Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 26-06-2012 20:17:53

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

[Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Nous devions partir à 3 et nous fûmes seul, finalement, un peu chagriné d'un côté mais pas mécontent de ma liberté, j'avoue. sad smile

Au final, seulement trois nuits de bivouac, on verra plus loin pourquoi.

Un nième récit sur le Vercors, qui fait suite à quelques très beaux retours sur ce forum, et je m'en excuse.

Mais pour apporter mon modeste cailloux à cet édifice, je m'efforcerai de vous livrer le ressenti d'un randonneur "en voie de confirmation", donc bien loin d'être chevronné, et engagé MUL depuis un an.

Bien avancé dans ma réflexion quant au matériel, bon marcheur, mais un peu sujet au vertige, suffisamment amateur de solitude pour envisager de partir plusieurs jours en autonomie, je livre ici un récit à l'attention des membres qui, comme moi, découvrent la randonnée légère et souhaitent, bien qu'inspirés par l'exemple des anciens, pouvoir suivre l'expérience d'un randonneur de leur niveau.

Il me semble important de préciser que j'ai 56 ans, pour 176cm, 77kg et une assez bonne condition physique.

Ma liste, pour cinq jours:

6219_liste_vercors_juin_2012.jpg

Résultat:un Wanderer loin d'être rempli, à environ 2/3 du maxi. Pour 5 jours, je suis assez content de moi! wink

La nourriture:

6219_bouffe_vercors_juin_2012.jpg

6219_img_0476.jpg

Quelque remarques:

Sur l'abri:

6219_img_0473.jpg
6219_img_0479.jpg
6219_img_0478.jpg

satisfait de la Wild Oasis, à laquelle j'ai rajouté 2 points de fixation cousus en bas au milieu des 2 pans arrières, pour limiter le creux vers l'intérieur en cas de fort vent avec pluie.
Par ailleurs, utilisant un bâton de 120 cm non télescopique, je n'ai pas tout le bénéfice du réglage en hauteur: j'envisage donc de confectionner une tête de mât, en bois ou en alu, permettant un montage avec les 2 bâtons, ce qui me permettra, en cas de gros temps, d'abaisser le faîte et de consolider la tenue de l'ensemble (enfin, je l'espère).
Je vous tiendrai donc au courant.

Sur le couchage:
Polycree + Walden + Prolite Xs 91 cm + morceau de pare-soleil de voiture percé au niveau des boucles de passage des 2 cordelettes du sac pour une fixation ajustée sur celui-ci au niveau des jambes: ok pour moi qui dort souvent en chien de fusil.

La largeur du pare-soleil permet de rester isolé du sol genoux légèrement pliés, ça tient bien, confort suffisant pour les jambes.

Le Prolite XS est un poil juste pour mes 176 cm, le S aurait peut-être été mieux, mais 90g de plus.

Je préfère le mettre dans le sac, ce qui me permet de me retourner facilement, le fond non garni du top bag restant bien plaqué au sol sous le matelas. Le matelas est suffisamment mince pour ne pas bouffer de volume ni comprimer le duvet.

J'ai récupéré les élastiques du pare-soleil pour les scotcher sur le haut du Prolite, afin d'y fixer ma poche à eau de 2 litres (oreiller), ce qui rallonge un peu l'ensemble.
Problème: la poche à eau se dégonfle dans la nuit. Je dois trouver autre chose (vos oreillers?).

Prochain essai: prendre un pare-soleil entier (environ 90g pour 183 cm X 72 cm), pour une meilleure fixation, sur les deux cordelettes, en ne conservant qu'un bout de Polycree autour de la tête.

Le pare-soleil est donné (2 ou 3 €), solide, assez compact, isole un peu et protège le couchage.

Le Polycree est pas mal mais moins résistant et plus difficile à replier.


L'ensemble restera léger (234g + 90g) pour une meilleure tenue et une protection supplémentaire ( à noter que l'on peut toujours replier le bas au niveau des jambes si nécessaire).

sur la popotte:
tasse titane 600ml + support Esbit + pare-vent Vargo + couvercle bricolé (carton + feuille d'aluminium): léger, efficace (40 cl d'eau froide à ébullition en quelques minutes, même à plus de 2000m avec une température de 5°, avec 8g d'Esbit).
Avantages de l'Esbit: pas trop cher, compact, fragmentable, facile à éteindre, efficace, rassurant sous l'abri.

