#1 26-11-2019 11:27:19

Doomlike
Membre
Inscription : 03-05-2016
Messages : 140

[Questions multiples] Bivouac sur neige

Bonjour,

Avec ma copine nous voulons tester le bivouac hivernal en randonnée raquette dans les alpes autour des 2000m.

Nos 1er tests se feront évidemment à proximité de cabanes pour avoir un back up en cas de soucis.

Pour le couchage nous disposons actuellement :
-    Matelas : synmat HL duo : 910g, RV=3.2
-    Couette DIY : 950g dont 500 de duvet 850 cuin
-    Tipi Aston (toile ext 625g, chambre interne 666g que nous n’utilisons plus)
-    Polycree
-    Vêtement : collant + TSML mérinos + polaire + doudoune

Dans les Vosges nous avons testé ce système par -9°C au plus froid à l’extérieur de la tente avec la chambre intérieure et sans la doudoune. Nous n’avons pas eu froid et le temps était sec.
Au Pérou, à 4500m, nous avons eu au minimum -6°C à l’extérieur de la tente. Nous avons eu un peu froid, notamment au niveau des hanches, mais le temps était humide et nous étions très haut en altitude.

Bref pour bivouaquer sur la neige, je souhaite booster ce système de couchage sans me ruiner et sans utiliser la tente intérieure qui est trop lourde.

Déjà le matelas est surement un peu juste. Ajouter les sitpads (morceaux de thermarest Zlite) sous les hanches serait-il suffisant ? Ajouter une couverture de survie sous le matelas aura-t-il un impact (le matelas ne dispose pas de couche aluminisée) ?

Pour booster le duvet je pense utiliser en drap de sac des SOL ESCAPE bivvy ou un modèle DIY en tyvek reflex de chez Extrem Textil.
A priori, nous devrions pouvoir descendre à -15°C sans soucis. Est-ce suffisant la plupart du temps ? A priori nous aurons une bonne visibilité sur la météo et nous éviterons les périodes de grand froid.
L’utilisation de ce type de drap ne rend pas inutile la couverture de survie sous le matelas ?
Vaut-il mieux deux SOL ESCAPE, un modèle DIY 2 places ou deux modèles DIY 1 place ?

Je pense aussi à l’utilisation d’un sursac en tyvek reflex et d’un drap de sac en polartec alpha (de mémoire, comme le PE de tolliv). Cela permettrait d’avoir un système plus polyvalent et repousserait le point de rosé en dehors du duvet si je ne trompe pas ?

Enfin, dernière question, sur la neige le moyen le plus sûr et le plus léger d’arrimer un tipi est d’utiliser des ancres à neige et des poids mort disponibles ?

Merci pour vos éclaircissements !

Nicolas

En ligne

#2 26-11-2019 12:28:16

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 3 044

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Enfin, dernière question, sur la neige le moyen le plus sûr et le plus léger d’arrimer un tipi est d’utiliser des ancres à neige et des poids mort disponibles ?

Cela dépend de la neige. Parfois la neige est très dure, à la limite de la glace, parfois elle est très profonde, parfois elle est fine ou bien elle est soufflée et alors le sol gelé dégagé est très dur. Dans ce cas il faut des clous.

Mais la plupart du temps ce n'est pas le cas. Le plus léger c'est d'utiliser ses bâtons et/ou les skis (éventuellement raquettes). Sachant que si on utilise les raquettes ou les skis il est alors difficile de se mouvoir si la neige est profonde.

Selon l'état de la neige on peut se servir des ces ancrages comme de grands piquets, ou bien comme corps mort.

Après il y a plein d'autres moyens plus ou moins pratiques, solides ou légers. D'autres vont développer.


