#76 28-10-2014 10:00:06

Heidi
Membre
Inscription : 30-04-2014
Messages : 17

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Super périple, que je suis avec beaucoup d'intérêt, notamment dans sa partie la plus orientale que je ne connais pas du tout. J'ai peut-être mal lu, mais je n'ai pas vu les distances (resp temps de marche) que tu avales chaque jour, approximativement bien sûr! J'ai l'impression que tu es plutôt rapide, histoire d'envisager éventuellement certaines étapes à mon échelle  smile
Vivement la suite !

Hors ligne

#77 28-10-2014 12:52:07

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 18 - Ruosalp 1760m => Blackenalp 1640m
D+ 2260m D- 2380m

Après cette petite incursion dans le canton de Schwytz, je me trouve maintenant dans le canton d'Uri.
La journée débute par l'ascension du petit col de Ruosalper Chulm avant de rejoindre le tracé de la Via Alpina que j'avais quitté à Braunwald.
PTAS2014-166.JPG
Le programme est de descendre le Schächental jusqu'à Altdorf et de traverser la Reuss. Le tracé est assez monotone et se déroule en majorité le long de routes et à travers différents villages. L'absence de photos en témoigne. C'est sûr qu'après les paysages grandioses du Valais, je reste un peu sur ma faim dans cette région de Suisse Centrale. Cependant, cette étape de transition est nécessaire, et je m'en accommode.
La matinée est néanmoins "égayée" par un événement inattendu. Alors que je marche sur une route forestière non goudronnée, passe à côté de moi une voiture avec une remorque transportant des ruches. J'ai à peine le temps de supposer qu'elles soient vide avant d'entendre un bourdonnement autour de ma tête. Apparemment, ce n'était pas le cas! Rapidement, je deviens le bouc émissaire de dizaines d'abeilles, certainement excitées par les vibrations et chocs de la remorque. Elles se posent directement sur moi. Première piqûre au coude. Inconsciement, je me mets à courir en agitant les bras dans tous les sens, heurtant un ou plusieurs insectes à chaque mouvement. Rien n'y fait, le bourdonnement est toujours aussi intense. Second réflexe, j'enfile la capuche de mon T-shirt. Mauvaise idée, des abeilles s'y étaient déjà posées et sont maintenant coincées dedans, au contact de ma tête. Elles me piquent aussitôt et certaines parviennent à descendre dans le cou. Tel un possédé, je me donne des coups sur la tête tout en continuant à courrir. J'en arrive à conclusion que la seule solution pour me sortir de cette situation est de les tuer toutes, une par une. Je me calme, m'arrête, et les élimine méthodiquement. Je finis par enlever mon T-shirt, d'où s'échappent encore quelques bourdonnements, le jette à terre et le piétine pour achever le carnage.
Je suis en état de choc, comme si je venais de me réveiller en sursaut d'un mauvais cauchemar. Je dénombre une piqûre au coude, trois sur le crâne, une en dessous de l'oeil (2cm plus haut et je me retrouvais avec un oeil en moins), et deux sur les épaules. Pendant plusieurs heures, je n'ai qu'une seule envie, c'est de retrouver l'abruti qui est à la source de cette mésaventure et de lui mettre mon poing dans la gueule.
Je me calme enfin en arrivant à Altdorf, situé au bout du Lac des Quatre Cantons, à 450 mètres d'altitude. La chaleur est insoutenable dans cette plaine, mais elle me permet de faire sécher mes affaire, chose que je n'avais pas pu faire depuis 5 jours.
L'après-midi est consacrée à la remontée au Surenenpass.
PTAS2014-167.JPG
Dans la rampe sommitale, je m'aperçois qu'un autre randonneur est devant moi. Je le rejoins au sommet et il me salue en anglais.
- "Hello! How are you doing?"
À cette seule phrase, je reconnais immédiatement sa nationalité.
- "You're from the USA, right?"
- "Yeah, how do you know?"
Cela me fait sourir, car j'ai retrouvé chez lui cette culture américaine qui m'avait marqué sur le PCT. Contrairement aux européens qui se saluent généralement d'un simple "bonjour", les américains engagent systématiquement la conversation. Pour eux, chaque rencontre dans la wilderness mérite qu'on s'y attarde et qu'on s'intéresse à son interlocuteur.
Il s'appelle Shaun et vient du Montana. Il effectue un voyage en Europe et fait quelques étapes de la Via Alpina en refuges. Nous descendons ensemble à Blackenalp et échangeons nos aventures respectives. C'est un alpiniste experimenté. Il me raconte sa rencontre avec Ueli Steck alors qu'il faisait de l'alpinisme mixte à Ouray (Colorado) et son travail comme saisonnier en Alaska. Il a un peu de mal avec l'allemand et je me mue en interprête lorsque nous arrivons au gîte de Blackenalp. Nous partageons nos coordonnées et je continue seul mon chemin en direction d'Engelberg.
Je suis contraint une nouvelle fois de poser le bivouac au milieu d'un pâturage. Cette fois-ci, je ne passe pas inaperçu et les vaches troublent ma tranquilité une bonne partie de la nuit... Surtout lorsque l'une d'entre elles arrache la hauban arrière de mon abri. Je sors la lampe et commence à chercher la sardine, en vain. Impossible de mettre la main dessus! J'utilise alors ma cuillère en titane comme sardine supplémentaire. Na!