Sur l'habillement:

Vu la météo annoncée, j'ai pris le risque de ne pas emporter ma micro-doudoune mais plutôt un haut en soie Thermasilk, que je mets en première peau après la toilette du soir, sous le mérinos Orthovox et la Mica si nécessaire, et je dors avec les 2 t-shirts, mon pantalon, la cagoule et des chaussettes fines. Ok comme ça.
Très satisfait de mes Cascadia, de mes chaussettes et de mon mérinos (que j'ai juste rincé une fois et mis à sécher sur moi, en fin d'après-midi).

Sur l'eau:

En cette saison, dans le Sud-Vercors, le système 2 x 75cl à la ceinture s'est révélé un bon choix: largement suffisant entre deux fontaines (bien se renseigner sur Info-souces avant de partir http://parc-du-vercors.fr/uploaded/file … ources.pdf

Pas facile de trouver des bouteilles de 75cl: le grand D4 d'Aubagne (pas trouvé à Marseille), Eau Les Ecrins, Aptonia

Le poids nécessite malgré tout un bon ceinturon de cuir.

Prendre un petit litre de plus si vous envisagez un bon périple, notamment sur les crêtes ou sur le Balcon Est.

J'ai pas traité l'eau, mais j'ai eu un peu la ch... sad : ahma, vaut mieux traiter, surtout quand les moutons sont arrivés.

Sur la bouffe:

Pris un peu trop de fromage, et de barres de céréales, le reste ok.

Barres de céréales variées: 2 au petit déj, avec le café ou en marchant, selon la météo, une en milieu de matinée et une en milieu d'après-midi, c'est bien (et très compact).

Pause repas avec saucisson, fromage, crackers et fruits secs.

Je fais un lyo le premier soir, je garde l'emballage pour la semoule (cuillère à manche long indispensable). Je ne fais que bouillir de l'eau dans ma tasse.

Pas eu faim, raisonnablement fatigué, même après une marche de près de 10 heures et pas maigri sad .

Divers:

Bien inspiré d'avoir finalement pris ma batterie Novodio: j'utilise beaucoup mon iPhone, notamment iPhigénie (j'ai des progrès à faire en orientation lol )

Récit:

J1: Jeudi 21 juin 2012
parti de Marseille jeudi fin de matinée avec ma moto (combinaison MUL des plaisirs, à poids égal) cool , j'arrive à Chichilianne en début d'après-midi.
La météo n'était pas terrible, ce qu'on me confirme sur place (alerte orange).
Je mange donc un morceau au resto de Chichilianne, pour voir l'évolution, et décide finalement, l'orage menaçant, de dormir à l'hôtel à Richardière (très sympa), au pied du Mont Aiguille.

6219_img_0451.jpg
Vue de ma chambre.

Je pose mes affaires, me change et grimpe rapidement jusqu'au pied du rocher par le Col de l'Aupet.

6219_img_0458.jpg
6219_img_0459.jpg

Retour à l'hôtel, douche, demi bien frais dans le jardin au soleil (si si).

6219_img_0463.jpg

Repas plus que correct (demi-pension à 77€ avec deux demis et un verre de blanc) et accueil bien gentil.
L'orage est bien arrivé, moins fort et moins long que prévu, vers 20h.
J'aurais pu aller au moins à Chaumailloux, avec le risque d'avoir à me rabattre au refuge, peut-être déjà occupé, mais j'ai préféré jouer la prudence.
Pas de regrets wink .


J2: vendredi, Richardière - plaine de la Chau: 6,5 heures de marche

Après une très bonne nuit et un copieux petit-déj, j'allège mon sac de 5 barres et de 125g de semoule, laisse ma moto dans un local fermé (merci encore aubergiste).
Je pars donc sous un beau soleil vers le Pas de l'Aiguille pour arriver au monument de Chaumailloux, 70mn après.
6219_img_0465.jpg
Chaumailloux, vu de l'ouest.
Je remplis mes bouteilles à la fontaine, me rafraîchis et repars gaiment vers le Pas de l'Ours.

