#126 30-10-2015 09:05:21

zorey
HRP addict
Lieu : Aure et Louron
Inscription : 07-06-2011
Messages : 2 175

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Yo ! smile

domweb a écrit :
Zorey a écrit :

Salut ! smile
florencia a écrit :
Ceux qui dorment encore, ont tord  tongue
wink smile Bien formulé, je me le dis souvent.

Plus exactement, tu as écris : "Ceux qui dorment encore, on tord tongue ", et je trouve ça bien plus rigolo dans la version originelle wink .

big_smile Ah oui, j'ai voulu corrigé ce que je crois être une faute d'orthographe, mais l'orthographe exacte aurait été "ont tort" avec un "t" à la fin je pense, du coup je ne sais pas ce que voulait écrire florencia, tu as peut-être bien raison domweb.
En même temps, c'est qui ce Zorey ? Moi c'est zorey ! tongue lol

Et sinon Shanx => tongue big_smile

Flo, oui je crois bien que nos aspirations sont communes. smile

Pour les plus belles montagnes du monde, c'est un fait avéré et vérifié ! big_smile

Dernière modification par zorey (30-10-2015 09:06:06)


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

#127 30-10-2015 10:53:15

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 999

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Tord ou tort, à l'oral, ni vu ni connu  tongue

Je vous laisse choisir big_smile

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#128 30-10-2015 11:10:39

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 999

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Jour 13 : Pic du Montcalm – Sous le Port de l’Artigue


Tracé Openrunner


La veille au soir, je m’endors, bien emmitouflée, chapeau et capuche de la veste imper/respi engoncés sur la tête. De la condensation s’est rapidement déposée sur le sac de couchage. Pas mécontente que la partie inférieure soit protégée par le mini quilt synthé. Je respire à travers mon écharpe, histoire de réchauffer l’air, mais je suis bien, aucune sensation de froid cool

Vers le milieu de la nuit, le vent se lève. De violences rafales sifflent au-dessus de mes oreilles, merci à la protection du muret en pierre. Je me tourne quand même sur le côté opposé wink

Sous l’effet du vent, le ciel se dégage de tout nuage, et un magnifique ciel étoilé me surplombe. Impossible de me rendormir, je patiente jusqu’au petit matin, les yeux rivés sur cette toile scintillante de tout feu.

Quand les premières lueurs du jour font leur apparition, difficile de s’extraire du sac, y caille big_smile mais bonne nouvelle, le vent a tout séché smile

Je prends mon courage à 2 mains et me lève, non sans avoir lesté mon couchage vide wink, pour filmer un peu. Tentative rapidement écourtée, bien que je sois solidement arque boutée, je me fais chahuter et surtout mes doigts sont gelés en quelques secondes.




Je me dépêche de tout replier, enfile mes gants en latex et prends sans plus tarder la direction du Pic d’Estat, pour tenter de me réchauffer 

6253_dsc009181-border_27-10-15.jpg


6253_dsc009201-border_27-10-15.jpg



Personne encore au sommet, à cette heure matinale,  je m’assois et profite de ces instants privilégiés tongue

6253_dsc009221-border_27-10-15.jpg



Renaud me rejoins un peu plus tard, en filmant avec sa Gopro. Il a eu froid cette nuit et a dû se replier sous sa tente double paroi, pour une fin de nuit agitée, ce que je n’ai pas de mal à croire, sur ce plat sans aucune protection big_smile 

Puis je rends une petite visite au Pic de Verdaguer, souvent délaissé, juste en face de L’Estat. La vue reste la même, et je comprends que le soleil ne viendra illuminer que bien plus tardivement les lacs de Barbote et consort. Tant pis, il est déjà près de 9h00 smile

6253_dsc00923-border_27-10-15.jpg



On redescend, alors que les premiers randonneurs arrivent, partis tôt du refuge du Pinet.

6253_dsc00925-border_27-10-15.jpg



Mon idée initiale était de basculer dans la vallée de Broate, mais la vision, la veille, de l’immense et raide pente d’éboulis menant au col 2866, sans aucune trace de passage visible, m’a refroidit yikes J’ai donc finalement décidé de suivre la Porta del Cel, pour rejoindre le refuge de Certascan.

On poursuit donc ensemble, tranquillement, tout en tchatchant. Ce qui nous vaudra un petit égarement, sans conséquence tongue C’est un passionné du Japon, où il a pas mal randonné. Il sillonne le coin avec sa moto et la laisse en bas pour s’offrir de beaux bivouacs. Sa prochaine destination, le Mont Valier smile

6253_dsc00926-border_27-10-15.jpg


6253_dsc00928-border_27-10-15.jpg



L’imposant refuge du Pinet apparaît, il est déjà 11h00

6253_dsc00929-border_27-10-15.jpg



C’est ici que nos routes se séparent. Il accepte gentiment d’envoyer un petit SMS à mes proches dès qu’il aura rejoint la vallée, n’ayant pas de réseau depuis l’Hospitalet, soit 6 jours désormais. Un grand merci à lui cool

