Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 26-01-2006 00:05:42

gerald
Membre
Inscription : 24-01-2005
Messages : 167

[Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Bonjour à tous,

Il me reste encore quelques jours et j'en profite pour vous souhaiter une excellente année 2006.

Voilà, je prépare ma randonnée de cet été et j'étais indécis concernant le réchaud à emporter : gaz ou alcool ?? J'ai donc fais quelques calculs de comparaison entre les consommations pour un réchaud pocket rocket et pour un réchaud à alcool de ce type.

Je vous soumets ce tableau qui donne (je pense) une idée assez précise sur les avantages ou inconvénients des deux types de réchaud. Le poids de départ comprend : le poids du réchaud, le poids de la cartouche ou du récipient, le poids du gaz ou de l'alcool. Les mesures sont faites pour des durées de 5, 10, 15 et 20 jours, la cartouche de gaz a été choisie en conséquence.

Dernière modification par gerald (26-01-2006 00:13:40)

Hors ligne

#2 26-01-2006 08:17:18

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 516
Site Web

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Donc si je lis bien ton tableau, au niveau poids les réchauds a alcool sont les grands gagnants !
Mais tu a fait tes calculs pour quel genres d'utilisations et comment as tu estimé les consomations ?


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#3 26-01-2006 08:29:09

gerald
Membre
Inscription : 24-01-2005
Messages : 167

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Bonjour,
Ce que l'on peut remarquer immédiatement c'est un poids toujours inférieur de l'équipement alcool à la fin de la période.
En revanche, les poids de départ ne montre pas une différence importante surtout pour une période de 15 jours.

J'ai évalué les cosommations de la manière suivante :
- 16 gr de gaz pour porter à ébulition 1 litre d'eau.
- 40 ml (34gr) d'alcool pour portée à ébulition 1 litre d'eau.

Dernière modification par gerald (10-02-2006 14:42:26)

Hors ligne

#4 26-01-2006 09:07:58

Peyo
PRO
Inscription : 06-03-2005
Messages : 3 857
Site Web

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Salut Gérald!

Joli travail, fort utile et surtout qui démontre bien l'avantage de l'alcool sur le gaz.
Ce qui me plait bien ici c'est que le test est fait avec des réchauds connus de nous.
L'idéal aurait biensur été de faire ça avec un P3RS wink smile

Sinon, ce genre de test existe aussi mais je dois dire que son rendu me laissait un peu plus dubitatif, notamment par rapport aux données quand aux réchauds pour tablettes d'alcool solidifiées.

En effet, autant avec un réchaud à alcool ou à gaz les paramètres connexes sont similaires (vent, froid...) autant avec des Esbit (ou Trioxane) le vent et le froid sont des facteurs horriblement destabilisant qui peuvent diviser par deux le temps de chauffe et multiplier par deux le besoin en combustible.

Enfin bon, voilà ce qu'ils en disent sur Thru-Hiker:
test sur 14 jours:
http://www.thru-hiker.com/articles.asp?subcat=2&cid=57
test sur 28 jours:
http://www.thru-hiker.com/articles.asp?subcat=2&cid=56

Hors ligne

#5 26-01-2006 13:37:25

luccio33
MUL sans grade
Inscription : 24-11-2005
Messages : 952

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

ça c'est marrant, hier j'étais justement en train de faire des calculs (savants) pour comparer l'utilisation du gaz et de l'alcool.

Car en fait, il faut que je vous avoue que depuis un peu plus d'une semaine je m'exerce à la confection de réchauds à alcool (PPRS et autres P3RS... smile )
Pour l'instant, les remarques que j'aurais pu faire avaient déjà été faites par d'autres alors je ne me suis pas manifesté...

Voilà (un peu en vrac) les points que j'avais noté :

1)
L'énergie nécessaire pour élever la température d1 g d'eau (=1 ml) d'1°C est  : 4,2joules (4,18 pour etre précis, je crois d'ailleurs que c'est la définition même de la "calorie")
Tout cela est valable dans des conditions de températures et de pression dites "normales" (15°C et 1013hPa)

2)
J'ai supposé que le réchaud n'était utilisé que pour faire chauffer de l'eau (thé,café,lyo, plat déshydraté...)
J'ai compté en moyenne 1 litre d'eau par jour et par personne
par exemple :

1 café :   250ml le matin
1 café :   250ml le midi ou le soir
1 soupe : 250ml le soir
1 plat :    250ml le soir

Je pense que c'est compter un peu large mais je préfère. Qu'en pensez-vous ?