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#3 26-11-2019 15:20:20

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010
Messages : 2 805

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Pour l'ancrage de la tente, je fais pareil qu'ith. J'ajoute que parfois je sépare les brins des bâtons qui ne servent pas à dresser l'abris pour obtenir des grosses sardine. Les rondelles peuvent aussi servir d'ancre à neige. Les piolets sont également parfaits. Je n'utilise pas la sonde comme ancrage car j'estime qu'elle ne doit servir qu'à sonder.
La couette à 500gr de duvet, c'est pour vous deux ou une chacun ?

Hors ligne

#4 26-11-2019 15:34:07

Doomlike
Membre
Inscription : 03-05-2016
Messages : 140

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

C'est une pour deux, on mutualise notre chaleur.
Elle contient environ la même densité en gr/m² de duvet que la couette 2 places de cumulus mais les dimensions sont bien réduites (peut être un peu trop).

En ligne

#5 26-11-2019 16:22:01

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 449

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Kikoo Doomlike wink

Pour avoir une installation au top dans la neige, tu doit pourrir ton tipi, tendre ta toile depuis l'intérieur et fabriquer une cuvette confort.

Je te conseille un arrimage avec corps morts (branches ou cailloux simplement attaché à un brin de dyneema et enterrés dans la neige).

Pour le pourrissage, dans une neige assez formée je découpe à la scie (ou je fais des encoches à la snowclaw) un V, sur tout le pourtour de la toile. Je conserve les blocs découpés posés à côté. Je glisse alors la toile à pourrir dans le V, et le rebouche avec les blocs découpés. Je tasse un peu et ajoute parfois quelques pelletées de neige. Dans une neige moins formée, je creuse à la snow clow et tasse un maximum pour compacter, quitte à attendre 1/2h-1h avant de passer à l'intérieur, pour être sûr que la toile soit bien prise dans la neige. Si tu n'as pas de toile à pourrir dans ton tipi, tu peux soit l'installer plus profond (mais c'est pas toujours faisable ou très pratique), tu perd beaucoup en habitabilité également, soit coudre 20-30 cm de silnylon sur le pourtour (même à l'arrache), c'est une opération simple et rapide.

Pour la tension de la toile, je creuse une cuvette correspondant à l'emplacement des tapis de sols (genre 5-10 cm pas plus). Le but n'est pas d'avoir une fosse à froid dans laquelle dormir... mais une simple cuvette qui va vous empêcher de glisser sur la neige et que ton système de matelas, tapis de sol, etc ne glisse ou se désolidarise. La neige creusée est simplement répartie sur les bords en tassant fortement vers l'extérieur : cela va parfaitement tendre ta toile. Tu peux ainsi avoir une toile d'abri parfaitement tendue, sans le moindre faux-pli => moins de prise au vent, pas de flap-flap-flap très bruyant s'il y a du vent, pas de zones d'accumulation de neige, etc. De plus cela agrandit l'espace intérieur.

Voilà, c'est ma méthode en tipi pour avoir un confort optimum... mais un simple matelas posé dans la neige, ça marche aussi bien quand on a un peu l'habitude wink.

Pour l'augmentation de la Rvalue des matelas, de simples mousses/sit pads en complément sont effectivement très efficaces. De même que les sacs à dos sous les jambes, les chaussures sous les pieds, etc.

Je n'ai jamais compris l'utilisation d'une couverture de survie à même le sol... amha sans réel impact sur l'isolation.

Enfin le top du top reste une bouillotte qui va faire de votre sac de couchage (ou de votre couette) un palace de confort hivernal => une simple bouteille d'eau, platy, nalgène, etc fait parfaitement l'affaire. Eviter par contre d'y mettre de l'eau bouillante (pas bon pour l'étanchéité des platy, etc) : une eau à 60-70°C est largement suffisante. Et du coup vous avez de l'eau non gelée au matin pour démarrer la journée (ou la chauffe du matin si vous êtes adepte de cette solution, que je ne trouve pas pratique et très coûteuse en temps de randonnée).

Hors ligne

#6 26-11-2019 18:26:33

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 3 775
Site Web

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

eraz a écrit :

#546665Je n'ai jamais compris l'utilisation d'une couverture de survie à même le sol... amha sans réel impact sur l'isolation.

