#101 05-05-2012 17:05:47

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : [Autre] La MUL au long cours

Ontheroad33 a écrit :

Question à ceux qui sont partis au long cours... smile

Une fois que vous avez trouvé chaussures à vos pieds, avez-vous acheté x paires de ce modèle que vous vous êtes fait expédier là où vous étiez ou bien vous avez vu sur place pour les remplacer une fois mortes ?

Je chausse du 48-49 et j'ai (enfin!) trouvé des pompes dans lesquels je suis bien. Et je me demande si je ne vais m'en acheter une ou deux paires de plus que je mettrai avec le reste du matériel échangé. Je parle bien d'un voyage long cours et non d'une marche long cours, comme le PCT de JJ par exemple. J'aurai normalement accès à des magasins de sport, quoique j'aimerais bien éviter les grandes villes mais bon... hmm

Marrant, je me posais justement la question des chaussures. Je ne vais pas repartir tout de suite, mais j'essaie autant que possible avoir une liste qui serait aussi utilisable au long cours, donc...

Pour répondre à la question, encore une fois, je ne connaissais pas le matos léger quand je suis parti, et j'avais une paire de grosses (enfin... si, je connaissais les baskets quand même, j'étais juste MULET sur le coup big_smile). Je ne m'étais pas du tout posé la question des paires de rechange. La semelle a tenu bon pour traverser l'Europe. J'aurais pu encore continuer avec, mais l'usure sur le côté intérieur de la semelle était quand même vraiment marquée, du coup, pas sûr que c'était terrible pour les articulations. Après, j'ai eu l'occasion de m'en faire apporter une paire identique, puis je suis passé aux sandales et aux baskets, mais je ne marchais plus (tout le temps).

Maintenant, si je devais repartir demain, en excluant les grosses, je ne vois que 3 options:

1) les trails: exclues d'emblée à mon avis: la semelle s'use trop vite, ça serait un budget considérable, et c'est difficile à trouver à l'étranger (selon les endroits où on va). Il faudrait donc s'en faire renvoyer de France, avec tout le bordel qui va avec. Bref, personnellement, j'oublie.

2) les trails avec des semelles de grosse (Vibram), genre celles-ci. Avantage: la semelle risque de durer très longtemps, beaucoup plus que les trails, donc moins besoin d'en changer. Inconvénient: c'est déjà chaud à trouver sur place, alors à l'étranger, dans le cadre d'un trip comme ça, ce n'est même pas la peine de chercher. Il faut donc s'en faire renvoyer de France quand elles sont mortes.

3) les baskets. Avantage: on en trouve partout sur la planète. Inconvénient, la semelle, ce n'est pas la même. Bien vérifier si l'amorti passe sur le long cours sur du goudron (parce que partir loin à pieds, ce n'est pas que du GR, loin de là, c'est aussi souvent beaucoup de bitume: relisez Philippe Valéry ou Bernard Ollivier par exemple).

A priori, je pencherais plus vers la troisième solution. Mais en même temps, ça fait tellement longtemps que je n'ai pas marché que ce soit en baskets ou avec des semelles Vibram qu'il faudrait que je m'y remette pour vérifier comment ça passe.

Bref, quand mes trails actuelles seront mortes, je crois que je vais me racheter une paire de baskets et aviser ensuite. wink

Dernière modification par Kam (05-05-2012 17:28:18)

Hors ligne

#102 06-05-2012 00:24:06

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011
Messages : 3 130

Re : [Autre] La MUL au long cours

C'est bien ce que je pensais... sad

En fait, si tout va bien, mes parents vont passer me rejoindre au Mexique et en profiteront pour me filer un peu de matériel pour l'Amérique Centrale. Je me posais la question de savoir si je mets une paire de trail dedans.
Ensuite, ils vont me renvoyer mes affaires de bivouac quand je serai en Amérique du Sud (tente, matelas, couette...) donc là encore je me pose la question d'y mettre une nouvelle paire de trail ou une paire de running ultra aérée.

J'aviserais bien sur le terrain mais en chaussant du 48-49, j'ai peur que ça se finisse à galérer pour trouver une paire de pompes à ma taille... hmm et j'aimerais passer mon temps ailleurs qu'à me chercher des grolles... wink

Bon je crois qu'il faudra prendre une décision et voir sur le terrain... hmm


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#103 12-07-2012 23:26:41

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : [Autre] La MUL au long cours

Première tentative de wikification de ce sujet ici: https://www.randonner-leger.org/wiki/do … long_cours

Je n'ai pour l'instant que repris le premier post, en essayant de séparer les avis très personnels du reste. Du coup, j'ai mis des boxes "l'avis de Kam", ce qui fait très égocentrique, désolé, mais je voyais mal comment faire autrement sur un sujet comme celui-ci qui est hautement personnel. Un voyage au long cours varie d'une personne à l'autre: je ne pense pas qu'il y en ait deux qui se ressemblent.

