Annonce

Mise à jour 12 mai 2019 : les inscriptions pour le camp itinérant de cet été 2019 sont closes ! Les nouveaux inscrits seront désormais sur liste d'attente.
7 jours de randonnée légère itinérante dans les Pyrénées avec l'association Randonner léger, pour se rencontrer et partager notre passion.
La discussion sur le forum.

#176 31-08-2018 17:09:47

emmi
mulette
Lieu : belgique
Inscription : 10-05-2011
Messages : 408

Re : Camp itinérant 2018 : du 14 au 21 juillet 2018

hophophop

tard mais quand même j'ai envoyé mes photos à l'asso...
cool

chouette de les voir et de revivre quelques moments de ce camp!

Hors ligne

#177 03-09-2018 09:12:51

Opitux
Jeune padawan
Lieu : 06
Inscription : 13-01-2013
Messages : 4 718

Re : Camp itinérant 2018 : du 14 au 21 juillet 2018

emmi a écrit :

tard mais quand même j'ai envoyé mes photos à l'asso...

Les photos d'Emmi sont en ligne smile

N'hésitez pas m'envoyer les votres. Je les renommerai et remettrai en partage wink

Si vous souhaitez nous aider à faire mieux l'année prochaine, n'oubliez de renseigner vos retours d'expériences

Il n'est pas trop tard pour partager vos listes matos et listes repas. Vous pouvez également relire et compléter le compte rendu collaboratif smile


Plus je marche moins fort, moins j'avance plus vite...

Si vous me contactez pour l'association, mieux vaut passer directement par wink

Hors ligne

#178 14-10-2018 08:26:19

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 311

Re : Camp itinérant 2018 : du 14 au 21 juillet 2018

Bonjour à tous
c'est dimanche, il pleut, on se le finit ce CR ? ou est ce qu'il faut le voter à la prochaine AG ?  big_smile (oui / non / ne se prononce pas)


profil ici

Hors ligne

#179 14-10-2018 12:09:52

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012
Messages : 1 042

Re : Camp itinérant 2018 : du 14 au 21 juillet 2018

J'ai ajouté quelques détails et photos. L'essentiel y est et je ne pense pas qu'il soit intéressant d'être exhaustif. Il y a certains jours avec 5 groupes qui ont des itinéraires différents, ce serait compliqué à suivre pour les lecteurs. On publie ?  big_smile

Dernière modification par Archimboldi (14-10-2018 12:17:11)


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#180 17-10-2018 15:17:51

lamouchy
Membre
Inscription : 26-08-2013
Messages : 233

Re : Camp itinérant 2018 : du 14 au 21 juillet 2018

Archimboldi a écrit :

On publie ?

oh, yes ! please  smile . Je guette le retour de ce CDB où j’aurais aimé venir (mais pas le bon timing pour moi).
Merci !

Hors ligne

#181 17-10-2018 23:12:14

JLG
Mi MUL
Lieu : Bas Armagnac
Inscription : 09-10-2012
Messages : 269

Re : Camp itinérant 2018 : du 14 au 21 juillet 2018

Archimboldi a écrit :

J'ai ajouté quelques détails et photos. L'essentiel y est et je ne pense pas qu'il soit intéressant d'être exhaustif. Il y a certains jours avec 5 groupes qui ont des itinéraires différents, ce serait compliqué à suivre pour les lecteurs. On publie ?  big_smile

Oui, des précisions viendront sûrement dans son prolongement. roll


« Nous devons apprendre à vivre ensemble, comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble, comme des idiots » - Martin Luther King
"Personne n'est clandestin. Dans nos montagnes, il n'y a que des hôtes de passage." Erri de Luca

Hors ligne

#182 03-11-2018 18:46:34

Opitux
Jeune padawan
Lieu : 06
Inscription : 13-01-2013
Messages : 4 718

Re : Camp itinérant 2018 : du 14 au 21 juillet 2018

Pas eu le temps des derniers temps. Pour ceux qui ont relu, ça vous semble OK ?


Plus je marche moins fort, moins j'avance plus vite...

Si vous me contactez pour l'association, mieux vaut passer directement par wink

Hors ligne

#183 05-11-2018 13:57:17

Brooks
Membre
Lieu : Bruxelles
Inscription : 30-12-2012
Messages : 240

Re : Camp itinérant 2018 : du 14 au 21 juillet 2018

Opitux a écrit :

Pas eu le temps des derniers temps. Pour ceux qui ont relu, ça vous semble OK ?


Chouette compte-rendu!  Je viens de rajouter quelques éléments :-)

Hors ligne

#184 14-01-2019 19:20:28

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 311

Re : Camp itinérant 2018 : du 14 au 21 juillet 2018

Bonjour. je n'ai plus randonné depuis 3 mois alors il faut au moins que je lise des CRs pour garder le moral. celui çi me manquait. tout le contenu ci dessous est copié/collé depuis le framapad ans aucune modification, sinon dans 3 Mois c'est perdu.

