#1 08-06-2012 11:39:53

Sky
Membre
Inscription : 28-02-2012
Messages : 23
Site Web

[Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

Salut les MUL,

Je souhaite vous faire partager mon bout de chemin entre Bergen Op Zoom et Nice par le GR5. RL m'a beaucoup aidé dans la préparation et le choix de mon matériel, si je peux en retour enrichir le site c'est avec grand plaisir.

Je prends des notes le soir et j'actualise le blog quand j'ai accès à internet, c'est-à-dire rarement. Ne soyez pas trop exigeants sur l'orthographe ou la clarté, je compte enrichir (matériel, lieux...) et rendre plus lisible le blog quand j'en aurai le temps !

http://alongthegr5.over-blog.com/

Dernière modification par Sky (07-07-2012 18:40:08)


De la Mer du Nord à la Mer Méditerranée : http://alongthegr5.over-blog.com/

Hors ligne

#2 08-06-2012 13:20:51

jpopeck
Ours marcheur
Lieu : Versailles
Inscription : 01-05-2007
Messages : 475
Site Web

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

Courage, t'as dû dépasser la moitié.


Traversée du GR5 Jura - Vosges - Alpes
http://www.gr5.fr

Hors ligne

#3 08-06-2012 14:17:43

Vegas
Breathe
Lieu : Absurde.be
Inscription : 14-04-2009
Messages : 1 552
Site Web

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

Salut Sky,

Sympa de lire un récit d'une rando au long cours dans son propre pays. T'en connais plus que moi sur le bivouac en Flandre  lol

Je salue ton courage d'avoir attaqué à coup de bivouac cette partie si densément peuplée, industrialisée et à haute densité de routes. Respect  wink

Je ne m'étonne pas que tu aies eu froid dans les Fagnes. Dans le passé pas mal de gens sont morts, perdus dans les nuits brumeuses des tourbières, de froid, de faim,... Beaucoup des croix qu'on y croise furent érigées en hommage à ces personnes.

Une petite demande: quand tu reviens, n'hésites pas à poster un résumé de ton récit et quelques photos pour éviter que cette rubrique de RL ne ressemble à une bibliothèque de raccourcis vers des sites perso, blogs,...   ...qui finissent parfois par mourir eux aussi  lol

Bonne route sur les chemins du sud! V


Z

Hors ligne

#4 08-06-2012 14:21:06

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 892

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

jpopeck a écrit :

Courage, t'as dû dépasser la moitié.

Courage?

Bin autant arrêter tout-de-suite faut pas se faire du mal. wink


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#5 08-06-2012 14:48:05

Tom3
Membre
Inscription : 28-09-2011
Messages : 282

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

J'ai survolé ton blog et me suis rendu compte que je suis passé aux mêmes endroits que toi en 2010 alors que je voyageais à la boussole en découvrant les sentiers, chemins, ...
A ton 8e jour, tu es près du terrain de Golf à la frontière de la Belgique et des Pays-Bas, je suis exactement passé par là.

Bonne continuation.


« No wealth can buy the requisite leisure, freedom, and independence, which are the capital in this job (walker). »
Henry David Thoreau

Hors ligne

#6 07-07-2012 16:42:31

Sky
Membre
Inscription : 28-02-2012
Messages : 23
Site Web

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

Merci pour les messages ! Je suis bien arrivé à Nice mercredi dernier ! Je compte actualiser le blog dans les prochains jours et faire un retour sur le matos utilisé si ça peut aider certains.

@jpopeck
Oui Belfort est à un peu plus de la moitié de la distance du GR5 ! Du courage il en a fallu par moment quand rien n'allait dans le bon sens mais rien d'anormal là-dedans wink

@Vegas
Le bivouac en Flandres consiste à se trouver un coin en forêt peinard de manière à ne pas être gêné et à ne pas gêner les habitants du coin. Même si la densité de population est élevée on trouve toujours un petit coin bien planqué pour passer la nuit en toute tranquillité !
Pour les Fagnes, merci des infos. Je mettais mal renseigné et il fait excessivement froid... de la grêle/neige en mai en Belgique avec des nuits négatives je ne m'y attendais vraiment pas, la prochaine fois je me renseignerai plus sérieusement !
Je ferai une petite synthèse pour le forum dans quelques jours smile


La liste de base du matériel avec lequel je suis parti :

