#26 12-09-2017 21:27:59

Ezequiel54
Membre
Lieu : Lorraine
Inscription : 19-10-2016
Messages : 567

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

user404 a écrit :

On ne peut pas penser à rien. Sauf si on est mort. Mais du coup c'est de la triche, ça compte pas.

C'est ne pas penser qui est impossible de notre vivant. Mais penser à rien... ba c'est penser à quelque chose wink

Hors ligne

#27 12-09-2017 21:55:00

user404
Uber-Ultra-MUL-To-The-Max
Inscription : 19-06-2016
Messages : 216

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

Ezequiel54 a écrit :

C'est ne pas penser qui est impossible de notre vivant. Mais penser à rien... ba c'est penser à quelque chose wink

Non, car "penser à rien" est une erreur de Français. La formulation correcte est une négation complexe : on "ne pense à rien".

Dernière modification par user404 (12-09-2017 21:57:48)

Hors ligne

#28 12-09-2017 22:17:27

kodiak
Membre
Inscription : 09-06-2014
Messages : 1 638
Site Web

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

YannickBBman a écrit :

En fait je me ''sers'' un peu de vous pour préparer l'ébauche d'un futur article sur le sujet, pour une revue spécialisée sur le voyage outdoor,...

J'ai failli répondre. Mais là, ça me la coupe.


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher!
Wiki: indexsujets-clés et fiches-conseil - Comment contribuer à RL

Hors ligne

#29 12-09-2017 22:26:51

lamouchy
Membre
Inscription : 26-08-2013
Messages : 49

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

kodiak a écrit :

J'ai failli répondre. Mais là, ça me la coupe.

... tout pareil  neutral

Hors ligne

#30 12-09-2017 22:51:15

tolliv
Membre
Inscription : 06-09-2016
Messages : 554
Site Web

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

Et ça ne vous arrive jamais, après avoir marché 1/2 journée de vous demander si vous avez bien fermé à clef la voiture sur le parking du village, ou la gare ?


"La vie est trop courte pour être petite"

Hors ligne

#31 12-09-2017 22:52:51

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Messages : 1 371
Site Web

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

tolliv a écrit :

Et ça ne vous arrive jamais, après avoir marché 1/2 journée de vous demander si vous avez bien fermé à clef la voiture sur le parking du village, ou la gare ?

Non ma femme n'oublie jamais big_smile


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#32 12-09-2017 23:42:36

Pala2
MUL frites
Lieu : Bruxelles
Inscription : 16-07-2015
Messages : 529

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?


Pierre

(C'est comme ça que je m'appelle dans la vraie vie)

Hors ligne

#33 13-09-2017 00:16:10

antoinepierre
Membre
Lieu : Avon-Fontainebleau
Inscription : 08-09-2010
Messages : 1 713

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

Matthieu Ricard assimile la marche à de la méditation.
http://anti-deprime.com/2014/08/27/lart … editation/

Une autre forme de méditation en pleine conscience est la marche attentive.

Elle consiste à marcher en restant totalement concentré sur chaque pas. Il faut être conscient de nos moindres mouvements, de leur décomposition, du  moment où notre pied touche le sol,etc.

La marche est le seul sujet de concentration.

Cette marche attentive peut être combinée avec la pleine conscience de ce qui nous entoure. Marchez avec le simple plaisir de marcher.

Hors ligne

#34 13-09-2017 09:20:54

Galou83
Life trotter
Lieu : Var
Inscription : 01-12-2014
Messages : 1 281
Site Web

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

user404 a écrit :
Ezequiel54 a écrit :

C'est ne pas penser qui est impossible de notre vivant. Mais penser à rien... ba c'est penser à quelque chose wink

Non, car "penser à rien" est une erreur de Français. La formulation correcte est une négation complexe : on "ne pense à rien".

Quitte à pinailler...
Ce n'est pas obligatoirement une faute de français. Le rien existe. C'est une notion très utilisée en psychanalyse.
http://psychanalyse-paris.com/L-objet-p … comme.html
C'est par exemple ce que veut l'anorexique. Avoir rien (par opposition à avoir tout), pour pouvoir être.
Et ce n'est pas moi qui le dit wink 
https://www.cairn.info/revue-journal-fr … age-16.htm


antoinepierre a écrit :

Matthieu Ricard assimile la marche à de la méditation.

Il y a aussi ce site sur la marche afghane et la marche consciente : http://marche-afghane.com/

YannickBBman a écrit :

rapport type de pensée/temps de marche.

