Annonce

Merci de faire un tri dans vos abonnements pour soulager le serveur, en supprimant les abonnements aux discussions qui ne sont pas nécessaires.
Vous pouvez avoir la liste de vos abonnements en allant dans votre profil, en bas à droite : "Afficher les discussions suivies". Pour supprimer un abonnement à une discussion, affichez la discussion puis cliquez en bas sur le bouton "Ne plus suivre".

#176 22-07-2013 14:50:53

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : [Autre] La MUL au long cours

LibreMax a écrit :

C est quel modele x socks que tu prends Kam?

Des Speed Run Two (40g). Juste parce que j'en avais trouvées en soldes. J'ai arrêté de chercher à décrypter leur blabla technico-marketing et j'ai pris les moins chères que j'ai trouvées parmi leurs soquettes. big_smile

Par contre ça taille relativement petit je trouve (je fais normalement du 43-43 1/2 - exceptionnellement je peux prendre du 44 avec certaines baskets - et là leur taille 43/44 me va de justesse: il ne faudrait vraiment pas que mon pied soit plus grand).

Dernière modification par Kam (22-07-2013 14:52:33)

Hors ligne

#177 22-07-2013 15:05:33

LibreMax
Membre
Inscription : 11-04-2013
Messages : 159

Re : [Autre] La MUL au long cours

Bilbox a écrit :

Du matos un peu  plus résistant, ok wink , pour le côté truc pas cher à jeter ou donner, j'arrive à me débarrasser d'objets jusque 100/150 euros, au-delà j'ai  plus de mal lol

tu me fait signe qd tu debarasse la prochaine fois  lol je paye les frais de port


En Preparation

Hors ligne

#178 22-07-2013 15:53:16

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 535

Re : [Autre] La MUL au long cours

LibreMax a écrit :
Bilbox a écrit :

Du matos un peu  plus résistant, ok wink , pour le côté truc pas cher à jeter ou donner, j'arrive à me débarrasser d'objets jusque 100/150 euros, au-delà j'ai  plus de mal lol

tu me fait signe qd tu debarasse la prochaine fois  lol je paye les frais de port

wink
(je sens que tu vas te retrouver avec une vieille polaire patagonia cancéreuse)
Un autre sujet qui fâche sur du long cours étant le choix des chaussures, j'ai déjà tenté avec des tongs ou chaussures de mauvaises qualité, c'est quand même beaucoup de souffrance lol dès que ça glisse ou en pierrier; ça https://www.randonner-leger.org/forum/v … 17117&p=13 les Inov8 à 200g, avec de gros crampons, en milieu pas trop froid, pourrait m'intéresser

Hors ligne

#179 02-08-2013 15:47:18

polochon777
Membre
Inscription : 09-09-2010
Messages : 792

Re : [Autre] La MUL au long cours

photo prise hier par mes soins à georgetown dans le quartier des backpackers,  en malaisie. ça m'a bien fait rire, j'ai pensé qu'une illustration taquine sur le wiki serait sympa  tongue

5053_p11207791468491538.jpg

Hors ligne

#180 11-09-2013 20:12:28

raphaelh
MoULe
Inscription : 22-09-2007
Messages : 587

Re : [Autre] La MUL au long cours

Ralf7500113 a écrit :

Chez N&D, ils vendent un modèle de ceinture avec poche zippée intégrée côté corps. Mais ce n'est pas pratique à sortir...Surtout en public!

Le but d'une poche secrète c'est de ne pas l'utiliser en public smile

Hors ligne

#181 11-09-2013 20:33:19

guichen
Membre
Inscription : 06-05-2013
Messages : 975

Re : [Autre] La MUL au long cours

poche secrète

En voilà une poche secrète... lol

Pour sortir la mitraille par exemple, ce n'est pas le must...!