6563_liste_matos.jpg

Sac à dos
Osprey Exos 46, 49L en taille L. Je le trouve très confortable et avec un bon maintien jusque vers les 13/14kg où on sent il atteint ses limites. J’ai gardé la capuche afin d’y mettre bonnet/gant/cuillère dans la poche intérieure et la veste Mica, le sursac et ma jupe dans la poche. La praticité apportée valait la centaine de gramme que j'aurais pu enlever. Le sac n'a jamais été remplis totalement même avec 3/4 jours d'autonomie. Les petits soucis que j’ai eu :
- une des sangles qui permet de régler l’éloignement du sac par rapport au dos a tendance à se relâcher toute seule par moment.
- le 0 placé perpendiculairement à l’armature derrière le filet est tombé au bout d'un mois et demi. Ce n’est pas évident à remettre en place et assez décevant vu l'image de qualité que j'avais d'Osprey.
- le tissu qui recouvre l’armature sous le sac s’use très rapidement au contact du sol, mettre un peu de bande adhésive pour le protéger.
- ne pas laisser de nourriture la nuit dans les poches en mesh de la ceinture, elles perdent largement face à des rats en quête d'un repas nocturne !


Bâtons de marche
Un peu lourd par rapport aux bâtons en carbone que j’ai pu tester lors de ma balade, mais ils sont costauds et le poids à ce niveau ne me gêne pas d’autant que je les garde tout le temps dans les mains que ce soit en montée, à la descente ou sur le plat. Ils m’auront épargné les cuissots dans les montées, un paquet de gamelles mais aussi de me faire chiquer les mollets par les clébards non civilisés que j’ai rencontré !


Chaussures

  • Mizuno cabrakan. Je pensais les Mizuno increvables mais elles se sont finalement trouées chacune de chaque côté. Ce sont de très bonnes chaussures de trail pour la rando et j’en aurais racheté une paire si je n’étais pas arrivé à cette période dans les Alpes avec autant de neige.

  • Les Magneto c’est une valeur sûre, un peu déçu quand même de voir que quelques points d’une des lamelles de la face interne ont sauté. A voir si ça peut se réparer chez un cordonnier...


Vêtements haut du corps

  • Je n'ai pas eu besoin de tricot de corps, je l’ai renvoyé en arrivant en France. J’utilisais le t-shirt manche longue pour dormir et ne pas salir le sac de couchage. Le t-shirt manche courte mérinos était suffisant pour marcher au quotidien, un deuxième t-shirt de marche est inutile. Après une grosse semaine, l’odeur apparaît mais il se lave très bien et en le portant mouillé il se sèche très rapidement au contact du corps. C’est un excellent produit de chez D4 pour moins de 10€. En le portant environ 15h par jour pendant soixante jours il est défraichit mais reste présentable.

  • Polaire Millet. Impeccable, et inusable pour l’usage que j’en fais. Confortable comme oreiller, je le portais éventuellement la nuit s’il faisait froid et le jour dans les descentes. Parfois à même la peau si le mérinos était trempé. Je ne l’ai pas lavé une seule fois et elle sent encore la rose.

  • La polaire manche courte ne tenait pas assez chaud. L’idée était d’avoir la millet à porter en effort et de combiner avec la sans manche au bivouac ou éventuellement la nuit. Je n’ai pas senti d’apport thermique de la sans manche donc après avoir eu froid dans les Vosges je l’ai renvoyé et j’ai opté pour une doudoune (Atom LT) afin d’être certain de pouvoir dormir chaudement dans les Alpes. Du coup, il y avait un doublon entre la doudoune et la polaire et j’aurais pu me passer de cette dernière…


Vêtements bas du corps

  • Pantalon de chez vertical, porté une centaine de jours, résistant, sèche vite mais un peu lourd à mon goût.

  • Le short a été porté 3 jours lorsqu’il faisait très chaud et que le pantalon m'étouffait. Il n’est pas indispensable mais s’est révélé bien pratique quand je faisais de grandes lessives et que je n’avais rien d’autre à me mettre. Même pour une rando sur plusieurs semaines, je ne pense pas que ce soit utile si on a un pantalon qui se retrousse bien et permette d'aérer les jambes.

  • Les Quechua trail 500 ont tout de grandes paires de chaussettes sauf leur durée de vie, au bout de 10 jours les deux paires que j’ai utilisées étaient trouées aux talons. Les x-socks sont parfaites, pas d’échauffement ni d’ampoules et elles tiennent le choc.