Du coup, n'hésitez pas à rajouter vos propres remarques sur la page, en utilisant le même format ("l'avis de xxx"). Par contre, je voudrais éviter des réponses directes à un avis, du genre "au contraire, Kam, moi je pense que...". Le forum est là pour ça, et même si vous postez un truc complètement différent, les lecteurs verront bien que vous n'êtes pas d'accord avec l'avis précédent.

La page est toujours à compléter: il faut d'une part intégrer les remarques faites dans ce sujet, et d'autres part développer la partie "matos". Pas forcément envie de parler de telle ou telle pièce d'équipement soi-disant validée au long cours. Par contre, je pense qu'un échange comme celui au sujet des chaussures ci-dessus aurait sa place. Pas certain cependant de savoir comment l'intégrer dans la page. Je verrai...

Toutes les remarques sont bien sûr bienvenues.

PS: SI jamais vous avez des liens vers des messages particulièrement riches sur le long cours dans d'autres sujets, n'hésitez pas à le poster ici, ou à en faire la synthèse et à les rajouter sur la page wiki.

EDIT - Partie "Quel matériel emporter?" pas encore retravaillée - je ferai ça plus tard.

Dernière modification par Kam (12-07-2012 23:31:24)

Hors ligne

#104 21-08-2012 20:56:52

polochon777
Membre
Inscription : 09-09-2010
Messages : 792

Re : [Autre] La MUL au long cours

Kam a écrit :

[...]
EDIT - Partie "Quel matériel emporter?" pas encore retravaillée - je ferai ça plus tard.

Beau travail!  wink
Par contre je ne comprends pas ta dernière phrase. Que veux tu faire? Une liste des "indispensables"? Parce que pour le coup tu le dis toi même dans l'intro: (en gros) il y a autant de façon de voyager que de voyageurs. Donc par définition la liste du matos à emporter est forcément très variable non?

Si tu pouvais expliciter ce point...
Et merci encore!  smile

Hors ligne

#105 22-08-2012 12:04:24

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : [Autre] La MUL au long cours

Non, juste de voir quel type de matériel est adapté en fonction des contraintes du long cours. Petite citation de la page wiki:

Cette partie n'a pas la prétention d'être exhaustive. Elle fait la synthèse des réponses apportées à certains questions de futurs voyageurs au long cours posées sur le forum, et vise à s'enrichir au fil des interventions.

L'idée était juste de reprendre les questions posées sur le forum concernant tel ou tel type de matos pour le long cours et de faire la synthèse des réponses. Ex, le chaussures:

- Sur le forum
- Synthèse sur le wiki

Bref, il s'agit juste, comme pour le reste, d'éviter de se répéter. Le tout étant bien sûr à compléter, corriger, et enrichir au fur et à mesure des interventions.

Hors ligne

#106 23-08-2012 19:17:24

Baptou
Membre
Inscription : 02-07-2012
Messages : 4

Re : [Autre] La MUL au long cours

Un grand merci pour les témoignages, conseils et retours d'expérience.

Étranger à ce mode de voyage, mais intéressé et curieux d'en savoir plus, je me pose une question d'ordre pratique : qu'en est-il de la langue ?

Cette question m'est venu à l'esprit en lisant ton premier post Kam, et notamment ce passage, assez révélateur - je suppose - de ce qui constitue les moments forts qu'on peut vivre lors d'un voyage au long court.

Kam a écrit :

Par contre, quand deux soirs plus tard je suis retrouvé dans un camp de gitans indiens à regarder un spectacle de marionnettes, c'était une autre histoire. Et cette expérience ne me quittera jamais.

La valeur des rencontres humaines lors des voyages au long cours a été mentionnée plusieurs fois sur ce fil de discussion, mais comment appréhender ces rencontres avec la barrière linguistique qu'il peut y avoir entre nous - européen parlant français et baragouinant quelques mots d'anglais / espagnols - et les populations locales ?

Plaçons nous dans un contexte "extrême", loin des villes touristiques dans lesquels on peut facilement s'en sortir avec quelques mots d'anglais et dans des régions où l'anglais et le français ne sont pas coutumes.
Je suppose que lors d'un voyage au long court hors-Europe, cette situation doit être courante.

