Annonce

Les inscriptions pour le camp itinérant de cet été 2019 sont ouvertes !
7 jours de randonnée légère itinérante dans les Pyrénées avec l'association Randonner léger, pour se rencontrer et partager notre passion.
La discussion sur le forum.

#1 06-12-2008 18:06:53

Volo
Rêve de longues distances
Lieu : Lyon
Inscription : 18-10-2007
Messages : 200

Mon tour du mont blanc fin aout

Voilà le récit de mon TMB, effectué au mois d'aout, avec un peu de retard big_smile mais mieux vaut tard que jamais !

C'était ma première grande randonnée, et elle à été effectué en solitaire, et avec un sac assez lourd. On était loin de la mul, mais ce n'est pas plus mal d'être parti très chargé car au moins, j'ai vraiment compris l'intérêt d'etre Mul. Plus jamais sa smile
J'éspère que le récit vous plaira wink

Mercredi 20 aout
Je me rend au houches par le « mont blanc express ».
j1trainfx0.jpg
w845.png

Le ciel est très chargé. Les gouttes de pluie tombent sur la vitre du train. Je vais donc devoir démarrer mon TMB sous la pluie et le froid.
A peine parti, alors que je veut mettre la housse de pluie sur mon sac, je me rend compte que c'est impossible à cause du z-lite qui occupe trop de place en largeur. Tant pis, on se contentera de la méthode du sac poubelle.
Je traverse le village et attaque la montée au col de Voza. Assez raide d'ailleurs. Au moins sa me met tout de suite dans l'ambiance. J'avoue que je souffre assez avec mon sac de 16,5 kg. Je regrette d'avoir emmené autant de nourriture et surtout 3,5 L d'eau !! Il pleut toujours et la pente s'accentue. Le moral en prend un coup dès le début. Pourvu que sa s'améliore par la suite !
Vers midi j'atteins le col de Voza. C'est cool, mais dommage que je ne vois pas à 100m.
j1colvozaxw5.jpg
w845.png

Je redescend vers Bionnassay, après une pause repas sous la pluie. J'ai de la chance, le ciel se dégage. En fin d'après midi, il fait même beau; je suis passé du manteau+polaire au t-shirt.
j1vuekf6.jpg
w845.png

J'atteins les contamines après une première journée de marche bien fatigante. Dodo au camping.

Jeudi 21 aout
Aujourd'hui ,bonne journée en perspective. Il fait beau et sa va bien monter. Que demander de mieux ?
J'attaque donc vers 9h30 avec beaucoup d'enthousiasme.
Première étape: notre dame de la gorge. Puis,le chemin s'élève au dessus du torrent. La montée, bien qu'un peu raide est très agréable; je suis encore à l'ombre. Je m'arrête de temps pour prendre quelques photos. Par contre, je croise énormément de randonneurs à la journée, souvent en famille.Trop même, tant pis. Un peu avant midi je m'arrête pour la pause repas, au dessus du chalet de La Balme.
j2versrefugebalmebp8.jpg
w845.png

j2plandesdamesou6.jpg
w845.png

Après une mini sieste, c'est reparti pour le Col de la croix du bonhomme. Le soleil commence à taper fort et aucun point d'ombre à l'horizon. Heureusement, je peut me rafraichir régulièrement en trempant ma casquette dans les torrents. La montée, bien qu'un peu rude, est des plus belle. En plus, plus je progresse, moins je croise de marcheur à part quelques « traileurs ». Dans sa dernière partie, la montée devient encore plus raide. C'est dur mais c'est beau.
Et puis sa y est, à force de marcher, je commence à en voir le bout. En fait je n'aperçois le col qu'assez tard. Quelle récompense pour moi d'être arrivé jusqu'en haut. Je suis vraiment heureux, car j'en ai pas mal bavé ans la monté, surtout avec ce sac assez lourd.
Alors que je fais une pause gouter, je suis rattrapé par deux italiens qui font le TMB...à vélo ! Belle prouesse, mais ils ont en fait plutôt l'air de regretter car ils ont du effectuer toute la montée en portant leurs VTT.
j2coldubonhommete8.jpg
w845.png
j2coldubonhommefd6.jpg
w845.png

Bon allez, c'est pas tout sa, mais il faut repartir. Je suis à 2329m (col du bonhomme), et il me faut maintenant rejoindre le col de la croix du bonhomme, à 2433m. La montée est beaucoup moins raide et assez agréable. J'aime bien marcher dans la caillasse ^^.
Une fois le col atteint, je redescend au refuge du CAF. J'y passerais la nuit, par peur du froid.
j2refugebf0.jpg
w845.png

Sa tombe bien, je ferais la connaissance de Pascal, un futur traileur de l'UTMB.