PS  à Renaud, comme je sais que tu es parfois un lecteur anonyme de RL, heureuse d’avoir partagé ce bivouac, au sommet, avec toi smile


Moi, j’ai bien envie d’une pause et de grignoter un bout. Il me faut économiser mes réserves, si je veux tenir jusqu’à Benasque…

Les 3 gardiens sont en pleins préparatifs du repas du soir. Tout est frais et fait saliver. La taille des gamelles est impressionnante. Les morceaux de bœuf frétillent déjà sur les feux de la gazinière, et les clacs-clacs des couteaux fusent pour émincer les kilos de légumes, étalés sur la table. La cuisine est enjouée et musicale. Les petits verres de vin blanc circulent. C’est vrai que l’heure de l’apéro approche tongue

Pas de mal à imaginer les fins de soirée animées, au son des guitares et des chants, dont le refuge a la réputation. Le Wifi est aussi disponible. Un air de modernité et une ambiance contrastée, simplement autre, de celle du refuge du Fourcat.

Patrick, le souriant chevelu échevelé, me dit qu’il est possible de manger, mais il faut patienter une demi-heure. Pas de soucis, je salive d’avance. Il accepte que je recharge ma batterie et je m’en vais m’asseoir tranquillement au soleil, sur la terrasse en bois.

Quelques instants plus tard, il me tire de ma rêverie, les lèvres recouvertes de mousse de ma bière bien fraîche, en déposant devant moi, une salade de betterave râpées et crues, aromatisée d’ail, persil, tamarin, vinaigre balsamique et huile d’olive. C’est offert par la maison, au motif de l’attente cool
Rare et touchante attention, envers quelqu’un qui ne fait que passer…

Désolée, j’ai pas pu résister et goutté avant de prendre la photo big_smile

6253_dsc00930-border_27-10-15.jpg



Je fais honneur au plat du jour, mais cale après 3 assiettes de veau en sauce et carottes accompagnée de purée. Mon ventre est à la limite de l’explosion, mais je devrais pouvoir tenir sans souci jusqu’au lendemain big_smile

6253_dsc00931-border_27-10-15.jpg



Pendant ce temps, je m’aperçois que le refuge tourne principalement sur ces nombreuses réservations. Même s’il est vide pour l’instant, ce serait l’affluence tous les soirs, et les quelques arrivants du refuge de Certascan, sont gentiment éconduits et aiguillés vers le refuge de Val Ferrera, situé quand même à quelques 6h00 de marche !

Le discours est un peu ambigu, il n’y a pas de place, puis finalement si, on peut vous coucher mais pas vous nourrir… Discussions et négociations plutôt amusantes et intrigantes dans leurs contradictions. Enfin, surtout si on n’est pas concernée wink La qualité privilégiée à la quantité ?, interrogation sans réponse smile


13h00, grand temps de se remettre en route, je demande à Patrick comment rejoindre la Porta del Cel. Il me montre les 2 énormes cairns qu’il me faut viser, puis me parle de câbles pour atteindre le ruisseau. Puis c’est l’heure des au revoir.

À hauteur des cairns, je file tout droit en direction du ruisseau. Ne trouvant aucun passage équipé, je m’engage et trouve rapidement une voie praticable, bien que raide. Puis je remonte la rive gauche, à la recherche du départ du sentier.

Arrivée à son niveau, j’aperçois en face une superbe trace et le fameux passage câblé… Plutôt que de descendre dans les pentes herbeuses, il fallait encore poursuivre à flanc. Comme une fâcheuse tendance à aller droit au but big_smile

6253_dsc00932-border_27-10-15.jpg



S’ensuit un looooong cheminement en dévers dans des sentes irrégulières et pénibles. Je reste trop haute et je dois me résoudre à céder du terrain pour franchir, à sa base, une barre rocheuse. Puis il faut tout remonter jusque sous la Pointe de Recous.

Je me divertie et m’amuse des gesticulations d’un groupe d’Espagnol, scindé en 2, en aval de la Pointe de Montestaure, s’interrogeant sur la suite des opérations. Les bâtons pointent dans des directions divergeantes, et les voies se font plus sonores. Je vois qu’ils m’ont repéré, leur indiquant par la même la bonne direction... Mais non, les palabres se poursuivent. La scène dure près d’un bon quart d’heure. Pas toujours simple de se coordonner à plusieurs wink
Au moins, je n’ai pas ce problème   lol

Bergerie abandonnée sous la Picou Stèle

6253_dsc00933-border_27-10-15.jpg


Le final est laborieux et épuisant… à moins que ce soit lié à ma digestion difficile. Certes, la pesanteur de mon estomac n’aide pas à s’élever de manière alerte et légère, mais non, ce passage est réellement pourri et croulant mad

J’arrive au col passablement agacée et émoussée. Rechignant à perdre l’altitude si chèrement acquise, je suis sans réfléchir une sente partant sur la gauche à flanc dans le pierrier, mais au bout, aucune issue. Je sors la carte, bien joué, il faut passer à droite de l’étang de Montestaure hmm
Cette erreur et la descente abrupte dans le pierrier instable m’achèvent, plus dans la tête d’ailleurs que physiquement roll

6253_dsc00935-border_27-10-15.jpg


Je n’ai pris aucun plaisir particulier à marcher sur cette sente sans grand attrait, depuis le départ du refuge du Pinet. Pointent quelques regrets de ne pas avoir tenté de franchir le col sous le Sottlo, à cette heure-là, je serais dans la supposée verdoyante vallée de Broate…

Une pause est décidée, les jambes plongées dans les eaux pures de l’étang, mais je sais déjà que je ne passerai pas le Port de l’Artigue, aujourd’hui...