Près de la bergerie de la Jasse de Peyre Rouge, accident: malgré mon attention dans les lapiaz, mon pied se coince dans un trou et je me retrouve immédiatement par terre.
Même pas le temps d'avoir eu peur!

Bilan: bleus à l'avant-bras et à la fesse droite et, surtout, short déchiré (l'occasion de m'apercevoir que j'ai oublié le (très) nécessaire à couture.
Une bonne leçon, bien MULE (à poids égal wink): je serre un peu plus mes lacets, décide de réduire l'allure sur ce terrain et redouble de vigilance. sad .

Après une traversée tranquille vers l'ouest (curiosité: les fragments rouillés de bombes sur les cairns), j'arrive à la fontaine de la Chaux vers 17h.
Eau, toilette et installation à 200m de la fontaine.

Quelques nuages refroidissent l'atmosphère et l'humidité tombe.

Pastis-cacahouètes, paëlla lyo et courte veillée avec les anciens (moi, en l'occurrence big_smile ).
Dodo moyen, principalement à cause du claquement de la toile dû à un petit vent, mais je suis bien, malgré la forte humidité.

J3: samedi, La Chau, Pas de la Ville, Balcon Est, Pas de Berrièves, crêtes, re-pas de la ville, re-fontaine de la Chau, re-pas de la Ville mad , Grand Veymont et Pas de Chatons: près de 10 heures de marche.

LA journée!

Lever tôt avec quelques nuages, je secoue et plie rapidement mon abri trempé de condensation, idem pour mon duvet légèrement mouillé, et je pars à 7h tapante en zappant le café, pour me réchauffer en marchant.

Arrivée au Pas de la Ville 50mn après et je m'engage dans le Balcon Est vers le Nord, sous un ciel magnifique, avec l'idée de revenir par le Pas de Serre Brion.

Belle vue, sur les rochers spectaculaires à gauche et le Trièves à droite.

Mais je trouve assez rapidement ce sentier à la fois monotone et quelque peu anxiogène.

6219_img_0485.jpg
6219_img_0488.jpg

Au niveau de Berrièves, je rate dans les éboulis le sentier vers l'abri de la Peyrouse sad et me retrouve à suivre un groupe de randonneurs vers le Pas de Berrièves.

Lorsque je comprends que je ne trouverai pas le sentier plus haut, je décide de continuer en me collant à ces sympathiques randonneurs confirmés pendant une demi-heure.

Vue spectaculaire du Rocher de Séguret, avec les commentaires éclairés du chef de groupe:
6219_img_0495.jpg
6219_img_0494.jpg
Magnifique ligne de crête, à gauche (nord) et vue sur toute la chaine des Alpes, même le Mont Blanc!

6219_img_0497.jpg
Le grand Veymont et le Mont Aiguilles, au sud.

Je quitte le groupe et me dirige vers le Pas de la Ville pour retourner faire de l'eau (que je comptais faire à la source de Berrièves) à la fontaine de de la Chau.

Nota: jolie zone de bivouac avant d'arriver au dessus (nord) du Pas de la Ville.

Après la pause repas, je fais le plein d'eau et me dirige vers le Grand Veymont pour y bivouaquer: troisième passage au Pas de La Ville!

Il est 18h, le temps est magnifique et je sais être la-haut environ une heure plus tard.

Une montée éprouvante et exposée, d'autant plus que je perds le chemin à 50m de l'arrivée et finis la grimpette mains au rocher, avec l'angoisse de me retrouver en haut d'un piton pour m'apercevoir qu'il faut redescendre!
Croyez bien que le propos est sobre et grande fut ma joie lorsque je parvins au passage, avec ses abris de pierre rassurants (et ses bouquetins) et l'arrivée tranquille du sentier raté.
J'ai bien évité de regarder derrière moi et je n'aurais pas, mais pas du tout aimé le faire en sens inverse.
Comment j'ai pu faire une connerie pareille? (remarquez le changement de ton, à ce souvenir hmm ).

Ferai plus, une autre leçon.