ÍBonjour HLCompte rendu collaboratif du Camp Itinérant 2018



Remarques Rédaction en cours

[Opitux] L'introduction rédigée par Archimboldi me semble trop "personnelle" pour un récit collaboratif. =>[Archimboldi] Tout à fait, j'ai enlevé les phrases avec "je". N'hésitez pas à tailler dans le gras si vous l'estimez nécessaire, le pad est là pour ça. wink

A propos du jour 3 : je vois un teasing sur l'identité du couple qui s'est perdu. On essaie de garder leur anonymat jusque plus loin dans le récit ? ==> Il y a 2 Teasings , le premier porte sur l'identité du couple sorti des fourrés (tout sourire) et le second sur le couple qui s'est perdu en fin de journée. De même que 1+1=1, il y a deux questions mais une seule réponse - indice https://youtu.be/FTKV29C7yJE .

Quid des shamallows ?
> [Brooks] Je viens de rajouter quelques éléments et photo pour la saga "shamallows" et introduit une réclamation pour le J7 ;-) :-D   + Question: c'est quoi un "rau" (J6)???

U
Jour 1 (Arrivée - Samedi 14 juillet)

Pour cette édition 2018, l'idée a été de positionner l'accueil du départ de la randonnée itinérante à un lieu de bivouac situé à quelques kilomètres du parking. Ainsi, les premiers arrivés profitaient d'un cadre de verdure sympa plutôt que d'un parking pour attendre les derniers. Par contre, la logistique devient un peu plus complexe pour organiser l'accueil et le repas "auberge espagnole".

Longue journée dans la voiture pour Archimboldi, Azerty, BigCactus, Guichen, oli_v_ier et Stefan.
A la pause de midi, la chaleur est déjà écrasante avant même de commencer à marcher. Petit coup d'oeil sur l'itinéraire des prochains jours. Pas beaucoup d'eau, dis donc...

Le groupe retrouve Doc sur le parking à 17h
Pesée des sacs. L'itinéraire repasse ici demain après-midi, on n'emmène donc que 24h de bouffe. L'auberge espagnole de ce soir ainsi que l'eau, ça pèse déjà bien assez !
D'après Doc, le bivouac ne serait qu'à 30 minutes.

Certains commencent très MUL en confiant leurs sacs à doc, qui rejoint le bivouac en 4x4 pour déposer de l'eau.

Arrivée au bivouac une heure plus tard, quelques MUL sont déjà là.

Les organisateurs nous font remplir une petite fiche d'inscription permettant de faire le point sur nos allergies, problèmes de santé, numéro de téléphone, et les coordonnées des personnes à contacter en cas d'urgence.

Tant que l'on est encore peu nombreux, chacun en profite pour squatter le meilleur spot de bivouac possible. C'est aussi un excellent moyen de distinguer les gens sociables (qui vont rapidement former un village d'abri même si l'endroit n'est pas des meilleurs) des solitaires qui partent s'isoler sous les arbres. Sans parler des ronfleurs, qui partent à l'autre bout de la forêt. (Quitte à dormir comme une souche, autant que ce soit sur un sol moelleux).

On se regroupe, les bouteilles (en verre) et la charcuterie passent de main en main, plusieurs techniques sont tentées pour décapsuler les bières. Le cercle s'élargit au fil des arrivées. Des alcools forts sont débouchés (un délicieux Armagnac en particulier) tandis que d'autres se bricolent un réchaud Alarash. Les desserts commencent à peine à circuler que certains calent déjà. Autant pour la purée en poudre prévue pour ce soir, le dernier gâteau breton difficilement terminé fait place au suivant, plus calorique que jamais, mais moins que celui d'après....

Les discussions vont se poursuivre jusque tard dans la soirée, pour certains les frontales seront de mise pour retrouver  leur bivouac, quand il ne s'agit pas carrément de trouver un spot !

La nuit sera paisible sous les arbres.


Jour 2 (étape 1 - Dimanche 15 juillet)
...
Nous sommes donc 27 ! Aujourd'hui, l'itinéraire est une boucle d'un dénivelé et d'une difficulté semblable à ce qui nous attend cette semaine.
Tout le monde est matinal. On aurait pu partir à 7h30, n'eût été un orage que l'on choisit d'affronter... sous un arbre.

6593_2018-07-15_07-46-53_camp-itinerant-2018_jlg_14-10-18.jpg

Nayana a été malade cette nuit, l'itinéraire du jour revenant ici ce soir, elle choisit de rester pour se reposer. Nous suspectons qu'elle ait également permis à certains de laisser quelques affaires sous surveillance...

Départ du groupe à 8h15 depuis la Sarna (1300m), sous la pluie. Tout le monde randonne ensemble aujourd'hui, afin de vérifier que chacun a bien le niveau requis pour s'engager sur les 6 jours d'itinérance à venir. La journée devrait également permettre d'identifier naturellement quelques groupes de niveau. Du moins, c'est ce que les organisateurs pensent. Mais, ce ne sera pas le cas puisque nous resterons assez naturellement tous ensemble.
Passage à proximité de la grotte de l'Ours, exploration avec les enfants.
Passage par le col de la Sarna, carrefour de la royale, pas de l'âne, puis arrivée au sommet de la Sambue (1575m)
Descente vers le pas de la Sambue, pause déjeuner devant le Scialet de Malaterre (il s'agit d'un puits de 10 m de large et de 120 m de profondeur).
Après la pause déjeuner, redémarrage laborieux en plein soleil, montée aux Rochers d'Herbouilly (1560m), table d'orientation et point de vue remarquable.