Pas de rapport entre les deux pour moi.
Que ce soit à pieds, en voiture ou à cheval, c'est l'état d'esprit dans lequel je suis au départ et les "conditions" (météo, compagnie, paysage, difficulté du terrain, ...) qui déterminent ce à quoi je pense.
Cela peut être l'envie de "rencontres" et le plaisir de discuter avec les gens rencontrés, cela peut être la beauté des paysages et l'admiration pure ou avec "décortication" de ce qui les rend si beaux (lumière, couleurs, ...), cela peut être de me plonger dans mes pensées et je suis alors très introvertie et paraissant renfermée à mes éventuels compagnons de marche, cela peut être de la pleine conscience tel qu'évoqué dans les liens précédents, cela peut être au contraire un détachement profond dans lequel le temps n'existe plus (j'aime la formulation d'insertion communiale de Seraph') ou avec la sensation d'être "hors de tout", l'observation d'un animal et une éventuelle tentative "d'échange" avec lui, ...
Chacune de ces possibilités peut être vraie que je me promène 1h le soir après dîner dans le bois derrière chez moi ou que je parte plusieurs jours voire semaines.

Le tout hormis considérations logistiques inévitables, telles qu'énoncées déjà par Papal, Hobbit, ... ou être attentive à mon pas lors d'un passage difficile, ou à trouver un abri correct lorsqu'un gros orage est annoncé, ...

Dernière modification par Galou83 (13-09-2017 09:40:00)


---
Je suis mon chemin, un pas devant l'autre.

Hors ligne

#35 13-09-2017 09:25:46

Opitux
Jeune padawan
Lieu : 06
Inscription : 13-01-2013
Messages : 3 298

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

A mettre un pied devant l'autre, sinon je n'avance pas hmm
Voir ma signature  lol


Plus je marche moins fort, moins j'avance plus vite...

Hors ligne

#36 13-09-2017 11:49:59

YannickBBman
Membre
Lieu : Lorris, Loiret, France
Inscription : 21-04-2017
Messages : 29

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

antoinepierre a écrit :

Matthieu Ricard assimile la marche à de la méditation.
http://anti-deprime.com/2014/08/27/lart … editation/

Une autre forme de méditation en pleine conscience est la marche attentive.

Elle consiste à marcher en restant totalement concentré sur chaque pas. Il faut être conscient de nos moindres mouvements, de leur décomposition, du  moment où notre pied touche le sol,etc.

La marche est le seul sujet de concentration.

Cette marche attentive peut être combinée avec la pleine conscience de ce qui nous entoure. Marchez avec le simple plaisir de marcher.


Merci pour ce lien, je vais commander son livre, que je ne connaissais pas.

Et merci encore à tous.


     Yannick


"Là où il y a une volonté, il y a un chemin"
     Hudson et Kennedy, 1856

Hors ligne

#37 13-09-2017 11:54:06

YannickBBman
Membre
Lieu : Lorris, Loiret, France
Inscription : 21-04-2017
Messages : 29

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

Merci aussi Galou pour ta réponse précise, et le lien vers la marche afghane.


     Yannick


"Là où il y a une volonté, il y a un chemin"
     Hudson et Kennedy, 1856

Hors ligne

#38 13-09-2017 12:09:41

Maraudeur
Membre
Inscription : 25-07-2015
Messages : 17

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

Cela dépend de si c'est en solo ou en équipe.

En Solo les premiers jours j'en chie et je me demande toujours ce que je fais là, que je serais bien mieux à lire un bouquin avec un café au chaud, puis viens les passages de méditation avec un sentiment d'être en phase avec l'environnement, plus j'avance et je sens que mes besoins sont réduit leurs plus simple expression, l'impression de redevenir un peu sauvage, la pensé s'efface pour laisser place à l'instant présent, à ce moment il n'y a plus rien.

Ho et il y a toujours des moments (au delà d'une semaine de rando en solo) où je finis par parler seul et à insulter les éléments et les dieux.

Quand je parts avec un ami on a pas trop le temps de penser, la rando n'est qu'une excuse pour ce retrouver, rattraper le temps perdu et discuter jusqu'à l'épuisement de sujet divers et varié. Si il m'arrive de penser c'est en rapport avec les sujet de discussion.

Hors ligne

#39 13-09-2017 14:41:33

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 2 549

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

Souvent à ma respiration, du moins au début.


