ?

Edit : je viens en plus de voir que seulement 500 visa WH sont attribués par an big_smile

Dernière modification par Isshin (09-03-2008 16:51:55)

Hors ligne

#13 09-03-2008 17:05:28

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 392

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

Kikoo coyotte26 wink

Superbe compte-rendu et histoire, comme à ton habitude. Il s'en dégage toujours une ambiance très zen qui donne vraiment envie d'aller se balader...

eraz

Hors ligne

#14 09-03-2008 18:25:05

facol
Etre soi...
Lieu : Var
Inscription : 25-01-2005
Messages : 480

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

Effectivement encore un très beau compte rendu!! tu devrais vraiment te faire sponsoriser par l'office de tourisme du japon smile

Hors ligne

#15 09-03-2008 22:28:55

patlechauve
Membre
Lieu : 95, 64, CH et projet de Japon
Inscription : 04-12-2007
Messages : 630

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

Merci pour ce récit et ces photos. J'espère que l'an prochain mes images de Shikoku seront aussi belles.

PH, l'espoir au coeur


Dépasse la tolérance, soit bienveillant!

Hors ligne

#16 10-03-2008 17:41:57

Peyo
PRO
Inscription : 06-03-2005
Messages : 3 857
Site Web

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

patlechauve a écrit :

Merci pour ce récit et ces photos. J'espère que l'an prochain mes images de Shikoku seront aussi belles.

PH, l'espoir au coeur

On les attendra de pied ferme ces belles photos PH smile

Amitiés

Peyo

Hors ligne

#17 10-03-2008 18:56:37

Tétard
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 20-06-2007
Messages : 557

Re : shichimen-san (七面山), raquettes, fuji et buddhisme.

A mon tour de te remercier pour ce récit et ces belles photos...

On attend aussi celles de Patbald.


On offre de face la vérité à son égal : on la laisse entrevoir de profil à son maître.
(Chamfort, Eloge de La Fontaine)

Hors ligne

Pied de page des forums