6253_dsc00936-border_27-10-15.jpg



Je commence à ramasser du bois, que j’accroche au fur et à mesure dans les sangles de compression latérales du SAD. La récolte est généreuse, largement de quoi se faire une petite soupe et plusieurs tisanes, diète oblige big_smile

Un beau plat herbeux m'attend

6253_dsc00937-border_27-10-15.jpg


6253_dsc00938-border_27-10-15.jpg


et m’accueille pour la nuit, au milieu de ses hautes herbes dorées

6253_dsc00939-border_27-10-15.jpg



Dodo à 2114 m  smile

Dernière modification par florencia (30-10-2015 11:28:48)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#129 30-10-2015 11:32:35

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 167

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

zorey a écrit :

Pour les plus belles montagnes du monde, c'est un fait avéré et vérifié ! big_smile


J'aurai dit les plus belles collines lol mais c'est vrai qu'à bien des égards, et pour rester en france, je préfère les Pyrénées aux Alpes, sûrement pour la tranquillité, et l'industrialisation moindre.

Bon, dans le monde y a quand même du lourd big_smile

Dernière modification par Bilbox (30-10-2015 11:33:00)

Hors ligne

#130 30-10-2015 13:43:07

Rouquemoute
Membre
Inscription : 05-09-2015
Messages : 417

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

étant donné le peu de végétation, je comprend pourquoi il y a du PQ dans la liste de matos de Florencia. N'ayant pas l'expérience de la haute montagne je n'avais pas pensé à ce problème.

ça doit être dur de marcher après les 3 assiettes, au moment où tout le corps réclame la sieste...

Hors ligne

#131 30-10-2015 14:46:53

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 999

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

C’est clair que ce n’était pas l’idéal pour poursuivre une journée de marche big_smile

En tout cas, j’ai trouvé les menus du midi (restes de la veille au soir) très bien cuisinés, bons et hyper généreux. Impossible de finir les plats, et c’est pas faute d’y avoir mis de la bonne volonté big_smile

Pour 11€, c’est plutôt honnête, je trouve.

Après, je ne peux pas généraliser, vu que ce sont les 2 seules refuges Français dans lesquels je me suis arrêtée pour manger le midi, peut-être que je suis bien tombée tongue

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#132 30-10-2015 17:36:24

Arnaud
Membre
Lieu : Euskal-Herria
Inscription : 08-12-2011
Messages : 209

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Bonjour Flo,

Je vais amener mon brin de laurier pour continuer de tresser ta couronne  lol .

Je trouve ton retour à la fois très agréable à lire, et aussi très utile pour qui voudrait s'en inspirer.

Quand à ton parcours il est vraiment d'une grande élégance, mélange d'esprit aventureux et de rigueur dans la préparation.

Merci vraiment  smile


Bortian Ahüzki, hur hunak osoki, neskatila ejeirrak han dira ageri, ... (herrikoia).
Ahüzki dans la montagne, où les eaux sont bonnes, et les filles jolies, ... (anonyme).

Hors ligne

#133 31-10-2015 09:09:43

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 999

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Sorry mauvaise manip  sad

PS : Merci Arnaud  smile

Flo

Dernière modification par florencia (31-10-2015 09:12:23)


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#134 31-10-2015 12:40:21

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 999

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Jour 14 : Sous le Port de l’Artigue – Estany Xic

Tracé Openrunner

Aujourd’hui, envie de me secouer un peu les puces, traduction, marcher big_smile
Oui, simplement marcher, mettre un pied devant l’autre, sans plus réfléchir à ses appuis.
Un petit moment, que je n’ai pas eu le loisir de goûter à ce plaisir simple et reposant tongue
Bref, un sentier normal tout simplement. Mais qu’est-ce que la normalité ? yikes

Ouh là là , ça chauffe sous le ciboulot, ce matin lol Mais, je me connais, d’une, cela ne dure jamais très longtemps et de deux, cette aspiration m’ennuierait vite wink


Je rejoins 2 randonneurs ayant bivouaqué plus en amont. Je les avais vu arriver, peu avant la tombée de la nuit, alertée par les cris de l’un d’entre eux, s’ébrouant bruyamment, après s’être plonger dans le torrent, en tenue d’Adam. Je vous rassure, c’était à quelques 200 ou 300 mètres de moi big_smile

Je laisse filer le binôme. Désirant durer sur la longueur aujourd’hui, je préfère monter à mon rythme, d’autant plus que je suis plutôt du genre diésel, de nature big_smile

La montée au Port de l’Artigue me ramène rapidement les pieds sur terre, au milieu de gros blocs, mais ça, j’aime smile

Première petite pause au col, ben, oui, il faut savoir ménager sa monture wink

Le refuge et le lac du Certascan ne sont encore que de minuscules taches blanche et bleue, perdus au milieu de cet univers de roches grisâtres, et le Pic en arrière fond, dont les flancs sont revêtus d’une belle robe violacée.