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#40 13-09-2017 15:48:51

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 784

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

Salut tout le monde, smile

Je crains avoir tout oublié... lol

Mais si pour ma prochaine balade cela me revient, je ferai un retour ! big_smile

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#41 13-09-2017 16:42:00

YannickBBman
Membre
Lieu : Lorris, Loiret, France
Inscription : 21-04-2017
Messages : 29

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

Finalement je suis assez étonné des réponses en général.
C'est très intéressant.


     Yannick


"Là où il y a une volonté, il y a un chemin"
     Hudson et Kennedy, 1856

Hors ligne

#42 13-09-2017 17:40:00

Ezequiel54
Membre
Lieu : Lorraine
Inscription : 19-10-2016
Messages : 567

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

Tu t'attendais à quoi ?

Mais du coup, tu ne nous as pas dit, tu penses à quoi quand tu marches YannickBBman ?

Hors ligne

#43 13-09-2017 18:09:04

YannickBBman
Membre
Lieu : Lorris, Loiret, France
Inscription : 21-04-2017
Messages : 29

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

Je l'attendais celle là  wink

En fait cela dépend beaucoup de la durée de ma randonnée.

Toutes les pensées qui touchent directement à la randonnée (l'orientation, les repas, mes chaussures qui me font mal aux pieds...) font partie des automatismes de notre pratique et je n'ai pas l'impression d'y prêter une grande attention, même si je suis certain qu'elles occupent au moins 15 % de mon temps de marche.

Pour ce qui est des pensées extérieures, sur une rando de 2-3 jours je n'arrive pas à me déconnecter totalement de ma vie quotidienne, et j'avoue penser beaucoup à mes soucis et tracas si j'en ai (mais qui n'en a pas ?), qu'ils soient importants ou pas (nos soucis ont l'importance qu'ont veut bien leur donner). Ma moto en panne, cette jolie fille de mon village qui ne veut pas sortir avec moi...

Il faut que je parte dans la nature au moins une semaine pour réussir à m'y sentir un peu plus en osmose et avoir des moments de réflexion plus profonde sur mon moi, ce que je veux faire du reste de ma vie, devenir une meilleure personne etc...

Quant à penser à rien, comme évoqué précédemment, je ne crois pas que cela soit possible.


     Yannick


"Là où il y a une volonté, il y a un chemin"
     Hudson et Kennedy, 1856

Hors ligne

#44 13-09-2017 20:58:07

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005
Messages : 1 318
Site Web

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

Seul, j'ai souvent Petit Ours Brun, Dans la Forêt un grand Cerf, le petit bonhomme en mousse ou l'Internationale qui tournent en boucle dans ma tête.
Pénible.
Du coup ces dernière années, je privilégie les randos en duo ou à plusieurs.
Plus sympa de parler matos MUL ou d'entonner l'Internationale en canon à plusieurs  big_smile


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ

Hors ligne

#45 13-09-2017 21:31:22

E Pericoloso Sporgersi
Membre
Inscription : 28-01-2013
Messages : 966

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

C'est toujours plus sympa que Libertine de Mylène Farmer que je chante régulièrement dans les bouchons (et en montagne) ...

Edit: et voila, c'est revenu ...

Dernière modification par E Pericoloso Sporgersi (13-09-2017 21:33:44)

Hors ligne

#46 13-09-2017 22:31:30

Scaramouche
Membre
Lieu : Sud
Inscription : 25-08-2016
Messages : 75

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

Galou83 a écrit :
user404 a écrit :

"penser à rien" est une erreur de Français. La formulation correcte est une négation complexe : on "ne pense à rien".

Quitte à pinailler...
Ce n'est pas obligatoirement une faute de français. Le rien existe.

Pour pinailler encore plus, la plupart des mots de négation on une origine positive, et ont pris un autre sens à force de négation, plutôt qu'une longue explication historique voilà plutôt quelques phrases :

Je n'écris point.
Je ne marche pas.
Je ne bois goutte.
(qui a donné bizarrement l'expression "n'y voir goutte")
Je n'ai rencontré personne.
Je n'en veux plus.

Parfois le sens négatif à fait disparaitre le sens positif, comme "jamais" dont le sens positif n'existe plus que dans des expressions de type "je l'aime à jamais".

Parfois le sens négatif coexiste avec le sens positif, ce qui donne des mots aux sens diamétralement opposés, comme "Personne" et "Plus".
Et ça oblige à des nuances de prononciation, comme "J'en veux plu - j'en veux plusse".