Tête

  • Chapeau de brousse. Indispensable lors des fortes chaleurs à mon avis. Je ne pense pas qu’un buff permette de rester aussi frais qu’un chapeau.

  • Buff. Mon torchon, pratique pour nettoyer la tente, enlever la condensation, retenir la transpiration quand il fait chaud (si ça tapait trop fort je passais au chapeau) et servir de bandeau pour les yeux en début de soirée.

  • Bonnet. Indispensable pour les nuits froides.


Gants
Je suis parti avec des petits gants en coton que j’ai remplacé par des gants polaires avant les Alpes. Avec ces gants de running, je ne pouvais me réchauffer les mains que lorsque la pluie avait cessé… Mes quelques expériences de grêle et de neige en Belgique ainsi que de pluie/vent par temps froid dans les Vosges m’ont convaincu de l’intérêt de gants qui tiennent chauds même si au final je ne les aurais pas porté plus de 15h en tout.


Protection pluie

  • Sursac : impeccable, même les jours où il pleuvait abondamment toute la journée, le sursac a gardé toutes mes petites affaires bien au sec.

  • Veste : la Mica est un bon compromis vu le prix des autres vestes sur le marché. Elle est légère, plutôt respirante et résistante malgré les apparences. Les manches se détrempent rapidement et même si on reste au sec, le contact bras nu est très inconfortable surtout lorsqu’il fait froid. En gros, le cas de figure se présente lorsqu’il fait très froid et que l’on est en montée, sinon en descente mettre un manche longue et on reste au sec sans cette sensation de froid sur les avant bras.

  • La jupe de pluie a été très pratique lors des grosses pluies qui ne s’arrêtaient pas de la journée et m’a permis de n’être trempé qu’en-dessous des genoux. J’ai dû la porter une dizaine de fois en tout ; rentable pour 22g.


Tente
Tarptent Contrail. Spacieuse, on peut se changer à l’intérieur. Pas extrêmement résistante, 2 trous dans la moustiquaire et 1 trou en haut de la toile car le bâton a ripé de l’œillet. J’ai eu un gros problème de vent au Lac de Lauzanier, n’ayant pas trouvé un emplacement bien abrité, la tente a claqué et souffert toute la nuit. J'ai vraiment eu peur qu'elle craque.


Tapis de sol
Z-lite : très confortable me concernant, je fais 68kg. L’isolation est suffisante pour la période où je suis parti mais je pense qu’entre le sac de couchage et le tapis c’est plutôt le tapis qui est la cause des nuits où j’ai eu froid.


Cuisine

  • Popote titane 0,6L plutôt ennuyante au début car ça prend du temps à chauffer. Au final, c’est pratique si on ne mange pas de suite car même après une demi-heure la nourriture est toujours chaude. Les branches en plastique n'ont pas fondus

  • Cartouche de gaz Primus de 230g jetée au Lac Léman (42 jours) et utilisée presque chaque soir pour le repas. A Thonon les Bains j’ai pris une 100g mais après 2 utilisations je ne parvenais plus à l’allumer plus d’une dizaine de secondes même en la secouant. Si quelqu’un a une astuce pour résoudre le problème de cartouches pleines qui fonctionnent quelques jours puis ne s’allument plus je suis preneur !

  • Pare-vent : je n’ai pas trouvé évident de conserver le pare-vent en papier d’alu sur plusieurs semaines. Au bout d’une vingtaine de cycles de pliage/repliage il se déchire. Très pratique comme dessous de plat pour manger dans la tente.

  • Spork : rien à signaler à part que je suis parvenu à casser l’une des pointes de la fourchette sur une quiche et à l'avaler directement (j'avais très faim). Conclusion, les sporks ne sont pas si solides que ça !

  • Le bol du petit déjeuner (céréales muesli) visait à ne pas salir ma popote dans laquelle je faisais mon repas du soir. Le fond de bouteille de lait n’est vraiment pas pratique à laver, j’ai donc utilisé un bol en plastique vendu avec les taboulés tout prêt. Pas indispensable, d’autant que sur la fin je n’utilisais plus de lait en poudre avec les céréales. Je pense donc que je m’en séparerai la prochaine fois.