Bien que fatigué, je décide de poursuivre en espérant trouver un bivouac plus agréable.
Arrivé au sommet (encore 20 minutes de marche sur les crêtes, tout de même), je rencontre trois jeunes randonneurs avec qui je bavarde quelques minutes et évacue ainsi mes émotions.
Comme le chef du groupe de randonneurs, ils m'indiquent que j'aurais probablement bien souffert au Pas de serre Brion.
Ca reste donc dans mes projets, mais sûrement avec un guide.

La vue est impressionnante et je shoote un bouquetin tout en lui demandant sa recette contre le vertige.
6219_img_0507.jpg
6219_img_0501.jpg
6219_img_0503.jpg

Je suis bien tenté de bivouaquer à côté d'eux, pour le plaisir de dormir là, mais j'opte finalement pour un bivouac plus champêtre au Pas des Chattons.

La descente est interminable et je me distrais en disant aux nombreux bouquetins que je croise que, désolé, je n'ai pas d'argent lol .
6219_img_0506.jpg
6219_img_0499.jpg

Je suis quasi obsédé par la vue de ce tapis vert, superbement teinté par les doux rayons d'un soleil bien trop rapide à se coucher, amhg (à mon humble goût, pour les bleus).
6219_img_0508.jpg

Fin du poème.

Je finis par m'installer près de la falaise (20 m, quand-même), dans cet endroit de rêve, et ça efface toutes mes peines (snif).

Il est 20h30, je me dépêche pour pouvoir savourer l'instant, un peu gâché par un petit, mais tellement immobile, voile nuageux.

Double dose de pastis-cacahouètes (je demande pas si j'ai mérité, vous comprenez? wink ), une bonne portion de semoule-bouillon-cube-parmesan et dessert, température douce, zéro humidité, une vue magnifique: je sais pourquoi je suis là  cool  cool  cool
6219_img_0519.jpg

Cachet de Décontractyl + bouchons d'oreille = nuit parfaite.

J4: dimanche, descente sur le pas des Bachassons, sommet de Peyre Rouge, la Queyrie, Pré Peyret, Pas des Econdus: un peu plus de 5h de marche (c'est dimanche smile.)

Lever vers 7h.
6219_img_0511.jpg

Café face au Mont Aiguille:
6219_img_0518.jpg,

Temps de rêve, je me décide pour une journée paisible:
6219_img_0531.jpg

Enfin des mâles! (au dessus de la fontaine des Bachassons, où ils semblent avoir leurs habitudes):
6219_img_0524.jpg

Je continue ma promenade vers le sommet de Peyre Rouge, avant de redescendre la jolie plaine de la Queyrie:
6219_img_0527.jpg

Oh la belle vesse!:
6219_img_0468.jpg

Halte à Pré Peyret puis promenade sur la voie romaine jusqu'au pas des Econdus, GR93

Retour et bivouac paisible au dessus de la cabane de Pré Peyret, après lessive et toilette, donner du temps au temps...
Douce soirée, je projette une dernière journée vers la Montagnette et un bivouac peut-être à la Tête Chevalière, avant de redescendre par le Pas de L'Essaure.

6219_img_0536.jpg

J5: lundi, Chaumailloux, Richardière: 3 heures de marche.

Le lecteur attentif n'aura pas manqué de remarquer le changement de programme.

Je me réveille à 7h, surpris de voir le ciel tout gris!
Plantage météo.
Je me dépêche d'emballer, re-zapping du café et je pars sous le crachin.
Bon matelas de nuages, une pluie continue et du brouillard.

Je descends vers le sud et arrivé à la bifurcation après le Col du Pison, je dois décider: j'abandonne l'idée de la Montagnette et je me dirige vers l'est pour rejoindre Chaumailloux via la bergerie du Jas Neuf (très beau chemin), où je discute 10 mn avec le berger.

Une fois au refuge, j'essore mes chaussettes et me prépare un bon café bien à l'abri, en attendant la suite.
Eh bien la suite, c'est une tête sympathique qui m'annonce  désolé que 2 classes d'élèves vont devoir casser la croûte là!
Après quatre jours de quasi-solitude, je dirais que j'ai bien apprécié le moment cool .