6253_dsc00940-border_29-10-15.jpg


Je retrouve avec plaisir les lacs de Guilo et Romedo de Baix.
J’avais passé 2 jours paradisiaques dans le coin, il y a 6 ans, en parcourant, entre autre, la boucle qui fait le tour des lacs.
C’est aussi ici, chez Alejandro, le gardien des lieux, que j’ai entendu parler pour la première fois de la HRP, et qu’a germé l’envie de la parcourir à mon tour. Une première réalisation, qui s’est concrétisée dès l’année suivante, et en appelait forcément d’autres wink

6253_dsc00943-border_29-10-15.jpg


Les chevaux sont des habituels squatteurs des lieux. Certains membres prolongent visiblement la grasse matinée, les petits veinards. tongue. Surtout que matelas a l’air super moelleux big_smile

6253_dsc009451-border_29-10-15.jpg


Je suis exaucée dans mes vœux, un bon sentier où il est possible de progresser, tout en admirant ce qui m'entoure smile

6253_dsc00946-border_29-10-15.jpg


6253_dsc00947-border_29-10-15.jpg


6253_dsc00949-border_29-10-15.jpg


Petit intermède, quand il faut passer le barrage, longer la piste, et franchir un passage équipé de cordes, pour contourner le poste de maintenance, puis la nature originelle reprend vite ses droits

6253_dsc00951-border_29-10-15.jpg


L’estany de Romedo de Dalt et ses petits îlots

6253_dsc00953-border_29-10-15.jpg


Arrivée au col le surplombant, j’emprunte le raccourci déjà décrit sur RL, évitant un dénivelé négatif et positif non négligeable smile

Le départ du sentier est bien visible et cairné, et passe flanc Ouest du mammelon 2262.

À la sortie, ne reste plus qu’à passer au-dessus de la cascade pour rejoindre rapidement le refuge de Certascan smile

6253_dsc00954-border_29-10-15.jpg


En se retournant, le tracé du cheminement

6253_dsc009561-border_29-10-15.jpg


L'occasion d'une petite pause déjeuner agréable et tout confort, sur la table en bois située devant le refuge

6253_dsc00957-border_29-10-15.jpg


Alejandro, le gardien, n’est pas là. Dommage, cela m’aurait fait plaisir de le recroiser.

J’en profite quand même pour dévaliser la mini épicerie. Pas trop de choix : 2 petits paquets de chips, 2 tablettes de chocolat, 1 mélange cacahuètes, et 1 paquet de gâteaux. Pas très équilibré, mais c'est toujours ça de pris dans l’escarcelle. 

Je me commande également un bocadillo de queso y jamon, le sandwich espagnol smile et retrouve le duo français de ce matin, en train de se faire chauffer une plâtrée de pâtes.

Ils ont renoncé à prendre le raccourci, trouvé un peu trop vertigineux. Impression me surprenant, ayant moi-même l’appréhension du vide, le passage m’avait paru anodin. A croire que je m’habitue et d’autre part, qu’il n’est pas toujours évident d’apprécier la difficulté, vis-à-vis d’autrui. Raison pour laquelle, je relate cette anecdote.

On en vient à parler poids des sacs. L’un me demandant la marque de mon SAD, je suis obligée d’avouer qu’il est fait maison, tout comme mon abri, qui l’avait d’ailleurs intrigué la veille. Il s’exclame « RL, je m’en doutais » big_smile

S’en suis une discussion intéressée et intéressante, en particulier sur la fragilité supposée inhérente à la légèreté, vaste débat wink qui nous occupe un bon moment.

Mais l’horloge tourne et leur train de ce soir risque de ne pas les attendre. Direction Tavascan puis retour à la maison, avec pour l’un d’entre eux, reprise du boulot dès le lendemain yikes


Encore bien loin de ce genre de préoccupation wink, je file tranquillement en direction du coll de Certascan.