Hors ligne

#182 11-09-2013 22:46:12

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011
Messages : 3 130

Re : [Autre] La MUL au long cours

guichen a écrit :

En voilà une poche secrète... lol

Ma mère fait ça depuis des années mais ya pas de poches prévues pour ça... lol Et c'est super accessible mine de rien... smile

raphaelh a écrit :

Le but d'une poche secrète c'est de ne pas l'utiliser en public smile

Ca dépend ce qu'on met derrière cette expression. Ce genre de poche peut être un portefeuille caché pour éviter les pick-pockets, pas uniquement une poche de réserve. Dans ce cas, il faut qu'elle soit bien cachée mais aussi accessible. Je réfléchis à la question depuis un moment et le plus pratique que j'ai trouvé c'est au mollet. Le problème c'est que je mets des shorts maintenant... lol

J'ai un short de fitness qui a une toute petite poche à l'intérieur, comme sur mon short de running d'ailleurs (même pas besoin de couture). Je vais y mettre juste ma CB et l'argent liquide de réserve. Le passeport, on peut vivre sans quelques temps, si on a du temps. C'est chiant mais moins que de se retrouver sans argent. Ca ne veut pas dire que je ne vais pas y faire attention non plus... wink


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#183 12-09-2013 18:33:56

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : [Autre] La MUL au long cours

Allez hop, une petite remontée avec, je l'espère, comme résultat un nouveau paragraphe sur la page wiki.

Quels documents emporter?

Documents physiques:

- Passeport.
- Dans certains cas particuliers: photos d'identité. Elles ne sont utiles que lorsque vous avez des visas que vous pouvez faire à la frontière (comme au Népal par exemple - c'est assez rare). La plupart du temps, les visas sont soit faits au consulat, donc dans une ville, donc avec des photographes pas loin (à défaut de photomatons), soit il s'agit juste d'un coup de tampon sur le passeport.

Documents numériques (stockés dans la mémoire d'un appareil + envoyés à soi-même par mail, ou sur un cloud):

- Copie du passeport
- Identifiants et coordonnées de la banque (numéro de compte, IBAN, tel de l'assistance et/ou du conseiller financier selon les services que vous propose votre banque - si vous êtes à la poste, oubliez le coup du conseiller big_smile -, numéros pour faire opposition, banque à distance, etc).
- Identifiants pour les impôts (possibilité de faire la déclaration en ligne ET de la recevoir par mail maintenant, ce qui est bien pratique).
- Numéro de sécu + identifiant et coordonnées de son assurance.
- Carnet d'adresse (histoire de faire plaisir à la frangine qui veut une carte de chaque pays et d'envoyer un pinguin en peluche aux petits neveux).

PS: Je poste ça autant pour partager que pour vérifier que je n'ai rien oublié - bah ouais, ce n'est pas parce qu'on est déjà parti de par le passé qu'on a la science infuse ou que l'on n'oublie pas. big_smile

PPS: Bien sûr, pour les identifiants numériques, ne jamais stocker à la fois le nom du site, l'identifiant, et le mot de passe au même endroit. D'ailleurs, dans l'idéal, l'URL et le mot de passe ne seront stockés que dans votre tête, avec éventuellement une "indication" pour le mot de passe (genre les deux premiers caractères).

Dernière modification par Kam (12-09-2013 18:34:30)

Hors ligne

#184 12-09-2013 19:40:16

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : [Autre] La MUL au long cours

Autres considérations...

Quelle différence entre le matos pour la marche au (très) long cours et le matos pour des sorties plus classiques?

Sur le papier, pas grand-chose. Un chargeur pour l'électronique, le passeport, peut-être un chouia de matos de réparation en plus... Bref, ça ne va pas chercher bien loin.

En général, dans les sujets qu'on lit ici, il y a 3 remarques que l'on lit de façon récurrente (c'est limite une constante):

- "Je vais partir à l'aventure...": oui mais non. A moins de se lancer dans quelque chose d'hors du commun du genre traversée Est-Ouest de la Sibérie (mais si vous le faites, a priori vous avez déjà suffisamment d'expérience pour préparer votre balade sans poster de liste prévisionnelle sur ce site, sinon c'est suicidaire), il ne s'agit pas de partir à l'aventure. Il s'agit tout simplement de partir marcher. Comme vous le faites tous les jours. Comme vous le faites en France. Simplement, c'est juste un peu plus loin, et vous ne rentrez pas chez vous après 100 ou 200 Km.