11756_img-0286_23-07-18.jpg
image : des gens en haut d'une montagne

Descente vers la plaine d'Herbouilly (1300m) et réapprovisionnement en eau à la source.
Il est bientôt 16 heures et il y a un match ce soir (finale de la coupe du monde de foot), un premier binôme quitte le groupe direction les voitures pour descendre à Villard de Lans.
Le reste du groupe rejoint le parking du site nordique d'Herbouilly où certains malins récupèrent les provisions des 6 prochains jours laissées "en dépose" dans les voitures. Hé hé hé. Certains randonnaient effectivement avec 3 ou 4 kilos de moins sur le dos aujourd'hui. Le groupe se scinde en deux, 7 autres personnes vont également rejoindre Villard de Lans pour assister à la finale, tandis que le reste de la troupe rejoint le lieu de bivouac à pied. Une nouvelle fois, quelques uns confient leurs sacs à Doc, qui s'apprête à rejoindre la zone de bivouac en voiture, afin de nous fournir un jerrican d'eau. En déposant l'eau et les sacs, il ignore encore qu'il s'apprête à ramener la voiture à St Martin en Vercors, à 10 km de là, avec dans le coffre 2 sacs à dos qui manqueront à l'appel.

A Villard de Lans les amateurs de suspense retrouvent wax et domi33 à la terrasse d'un café. Tout se passe bien, la bière coule à flots et l'équipe de France termine championne du monde. Le groupe quitte l'effervescence qui gagne la population pour remonter au calme dans la montagne.

Il leur faudra une nouvelle heure de marche pour retrouver la plaine de la Sarna. Arrivés au bivouac, nous découvrons qu'Opitux et Oli_v_ier n'ont pas leurs sacs à dos. Doc, injoignable, doit arriver ce soir tard ou demain matin, à pied depuis St Martin en Vercors. Il ignore qu'il doit ramener également 2  sacs à dos. De notre côté, nous ignorons qu'ils sont restés dans le coffre de la voiture.

Le ciel est menaçant pendant le repas, finalement un gros orage éclate peu avant la tombée de la nuit, nous obligeant à nous réfugier dans nos abris respectifs. Il nous manque décidément des abris communautaires pour ces soirées pluvieuses, venteuses, ou froides.
Doc n'est toujours pas revenu, on s'organise donc pour palier à l'absence de certains sacs : sitpads, vêtements en rab, partage d'abris, Opitux et Oli_v_ier ne resteront pas dehors ! Par contre, ils resteront dans une certaine incertitude pendant quelques heures.
Finalement, tout rentrera dans l'ordre. Nous retrouverons Doc et les sacs à dos manquants un peu avant minuit.  (Un très grand merci à papa Doc qui a gentiment fait la route de nuit pour venir redéposer les sacs).


Jour 3 (étape 2 - Lundi 16 juillet)

Pour gérer la sécurité de chacun, l'association propose de constituer des petits groupes autonomes, se tenant au courant par sms à 12h et à 18h. En effet, rester une journée entière dans un groupe de 27 personnes n'est ni agréable ni simple à gérer. Mais, la pluie matinale et l'orage de la veille n'ont pas permis d'expliquer clairement le concept que l'asso souhaitait mettre en place cette année. L'idée consiste à créer des groupes selon des critères variés que les participants sont libres de choisir. Ainsi, un groupe peut souhaiter partir très tôt (6h30 ou 7h) pour avoir du temps le soir au bivouac. Un autre groupe peut souhaiter prendre son temps et marcher doucement en partant à 9h. Les amateurs de sieste peuvent ainsi créer un groupe qui fera une grosse pause à midi ! Un groupe de photographes, au rythme différent, peut aussi se constituer. Le mot d'ordre est simple : les membres d'un groupe doivent se surveiller les uns les autres et arriver ainsi ensemble le soir au bivouac...  Nous partirons à 3 groupes pour finir à 7... preuve que randonner en groupe est un concept pas si simple à mettre en oeuvre.