Vendredi 22 aout
Pff quelle nuit ! Bien sûr je suis tombé avec des gens qui ronflent et qui se lèvent tôt. Pas terrible pour récupérer.
Aujourd'hui, je choisi de faire la variant du col des fours. Je remonte dans un premier temps jusqu'au col de la croix du bonhomme, où je peut voir le drapeau tibétain.
j3colpu5.jpg
w845.png
Puis je continue de monter en direction de ce fameux col des fours. 40 minutes et quelques pauses photos plus tard je me retrouve face à un énorme nevé qui ressemble à une vague prête à déferler sur moi. Bienvenue au col des fours ! J'essaye d'escalader la neige mais après avoir failli glisser je préfère le contourner. Vue imprenable sur les montagnes !!
j3coldesfoursbj9.jpg
w845.png
La descente par contre est moins drôle. Je croise quelques personnes montants par l'autre côté.
Le temps se couvre et c'est sous la pluie que je redescend vers la ville des glaciers. Un peu avant le hammeau j'aperçois d'ailleurs ma première marmotte. Trop content !
Et puis c'est la montée au col de la Seigne, qui commencera...sous la pluie ! Heureusement, 30 minutes plus tard je me retrouve en t-shirt et sous le soleil ! La montée est relativement facile, beaucoup moins raide que celle de la veille.En plus mon sac s'est pas mal allegé depuis le départ !
Une fois au col de la seigne (2516m), qui marque la frontière entre la France et l'    Italie, je m'accorde une petite pause gouter. Elle sera malheureusement de très courte durée, car le mauvais temps arrive. Le vent est glacial et le brouillard va bientôt me rattraper.
j3coldelaseignely3.jpg
w845.png
Allez c'est parti pour la descente. Je vois quelques marmottes; j'arrive même a en photographier une en zoomant un peu.
Et puis j'arrive au rifugio elisabetta, qui fait face au glacier.
j3glaicerdelaleblanchejw3.jpg
w845.png
Je vais camper à proximité de ce refuge, à côté d'une ancienne caserne. Je m'y refugie pour manger afin d'être un peu abrité du vent. Je retourne ensuite sous la tente que j'ai planté juste à côté. La pluie commence à tomber et le vent forcit. La nuit promet d'être plutôt fraiche.

Samedi 23 aout
Finalement, il n'a pas fait si froid que sa, le pire à en fait été le vent. La microzoid à été secouée durant quasiment toute la nuit et le claquement de la pigeonnière d'aération m'a réveillé plusieurs fois. En repliant la tente, je discute avec deux jeunes américains qui ont posés leur tente (autoportante) dans la vielle caserne. Ils n'ont cependant pas été épargnés par le vent qui s'est engouffré par les trous des fenêtres et de la porte.
Après cette petite discussion, je décide de mettre le cap sur la ville de Courmayeur,où je me ravitaillerais. Je marche sur une longue ligne droite, en direction de la retenu d'eau du lac Combal. Je me trouve sur une sorte de petit plateau traversé par de nombreux ruisseaux. En me retournant, je peut apercevoir le glacier de la Lée Blanche qui fait face au refuge. C'est vraiment splendide!
Voulant arriver à Courmayeur avant la fermeture des magasin à midi, je décide de prendre le bus; en plus cela m'évite une horrible descente. Une fois mon sac à dos bien rempli, je repars de Courmayeur, direction le refuge Bertone. L'itinéraire monte d'abords par la route, puis par un chemin. La montée est assez raide jusqu'au refuge, et mon sac plus que chargé ne facilite pas les choses. Enfin, tant pis, je prend mon temps, je ne suis pas pressé !
j4courmayeurnt6.jpg
w845.png
Une fois au refuge, je reconnaît un randonneur qui m'a doublé dans la monté. Nous discutons rando autour d'un bon coca bien frais qu'il m'offre. Après une bonne montée sous la chaleur sa fait plaisir !
Je part ensuite à la recherche d'un emplacement pour la nuit. Je monte la tente et vide mon sac. Il est l'heure de faire un peu de rangement. Je reste consterné à la vue de ma nourriture. Avais-je vraiment besoin d'en prendre autant alors que je peut me ravitailler dans seulement deux jours ?
j4tentecd0.jpg
w845.png
Il est 19h30 et le froid arrive. Je mange avec le manteau et le bonnet. Dodo à 20h. La nuit promet d'être fraiche.