Il faut déjà longer l’Estany de Certascan, l’un des plus grands des Pyrénées espagnoles avec ses 1250 m de long et 750 de large

6253_dsc00959-border_29-10-15.jpg


En haut, une petite troupe d’espagnol est en plein seating, chacun une boite de sardines ou de thon à la main. Je suis interpellée sur mon système de porte-bouteille à la ceinture ventrale. Décidément, mon sac à dos a du succès aujourd’hui, difficile de passer inaperçu parfois  smile

Les étangs de Guerossos se profilent au fond

6253_dsc00962-border_29-10-15.jpg


6253_dsc00964-border_29-10-15.jpg


6253_dsc00965-border_30-10-15.jpg


Après une descente rive gauche, je rejoins le déversoir du lac 2150

6253_dsc00966-border_29-10-15.jpg


Nouvelle grimpette jusqu'au collet, en face, donnant accès aux lacs de Flamisella, où une
petite pause régénératrice est de circonstance. Les berges sont plutôt accueillantes et tentantes pour un bivouac smile

6253_dsc00969-border_29-10-15.jpg


6253_dsc00967-border_29-10-15.jpg


Mais non, aujourd'hui, j'ai décidé d'avancer. Je me remotive donc pour monter au point 2234, selon les indications de Jérôme BONNEAUX dans "Trans'Pyr", lues rapidement au refuge.

S'ouvre devant moi une belle prairie, que je dévale jusqu'à un petit goulet, situé tout à gauche

6253_dsc00970-border_29-10-15.jpg


Une superbe sente m'attend, et je commence déjà à me réjouir. Rejoindre l’étang xic, que j’ai déjà en point de mire, va être une formalité tongue

6253_dsc00971-border_30-10-15.jpg


Erreur, la trace s’étiole progressivement jusqu’à totalement disparaître...  roll

Ne reste que quelques vagues et intermittentes sentes animalières, étagées, dans ces pentes en dévers mi gravillonneuses mi végétales. Après quelques centaines de mètres à naviguer de l’une à l’autre, je me décide à remonter, à la recherche de la trace trouvée sur OCM. Je tombe rapidement sur un premier cairn, qui m'indique désormais la bonne voie pour rejoindre, sans encombre, mon objectif smile

6253_dsc00973-border_30-10-15.jpg


6253_dsc00974-border_29-10-15.jpg


Un abri se trouve au niveau du déversoir, mais après une petite visite, s'allonger de tout son long, relève du défi. A garder en mémoire, comme solution de secours.

Je fais le plein d'eau et me trouve un beau plat herbeux, digne d'un gazon anglais, au niveau des Borricanyes.

La curiosité des vaches se renouvelle. Tout événement inhabituel devient une véritable attraction. Rien ne leur échappera sur la bonne manière de monter un Tarp, puis elles se disperseront, une fois le travail terminé. Tant mieux, pas envie d'un concert de cloche, toute la nuit big_smile

6253_dsc00975-border_29-10-15.jpg


Dodo à 2352 m smile


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#135 31-10-2015 13:55:39

Rouquemoute
Membre
Inscription : 05-09-2015
Messages : 417

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

ahh revoilà les arbres, je trouve que la nature est déjà plus accueillante.

Au fait Florencia, je me demandais à quoi servent les gants en latex ? Pour la pluie ??

Hors ligne

#136 31-10-2015 14:43:10

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 999

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Salut Rouquemoute smile

Ils me servent principalement dans 2 situations :
- Pluie avec froid et/ou vent 
- Froid et vent, comme au réveil au sommet du Montcalm, où les T° ressenties devaient être largement négatives,  à presque 3100 m et des rafales oscillant entre 70-100 km/H à vue de nez.

Un bout doigt arraché et une déchirure sur la paume d’une main, au fil des 6 semaines, sans grande conséquence sur la protection recherchée.
Portés 4 ou 5 fois de mémoire en tout et pour tout. C’est donc plus du dépannage de 2 ou 3 saisons, mais appréciable parfois, en quelques circonstances smile

Il se dégage à l’intérieur une petite humidité lié à la transpiration lors de l’effort, mais rien de gênant en comparaison de l’effet coupe-vent et de la bulle de chaleur créée.

Ne pas hésiter à prendre 1 ou 2 tailles au-dessus, pour éviter tout compression, qui serait contre productive wink

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#137 31-10-2015 16:44:07

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 225

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Bonjour Flo, smile

On en vient à parler poids des sacs. L’un me demandant la marque de mon SAD, je suis obligée d’avouer qu’il est fait maison, tout comme mon abri, qui l’avait d’ailleurs intrigué la veille. Il s’exclame « RL, je m’en doutais »
S’en suis une discussion intéressée et intéressante, en particulier sur la fragilité supposée inhérente à la légèreté, vaste débat qui nous occupe un bon moment.

Quand, au Clot, des types m'avaient demandé des précisions sur mon sursac, tu sais que si j'avais eu du réseau j'aurais été capable de faire venir un bagad* pour glorifier ce moment !... Du fait maison, m'sieurs dames, que le monde entier m'envie ! wink tongue

Une anecdote intéressante qui fait écho à la petite réflexion que j'ai pu mener sur ce fil : au final, ils t'ont paru intéressés, convaincus ? smile

Sinon, tu n'as vraiment pas froid au yeux : le choix du parcours est impressionnant dans tous les sens du terme ! cool

Jobig

* un bagad pour ceux qui connaissent pas c'est une fanfare bretonne avec cornemuses, bombardes, tambours et grosse caisse...

