#1 11-05-2006 15:58:18

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

[Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

Je transfère la réponse à la question posée par Mateo dans le sujet sur la réintroduction des ours et loup, dans ce nouveau sujet.

Mateo a écrit :

je me pose une question. existe t'il des risques d'attaque de l'ours envers l'homme, et surtout le randonneur dans son sac de couchage en pleine nuit. (un peu comme le renard qui confond le sac de couchage et le sac a provision !!)

en tout ca sur l'anecdote du renard, c plus la peine de me parler d'economiser sur le dentifrice !! a mon avis le renard il n'aime pas la menthe, mais il aime bien l'odeur de reste de saucisson !!

lol pour le dentifrice wink

Je n'ai pas d'expérience personnelle avec l'ours mais je peux te donner les infos que j'ai du livre de Ray Jardine qui a fréquemment été dans les régions avec ours.

La première constation qu'il fait c'est que l'ours recherche avant tout de la nourriture. Donc, dormez dans un endroit de bivouaque officiel et vous avez de fortes chances que le camp soit dévasté par un ours. Il y revient généralement plusieurs fois jusqua'à ce qu'il soit pris et déposé loin du camp.

Le conseil de Ray Jardine c'est de manger en début de soirée, puis de se laver les mains et reprendre la route et de chercher un autre endroit pour poser le camp bien plus loin de l'endroit de la popotte. La raison c'est que l'ours est alléché par les odeurs de cuissons, elles imprégnent tout l'endroit et vous même, attirant potentiellement l'ours.

Lorsque vous posez le camp, il faut bien sûre accrocher la nourriture en hauteur et idem pour votre poubelle. Il faut préférer les sacs qui font barrière à odeur car le saucisson pue à travers la plupart des plastiques. Le pire c'est la truite fumée, il parît que l'ours devient fou avec ça. Vous devez poser le camp très loin d'autres camp qui eux ne respecteraient pas scrupuleusement ces régles et attireraient quand-même l'ours vers votre camp.

Lors de la marche, il faut faire du bruit, l'ours fuit l'homme, il devient dangereux si il est surpis par votre présence. Il faut siffloter, parler tout seul, accrocher comme Tesson un boulon au bout d'une ficelle accrochée à la gamelle qui faire une cloche improvisée qui sonnera à chaque pas etc.

Mon collègue Pascal a passé 2 semaines dans un parc au USA, je me rappelle plus lequel. Il a croisé une famille dont le père disait "Hey bear"... "Ho bear" a tout va pour être sûre d'être entendu. Il se sont séparés et il a eu l'angoisse de sa vie losrqu'il a vu des traces et il avait développé cette impression que l'ours le suivait, il en voyait toujours un pas très loin et il a tracé comme un malade pour sortir du parc. Il en avait pour une semaine de marche à ce rythme là en traversant des zône neigeuses, la monstre angoisse, l'enfer, ça a ruiné son séjour.

Lorsqu''on trouve des traces, il vaut mieux éviter de les suivre sinon on risque de se retrouver vers l'ours, soit les éviter complètement ou aller à contre-sens ce qui vous éloigne de l'ours.

Voilà, j'espère que d'autres valideront et complèteront mes propos car ils ne sont pas issus d'une expérience de terrain personnelle.

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#2 11-05-2006 16:48:19

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006
Messages : 11 162

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

Au canada, en me faisant balader en voiture par de charmants canadien, nous avons vu des ours près d'une décharge d'ordures, située en pleine forêt, pas si loin des habitations quand même. Pendant qu'on regardait les ours entrer dans leur paradis gastronomique, les Canadiens m'ont raconté que les ours sont habituellement effrayés par l'homme, mais qu'à la longue, certains commencent à s'habituer et ne prenne plus peur. A tel point qu'une famille a retrouvé un ours installé devant le frigo de leur maison. Cette année là, j'ai entendu aux infos qu'une championne de course a pied avait été victime de l'attaque d'un ours. (Je n'ai pas la source de ces infos, c'était il y a 5-6 ans).

Edition : j'ai la référence :
En juillet 2000, au Québec, une athlète canadienne de biathlon avait été attaquée par un ours noir alors qu'elle s'entraînait dans les bois de Valcartier. Mary Beth Miller, 24 ans, n'a pas survécu à ses blessures.