Dimanche 24 aout
Comme prévu, il a fait froid, environ -2°c. Le sommeil n'a pas été terrible dans mon sac 5°c. Pendant que je repli la tente, j'aperçois encore des endroits givrés malgré le soleil qui fait son apparition.
Aujourd'hui, journée « cool », avec seulement 5h de marche, principalement en « balcon ». Aucun col à franchir donc, mais cela ne gache pas pour autant mon plaisir. La vue est splendide sur les Grandes Jorasses, et bien sûr le Mont Blanc.
j5grandesjorassesfo0.jpg
w845.png
J'avance à un bon rythme, m'accordant de temps à autre des petites pauses pour manger, jeter un œil sur le topo, ou tout simplement contempler les montagnes. Il fait beau et chaud, je me rafraichit régulièrement en trempant ma casquette dans un ruisseau. Vers la fin, le GR redescend direction Arp Nouva, puis remonte pour aller au refuge Eléna.
j5refugeuu5.jpg
w845.png
Comme il fait de nouveau bien frais, je choisi l'option « nuit en refuge » pour ce soir. Je me paye même le luxe d'un repas au refuge, avec le randonneur qui m'a payé à boire la veille, et sa femme.
La nourriture est bonne, mais en quantité insuffisante pour rassasier un marcheur. Je me couche donc en ayant encore un peu faim.En tout cas je ne devrais pas avoir de problèmes pour m'endormir. Heu...ben en fait si ! Un groupe d'ados  (accompagnés par des éducateurs) à aussi choisi l'option refuge. Inutile de préciser qu'il y régnait comment dire...un certain bordel !

Lundi 25 aout
Après avoir donc passé une mauvaise nuit, j'attaque la montée au grand col Ferret (2537m), qui me fera passer en Suisse. Sa grimpe sec dès le début. Le petit déjeuner a du mal à passer; je dois m'arrêter régulièrement sinon tout ressort. Malgré tout je j'arrive en haut du col « dans les temps ». Le panorama est absolument splendide. Je me retourne et prend le temps de contempler l'ensemble du TMB italien, depuis le col de la Seigne. Je revoit également mes compagnons d'hier.
j6wu3.jpg
w845.png

j6colsy3.jpg
w845.png

j6ferretqg4.jpg
w845.png

Après quelques photos, j'entame la longue descente vers le petit village de Ferret. Le vent forcit. Je lève la tête : des gros nuages arrivent. Ils s'agit de ne pas trainer, pour essayer d'éviter au maximum la pluie. Une heure plus tard, les gros nuages m'ont rattrapés et les premières gouttes me tombent sur la tête. Vite, sortir le manteau et emballer les affaires dans des sacs poubelles. La pluie redouble d'intensité. Je commence à être trempé. Une fois le village de Ferret atteint, je n'ai pas le courage de me faire à manger sous la pluie; je vais donc me requinquer avec un bon steack-frites au bar-restaurant. Une fois rassasié, je regarde par la fenêtre et...miracle, il ne pleut plus !
j6suissebr0.jpg
w845.png
Je reprend donc la progression vers la Fouly, puis Praz de Fort en longeant une petite rivière,la Dranse. Je côtoie de magnifiques falaises qui doivent être un paradis pour les grimpeurs.
La marche se fait à un rythme moins soutenue. La fatigue de la nuit dernière revient. Une sièste s'impose, tant pis si je n'atteint pas l'objectif fixé pour aujourd'hui.
Je gagne la ville de Praz de Fort en fin d'après midi. Issert est à vingts minutes, je pense camper par là ce soir. J'ai l'impression d'avoir un début de tendinite car je redescend par moment une douleur assez forte au tendon gauche. J'ai âte de dormir car je suis vraiment fatigué malgré la petite sieste.
Bien que le bivouac soit formellement interdit en Suisse, je prend le risque et pose ma tente en contrebas du sentier. Ce soir il fait bon; je dormirai sans craindre d'avoir froid.

La suite bientôt wink

Dernière modification par Volo (13-04-2009 10:37:04)

Hors ligne

#2 06-12-2008 19:18:22

Etienne
Membre
Inscription : 14-04-2007
Messages : 761

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

salut Volo,

super récit. ça donne vraiment envie de faire ce tour du Mont Blanc.

la photo ou l'on te voit de dos et assis est très belle.

on se croisera peut-être cet été au détour d'un col alpin.

a+

ps: j'oubliais: peut tu nous en dire un peu plus sur le matos utilisé. ce qui t'a manqué? ce qui était en trop? comment as-tu gérer la nourriture, la flotte, etc?

Dernière modification par Etienne (06-12-2008 19:19:54)

Hors ligne

#3 06-12-2008 20:12:45

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 220
Site Web

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

joli tour Volo, pour une première !