J'imagine que la barrière de la langue peut-être surmontable pour vivre au quotidien, faire ses achats, trouver sa route... mais qu'elle rend les rencontres sincères et construites (nuit chez l'habitant, échange le temps d'un repas, d'une soirée...) plus compliqués, ce qui pour un voyage de plusieurs mois et en solitaire est difficile/déprimant.


Totalement novice dans ce domaine, je suis intéressé par des retours d'expériences. Je me pose notamment les questions suivantes :
- Faut-il se préparer, apprendre les bases de la(les) langue(s) les plus parlée(s) dans les pays qu'on compte traverser ?
- Est-il possible de s'en sortir qu'avec l'anglais/français ? au risque de souvent passer pour un touriste de base et de rompre au principe de la discrétion
- Avez vous pu vous familiariser avec une langue et apprendre quelques notions sur place, lors du voyage ?


En espérant ne pas être à coté de la plaque avec ces questions - pas forcément en rapport direct avec la MUL - et ne pas être totalement à l'ouest pour mon premier post sur ce forum.

Dernière modification par Baptou (23-08-2012 19:18:50)

Hors ligne

#107 23-08-2012 22:06:22

Eddie1964
Voyageur UL
Inscription : 14-06-2009
Messages : 979

Re : [Autre] La MUL au long cours

Pour ma part,une bonne maitrise de l'anglais et de l'espagnol permet déjà de voir pas mal de pays.

Au Vietnam par exemple,hors des lieux touristiques...il faut connaitre quelques mots clés glanés en cours de route.C'est ainsi que je pouvais me débrouiller pour la moto ,pour négocier,pour manger et pour le reste...le langage des signes,l'empathie est universelle.

A Taïwan,hors de Taïpei c'est franchement plus compliqué parce que en plus tout est illisible.Mais à cet endroit,j'étais sur le court terme.

Ce qui veut dire que sur le long terme,on s'adapte et on apprend en cours de route.


Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit,celui-ci voudrait souffrir en face du poêle et celui-là,croit qu'il guérirait à côté de la fenêtre!Il me semble que je serais toujours bien là où je ne suis pas et cette question de déménagement en est une que je discute sans  cesse avec mon âme!C.Baudelaire.

La vie est une aventure dont on ne sort jamais vivant (Alphonse Allais)

Hors ligne

#108 23-08-2012 22:47:26

toufou
Membre
Inscription : 23-05-2005
Messages : 573

Re : [Autre] La MUL au long cours

je trouve indispensable d'apprendre quelques mots dans la langue du pays hôte, ne serait-ce que par respect. Pensez aux étasuniens et aux anglais qui ne parlent rien d'autre que l'anglais et qui ne font aucun effort, ici en france.

Pour ma part j'apprends:
- les formules de politesse et les coutumes y afférant
- oui / non
- 1, 2 3 4 ... 10
- trop cher
- trop épicé


Ca amuse les personnes de me voir essayer de parler leur langue (accent, fautes ...) et ça leur fait souvent plaisir.

Et croyez moi j'ai de gros problème dans l'assimilation des langues étrangères. Mais ça enrichi aussi ma culture personnelle.
Par contre pour la lecture, je fais toujours appel aux locaux quand c'est illisible pour moi.

Dernière modification par toufou (23-08-2012 22:48:11)

Hors ligne

#109 19-09-2012 14:23:25

polochon777
Membre
Inscription : 09-09-2010
Messages : 792

Re : [Autre] La MUL au long cours

Kam a écrit :

Critères de sélection du matos

Encore un sujet qui fait que beaucoup se réfugient derrière du matos qui n'est pas UL ("il me faut du matos lourd pour le long cours sinon ça ne va pas tenir"). Il est vrai que les critères de sélection ne sont pas forcément les mêmes que pour une sortie à la semaine, mais il ne faut pas non plus tomber dans le n'importe-quoi.

Bref, voici mes critères de sélection:

  • Légèreté: [...]

  • Résistance: A mettre en parallèle avec le critère ci-dessus. [...]

  • Discrétion: [...]