Juin 2005, Canada, Isabelle Dubé. Athlète québécoise, tuée dimanche par un ours grizzly dans un sentier de l'Alberta
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/In … lete.shtml

Dernière modification par BigCactus (11-05-2006 16:53:46)

Hors ligne

#3 11-05-2006 17:00:01

Fabrice
Banni(e)
Lieu : Bitche
Inscription : 13-03-2006
Messages : 1 493

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

c'est tout de même pas des évenement majeurs... extrèmement rare !


Les pieds parcourants la Terre, mais la tête dans les nuages.

Hors ligne

#4 11-05-2006 19:18:42

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006
Messages : 11 162

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

Dawson a écrit :

Mais pour ceux qui se lancent en amérique du nord , là il faut être très prudent et même armé dans certains cas .

J'ai touché ma première arme à feu au Canada. Perdu en pleine forêt, chez l'habitant, dans une cabane. Après mon arrivée chez mon hôte, celui-ci m'avait montré où se trouvait son 757 magnum (je crois que c'était ça, c'est un truc super connu). J'ai pu voir avec quelle facilité un coup de feu peut partir (à blanc, je vous rassure) après un léger frôlement de la gachette. Impressionnant ! (Et après on se demande pourquoi il y a des accidents). Cette arme, c'était clairement au cas où un ours chercherait à entrer dans la maison. Car, à coté de la maison, les canadiens en question avaient un petit cabanon servant de réserve de bouffe. Un Grizzly avait fracassé la porte du cabanon pour aller trouver de la bouffe un an auparavant. Et la porte en question, c'était du costaud ! tongue

Dernière modification par BigCactus (11-05-2006 19:20:17)

Hors ligne

#5 11-05-2006 21:23:07

micolett
Qui marche au pied-de-biche
Lieu : lyon
Inscription : 16-01-2006
Messages : 1 831

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

J'ai rencontré un certain nombre d'ours au Canada et en Alaska, des ours noirs, pas de grizzlis, et même ces relativement petits bestiaux restent impressionants. C'est vrai qu'ils ont tendance à fréquenter les camps, les pistes, jusqu'à devenir très téméraires. Mes histoires d'ours?
Labrador, je suis la seule habitante d'un grand camping au bord d'un lac, un jeune ours hante les lieux, s'enhardit de jour en jour, on l'aperçoit dans les arbres, ou près des ordures, et la nuit il rôde autour de ma tente. De nouveaux arrivants avec des chiens vivent dans la terreur permanente. Bilan, on s'est tapé le nettoyage complet, la bête s'est repliée sur un autre territoire. Dans les bois autour, ses cousins, apparaissent de temps à autres...
Colombie Britannique, précautions d'usage, chercher un arbre où pendre sa bouffe et faire la cuisine, un camping dont tout un secteur est "réservé" aux ours jusqu'à ce que toutes les baies soient mangées, un énorme visiteur à 4 pattes surgissant dans les allées à l'heure du petit déj' , souvent des bruits suspect dans les taillis à faire dresser les cheveux sur la tête...
Alaska, la sensation d'être épié, les buissons de myrtilles ravagés, ratissés à coup de griffes. Sur les pistes, les randonneurs se préviennent d'un ours aperçu, des traces, de bruits. Et on parle ou on chante tout haut en serrant les fesses quand on a vu d'énormes empreintes fraîches dans le creek. En cherchant à se rassurer avec ses clochettes à ours accrochées comme des talismans au sac à dos.
Franchement, des fois on se sent un peu con...Mais les grizzlis bouffent régulièrement des gens, tous les ans...:P

Hors ligne

#6 11-05-2006 22:19:23

dams64
Membre
Lieu : Montréal
Inscription : 14-02-2005
Messages : 128

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

Kai a écrit :

Lors de la marche, il faut faire du bruit, l'ours fuit l'homme, il devient dangereux si il est surpis par votre présence. Il faut siffloter, parler tout seul, accrocher comme Tesson un boulon au bout d'une ficelle accrochée à la gamelle qui faire une cloche improvisée qui sonnera à chaque pas etc.