+1 pour la photo champêtre , de l'élégance et le bonheur de randonner  smile


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#4 06-12-2008 23:55:26

bodha
Membre
Lieu : Québec-Canada
Inscription : 11-09-2008
Messages : 450
Site Web

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Ahhhh! Volo, superbes photos.
Cool récit, ça fait du bien de le lire. big_smile


ma liste d'equipement!

Le bonheur...... suivre mes pieds!

Hors ligne

#5 07-12-2008 18:02:26

Volo
Rêve de longues distances
Lieu : Lyon
Inscription : 18-10-2007
Messages : 200

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Merci , ravi que sa vous ai plu ! big_smile

Pour le matériel, disons qu'il n'était pas vraiment adapté : certaines choses m'ont manqués alors que d'autres étaient en trop.
Je reviendrais la dessus dans la deuxième partie, a la fin. Je vais la faire dans la semaine !

modif : pourquoi mon message apparait en double ?

Dernière modification par Volo (07-12-2008 18:05:16)

Hors ligne

#6 07-12-2008 18:36:08

bodha
Membre
Lieu : Québec-Canada
Inscription : 11-09-2008
Messages : 450
Site Web

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Volo a écrit :

Merci , ravi que sa vous ai plu ! big_smile


modif : pourquoi mon message apparait en double ?

peut être une histoire de cache a vider....a vérifier big_smile

vte la suite..... smile


ma liste d'equipement!

Le bonheur...... suivre mes pieds!

Hors ligne

#7 08-12-2008 00:28:33

Gigi
Dahumûle vive les mélanges !
Lieu : belleville
Inscription : 04-02-2006
Messages : 418

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Merci Volo pour ton récit smile ça fait du bien à cette période de l'année !
mais dis-moi, tu emmènes un manteau en rando ?

Hors ligne

#8 08-12-2008 19:35:54

Basi
Marmotte Utopique de Laboratoire
Lieu : Rhône-Alpes-Auvergne
Inscription : 28-05-2008
Messages : 495
Site Web

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Oups, tu coupes ton récit en plein suspens ! Ça me fait remonter plein de souvenirs, j'ai fait le TMB à peu près à la même époque dans l'autre sens, on a dû se croiser smile Je te rassures, pour le Col de Voza, tu n'as rien loupé d'inoubliable, c'est plein de remontés mécaniques sad J'ai beaucoup aimé le col des fours aussi, ça vaut le coup d'oeil. Et en effet, pas besoin de trop se charger en nourriture, on croise des villages quasiment tous les jours (ah, le fromage de Courmayeur... j'en bave encore ! lol )
On attend la suite du récit alors !

Hors ligne

#9 08-12-2008 21:23:04

DBL
M(U)L
Lieu : Bruxelles
Inscription : 23-03-2008
Messages : 944

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

chouette récit ! le TMB il faudra que je le fasse un jour.  Quelle était la fréquentation en août ? on parvient à marcher seul quand même ?

Hors ligne

#10 10-12-2008 16:59:29

Volo
Rêve de longues distances
Lieu : Lyon
Inscription : 18-10-2007
Messages : 200

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Gigi a écrit :

mais dis-moi, tu emmènes un manteau en rando ?

Oui oui, j'avais un énorme veste, pas terrible, car pas technique et....très lourde (950 gr je crois). La prochaine fois je part avec une raidlight de 260 gr smile


A DBL : fin aout, je déconseille, il y a pas mal de monde. Si tu souhaite le faire, part plutôt en juin/début juillet à mon avis, plus calme (et puis les journées sont plus longues aussi ! )
Étant donné que c'était mon premier GR, sa me rassurais un peu de savoir qu'il y avait du monde pas loin, mais désormais, je compte partir quand il n'y aura personne !!


La suite : surement ce week end, je suis débordé de travail en ce moment sad

Hors ligne

#11 10-12-2008 21:13:29

c_moi_yves
Initié par le GR34
Lieu : 77
Inscription : 23-04-2006
Messages : 316
Site Web

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

ça smile c'est un beau récit. Je suis passé par là mi-septembre, et il y avait de la neige au refuge de la Croix du Bohomme, donc paysage complètement différent. Le drapeau Tibétain est certainement l'oeuvre d'un jeune gardien du refuge qui étudie cette langue à Paris.
J'attends la suite tongue avec peut-être moins de sa sad et plus de ça smile
Bonne soirée .