Groupe des "Gazelles" : départ 7h30 - Wax, Nolok, Guichen, Stefan, Azerty, Doc, Eraz.
Groupe du "Milieu" : départ 7h50 - Brons, Dede07, Domi33, Pala2, JLG, Archimboldi, xROMUx, Clems190, Brooks, Hekla
Groupe "va piano" : départ 8h10 - Oli_v_ier, Opitux, Nayana, Anata, Paul, Matthieu, Olivier59, Tiny,  BigCactus, Emmi, et Simon (qui nous quittera à midi)

Premier groupe :
Départ à 7:30 heures du groupe wax, eraz, nolok, doc, azerty, guichen et Stefan
(Tiolache du haut à 10h)
On quitte la Sarna en passant à nouveau devant la grotte de l'Ours et le col de la Sarna, mais on tourne cette fois çi à droite vers la plaine de Darbounouse. Au bout de la plaine nous rejoignons le GR 91 que nous suivrons jusqu'à la Jasse du Play (1629m), lieu du déjeuner. Nous passerons devant les fontaines du Playe et de la Chau mais celles-ci coulent 'petit pipi'. Le temps est couvert, il commence à pleuvoir, et l'orage menace. Nous décidons par prudence de ne pas monter au Grand Veymont et restons sur le GR encore un peu. Puis nous quittons le GR vers la gauche pour monter au pas des Chattons puis à la cabane des Aiguillettes (1923m), lieu de bivouac, situé au pied du Grand Veymont et de son petit frère. L'endroit est superbe. Mais le groupe s'est scindé en deux dans la journée car Wax et Nolok, emportés par leur élan n'ont pas vu la bifurcation et sont restés sur le GR jusqu'à ..... bien trop loin. Hop, carton jaune wink Comme nous arrivons tôt au bivouac (enfin, sauf Wax et Nolok), nous avons le temps pour une partie de frisbee au soleil.

11756_img-0294_23-07-18.jpg
image : des gens jouant au frisbee

Puis eraz tente de nous apprendre à jouer à la p*te dans la Cabane. La cabane est habitée pour la semaine par une jeune fille en quête d'isolement. ça tombe bien nous sommes 27 à débarquer. L'orage menace mais sans plus, nous ferons juste face à une averse de grêle au moment de monter les abris.
A 10 minutes de la cabane, la source des Bachassons coule relativement bien et permet à tout le monde de faire le plein et la toilette.

Deuxième groupe : "Les Anciens"
Un départ sur les chapeaux de roues et nous attendons bien au moins 30 minutes avant de faire la première pause. La vue d'un campement au début de la plaine de Darbounouse donnera une idée à 2 muls du groupe qui s'éclipseront quelques instants avant que le groupe ne se reforme non sans que des commérages se fassent. Le ciel se découvrant et la température montant, ne seront que des prétextes pour s'arrêter afin de se déshabiller progressivement. A la fin de la montée du canyon des erges le paysage sauvage des hauts plateaux commence à se dévoiler et nous finissons par retrouver le 1er groupe à la cabane de la Jasse du Play. Dans leurs grandes bontés, ils se sont bien étalés, ne nous laissant qu'une petite partie pleine de déjections (enfin on aurait pu se décaler un peu mais personne n'y a bien réfléchi smile ). L'heure s'y prêtant nous déjeunons, siestons et faisons sécher nos affaires. Ded nous nargue avec une conserve de lasagnes.
En repartant et après un ravitaillement en eau, une fenêtre météo se dessine pour monter au Grand Veymont. Quatre préfèrent le contourner par le GR scindant ainsi le groupe en 2. Les 6 autres attaquent la première partie montant jusqu'au pas de la ville des groupes de niveaux se forment tout en restant à vue. Les premières marmottes et autres vautours nous font régulièrement lever la tête et un peu oublier que nous devons rester unis. Au pas de la ville nous ne procédons pas à un regroupement et attaquons directement l'ascension un peu vertigineuse sur la crête. Au sortir de ce passage, et ne voyant plus 2 personnes, nous faisons une pause pour attendre tout le monde. En vain puisque Tiny (du 3ème groupe) nous rejoint en nous confirmant qu'il n'y a personne dans la pente. Nous poursuivons donc la montée jusqu'au sommet non sans devoir traverser un champ de bouquetins pas très impressionnés de nous voir. Si le sommet est dégagé, les nuages sont bien présents et accrochent les autres reliefs mais la vue est belle. Pendant que certains nourrissent un chocard avec du saucisson, Ded07 préférera chasser les souris...
Puis vient la longue descente sur le bivouac où nous retrouvons le 1er groupe attablé dans la cabane autour d'un jeux de cartes.
Après quelques inquiétudes, le couple d'égarés nous rejoindra un peu plus tard. Mais qui sont-ils ?


Troisième groupe : "va piano"
Nous partons les derniers et y allons doucement, fidèle à notre devise "chi va piano, va sano e va lontano". La pluie ne dure pas, dommage pour les escargots que nous sommes ! A peine partis, la blague de la semaine se produit sous nos yeux ! Arrivés à la plaine de Darbounouse, au bout d'à peine 1h de marche, nous voyons sortir des fourrés, tout sourire, un couple de randonneurs légers dont nous tairons le nom et appartenant au groupe précédent. Les hypothèses iront bon train pour trouver une explication rationnelle à cette échappée romantique... La suite du récit, délectable, nous donnera la réponse à ce mystère... (teasing big_smile ). Ceci dit, le principe de "chaque groupe reste groupé" n'aura pas duré plus d'1h... ce qui n'est pas très rassurant. Et c'est à se demander si on peut raisonnablement continuer à proposer cette formule dans ce cadre associatif. hmm Cette question occupera les esprits des organisateurs toute la semaine... hmm
A midi, nous voyons le Grand Veymont s'habiller de nuages blancs-gris, et nous testons nos tenues de pluie. Nous décidons de ne pas monter.
Arrivé à la fontaine de la Chau, Tiny prend la décision de quitter le groupe et de randonner sous sa propre responsabilité. Nous l'en dissuadons et lui expliquons que nous préférons qu'il reste avec nous. Il souhaite monter au Grand Veymont, comme indiqué sur l'itinéraire prévu. Nous serons soulagé d'apprendre qu'il retrouvera le second groupe peu après son départ, dans la montée. Nous héritons donc nous aussi d'un carton jaune pour n'avoir pas réussi à rester en groupe. hmm
Comme Wax et Nolok, nous ratons la sortie du gr et nous sommes bons pour revenir sur nos pas sur 500 mètres environ. big_smile
Nous arriverons au bivouac à 17h30 et apprendront que tout le monde est là, sauf 2 personnes quelque part, mais où ?