Suite du récit

Dernière modification par Nolok (29-10-2014 11:55:08)

Hors ligne

#78 28-10-2014 13:08:35

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

@Heidi
Je ne connais pas les distances journalières (uniquement les dénivellés, et c'est pour ça que je les mentionne). À la grosse louche, entre 20 et 40km par jour, pour ~11 heures de marche effective. C'est effectivement un rythme assez rapide, nécessitant un bon entraînement. Mais vu la densité des villages, des étapes plus courtes sont tout à fait envisageables. smile

Hors ligne

#79 29-10-2014 10:29:28

Heidi
Membre
Inscription : 30-04-2014
Messages : 17

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Merci de ta réponse. Les Hauts-plateaux grisons me plaisent vraiment beaucoup  smile

Hors ligne

#80 29-10-2014 11:53:41

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 19 - Blackenalp 1640m => Bidmi 1430m
D+ 1660m D- 1870m

Malgré la lumière du jour, la sardine arrachée demeure introuvable.
La descente se fait en pente douce en direction de la station d'Engelberg. Les nuages commencent déjà à bourgeonner sur le Titlis.
PTAS2014-168.JPG
Je passe à côté de la majestueuse (et gigantesque) abbaye d'Engelberg, puis m'arrête successivement à la boulangerie, à la boucherie et à la fromagerie pour refaire le plein de spécialités locales.
Sur la carte, la suite des festivités semble alléchante avec une succession de lacs d'altitude (Trüebsee, Engstlensee, Tannensee, Melchsee). La réalité est tout autre. En effet, la beauté naturelle du paysage est complétement gâchée par les constructions diverses et le bétonnage massif. Le nombre de télésièges, téléphériques et autres restaurants au kilomètre carré est juste écoeurant. Je découvre même que le tracé de la Via Alpina entre Engelberg et Lauterbrunnen (que j'atteindrai dans 2 jours) peut être parcouru quasi-intégralement par des moyens mécanisés ou motorisés.
Bon, je suis là pour profiter et j'essaie de faire abstraction de ce "désastre écologique" (y compris sur les photos).
Je monte donc à la station intermédiaire du Trüebsee, située au pied du Titlis.
PTAS2014-169.JPG
Puis passage du Jochpass et descente sur le magnifique Engstlensee.
PTAS2014-171.JPG
PTAS2014-172.JPG
(C'est marrant, les photos ne renvoient vraiment pas l'image d'un temps d'averses)
Je fais ensuite une nouvelle pause pour réparer les godasses à Tannalp avant de continuer sur la crête du Balmeregghorn.
PTAS2014-173.JPG
PTAS2014-174.JPG
Je termine la journée en entamant la plongée vers le village de Meiringen. Sur le bord du chemin, je trouve une petite cabane en bois de 3x1.5 mètres, ouverte sur un côté. Je n'ai aucune idée de son utilité, mais elle est vide, propre, et ressemble à s'y méprendre à un lean-to de l'Appalachian Trail, en version unipersonnelle. Pas besoin de monter l'abri, adjugé! Je profite de la soirée pour tailler une sardine de rechange dans un morceau de bois mort, en prévision des bivouacs futurs.

Dernière modification par Nolok (12-11-2014 22:11:42)

Hors ligne

#81 30-10-2014 21:22:45

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 20 - Bidmi 1430m => Wengernalp 1670m
D+ 2450m D- 2210m

De bon matin, le temps est magnifique.
En contrebas, la vallée où coule l'Aar. En face, le Wetterhorn.
PTAS2014-175.JPG
Je traverse le village de Meiringen, presque désert et entame la montée vers la Grosse Scheidegg. Rapidement, le temps se fait menaçant. Je renonce donc à quelques alternatives que j'avais repérées et m'en tiens au tracé officiel.
PTAS2014-176.JPG
La pluie se met à tomber alors que je suis au pied du du Wellhorn. Je m'abrite sous les arbres pour mettre ma veste et voir si ça dure ou pas. C'est un véritable petit déluge! J'enfile également mes jambières et me remets en route. Il pleut à grosses gouttes durant près de deux heures, ce qui me permet de m'apercevoir des limites de mon système de protection contre la pluie. Un léger crachin subsiste alors que je parviens au col. La montée ne fut pas des plus intéressantes, car le sentier longe une route tout du long. La descente semble du même acabit.
C'est alors que j'aperçois devant moi un randonneur avec un sac ÉNORME, et un hindou que j'avais vu le matin même à Meiringen. Je les rattrape et leur demande s'ils sont sur la Via Alpina. L'hindou, dont je n'ai pas saisi le nom, est monté en bus tandi que l'autre, un suisse-allemand nommé Beat, s'est abrité pendant 2 heures au gîte de la Grosse Scheidegg. Nous discutons en anglais durant toute la descente sur Grindelwald. Ils ne me croient pas lorsque je leur dis que j'ai tout le matériel nécessaire pour bivouaquer ainsi que deux jours de nourriture dans mon sac. Je profite de la pause repas pour prouver mes dires. Nous faisons ensuite un échange de sacs. L'opposition est totale : d'un côté un sac de 25 litres pesant moins de 5kg et de l'autre, une montagne de 80 litres et 25kg sans nourriture ni eau. L'hindou s'exclame (en mettant mon sac sur une épaule) "Oh god, it's like a school bag!". Quant à moi, je suis littéralement incapable de mettre le sac de Beat sur le dos!
Nous arrivons finalement au centre de Grindelwald et nous séparons. Beat a terminé ses vacances et va prendre le train, tandis que l'autre va prendre ses quartiers dans une auberge de jeunesse qu'il avait réservée.
Le village est entièrement envahi par les touristes asiatiques, attirés comme des mouches par l'attraction du Jungfraujoch. Jamais vu un truc pareil, il y a un carrément un office du tourisme exclusivement pour les japonais yikes (et j'imagine un autre pour les chinois, un pour les hindous, etc...)!
Je commence à monter en direction de la station de train de la Kleine Scheidegg. Je rêve ou ils ont goudronné le sentier?? mad Ce n'est pas le récent vote pour la construction d'un gigantesque téléphérique au pied de la face nord de l'Eiger qui va arranger les choses par ici... Décidemment, je déteste de plus en plus les mentalités du coin.
Vue en arrière sur le village de Grindelwald.
PTAS2014-177.JPG
La pluie refait son apparition et m'accompagnera jusqu'à la tombée de la nuit. Sale journée.
PTAS2014-178.JPG
Je m'abrite à la gare pour prendre mon repas du soir, puis je bascule du côté de Wengen. Je suis déçu que la couverture nuageuse ne me laisse pas admirer les mythiques sommets bernois. La face nord de l'Eiger est la seule qui daigne se montrer pendant quelques secondes.
PTAS2014-179.JPG
Et voilà ce que j'ai pu voir du Mönch et de la Jungfrau.
PTAS2014-180.JPG
Seule consolation de la journée, je trouve un spot de bivouac très confortable et abrité dans la forêt en dessous de l'alpage de Wengernalp.