Hors ligne

#12 30-12-2008 18:12:27

fredericpui
Membre
Lieu : JURA
Inscription : 07-06-2008
Messages : 448

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Salut,
je fais remonter le sujet.
Comme d'autres il me tarde de lire la suite car je me prépare à réaliser le TMB début juillet 2009. Ton récit est bien rédigé, cela me permet de sentir l'ambiance de ta randonnée et peut me donner des idées.
Je suis preneur aussi de voir ta liste d'équipement (sac de couchage, type de réchaud...), ce qui t'a été nécessaire et ce qui a été inutile.
Je compte partir aussi en tente, as tu pu la poser partout ou à certains refuges cela t'a t'il été refusé?

A+.

Hors ligne

#13 04-01-2009 10:12:49

Volo
Rêve de longues distances
Lieu : Lyon
Inscription : 18-10-2007
Messages : 200

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

fredericpui a écrit :

Salut,
je fais remonter le sujet.
Comme d'autres il me tarde de lire la suite car je me prépare à réaliser le TMB début juillet 2009. Ton récit est bien rédigé, cela me permet de sentir l'ambiance de ta randonnée et peut me donner des idées.
Je suis preneur aussi de voir ta liste d'équipement (sac de couchage, type de réchaud...), ce qui t'a été nécessaire et ce qui a été inutile.
Je compte partir aussi en tente, as tu pu la poser partout ou à certains refuges cela t'a t'il été refusé?

A+.

Hello !
La suite arive bientôt ; et avec elle toutes les leçons que j'ai pu tirer de ce tour et les conseils que j'ai à donner smile

Hors ligne

#14 08-01-2009 15:09:13

Volo
Rêve de longues distances
Lieu : Lyon
Inscription : 18-10-2007
Messages : 200

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

suite et fin wink


Mardi 26 aout
Et voilà, déjà une semaine que je marche. C'est fou ce que le temps passe vite! Le premier objectif du jour sera d'atteindre Champex, puis le col de la Forclaz.
Le beau temps est au rendez vous ce matin, c'est donc sous un ciel bleu que je continue ma progression. La montée se fait à l'ombre dans la forêt. Au bout d'un moment, le panneau annonçant Champex apparaît.
imgp1544ix5.jpg
w845.png
La ville est belle, surtout avec le lac. Je m'arrête à l'épicerie acheter du gruyère ainsi du délicieux chocolat...Suisse bien sûr.
imgp1554en4.jpg
w845.png
Tant pis pour la fenêtre d'Arpette, je suis bien trop chargé de toute façon et la journée est déjà avancée. J'emprunte donc l'itinéraire normal du TMB. Il est midi, je m'arrête pour manger. Des pâtes, du fromage, un bon pain et du chocolat : que demander de mieux ?
Cette après midi, je passerai donc par la ferme de bovine. Je croise peu de monde dans la montée et c'est tant mieux ! Bientôt arrivé, je vois quelques chose bouger dans les herbes. Je me penche et voit une petite vipère sortir. J'ai de la chance car c'est plutôt rare en montagne !
imgp1585uy1.jpg
w845.png
imgp1592op4.jpg
w845.png
J'arrive en fin d'après midi au col de la Forclaz ; pas envie de me chercher un emplacement discret pour bivouaquer, je plante la tente au « camping ». 10 euros pour avoir le droit de dormir sur un bout de pelouse au bords de la route...je m'en mords les doigts encore aujourd'hui...


Mercredi 27 aout

imgp1613fu7.jpg
w845.png

Aujourd'hui, retour en France ! Après être descendu à Trient, je prend la direction du col de Balme (2191m).

imgp1630oz6.jpg
w845.png

L'itinéraire prend d'abords la direction de la forêt, puis s'élève au dessus des arbres, passe par les Herbagères (2036m) pour arriver à la frontière franco-suisse.

imgp1649cg5.jpg
w845.png

imgp1670yy1.jpg
w845.png

La haut, le vent souffle. La vue sur la vallée de Chamonix et le glacier des Bossons est belle. Dommage qu'il y ait ces remontées mécaniques qui gâchent un peu le paysage. Je m'arrête pour prendre quelques photos, puis monte à l'Aiguillette des Posettes. Le ciel se couvre, le vent souffle et je suis seul au « sommet ». Magnifique...