Jour 4 (étape 3 - mardi 17 juillet)

Ce matin, TIny et Domi33 nous quittent. Nous sommes désormais 25 !
Les groupes se forment et se déclarent au président le matin.

Groupe 1 : départ 7h30 - Doc, Guichen, Stefan, Nolok, Azerty
Groupe 2 : départ 7h45 - Brons, Ded07, Wax, Clems190, Pala2, Brooks, Hekla, Emmi, Archimboldi, JLG, xROMUx, Eraz
Groupe 3 : départ 8h -  BigCactus, Olivier59, Paul, Matthieu, Nayana, Opitux, Anata, Oli_v_ier

Départ 8h du groupe nolok, guichen, azerty, stefan et doc.

Quelques edelweis parsèment les abords du sentier.

Descente vers la plaine de la Queyrie et les anciennes carrières romaines, on passe devant l'arbre seul qui est effectivement tout seul (d'où son nom).

11756_img-0305_23-07-18.jpg
image : l'arbre seul

Beaucoup de monde à la cabane du pré Peyret (+/- 1600m) où l'on retrouve les GR 91 & 93. La fontaine des Endettes coule très peu, il faudra 30 minutes pour nous réapprovisionner en eau. On quitte brièvement le sentier pour grimper sur la montagne de Peyre Rouge (1768m), magnifique point de vue sur le plateau du Vercors.
Le coin étant très sauvage, la partie du 2ème groupe étant monté au sommet décidera de continuer en hors sentier à travers estives et lapiaz pour essayer de rejoindre le lieu de pique nique à vue. Ce qui fut presque fait, le GR n'étant retrouvé qu'à quelques minutes de la décharge (pardon, du lieu d'exposition de matériels Muls délicatement et harmonieusement disposés dans l'herbe pour sécher).
Pause déjeuner aux quatre chemins du Jas Neuf (1588m) où tous les groupes se retrouveront.

6593_p7170037_14-10-18.jpg

On suit ensuite le GR91 qui monte à 1900m d'altitude sur la montagne de Die, puis reste à cette altitude presque jusqu'à la fin de la journée.
Emmi souffre dans la montée, une dizaine de personnes resteront avec elle pour l'accompagner jusqu'au bivouac.

A l'arrivée au bivouac c'est la désolation, la source est à sec. Les premiers arrivés ont juste réussi à tirer 8 litres d'eau que l'on garde précieusement, mais à 25 on ira pas loin avec si peu. Avant de se résoudre à descendre du plateau pour aller dormir à Châtillon en Diois, on organise une petite expédition pour aller voir les 3 sources référencées sur la carte qui se trouvent à l'extrémité du plateau. On trouvera de l'eau en quantité à la source de Font Froide (Entre temps, l'information aura aussi été récupérée par Wax qui était allé se renseigner auprès du berger pour savoir quelles pouvaient être les alternatives à la source à sec). L'extrémité du plateau a un aspect de bout du monde avec des falaises à pic de tous les cotés, et la vue sur la plaine, très loin en bas. Quelques bouquetins, jaloux des vantardises de Big Cactus sur la taille de son paquet de shamallows, subtilisent ces derniers alors qu’en bon pasteur il œuvre pour la collectivité. 


11756_img_0319_01-08-18.jpg
image : nolok et guichen remplissent des bidons

Le bivouac sera quand même déplacé sur le pré les Assiers pour se rapprocher de la source et permettre de refaire le plein avant le départ le lendemain matin. Pendant la nuit, les chamallows-fantômes de Big Cactus circulent d’abri en abri.


Demain c'est la grosse journée, organisation de trois itinéraires,
un groupe fera la rando prévue par le cirque d'Archiane, 1800m D+
une second groupe planifie une  rando de l'extrême, c'est la même mais en descendant jusque Châtillon en Diois pour se taper un resto, compter de 200 à 400m de D+ supplémentaire
le troisième groupe partira à rebrousse chemin sur le GR jusqu'au lieu du déjeuner de la veille puis rejoindra la cabane de Chaumailloux (1669m), lieu du bivouac.