Ca me fascine toujours de voir sur ce forum des gens avec une liste assez optimisée lorsqu'ils partent en France, se charger de plusieurs kilos parce qu'ils vont faire un "trek" (je hais ce mot) au Népal en été, alors que les conditions ne sont pas plus difficiles que dans les Alpes, voire plus faciles (guide, souvent, nuits en lodge...). Mais c'est loin, c'est dans des régions que l'on ne connaît pas, et le poids du sac devient le reflet de ses angoisses, ou tout simplement de sa méconnaissance. D'ailleurs, parfois on se demande si les gens prennent du lourd parce qu'ils s'imaginent partir à l'aventure, ou s'ils le font au contraire pour se donner l'impression de partir à l'aventure...

- "Puisque je vais traverser une multitude de climats, allant de la Sibérie en hiver au Sahara en été..."... forcément, je prends un sac de 30 Kg pour palier à toutes les situations envisagées. J'ai déjà exprimé mon opinion sur ce point, je ne vais pas revenir dessus.

Et puis il y a la troisième remarque, que l'on lit, comme les deux autres, dans presque toutes les liste prévisionnelles de ce type une fois que l'on a commencé à défricher la liste à coup de serpe:

- "Oui, mais moi je ne pars par deux semaines!" (sous-entendu: "je viens vous demander des conseils, mais vous ne savez pas de quoi vous parlez - j'ai décidé de prendre un bunker pour la nuit, je vais le prendre"). Bah si. Tu pars deux semaines, suivies de deux autres, et de deux autres encore. Et on en revient au début de ce post... mais pas complètement.

La grosse différence entre le long cours et des sorties plus classiques pour moi et qu'au long cours, je ne peux pas me mentir à moi-même. Si une pièce d'équipement ne me satisfait pas pleinement, cela va finir par m'énerver tellement que je vais péter un câble, et elle va passer à la trappe. Quand on part même un mois, si quelque chose ne convient pas parfaitement, on peut se dire que ce n'est pas si grave, que c'est un détail, que l'on peut tout de même faire avec. Et d'ailleurs, on le voit dans les retours postés sur le forum: "cette tente est géniale - bon, les coutures ont sauté dès que j'ai tenté d'enfiler l'arceau, mais ce n'est pas grave, j'ai réparé". C'est ce qu'on lit souvent dans les retours sur le matos ici - je pourrais citer des dizaines d'exemples. Et lorsque l'on poste (ou surtout pense) cela, on se ment à soi-même, alors qu'il ne faut pas y aller par 4 chemins et le dire franchement: c'est de la merde.

Personnellement, autant je peux me mentir à moi-même de la sorte pour des sorties courtes, autant au long cours, ce n'est pas possible. Et je ne parle pas juste de solidité. Si quelque chose n'est pas assez pratique, c'est la même chose.

"Alors du coup, je dois prendre mon bunker pour le long cours, parce que lui, il est super solide, et super pratique?" Non. Parce que ne pas se mentir à soi-même, ce n'est pas juste une histoire de solidité ou de praticité. C'est aussi une histoire de poids. Le poids est un truc qui fait tout autant chier que du matos trop fragile ou pas assez pratique. Il est facile de se dire que 2 Kg ne changent rien au final au bout de 2 semaines de marche. Après 10 000 Km... un peu moins.

Bref, long cours ou pas, il ne faut pas se voiler la face, il faut chercher des compromis, et essayer d'avoir le meilleurs matos pour un poids moindre, histoire d'en profiter. Il est juste beaucoup moins facile de se mentir à soi-même...

Dernière modification par Kam (12-09-2013 19:51:08)

Hors ligne

#185 12-09-2013 20:33:54

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011
Messages : 3 130

Re : [Autre] La MUL au long cours

Kam a écrit :

Documents numériques (stockés dans la mémoire d'un appareil + envoyés à soi-même par mail, ou sur un cloud):

- Copie du passeport
- Identifiants et coordonnées de la banque (numéro de compte, IBAN, tel de l'assistance et/ou du conseiller financier selon les services que vous propose votre banque - si vous êtes à la poste, oubliez le coup du conseiller big_smile -, numéros pour faire opposition, banque à distance, etc).
- Identifiants pour les impôts (possibilité de faire la déclaration en ligne ET de la recevoir par mail maintenant, ce qui est bien pratique).
- Numéro de sécu + identifiant et coordonnées de son assurance.
- Carnet d'adresse (histoire de faire plaisir à la frangine qui veut une carte de chaque pays et d'envoyer un pinguin en peluche aux petits neveux).

