Annonce

Le Camp Itinérant 2018 est terminé ! Il s'est déroulé du 14 au 21 juillet 2018 dans le Vercors
Plus d'informations sur le forum.

#51 08-06-2018 22:08:57

Doc
Membre
Lieu : Région Parisienne :(
Inscription : 19-04-2015
Messages : 730

Re : Etre MUL ou ne pas être MUL ?

Un autre truc qu'on m'a prêter en fait, pour être tout à fait honnête.
Un poncho au dernier CDB, merci encore Wax tongue
À ma décharge, j'avais une veste de pluie, mais elle prenait l'eau aux épaules smile du coup c'était confort d'avoir autre chose.


Commence par faire ce qui est nécessaire, puis ce qui est possible, et subitement, tu te surprendras à réaliser l’impossible
- Saint François d'Assise -

Hors ligne

#52 08-06-2018 22:15:20

Scaramouche
Membre
Lieu : Sud
Inscription : 25-08-2016
Messages : 448

Re : Etre MUL ou ne pas être MUL ?

J'ai l'impression que tous les Muls sont d'ex-mulet qui ont appris à s'alléger étape par étape, réflexion après réflexion, test après test.

Y en a-t-il qui sont devenus Muls directement ? En s'inspirant de ce site avant leur toute première rando itinérante ?
Parce que ça va être mon cas, cet été.

Hors ligne

#53 08-06-2018 22:52:28

Diana-light
Membre
Inscription : 21-05-2018
Messages : 81

Re : Etre MUL ou ne pas être MUL ?

coyotte26 a écrit :
Diana-light a écrit :

C'est ma quatrième langue. sad

impressionant! Je ne les ai pas cherchées, mais je n'en ai pas vues! (qui écrit ça en se demandant si c'est la bonne orthographe pour impressionnant malgré son passeport français lol !)

Merci, tu es gentil de ne pas chercher! big_smile  Je rigole. Si on me corrige, c'est bien, car je ne connais pas assez pour trouver toutes mes fautes. Les prépositions, par exemple, je trouve hyper difficile !

J'ai encore trouvé un fait -> faire.

Fin du HS. smile

Hors ligne

#54 08-06-2018 22:58:33

Hervé27
éMULe
Inscription : 01-11-2017
Messages : 262

Re : Etre MUL ou ne pas être MUL ?

Bonjour à tous,

J’envisage 2 angles de réponse à cette question :

i) la technique :

Rédiger sa liste, catégoriser et peser ses articles, supprimer l’inutile, arbitrer entre les redondances, chercher plus léger ...

ii) la pratique

mettre son sac sur le dos, apprécier le gain de poids, ouvrir la porte de chez soi et partir à l’aventure, sentir son pas plus léger, la fatigue plus longue à venir, que l’on ne manque finalement de rien, se sentir pousser des ailes pour découvrir de nouveaux horizons...


La démarche consiste à faire des aller / retour de la technique à la pratique, pour alléger d’abord, pour améliorer sans alourdir ensuite, pour profiter enfin ...

Je n’exprimerai jamais assez de gratitude à RL pour ses informations, ses conseils, ses récits ... Tout cela m’a permis en seulement 18 mois de revoir de fond en comble ma vision de la randonnée, et de me lancer dans des aventures que je pensais m’être inaccessibles il y a seulement 2 ans.

Alors oui, forcément, la technique domine les premiers temps de la démarche, avec beaucoup d’essais, d’achats, de réflexions, de fignolages, de pinaillages parfois ... on peut y dépenser beaucoup de temps, d’énergies, d’argent aussi ...

Au final tout cela ne vaut que si la pratique prend le dessus, avec tous les plaisirs qu’elle procure. La technique ne demeure que pour la partager et en faire profiter d’autres, et parfois peut-être la faire progresser par une idée que les autres n’avaient pas eu.

En mettant en commun nos connaissances et expériences, nous permettons aux nouveaux de moins se perdre dans la technique, afin de vite se retrouver dans la pratique wink


“La foi transporte les montagnes. C’est vrai. La raison les laisse où elles sont. C’est mieux” Pierre Bourgault

Hervé27 - éMULe
Menton-Modane 12j août 2017
HRP Hendaye-Cerbère 35j juillet-août 2018

Hors ligne

#55 08-06-2018 23:08:12

Diana-light
Membre
Inscription : 21-05-2018
Messages : 81

Re : Etre MUL ou ne pas être MUL ?

Kam a écrit :

Ce n'est pas non plus ce que j'ai dit... Mais justement, il y a trop de "mais". Être un MUL ce n'est pas porter un toutenmesh, c'est porter le sac dont on a besoin.

130 km entre deux villages ? Selon les gens, ce sera un désert ou la limite de la surpopulation. Je suis parti par exemple avec 2,7 kg de matos (et c'était trop!) dans des zones où il y avait mini 200 bornes entre chaque bled. Et je n'avais pas de toutenmesh. Il ne s'agit pas de mesurer la taille des kikis, mais juste de dire qu'il y a du matos léger pour (presque) chaque personne et/ou pratique.