Mon collègue Pascal a passé 2 semaines dans un parc au USA, je me rappelle plus lequel. Il a croisé une famille dont le père disait "Hey bear"... "Ho bear" a tout va pour être sûre d'être entendu.

Walter Bonatti affirme pourtant que l'ours ne fait pas le rapport entre la voix et la présence d'un humain.
Je me permets simplement de rappeler qu'il y a plusieurs dizaines de milliers (environ 70000) d'ours rien qu'au Québec, rapporté au nombre d'incidents annuels le risque est minime. C'est d'ailleurs pour cette raison que les rares attaques d'ours font la une des journaux, ca avait été le cas pour les exemples cités plus haut. En Amérique du Nord, il y aurait une personne tuée par un ours pour 60000 homicides !!! Un sujet "Randonner avec les hommes" serait peut être plus utile wink

Dernière modification par dams64 (11-05-2006 22:28:18)

Hors ligne

#7 11-05-2006 23:23:29

Fabrice
Banni(e)
Lieu : Bitche
Inscription : 13-03-2006
Messages : 1 493

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

non, surtout pas...
un sujet tel que "randonner avec les hommes" ferait vraiment trop peur !
as vous dégouter de partir !!!
tant que l'on crois que notre plus grand danger c'est l'ours on peut partir tranquille ...
ne détruisons pas cette utile naïveté !
hmm


Les pieds parcourants la Terre, mais la tête dans les nuages.

Hors ligne

#8 12-05-2006 00:08:53

pmnx
Membre
Lieu : Haute Marne - Langres
Inscription : 28-04-2006
Messages : 276

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

Si l'on parle des ours européens, le danger est moindre, ils ont plus petits, peureux et apparemment, ils n'attaquen pas. Idem pour les loups. De toutes façons, c'est de la provocation de randonner avec du saucisson : ça alerte (au moins) tous les carnivores au kilomètre à la ronde. Pensez un peu à ces bêtes affamées qui ne sentent jamais qqch d'aussi bon et fort de toute l'année...

En Europe, l'ennemi du randonneur,c'est le chien. Au mieux, il aboie sans s'arrêter quand vous plantez votre tente à 1km de sa cloture. Au pire, il vous attaque... Lors d'un séjour en Hollande, je plante ma tente dans une forêt près d'une ville. Par souci d'intimité, je m'enferme pour réchauffer ma soupe. Deux pétasses sortent leurs pitbulls de merde pour qu'ils ailent chier dans les bois. Résultat : les deux molosses repèrent ma tente et foncent dessus, m'entourent,aboient et sortent les crocs. Je me fais tout petit, j'élabore des scénarios de survie et j'espère qu'ils ne vont pas sauter sur la tente. Une (longue) minute plus tard, les deux pétasses arrivent, appelent leur chien chéri et se disent "tiens, y'à un campeur!". Que se serait-il passé si j'avais bivouaqué sous un tarp ou à la belle...
Evidemment, ce genre de problème est spécifique près des villes où d'ailleurs j'évite de camper les week-ends : on rencontre des individus qui, du fait de leur alcoolisation, sont peu fréquentables voire puent l'embrouille...

Cela dit, en Europe, hormis les tiques, aucun animal ne s'attaque à l'homme.

Hors ligne

#9 12-05-2006 03:48:34

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 13 137
Site Web

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

pmnx a écrit :

Cela dit, en Europe, hormis les tiques, aucun animal ne s'attaque à l'homme.

Si ! Les renards ! lol


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#10 12-05-2006 09:00:26

Fabrice
Banni(e)
Lieu : Bitche
Inscription : 13-03-2006
Messages : 1 493

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

pmnx a écrit :

Si l'on parle des ours européens, le danger est moindre, ils ont plus petits, peureux et apparemment, ils n'attaquen pas. Idem pour les loups. De toutes façons, c'est de la provocation de randonner avec du saucisson : ça alerte (au moins) tous les carnivores au kilomètre à la ronde. Pensez un peu à ces bêtes affamées qui ne sentent jamais qqch d'aussi bon et fort de toute l'année...