Hors ligne

#82 31-10-2014 11:48:32

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 21 - Wengernalp 1670m => Gamchi 1650m
D+ 2800m D- 2820m

Je passe par le charmant village de Wengen avant de plonger sur Lauterbrunnen.
PTAS2014-181.JPG
PTAS2014-182.JPG
PTAS2014-183.JPG
Matinée thématique "animaux". Je surprends 2 chamois sur les hauteurs du village.
PTAS2014-184.JPG
Puis des petites salamandres noires.
PTAS2014-185.JPG
Arrivé à la station de téléphérique de Grütschalp, je commence à en avoir marre de cette Via Alpina suraménagée. Alors, je décide de contourner le Schilthorn par le nord. Cela rajoute deux cols peu fréquentés et assez sauvages, ce qui n'est pas pour me déplaire.
Je remonte donc le Soustal en direction du Kilchfluepass. Détail amusant : le nom de ce col est orthographié différement sur chacun des panneaux que je croise et également sur la carte : Chilchfluhpass/Chilchfluepass/Kilchfluhpass/Kilchfluepass. Cela découle du fait que le suisse-allemand n'est pas une langue écrite.
PTAS2014-187.JPG
Sur le versant opposé de la vallée, un groupe de trois chasseurs s'approche d'un troupeau de bouquetins (autour du gros bloc). Une demi-heure plus tard, PAN PAN le bouqetin est mort. sad
PTAS2014-188.JPG
Je prends mon repas de midi au sommet du col en tentant de faire sécher mes affaires. Très vite, une brume épaisse s'abat sur moi.
Descente sur un groupe de chalets en contrebas, puis remontée au Roter Hurd (ou Rote Härd, Roter Herd, ... Bref, un truc rouge quoi!).
PTAS2014-189.JPG
PTAS2014-190.JPG
Le brouillard me permettra d'approcher quelques spécimens de lagopèdes. Je n'avais jamais pu en voir de si près.
Au sommet, le panorama est magnifique. roll
PTAS2014-191.JPG
Je rejoins le tracé de la Via Alpina pour passer le Sefinenfurgge/Sefinafurgga/Sefinenfurke/whatever, puis je prends le sentier qui conduit à la Gspaltenhornhütte.
PTAS2014-192.JPG
S'en suit une très belle traversée à suivre des cairns dans un univers totalement minéral et dans un brouillard à couper au couteau. Tout ce qu'il faut pour passer une excellente fin d'après-midi. Un des moments les plus agréables de ce tour.
Au pied du Gamchigletscher, je descends à l'alpage du même nom et arrive dans une gigantesque cuvette très encaissée avec un fond plat. Les endroits possibles pour bivouaquer n'y manquent pas.

Suite du récit

Dernière modification par Nolok (02-11-2014 12:23:48)

Hors ligne

#83 31-10-2014 12:03:18

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Messages : 2 329
Site Web

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

je ne connais que le Lotschental donc  versant sud des alpes Bernoises mais le temps smile du versant nord est t'il toujours aussi ....nuageux ?


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#84 31-10-2014 12:27:28

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Et encore... Les photos sont prises aux moments où le temps était le plus dégagé big_smile
J'ose espérer qu'ils ont le soleil de temps en temps par là-bas. Apparemment, je suis juste mal tombé.

Hors ligne

#85 02-11-2014 12:22:37

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 22 - Gamchi 1650m => Engstligenalp 1940m
D+ 2470m D- 2180m