3)
Si la température de l'eau est de 0°C au départ, il doit y avoir une augmentation de 100°C pour arriver jusqu'à l'ébulition
(Là aussi je compte large. En fait, l'eau est sans doute plus chaude au départ et pour une soupe, de l'eau à 85 ou 90°C doit suffire...D'ailleurs il  doit y avoir pas mal d'énergie à gagner en enlevant sa popote avant l'ébulition complète. Mais combien ? )

Dans ces conditions, la quantité d'énergie nécessaire par jour et par personne est :

4,2 x 1000 x 100 = 420000joules (ou 420 kj)

4)
Les différents combustibles sont (entre autres) caractérisés par l'énergie qu'ils produisent en brulant.
Cette energie est exprimée en kj par mole.
Une mole correspond à un nombre fixe (nb d'Avogadro c'est très très grand) de molécules d'un élément chimique. La masse d'une mole d'un gaz (ou d'un liquide) dépend donc du poids de chaque élément qui le compose :

Poids d'une mole d'hydrogène = 1g
                         de carbone   = 12g
                         d'oxygène    = 16g

Formule de l'alcool (ethanol) : C2H5OH => Poids molaire = 46g
            du propane             : C3H8      =>                        44g
            du butane               : C4H10    =>                        58g

Energie libérée :
Ethanol    : 1266 kj/mol => 27,5kj/g
Propane   : 2220 kj/mol => 50,5kj/g
Butane    : 2880 kj/mol => 49,5kj/g

Comme on le voit, les qualités énergétives du propane et du butane sont très proches (pour la suite j'arrondis les 2 à 50kj/g) et elles sont presque 2 fois supérieures à celle de l'alcool. L'avantage de l'alcool n'est donc pas là!

5)
Par jour et par personne il nous faut 420kj c'est à dire soit :

8,5 g de gaz (propane/butane)
15,5 g d'alcool

ATTENTION, ces quantités sont théoriques elles ne tiennent pas compte des pertes qui sont inévitables:

Energie nécessaire pour chauffer la popote
Sautes de vent (la flamme n'est pas toujours en position optimale sous la popote)
Energie nécessaire pour maintenir l'eau à température (surface à l'air libre ?)
...

Cependant, ces conditions sont les mêmes (à peu près) qu'il s'agisse du gaz ou de l'alcool alors les ordres de grandeur sont respectés.

Pour tenir compte de ces conditions extérieures, on peut sans problème DOUBLER les quantités nécessaires, c'est à dire :

17g de gaz
31g d'alcool
(Je rejoins ici quasiment les quantités indiquées par Gérald : tout ça pour ça /: )

6)
Maintenant on peut comparer :

Pour 5 jours et 1 personnes:

                                              Alcool                             Gaz
Poids du combustible                155g                              (85g)
Poids du contenant                   30g(surestimé?)              80g (cartouche Coleman 100)
Poids du réchaud                      30g(sousestimé?)           80g (f1 lite ?)
---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Total                                       215g                              245g


Pour 10 jours 1 pers. ou 5jours 2pers:

                                              Alcool                             Gaz
Poids du combustible                310g                              170g)
Poids du contenant                   30g(surestimé?)              125g (cartouche Coleman 220)
Poids du réchaud                      30g(sousestimé?)           80g (f1 lite ?)
---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Total                                       370g                              375g

7)Conclusion provisoire

Avantages du gaz :

Plus la durée s'allonge
Facilité d'utilisation
Rapidité (puissance)
Meilleur controle de la combustion(arrêt facile)


Avantages de l'alcool :

Plus la durée est courte
Pas cher
Meilleur controle de la quantité de combustible emporté
La GLOIRE de faire son réchaud smile


A+

Dernière modification par luccio33 (26-01-2006 13:37:55)


petit poids,
avec joie!

Hors ligne

#6 26-01-2006 14:24:18

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

luccio33 a écrit :

Cependant, ces conditions sont les mêmes (à peu près) qu'il s'agisse du gaz ou de l'alcool alors les ordres de grandeur sont respectés.

Pour tenir compte de ces conditions extérieures, on peut sans problème DOUBLER les quantités nécessaires, c'est à dire :

Je ne suis pas sûre que la déperdition d'efficacité avec la chute de température soit la même pour l'alcool et le gaz...