Comme ça ne pèse rien, je mets tout... wink Passeport, CNI, Permis français, Permis international, Sécu, Assurance, Impôts, Acte de naissance, Carnet d'adresses, RIB, Caractéristiques CB + num opposition, lien western union, identifiants internet, Certification de vaccination, infos palu...
Pour les impôts, je laisse mon père s'en charger (je lui donne mes identifiants).

Kam a écrit :

Quelle différence entre le matos pour la marche au (très) long cours et le matos pour des sorties plus classiques?

D'accord avec tout ce que tu as dit, sachant que je ne connais que les sorties classiques et le "voyage" long cours.

Kam a écrit :

- "Oui, mais moi je ne pars par deux semaines!" (sous-entendu: "je viens vous demander des conseils, mais vous ne savez pas de quoi vous parlez - j'ai décidé de prendre un bunker pour la nuit, je vais le prendre"). Bah si. Tu pars deux semaines, suivies de deux autres, et de deux autres encore. Et on en revient au début de ce post... mais pas complètement.

Quand on pose ça, on a envie que les gens nous confortent dans nos choix. Mais, de toute manière, quoi qu'ils répondent, on va rester sur nos choix initiaux et tout le débat aura été dans le vide (pas forcément pour les lecteurs par contre). Les angoisses, ça se surmonte tout seul.

Kam a écrit :

La grosse différence entre le long cours et des sorties plus classiques pour moi et qu'au long cours, je ne peux pas me mentir à moi-même. Si une pièce d'équipement ne me satisfait pas pleinement, cela va finir par m'énerver tellement que je vais péter un câble, et elle va passer à la trappe.

+1000. D'où l'intérêt de bien réfléchir avant d'investir parce que ça fait mal au c** de se débarrasser d'un truc qui nous a coûté un bras.


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#186 12-09-2013 20:41:46

gaet13
Membre
Inscription : 16-01-2013
Messages : 44

Re : [Autre] La MUL au long cours

Je trouve ton intervention ultra-intéressante, je pars en octobre pour un working holliday visa en nouvelle-Zélande et du coup je réfléchis a ce que je vais emporter, étant déjà partis 2 ans en Australie sur le même type de voyage je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas(porter entre 17-25 kilos de bordel wink ) et je trouve tes remarques très juste, les appréhensions sont générées par la peur car on part plus loin alors qu'en fait je me rend compte que mon sac va être le même que pour 5 jours dans les alpes, une paire de sous vêtements en plus. J’apprécie beaucoup la vision de On the road qui m'a fait réfléchir sur le prix des items que j'emporte car je sais que je jette facilement ce qui ne me convient pas, je dois avoir tendance a pas me mentir...

Hors ligne

#187 12-09-2013 21:54:20

ventcalme
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 29-10-2011
Messages : 1 557

Re : [Autre] La MUL au long cours

Pour moi, la durée du voyage ou de la randonnee a beaucoup d'importance dans la préparation et influe beaucoup sur l'equipement.

Sauf cas particulier, une randonnée de 2 ou 3 jours ne se prépare pas comme une randonnée de 2 ou 3 semaines ; une randonnée de 2 ou 3 semaines ne se prépare pas comme une randonnée de 2 ou 3 mois ; etc ...

Sur 2 ou 3 jours, il est souvent possible de tenir compte d'une prévision météo (ce qui evite d'emporter un equipement surdimensionné), on peut plus facilement faire des concessions sur le confort (manger froid, mal dormir, etc ...), on peut tabler sur la resistance de l'équipement (ce qui permet d'éviter de prendre du matériel de réparation), on n'a généralement pas de souci d'energie electrique, une seule carte suffit, etc ...

Sur 2 ou 3 semaines, les choses se compliquent déjà pas mal et un peu de confort est le bienvenu, l'incertitude des prévisions météo est plus grande, etc ...

Sur 2 ou 3 mois, l'usure commence a prendre de l'importance, les saisons peuvent se ressentir, il est parfois necessaire d'adapter son équipement en cours de route, il y aura tres probablement une ou deux réparations a faire, etc ...

Sur des durées plus longues (du long cours), il me semble que l'on doit se préparer à renouveller une partie de son équipement en cours de route, on doit s'adapter aux saisons, etc ...