Au réveil, la cuvette de gamchi est bouchée par une épaisse couche nuageuse.
La montée est importante et je sors très vite de la couche de stratus. C'est à ce moment-là qu'une opportunité inattendue s'offre à moi : je vais pouvoir m'amuser un peu avec la lune (cela s'appelle un "moon bilboquet")! Voyez plutôt :
PTAS2014-193.JPG
Pas mal! Mais ça serait encore mieux d'arriver à la mettre exactement dans le trou. Je recule un peu pour la faire "remonter" dans le ciel, puis effectue quelques ajustements latéraux. Vraiment pas évident de trouver le bon emplacement avec la pente. De plus, le moment où la lune est tangente à la montagne ne dure que quelques secondes. Et voilà, elle est dans la boîte! smile
PTAS2014-194.JPG
Je continue la montée en direction du Hohtürli et entame une véritable course contre le stratus qui remonte. Celui-ci reste finalement bloqué à une altitude de 2200 mètres.
La rampe finale du col est pourvue de cordes fixes et d'échelles. J'atteinds le sommet vers 9h20 et me retrouve en plein soleil. Quel bonheur! J'ai l'impression que ce n'était plus arrivé depuis une éternité. En contrebas, la mer de brouillard est en train de se disloquer de tous côtés.
D'où je viens, versant Griesalp/Gamchi (la cuvette où j'ai dormi est le trou dans l'ombre en bas à droite).
PTAS2014-197.JPG
Où je vais, versant Kandersteg.
PTAS2014-195.JPG
La vue est splendide sur la Blümlisalp et ses glaciers.
PTAS2014-196.JPG
PTAS2014-199.JPG
Je laisse mes affaires au Hohtürli et monte à la Blümlisalphütte. C'est une véritable cabane historique et typique du Club Alpin Suisse, en pierre avec les volets rouges et blancs.
PTAS2014-198.JPG
En redescendant, je sympathise avec quatre alpinistes allemands. Ils voient mon abri en train de sécher et me demandent si j'ai dormi là. Je leur répond "Vous voyez le trou tout là-bas en bas? Bah, c'est dans ce trou humide que j'ai dormi".
Tout ce petit monde descend en direction de Kandersteg, moi y compris.
Au détour d'une barre rocheuse, le Oeschinensee se dévoile. Ce lac d'un bleu turquoise est un des joyaux des alpes bernoises. Je prends mon repas de midi sur la berge paradisiaque.
PTAS2014-200.JPG
Le temps se couvre à nouveau alors que je termine la descente sur Kandersteg. J'y effectue le ravitaillement le plus important de mon périple. En effet, j'ai décidé de quitter définivement la Via Alpina et de continuer mon tour au plus proche de la crête séparant les cantons de Berne et du Valais, dans ce que je considère comme étant mon coin préféré des Alpes (de ce qu'en j'en connais du moins). Mon objectif est de faire un maximum de sentiers et de sommets que je n'avais pas encore fait dans la région. Aucune prossibilité de ravitaillement pour les 4 prochains jours donc.
Côté météo, je vais avoir droit à un nouvel épisode de bise durant les 2-3 prochains jours, ce qui signifie que le temps devrait finir par se dégager. Mais pour le moment, la tendance est plutôt aux averses.
Après avoir refait le plein de nourriture et refactorisé ce qui peut l'être, je me remets en route en remontant le Üschenental. Je parviens sur l'Engstligegrat, une arête rocheuse, dans une épaisse brume. Puis j'effectue ensuite une traversée pour rejoindre une autre arête, l'Ärtelegrat, que je descends jusqu'au haut plateau d'Engstligenalp.
PTAS2014-201.JPG
Je pose mon bivouac sur le plateau, dans le brouillard le plus épais que j'aie jamais connu. Pour donner une idée du truc, je me rendrai compte le lendemain que j'ai planté mon abri entre 2 chalets situés à un jet de pierre chacun, sans même les aperçevoir!

Dernière modification par Nolok (10-11-2014 21:21:39)

Hors ligne

#86 04-11-2014 10:37:39

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 23 - Engstligenalp 1940m => Iffigenalp 1640
D+ 2830m D- 3130m

Le plateau d'Engstigenalp dans la brume.
PTAS2014-202.JPG
Petit échauffement matinal avec le Ammertepass.
PTAS2014-203.JPG
La face nord du Wildstrubel se dresse devant moi. Il me faudra la contourner par l'ouest en redescendant jusqu'au gîte de Rexliberg, avant d'attaquer le gros morceau de la journée : le sommet du Wildstrubel.
PTAS2014-204.JPG
La montée se faufile à travers quelques barres rocheuses et débouche sur le Flueseeli.
PTAS2014-205.JPG
PTAS2014-206.JPG
Je continue jusqu'à la bifurcation pour le sommet, où je rattrape trois vieilles dames très sympathiques et apparemment sportives. Elles continuent en direction d'Iffigenalp par le Tierbergsattel et le Rawilpass, ce que je compte faire également après l'aller-retour au sommet.
Le sentier ne présente pas de difficulté particulière, c'est juste un gigantesque pierrer un peu instable par endroit. En cours d'ascension, je perds le sentier, mais le retrouve un peu plus haut. Tant qu'il y a des cairns, il y a de l'espoir.
J'atteinds le sommet à 3245 mètres vers 13h40, mais je ne m'y attarde pas à cause du vent et de la température. La croix est d'ailleurs quadruplement haubannée et des cristaux de glace de plusieurs centimètres se sont formés sur les cables.
Dommage pour la vue, seul l'un des points cardinaux est dégagé.
Petite vidéo du sommet
PTAS2014-207.JPG
Je laisse un petit message dans le livre du sommet, et constate que personne n'a gravi ce sommet durant les deux derniers jours.
Je redescends ensuite en direction du Rexligletscherseeli (santé!). Je me retrouve à nouveau dans le nuage et la température chute brutalement. Il commence à neiger. Je trouve un abri sous un rocher afin de faire une rapide pause repas. Il est 15h passé et je n'avais rien avalé depuis le matin.
J'entame la dernière montée de la journée, celle du Tierbergsattel. J'ai un peu d'appréhension car c'est dans ce vallon que je m'étais fait poursuité par un patou en 2012... Heureusement, cette fois-ci, il n'y a pas de troupeau.
La neige redouble d'intensité alors que je passe à côté des Rawilseeleni.
PTAS2014-209.JPG
Je descends directement à Iffigenalp, sans même faire le petit détour par le Rawilpass. Au fur et à mesure que je perds de l'altitude, la neige se transforme en pluie et je suis bien content d'avoir mes gants et mes jambières imperméables. Je m'abrite à la Blattihütte, une petite cabane non gardée, pour manger un morceau. Je me serais volontiers arrêté ici si mes réserves d'eau n'avaient pas été à sec. Je continue alors jusqu'à l'auberge d'Iffigenalp, puis commence à remonter le Iffigtal en direction de la Wildhornhütte et m'installe près du torrent.