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#7 26-01-2006 14:29:39

luccio33
MUL sans grade
Inscription : 24-11-2005
Messages : 952

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Oui c'est vrai,

A haute altitude et/ou très basse température l'alcool est bien plus efficace, c'est un autre de ces avantages.
Désolé pour cet oubli grossier sad


petit poids,
avec joie!

Hors ligne

#8 26-01-2006 18:53:20

Philrando
Membre
Inscription : 07-01-2006
Messages : 272

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

gerald a écrit :

Bonjour,
Ce que l'on peut remarquer immédiatement c'est un poids toujours inférieur de l'équipement alcool à la fin de la période.
En revanche, les poids de départ ne montre pas une différence importante surtout pour une période de 15 jours.

J'ai évalué les cosommations de la manière suivante :
- 16 gr de gaz pour portée à ébulition 1 litre d'eau.
- 40 cl (34gr) d'alcool pour portée à ébulition 1 litre d'eau.

Pour info, un petit test dans les conditions habituelles(t°eau:7°,air:20°) avec 1L d'eau et 4cl d'alcool en utilisant bien sur le P3RS smile dans sa configuration Boost , eh bien l'eau bout franchement  à environ 8mn35s et pourssuit sa course jusqu'à 10mn40s; par contre pas reussi à la faire bouillir avec 3cl!(juste frémie)

Dernière modification par Philrando (26-01-2006 21:32:22)


Un petit pas de MUL, un grand pas pour les MULETS.

Hors ligne

#9 26-01-2006 18:53:36

gerald
Membre
Inscription : 24-01-2005
Messages : 167

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Belle démonstration Lucio33, nos résultats sont pour ainsi dire équivalents. Je suis d'accord avec ta conclusion sur les avantages et les inconvénients des deux systèmes. Cependant, je ne suis par sûre que l'alcool soit efficace par basse température, l'alcool ne gèle pas certe mais sa puissance de chauffe me semble insuffisante (température de la flamme). Cette aspect me parait important par basse température et il peut se produire l'effet suivant : à partir d'un certain degré la perte en température peut être supérieure à l'apport. Je ne sais pas si je me suis fais bien comprendre, ce serait interessant d'avoir la courbe de chauffe de l'eau ; est-t-elle linéaire ?

Dernière modification par gerald (26-01-2006 21:02:03)

Hors ligne

#10 26-01-2006 19:00:18

Le Den
Membre de la Confrérie MUL
Inscription : 27-09-2005
Messages : 190

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

La GLOIRE de faire son réchaud !!!!

Bonjour et félicitations à nos calculateurs, de toute façons comme dis Luccio "La GLOIRE de faire son réchaud" ca compte aussi dans l'affectif. Deplus le PRS est bien plus léger que tout autre réchaud et donne un gros avantage à l'alcool.
A+ Le Den


Salutations allégées Le Den

Le jour ou on aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière rivière nous nous rendrons compte que l'argent n'est pas comestible ( Proverbe Indien )

Hors ligne

#11 26-01-2006 19:24:31

luccio33
MUL sans grade
Inscription : 24-11-2005
Messages : 952

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

gerald a écrit :

à partir d'une certain degré la perte en température peut être supérieure à l'apport. Je ne sais pas si je me suis fais bien comprendre, ce serait interessant d'avoir la courbe de chauffe de l'eau ; est-t-elle linéaire ?

Je suis d'accord avec toi, les derniers degrés sont les plus durs à avoir.
Car plus l'écart entre la température de l'eau et la température ambiente est important plus l'énergie nécessaire pour maintenir l'eau à cette température est important...


petit poids,
avec joie!

Hors ligne

#12 26-01-2006 20:12:07

OlivierD
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 12-03-2005
Messages : 96

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Bien qu'on soit dans un post gaz/alcool, n'oublions pas les pastilles ESBIT. Une pastille (4g) permet de faire bouillir 250ml d'eau approximativement.
1l/jour pendant 5 jours donnerait 20 pastilles = 80g.
Le réchaud fait 70g
Total: 150g.

Les avantages de l'esbit:
- encombrement mini
- on emporte que ce qui est nécéssaire (contrairement au gaz)
- pas cher (contrairement au gaz)

Par contre, moins puissant, donc il faut bien 10/15min pour chauffer 250ml d'eau...

Hors ligne

#13 26-01-2006 21:06:44

Oscar
Membre
Inscription : 01-02-2005
Messages : 2 826

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

J'ai été ébahi par la démonstration de Luccio : chapeau bas !