Jour 5 (étape 4 - mercredi 18 juillet)

Groupe 1 : départ à 7h : Doc, Azerty, Brons, Ded07, Clems190, Oli_v_ier, Nolok, Wax
Groupe 2 : Pala2, Guichen, Stefan, Olivier59, Paul, Matthieu, Emmi, Anata
Groupe 3 : départ 8h - Brooks, Hekla, Opitux, Nayana, Eraz, JLG, Archimboldi, xROMUx, BigCactus


Groupe 1 :
Départ 7h du groupe nolok, wax, oli_v_ier, azerty, doc, clems190, brons et ded07
Comme planifié la veille, ce groupe se séparera en 2 groupes de 4 personnes qui se retrouveront finalement en fin de rando après la montée du cirque d'Archiane.
Il fait déjà très chaud ce matin, et le rythme de marche est soutenu, heureusement la descente vers Archiane se fait en grande partie à couvert.
On croise un premier ruisseau. Habitués aux sources, on n'a pas vu autant d'eau depuis plusieurs jours, c'est l'abondance, on refait le plein, on se lave, on se rafraîchit. Puis c'est l'inspection après avoir marché dans les hautes herbes car on est pleins de tiques.

Juste avant d'arriver à Archiane, un pont enjambe un ruisseau, c'est le fleuve du vercors. baignade.

Dans Archiane, point de rando de l'extrême, il y a bien un refuge mais on refuse de nous servir,  ni à manger ni à boire. On trouvera tout de même une "buvette" tenue par un couple de personnes fort âgées et on en profite pour faire une pause à l'ombre. Soda, pain et pâté de campagne.

11756_38fa9cbc-f2a1-4a84-8610-d4900e04e20d_26-07-18.jpeg
image : oli_v_ier, wax et nolok mangent du pâté

Nota : pour la 2ème partie du groupe, ayant pratiquement 1h de retard à Archiane, notamment suite à un petit extra hors sentier à travers bois, l'arrêt dans le village sera bref, sans baignade, pâté et soda.

Au départ d'Archiane (800m), il est midi, c'est parti pour la grosse montée en plein soleil, on emprunte le GR93 dans la combe de l'Aubaise jusqu'à arriver à 1400m d'altitude. Perturbé par le rythme de marche de la matinée et gavé d'EPO (Excès de Pâté Ostensible), azerty part comme une balle pour craquer après seulement 100m de D+. les 500m restants se feront dans la douleur.

A la moitié de la montée nous avons le droit à un peu de fraîcheur grâce à la végétation puis le chemin passe à l'ombre au ras des falaises dans un courant d'air réparateur.

11756_img_0328_01-08-18.jpg
image : wax devant un jeu de mots

On quitte le GR pour une dernière montée sur la droite jusqu'à arriver à 1600m.  On s'installe là au frais en attendant les 4 autres membres du groupe. Pendant un moment on entend un fort accent Ardéchois de l'autre coté de la combe, pas de doute possible c'est l'un des nôtres. C'est ded07 qui n'a pas pris l'intersection et est monté par le GR du mauvais coté. Il est bon pour un aller-retour gratuit.

La suite du chemin  se fera en partie à la boussole en hors sentier, nous retrouverons un sentier après la fontaine Pourrie qui nous emmènera jusqu'au bivouac de Chaumailloux.
Arrivée du groupe vers 18h30 (de mémoire).

11756_img-0332_23-07-18.jpg
image : vue du bivouac depuis la source


Groupe 2 :
    Le groupe opte pour l'itinéraire bis, qui rebrousse chemin sur la moitié du trajet précédent avant de bifurquer vers la cabane de Chaumailloux pour le bivouac..
    Bien que la veille nous ayons convenu de partir à 7h30 pour éviter le plus possible la chaleur, le départ est retardé de 45 min par l'expédition à la source.
Midi : le groupe mange en bas.


Groupe 3 :
Le groupe des éclopés mange en haut. Un paquet de shamallows passe étrangement de sac en sac, une magie vaudou à l'oeuvre ? Big Cactus a en tout cas eu la surprise de voir son sac de bonbons remplacé par une pierre.
15h : croisement des 2 gr (au 4 chemins).
16h : groupes 2 et 3 à la zone de bivouac.

Diner tous ensemble dans un grand cercle. Une famille de moldu Non-MUL a quelques difficultés pour monter son tarp. On peut dire qu'ils sont tombés au bon endroit au bon moment, un petit cours est organisé !

6593_p7180046_14-10-18.jpg


Jour 6 (étape 5 - jeudi 19 juillet)

Groupe 1 : départ 7h15- : Oli_v_ier, Guichen, Stefan, Wax, Eraz, Pala2
Groupe 2 : départ 7h30- : Olivier59, Paul, Matthieu
Groupe 3 : départ 8h- : Ded07, Brons, Clems190, JLG, Nolok, Doc, Azerty, xROMUx
Groupe 4 : départ 8h- : Emmi, Bigcactus, Anata, Brooks, Hekla, Opitux
Groupe 5 : départ 8h- : Nayana, Archimboldi


départ 8h du groupe brons, azerty, nolok, ded07, xromux, Clems190, doc et JLG

Avant de quitter le site de Chaumailloux, nous faisons un détour par la grotte et le monument funéraire qui rappellent les événements tragiques survenus en ce lieu le 22 juillet 1944. Lors de la descente du pas de l'aiguille nous croisons plusieurs personnes qui montent préparer le site pour les commémorations qui auront lieu dans 3 jours. Malgré les années passées les souvenirs de la guerre sont à fleur de peau.