Je ne dis pas ça pour toi, mais j'ai trop entendu d'excuses bidons sur ce forum pour que ça passe encore ("moi je pars au long cours", "moi je suis une femme", ou pire: "moi je marche avec ma femme", "moi j'ai une insuffisance rénale si je ne bois pas 10L de bière par jour", etc).

Aucune liste ne correspondra à tout le monde et à tout type de situation. Par contre, je reste persuadé qu'il y a des alternatives plus légères dans presque tous les cas.

Je suis d'accord avec toi. Et avec ce qui a parlé de bien connaître le matériel. Avant de trouver RL, je ne savais même pas que l'esbit existait! Au fait, maintenant que je sais que ça existe, je dois encore trouver le temps d'aller voir ce que c'est. smile

Par contre, je ne vois pas tout ça comme excuse. Les gens n'ont pas à se justifier, ni à s'excuser. On expose notre point de vue, nos choix. Ce n'est pas s'excuser.

Rien n'empêche de progresser. Le plus on apprend, le plus nos choix seront plus pertinents.

Wow !  Moins de trois kg ! Chapeau !

Pour l'histoire, c'est entre Boz-Uchuk et Kyzyl-Suu que je vais allé, par les montagnes. Désolée pour le HS.

Hors ligne

#56 09-06-2018 10:15:48

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010
Messages : 2 412

Re : Etre MUL ou ne pas être MUL ?

enrico a écrit :

C'est aussi une façon de voir les choses, mais ce n'est pas la mienne. Si les auteurs veulent se manifester, ils le peuvent.
Ceci dit, c'est quand même du chipotage de s'attarder là-dessus, non ?  smile

Il ne s'agit pas de chipoter. J'ai bien aimé l'extrait que tu as cité et je voudrais pouvoir lire le reste du compte rendu.
Mais je vais espérer que son auteur est encore actif, qu'il lit ce post et qu'il aura l'amabilité de se manifester.

Hors ligne

#57 09-06-2018 10:25:45

blockbuster
Membre
Lieu : 57
Inscription : 14-09-2017
Messages : 162

Re : Etre MUL ou ne pas être MUL ?

Eloi a écrit :

J'ai bien aimé l'extrait que tu as cité et je voudrais pouvoir lire le reste du compte rendu.
Mais je vais espérer que son auteur est encore actif, qu'il lit ce post et qu'il aura l'amabilité de se manifester.

Voir post #49 wink

Hors ligne

#58 10-06-2018 22:30:15

yplusx
Membre
Lieu : Hautes Alpes
Inscription : 20-07-2014
Messages : 638

Re : Etre MUL ou ne pas être MUL ?

Scaramouche a écrit :

Y en a-t-il qui sont devenus Muls directement ? En s'inspirant de ce site avant leur toute première rando itinérante ?
Parce que ça va être mon cas, cet été.

Moi oui, mon premier sac à dos un Golite Jam 50, un Cumulus LL 300 etc...

Hors ligne

#59 10-06-2018 22:39:54

yplusx
Membre
Lieu : Hautes Alpes
Inscription : 20-07-2014
Messages : 638

Re : Etre MUL ou ne pas être MUL ?

enrico a écrit :

Bon, moi, ça me fait "un peu rigoler", cette fierté mal placée du MUL qui croit avoir toujours raison. Ben non, dans la vraie vie, en rando, tout est possible et il ne faut jamais dire que ça marche que dans un sens, parce qu'on aura l'air fin le jour où aura besoin de l'aide du mulet qui se trouve dans le coin. Je sais, certains MULs préféreront crever plutôt que de demander de l'aide à un mulet. C'est stupide, il faut rester humble, surtout en montagne, et sur d'autre terrains d'aventure  big_smile

+1

Hors ligne

#60 11-06-2018 15:08:18

Scaramouche
Membre
Lieu : Sud
Inscription : 25-08-2016
Messages : 448

Re : Etre MUL ou ne pas être MUL ?

yplusx a écrit :
Scaramouche a écrit :

Y en a-t-il qui sont devenus Muls directement ? En s'inspirant de ce site avant leur toute première rando itinérante ?
Parce que ça va être mon cas, cet été.

Moi oui, mon premier sac à dos un Golite Jam 50, un Cumulus LL 300 etc...

Ah ! Alors, aurais-tu fais un retour de tes premières expériences ?
As-tu parfois finalement opté pour plus lourd ? Sur le mode "Certes c'est léger mais... (pas assez confortable, efficace, chaud etc.)"
Et as-tu une définition de la Mul différente de ceux qui réussissent petit à petit à s'alléger ?
Et enfin pour finir, as-tu parfois regretté d'être parti trop léger ?

Hors ligne

#61 11-06-2018 17:17:00

Hervé27
éMULe
Inscription : 01-11-2017
Messages : 262

Re : Etre MUL ou ne pas être MUL ?

Scaramouche a écrit :

Y en a-t-il qui sont devenus Muls directement ? En s'inspirant de ce site avant leur toute première rando itinérante ?
Parce que ça va être mon cas, cet été.