imgp1675nw1.jpg
w845.png

imgp1684ou4.jpg
w845.png

imgp1688ub8.jpg
w845.png


imgp1698bi9.jpg
w845.png

Mais il arrive un moment où il faut bien redescendre...et au pas de course, direction Tré le Champ. Un peu avant le village, je me trouve un joli coin bien propice au bivouac. Alors que je commence à déballer mes affaires, je m'aperçois que mon sac à dos est trempé dans le bas. Pourtant je ne pense pas avoir transpiré tant que sa. C'est lorsque je déballe mon sac de couchage que je comprend le problème : ma poche à eau a fuit pendant toute la journée ; pas étonnant que j'étais souvent à sec. Résultat ? Mon sac de couchage à servi d'éponge durant toute la journée. Si je dors aves sa, je risque de passer une très mauvaise nuit. Je file donc à l'auberge de Tré le Champ. Deuxième coup de malchance, le refuge affiche complet...heureusement, un japonais accepte de mettre un deuxième matelas dans sa chambre. Vraiment super sympa de sa part. Il ne parle que Japonais, un tout petit peu anglais mais pas français. On communique dans une sorte de langage des signes assez marrant a voir. Finalement je suis bien content de dormir là ce soir.


Jeudi 28 aout

Mon ami japonais me réveille vers 7h. Le temps d'avaler un petit déjeuner et tout le monde quitte l'auberge. Je lui dit au revoir, il me salut en s'inclinant, après avoir pris mon adresse (il m'a d'ailleurs récemment envoyé une lettre avec des photos de montagne). Ce fut ma plus belle rencontre lors de ce TMB; un moment inoubliable.

imgp1715oy2.jpg
w845.png

imgp1714is9.jpg
w845.png

Chacun repars de son côté. Je m'engage donc seul sur le sentier menant à la Flégère. La soleil monte vite, et la chaleur devient de plus en plus forte. Comme je n'ai plus de poche à eau , je dois m'arrêter régulièrement pour boire à la bouteille.
La pause repas se fera à la station de la Flégère, et là, mauvaise surprise : on m'annonce qu'il n'y a plus d'eau à Planpraz car le téléphérique est en travaux et tout est fermé. Tant pis , j'achète une petite bouteille et je prend le reste au robinet (eau non potable).
L'après midi, je me remet tranquillement en route, toujours sous un soleil de plomb. Je peut alors continuer jusqu'aux Houches pour boucler le tour aujourd'hui. Mais je n'ai pas envie; je veut profiter de ces derniers instants en montagne; je ne suis pas presser de quitter le massif du Mont Blanc, c'est pourquoi mon tour ne prendra fin que demain.

imgp1724kx9.jpg
w845.png

imgp1731ce4.jpg
w845.png


imgp1732tj6.jpg
w845.png

imgp1735ys7.jpg
w845.png


imgp1738fc4.jpg
w845.png

Vers le milieu d'après midi, le soleil est masqué par quelques nuages, la température baisse et c'est avec bonheur que je savoure une petite sieste face au toit de l'Europe. En fin d'après midi, je repart pour planter la tente un peu plus loin

imgp1750zp3.jpg
w845.png


imgp1755yw9.jpg
w845.png


Vendredi 29 aout

C'est le dernier jour aujourd'hui. Il fait beau, mais dès le matin la chaleur est écrasante. Mes réserves en eau diminuent. Je n'en aurais pas avant le refuge de Bellachat, après le sommet du Brévent. Je réfléchis un moment...je n'ai pas très envie de mourir de soif, il y a de plus en plus de monde, et une tendinite dans la jambe droite me fais de plus en plus mal. Et par dessus tout sa, j'ai faim. Autant de facteurs qui vont me faire changer d'avis. Je ne monterais pas au sommet du Brévent, je préfère redescendre sur Chamonix. Je me jure que j'y retournerais.

imgp1771jh9.jpg
w845.png

imgp1772gz4.jpg
w845.png


Une fois dans la vallée, une bonne surprise m'attend : c'est aujourd'hui le départ de l'UTMB !
Mais d'abords, un petit passage au McDO s'impose smile, puis une petite ballade dans Chamonix et ses boutiques de montagne. De plus en plus de coureurs affluent autour de la ligne de départ. Je croise un des randonneurs que j'avais vu à l'auberge de Tré le Champ. Il m'invite a boire un verre pour fêter sa ! Sympa !
Un peu avant 16h, c'est la folie dans les rues de Chamonix ! 2300 traileurs prêts au départ, un ambiance énorme...c'est vraiment super, j'en ai même les larmes aux yeux.... Voilà qui clôture en beauté mon TMB.

imgp1781ee9.jpg
w845.png

imgp1794pq7.jpg
w634.png

Alors que les coureurs s'élancent dans « leurs » tour du mont blanc, je regarde les montagnes et repense à ce que j'ai fait durant ces dix jours. Pas mal de mes amis pensaient que je n'y arriverai pas, et pourtant je l'ai fait. Sa n'a absolument rien d'extraordinaire,et pourtant je suis heureux, très heureux. J'ai découvert la montagne grâce à cette randonnée, et j'en suis maintenant totalement accroc.