Mp3/Appareil photo/Téléphone
Je réfléchirai à l’achat d’un panneau solaire car ça c’est avéré très compliqué de recharger mes appareils via l'unique câble USB/mini USB emporté. J’ai très peu pu écouter de musique/la radio alors que ça peut s’avérer très utile en cas de coup de blues et pour écouter la météo.


Rangement par ziplocs
Vraiment impeccables ça permet de ranger les petits objets par catégorie dans 4 ziplocs. C’est transparent donc on voit ce qu’il y a à l’intérieur et ça protège d'éventuelles catastrophes vu que c’est étanche. Niveau résistance, au bout d’une quarantaine de jours les ziplocs montraient des signes de faiblesse et j’ai dû les changer.


Hygiène

  • Savon : une poche en mesh de mon pantalon (découpée) m’a permis de ranger mon savon et de le faire sécher sur un lien de la tente le soir et éventuellement sur le sac en journée.

  • Pour se sécher et la condensation de la tente, un bout de 40cm par 40cm d'une serviette absorbante D4 a très bien fait l'affaire. Je peux encore m'en découper 5 dans le morceau qui me reste donc c'est très rentable par rapport à une serviette absorbante spéciale rando dont je ne vois pas la valeur ajoutée


Séchage
Je séchais mon linge le soir dans la tente, où en m’allongeant dessus le matin voire en dormant avec à l’intérieur du SDC. Et la journée, j’accrochais tout ça avec une épingle à nourrice sur le sac.


Cartes

  • De Bergen Op Zoom à Metz, j’ai utilisé des impressions Google map (1 :100 000) avec des points de passage du GR5 environ tous les 5km. 5 feuilles.

  • De Metz aux Houches, j’ai utilisé des impressions de cartes IGN au 1 :50 000. 15 feuilles.

  • A partir des Houches j’ai utilisé trois topo-guides : La Vanoise, De la Maurienne à l’Ubaye et La Traversée du Mercantour.

Dernière modification par Sky (08-07-2012 10:42:18)


De la Mer du Nord à la Mer Méditerranée : http://alongthegr5.over-blog.com/

Hors ligne

#7 07-07-2012 20:08:13

cernunos
EmulE
Lieu : Coye-la-Forêt
Inscription : 12-03-2011
Messages : 2 769

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

smile Salut,

Joli périple, ça donne envie... roll
D'autant que ça traverse des coins connus.
Bravo.  big_smile

J'attends les compléments de ton blog avec impatience... wink

Dernière modification par cernunos (07-07-2012 20:09:20)


"Marche, marche ! Tu verras..." Henri Vincenot - Les Etoiles de Compostelle
"Le recours aux forêts — ce n'est pas une idylle qui se cache sous ce mot. Le lecteur doit plutôt se préparer à une marche hasardeuse, qui ne mène pas seulement hors des sentiers battus, mais au-delà des frontières de la méditation." Jünger

"Marcher dans une forêt entre deux haies de fougères transfigurées par l’automne, c’est cela un triomphe.
Que sont à côté suffrages et ovations ?"   Cioran

Hors ligne

#8 13-07-2012 19:04:05

Sky
Membre
Inscription : 28-02-2012
Messages : 23
Site Web

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

Pour ceux que ça intéresse j'ai enfin finis le récit de mes 61 jours passés sur le GR5 !
N'hésitez pas si vous avez des questions sur l'organisation ou autre, je repasse régulièrement sur le forum.


De la Mer du Nord à la Mer Méditerranée : http://alongthegr5.over-blog.com/

Hors ligne

#9 18-07-2012 22:19:07

riz-thon
Membre
Inscription : 02-10-2010
Messages : 8

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

très belle épopée
très beau blog, c'est dommage que tu ne nous ais pas mis des photos ici.

J'ai regardé tes chiffres, as-tu une idée de la distance totale parcourue, tu ne parles qu'en heure de marche.
2500km en 61 jours quel entrainement faut-il pour y arriver ?
Vu la météo, tu as rencontré plusieurs jours humide, comment fais-tu pour te motiver sous la pluie ?

Hors ligne

#10 18-07-2012 23:29:18

cernunos
EmulE
Lieu : Coye-la-Forêt
Inscription : 12-03-2011
Messages : 2 769

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

smile Salut,

Comment s'est comportée ta Mica ? C'est la condensation dont tu parles pour les manches ?

Atom LT ML ou MC ? Capuche ? Content ? Jusqu'à quelle température selon ton expérience ?