  • Absence d'attachement: J'allais dire le critère le plus important pour moi, mais non, en fait, chacun de ces critères est aussi important que les autres. L'idée est simple. Quand je passe en revue mon matos, je me demande: "est-ce que si jamais un jour je me rends compte que je n'aurai plus besoin de cette pièce d'équipement pour quelques temps j'aurai besoin de tergiverser plus de 15 secondes avant de l'abandonner?" Si la réponse est "oui", je ne la prends pas. Il peut s'agir soit d'attachement sentimental (ce bâton avec lequel j'ai traversé l'Europe), ou financier ("ça m'a coûté super cher, donc je ne veux pas le laisser comme ça"). Dans les deux cas, il faut oublier. Comme je le disais plus haut, l'allègement se fait aussi en cours de route. Il faut être prêt à lâcher son matos, éventuellement. Bien sûr, l'attachement "financier" est relatif, mais il ne faut pas le négliger.

  • Rusticité: [...] il n'y a rien de pire pour le poids de son sac que de se retrouver piégé [...]

Cette phrase sur l'absence d'attachement fait vraiment mouche pour moi en ce moment et me fait me poser bien des questions. Quels sont les coefficients que vous attribuez à chaque critère?
Je suis bien tenté par l'achat de matos UL ( malheureusement cher) mais:
- résistance: j'ai peur qu'il ne tienne pas la route, tant de part des conditions extrêmes que par un éventuel manque d'expérience de ma part dans son utilisation
- attachement: ça me ferait mal au coeur de me faire voler mon sac (avec mon matos dedans)
- rusticité: bon courage pour recoudre du cuben au milieu de nul part (c'est un exemple, je n'ai rien contre le cuben wink )

Du coup je suis tenté par une approche pas MUL du tout: plutôt que de prendre un abri à 500g je vais aller chez D4 me prendre une tente à 2.5kg. Pas cher, "facile" à réparer, aucun regret si je dois la laisser de gré (ou de force!).
Accessoirement, dans des pays pauvres, je ne sais pas si je ne risque pas de développer un petit complexe d'occidental aisé: pour le coup ça ne sera pas la cuillère en argent dans la bouche mais presque (ce sera du titane), alors que des gens n'ont pas vraiment à manger. Une cuillère en bois peut être?
Le problème de tout ça c'est évidemment le poids, du coup ce n'est vraiment pas facile de combiner tous les critères!
Combien de kg supplémentaires êtes vous prêts à porter dans ce cas?

Hors ligne

#110 19-09-2012 14:50:51

jeanjacques
.
Lieu : Agen
Inscription : 05-06-2010
Messages : 3 971
Site Web

Re : [Autre] La MUL au long cours

polochon777 a écrit :

Combien de kg supplémentaires êtes vous prêts à porter dans ce cas?

Aucun.

Le titane ressemble à de l'acier classique.
Le cuben à un plastique de sac poubelle et est facile à réparer au duct tape, c'est les coutures qui sont difficile à réaliser.
Un tarp ou un abri simple en mono-paroi sera plus simple à réparer qu'une usine à gaz avec plein de couture et de bordel qui dépasse de partout. L'aspect d'un abri sobre est AMHA préférable à une tente directement connotée.

Attachement: le matos est fait pour être utilisé. Et tu sera tout autant embêté si tu perds ton sac de matos UL que ton sac avec ton matos lourd dedans. L'avantage dans le second cas est la vitesse limitée du type qui te volera ton sac. Tu aura plus de chance de le rattraper.. wink

Résistance: Quelques milliers de km parcouru avec du matos UL, je ne vois toujours pas de raison de prendre des trucs plus blindés. Solide mais pas blindé. Du genre nylon tramé dynemma au lieu de silnylon en milieu abrasif ou forestier.

Rusticité: deja répondu plus haut. A part de partir avec une couverture en laine et un poncho militaire de 1kg. La différence entre matos lourd et UL est AMHA négligeable.

Dernière modification par jeanjacques (19-09-2012 14:51:09)


Super poney

Hors ligne

#111 19-09-2012 17:39:51

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : [Autre] La MUL au long cours

Pas mieux.

Pour ce qui est de l'attachement, comme dit plus haut, il y a deux aspects à mon avis: financier dans certains cas (en fonction de ton compte en banque), mais personnellement je me dis au contraire que c'est l'occasion de me faire plaisir: ça sera amorti dans le reste du budget de toutes façons smile, et sentimental de l'autre. Et le deuxième cas est aussi bien souvent un prétexte pour s'alourdir (ce gros couteau qu'on m'a offert pour mes 18 ans / avec lequel je me suis coupé un bras dans les rocheuses).