Quelques réflexion personnelles non scientifiques du tout, la plupart évidentes :

Les réchauds à Alcool, c'est bien pour un ou 2 randonneurs. Au delà, avantage au réchaud à gaz puissant.

La difficulté d'extinction de de dosage de la flamme avec un réchaud à alcool peut quand même poser problème.

De même, la difficulté à juger la quantité de gaz disponible dans un cartouche est - comme le disais Peyo dans un ancien message - source d'incertitude et de stress. Plusieurs fois, j'hésitais à me faire chauffer un café le midi en pensant que je risquais d'être à court de gaz, et finalement je terminais mes randos avec encore un ou 2 jours en rab.

Le réchaud à alcool est moins cher - de très loin - que le réchaud à gaz. Et le combustible aussi.

Les réchauds à alcool sont interdits dans pas mal de gites et refuges.

Un réchaud à gaz puissant chauffera le repas bien plus vite qu'un réchaud à alcool : avantage indéniable lorsqu'on utilise des tentes très basse (raid de coleman par exemple) dans lesquelle on ne peut pas tenir assis et cuisiner, et qu'il pleut et fait froid : on passe moins de temps dehors à se peler en attendant que la soupe chauffe. Idem avec des enfants à mon avis.

Les comparaisons portant sur des autonomies supérieures à une semaine ne me semblent pas pertinentes pour dees randos en France, car il est bien rare de ne pas pouvoir trouver de ravitaillement en combustible lors de randos de 15 ou 20 jours. Pour les réchauds à gaz, il est rare de trouver des petites cartouches (100 g de gaz) dans les petites épiceries.

Hors ligne

#14 26-01-2006 21:29:17

Philrando
Membre
Inscription : 07-01-2006
Messages : 272

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Pour aller dans le sens d'Oscar je dirais que le P3RS a ses limites qu'il a si bien souligné et je rajouterais, au vues de mon dernier test d'il y a quelques minutes sous 0° de température ext (6°pour 1L d'eau) que l'alcool s'enflame trés difficilement aussi(il a bien fallu 2 allumettes et sans raté!).

La chauffe a durée 11mn sans que l'eau ne bouille,mais elle frémissait nettement.
Donc en dessous de 0° ça doit pas mal se compliquer, je dois quand meme preciser que l'alcool utilisé est senteur pamplemousse et composé de 90% d'éthanol surement moins inflammable que du 95% nature.


Cela dit on connait les nombreux avantages du réchaud  alcool PRS,P3RS,... et c'est à chacun d'utiliser le réchaud qui lui convient le mieux


Un petit pas de MUL, un grand pas pour les MULETS.

Hors ligne

#15 26-01-2006 22:35:41

gerald
Membre
Inscription : 24-01-2005
Messages : 167

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Philrando a écrit :
gerald a écrit :

Bonjour,
Ce que l'on peut remarquer immédiatement c'est un poids toujours inférieur de l'équipement alcool à la fin de la période.
En revanche, les poids de départ ne montre pas une différence importante surtout pour une période de 15 jours.

J'ai évalué les cosommations de la manière suivante :
- 16 gr de gaz pour portée à ébulition 1 litre d'eau.
- 40 cl (34gr) d'alcool pour portée à ébulition 1 litre d'eau.

Pour info, un petit test dans les conditions habituelles(t°eau:7°,air:20°) avec 1L d'eau et 4cl d'alcool en utilisant bien sur le P3RS smile dans sa configuration Boost , eh bien l'eau bout franchement  à environ 8mn35s et pourssuit sa course jusqu'à 10mn40s; par contre pas reussi à la faire bouillir avec 3cl!(juste frémie)

Il fallait lire 40ml et non 40cl pour porter à ébulition 1 litre d'eau. Comme pour le P3RS  ça à l'air d'être la consommation habituelle des réchauds à alcool.

J'ai fait un essai ce soir avec mon réchaud à alcool : t° de l'eau 2°, air 1,5°, 20ml d'alcool, 500ml d'eau, temps de chauffe 10mn t° de l'eau à l'issue 60°. Essai non concluant, des que j'ai un peu de temps je me ferais un rechaud de la famille PRS.

Dernière modification par gerald (26-01-2006 22:38:13)

Hors ligne

#16 26-01-2006 22:47:24

gerald
Membre
Inscription : 24-01-2005
Messages : 167

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Oscar a écrit :

De même, la difficulté à juger la quantité de gaz disponible dans un cartouche est - comme le disais Peyo dans un ancien message - source d'incertitude et de stress. Plusieurs fois, j'hésitais à me faire chauffer un café le midi en pensant que je risquais d'être à court de gaz, et finalement je terminais mes randos avec encore un ou 2 jours en rab.

