Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#26 22-08-2019 14:12:46

toufou
Membre
Inscription : 23-05-2005
Messages : 552

Re : Utilisation d'un pare-vent en titane avec un réchaud. Danger ?

j'ai brulé mon parevent en aluminium avec mon rechaud à gaz.

Pare-vent en alu posé sur le sol tout autour du réchaud. Je pense que au niveau supérieur, avec la popote, le pare-vent ne laissait pas beaucoup de sortie d'air. A un moment j'ai entendu un bruit de combustion important et j'ai eu l'impression que s'était créé une double combustion. J'ai pu rapidement déplacer le pare-vent et il avait commencé à brûler par le haut !

je ferai plus attention la prochaine fois

Hors ligne

#27 22-08-2019 22:25:28

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 2 817
Site Web

Re : Utilisation d'un pare-vent en titane avec un réchaud. Danger ?

On avait abordé le sujet sur le topic de préparation pour la traversée du Vecors en raquette de cet hivers (et le topic qui en a découlé centré sur les réchauds et leur rendement, et donc les paravents).
La logique voudrait qu'on utilise toujours un disque (une simple feuille alu a minima) entre la cartouche et le bruleur, pour éviter que la chaleur du bruleur n'impacte la cartouche.

A noter le passage de l'air (bas>haut) ne suffit pas à éviter le phénomène, vu qu'une partie est due aux infra-rouges.

Après, dans certains cas, certains chauffent volontairement la cartouche.
Le cas typique est par température très basse, pour éviter que le gaz reste sous forme liquide dans la cartouche (principalement le butane qui reste liquide à 0° ou moins).
J'ai vu sur certains forum l'usage de fil de cuivre, entourant la cartouche d'un côté et en contact avec la flamme de l'autre.
Et divers autres techniques du même acabit...

Bref, faut garder en tête que c'est potentiellement dangereux et qu'il y a eut des accidents (dont certains graves, voir fatals).

Pour l'hivernal, je ne peut que conseiller les réchauds à cartouches inversées et déportées.
Pas de soucis de gaz restant sous forme liquide et on peut utiliser un paravent complet autour du bruleur sans risque.

Pour un usage par température clémentes avec un réchaud classique (avec cartouche sous le bruleur), toujours utiliser un disque de séparation me semble indispensable... mieux vaut jouer la sécurité et ça ne pèse pas bien lourd.
wink

Hors ligne

Pied de page des forums