Au niveau de la discrétion dans les pays pauvres, je doute que tu tombes sur des experts en matos UL (et si c'est le cas, je suis sûr qu'ils seront au contraire très sympas et t'inviteront à boire une mousse quand ils verront ton sac home-made en cuben hybride big_smile). Même en France d'ailleurs, quand un non initié voit un tarp en cuben, il te voit souvent plus comme un semi-clodo que comme quelqu'un qui a un abri à 20 ou 30 euros le mètre linéaire... Tout est dans l'apparence dans ce cas, et du matos flashy à 3 euros chez D4 attirera parfois plus les convoitises que ton sac à dos "de picnic" UL à 150 euros...

Au Pakistan par exemple, l'un des trucs qui attiraient toutes les convoitises avant que je le range, c'était le petit porte-clé thermomètre -  boussole que j'avais accroché à mon sac. Par contre, le sac à dos en question à 150 euros typé "militaire", pas du tout. Et inversement aussi, si j'avais débarqué avec une veste D4 orange fluo, ça aurait aussi bien attiré l'attention je pense.

Bref, à toi de voir comme tu le sens. wink

PS: pour le cuben, limite, du cuben tape pèse moins lourd que du Duct Tape et ça a quand même meilleure gueule smile - pour les non-bricoleurs qui n'ont pas déjà un stock, je crois que Zpacks en vend au mètre. Si tu as beaucoup de trucs en cuben, ça vaut peut-être le coup de prendre un peu moins de Duct Tape, et une petite longueur de cuben tape...

Hors ligne

#112 19-09-2012 18:33:24

polochon777
Membre
Inscription : 09-09-2010
Messages : 792

Re : [Autre] La MUL au long cours

Merci à tous les 2 smile
Le cuben était un exemple hein, juste parce que c'est cher wink Et là je donnais un abri en exmple, on aurait pu prendre un duvet ou ce que vous voulez...
Bref, j'entends bien vos arguments. Mais pour le coup (je me connais), mon abri home made en cuben qui m'aura couté un bras (encore une fois, c'est un exemple), je vais vraiment avoir du mal à le lâcher en moins de 15'' (cf point attachement).
Vous me direz que c'est le moment de commencer mon détachement spirituel sur les choses matérielles de ce monde... tongue  mais sans être super matérialiste, pas facile de lâcher un truc que t'as mis des mois à économiser!

Hors ligne

#113 19-09-2012 19:52:07

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : [Autre] La MUL au long cours

Bon, j'exagérais un peu quand je parlais des 15 secondes. L'idée est plus de ne pas tergiverser pendant des semaines (ce qui se traduit le plus souvent par quelque chose du genre "je n'en aurai plus besoin avant 6 mois a priori, mais je le garde quand même" big_smile).

En fait, j'ai l'impression que plus tu avances, plus tu pars longtemps, et plus le matos devient un poids, dans tous les sens du terme. Du coup, tu t'en détaches aussi un peu plus. C'est toujours pareil, je ne peux que parler de mon expérience, mais au début de ma sortie, j'aurais vraiment eu du mal à lâcher mon duvet à plusieurs centaines d'euro, même si je n'en avais plus eu besoin. Mais après quelques mois, après aussi qu'il ait perdu de sa superbe, ça ne m'aurait pas gêné tant que cela.

Garde aussi en tête que pour le matos cher, tu peux aussi le renvoyer en France si tu n'en as plus besoin. Mis à part quelques exceptions (Tibet, ...), ça ne prend pas des semaines pour trouver une poste en général. Ca ne se justifie pas pour une paire de gants ou un bonnet (autant laisser ça sur place), mais pour des trucs plus chers, ça reste une alternative. Et là, la MUL est clairement un avantage: tu auras moins de matos à renvoyer, et ça sera en plus moins lourd et moins volumineux - donc moins cher. big_smile

Après, ça arrive à destination, ça n'arrive pas, c'est dans certains cas un peu la loterie, mais bon... C'est d'ailleurs ce que j'avais fait pour mon duvet et je suis bien content aujourd'hui de toujours l'avoir, mais en même temps si je n'avais pas pu le renvoyer ou s'il avait été "perdu" en chemin, sur le moment, je ne me serais pas mis à en rêver la nuit.

Hors ligne

#114 21-09-2012 04:26:09

p'tit AS
Membre
Lieu : Vancouver BC
Inscription : 26-05-2012
Messages : 43

Re : [Autre] La MUL au long cours

Kam a écrit :
Ontheroad33 a écrit :
Kam a écrit :

Autre option sinon: billets sous la semelle interne de ta chaussure.

Les frottements à répétition et l'humidité excessive ne va détruire le ziploc + l'argent ?