Suite du récit

Dernière modification par Nolok (05-11-2014 12:21:00)

Hors ligne

#87 04-11-2014 12:47:35

Dje
La simplicité reste le plus dur à garder
Lieu : Paris
Inscription : 31-07-2006
Messages : 92

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Superbe récit et non moins superbes photos, je suis ça avec beaucoup de plaisir (et d'envie).

Pour tous ceux qui comme moi voient la salamandre comme un amphibien noir et jaune et qui ne souhaitent pas mourir idiots, plus d'info ici, suite à la photo postée par Nolok : http://fr.wikipedia.org/wiki/Salamandre_noire

Hors ligne

#88 05-11-2014 12:19:45

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 24 - Iffigenalp 1640m => Alpage de Miex 2080m
D+ 2480m D- 2040m

Vue arrière sur Iffigenalp peu après le début de la montée sur la Wildhornhütte.
PTAS2014-210.JPG
Le parcours passe ensuite à côté du joli lac Iffigsee.
PTAS2014-211.JPG
En dessus de la Wildhornhütte, je continue en direction du Schnidejoch. C'est le col qui se situe entre les sommets du Wildhorn et du Schnidehore.
PTAS2014-212.JPG
Le Chilchligletscher, l'un des glaciers sur les flancs du Wildhorn.
PTAS2014-213.JPG
PTAS2014-214.JPG
Au-dessus de 2700 mètres, le sol est recouvert d'une fine couche de neige, sauf dans les expositions sud, déjà au soleil.
Arrivé au col, j'enchaîne avec l'aller-retour au sommet du Schnidehore. Quelques pas d'escalade facile et une petite arête sympathique avant d'arriver au sommet. Le bonheur absolu! Le temps est bien dégagé et le panorama est à couper le souffle (vidéo).
À l'ouest, le Wildhorn.
PTAS2014-215.JPG
Au sud, les Alpes Valaisannes.
PTAS2014-216.JPG
À l'est, les Alpes bernoises (le Wildstrubel est la crête plate au centre).
PTAS2014-217.JPG
Retour au Schnidejoch, qui marque également la frontière linguistique. Me revoilà en terres francophones.
Je descends ensuite au Lac de Ténéhet, où je bifurque en direction du Col des Eaux Froides.
PTAS2014-218.JPG
Vue sur le Lac de Tseuzier en contrebas.
PTAS2014-219.JPG
Le sentier qui permet de rejoindre le fond du vallon traverse latéralement un lapiaz de toute beauté, où il faut constamment escalader et désescalader les "crevasses" rocheuses.
Suite de l'itinéraire, passage du col puis descente au Lac et à la cabane des Audannes.
PTAS2014-220.JPG
PTAS2014-221.JPG
Je fais une pause nourriture et surtout séchage de matériel sur fond de Wildhorn, dans un endroit protégé du vent.
PTAS2014-222.JPG
La journée continue avec l'ascension du Col des Audannes, à 2886m. Le côté est ne présente aucune difficulté, par contre le côté ouest est très impressionnant avec ses échelles et ses cordes. Le terrain est très gras à cause de la neige de la veille et il faut rester vigilant, car la pente est quasiment à pic.
Versant sud-est. Les 4000 valaisans dans le fond.
PTAS2014-223.JPG
Versant est avec le col des Eaux Froides au centre, le Wildstrubel et la Blümlisalp juste au-dessus.
PTAS2014-224.JPG
Versant ouest, en direction du Col du Sanetsch et du sommet des Diablerets (au fond). En bas, les Grand' Gouilles.
PTAS2014-225.JPG
Après la descente, le sentier effectue une très belle traversée dans un univers minéral jusqu'à l'arête de l'Arpille.
PTAS2014-226.JPG
Col et Lac du Sanetsch depuis l'Arête de l'Arpille.
PTAS2014-227.JPG
L'arête est balayée par une très forte bise, qui fait brutalement chuter la température ressentie. Ce vent ne me laissera plus tranquille jusqu'à la tombée de la nuit, et trop occupé à lutter, je ne prendrai plus de photos. La beauté du coin est néanmoins dans la continuité du reste de la journée.
Arrivé au Sanetsch, je remonte le lapiaz de Tsanfleuron jusqu'à la cabane de Prarochet avant d'entamer la descente sur Derborence. Je trouve un emplacement de bivouac près d'un groupe de chalets en ruine à l'alpage de Miex.

Suite du récit

Dernière modification par Nolok (06-11-2014 12:41:33)

Hors ligne

#89 05-11-2014 18:44:07

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 597

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Majestueux ce dernier coin! Grosse fréquentation?

Hors ligne

#90 05-11-2014 20:17:58

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

N'est-ce pas? Ce n'est pas pour rien que je considère cette région comme une des plus belles que je connaisse wink Je recommande à quiconque voudrait la découvrir la traversée d'Ovronnaz (ou les Plans-sur-Bex) à la Lenk (ou Kandersteg).
Niveau fréquentation, elle varie beaucoup selon les sentiers. Pas mal de monde entre Iffigenalp et le Schnidejoch, aux alentours de la cabane des Audannes et entre le Sanetsch et la cabane de Prarochet. Sur tous les autres sentiers, fréquentation proche de zéro.