Dernière modification par Scaramouche (13-09-2017 22:33:23)

En ligne

#47 13-09-2017 23:49:03

JJondalar
Membre
Lieu : Estérel
Inscription : 15-06-2011
Messages : 1 038
Site Web

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

E Pericoloso Sporgersi a écrit :

C'est toujours plus sympa que Libertine de Mylène Farmer que je chante régulièrement dans les bouchons (et en montagne) ...
Edit: et voila, c'est revenu ...

No shame smile Oui, un Gimmick musical, même quand il paraît bête, surtout quand il balance au rythme des pas.
Il m'envahit en début de rando, ça va d'Indochine "j'ai demandé à la luuuuu-uneu" à Rammstein "We all live in Amerika, it's Wunderbach !" (il faut que ce soit simple big_smile ).
Après il y a plusieurs phases, des petites pensées éparses surgissent d'abord. Comme lorsque je veux m'endormir, je ne lutte pas contre elles, je les observe, elles vivent leur vie, entrent et repartent.
La phase finale, que la fatigue encourage d'ailleurs, c'est le silence. La musique préférée de la marche.

Sincèrement, je pense qu'en lisant les CR tu as largement de quoi noircir ta copie.

Quant à penser à rien, comme évoqué précédemment, je ne crois pas que cela soit possible.
Cherche encore wink

Dernière modification par JJondalar (13-09-2017 23:50:44)


La mésange à tête noire et la sittelle sont d'une compagnie bien plus vivifiante que celle des hommes d'État ou des philosophes; au retour on va considérer ces derniers comme de bien piètres compagnons."
H.D.Thoreau, Une promenade en hiver.

Hors ligne

#48 14-09-2017 00:47:57

xROMUx
Membre
Inscription : 31-05-2008
Messages : 3 035

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

Hey bonne question.

En gros je pense, même hors rando, non stop, à tout et n'importe quoi, je n'arrive pas à diminuer ma quantité de "choses" en tête, énormément de choses pessimistes, je suis comme ça, mais aussi certaines, neutre ou optimiste (ça, c'est par rapport à mes références...).
En rando c'est pareil, au début c'est surtout en rapport à ma forme physique (souffle, rythme cardiaque, enfin le manque pour le premier, le surplus pour le deuxième), ensuite mon dos, toute la colonne, etc etc, en gros très physique.
Après un certain temps (je ne sais pas quand), je pense à ma vie, ce qu'il en est.

Puis vient l'heure du récit, et oui, je pense beaucoup au forum, à comment je vais raconter mon récit, commenter mes photos etc, et ce de façon très très forte, tellement parfois que j'en oublie ce que je fais et je marche de façon automatique...

Le plus drôle ou pas, dans cette phase, c'est que je n'ai jamais fais de récit...ben oui vu qu'il se fait dans ma tête...vous n'aviez qu'à être là.

Puis à la fin, bah à la fin...et au retour à cette banalité de vie...et bien sûr au prochain trip.

Hors ligne

#49 14-09-2017 08:35:46

Galou83
Life trotter
Lieu : Var
Inscription : 01-12-2014
Messages : 1 281
Site Web

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

JJondalar a écrit :

"We all live in Amerika, it's Wunderbach !"

Là, j'en ai pour la journée, en t'imaginant dans la tenue d'un cosmonaute ! lol lol lol


---
Je suis mon chemin, un pas devant l'autre.

Hors ligne

#50 14-09-2017 18:41:10

Maati
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 09-11-2013
Messages : 454

Re : Dis, quand tu marches, à quoi tu penses ?

Moi un peu tout ça aussi :

- L'écoute du corps, de la respiration, le contrôle du pas, le choix des appuis : plaisant smile
- La chanson débile qui tourne en boucle, dont le rythme se cale à la foulée : infernal ! yikes
- Le récit qui s'écrit (et que j'écrirai parfois, mais que je ne posterai pas) : agaçant roll
- Des bribes de pensées banales, quelques monologues intérieurs : sans grand intérêt neutral
- Des considérations logistiques (quand trouverai-je une source ? où vais-je planter mon tarp ?) : parfois anxiogène mais ça fait partie du jeu wink
- Des moments de contemplation (que cet arbre est beau, que cet instant est précieux) : extra ! big_smile

Hors ligne

Pied de page des forums