L'isolation en soit est nulle (ce n'est pas un morceaux de plastique de quelques microns qui va isoler).
Par contre le renvoie des infrarouges est en soit très efficace.
wink

Ainsi, un NeoAir Xlite, qui n'a pas pourtant pas d'isolant synthétique/duvet dedans, juste du film aluminisé (type couverture de survie), atteint un très honorable R3.2 (suffisant pour dormir sur la neige.

Doomlike a écrit :

#546638Déjà le matelas est surement un peu juste. Ajouter les sitpads (morceaux de thermarest Zlite) sous les hanches serait-il suffisant ?

C'est ce que je fais avec mon NeoAir (enfin, avec un plastique à bulles aluminisé).
Les fesses étant en général la zone la plus écrasée du matelas, ça permet de compenser.
J'ai testé jusqu'à -12° ainsi.

On peut aussi creuser une cuvette dans le neige sous le matelas, au niveau des fesses, et y mettre le sac à dos.

Doomlike a écrit :

#546638Ajouter une couverture de survie sous le matelas aura-t-il un impact (le matelas ne dispose pas de couche aluminisée) ?

Si le matelas n'en possède pas déjà une interne, le gain devrait être significatif.
Si on regarde un peu les gammes de matelas avec/sans (de conception de boudins similaire), je tablerai sur un grain de R+1.

Doomlike a écrit :

#546638Vaut-il mieux deux SOL ESCAPE, un modèle DIY 2 places ou deux modèles DIY 1 place ?

Perso je partirai sur un DIY 2 places, histoire de continuer à mutualiser la chaleur.
Mais plutot que fabriquer un sursac, je garderai le concept de la couette (ou du quilt) avec une protection que sur le dessus (et la couverture de survie sous le matelas).

A utiliser à l'intérieur de la couette, pour un gain maximal du renvoie d'IR (et pouvant dépanner par dessus la couette en condition moins froide mais humide).

Dernière modification par Redfish (26-11-2019 18:28:37)

Hors ligne

#7 26-11-2019 18:59:13

Doomlike
Membre
Inscription : 03-05-2016
Messages : 140

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

eraz a écrit :

#546665Pour le pourrissage, dans une neige assez formée je découpe à la scie (ou je fais des encoches à la snowclaw) un V, sur tout le pourtour de la toile.

La snowclaw est suffisante avec de la neige dure ?

Merci à vous 4, ça me fait déjà de quoi cogiter :-)

En ligne

#8 26-11-2019 19:17:43

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 3 775
Site Web

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Neige dure (croutée, soufflée), oui...
Glace, non.

Dernière modification par Redfish (26-11-2019 19:18:06)

Hors ligne

#9 27-11-2019 07:51:18

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 449

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Kikoo Redfish wink

Redfish a écrit :

#546685

eraz a écrit :

#546665Je n'ai jamais compris l'utilisation d'une couverture de survie à même le sol... amha sans réel impact sur l'isolation.

L'isolation en soit est nulle (ce n'est pas un morceaux de plastique de quelques microns qui va isoler).
Par contre le renvoie des infrarouges est en soit très efficace.
wink

Ainsi, un NeoAir Xlite, qui n'a pas pourtant pas d'isolant synthétique/duvet dedans, juste du film aluminisé (type couverture de survie), atteint un très honorable R3.2 (suffisant pour dormir sur la neige.

Justement, il me semblait que le NeoAir était constitué d'un feuilleté d'une quinzaine de films fins pour supprimer/limiter les mouvements d'air (convection) dans le matelas et pour moi le R 3.2 vient de là. Sinon, autant prendre un matelas de plage à 10 euros posé sur une couverture de survie… Non? wink

Après qu'il y ai une légère amélioration, je veux bien l'entendre, mais une idée de l'impact/apport des IR ou de l'effet aluminisé?