Hors ligne

#91 06-11-2014 12:40:08

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 25 - Alpage de Miex 2080m => Grande Dent de Morcles 2960m
D+ 2280m D- 1400m

Après le petit-déjeûner, j'attaque directement la descente vers Derborence par le Poteu des Etales. Il s'agit d'un couloir rocheux très raide bouché par quelques gros blocs qu'il faut désescalader avec l'aide de marche-pieds, échelles et barreaux. Le gravier se trouvant sur les dalles inclinées et le rocher patiné en font un passage particulièrement casse-gueule.
Le Plateau de Derborence, où paraît-il, il règne un micro-climat dû à sa situation particulièrement encaissée, son exposition sud, et sa proximité avec la Vallée du Rhône. En effet, les arbres et la flore sont différents de ce qu'on peut trouver dans le reste des Alpes du Nord.
PTAS2014-230.JPG
Dans la montée au col de la Forcla, je rattrape un groupe de 5 personnes. L'un d'entre eux, accompagnateur en moyenne montagne m'interpelle "Hé, vous allez où comme ça?". Ce à quoi je réponds "À Montreux" avec un grand sourire. Il est un peu surpris de ma réponse et pris au dépourvu, mais un des autres s'exclame "Nous aussi... Si on avait pas la voiture à Derborence!". Explosion de rire générale, puis il reprend "Mais sérieusement, vous comptez y arriver aujourd'hui??". Je leur explique alors mon tour des alpes suisses.
En parlant alimentation et boisson, la première chose qu'ils veulent savoir est si je trimballe du pinard. Je pense immédiatement "Hé ben, les valaisans n'ont vraiment pas volé leur réputation d'alcoliques", puis je me souviens qu'un suisse allemand m'avait aussi fait cette remarque quelques jours plus tôt. C'est dû au fait que le filtre directement monté sur la bouteille ressemble fortement à une bouteille de vin. Donc pour eux, c'était moi l'alcoolique smile
Nous continuons un bout de la montée ensemble et j'échange particulièrement avec l'un d'entre eux qui a déjà fait quelques randonnées sur plusieurs jours, mais toujours en refuges, le poids du sac en autonomie ayant toujours été un obstacle pour lui. J'ai eu peur de passer pour un illuminé, mais ma démarche lui a paru complétement logique et pleine de sens. Selon ses mots "Ça remet l'église au milieu du village!".
PTAS2014-231.JPG
PTAS2014-232.JPG
Je fais une pause repas et sieste en dessous de la Cabane Rambert, située juste au pied du Grand Muveran. J'avais l'intention de gravir ce sommet puis de descendre directement sur Pont-de-Nant, mais une alternative encore plus alléchante me traverse l'esprit. Qu'est ce qui pourrait être plus alléchant que l'ascension d'un sommet de 3000 mètres par beau temps? La réponse est : un bivouac au sommet! Depuis le début, j'avais envie de faire un bivouac qui sorte de l'ordinaire, qui resterait gravé dans ma mémoire. Et je suis dans le bon timing pour le réaliser aujourd'hui.
Désicion est prise, je commence la descente en direction d'Ovronnaz puis entame la traversée vers le gîte du Petit Pré.
Vue sur Ovronnaz. De l'autre côté, Nendaz.
PTAS2014-233.JPG
Puis montée au Col de Fenestral.
PTAS2014-234.JPG
Je continue la montée sur mon objectif de la journée, la Grande Dent de Morcles. Je pensais trouver de l'eau dans le coin, mais il n'y a rien. Il me reste seulement 30cl de flotte pour ce soir et le lendemain. Il y a bien quelques névés, mais ils coulent à la vitesse d'une goutte toutes les 10 secondes... Bon, ce n'est pas grave. C'est peut-être le prix à payer pour un bivouac grandiose.
J'arrive au pied de la partie finale de l'ascension, une barre rocheuse à escalader. Un mot est peint en jaune sur la roche : "Souriez". Je m'exclame à haute voix "Ah, mais t'inquiète, j'ai déjà le sourire jusqu'au oreilles!".
PTAS2014-235.JPG
Sommet atteint vers 18h. Je galère un peu à monter l'abri, n'ayant pas encore beaucoup d'expérience avec le fait de ne pas pouvoir planter de sardines.
L'emplacement est top : le mur de protection contre le vent est toujours là, comme dans mes souvenirs.
PTAS2014-239.JPG
Un véritable palace à 2965 mètres!
PTAS2014-241.JPG
Vidéo du panorama et de l'emplacement de bivouac.
Vue sur le Massif du Mont Blanc.
PTAS2014-236.JPG
Dents du Midi.
PTAS2014-237.JPG
Et pour finir, un coucher de soleil magique sur le Grand Muveran, le Petit Muveran et la Dent Favre!
PTAS2014-238.JPG

Suite du récit

Dernière modification par Nolok (10-11-2014 10:43:12)

Hors ligne

#92 06-11-2014 13:18:12

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 5 415

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Salut Nolok,

Superbe dernier bivouac et quelle vue, tout comme au sommet du Schnidehore ! tongue

HS/ Tu as remarqué que tu as une tâche au centre de l'objectif, on le voit surtout en mode vidéo ou sur fond de ciel clair. Cela n'existait pas en début de périple, peut-être la pluie que tu as subi régulièrement...

Merci pour ton retour et bon courage pour la suite smile

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#93 06-11-2014 18:57:48

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 597

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Beaucoup de logiciels ont un outil correction des taches...
Là sur la photo avec la lune pile au milieu des montagnes, c'est d'une violence extrême lol


Toujours sympa ton récit, pour ce genre de trucs ça t'aide de parler allemand? (je trouve que le suisse allemand est ultra rugueux par rapport à l'allemand yikes )

Hors ligne

#94 06-11-2014 20:07:56

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Oui, j'avais remarqué la tache, mais j'ignorais que des logiciels pouvaient la supprimer. En l'état, on va dire que ça renforce l'authenticité du retour  lol

Avoir des bases pas trop mauvaises en allemand, ça aide bien, mais ça ne remplace pas un apprentissage spécifique du suisse-allemand. En fait, les différences ne consistent qu'en de petites modifications, mais il y en a tellement que ça en devient vite incompréhensible. En connaissant certains de ces "tricks", la compréhension fait déjà un bon en avant. Et quand ça ne suffit pas, il y a toujours moyen de sortir un bon vieux "Hochdeutsch, bitte!" pour forcer son interlocuteur à parler un allemand compréhensible.