Un bon moyen pour déterminer la consommation d'un réchaud à gaz : peser la cartouche de gaz avant et après avoir porter à ébulition 500ml d'eau. Ce qui donne une bonne base pour déterminer sa quantité de gaz nécessaire, sur chaque cartouche la quantité de gaz est indiquée. Prendre une marge de sécurité d'au moins 10%.

Pour un Pocket Rocket la consommation est 8gr de gaz pour porter à ébullition 500ml d'eau.

Gérald

Dernière modification par gerald (26-01-2006 22:59:12)

Hors ligne

#17 27-01-2006 09:07:21

Oscar
Membre
Inscription : 01-02-2005
Messages : 2 826

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

gerald a écrit :

[
Un bon moyen pour déterminer la consommation d'un réchaud à gaz : peser la cartouche de gaz avant et après avoir porter à ébulition 500ml d'eau. Ce qui donne une bonne base pour déterminer sa quantité de gaz nécessaire, sur chaque cartouche la quantité de gaz est indiquée. Prendre une marge de sécurité d'au moins 10%.

La détermination théorique de la quantité de gaz à emporter est assez facile à faire effectivement. Mais sur le terrain, on n'emporte pas de balance, on ne mesure pas exactement les quantités d'eau, on ne maitrise pas toujours la nourriture qu'on pourra acheter dans les ravitaillements (vais je trouver de la purée qui ne nécessite que de l'eau chaude, ou bien des nouilles cuisson rapide, ou cuisson lente).

Les facteurs externes (vent, froid, température de l'eau) sont bien entendu assez éloignés de ceux présents à la maison lors de nos essais.

Notre prore alimentation diffère de nos prévisions, du moins pour moi : je m'autorise de rerpendre un café le matin, une tisane à 4 heures si le temps et le moral sont mauvais, etc.

Bref, même si théoriquement on peut bien évaluer sa consommation de gaz, bien avoir la certitude sur le terrain que celle ci est bien conforme aux prévisions est une autre paire de manches.

Sans parler du cas, fréquent, ou les estimations amènent à la limite de capacité d'une cartouche : si je prévois de consomemr 110 g de gaz, vais prendre la cartouche de 100 g ou bien celle bien plus lourde de 230 g ?

Enfin, on se retrouve souvent avec des cartouches entammées qu'on emmène pour les finir, en sus d'une cartouche pleine.

Hors ligne

#18 27-01-2006 09:45:31

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

luccio33 a écrit :

Oui c'est vrai,

A haute altitude et/ou très basse température l'alcool est bien plus efficace, c'est un autre de ces avantages.
Désolé pour cet oubli grossier sad

Hmm je suis pas sûre que cela va dans ce sens mais je peux me tromper. L'alcool a bcps de problèmes a vaporiser lorsqu'il fait froid. Nicklaus en a fait l'expérience lors d'une rando à raquette ou son réchaud à alcool n'a pas fonctionné du tout. Certes le gaz péclote à -15 mais c'est facile de réchauffer la capsule de gaz avec une petite bougie de réchaud.

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#19 27-01-2006 10:37:47

Peyo
PRO
Inscription : 06-03-2005
Messages : 3 857
Site Web

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Kai a écrit :

L'alcool a bcps de problèmes a vaporiser lorsqu'il fait froid. Nicklaus en a fait l'expérience lors d'une rando à raquette ou son réchaud à alcool n'a pas fonctionné du tout. Certes le gaz péclote à -15 mais c'est facile de réchauffer la capsule de gaz avec une petite bougie de réchaud.Kai

Il est tout à fait possible de faire la même chose avec un réchaud à alcool.

J'avais même vu un type qui avait fait un systême de Préchauffage avec une bougie intégrée.

Soit dit en passant les réchauds avec une coupelle d'allumage sont avantagés dans ces conditions.

En si vous voulez allumer facilement le tout, vous pouvez remplacer l'alcool de la coupelle par des lingettes imprégnées d'alcool que vous aurez pris soin de garder dans votre veste au plus près de vous.

NB: le Trangia qui est un réchaud à alcool dont est dérivé les Pepsi Can stoves (et donc les P3RS) est un réchaud qui a été crée pour les conditions polaires.