Bonjour Scaramouche,

Pas devenu MUL "directement", puisque "mulet" dans mon jeune temps avant une longue interruption de 20 ans avec de très rares et très courtes sorties (une nuit en bivouac à plusieurs années d'intervalle ...).

Puis une transition très nette avec la volonté de reprendre la rando, avec un "avant" et un  "après" mars/avril 2017, et la remise en cause de tout ce que je prétendais savoir grâce à RL wink et quelques autres sources. A partir de ce déclic, la transition aura été quasi-instantanée et totale dans l'esprit, à peine plus progressive dans la pratique.

Ma liste "mulet" : 12 ? 13 kg ? Jamais posée ou rédigée, et pour cause ...

07/2017 : 6.4 kg (Alpes)

10/2017 : 5.7 kg (projet GR10 pour l'été 2018)

01/2017 : 4.8 kg (bascule vers projet HRP)

04/2017 : 4.6 kg

06/2017 : 3.6 kg (projet HRP quasi définitif, crampons compris ...)

A ce stade je commence à revisiter mes choix pour réintégrer certaines fonctions "confort" / "pratique" précédemment éliminées : lampe frontale, gant de toilette, cable tél + long, poches additionnelles ... toutes fonctions qui n'étaient pas vitales mais qui à l'usage facilitent la vie. Bien sûr je réintègre ces fonctions dans des versions plus légères que leur configuration d'origine.

Je m'intéresse également plus à ma physiologie, mes articulations et surtout mes tendons (échauffements, étirements, alimentation, hydratation, dosage de l'effort, récupération ...), car qui veut aller loin  roll ...

Finalement, après avoir "bouffé" de la technique en accéléré ces 18 derniers mois, je voudrai maintenant oublier mon sac, son poids, son prix  hmm , et penser à mon plaisir d'être en chemin !


“La foi transporte les montagnes. C’est vrai. La raison les laisse où elles sont. C’est mieux” Pierre Bourgault

Hervé27 - éMULe
Menton-Modane 12j août 2017
HRP Hendaye-Cerbère 35j juillet-août 2018

Hors ligne

#62 11-06-2018 18:03:59

tolliv
Membre
Inscription : 06-09-2016
Messages : 1 342
Site Web

Re : Etre MUL ou ne pas être MUL ?

Oui, c'est une bonne approche de virer plein de choses puis de réintégrer ce qui manque le plus. Et des fois, on sacrifie "un peu" le poids pour reprendre quelque chose de vraiment pratique et qui évite de dire "purée, si j'avais su je ne l'aurais pas viré de mon sac".


"La vie est trop courte pour être petite"
Récits : Basses et Hautes Gorges du Verdon  -  Saint-Guilhem-le-Désert  -  Val de Creuse

Hors ligne

#63 14-06-2018 16:08:11

yplusx
Membre
Lieu : Hautes Alpes
Inscription : 20-07-2014
Messages : 638

Re : Etre MUL ou ne pas être MUL ?

Scaramouche a écrit :
yplusx a écrit :
Scaramouche a écrit :

Y en a-t-il qui sont devenus Muls directement ? En s'inspirant de ce site avant leur toute première rando itinérante ?
Parce que ça va être mon cas, cet été.

Moi oui, mon premier sac à dos un Golite Jam 50, un Cumulus LL 300 etc...

Ah ! Alors, aurais-tu fais un retour de tes premières expériences ?
As-tu parfois finalement opté pour plus lourd ? Sur le mode "Certes c'est léger mais... (pas assez confortable, efficace, chaud etc.)"
Et as-tu une définition de la Mul différente de ceux qui réussissent petit à petit à s'alléger ?
Et enfin pour finir, as-tu parfois regretté d'être parti trop léger ?

As-tu parfois finalement opté pour plus lourd ? Sur le mode "Certes c'est léger mais... (pas assez confortable, efficace, chaud etc.)"

Oui biensûr, il faut adapter ton matos à ton activité et à ta manière de te gérer (devant le danger, les risques etc...), par ex. actuellement je commence à randonner la nuit dans les montagnes, et j'ai opté pour une lampe avec deux piles AA, l'autre jour la nuit m'a surpris et j'étais encore très très loin de chez moi j'ai du faire deux cols avec une petite lampe 1xAAA, c'était pas très cool, je devais aller vite de peur que la lampe me lâche (j'avais 1 backup mais la première pile est vite morte)...maintenant avec ma 2xAA c'est canon, je peux faire de l'hors piste etc...certes la lampe est plus lourde mais beaucoup plus de fun et de sécurité.

as-tu une définition de la Mul différente de ceux qui réussissent petit à petit à s'alléger ?

Non, moi je suis une petite personne je n'ai pas de définition pour ça  wink


Et enfin pour finir, as-tu parfois regretté d'être parti trop léger ?

Non jamais, peut être regretté un objet léger par rapport à un autre objet léger et encore une fois tout dépends de ton activité et de ta façon de te gérer.

Hors ligne

Pied de page des forums