Hors ligne

#95 10-11-2014 10:42:36

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 26 - Grande Dent de Morcles 2960m => Lac des Chavonnes 1690m
D+ 1580m D- 2850m

Réveil avant le lever du soleil.
La température sous l'abri est de 2°C. En plein vent, elle est bien inférieure et la toile ainsi que le sol caillouteux sont couverts d'une couche de givre.
PTAS2014-242.JPG
Panorama du Cervin au Mont-Blanc.
PTAS2014-243-244.JPG
Massif du Haut-Giffre.
PTAS2014-245.JPG
Alpes Vaudoises.
PTAS2014-246.JPG
Premiers rayons de soleil sur le Mont-Blanc.
PTAS2014-247.JPG
Et la lumière fut!
PTAS2014-248.JPG
J'entame la descente par un pas de désescalade. Juste sous le sommet, un bloc obstrue une cheminée étroite. Dans mon souvenir, ce passage n'était pas si compliqué. Peut-être que le bloc a bougé depuis la dernière fois que je suis venu, ou alors je n'étais pas encore très bien réveillé.
Je descends jusqu'à l'ancienne cabane militaire creusée dans la roche, puis 100 mètres en-dessous, je bifurque sur la vire qui mène à la pointe des Martinets. Cet itinéraire, qui permet également de rejoindre le départ des grandes voies d'escalade de la Petite Dent (notamment "La Forteresse du Vide") est très peu connu, car non marqué sur la carte.
La vire en question. Et la vallée du Rhône en contrebas.
PTAS2014-249.JPG
Les Dents de Morcles vues depuis la Pointe des Martinets (Grande Dent à gauche, Petite Dent à droite).
PTAS2014-250.JPG
Je suis la vire jusqu'au Col des Perris Blancs, où je descends dans le vallon de Nant. J'aurais continué jusqu'à la Pointe des Savolaires si je n'avais pas eu un besoin urgent de me ravitailler en eau. En effet, je n'ai encore rien bu ce matin. Je mettrai d'ailleurs toute la journée à me réhydrater correctement après ce bivouac un peu spécial.
PTAS2014-251.JPG
Depuis Pont-de-Nant, je remonte ensuite sur le Col des Essets.
De là, vue sur Anzeindaz et les Diablerets.
PTAS2014-252.JPG
Je longe l'arête de l'Argentine et son miroir (la grande dalle inclinée) en descendant à Solalex.
PTAS2014-253.JPG
Après la mi-journée, mon sac de nourriture est complétement vide et il faut que j'achète des provisions pour la fin du parcours. Cela n'était initialement pas au programme, je n'ai donc pas de carte de cette région et progresse "à l'aveugle". Je finis par atterrir à La Barboleusaz, où je trouve une petite épicerie.
À la sortie du magasin, j'ai de la peine à marcher à cause d'une douleur au gros orteil. Je me pose un moment à une table de pique-nique et constate les dégats. La semaine de mauvais temps que j'ai rencontré a eu pour conséquence d'ouvrir quelques gerçures entre mes orteils. L'une d'entre elles vient de s'infecter et je ne peux plus plier le pouce. J'enlève donc les poussières qui s'y sont insérées et applique de la pommade antibiotique en espérant que je vais pouvoir finir ma randonnée sans trop de souffrance.
Je me remets en route en boîtant et me dirige vers Villars, puis je monte au Col de Bretaye.
Un orage est en train de faire rage dans la Vallée des Ormonts. Je resterai miraculeusement au sec.
PTAS2014-254.JPG
Col et Lac de Bretaye.
PTAS2014-255.JPG
PTAS2014-256.JPG
Lac des Chavonnes à la tombée de la nuit. Je m'installe non loin, dans un pâturage.
PTAS2014-257.JPG

Suite et fin du récit

Dernière modification par Nolok (11-11-2014 11:05:49)

Hors ligne

#96 10-11-2014 18:39:28

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 597

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Grande Dent de Morcles 2960m

= là on touche au mystique, c'est sublime smile

Ton retour a été religieusement ajouté à mes favoris

Dernière modification par Bilbox (10-11-2014 19:39:41)

Hors ligne

#97 11-11-2014 11:05:11

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Jour 27 - Lac des Chavonnes 1690m => Montreux 380m
D+ 1700m D- 3010m