"Marche, marche ! Tu verras..." Henri Vincenot - Les Etoiles de Compostelle
"Le recours aux forêts — ce n'est pas une idylle qui se cache sous ce mot. Le lecteur doit plutôt se préparer à une marche hasardeuse, qui ne mène pas seulement hors des sentiers battus, mais au-delà des frontières de la méditation." Jünger

"Marcher dans une forêt entre deux haies de fougères transfigurées par l’automne, c’est cela un triomphe.
Que sont à côté suffrages et ovations ?"   Cioran

Hors ligne

#11 19-07-2012 18:35:18

Sky
Membre
Inscription : 28-02-2012
Messages : 23
Site Web

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

Merci content que le blog plaise  wink

Pour les photos, pour l'instant j'upload par la galerie perso de RL et ça prend beaucoup de temps donc je n'ai pas encore eu le courage !

Une fois arrivé, j'ai trouvé que 2500km ça faisait beaucoup mais toutes mes sources indiquaient ce chiffre. Pendant que je marchais, je m'orientais avec des cartes au 1:50000 (Impressions Google map ou IGN via le site Openrunner) et je n'avais pas moyen de déterminer combien de bornes j'avais effectué. Ça ne m'a pas du tout gêné. Par contre, j'ai essayé récemment de déterminer moi-même le nombre de kilomètres du GR5 entre Bergen op Zoom et Nice. Pour la France, j'ai tracé le GR sur Openrunner et utilisé "gr-infos" en complément. Pour le Benelux, j'ai pris l'estimation des topos néerlandais mais je n'ai pas totalement confiance. Au final, je trouve 2216km (Bergen op Zoom --> Nice) et 60 000m de dénivelé positif entre Rumelange et Nice, c'est-a-dire hors Benelux.
D'ailleurs si quelqu'un sait comment trouver le kilométrage et le dénivelé positif pour la Hollande, la Belgique et le Luxembourg je suis preneur.

Concernant l'entraînement il n'y en a pas vraiment eu. Je sortais d'une période de quelques mois sans pratique régulière. Habituellement, je fais pas mal de sports d'endurance, VTT, CAP, quelques triathlons, des raids. Pour ce qui est des randos, j'ai juste découvert l'activité lors d'un tour du Mont-Blanc il y a 2 ans et le gr20 l'année dernière. Mais bon, avec de grosses courbatures les dix premiers jours, un peu de progressivité, quelques demi-journées de récup, un bon alimentation-étirements-sommeil, le corps prend vite le pli. Bref, il vaut mieux s'entraîner convenablement et éviter un début douloureux pour les cuissots smile

Pour la pluie, je ne me suis pas trop posé la question big_smile Ça a du bon des fois. Franchement, il est assez rare qu'ils pleuve intensément tout au long de la journée et si ça arrive, étant déjà mouillé je préférais continuer à marcher plutôt que de me refroidir. Et en passant une journée ou un aprèm sous la tente ou un abri, je me serais sacrément ennuyé donc par défaut je préférais encore être sous la pluie. Je vois le temps qu'il fait au moment où je passe comme une partie de mon aventure, m'abriter une journée ce serait comme prendre un raccourci... et l'ambiance pluvieuse ne me déplaît pas, voilà pour ma manière de voir les choses! Par contre, je faisais attention à l'orage et il m'est arrivé 3 fois de m'arrêter faire une sieste pour attendre que ça passe.

Tout ça vient peut-être de mon équipement qui sans être parfait m'a largement suffit. La déperlance des Mizuno commençait seulement à montrer ses limites après une forte pluie prolongée donc ça allait. La jupe sac poubelle me permettait de garder les cuisses au sec, avoir le pantalon trempé en entier ça me gêne, par contre être uniquement mouillé en-dessous des genoux ça passe.
La Mica s'est globalement bien comportée. J'étais surpris de constater qu'elle perdait assez rapidement de sa déperlance et se trempait au niveau des avant-bras, sans pour autant laisser passer une seule goutte. Du coup, quand les avant-bras sont trempés, qu'il fait froid et que ça vente le contact avec la peau est très désagréable et te refroidit. La condensation était faible, RAS. Vu le prix des autres vestes, ça me semble être un bon choix.