Hors ligne

#188 12-09-2013 22:40:59

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011
Messages : 3 130

Re : [Autre] La MUL au long cours

Salut ventcalme smile

ventcalme a écrit :

Pour moi, la durée du voyage ou de la randonnee a beaucoup d'importance dans la préparation et influe beaucoup sur l'equipement.
Sauf cas particulier, une randonnée de 2 ou 3 jours ne se prépare pas comme une randonnée de 2 ou 3 semaines ; une randonnée de 2 ou 3 semaines ne se prépare pas comme une randonnée de 2 ou 3 mois ; etc ...

Ce n'est pas ce que Kam a dit je pense, enfin ce n'est pas ce que j'ai compris. Il dit juste que randonner longtemps ne veut pas dire s'alourdir beaucoup.

ventcalme a écrit :

Sur 2 ou 3 jours, il est souvent possible de tenir compte d'une prévision météo (ce qui evite d'emporter un equipement surdimensionné)

Si tu pars en montagne et la météo est prévue bonne, tu ne prends pas ta veste imper ? J'en doute ou alors tu fais partie d'une minorité. wink

Toi qui prépares ton périple en NZ, qu'est-ce que tu as prévu de différent ?

Dernière modification par Ontheroad33 (12-09-2013 22:41:42)


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#189 13-09-2013 01:43:49

ventcalme
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 29-10-2011
Messages : 1 557

Re : [Autre] La MUL au long cours

Salut Ontheroad33 smile

Je n'ai pas l'expérience du long cours et le voyage/rando que je prépare en NZ ne sera que d'un mois environ et sera bien modeste. Si j'essaye de faire un point sur ma liste et que je prends les elements un par un, je me dit que finalement, assez peu d'éléments sont spécifiques à une durée de plus de 10 j. Cependant, je sais aussi que j'aurais une toute autre approche si j'étais sur place en me disant : "je ferais bien cette petite rando de 4 j quand il fera beau". Je ne vais pas détailler, mais dans ce cas, je prendrais probablement ma liste de base à environ 2.9 Kg, ou une variante nettement plus légere en dormant uniquement dans les refuges.

Dernière modification par ventcalme (13-09-2013 01:45:19)

Hors ligne

#190 15-09-2013 15:39:25

Le porc
vieille sacoche
Lieu : le sol
Inscription : 15-01-2013
Messages : 530

Re : [Autre] La MUL au long cours

Petite question pour toi Kam, comment t'as vécu le long cours avec sursac comme seul abri ? t'avais une petite bâche, ou un poncho ?
Il me semblait que j'avais vu ta liste sur ce sujet l'autre jour, mais pas moyen de la retrouver...

J'ai parcouru un peu les sujets sur les sursacs, on dirait que si on veut éviter la condensation c'est important d'avoir une température adaptée pour le système de couchage. Au long cours ça me parraît pas réaliste d'avoir pile le bon sac de couchage tout le temps. T'as pu gérer ça en modulant avec les fringues ? Un quilt ouvrable en mode couette ça doit faciliter les choses, aussi.

Je veux bien croire que c'est pas la mort un peu de flotte sur le sdc au matin, mais faut pas que ça s'ajoute jour après jour... t'as pas eu de souci avec ça ?
J'imagine que pour du long cours faut vraiment taper sur une membrane performante ?


Je me penche là-dessus parce que question rusticité et discrétion c'est imbattable. Quand je vagabonde ça me soûle de perdre autant de temps à chaque fois pour chercher où planter l'abri... je précise que j'ai une contrail de chez Tarptent, c'est un tank question confort et espace mais justement le revers du sol intégré c'est difficile de la poser n'importe où. Pis c'est lourd, aussi...