je posterais les conclusions tout a l'heure smile

Hors ligne

#15 08-01-2009 18:15:25

Herdubreid
Membre
Inscription : 15-06-2008
Messages : 1 199

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Volo a écrit :

je posterais les conclusions tout a l'heure smile

Moi j'en ai une, un petit clin d'oeil : pense à enlever ta casquette de temps en temps pour les photos big_smile

Hors ligne

#16 08-01-2009 22:26:28

Basi
Marmotte Utopique de Laboratoire
Lieu : Rhône-Alpes-Auvergne
Inscription : 28-05-2008
Messages : 495
Site Web

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Très beau récit et sympathiques photos smile C'est vraiment pas de bol pour la poche à eau ! Mais finalement ça t'auras permis de faire une rencontre humaine sympathique !
On a attend les conclusions big_smile

Hors ligne

#17 08-01-2009 23:24:11

bodha
Membre
Lieu : Québec-Canada
Inscription : 11-09-2008
Messages : 450
Site Web

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

superbes photos du massif, et belles expériences aussi bien humaine que personnelles.

j'ai supprimé aussi la poche a eau, c,'est pas si désagréable que de s'arrêter pour boire, en regardant le paysage, et se reposer un peut.

en tout cas tu m'as fait voyager un peut....


ma liste d'equipement!

Le bonheur...... suivre mes pieds!

Hors ligne

#18 10-01-2009 09:14:41

fredericpui
Membre
Lieu : JURA
Inscription : 07-06-2008
Messages : 448

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Très bon récit. Il me tarde de le faire.
On peut dire que Volo nous tient en haleine avec ce récit par étape. Vivement les conclusions et peux être un petit retour sur le matériel utilisé.

A+,

Hors ligne

#19 10-01-2009 13:00:14

Volo
Rêve de longues distances
Lieu : Lyon
Inscription : 18-10-2007
Messages : 200

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Le TMB : infos pratiques et retour d'expérience

Tout d'abords, le TMB c'est super big_smile

Itinéraire
-Le gr est très bien balisé, aucun souci particulier. Faire quand même attention en cas de neige, car le marquage au sol sera alors recouvert. J'ai emporté le topo; il est pas mal du tout pour planifier ses étapes. Je recommande quand même d'en faire plutôt des photocopies : plus léger, et sa évité de bousiller son livre :s
-Au niveau du ravitaillement : ne pas faire comme moi ! J'étais parti avec 4-5 jours de nourriture. Beaucoup trop, les possibilités d'achat sont très nombreuse car on passe régulièrement dans des refuges.
-Pareil pour l'eau, on croise très souvent des fontaines/ruisseaux/refuges/...donc pas besoin de se surcharger, même si on est un gros buveur.
-La meilleure période ? A mon avis, hors saisons (juin ou septembre). En aout, les jours de beau temps c'est une vrai autoroute. Sa peut avoir un côté rassurant au début, surtout si on part seul, mais sa devient vite lourd a supporter.
-Le tmb est amha un bon itinéraire pour une première approche de la rando en moyenne montagne. Le faire en solo ne pause amha pas de danger particulier, à condition d'être sur de soit et d'être « psychologiquement prêt ».
-Refuge ou tente ? Je préfère largement le bivouac : on y dors franchement mieux, et rien ne nous empêche d'aller tout de même boire un coup au refuge. Le bivouac est interdit sur le parcours, mais si on se fait discret, sa passe. De plus, on peut bivouaquer a côté des refuges, c'est autorisé.
-

Equipement

Portage

Sac à dos : Karrimor 65L : trop grand
Batons : comperdrell carbon : 350 gr la paire, très bien
Sursac : les sacs poubelles c'est mieux

Habits
Chaussures : kayland apex trek : super, jamais eut mal au pieds
Chaussettes : Respirantes D4 : 2 paires,
manteau columbia : quasi 1kg : beaucoup, beaucoup trop lourd
T-shirt : D4 respirant premier prix
Polaire : forlcaz 50 light
Caleçon : *2
Caleçon long
casquette : D4
Bonnet : D4
Pantalon: D4
Gants : windstopper
pantalon de k-way

Couchage
Sac de couchage : warm'n light 800 : pas assez chaud !!!
Tente :msr microzoid : un peu trop petite a mon gout
Matelas : z-lite : très bien, très confortable
couverture de survie :*2 : totalement inutile :s
Lampe frontale : ne m'a finalement pas servie


Hygiène
trousse de secours : vitamine C, dolipran, eaux oxygenée, compress
savon,serviette ,micropur Forte,...