Hors ligne

#10 27-11-2019 08:00:13

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 449

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Kikoo Doomlike wink

J'utilise également une couette à 2 pour le bivouac hivernal, en tipi. Je n'utilise jamais de protection sur la couette, je ne voit pas d'intérêt d'ailleurs en conditions négatives. Le sursac permet de gagner 3-5°C et de mieux caler le couchage au début.

Personnellement, il y a en général un gros écart entre mes conditions de confort et celles de ma compagne (différence de résistance au froid physiologique entre homme et femme). Donc pour faire simple, j'ai souvent trop chaud alors qu'elle a froid… On essaie de compenser par apport extérieur (bouillotte), décalage de la quantité de duvet de la couette (cloisonnement horizontal) pour qu'elle en ai plus que moi, voire parfois système de couchage différent (2 sacs de couchages/quilts avec 15/20°C de différence de température confort).

Dans votre cas, j'utiliserai au maximum sit pad/etc pour améliorer l'isolation de madame, et ensuite pourquoi pas l'ajout d'une couverture en Polartec Alpha ? (assez polyvalente au bivouac, en châle autour du feu, qui peut être pliée en 2 pour double isolation pour madame, etc).
C'est amha simple et efficace et permettra de juger rapidement si cela suffit ou pas.

Au pire en cas de nuit un peu juste : refaire des bouillotes, faire un peu d'exercice pour se réchauffer, etc. Dans le cas des physiologies décalées, c'est assez simple en plus => le gars qui a trop chaud se lève pour se rafraichir préparer les bouillottes, refiler de l'isolation supplémentaire, etc pendant que madame reste couchée et conserve au maximum sa chaleur wink. C'est cool le bivouac hivernal!

Hors ligne

#11 27-11-2019 08:19:13

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 3 775
Site Web

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Le NeoAir Xlite a des boudins en triangle dedans (c'est ça qui limite les mouvements d'air):
51mtE2Od17L_thumb.jpg?resize=603%2C484
Il y a ensuite 1 feuille d'alu au milieu pour renvoyer les IR.
Ce qui permet un R3.2.

A ma connaissance seul le NeoAirx Xtherm en à 3.
De plus, 2 de ces feuilles coupent en deux une partie des boudins (limitant encore plus les mouvements d'air), ce qui lui permet d'avoir un R5.7.
P1070836.jpg?strip=all&lossy=1&resize=618%2C355&ssl=1

Pour comparaison, le NeoAir Uberlite, qui a exactement la même structure de boudins, mais aucune feuille d'alu, a un R2.2.
TR__19_MattressTech_TiCoreMatrix1-700x467.jpg
On peut donc en déduire, que la feuille du Xlite apporte environ +1 en Rvalue (alors qu'elle n'est pas très homogène comme on peut le voir par transparent en regardant le matelas au soleil, cf topic dédié du forum) par rapport au Uberlite.

Une couverture de survie, plus efficace certainement, mais posé au sol, doit avoir un apport similaire probablement.
Perso, j'ai bien vu l'apport au niveau de mon Klimyt R1.3, en hamac, entre le matelas seul et son utilisation dans un SOL escape bivy (qui renvoie moins les IR qu'une couverture de survie).

Sinon, un simple matelas de plage a un Rvalue qui tourne autour de 0.7 (rien qui bloque les mouvements d'air dedans).
Même avec une couverture de survie, on doit pas dépasser les 1.7...
wink

Dernière modification par Redfish (27-11-2019 08:19:40)

Hors ligne

#12 27-11-2019 08:32:52

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010
Messages : 2 805

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Merci Redfish pour la démonstration.
Je recherchais justement la portion de R-value apportée par la feuille d'alu.
Donc un néoair X-Lite neuf a une R-Value de 3.2, et plus il vieillit, plus cette valeur se rapproche de 2.2 vu que la feuille aluminisée se désaluminise. Ce phénomène s'observait bien sur les anciens modèles translucides, je soupçonne la marque d'être passé à une couleur opaque pour cacher cette dégradation et éviter des retours en SAV.