Vers 14h, le temps se maintenant, je décide, un peu dépité, de rentrer un jour plus tôt et m'engage dans la descente du Pas de la Ville.
6219_img_0546.jpg

Sortie du brouillard:
6219_img_0548.jpg

Bilan: une bien belle rando, riche en émotions et en enseignements pour un interlocuteur attentif: moi-même.

A ceux qui auront tout lu, un grand bravo et merci.
A tous les autres, toutes mes excuses.

PS: une pensée reconnaissante pour vous tous chaque fois que je croise des randonneurs avec leur maison sur le dos, encore l'immense majorité :lil:

EDIT: rajout des bouquetins mâles à la fontaine des Bachassons

Dernière modification par domweb (28-06-2012 16:03:13)


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#2 26-06-2012 20:36:59

Tolosa
Membre
Inscription : 19-06-2012
Messages : 114

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

récit bien sympa et qui donne envie merci

pour info la batterie te recharge combien de fois l'iphone ?

Hors ligne

#3 26-06-2012 21:52:35

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 620
Site Web

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Bon j'ai tout lu !  wink
Dommage pour la météo donc, mais bon tu sembles avoir apprécié la balade tout de même !  smile


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#4 26-06-2012 22:00:23

mulgaelle
telle la chenille, un jour papillon...
Inscription : 19-02-2012
Messages : 319

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Et j'ai tout lu !! lol  lol  lol  lol
Bravo, beau récit!


L'important n'est pas au bout du chemin, l'important c'est le chemin...

Hors ligne

#5 26-06-2012 22:34:47

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 220
Site Web

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

récit bien agréable smile le Vercors en ce moment est en fleur ça vaut le coup d'y flâner

"après le col du piston" : c'était avant ou après le pastaga ?  wink


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#6 26-06-2012 23:08:17

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 669

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Merci pour le retour Domweb  smile

Belle balade  et riche en émotions !

Heureusement pas trop de bobos...

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#7 27-06-2012 06:37:33

ninizone
Membre
Lieu : chateauroux les alpes 05
Inscription : 23-06-2008
Messages : 201

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

belle ballade
rien ne remplace l'expérience!!!

Hors ligne

#8 27-06-2012 09:21:26

sonicflood777
l'Eternel est mon rocher, ma forteresse
Lieu : pessac et budapest
Inscription : 16-01-2009
Messages : 1 825

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

la motarde (blonde!) que je suis ne peut s'empêcher de te demander:
mais où diable as-tu laissé casque, gants et blouson moto?
rouler en basket et pantalon de rando, ok, je le fais déjà, mais mon cuir, mes gants et mon casque, je n'y déroge jamais, même par 35°C à l'ombre. Et même en ayant un top-case, tout ne rentre pas...
Comment fais-tu?

Sinon, belle rando bien sympa et une belle liste ma foi smile

sonic.


Un chemin de 1000 lieues commence toujours par un pas. Confucius

Hors ligne

#9 27-06-2012 09:41:53

Doumy
Membre
Inscription : 22-04-2010
Messages : 497
Site Web

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Très sympa à lire wink
Ca donne envie d'aller faire un tour dans le Vercors.

Est-ce que nous ferais un ptit retour sur tes Cascadia ?


"La culture c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale", Pierre Desproges

Hors ligne

#10 27-06-2012 09:43:07

Mulot
"J'ai glissé chef!"
Inscription : 09-07-2008
Messages : 150
Site Web

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Très sympa comme point de vue, à force de voir de si belles images au fil des récits sur le Vercors va vraiment falloir qu'un jour j'aille par là bas.

Tolosa a écrit :

pour info la batterie te recharge combien de fois l'iphone ?

3 fois en moyenne.

Dernière modification par Mulot (27-06-2012 09:44:58)


"J'ai besoin, pour être, de participer" St Ex

Hors ligne

#11 27-06-2012 09:44:32

bencas
Membre
Lieu : Mons - Belgique
Inscription : 09-03-2011
Messages : 231

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Décidément, le Vercors, ça donne envie...chouette retour.