Mon infection s'est résorbée pendant la nuit, grâce à la pommade que j'ai appliqué. C'est parti pour cette dernière journée, pas des moindres d'ailleurs, avec 3 ascensions et beaucoup de descente.
Descente sur le Sépey, puis montée à la Pierre du Moëllé.
PTAS2014-258.JPG
Là, je me rends compte d'un élément qui risque de compliquer un poil la suite de la journée, et que j'aurais pû anticiper en prenant un itinéraire qui contourne le Lac de l'Hongrin (par ex: les Mosses > La Lécherette > Monts Chevreuils). En continuant directement vers le Pertuis d'Aveneyre, je vais me retrouver au milieu de la place d'armes de l'Hongrin. Mauvaise nouvelle, j'entends déjà de grosses détonations dans la vallée (tirs de lance-mines). Bon, c'est pas grave, je sais où sont les zones de tir et comment les éviter.
Je contourne alors le poste de garde de la Pierre du Moëllé par derrière (je parie que le ou les soldats qui s'y trouvent sont soit endormis, soit absorbés par leur smartphone), puis entame la descente. Je fais en sorte de rester dans des endroits où je ne risque rien : je descends en hors sentier dans la forêt jusqu'à la route qui longe le lac. Puis je la suis jusqu'à ce que je tombe sur le responsable de la place, un employé de la BLA (Base logistique de l'Armée), qui commence à me bassiner avec ses prescriptions de sécurité et ses règlements. Ces mecs sont tous les mêmes : à force de cotoyer des immatures passionnés de flingues et de bagnoles à longueur d'année, le seul semblant d'autorité qu'ils ont provient de leur connaissance des règlements. J'utilise ça contre lui et abrège par un "C'est une place d'arme ouverte, vous n'avez aucun droit de m'empêcher d'être ici. J'ai lu le panneau interdisant l'accès, ce qui signifie que JE porte la responsabilité d'un accident sur ma personne. Au revoir.".
Après ce petit contretemps, je remonte en direction du Pertuis d'Aveneyre. Aucun danger sur ce versant. Au sommet, panorama grandiose sur le Lac Léman. À droite, les Rochers de Naye, dernier point culminant avant d'arriver à Montreux.
PTAS2014-259-260.JPG
Vue du Col de Chaude en direction de l'Intyamon (la Gruyère).
PTAS2014-261.JPG
J'atteinds la gare des Rochers de Naye vers 14h. C'est un peu Disneyland par ici. Sauf que ça s'appelle "Marmottes Paradis" lol (véridique). Des marmottes sont enfermées dans des enclos pour le plus grand bonheur des touristes montés en train.
Le sommet, surmonté d'une magnifique terrasse bétonnée et d'une superbe antenne radio de 30 mètres de haut, est dans le brouillard. Pas de doute, je suis bien à nouveau sur la Via Alpina sad . J'y prends mon dernier repas et profite d'un peu de vent pour capturer la vue sur la fin de l'itinéraire.
PTAS2014-262.JPG
La descente de 1700 mètres est interminable, et je commence même à trottiner, trop impatient que je suis d'arriver.
Le centre-ville est en vue!
PTAS2014-263.JPG
Ça y est, j'y suis. Les fameux palmiers du quai de Montreux sont là, devant moi. Bizarrement, je ne ressens pas d'émotion particulière, juste la satisfaction d'être arrivé au bout et d'avoir concrétisé un rêve. smile
PTAS2014-264.JPG

Hors ligne

#98 12-11-2014 13:05:25

Nolok
Membre
Inscription : 31-08-2011
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Épilogue

Cette randonnée a vraiment été scindée en deux parties, tant sur le plan de la météo, qu'au niveau de l'itinéraire. Je ne pensais pas que la différence entre les deux sentiers de randonnée qui le constituent initialement serait si marquée. Le Chemin des Cols Alpins, avec ses paysages enchanteurs et ses cols grandioses, est une véritable perle et vaut la peine d'être suivi à la lettre dans sa quasi-intégralité. Les seuls passages moins intéressants (Val Ferret, Vallée de Conches) peuvent être contournés par des alternatives intéressantes. Autant j'ai apprécié le Chemin des Cols Alpins, autant j'ai été déçu par la Via Alpina. Une altitude moyenne bien inférieure, le sentier ne dépassant presque jamais la limite supérieure des arbres et descendant souvent très bas (Linthal 660m, Altdorf 460m, Meiringen 600m, Lauterbrunnen 800m, ...) ; une confrontation presque ininterrompue à la civilisation, avec un pourcentage élevé de tronçons goudronnés ; et surtout l'omniprésence du bétonnage et des installations mécaniques pour le tourisme de masse. Tous ces facteurs m'ont incités à m'en éloigner dès que je le pouvais afin de découvrir des endroits plus sauvages et mieux préservés.

La plus mauvaise surprise de cette randonnée fut la difficulté à trouver des emplacements de bivouac. Le schéma fut toujours le même : tous les terrains plats et/ou dépourvus d'arbres et/ou au-dessus de la limite des arbres sont pâturés et donc inadaptés au bivouac, et tout le reste est trop pentu pour y trouver un emplacement correct. Résultat, sur 25 bivouacs, seuls 5 d'entre eux étaient dans un véritable environnement montagnard, c'est-à-dire en dehors des pâturages et éloignés de la civilisation.

Du côté des points positifs, j'aurais pû intituler ce retour "P'tit Tour gastronomique des fromages d'alpage Suisses", tellement cet itinéraire permet de partir à la découverte des différents fromages délicieux de ce pays : il est possible d'en acheter dans n'importe quel chalet d'alpage rencontré. De manière générale, les multiples possibilités de ravitaillement rendent ce point très facile à gérer.

En conclusion, même si certains aspects m'ont déplu, cette aventure n'en reste pas moins merveilleuse et j'espère qu'elle vous incitera à venir randonner en Suisse!


PS: vivement le Grand Tour des Alpes Suisses. tongue

Hors ligne

#99 12-11-2014 13:31:49

Loriot
Membre
Inscription : 01-10-2014
Messages : 6

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Bravo!
Superbe récit!
Dommage que ce soit fini...

Hors ligne

#100 12-11-2014 13:55:38

steves
Membre
Inscription : 16-10-2012
Messages : 259

Re : [Récit + liste] P'tit Tour des Alpes Suisses

Quel plaisir d'avoir suivi ton parcours, merci pour le retour!

Et oui, ca donne bigremment envie d'aller faire un tour en Suisse!

Hors ligne

Pied de page des forums