Il faut y aller pour qu'un billet se désagrège... Et pour les frottements, normalement il n'y en a pas si c'est sous la semelle interne. Je n'ai jamais essayé ceci dit, j'y ai juste pensé quand tu as posé la question, mais je suis content de ma trouvaille et je sens que je vais adopter cette méthode.

Pour en revenir a ça, un ami qui a fait la route en vélo de Ushuaia jusqu'au Nord du Yukon me disait qu'un des gars qui l'avait accompagne au début avait choisi cette technique mais que son billet (en dollars américains, bonne valeur d'échange en Amérique latine) s'était efface et il ne pouvait plus rien en faire sur place. La valeur du billet la-bas est un peu fonction de la qualité du billet (s'il est tout beau ou tout abîmé). Bon le billet a été accepteé par la banque je crois une fois qu'il est rentre chez lui.
Je ne sais pas comment ou exactement il l'avait mis dans sa chaussure, j'essaierai de penser a demander a l'occasion. Je pense qu'en effet la transpiration a du attaquer un peu, c'est pas juste de l'eau.

Je ne m'inquiéterais pas trop d'avoir quelque chose d'étanche par contre. Les billets résistent a l'eau. Vous n'avez jamais oublié un billet dans votre pantalon et mis le tout dans la machine a laver?

Hors ligne

#115 05-11-2012 22:20:44

poissonfree
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 04-05-2011
Messages : 331

Re : [Autre] La MUL au long cours

Je suis peut-être passé à côté, mais comment faites-vous pour la partie administratif ?
J'entends par là, les dernières factures à payer, les impôts, la sécu, .... quand on part sur plusieurs mois voir années.
Il y a toujours l'option famille/amis, mais sans, vous faites comment ?

Hors ligne

#116 06-11-2012 19:44:40

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : [Autre] La MUL au long cours

Pour les impôts, tu peux faire ta déclaration en ligne: il te faut juste ton numéro de télédéclarant et le montant déclaré l'année précédente.

Pour les dernières factures, dans l'hypothèse où tu pars directement après avoir lâché ton appart et que tu n'as vraiment aucune adresse en France pour recevoir du courrier... En fait je ne me suis jamais posé la question. Ceci dit, vu le nombre de trucs qui passent par prélèvement automatique maintenant (avec ou sans ton accord), il ne devrait pas rester grand-chose. Le mieux AMHA est de contacter directement EDF et compagnie pour leur expliquer. Et dans tous les cas, si tu leur doit des trucs, crois-moi qu'ils ne se gêneront pas pour te contacter par tous les moyens à leur disposition, même pour 2 euros. big_smile Du coup, il faut juste qu'ils aient ton adresse email pour t'envoyer la dernière facture.

Et puis franchement dans l'hypothèse où tu leur a expliqué le truc et qu'ils ne font rien, bah... personnellement je n'en rêverais pas la nuit si jamais il me restait une facture impayée parce que mon cas ne rentrait pas dans leurs cases.

PS: J'ai bien reçu ton mail au fait - je te réponds dans les jours qui viennent - pas eu le temps là.

Hors ligne

#117 06-11-2012 20:28:09

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011
Messages : 3 130

Re : [Autre] La MUL au long cours

Pour ma part, j'ai vecu les derniers 6 mois chez mes parents donc j'ai eu le temps de tout mettre en ordre pour m'assurer que les contrats (telephone, internet, eau, gaz...) etaient bien resilies ou non renouveles. Mon seul conseil est : Quoi que te dit le mec au telephone, je te suggere d'envoyer un courrier recommande avec accuse de reception. Les seules fois ou je ne l'ai pas fait, ca a merde.

T'es oblige d'avoir une adresse ne serait-ce pour recevoir le papier des impots. Sinon, tu n'as pas d'autres le choix que d'etre dans l'illegalite.

Si tu as des questions precises sur un sujet en particulier, envoie moi un e-mail.


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#118 06-11-2012 20:44:42

poissonfree
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 04-05-2011
Messages : 331

Re : [Autre] La MUL au long cours

Merci pour vos réponses.
C'est possible de le mettre sur le wiki ?

Parce que pour le moment on parle au moment où le voyage débute, mais je pense qu'il ne serait pas inintéressant d'y inclure le "pré-voyage".
Comme je le disais, il y a toujours l'option famille/amis qui pourra prendre le relais si on a oublié quelque chose, mais personnellement je ne voudrais pas que ça devienne une contrainte pour eux (sans compter qu'on ne vit pas forcément dans le même coin de france wink ) car ils ont aussi leur propre vie, leur propre désir (de voyage).
Bref, un petit rappel de tous les papiers (impôts, crédits, loyer, edf, téléphone, ...), vaccins (bon ça, ça paraît plus simple  tongue ), santé en tout genre (la sécu, mutuelle, ...) ...