Hors ligne

#13 27-11-2019 09:53:24

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 3 044

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Chez Thermarest les anciennes versions de matelas Zlite n'avaient pas de couche aluminisée. Lors du passage au modèle aluminisée le R a évolué, mais je ne pense pas que ce soit de la valeur 1. Il faudrait vérifier mais je crois que c'était au plus 0,5.

Les ingé du  forum pourront l'expliquer, mais je crois que pour que les IR soient renvoyés au mieux il faut une certaine distance entre la source de chaleur et la couche réfléchissante. C'est un question de longueur d'onde qui dépend de la chaleur du corps émissif.

A cela s'ajoute qu'il est préférable d'avoir un petit isolant de type "convectif" (qui bloque l'air) entre le corps chaud et la barrière IR. Cela permet de maximiser l'effet car l'air chaud stabilisé se réchauffe entre le corps émissif et la barrière, en quelque sorte il y a "stockage" de la chaleur.

Enfin, une barrière aluminisée a deux effets. D'une part elle renvoie les IR vers le corps chaud. D'autre part comme elle est très peu émissive elle évite que la chaleur encapsulée soit "rejetée" de l'autre coté.


Ces différents paramètres peuvent plus facilement être calculés et contrôlés avec un matelas pneumatique gonflant (distance optimale de la barrière, encapsulation optimale de l'air réchauffé, émissivité contrôlée) ce qui pourrait (?) expliquer le gain bien plus important en terme d'isolation par rapport à ce qu'on observe avec une simple couverture de survie.

neutral


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#14 27-11-2019 09:54:47

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 3 775
Site Web

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Eloi a écrit :

#546714Merci Redfish pour la démonstration.
Je recherchais justement la portion de R-value apportée par la feuille d'alu.

Après on peut regarer la différence entre le z-lite classique (sans alu) en R2.2 et le z-lite SOL (avec alu) en R2.6.
Ca ne renvoi certainement pas 100% des IR comme une couverture de survie vu que ça ressemble à de la peinture alu mat... visuellement ça ressemble plus au revêtement d'un SOL escape bivy (donné pour 70% de renvoi d'IR).
Et contrairement au NeoAir Xlite, c'est sous le matelas et non pas au milieu (comme notre couverture de survie).
Le gain est plus faible, +0.4 de R value.

Eloi a écrit :

#546714Donc un néoair X-Lite neuf a une R-Value de 3.2, et plus il vieillit, plus cette valeur se rapproche de 2.2 vu que la feuille aluminisée se désaluminise. Ce phénomène s'observait bien sur les anciens modèles translucides, je soupçonne la marque d'être passé à une couleur opaque pour cacher cette dégradation et éviter des retours en SAV.

Quand je vois la photo de mon NeoAir Xlite (nouvelle version 2018), neuf... je ne sais pas si c'est aussi simple.
https://www.randonner-leger.org/forum/v … 64#p517464
(A noté qu'il semble que ce soit normal sur un modèle neuf, cf commentaires qui suivent).
Presque un an après, pas de différence visuelle...

Par contre, il ne me semble pas moins translucide que l'ancien modèle.

Dernière modification par Redfish (27-11-2019 09:56:23)

Hors ligne

#15 27-11-2019 14:02:55

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 449

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Kikoo à tous wink

Merci Redfish et Ith pour les infos et explications wink.

Hors ligne

#16 27-11-2019 14:30:58

brasov
Membre
Inscription : 01-08-2019
Messages : 21

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

bonjour,
si il fait très froid,vous pouvez aussi mouiller vos différents systèmes de fixations de la tente, cette eau en gelant va devenir aussi dure que du béton.
l'inconvénient, le matin c'est un peu galère de retirer la glace tongue

Hors ligne

#17 28-11-2019 14:36:55

Doomlike
Membre
Inscription : 03-05-2016
Messages : 140

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Toutes ces infos me donnent du fil à retordre ^^

Je pense que je vais partir sur :
    - un drap en tyvek aluminisé suffisamment ample pour qu'il puisse servir de sursac. Par contre il ne sera pas sous forme de quilt (pour le moment en tout cas) pour limiter les courants d'air lorsque nous bougeons (quelle idée d'avoir fait la couette aussi étroite!).
    - un PE deux places ou deux PE une place en polartec alpha car nous avons la polaire et la doudoune pour le haut du corps.