Orientation
boussole : pas servie mais peut être utile
Topo guide : bien utile.
sifflet de survie : j'en avais pris 2...totalement inutile, je sais :s

Manger
Rechaud pocket rocket : léger, puissant et économique. Défault : pas stable
Cartouches de gaz
Popote : CAO 210 grammes, 1,1l : je la déconseille car tout le téflon s'en va :s
Spork : a cassée en cours de route
Verre : inutile finalement
opinel n°6

Autre
Appareil photo
Chargeur appareil photo
Portable
Carnet+stylo
chargeur portable
jumelles
argent liquide, CB, carte d'identité,...

Voici grosso modo ma liste de base. Comme vous le voyez elle n'était vraiment pas terrible.
Pour la prochaine fois, je pense changer pas mal de choses:

Habits
-remplacer le manteau par une veste imper-respi
-troquer ma micropolaire D4 contre une micropolaire en stretch (plus chaud)
-prendre une doudoune de bivouac style Neutrino (RAB) ou Ibon (000).
-prendre un t-shirt manche longue plutôt qu'un manche courte
-emporter des gants plus léger style gants de soie

Portage
-Un sac moins grand (ex : 40-45l)
-pas de sursac

Dormir
-peut être découper le z-lite au 2/3
-une autre tente/abri plus spacieux
-un autre sac de couchage !!!! surement un ansabère 600

Hygiène : rien de particulier a changer

Orientation
-Emporter plutôt des photocopies du topo

Manger
-prendre plutôt une popote en alu : plus légère et au moins je ne mangerais pas du téflon a tout les repas :s
-prendre une spork pliante : moins de risque de casser ; et puis ne pas la prendre de couleur verte (je l'ai cherché une demi heure dans l'herbe)
-Bricoler un pare vent pour le pocket rocket.

Autre
-laisser la paire de jumelles chez moi

Je n'ai pas eut besoin de piolet ni de crampons; plus tôt en saison, cela pourrait être utile, et encore.

Voilà, si vous avez la moindre question, surtout n'hésitez pas wink

Hors ligne

#20 10-01-2009 17:52:58

ET
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-07-2008
Messages : 146

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Volo a écrit :

Sursac : les sacs poubelles c'est mieux

Que veux-tu dire exactement ?

Salut


Un coup de dés jamais n'abolira le hasard
Stéphane Mallarmé

Hors ligne

#21 10-01-2009 18:04:26

Volo
Rêve de longues distances
Lieu : Lyon
Inscription : 18-10-2007
Messages : 200

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

ET a écrit :
Volo a écrit :

Sursac : les sacs poubelles c'est mieux

Que veux-tu dire exactement ?

Salut

Je préfère emballer mes affaires dans un sac poubelle plutôt que de mettre un sursac quand il pleut : c'est plus léger et moins cher et tout aussi efficace.
De plus, le sursac passait pas à cause du z-lite en travers

Hors ligne

#22 11-01-2009 19:19:33

ET
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 10-07-2008
Messages : 146

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Merci VOLO


Un coup de dés jamais n'abolira le hasard
Stéphane Mallarmé

Hors ligne

#23 11-02-2009 18:27:26

rodac
Membre
Lieu : Prilly, près de Lausanne (CH)
Inscription : 11-02-2009
Messages : 5

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Merci Volo pour cet excellent reportage, ainsi que pour les magnifiques photos !

j'ai eu l'occasion de faire le tour du mont Blanc, intégralement, du 3 au 11 août 2003, lors d'un trek en groupe, avec quasiment les mêmes étapes à quelques nuances près...j'ai pu ainsi "revivre" le parcours !   :-)

Hors ligne

#24 11-04-2009 16:26:46

cactusman
Membre
Inscription : 11-02-2009
Messages : 6

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Je voulais savoir si la carte d'identité ou autre est obligatoire pour aller en Suisse ou en Italie si on est pas majeur?

Hors ligne

#25 13-04-2009 10:16:09

Volo
Rêve de longues distances
Lieu : Lyon
Inscription : 18-10-2007
Messages : 200

Re : Mon tour du mont blanc fin aout

Salut !

De mémoire, la carte d'identité est obligatoire en Suisse, et ce même si on est majeur.

Mais si tu est mineur, comme apparemment cela semble être le cas, je me demande si il ne te faut pas aussi une "autorisation de sortie du territoire" (ou quelque chose comme sa) pour passer en Italie et en Suisse...

Renseigne toi en tout cas wink (il me semble que c'est écrit dans le topo; malheureusement je ne l'ai pas avec moi)

Hors ligne

Pied de page des forums