Hors ligne

#12 27-06-2012 11:03:40

shyguy
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 10-01-2012
Messages : 821
Site Web

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Hello,

chouette retour de terrain, j'ai eu peur rien qu'en te lisant...

pour ton matos moto, je suppose que tu fais comme moi : tout dans le "topcase", avec un bon mantra pour espérer que tous sera encore là à ton retour...  roll


<- mes photos sur Flickr en cliquant sur "Site Web".

Hors ligne

#13 27-06-2012 11:16:31

sonicflood777
l'Eternel est mon rocher, ma forteresse
Lieu : pessac et budapest
Inscription : 16-01-2009
Messages : 1 825

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

J'ai beau avoir un 39L, une fois mon casque dedans, mon cuir ne rentre pas, même pô en rêve. sad
Va falloir que je prenne un petit synthétique la prochaine fois...


Un chemin de 1000 lieues commence toujours par un pas. Confucius

Hors ligne

#14 27-06-2012 11:23:40

shyguy
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 10-01-2012
Messages : 821
Site Web

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

sonicflood777 a écrit :

J'ai beau avoir un 39L, une fois mon casque dedans, mon cuir ne rentre pas, même pô en rêve. sad
Va falloir que je prenne un petit synthétique la prochaine fois...

j'ai un 45 L il me semble de mémoire, j'ai une vieille parka moto en cordura et des gants + pantalon k_way, quand je saute sur le topcase, cela ferme.

désolé pour le H.S.  smile


<- mes photos sur Flickr en cliquant sur "Site Web".

Hors ligne

#15 27-06-2012 13:47:59

Tolosa
Membre
Inscription : 19-06-2012
Messages : 114

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

merci Mulot
je vais rester sur le solaire a poids égal.

Hors ligne

#16 27-06-2012 15:39:18

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Bonjour  et merci à tous smile

La batterie Novodia permet effectivement de recharger 3 fois et des poussières, même 4 quand elle est neuve (la mienne a 3 ans)
Il existe maintenant un modèle 11000w qui te permet donc environ 7 recharges complètes.
Si je trace ma route sur iPhigénie, donc avec la Géolocalisation active (mais en prenant soin de mettre en veille) mon iPhone 4S tient environ 6 heures.
On peut économiser beaucoup en restant en mode avion.
Une bonne solution "solaire" me tenterait bien dans l'avenir.

Je mets toutes mes affaires de moto dans mon top case et mes 2 valises (je laisse le blouson à la maison, je sais c'est pas bien mais je fais ça depuis presque 30 ans)

Mes Cascadia n'ont que quelques sorties, environ 50 heures, pas de retour sur la solidité, donc.
C'est le modèle 7.
Excellent confort, légères et bien aérées, conviennent parfaitement à mon pied, bon dynamisme, bonne accroche, stabilité latérale correcte.
Sous la pluie, il suffit de donner un coup de pied dans le vide pour faire sortir un peu d'eau. Sèchent très vite sur soi.
Ca me change franchement de mes Vasques précédentes, mais je ne suis pas un expert (je ne sais plus où j'ai trouvé le test qui m'avait décidé à les acheter).

Scal, le col du piston, alias Col du Pison, est effectivement situé à quelques kilomètres au sud de la fontaine du pastaga des Endettés  lol  lol
Ca ne pouvait pas échapper à l'authentique Ranger du Vercors que tu es smile .
Je corrige.


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#17 30-06-2012 21:51:05

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 554

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

bONSOIR domweb!
J'ai tout lu aussi big_smile
très chouette, beaucoup aimé,
repasse à une heure moins tardive pour laisser mes impressions... wink
à bientôt,

Myrtille

Hors ligne

#18 01-07-2012 02:00:30

Eddie1964
Voyageur UL
Inscription : 14-06-2009
Messages : 979

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Myrtille88 a écrit :

repasse à une heure moins tardive pour laisser mes impressions... wink

smile

Comme quoi même avec un iphone,on peut arriver à faire de bonnes photos et même des animaux


Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit,celui-ci voudrait souffrir en face du poêle et celui-là,croit qu'il guérirait à côté de la fenêtre!Il me semble que je serais toujours bien là où je ne suis pas et cette question de déménagement en est une que je discute sans  cesse avec mon âme!C.Baudelaire.