Et pis, si y'a un "pré-voyage" y'aura un "après voyage".
Quand on revient, que fait-on ?

C'est pour moi encore un poids bien plus important que le voyage lui-même.
Mais qui sait, je me fais peut-être des idées!

Hors ligne

#119 06-11-2012 20:56:35

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011
Messages : 3 130

Re : [Autre] La MUL au long cours

S'alleger l'esprit quoi... wink


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#120 06-11-2012 21:07:06

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : [Autre] La MUL au long cours

poissonfree a écrit :

Et pis, si y'a un "pré-voyage" y'aura un "après voyage".
Quand on revient, que fait-on ?

On se pointe à l'ANPE, encore la tête ailleurs, mais motivé pour reprendre n'importe quel taf vite-fait histoire de se filer un coup de fouet, et l'on tombe sur l'un des cousins de la famille Adams qui te dit, bien assis derrière son bureau Ikea, que tu n'es même pas assez qualifié pour être caissier de supermarché (bien qu'étant plus qualifié que lui), qui te parle comme si tu étais un bran****, qui fait tout pour te pousser à ne pas t'inscrire (pour faire baisser les statistiques) en te disant que de toutes façon, ce n'est pas eux qui te trouveront du boulot, et qui conclut par une pointe d'humour tout à fait raffinée: "sinon, tu peux toujours retourner en Chine"...

Erm... Je généralise peut-être un peu mon expérience là. big_smile Mais globalement, mieux vaut avoir des thunes de côté pour le retour AMHA (de quoi prendre un appart et glander une paire de mois), histoire d'avoir le temps de te retourner et de ne pas avoir à squatter chez la famille. Après bah... la vie """normale""" reprend...

Dernière modification par Kam (06-11-2012 21:07:43)

Hors ligne

#121 06-11-2012 21:41:47

poissonfree
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 04-05-2011
Messages : 331

Re : [Autre] La MUL au long cours

MDR  lol Kam
Vraiment excellent, j'imagine la scène!

Hors ligne

#122 06-11-2012 21:46:12

polochon777
Membre
Inscription : 09-09-2010
Messages : 792

Re : [Autre] La MUL au long cours

Salut poissonfree,
si tu es interessé par la question je te suggère l'excellent site voyageforum qui regorge de milliers d'infos. Il faut faire le tri, mais c'est une mine d'or.
En plus simple et pré-maché, j'aime bien ce site: http://www.voyageautourdumonde.fr/prepa … r-du-monde

Hors ligne

#123 06-11-2012 22:18:23

Bouzique
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 08-07-2011
Messages : 115

Re : [Autre] La MUL au long cours

Pour les impôts, on peut remplir un formulaire en déclarant ses revenus entre le 1er janvier et la date du départ. On peut aussi les payer avant de partir en allant au centre des impôts pour qu'ils calculent le montant. Après le départ, plus rien à déclarer si on a aucun revenu de source française (attention ça il faut leur préciser explicitement). Pour l'adresse ils vont être pénibles et en vouloir une, mais il suffit de donner n'importe quoi, tu n'as plus rien à voir avec eux.
Si on part très longtemps on peut peut-être ne rien payer et attendre qu'ils oublient, mais ça me paraît hasardeux et c'est bien sûr illégal.

Hors ligne

#124 07-11-2012 23:13:24

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011
Messages : 3 130

Re : [Autre] La MUL au long cours

polochon777 a écrit :

si tu es interessé par la question je te suggère l'excellent site voyageforum qui regorge de milliers d'infos. Il faut faire le tri, mais c'est une mine d'or.

Oui mais attention il y a a boire et a manger... Faut faire le tri car il y a des conneries aussi.