En Europe, l'ennemi du randonneur,c'est le chien. Au mieux, il aboie sans s'arrêter quand vous plantez votre tente à 1km de sa cloture. Au pire, il vous attaque... Lors d'un séjour en Hollande, je plante ma tente dans une forêt près d'une ville. Par souci d'intimité, je m'enferme pour réchauffer ma soupe. Deux pétasses sortent leurs pitbulls de merde pour qu'ils ailent chier dans les bois. Résultat : les deux molosses repèrent ma tente et foncent dessus, m'entourent,aboient et sortent les crocs. Je me fais tout petit, j'élabore des scénarios de survie et j'espère qu'ils ne vont pas sauter sur la tente. Une (longue) minute plus tard, les deux pétasses arrivent, appelent leur chien chéri et se disent "tiens, y'à un campeur!". Que se serait-il passé si j'avais bivouaqué sous un tarp ou à la belle...
Evidemment, ce genre de problème est spécifique près des villes où d'ailleurs j'évite de camper les week-ends : on rencontre des individus qui, du fait de leur alcoolisation, sont peu fréquentables voire puent l'embrouille...

Cela dit, en Europe, hormis les tiques, aucun animal ne s'attaque à l'homme.

le chien c'est vraiemnt le probléme...
et ce n'est pas forcéement spécifique aux villes...
en roumanie un voisin de mon cousin m'a expliquer comment trancher la carotide d'un chien qui te saute dessus... rassurant ! il est éleveur de rottweiler...
c'est pas la tente qui t'a protéger c'est le fait que les maitresse n'étaient pas loin car un petit bout de toile ne résiste pas longtemps.
je voyage toujours avec un couteau. pas pour m'en servir : pour prévenir ...
lorsque j'ai fait mon tour de suisse il y a 3 ans un daubermann m'a déboulé dessus d'une colonie de vacances désaffectée... le couteau te permet de garder ton sang froid, la peur est ce qu'il y a de pire face à un chien, il se sent supérieur et attaque. mon kabar est toujours glisser sous le sac, ainsi je peux l'attrapper rapidement en cas d'agression. le chien m'a montrer les crocs durant 2/3 bonnes minutes... impossible de bouger il ne me laissait ni avancer, ni repartir (ne jamais tourner le dos à un chien ) .
quand ils te montre les gencives et les crocs c'est qu'ils ont une furieuse envie d'en découdre.
les aboiement ne sont qu'intimidant. j'ai sorti le poignard (sur lequel je gardait la main depuis le début) et j'ai dit un truc du genre : maintenant mon coco tu vas me laisser tranquille !... et à ce moment là le propriétaire du chien est sorti de la caravane à ma droite, ce sal**d observait la scéne depuis le début !!!
là je me suis dis que le baton m'aurait été utile... les chiens en ont plus peur que d'une lame, mais il m'encombre quand je marche, et le couteau sert aussi pour les individu peu scrupuleux...
montrer qu'on en a un évite souvent les ennuye avec les groupes de curieux qui aimerai savoir ce que contien ton sac comme argent liquide !


Les pieds parcourants la Terre, mais la tête dans les nuages.

Hors ligne

#11 12-05-2006 09:12:22

Fabrice
Banni(e)
Lieu : Bitche
Inscription : 13-03-2006
Messages : 1 493

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

je randonne toujours avec au moin 2 saucissons...
mais chez moi ils sont bien protéger wink lol
le véritable probléme c'est qu'ils ne durent jamais bien longtemps !


Les pieds parcourants la Terre, mais la tête dans les nuages.

Hors ligne

#12 12-05-2006 09:13:55

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

Concernant les chiens, le bâton, ou les bâtons de rando font une bonne arme. Mis en croix devant toi, il permettent de créer un écran pour le chien. Les embouts en tungstènes peuvent faire du mal au chien, le cas échéant ne pas hésiter à s'en servir. Les aboiements sont effectivement intinidants mais le contraire est vrai aussi, cela m'est arrivé de hurler sur un chien, voyant qu'il était intimidé, j'ai avancé avec mes bâtons faisant mine de le frapper et j'a fini par lui courrir derrière le train. Dans un autre cas j'ai préféré simplement reculer et détourner mon chemin. Le couteau peut venir en dernier recours, il faut soit une lame à la ceitnure prête à être dégainée soit un couteau ouvrable d'une main dans la poche comme un spiderco.