Dernière modification par Jobig (31-10-2015 16:56:35)


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#138 31-10-2015 18:59:24

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 999

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Salut Jobig,

Disons que, comme déjà dit lors d’autres retours, le prosélytisme RL n’est pas trop mon truc big_smile

Je fais rarement, voir jamais, le premier pas pour discuter matos, préférant parler d’autres choses, d’autant plus vrai, lorsque les occasions de partager sont rares et donc précieuses. Déjà que je parle matos toute l’année ici tongue

Donc sauf question précise, je préfère éviter le sujet smile

Surtout que quand on dit que c’est fait maison, j’ai souvent l’impression de passer pour une extra-terrestre !  …

Sinon oui, en tout cas, au moins l’un d’entre eux, lecteur intermittent de RL, a plutôt été convaincu par la simplicité de mon SAD et le tissu dyneema X grid.

Anecdote amusante, en voyant mon abri monté et à contre-jour, il a pris la ligne d’ombre des coutures en V pour une nouvelle façon de monter les bâtons sous un Tarp smile

J’ai eu 3 ou 4 autres occasions de parler matos et toujours plutôt de manière positive et intéressée, également sur le réchaud à bois ou ma doudoune, fonctionnement, fabrication, origine des tissus etc..

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#139 31-10-2015 20:47:33

Rouquemoute
Membre
Inscription : 05-09-2015
Messages : 417

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

merci Florencia pour le truc des gants  smile  vu le poids, je n'hésiterai pas à en prendre, c'est difficile de ne pas avoir froid aux mains le soir et le matin...

en ce qui concerne le fait maison, je vous avoue que même moi qui suis un débutant j'ai eu des remarques amusantes de la part de randonneurs la semaine dernière. On m'a dit que j'étais un "survivor" !!! et la fille pensait même que je chassais pour me nourrir  roll lol  Tout ça parce que j'avais pris mon abri d'Olivier. Du coup ça m'a motivé pour en faire un nouveau en skytex 27 cette fois. C'est laborieux mais ça fait plaisir de créer ses propres trucs

En tout cas le Frutti Sunrise a fière allure, ça ne m'étonne pas qu'il intéresse les randonneurs, et les vaches  smile

Dernière modification par Rouquemoute (31-10-2015 20:48:13)

Hors ligne

#140 31-10-2015 21:51:14

domweb
Membre
Lieu : Marseille / Jausiers (04)
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 884

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Des paysages vraiment magnifiques tongue  !


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#141 01-11-2015 09:56:17

DOM42
Membre
Lieu : Saint-Victor-sur-Loire
Inscription : 17-03-2009
Messages : 222

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Je suis d'accord avec domweb, de sacrés paysages mises en valeur par de très belles photos  smile

Hors ligne

#142 01-11-2015 11:51:23

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 999

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Jour 15 : Estany Xic – Estanyola del Clot de Moredo


Tracé Openrunner


Je suis tirée du sommeil par le tintement des cloches de mes voisines, les vaches, venues poliment me saluer à l’aurore. Merci pour le réveil big_smile

Une longue journée en prévision, aujourd’hui, puisque j’aimerai rallier le refuge d’Airoto, un bon souvenir smile


Je monte dans les gradins herbeux du plateau Les Borricanyes et trouve quelques traces d’un ancien sentier, plutôt encourageantes, même si éphémères

6253_dsc00977-border_30-10-15.jpg


Je navigue au mieux entre dalles rocheuses et sentes animalières, en tachant de conserver la courbe de niveau, sous la Roca Espana

6253_dsc00976-border_30-10-15.jpg


Tout étant largement découvert et la végétation plutôt rase, la progression est plutôt aisée.
Le refuge du Mont Roig, pointe son nez, tout blanc, dans ma ligne de mire wink

6253_dsc00978-border_30-10-15.jpg


L’Estany de Mollàs apparait, m’indiquant l’heure de plonger dans les pentes herbeuses.

6253_dsc00981-border_30-10-15.jpg


Je surprends et dérange toute une troupe qui s’enfuit en direction des Estanys de Ribereta de Dalt, qu'il me faudra visiter une prochaine fois smile Un élément égaré

6253_dsc009821-border_30-10-15.jpg


Voulant couper au plus court, pour rejoindre le sentier remontant du Pleta d’Arenal, je m’engage dans une descente hasardeuse, négligeant la présence d’un ravin surplombant le Riu de Mollàs. La distance épargnée sera largement défavorable concernant le décompte horaire big_smile

Mais désormais, tout devient beaucoup plus clair et simple, sur le bon sentier reliant Noarre au refuge du Mont Roig

6253_dsc00983-border_30-10-15.jpg


L’estany de Llavera, situé en contre-bas du refuge de Mont Roig

6253_dsc00986-border_30-10-15.jpg


6253_dsc001004-border_31-10-15.jpg


Ouvrant la porte au magnifique chapelet d’étangs de la Gallina, qui se découvre au fur et à mesure de la prise d'altitude