Prevoir de l'argent de cote oui et valoriser son voyage sur son CV. Et prier pour que la crise soit passee... lol Pour ma part, je pense monter ma boite donc pas besoin de chercher un boulot. Mais besoin d'argent a priori... hmm


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#125 30-11-2012 12:36:35

polochon777
Membre
Inscription : 09-09-2010
Messages : 792

Re : [Autre] La MUL au long cours

Kam a écrit :

[...]
Rusticité: C'est surtout valable pour la catégorie "petit matos", mais il n'y a rien de pire pour le poids de son sac que de se retrouver piégé par tous les gadgets à la mode hyper-sophistiqués. Un truc qui consomme du courant, c'est pas top. Deux trucs, c'est franchement moyen (et en plus, ça tombe facilement en panne). Trois, c'est franchement bof. Au-delà, c'est le mal. Et en plus, ça va inciter à prendre un panneau solaire, des cables de connexion, et tout le toutim qui va alourdir à mort le sac. Il faut oublier. Et en disant ça, je pense à Caro sur ce forum qui fait un voyage extraordinaire (et qui me fait rêver), qui a un sac assez bien allégé en-dehors de ça, mais qui trimbale plusieurs kilos de matos électronique dont un ordi pour aboutir à un sac de 14 kg...
[...]

J'ai un problème avec ce point en ce moment:
Frontale avec 3 piles AAA: 96g (piles incluses)
GPS avec 2 piles AA: 210g (piles incluses)
chargeur de pile: 150g (inclus adaptateur de prise, convertisseur, câbles, etc...)
APN (1 batterie incluse): 270g
chargeur APN: 60g (il y a peut être moyen de charger ma batterie avec le chargeur de pile, mais faut que je teste)
MP3 (charge USB): 30g
Liseuse (charge USB): 200g
Total: 1016g

Sachant que ma liste actuelle est à peine plus de 6kg, j'ai donc 1kg de matos électronique sad En admettant que je supprime tout ça je passe à 5kg! yikes
Sauf que je ne me vois pas supprimer un quelconque item de cette liste...

- Frontale: oui elle est lourde, mais même si j'en rachète une plus légère je vais gagner 40g? Il y a bien les toutes petites loupiotes à une led, mais j'aimerais une vrai frontale et pas un gadget (dès fois que je sois obligé de marcher de nuit)
- GPS: mine de rien c'est quand même assez rassurant de savoir qu'il est au fond du sac, surtout que les cartes en Asie je sais pas vraiment ce que ça vaut. Avec des piles 3000mA/h je tiens presque 30h, sachant qu'il sera allumé très sporadiquement (en secours, ou prendre un waypoint de temps en temps). Donc je peux facilement tenir 2 semaines avec un jeu de piles.
- qui dit GPS à pile dit chargeur de pile
- APN: partir sans APN? arf, ça serait trop dommage!
- chargeur APN: je peux peut être le supprimer si ma batterie se charge via mon chargeur de pile (à priori il y a un emplacement pour sur celui que je compte prendre). Je gagnerai 60g: peanuts!
- MP3: à ce stade pour 30g... Je ne compte pas avoir mon MP3 tout le temps dans les oreilles mais pour faire passer le temps dans un bus, un train... A charge USB, je ne le rechargerai que lorsque j'aurai de l’électricité de disponible, pas grave s'il est en rade de batterie.
- liseuse: sans être un gros lecteur (je n'en suis pas à un livre/jour), je lis quand même beaucoup. Je ne me déplace que très rarement sans livre, ils font partie de ma vie. Et même quand je randonne en France, j'en prends un. Une fois j'avais même pris "Les piliers de la Terre" qui faisait plus d'1kg! big_smile Si je ne prends pas de liseuse je me connais je prendrai un ou plusieurs livres papiers qui seront encore plus lourd... L'autonomie est cependant assez bonne sur ces produits (plusieurs semaines) ce qui fait que je peux me contenter de recharger l'appareil dans les cyber cafés. En ce moment il y a la kobo mini qui pèse 135g et qui me tente bien malgré ses nombreux défauts.

Voila. D'un coté, l'envie de partir léger et de manière simple. Me débarrasser de mon matos d'occidental en gros. De l'autre, et bah à part la frontale et le GPS qui sont du "backup", la liseuse et le MP3 seront mes seuls loisirs!
Qu'en pensez vous?

edit: si je pouvais ne pas avoir à racheter de GPS ou d'APN ça serait fort sympathique pour mon budget (anticipation de la réponse "change de GPS")
edit bis: je pourrais aussi acheter des piles au fur et à mesure. Ça m'embête pour le coté ecolo de la chose, ce ne sont pas les rois du recyclage là bas et les piles sont vraiment super nocives pour l'environnement. D'où des piles rechargeables et un chargeur de piles...
edit ter: le panneau solaire ne change rien au problème, il ne ferait que remplacer mon chargeur de pile secteur.

Dernière modification par polochon777 (30-11-2012 12:41:02)

Hors ligne

Pied de page des forums