Dernière modification par Le porc (15-09-2013 15:46:48)

Hors ligne

#191 15-09-2013 17:16:40

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : [Autre] La MUL au long cours

Très rapidement (effectivement, j'en ai déjà parlé ailleurs):

- Pas de micro-tarp, mais j'en prends un pour mon prochain trip. Il y a plusieurs techniques pour faire sans sur le TU des sursacs.
- Pas de problèmes de condensation. Je laissais simplement mon sac (un Lafayette de Valandré) ouvert aux beaux jours. Mais la condensation reste un mystère... Fléau pour certains, faux problème pour d'autres.
- Quand il pleut, si je n'ai que le sursac, je triche et j'essaie de trouver un abri (cabane, maison abandonnée, cavité rocheuse, hôtel, ...), ce qui arrive assez facilement en Europe, pour peu que ça ne te dérange pas de marcher une heure de plus (ou de moins).
- Quelques problèmes d'infiltration parfois, pour le haut du sursac. Effectivement, la capuche ressemblait à une crêpe à la fin, mais le reste du sac se portait assez bien. Ca ne m'a pas dérangé tant que ça au final, même si du synthé aurait peut-être été plus adapté (durée de vie plus longue dans ces conditions, ce qui est à mes yeux son seul avantage, même si c'est un avantage de taille).

Hors ligne

#192 15-09-2013 21:33:53

Le porc
vieille sacoche
Lieu : le sol
Inscription : 15-01-2013
Messages : 530

Re : [Autre] La MUL au long cours

Ouais j'ai lu le TU des sursacs, je me demandais si tu gérais ça différement sur une longue durée ou sur une rando "normale"... a priori RAS donc  smile

Quant à marcher plus ou moins loin pour trouver un abri, je dirais que ces derniers mois j'ai vu bien plus d'abris potentiels que d'endroits adaptés pour une tente lol ... ne serait-ce qu'en forêt, sous un gros arbre même s'il est détrempé les gouttes tombent bien moins fort, mais ça peut être dur de s'y poser avec une abri conventionnel.

L'humidité me fait pas trop peur j'ai un kilt synthétique (MLD 28) qui tient très bien par temps humide... un peu lourd, pas mal même, mais je regrette pas.

J'ai bien envie de tester ça, ce sera pas pour tout de suite puisque je suis entre deux voyages et j'ai pas le temps de tester/adopter du nouveau matos, surtout un changement radical comme ça... peut-être l'été prochain !

Hors ligne

#193 16-09-2013 14:46:11

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : [Autre] La MUL au long cours

Non non, rien de particulier, si ce n'est peut-être un peu plus de nuits passées à l'hôtel peut-être (et encore, est-ce que c'était à cause du duvet / sursac...?). Disons juste que si tu as des passages avec un temps vraiment capricieux sur de longues périodes (genre un mois de pluie), c'est quand même pas mal de passer des nuits sous un toit avec chauffage de temps en temps pour faire sécher à fond tout ça. Un mois dans ces conditions en allant à l'hôtel que tous les 15 jours par exemple, ça me semblerait vraiment hardcore...

Après, un poncho-tarp, bien que pas indispensable, peut t'apporter un confort non négligeable, même si tu ne le montes pas systématiquement. Et certains, avec les sardines, pèsent autant qu'une veste imper ultra-légère.

Hors ligne

#194 16-09-2013 16:09:06

Kam
Membre
Inscription : 19-01-2011
Messages : 2 994

Re : [Autre] La MUL au long cours

Je viens d'ajouter un index dans mon premier post pour tout ce génial bordel.

D'ailleurs, s'il y a un volontaire pour l'actualiser de temps en temps quand je serai parti... wink

Dernière modification par Kam (16-09-2013 16:09:21)

Hors ligne

#195 16-09-2013 17:08:21

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 535

Re : [Autre] La MUL au long cours

bravo pour ton travail Kam :-)

Attention, le poncho tarp  Gatewood Cape par exemple, faut pas faire plus d'1,70m/1,75m en cas de grosses pluie, comme il est dit sur le sujet dédié*, et avoir des bâtons sur du long cours: mieux vaut les prendre en route. Ce n'est pas une tente, les bestioles se faufilent; en Europe, pas grand risque, sinon mieux vaut amha bien connaître la faune.

* que j'ai lu trop tard cool


Personnellement
, avec les quelques long cours  passés, je partirai, hors climat extrême, sur un ensemble synthétique: je réfléchis pour recouper mon synthé (Millet Baikal 750) en pied d'éléphant, avec un collant synthé s'il fait trop froid, chaussettes chaudes en laine; un mérino 200/280g-m2 ; éventuellement une micro polaire selon frilosité/températures; et un haut synthé du genre Patagonia nano puff, Rab Xénon, ou CSC/Cumulus. des gants coupe-vent polaire, un bonnet coupe-vent Avec ça, je tiens environ zéro degré, et je suis frileux wink ; au pire on  met sa couche imper respi.