On mettra les sitpads sous le matelas au niveau des fesses et on testera aussi l'impact de la couverture de survie sous le matelas qui sera surement moindre en utilisant le drap en tyvek.

Bref, il faut que je dessine des plans et que je sorte mon tableau préféré ! Au final je ne pense pas que ça représente un surpoids si important.

ça vous semble cohérent ?

En ligne

#18 28-11-2019 15:01:24

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 3 775
Site Web

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Oui, sursac pour éviter les courants d'air, surtout si la couette est petite.

Par contre, autant la couverture de survie (100% de renvoi d'IR) fera mieux qu'un SOL escape bivy (70%)... la différence ne justifiant déjà pas de cumuler les deux à mon sens
Mais autant sur un tyvek reflex (annoncé 90%), la couverture de survie perds toute sont utilité.

Dernière modification par Redfish (28-11-2019 15:01:39)

Hors ligne

#19 28-11-2019 15:15:38

Doomlike
Membre
Inscription : 03-05-2016
Messages : 140

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

C'est bon à savoir ! Je pensais que c'était le même matériaux que le SOl escape bivy ....

En ligne

#20 28-11-2019 17:36:42

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 3 775
Site Web

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Doomlike a écrit :

#546855C'est bon à savoir ! Je pensais que c'était le même matériaux que le SOl escape bivy ....

Ca correspond plus au SOL escape bivy pro (annoncé à 90% aussi, mais très cher... plus de 100€ le sursac).

Dernière modification par Redfish (28-11-2019 17:37:01)

Hors ligne

#21 06-12-2019 08:51:22

Doomlike
Membre
Inscription : 03-05-2016
Messages : 140

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Quelqu'un aurait connaissance d'une cabane ouverte dans les Alpes du sud (le plus proche d'Aix), facile d'accès (1 ou 2h de marche d'un accès routier ?), qui permettrait de planter dans la neige de manière sereine ?

En ligne

#22 12-01-2020 19:12:43

Doomlike
Membre
Inscription : 03-05-2016
Messages : 140

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

1er test dans la nuit de samedi à dimanche.

On a choisit de bivouaquer à côté de la cabane du lac, entre la station des orres et le lac sainte marguerite.

Le bilan est très mitigé...

Pour le montage du tipi, c'était plutôt simple comme la neige était très dure. On a pu l'arrimé au sol avec des sections de bâtons et des branches. De l'intérieur on a poussé la neige contre les parois pour augmenter l'espace habitable et on a creusé une fosse a froid. Ça donne un palace !

C'était le bon côté...

On s'est couché vers 18h car c'est compliqué de s'occuper quand il fait très froid.
Nous avions:
- matelas synmat hl duo avec une RV de 3,2
- sursac en tyvek reflex
- les deux sitpads en zlite sous le matelas au niveau des fesses
- La couette
- 2 PE en polartec alpha
- et nos vêtements de nuits

L'apport du PE est vraiment impressionnant mais ça n'a pas suffit. Nous avons énormément senti le froid par les hanches ... Impossible de dormir. A 19h nous avons rejoins la cabane, il faisait -10°C dans la tente et en plantant le thermomètre dans la neige pendant 10 min j'ai relevé -8°C.
La sensation de froid venait exclusiment du sol, nous avions chaud au pied et au torse.

Nous n'avons pas d'avis sur l'apport du sursac en tyvek reflex...