La vie est une aventure dont on ne sort jamais vivant (Alphonse Allais)

Hors ligne

#19 01-07-2012 10:25:03

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 554

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Hello domweb smile
Ah le Vercors c'est vraiment chouette, on peut y retourner y retourner y retourner... jamais lasser
j'aimerais bien faire un balcon ... à ma prochaine venue.
Bon j'ai vraiment aimé tes explications sur ton matériel pour un MUL débutant tu es plutôt doué hmm
je suis donc allée voir exactement ton abri Wild oasis c'était ce que je cherchais avant d'opter pour un tARPTENT
que se passe-t-il quand il y a du vent, est-ce que la moustiquaire se soulève? j'aime bien avoir un abri fermé. est-ce possible de solidariser un tapis de sol style polycree avec la moustiquaire?  en tout cas le poids est intéressant.
j'ai aussi lorgné sur ton sac mais ça me semble juste, je n'aime pas devoir tasser sans arrêt...rempli à 2tiers j'ai du mal à imaginer?
Qu'as-tu pensé du walden 250 pour le côté température?
j'ai pensé à mettre le matelas à l'intérieur mais me demande si c'est pratique et confortable: genre le matelas qui se met en travers? sad
Pour l'oreiller je mets mon sac et tous les vêtements dispo
pour l'orientation c'est plus sympa de faire avec la boussole et la carte j'adore préparer mes itinéraires, scruter la carte et cherher ou passer
pour moi c'est vraiment déjà le voyage, je n'apprécie pas non plus géorando, voilà peut-être tu peux essayer...
Pour les sources je n'ai pas eu de problème sans traiter; j'ai eu de la chance? hmm
j'ai remarqué le Pastis, très important lol
tire-tique, bon. et à quoi sert le aiguiseur fire-steel?
de chouettes photos panoramiques et celle avec bouquetins.
Merci pour tout ce travail smile
Myrtille

Dernière modification par Myrtille88 (01-07-2012 10:38:59)

Hors ligne

#20 01-07-2012 13:11:46

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Salut Myrtille smile

C'est marrant, en voulant répondre à tes questions je constate que tu as fait l'Estrop, ce que je suis précisément en train de préparer pour le w-e prochain.
Je pensais partir du parking des Eaux Chaudes et remonter le long de la Bléone vers le refuge.
Qu'en dis-tu?

Sinon:

la Wild Oasis: d'une manière générale, l'absence de tapis de sol intégré ne me pose pas de problème.
La jupe est finie par un élastique qui la ceinture et la maintient à l'intérieur de l'abri.
Elle ne se soulève donc pas avec le vent, mais, lorsqu'elle est montée en position haute, je la plaque parfois au sol avec mes affaires, voire des cailloux (arrondis), le Polycree venant dessus (au début, puisque je l'ai depuis recoupé et que je pense même le remplacer par un pare-soleil entier).
Si l'herbe est haute, la jupe ne plaque évidemment pas parfaitement au sol.
Mon montage le plus fréquent: au sol sur l'arrière, c'est à dire protégé du vent, et assez relevée sur l'avant, tout en restant "protégé" par la moustiquaire assez longue pour ça.
Si le vent tourne, je dors dos au vent.
Si orage et rafales, je dors moins bien, mais protégé de la pluie malgré tout.
Passant de la T2 Ultralight D4, je me suis très vite habitué et j'ai beaucoup de plaisir à voir dehors à travers la jupe.
Je fais faire cette semaine une tête de mât en bois pour un montage avec les deux bâtons: retour bientôt.
Bilan: pour l'instant, je trouve cet abri assez confortable et rassurant.

le Wanderer: je confirme que tout ce que j'ai emporté dans le Vercors rentrait facilement: même au départ, les sangles de fermeture étaient roulées au maxi (soit le volume au mini).
Je le remplirai un peu plus le w-e prochain en prenant ma micro-doudoune (mais moins de nourriture).

le Walden: pas encore assez de recul mais je pense qu'il tient ses promesses à la condition d'éviter (ce qui m'arrivait au début) que le fond du sac, c'est à dire la partie non garnie, ne se retrouve sur les côtés.
Mon Prolite est bien calé dedans et maintient bien le fond plaqué au sol.
De plus on apprend vite à se retourner dedans (je bouge beaucoup).
J'avoue néanmoins que je m'attendais à une différence plus importante par rapport à mon synthétique Prima Trangoworld, mais je n'exclus pas l'idée de ne pas encore savoir m'en servir parfaitement.

le tire-tique: gadget, peut-être (jamais eu une tique), mais j'ai lu le topic sur le forum.