Il est 10 heures quand nous franchissons le rau du pas de l'aiguille, et tout le monde s'installe pour la toilette et la lessive.

11756_img_0336_01-08-18.jpg
image : jour de lessive

Par le plus grand des hasards (enfin pas tant que ça, Doc ayant judicieusement tracé le parcours en fonction), le chemin passe juste devant une ferme et sa boutique. Cest la razzia sur les pâtés et les saucissons.

Nous traversons un hameau (1022m) et faisons le plein d'eau à la fontaine.

11756_img_0337_01-08-18.jpg
image : une fontaine et une grenouille

Puis nous attaquons la montée sous le Mont Aiguille jusqu'au col de l'Aupet (1627m) pour la pause déjeuner. Ahhhhh manger du pâté à la cuillère, c'est top et c'est meilleur que la semoule.

Suit la montée au pas de la Selle (1794m) puis on passe sous le sommet de Montaveilla (1979m) qui nous ramène à la fontaine des Bachassons.

Nous revenons donc sous le grand Veymont pour planter le bivouac devant la cabane des Aiguillettes. Nous n'avions pas pu monter au sommet lundi à cause des orages, alors nous y monterons demain matin si le temps le permet.

p
image : la cabane des aiguillettes au premier plan avec le grand et le petit Veymont en arrière plan

Pendant ce temps, l'inspecteur mène l’enquête… Mais où ont-ils planqué mes shamallows ?

7421_big_05-11-18.jpg
Image : Big scrutant l’horizon


ce soir c'est l'AG

6593_2018-07-19_20-44-18_camp-itinerant-2018_nayana_14-10-18.jpg


Jour 7 (étape 6 - vendredi 20 juillet)

Groupe 1 : départ 7h - Brons, Ded07, JLG, xROMUx
Groupe 2 : départ 7h15 -  Brooks, Hekla, Olivier59, Matthieu, Paul, Pala2
Groupe 3 : départ 7h15 - Azerty, Clems190, Stefan, Guichen
Groupe 4 : départ 7h20 - Eraz, Oli_v_ier, Nolok, Wax
Groupe 5 : départ 7h30 - BigCactus, Doc, Nayana, Opitux, Emmi, Anata, Archimboldi

A 9h45 : le groupe 5 récupère Clems190 et se trouve à la fontaine de la Chau (qui coule très peu). [       Le groupe 2 guidé par Brooks et Hekla s'égare et rattrape le groupe 5 à ce moment-là. Comme ces deux-là ne sont pas à leur coup d'essai (ils s'étaient déjà perdus sur l'ascension du Grand Veymont), ils sont accueillis par des huées et une haie de bâtons ! big_smile    ]  Décidément les légendes ont la peau dure ( :-* :-D !)  Je n’y étais pour rien !!!  Le deal était clair et explicite : je marchais un rien devant « m’occupant » des enfants ;-) , sans me soucier du chemin, et  les deux suivants pas loin derrière –armés de carte et de gps- étaient en charge de diriger aux bifurcations ;-)

A midi : le groupe 5 a été rejoint par le groupe 4 et le groupe 3

...
départ 7h du groupe guichen, stefan, azerty et Clems190
on ne fait pas l'itinéraire prévu , on préfère monter au grand Veymont (2341m)

11756_img_0366_01-08-18.jpg
image :les 2 groupes au sommet

De nombreux bouquetins le long de chemin qui descend du sommet. La vue est magnifique, avant de rejoindre les balcons par le pas de la ville (+/- 1900m)

11756_img_0370_01-08-18.jpg
image : vue magnifique et bouquetins

Clems190 ne descendra pas vers les balcons, il nous quitte au pas de la ville pour descendre directement vers la cabane de la Jasse du Play où nous le retrouverons en compagnie d'un autre groupe. Nous suivons l'itinéraire des balcons qui passe sous les falaises jusqu'à remonter sur les hauts plateaux au pas de Berrièves (1902m) juste au dessus de la Jasse du Play.

Deux superbes chiens, je pense que ce sont des bergers d'Anatolie avec leur traditionnel collier à pointes, viennent chercher leur ration de caresses auprès du groupe. Je ne sais pas si c'est parce qu'ils sont éloignés du troupeau et donc moins sur la défensive, mais ces chiens ont l'air bien moins cons que les patous.

11756_img_0375_01-08-18.jpg
image : un chien

On déjeune à Tiolache du bas, doc et Clems190, probablement tous les 2 en intox alimentaire, sont dans un état pitoyable, on débat brièvement de la meilleure conduite à tenir (les porter ou les enterrer sur place). Tentative de réapprovisionnement en eau à la fontaine du Tiolache, malheureusement elle est à sec.