Pour ceux qui veulent simplifier, grande feuille de plastoc, on dort en sandwich dedans avec des pierres posées dessus pour le vent; de nombreux porteurs font ça; ça reste de l'arrache...  hmm

Dernière modification par Bilbox (16-09-2013 17:09:17)

Hors ligne

#196 16-09-2013 23:16:42

Le porc
vieille sacoche
Lieu : le sol
Inscription : 15-01-2013
Messages : 530

Re : [Autre] La MUL au long cours

Kam a écrit :

Non non, rien de particulier, si ce n'est peut-être un peu plus de nuits passées à l'hôtel peut-être (et encore, est-ce que c'était à cause du duvet / sursac...?). Disons juste que si tu as des passages avec un temps vraiment capricieux sur de longues périodes (genre un mois de pluie), c'est quand même pas mal de passer des nuits sous un toit avec chauffage de temps en temps pour faire sécher à fond tout ça. Un mois dans ces conditions en allant à l'hôtel que tous les 15 jours par exemple, ça me semblerait vraiment hardcore...

Ouais c'est ce que je me disais, en cas de temps merdique prolongé faut ruser, mais ça je crois que même avec un abri on a tendance à ça  wink

Attention, le poncho tarp  Gatewood Cape par exemple, faut pas faire plus d'1,70m/1,75m en cas de grosses pluie, comme il est dit sur le sujet dédié*, et avoir des bâtons sur du long cours: mieux vaut les prendre en route. Ce n'est pas une tente, les bestioles se faufilent; en Europe, pas grand risque, sinon mieux vaut amha bien connaître la faune.

C'est vrai qu'un poncho transformable en abri fermé en long cours ça doit être bien agréable, mais peu de modèles commerciaux existent en tout cas pour les grands c'est mort.

À y réfléchir le faire en pyramide comme la Gatewood c'est du gâchis de toile ça optimise pas l'espace, je me dis qu'un poncho transformable en abri type Olivier c'est bien plus jouable en fait maison. Quelques boutons pression pour rabattre la toile en trop comme pour la gatewood, un trou au milieu pour coudre une capuche récupérée (vais pas coudre une capuche non plus  lol ) et le tour est joué...

Dernière modification par Le porc (16-09-2013 23:17:54)

Hors ligne

#197 19-09-2013 00:54:05

dolgan
Membre
Inscription : 15-02-2008
Messages : 2 451
Site Web

Re : [Autre] La MUL au long cours

que pensez vous de l option rechaud bois seul au long cour?

Hors ligne

#198 19-09-2013 01:01:36

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 915

Re : [Autre] La MUL au long cours

Ça serait mon choix sans hésiter, quitte à me fabriquer un autre réchaud à bois dans une pauv' boîte de conserve sur la route si besoin. Et toujours avec 2-3 repas froids d'avance dans le sac.

Et puis si l'envie me prend de repasser au réchaud à alcool, je peux me faire un top notch ou un cat stove avec mon opinel n°2.


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#199 19-09-2013 01:12:53

dolgan
Membre
Inscription : 15-02-2008
Messages : 2 451
Site Web

Re : [Autre] La MUL au long cours

merde, je sais pas ce qu'est un top notch. lol. je vais demander à mon ami Google.

tu parles de te fabriquer un autre rechaud bois.  c'est pour quoi faire?  (usure?)

Hors ligne

#200 19-09-2013 01:17:34

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 915

Re : [Autre] La MUL au long cours

Bin le top notch quoi! smile
Le truc le plus simple à fabriquer et le plus performant (à ma connaissance).

Me fabriquer un autre réchaud à bois, bin si l'autre fait maison pète un jour, ce qui risque d'arriver assez rapidement au long cours (usage ultra intensif).

Réchauds à bois ou à alcool, même intérêt : technologie ultra-simple, faisable avec de la canette ou de la boite de conserve, et juste besoin d'une petite lame aiguisée de quelques cm et un manche.

Après c'est le coeur qui parle : j'aime bien les réchauds à bois. Le combustible tu le ramasses sur le chemin, tu te fais un petit feu... C'est un moment agréable. smile


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

Pied de page des forums