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#13 12-05-2006 09:22:14

Fabrice
Banni(e)
Lieu : Bitche
Inscription : 13-03-2006
Messages : 1 493

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

sauf que le spyderco est bien moin efficace en prévention face aux individu à 2 pattes...


Les pieds parcourants la Terre, mais la tête dans les nuages.

Hors ligne

#14 12-05-2006 09:25:44

nicklaus
Membre
Lieu : Grenoble
Inscription : 26-01-2005
Messages : 182

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

Personnelement j'utilise une petite bombe lacrymogène pour les chiens (en préventif, je n'ai jamais eu l'occasion de l'utiliser...).
ça ne fait pas plus de 40g et c'est à mon avis tout à fait efficace pour peut que l'on atteigne le tête de l'animal.
Le couteau est plus délicat à utiliser car il est necessaire d'être extremement près de l'animal...si vous manquez votre coup il pourrait choper votre bras et la... d'autant plus que la perspective de faire couler le sang n'est pas très réjouissante et que cela pourrais vous attirer beaucoup d'ennuis.

Dernière modification par nicklaus (13-05-2006 12:57:15)


"Qui écoute trop la météo reste au bistrot"

Hors ligne

#15 12-05-2006 09:43:23

Kian
-
Inscription : 05-04-2005
Messages : 2 639

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

nicklaus a écrit :

Personnelement j'utilise une petite bombe lacrymogène pour les chiens (en préventif, je n'ai jamais eu l'occasion de l'utiliser...).
ça ne fait pas plus de 40g et c'est à mon avis tout à fait efficace pour peut que l'on atteigne le tête de l'animal.
Le couteau est plus délicat à utiliser car il est necessaire d'être extremement près de l'animal...si vous manquez votre coup il pourrait choper votre bras et la... d'autant plus que la perspective de faire couler le sang n'est pas très réjouissante et que cela pourrais vous attirer beaucoup d'ennuis.
Le modèle que je posède contient un gel qui ne se vaporise qu'au contact d'un obstacle, cela évite d'être soit même affecté.

Je crois effectivement que le lacrymo est une bonne solution mais en pointant la bombe devant, suffisamment près pour atteindre l'animal, on encours le risque de se faire happer la main, le vent peut aussi gêner... Le couteau c'est du dernier ressort, càd que le chien est sur toi, que les bâtons n'ont pas suffi à le maintenir éloigné ou à le faire fuir.

Kai


La vie est un miroir qui reflète nos croyances erronées

Hors ligne

#16 12-05-2006 10:05:39

Fabrice
Banni(e)
Lieu : Bitche
Inscription : 13-03-2006
Messages : 1 493

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

le lacrimo énerve les chiens, c'est même indiquer parfois sur les flacon "ne convient pas contre les animaux de défense" cela risque de désservir, les exciter encore plus n'est pas une solution. pour un chien il faut un spray au poivre le seul véritablement efficace. (mais à nouveau presque inutile contre contre le genre humain)


Les pieds parcourants la Terre, mais la tête dans les nuages.

Hors ligne

#17 12-05-2006 10:30:25

Mateo
MUL's student !!
Lieu : Bordeaux
Inscription : 13-03-2006
Messages : 547

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

visiblement les chiens n'aiment pas non plus la citronelle, car c ce qui est utilisé dans les dispositifs anti aboiement. mais es-ce suffisant pour le detourner d'une attaque ?? j'ai pas envie de tester !! des volontaires ??


A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire

Hors ligne

#18 12-05-2006 11:19:31

pmnx
Membre
Lieu : Haute Marne - Langres
Inscription : 28-04-2006
Messages : 276

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

Bah dis donc, j'ai tapé dans le mille!

Je confirme pour le baton de rando. Lever le baton en l'air et balayer rapidement devant soi, c'est extremmement efficace contre les chiens.

Fabrice, contre les c***s qui laissent leur molosse en liberté, ne pas hésiter à utiliser la menace juridique ("vous n'avez pas le droit", "je vais porter plainte" et prendre des notes+photos); après ça le gros c***, ça le secoue, il met une laisse à son chien et les futurs randonneurs en bénéficient.