11756_img_0376_01-08-18.jpg
image : la fontaine du Tiolache

Azerty choisit donc de repartir en arrière vers la fontaine du Play afin de refaire le plein d'eau et assurer la fin de journée ainsi que le repas du soir car il n'y aura pas d'eau au bivouac. Détour de 7km.

Le paysage est très varié tout au long de la journée, on est passé du paysage de montagne sec à la forêt de pins humide et d'un coup on se croirait dans les bois à l'automne.

11756_img_0378_01-08-18.jpg
image : paysage

jusqu'à l'arrivée dans la plaine de Darbounouse (+/- 1300m) pour le bivouac.

Au soir : stupéfaction ! Le paquet de douceurs sucrées est parvenu entre les mains d’Eraz… principale victime (envisagé) des machinations shamallowesques de Big Cactus.  En bon prince, le premier proposera même un des bonbons au second !

Séance de vide-ton-sac puis tirage au sort des abris juste avant l'orage.

11756_img_0395_01-08-18.jpg
image : abri d'oli_v_ier squatté par eraz

11756_img_0397_01-08-18.jpg
image: abri de eraz squatté par nolok

11756_img_0398_01-08-18.jpg
image : abri de pala2 squatté par BigCactus

11756_img_0381_01-08-18.jpg
image : abri de nolok squatté par azerty

6593_2018-07-20_20-24-51_camp-itinerant-2018_nayana_14-10-18.jpg
image : Nolok, comme un prince sous l'abri d'Eraz

Le groupe 1 s'est chopé l'orage de grêle en arrivant à la nuit tombante au bivouac.. Que d'eau!


Jour 8 (étape 7 - samedi 21 juillet)

Groupe 1 : départ 8h30 : Guichen, Doc, Azerty, Stefan, Emmi, Brooks, Hekla, Clems190, Oli_v_ier
Groupe 2 : Olivier59, Matthieu, Paul, Opitux, Nayana, Eraz, Wax
Groupe 3 : Pala2, Archimboldi, Nolok, Anata, Ded07, Brons, JLG, Bigcactus, xROMUxo

L'orage a donné de la grêle en début de soirée, mais la nuit a été calme. Ambiance particulière au réveil, c'est le dernier jour, la plaine de Darbounouse sous la brume matinale

11756_img-0380_23-07-18.jpg
image : la plaine de Darbounouse sous la brume matinale

départ 8h30
apéro 11h
resto 12h

6593_2018-07-21_12-11-48_camp-itinerant-2018_nayana_14-10-18.jpg

sur la route du retour vers la Bretagne, on déposera BigCactus dans son patelin du loir et cher. Il nous accueillera à nouveau pour la nuit et nous fera découvrir sa voiture MUL, le vélomobile.

11756_img_0400_01-08-18.jpg
image : le vélomobile

Belle façon de conclure cette semaine.


profil ici

Hors ligne

#185 14-01-2019 19:35:21

Opitux
Jeune padawan
Lieu : 06
Inscription : 13-01-2013
Messages : 4 718

Re : Camp itinérant 2018 : du 14 au 21 juillet 2018

Salut Azerty,

Merci pour ce rappel.
Il suffit de le modifier, ce que je viens de faire, pour repartir pour 6 mois sur le framapad. Il s'agit d'un compte rendu collaboratif, donc puisque niveau asso, on est à la bourre, si vous êtes ok, on le publie en l'état, moins les commentaires wink
Faites vos dernières modifs et zou  cool


Plus je marche moins fort, moins j'avance plus vite...

Si vous me contactez pour l'association, mieux vaut passer directement par wink

Hors ligne

#186 14-01-2019 20:02:48

JLG
Mi MUL
Lieu : Bas Armagnac
Inscription : 09-10-2012
Messages : 269

Re : Camp itinérant 2018 : du 14 au 21 juillet 2018

Opitux a écrit :

Salut Azerty,

Merci pour ce rappel.
Il suffit de le modifier, ce que je viens de faire, pour repartir pour 6 mois sur le framapad. Il s'agit d'un compte rendu collaboratif, donc puisque niveau asso, on est à la bourre, si vous êtes ok, on le publie en l'état, moins les commentaires wink
Faites vos dernières modifs et zou  cool

Yes...  cool


« Nous devons apprendre à vivre ensemble, comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble, comme des idiots » - Martin Luther King
"Personne n'est clandestin. Dans nos montagnes, il n'y a que des hôtes de passage." Erri de Luca

Hors ligne

#187 17-01-2019 12:33:49

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012
Messages : 1 042

Re : Camp itinérant 2018 : du 14 au 21 juillet 2018

Publions !  cool


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#188 17-01-2019 15:13:46

martie
Membre
Inscription : 04-03-2011
Messages : 586

Re : Camp itinérant 2018 : du 14 au 21 juillet 2018

Bone idée que de publier ce CR!
merci azerty pour l'initiative et ceux qui y ont contribué...
en effet ça manquait un peu de retours ce camp de base itinérant (*)

bonne journée
martie


(*) bon OK, je n'ai rien à dire je n'avais qu'à y participer!

Hors ligne

Pied de page des forums