Bref le matelas est très insuffisant sur de la neige gelée... Je serais curieux de connaître les RV actualisée avec la nouvelle norme.

Du coup je cherche un moyen de booster suffisamment le matelas sans plomber le poids et mon porte monnaie.

En ligne

#23 12-01-2020 21:01:14

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 3 775
Site Web

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Doomlike a écrit :

#5511591er test dans la nuit de samedi à dimanche.

On a choisit de bivouaquer à côté de la cabane du lac, entre la station des orres et le lac sainte marguerite.

Tiens, j'y étais le week-end du 10-11 décembre.
J'ai bivouaqué à côté du lac (dans les arbres sur la colline juste au dessus).
smile

Pour le matelas, était il bien gonflé à fond ?
Gonflé en soufflant ou avec un sac pompe ?
Si gonflé en soufflant, avez vous bien pensé à le regonfler au bout d'un moment (l'air chaud envoyé par les poumons fini par se refroidir, donc se contracter, et le matelas n'est plus gonflé à fond).

Sinon, petite technique pour augmenter l'isolation au niveau des hanches/fesses (là ou le matelas est le plus écrasé et isole donc moins):
Faire un trou dans la neige au niveau de cette zone et y placer les sacs à dos, puis recouvrir avec le matelas.
Ca boost franchement l'isolation localement...
wink

PS: Vous aviez un sursac complet en tyvek reflex (donc aussi au niveau du matelas) ou juste une couverture (donc renvoie d'IR que par le dessus) ?

Dernière modification par Redfish (12-01-2020 21:03:22)

Hors ligne

#24 13-01-2020 09:04:39

Doomlike
Membre
Inscription : 03-05-2016
Messages : 140

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Redfish a écrit :

#551186Tiens, j'y étais le week-end du 10-11 décembre.
J'ai bivouaqué à côté du lac (dans les arbres sur la colline juste au dessus).
smile

Je sais, c'est dans ton trombi que j'ai récupéré l'info de la cabane :-) Merci pour cette info et pour avoir complété le site "refuge info" !

Redfish a écrit :

#551186Pour le matelas, était il bien gonflé à fond ?
Gonflé en soufflant ou avec un sac pompe ?
Si gonflé en soufflant, avez vous bien pensé à le regonfler au bout d'un moment (l'air chaud envoyé par les poumons fini par se refroidir, donc se contracter, et le matelas n'est plus gonflé à fond).

Normalement gonflé à bloc avec le sac de gonflage fourni avec le matelas.

Redfish a écrit :

#551186Sinon, petite technique pour augmenter l'isolation au niveau des hanches/fesses (là ou le matelas est le plus écrasé et isole donc moins):
Faire un trou dans la neige au niveau de cette zone et y placer les sacs à dos, puis recouvrir avec le matelas.
Ca boost franchement l'isolation localement...
wink

Sur le coup je n'y ai pas pensé alors que tu avais déjà donné l'idée dans ce fil ... Ma faute ...

Redfish a écrit :

#551186PS: Vous aviez un sursac complet en tyvek reflex (donc aussi au niveau du matelas) ou juste une couverture (donc renvoie d'IR que par le dessus) ?

Nous étions entouré complétement de tyvek reflex, la partie blanche à l'extérieur et la partie aluminisée à l'intérieure.

En ligne

#25 13-01-2020 09:29:02

Redfish
Chat schizophrène...
Lieu : Marseille
Inscription : 16-11-2017
Messages : 3 775
Site Web

Re : [Questions multiples] Bivouac sur neige

Doomlike a écrit :

#551243Normalement gonflé à bloc avec le sac de gonflage fourni avec le matelas.

N'utilisant pas de sac de gonflage, je ne sais pas si on peu gonfler a bloc avec uniquement le sac de gonflage.
Il me semble qu'il faut quand même finir à la bouche dans ce cas.
(Si quelqu'un utilisant un sac de gonflage peu confirmer/infirmer ?).
smile

Hors ligne

Pied de page des forums