Hors ligne

#19 12-05-2006 12:23:36

Fabrice
Banni(e)
Lieu : Bitche
Inscription : 13-03-2006
Messages : 1 493

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

le probléme c'est :
1- je ne connais pas les législation étrangére.
2- je me trimbale un poignard...
3- les skatters n'en ont rien à faire des lois !
d'accord, il y a plusieurs problémes . wink

Dernière modification par Fabrice (12-05-2006 12:23:52)


Les pieds parcourants la Terre, mais la tête dans les nuages.

Hors ligne

#20 12-05-2006 13:06:15

nicklaus
Membre
Lieu : Grenoble
Inscription : 26-01-2005
Messages : 182

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

Pour le gaz lacrymogène il sagit effectivement de gaz "poivre".
Si je fais un mouvement immitant un coup avec un manche à balais vers mon chien (berger belge), il s'ennerve sérieusement...je pense que c'est le cas de la pluspart d'entre eux.


"Qui écoute trop la météo reste au bistrot"

Hors ligne

#21 12-05-2006 13:51:43

pmnx
Membre
Lieu : Haute Marne - Langres
Inscription : 28-04-2006
Messages : 276

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

Quand je disais balayer, je parlais d'escrime : un mouvement horizontal rapide où tu balaies l'espace devant toi. Les animaux comprennent vite qu'il ne faut pas rentrer dans cet "espace". Tu peux aussi balayer verticalement ou en diagonale histoire de te grandir et d'impresionner.

Sinon nicklaus, pour ton chien tu n'es pas un étranger et il est plus habitué à s'amuser avec toi...

Hors ligne

#22 12-05-2006 15:13:22

Fabrice
Banni(e)
Lieu : Bitche
Inscription : 13-03-2006
Messages : 1 493

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

pmnx a écrit :

Quand je disais balayer, je parlais d'escrime : un mouvement horizontal rapide où tu balaies l'espace devant toi.

??? ce mouvement ne me dit rien en escrime... mon maitre aurait'il oublier quelque chose ?
une parade qui ferai instantanéement mourir l'enemi sur place... de rire ?! lol


Les pieds parcourants la Terre, mais la tête dans les nuages.

Hors ligne

#23 12-05-2006 15:18:15

chris7273
futur ex-belge
Lieu : Belgique
Inscription : 18-01-2006
Messages : 287

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

en dernier recours :

le bon coup de pied dans le flanc, juste un peu après les dernières côtes, si le chien s'approche dangereusement.... ca les fait réfléchir

je confirme que les batons sont très disuasifs...

PS : j'ai un chien, j'aime les chiens... et je comprends qu'on puisse ne pas les aimer (à cause de leur "maître")

Hors ligne

#24 12-05-2006 15:21:22

Fabrice
Banni(e)
Lieu : Bitche
Inscription : 13-03-2006
Messages : 1 493

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

je n'essaierai pas avec un rottweiler ou un pittbull...


Les pieds parcourants la Terre, mais la tête dans les nuages.

Hors ligne

#25 12-05-2006 16:30:40

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Autre] Randonner avec les ours... et les chiens

Dites les gars vous randonnez souvent au Kosovo... ou alors en Albanie peut-être... à non, j'y suis, c'est le Darfour votre projet de voyage MUL...

A entendre certains, on pourrait croire qu'on se fait attaquer par des clebards et des pillards deux fois par jour roll
"Oh p***in les gars cet été je me suis fait trois clébards avec mon poignard de commando, trop fort et j'ai aussi zigouiller un mec parce qu'il avait un chien de garde, quel c***ard"

Et si on ouvrait une rubrique "tableau de chasse des MULs, comment planter léger"... L'arme la plus MUL c'est la corde à piano, les petits gars, chercher plus...

Bon allez j'arrête de déconner... wink

Un chien, c'est pas champion de close combat et c'est con comme ces pattes... Tu lui jetes un biscuit et c'est fini... c'est ton meilleur pote...  Le problème c'est qu'après faut l'empêcher de te suivre... hmm


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

Pied de page des forums