La veste Atom LT que j'ai est manche longue et sans capuche. Je voulais quelque chose pour ne pas avoir froid la nuit et avec lequel je pourrais marcher le matin, un peu bâtard du coup... En mouvement elle respire très bien et est correct avec du vent. Sous une petite bruine qui ne dure pas des heures, pas de souci. A l'arrêt j'aurais du mal à te dire, car au bivouac soit je bouge soit je suis dans le duvet. Au feeling, aux alentours des 5°C avec un t-shirt dessous je pense que ça passe largement. Au final, lorsqu'il faisait moins de 0°C la nuit avec le cumulus 400 pas de problème.

Dernière modification par Sky (21-07-2012 10:26:02)


De la Mer du Nord à la Mer Méditerranée : http://alongthegr5.over-blog.com/

Hors ligne

#12 21-07-2012 08:55:45

jpopeck
Ours marcheur
Lieu : Versailles
Inscription : 01-05-2007
Messages : 475
Site Web

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

2261km, ça fait encore une moyenne de 36km par jour. Tu es une machine ?

Je rentre tout juste de Menton (GR52), je vais aller lire ton récit.


Traversée du GR5 Jura - Vosges - Alpes
http://www.gr5.fr

Hors ligne

#13 22-07-2012 11:31:42

Sky
Membre
Inscription : 28-02-2012
Messages : 23
Site Web

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

Chez moi ça fait plus 38,8km par jour, hors demi-journées de repos. La machine, ce qui te fait avancer, c'est le mental que j'ai eu constant du début à la fin  big_smile Quand tu découvres de nouvelles personnes, de nouveaux lieux et que tu te dépenses chaque jour autant que tu le souhaites c'est assez facile d'avoir envie de continuer.

J'attends ton récit !


De la Mer du Nord à la Mer Méditerranée : http://alongthegr5.over-blog.com/

Hors ligne

#14 24-07-2012 11:41:56

jeanjacques
.
Lieu : Agen
Inscription : 05-06-2010
Messages : 4 006
Site Web

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

Salut,

Belle rando, 61jours dehors, cela commence à faire smile

Et une question qui peut sembler étrange, n'as tu pas été lassé de toujours suivre le même sentier ? Toujours les mêmes marques jours après jours ? N'as tu jamais eu l'envie d'aller voir ailleurs ?


Super poney

Hors ligne

#15 24-07-2012 11:58:50

jpopeck
Ours marcheur
Lieu : Versailles
Inscription : 01-05-2007
Messages : 475
Site Web

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

Ben techniquement c'est le même sentier, mais l'évolution des paysages entre la Hollande, les Vosges/Jura et les Alpes, je pense pas que ce soit si monotone que ça.


Traversée du GR5 Jura - Vosges - Alpes
http://www.gr5.fr

Hors ligne

#16 24-07-2012 14:18:46

Sky
Membre
Inscription : 28-02-2012
Messages : 23
Site Web

Re : [Récit + liste] GR5 Mer du Nord --> Mer Méditerranée - 2500km - 61j

Je ne connaissais pas les Vosges ni le Jura et uniquement une partie des Alpes. Tout était donc nouveau pour moi. Donc non je n'ai pas été lassé de suivre le GR5, vraiment pas. Comme dit jpopeck c'est le même sentier mais ça évolue tellement que l'on ne se sent pas emprisonné par celui-ci.
Et puis j'ai tellement galéré à rester sur ce sentier dans le Benelux que je peux te garantir que j'étais bien trop heureux les moments où j'étais dessus pour envisager de le quitter  wink Après c'est sûr qu'à l'approche de certains sommets j'avais envie d'y passer mais solo et sans expérience, ce n'était pas le moment de faire plus de tests !

Ce qu'on peut regretter sur le GR5 par rapport aux grands trails américains c'est qu'il n'y a pas de "communauté" de hikers tout du long. Ça m'a manqué certains jours (au début) de ne pouvoir partager mon expérience avec des personnes qui faisaient le même trip, de se constituer un petit groupe et de voir comment les autres s'organisaient et se géraient. D'un autre côté, je sais maintenant que je peux mener mon petit bonhomme de chemin tout seul sur plusieurs semaines.

jeanjacques, où peut-on trouver le récit de ton PCT ?

Dernière modification par Sky (24-07-2012 14:35:12)


De la Mer du Nord à la Mer Méditerranée : http://alongthegr5.over-blog.com/

Hors ligne

Pied de page des forums