Hors ligne

#20 27-01-2006 10:43:07

Patrick
Membre
Lieu : METZ
Inscription : 16-04-2005
Messages : 1 423

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Bonjour,
Température négative : -3.7 °  à 9h sur le balcon.
500 ml eau à 18 °
30 ml d'alcool à 95 ° dans le Trangia
Il faut 2 allumettes et 1mn pour l'allumage.
La flamme s'éteint après 10 mn. Test réalisé sans pare-vent, mais derrière un pot de fleurs.
On se brûle les doigts après 8 mn.

Dernière modification par Patrick (27-01-2006 12:15:09)

Hors ligne

#21 27-01-2006 12:01:06

Philrando
Membre
Inscription : 07-01-2006
Messages : 272

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

J'ai oublié de préciser que  dans mon dernier test j'avais laissé l'alcool se refroidir et s'évaporer une bonne dizaine de minutes.

Donc comme dis Peyo, en rechauffant au maximum l'alcool et surtout en la sortant à la derniére seconde pour profiter de ses vapeurs, on doit pouvoir faciliter l'allumage.

A vrai dire j'ai ete tres surpris car je n'avais pour l'heure fait des essais qu'en interieur sous 20°C et là l'alcool s'enflame évidemment rien qu'à l'approche de l'allumette,sans contact.

Pour parer à cette difficulté sous temperature negative, l'idée pourrait etre de joindre 2 allumes pour renforcer l'allumage!


Un petit pas de MUL, un grand pas pour les MULETS.

Hors ligne

#22 27-01-2006 12:20:38

Peyo
PRO
Inscription : 06-03-2005
Messages : 3 857
Site Web

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Philrando a écrit :

Pour parer à cette difficulté sous temperature negative, l'idée pourrait etre de joindre 2 allumes pour renforcer l'allumage!

M'est d'avis qu'un P3RS avec en plus une coupelle d'allumage devrait largement faire l'affaire en condition froide.

Notez aussi que l'isolation du réchaud sur sol trés froid et a fortiori sur neige est fort utile.
Un petit bout de matelas mousse (pas celui sur lequel vous dormez! wink) avec un bout d'alu collé et l'affaire est jouée.
Un pare-soleil (face aluminisée et mousse légère) fait aussi parfaitement l'affaire.

Hors ligne

#23 27-01-2006 14:49:59

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Peyo a écrit :
Kai a écrit :

L'alcool a bcps de problèmes a vaporiser lorsqu'il fait froid. Nicklaus en a fait l'expérience lors d'une rando à raquette ou son réchaud à alcool n'a pas fonctionné du tout. Certes le gaz péclote à -15 mais c'est facile de réchauffer la capsule de gaz avec une petite bougie de réchaud.Kai

Il est tout à fait possible de faire la même chose avec un réchaud à alcool.

J'avais même vu un type qui avait fait un systême de Préchauffage avec une bougie intégrée.

Soit dit en passant les réchauds avec une coupelle d'allumage sont avantagés dans ces conditions.

En si vous voulez allumer facilement le tout, vous pouvez remplacer l'alcool de la coupelle par des lingettes imprégnées d'alcool que vous aurez pris soin de garder dans votre veste au plus près de vous.

NB: le Trangia qui est un réchaud à alcool dont est dérivé les Pepsi Can stoves (et donc les P3RS) est un réchaud qui a été crée pour les conditions polaires.

Bonjour les risque d'incendies...

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#24 27-01-2006 15:09:19

Peyo
PRO
Inscription : 06-03-2005
Messages : 3 857
Site Web

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Kai a écrit :

Bonjour les risque d'incendies...Kai

Ben pourquoi ?

Hors ligne

#25 27-01-2006 15:54:41

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Réchaud] Comparaison Gaz et Alcool

Peyo a écrit :
Kai a écrit :

Bonjour les risque d'incendies...Kai

Ben pourquoi ?

L'alcool à basse température ne va s'enflamer avec une simple allumette. Il faudra donc réchauffer ce qui se trouve dans la coupelle avec le risque de renverser et de bouter le feu. Maintenant si tu as de l'alcool dans un conteneur solide, tu pourras le réchauffer et paralellement reéchaufer la coupelle et ensuite y mettre le feu mais cela reste toujours une opération bien plus délicate que d'allumer un réchaud à gaz. De plus, je ne me vois pas fondre de la neige avec un réchaud à alcool, c'est impensable.

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

Pied de page des forums