6253_dsc00990-border_30-10-15.jpg


6253_dsc00989-border_30-10-15.jpg


6253_dsc00992-border_30-10-15.jpg


6253_dsc00996-border_30-10-15.jpg


Au milieu d'un imbroglio de vagues rocheuses, aux teintes multicolores

6253_dsc001011-border_31-10-15.jpg


Je croiserai et manquerai d'écraser une multitude de grenouilles, mais aucune trace de gallinacée big_smile


Au coll de la Gallina, belle vue sur le Massif Aneto-Maladeta, enfin je crois, même si un peu enfouie sous la couche nuageuse

6253_dsc00998-border_30-10-15.jpg


Ayant déjà pratiqué et goûté aux joies, mais en sens inverse, du col de la Cornella, je lui préfère cette fois ci, le col situé plus à l'Est wink

6253_dsc009993-border_31-10-15.jpg


Il faut longer le pierrier puis une bonne sente mène tout en douceur à sa hauteur, bien visible en se retournant

6253_dsc01001-border_30-10-15.jpg


Quelques mètres un peu plus pentus pour terminer, et la jolie vallée de Comamala s'ouvre devant moi.

Avant, il me faudra dévaler les pentes raides mélange d'éboulis puis de pierriers pour le moins casse-pattes neutral

6253_dsc01002-border_30-10-15.jpg


C'est avec soulagement, que je vois se profiler la Bassa de Sobriu

6253_dsc010031-border_30-10-15.jpg


Le riu et l'herbe verte sont une invitation à une petite sieste, complétée d'une toilette complète et d'une lessive cool

6253_dsc001013-border_31-10-15.jpg

6253_dsc001014_-border_31-10-15.jpg


Je repars et me mets en mode automatique, pour la fin de la descente et la longue remontée qui m’attendent, alors que les jambes commencent déjà à être un peu lourdes. À comprendre, enfermée dans ma bulle et mes pensées, donc beaucoup moins ouverte vers l’extérieur.

Au point que je m'apercevrais que je n'appuierai qu'une seule fois sur le bouton de déclenchement de mon appareil photo, de toute la fin de journée. Et que je manque une bifurcation au-dessus des granges des Bordes de Pina. Ce qui me sortira quelques instants de mon renfermement et un certain nombre de jurons fleuris de ma bouche, ne trouvant plus la voie de descente sad

Par dépit, je dévale en avant toute ... en m’accrochant aux branches, pas complètement folle, la guêpe big_smile

Je laisse le destin décider de la suite à donner, une voiture et destination Isil et son épicerie, sinon tant pis, je monterais direct depuis Alos d’Isil.

Il est 17h00 passé et c’est le désert, je grimpe donc aux Bordes de Moredo, après les 2 kms de goudrons, passage obligé.

6253_dsc001007-border_31-10-15.jpg


Alors que les lumières se font de plus en plus sombres, je comprends que je n’atteindrai pas le refuge d’Airoto, avant la nuit tombée. De guerre lasse, je me pose aux abords de l’Estanyola del Clot de Moredo, pour un repos bien mérité, après cette longue journée smile



Dodo à 2245 m smile


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#143 01-11-2015 17:49:07

zorey
HRP addict
Lieu : Aure et Louron
Inscription : 07-06-2011
Messages : 2 175

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Salut Flo ! smile

Le secteur des derniers jours racontés, c'est pour moi une des plus belles parties des Pyrénées voire la plus belle, je me concerte encore. tongue J'aurais pensé que tu serais aller voir du côté français par là vers Cagateille, Bonrepos, tout ça, différent mais aussi très beau.

Content que le cairn sur cette photo t'ait servi (juste après Flamisella) :6253_dsc00973-border_30-10-15.jpg wink smile
C'est vrai qu'il y a une partie confuse juste avant, j'avais eu la flemme de remonter pour la cairner cet été, puis ça laisse une certaine sauvagerie, c'est pas mal en fait.

Sur le dernier jour raconté, depuis ton bivouac pour contourner la Roca Espana à flanc, il y a une sente, très peu cairnée et très peu marquée au sol mais bien existante, on en devine le départ à gauche au tout début de la montée vers Mariola.
D'ailleurs ça vaut le détour Mariola et Ribereta, très beau, des isards en pagaille et pas grand monde. cool

Pour les aspirations communes, j'ai moi aussi eu envie cet été d'emprunter le col que tu as pris juste à l'est de celui de la Cornella. smile

Merci et la suite ! big_smile

Ajout : et toujours pas vu La Poule non plus ! lol

Dernière modification par zorey (01-11-2015 17:55:49)


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

#144 01-11-2015 20:06:23

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 999

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Salut zorey smile

Oui, cette région est vraiment très belle et mérite de s’y attarder encore plus longuement.
Les Encantats, c’est pas mal non plus tongue

Merci pour le cairn wink Je voulais explorer la voie indiquée par JB, autant le début est effectivement sympa, autant la suite se gâte. Le replat à hauteur du cairn me parait bien plus accueillant au final... smile

La « Mode de l’Ariège », j’y ai pensé mais ce sera pour une prochaine fois, sans aucun doute tongue

