Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 19-08-2012 20:49:55

Baltardive
Membre
Lieu : Chamonix
Inscription : 09-02-2005
Messages : 348

Randonnée Léger et subjectivité

Le poids du matériel n'est, à mon avis qu'un critère pour randonner (et grimper) léger :
- d'abord il me semble qu'il y a des seuils : entre 4 kg et 6 kg, 500 gr de plus ou de moins n'ont guère d'importance, mais entre 12 kg et 15 kg,  cela se sent (douloureusement ?)

- ensuite les habits, selon que l'on les porte, sur soi ou dans le sac, ne provoquent pas la même impression : cela est particulièrement vrai en escalade. Personnellement je fais toujours un bilan avant de partir sac par température froide et sac par température chaude.

- enfin la forme du sac est capitale: on voit revenir des sacs "boule" comme les sacs tyroliens des années 50. Il faut prendre en considération le bras de levier que génère de tels sacs (et donc le déplacement du centre de gravité de l'ensemble homme + sac. Il me semble que les pratiquants du parachutisme en vol libre auraient beaucoup à nous apprendre).

Evidemment ces éléments sont peu quantifiables.
Mais il me semble que la courbe du plaisir en fonction du poids du sac est loin d'être linéaire.


Montagne, ma vie ! (G. Gervasutti)

Hors ligne

#2 19-08-2012 22:14:37

wax
Membre
Inscription : 29-08-2006
Messages : 4 576
Site Web

Re : Randonnée Léger et subjectivité

Baltardive a écrit :

Mais il me semble que la courbe du plaisir en fonction du poids du sac est loin d'être linéaire.

Réflexion intéressante. wink

w.


"Life is known only by those who have found a way to be comfortable with change and the unknown. Given the nature of life there might be no security but only ... adventure"

Hors ligne

#3 20-08-2012 09:56:49

pierrot22
marcher pour voyager
Lieu : Rennes
Inscription : 19-10-2008
Messages : 1 699
Site Web

Re : Randonnée Léger et subjectivité

Salut,

- le poids a une chose objective : la fatigue est fortement liée à la balance

Le total du poids porté (marcheur, vêtements, sac, contenu des poches) est déplacé par les jambes quoi qu'il arrive. Il influe sur l'énergie dépensée et la fatigue des jambes de manière presque "absolue". Au niveau du ressenti, on peut ne pas ressentir la différence entre un sac de 10 kg et un sac de 8kg, un pantalon de 700g ou un short de 200g, mais à la fin de la journée, quoi qu'il arrive les jambes auront déplacé plus de poids.

En plaine, le sac est en général plus léger et il n'y a pas de dénivelé, donc la différence de fatigue ne sera pas forcément significative. Mais en montagne, le sac est généralement un peu plus lourd, et le dénivelé amplifie le poids. Du coup, à la fin de la journée 1 ou 2 kilos d'écart, même s'ils ne sont pas forcément ressentis pendant la marche, peuvent faire la différence entre des muscles et des articulations fatigués ou un marcheur en pleine forme.

La fatigue musculaire n'est pas un problème, les muscles vont s'améliorer avec la pratique, donc elle diminuera avec l'entrainement, mais la fatigue articulaire est quelque chose sur lequel l'entrainement ne peut pas grand chose, et qui peut être grave. Un problème d'articulation dû à une surcharge, des faux mouvements, une "marche forcée" trop longue, on peut le trainer comme un boulet une vie entière.


Pour le reste on est d'accord :

- la courbe plaisir/poids n'est pas linéaire :

4660035832_78aa385e56.jpg
(lien posté par wax)
Je ne suis pas vraiment d'accord avec cette courbe, pour moi elle devrait être à 10 pour 0 kilos, baisser à 9 dès qu'on porte quelque chose, décroitre de 9 à 8 entre 1 et 5 kilos, et passer en négatif puis continuer à décroitre en-dessous de 17 kilos. Mais là aussi, c'est subjectif, chacun aura sa courbe.

Là où elle est intéressante, c'est qu'il n'est pas forcément utile de gagner à tout prix des grammes sur une liste de 4 kilos, d'autant que ces grammes seront souvent très chers parce qu'à 4 kilos on a déjà une liste bien épurée et le gain de poids passera par du matos de pointe. Et aussi que la zone "je deviens un marcheur léger" est nettement plus gratifiante que "je suis déjà léger, je deviens ultra-léger".


- le ressenti n'est pas égal à la balance.

Bien souvent, je préfèrerai avoir un sac d'un kilo à vide que je connais bien avec un excellent report de charge sur les hanches, qu'un sac de 250g mais que je porte que sur les épaules parce qu'il n'est pas à ma taille (pas de réglage, et difficile d'essayer du matos ultralight) ou parce que sa conception ne permet par le report à 90% sur les hanches avec la ceinture parfaite de mon sac à armature (un dérivé du Luxurylite dont je parlerai sur je sujet dédié). Mais à terme je cherche plus un compromis, avec un sac qui a peut-être un moins bon report sur les hanches mais qui est plus léger, parce que le surpoids de mon sac, même s'il n'est pas ressenti, pèse sur les jambes.

Mais je ne suis pas non plus à dire qu'il faut mieux choisir un sac de 2 kilos avec une grosse armature et de la mousse partout. Là aussi c'est subjectif : au-dessus de 5 kilos sur les épaules je ne suis pas à l'aise, donc même mon 30L doit avoir une bonne ceinture et un report de 50% ou plus sur les hanches. Pour d'autres, 10 kilos sur les épaules ça passe très bien donc leur 45L n'a qu'une simple sangle en guise de ceinture.

Il y a certains éléments sur lesquels le poids n'est pas le critère numéro un même s'il reste très important : le sac à dos et les chaussures. Quelqu'un qui veut s'alléger mais possède un sac de 2 kilos ou même 3 kilos qui lui convient, je lui conseille d'abord de travailler le contenu de son sac, en supprimant le plus de choses, évitant les doublons, choisissant des alternatives plus légères à certains éléments, mais de garder son sac et ses chaussures dans un premier temps. Il garde le portage qu'il connait et profite déjà rapidement des effets de l'allègement sans trop se compliquer. Dans un 2ème temps il travaillera sur son système de couchage, son sac et ses chaussures. Il faut faire naitre une soif d'allègement en commençant par un allègement facile avant de commencer à parler de trails, de tarp et autres.

[edit : légères retouches fond et forme]

Dernière modification par pierrot22 (20-08-2012 13:29:32)

Hors ligne

#4 20-08-2012 10:16:01

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 529
Site Web

Re : Randonnée Léger et subjectivité

Et aussi, même avec un sac léger (mois de 5kg), une différence de poids peut faire la différence lors des descentes. J’ai remarqé que lorsque je descendais sans eau (donc en gagnant près de 2kg), mes genoux étaient moins douloureux à la fin…


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

En ligne

Pied de page des forums