L'aiguiseur-fire-steel: je sais que je peux allumer un feu avec, si nécessaire, mais il me sert surtout d'aiguiseur.
Pas indispensable, surtout pour des courtes randos estivales.

le pastis: indispensable, l'apéro! lol
Je prendrai peut-être du whisky, vu que j'aurai un sac plus léger et quasiment pas d'eau à porter (paille-filtre Aquamira + une bouteille 50cl) cool

A bientôt


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#21 02-07-2012 13:22:30

Phil75014
E-Mul
Lieu : Paris ! Paris! Paris !
Inscription : 14-04-2010
Messages : 498
Site Web

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Non mais le pastis c'est bien, c'est un alcool mul, tu emportes juste 1 dose pour 7 volumes d'eau, c'est parfait.

Bon pour le Vercors en résumé :

n'y allez pas !
c'est dangereux !
c'est moche !

en plus on y croise des gens peu recommandables.

allez plutôt sur le GR20.


ps : si on dit que c'est si chouette que ça, il va y avoir autant de monde que sur le GR20...

ps du ps : merci pour le récit et bravo pour la randonnée smile

cordialement


mon blog :  des astuces, des récits sur la randonnée
"simplifiez, simplifiez, simplifiez." (H.D. Thoreau)

Hors ligne

#22 02-07-2012 14:29:57

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 554

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

domweb a écrit :

C'est marrant, en voulant répondre à tes questions je constate que tu as fait l'Estrop, ce que je suis précisément en train de préparer pour le w-e prochain.
Je pensais partir du parking des Eaux Chaudes et remonter le long de la Bléone vers le refuge.
Qu'en dis-tu?

hello!

Merci pour tes explications, pour le moment je garde mon matériel plus "lourd" mais j'envisage de m'alléger,
quand il pleut l'eau ne passe pas dessous la Wild oasis?
pour le montage tête de mât le style des Tarptent peut t'aider, c'est le système que j'ai.

en tout cas j'ai l'intention d'acheter un second sac de couchage plus léger soit le 250 soit le 400... j'attends tes autres retours! wink

pour l' estrop depuis les Eaux Chaudes pas de souci, la cascade de la Piche est juste avant le refuge. Sur ce versant pas de souci de neige.
Tu comptes bivouaquer où? tu fais sur 2 jours ou plus?

Myrtille

Hors ligne

#23 02-07-2012 16:52:45

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Phil, tu as raison, faut surtout pas y aller, ou alors au mois d'août, voire en janvier (mais sans raquettes et sans pastis) wink.

Myrtille, pour les entrées d'eau, je n'ai vécu que 2 beaux orages avec rafales, avec ma WO, je n'ai donc pas un recul suffisant.

Je me suis fais surprendre par le premier: le vent a creusé l'abri vers l'intérieur et un peau d'eau a coulé le long de la toile sur le Polycree, d'où mon rajout de deux points de haubanage au milieu des 2 pans arrières, ce qui devrait suffire.

A moins d'être dans une cuvette, ou sur un sol imperméable type argile, il y a peu de chances que l'eau puisse ruisseler sous la tente, surtout si on a une très légère pente.

Si tu relèves un peu ton tapis de sol, elle devrait au pire passer sous celui-ci.

Je ne sais pas encore à quelle heure j'arriverai, donc bivouac en fonction (je ne connais pas le coin).
Je prévois 2 nuits (samedi et dimanche).

Dominique


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#24 06-07-2012 12:41:21

L'artdeschoix07
Membre
Inscription : 04-05-2010
Messages : 111
Site Web

Re : [Récit + liste] Sud Vercors,juin 2012, retour d'un apprenti MUL

Superbe récit et photos splendides. Moi qui vais bientôt me faire muter pas loin du Vercors, ca me donne quelques idées... tongue

Hors ligne

Pied de page des forums