J’ai bien vu la sente montant sur Mariola, mais pas eu le courage de monter là-haut, espérant encore pouvoir rallier Airoto à ce moment-là smile

Les isards étaient autant en bas qu’en haut, alors pas de regret sur ce point particulier, et le monde, pas vu non plus big_smile


PS : Pour la suite, à moins d’un petit dernier en cours de rédaction, je crains qu’il ne faille patienter un peu, plus de biscuit en réserve, et pas trop le loisir d’écrire cette semaine… et puis, ça ne me fera pas de mal de quitter un peu le nez de l’écran. Je surchauffe et sature un peu, et dire que je n’en suis même pas à la moitié yikes

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#145 01-11-2015 20:26:47

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 912
Site Web

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

florencia a écrit :

PS : Pour la suite, à moins d’un petit dernier en cours de rédaction, je crains qu’il ne faille patienter un peu, plus de biscuit en réserve, et pas trop le loisir d’écrire cette semaine… et puis, ça ne me fera pas de mal de quitter un peu le nez de l’écran. Je surchauffe et sature un peu, et dire que je n’en suis même pas à la moitié yikes

C'est ça d'écrire un résumé détaillé de chaque journée. tongue
Je suis passé au récit avec moins de détails, c'est bien plus simple et (pour moi) ça apporte autant.

(Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : j'adore suivre les péripéties de Florencia tongue )


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#146 01-11-2015 21:49:30

kodiak
Pas assez léger, mon fils!
Inscription : 09-06-2014
Messages : 2 798

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

florencia,

encore merci pour le cours de topo / navigation. Je reste encore bluffe par tes choix d’itinéraire (et ta capacité a rester a niveau, la ou d'autres seraient redescendus pour remonter).

J'avais étudié cet été une partie de cet itinéraire (sur carte) avant de laisser tomber. Coin pas assez connu, manque de confiance en la carte... Sur il me faudra y aller. La Riberata de Dalt, Mariola, le Clot de Montarenyo... comme dit zorey, doit pas y avoir grand'monde!

Tomber sur des vestiges d'ancien sentier, comme ceux sur ta 1ere photo, cela m’émeut. Se dire qu'il y a des hommes qui avaient suffisamment a faire dans le coin pour avoir passé du temps a construire un chemin...

Merci encore de tes CR précis, qui seront utiles a plus d'un. Et maintenant je sais 3 mots de Catalan. Deixalles aqui no!


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher!
L'objet le moins lourd est celui qu'on ne prend pas.
« Strong, light, cheap, pick two » (*)

| k

Hors ligne

#147 01-11-2015 22:22:55

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 24-08-2011
Messages : 1 876

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Bonjour Flo,  smile

Florencia a écrit :

Pour la suite, à moins d’un petit dernier en cours de rédaction, je crains qu’il ne faille patienter un peu, plus de biscuit en réserve, et pas trop le loisir d’écrire cette semaine… et puis, ça ne me fera pas de mal de quitter un peu le nez de l’écran. Je surchauffe et sature un peu, et dire que je n’en suis même pas à la moitié yikes

Je compatis. smile
De mon côté, quelques réserves de fromage et 5 pages de Hrp au Marc de Bourgogne à rattraper ! Je devrais tenir bon !

Je retrouve aussi avec bonheur les paysages traversés cet été. Encore merci à toi et bravo pour l'originalité des passages.


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#148 01-11-2015 23:30:19

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 999

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Shanx a écrit :

C'est ça d'écrire un résumé détaillé de chaque journée tongue

A chaque fois, c’est ce que je me dis, faire court big_smile
À croire, que je ne sais pas faire roll


kodiak a écrit :

Je reste encore bluffe par tes choix d’itinéraire (et ta capacité a rester a niveau, la ou d'autres seraient redescendus pour remonter).

Parfois à la limite du ridicule, à lire dans le prochain épisode big_smile


ester a écrit :

quelques réserves de fromage et 5 pages de Hrp au Marc de Bourgogne à rattraper ! Je devrais tenir bon !

Attention, à consommer avec modération, il parait que certains produits sont dangereux à la santé, alors les 2 associés big_smile
Bonne dégustation wink

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#149 01-11-2015 23:58:26

guichen
Membre
Inscription : 06-05-2013
Messages : 866

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Bonsoir florencia... smile

"La mémoire est un monstre ; on oublie, pas elle. Elle archive ; elle tient à disposition ou bien elle dissimule. Et puis elle nous rappelle avec une volonté qui lui est propre. On croit avoir de la mémoire, on se fait avoir par elle." John Irving.

Bah, voilà, tu as trop de mémoire et en plus de la générosité!!! smile

J'attends tranquillement, tout en sirotant ton récit, le fin mot de l'histoire...

Quitte un peu cet écran maléfique: on ne t'en voudra pas de nous faire un peu languir... tongue

Hors ligne

#150 02-11-2015 08:49:54

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 999

Re : [Récit + liste] HRP au Marc de Bourgogne - 2015

Fichue mémoire, alors lol

Merci guichen, pour la citation, la permission, et le reste wink

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

Pied de page des forums