#76 14-01-2020 10:29:35

Criss Kenton
Membre
Inscription : 11-01-2009
Messages : 219

Re : [Vêtements] Veste imper Montane Atomic 2015

Le pertex shield est donné pour 10 000 HH et 7000g/m²/24h. Sur UltralightOudoorGear il l'annoncent à 6000g/m²/24h mais à l'époque où j'avais testé/utilisé un pantalon Golite Tumalo et quand j'ai acheté la veste Atomic en 2017 le matériaux était toujours annoncé à 7000.

Concernant la respirabilité, je rejoins complétement le retour de JJ en début de fil :

jeanjacques a écrit :

#420730J'ai eu deux vestes en Shield et étrangement, je n'ai jamais eu à déplorer une respirabilité plus basse que sur des modèles Gore-tex annonçant des chiffres plus flatteurs. J'ai porté récemment une veste avec cette membrane (Golite Tumalo) 24/24 sur 10j sans avoir de soucis de condensation excessive à l'intérieur.
Hendrik Morkel du blog hikinginfinland lors de son test de la Tumalo conclu que ce tissu respire même trop... Je n'irais peut être pas jusque-là mais cela me conforte dans l'idée que les chiffres annoncés par les fabricants doivent être pris avec des pincettes.
Partant de cela, une fois que l'on s'est assuré que le tissu contient une membrane connue et ne soufrant pas de trop nombreux mauvais retours, il m'apparait préférable de se concentrer sur la coupe et l'accessoirisation plutôt que sur des chiffres.

Je suis perso très satisfait de l'imperméabilité et de la respirabilité de la membrane. Au delà de l'accessoirisation de la veste, j'avais justement opté pour la Atomic parce que j'étais en confiance avec la membrane. Je trouve par comparaison cette veste beaucoup plus performante que les Marmot Mica que j'avais avant. Les 2 vestes Mica avaient de loin de meilleures spécs, mais ne respiraient pas aussi bien qu'espéré et surtout ont toutes deux fini par percer de manière irrémédiable, même en les retraitant au Nikwax... Membrane morte et devenue ultra poreuse... hmm

Aucun problème avec le Pertex Shield pour le moment, mon Tumalo pant me sert toujours pour le vélo. La membrane est toujours opérationnelle, juste un poil jaunie comme ma première Atomic. J'ai juste besoin de réactiver la déperlance de temps en temps  smile

C'est sûr qu'elle respire moins que la Minimus 777 par exemple (bluffante, qui respire presque un peu trop pour le coup), mais je n'ai jamais été gêné par le manque de respirabilité, malgré de grosse journées à marche forcée sous la pluie et le vent écossais. Dans tous les cas, en actif sous la pluie, il y a toujours un moment ou la membrane atteindra ses limites de respirabilité. D'où l'énorme avantage des aérations mécaniques selon moi wink

Hors ligne

#77 14-01-2020 10:56:40

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 2 974

Re : [Vêtements] Veste imper Montane Atomic 2015

Petit rappel....


Il existe de multiples façons de mesurer la "respirabilité" d'un tissu, avec à chaque fois des normes de mesure très différentes. Or, les fabricants n'indiquent pratiquement jamais la norme employée....on ne peut donc pas comparer.

https://en.wikipedia.org/wiki/Moisture_ … ssion_rate



D'autre part, quand on a un test effectué c'est sur un tissu donné à l'instant T. Comme les marques peuvent parfaitement faire évoluer leur produit tout en employant la même dénomination. Les résultats obtenus une année ne sont pas un indice certain.


Enfin dans la vraie vie, la construction de la veste (poches faisant doublures, renforts...), ses systèmes d'aérations (zip pouvant rester ouvert sous une petite pluie, réglage au manche, ampleur, poches avec filet et rabats, aérations...) vont compter au moins autant.

Et on ne prend pas en compte la présence d'un sac à dos avec des bretelles plus ou moins grosses ou un dos de sac à dos plus ou moins ventilé (un dos non respirant recouvre 50% du tissu d'une super veste respirante).


Et surtout, les tests ne prennent pas en compte, habituellement, l'effet de la pluie sur le tissu. Or les effets vont différer selon la nature e la membrane.


ex :

https://backpackinglight.com/forums/top … st-3615629

https://backpackinglight.com/forums/top … st-3615900

Exemple Richard Nisley sur BPL explique les limites de certains tissus (eVent, Futurelight, and Gore-Tex Pro..) sous la grosse pluie:

The long answer is as follows: Scientific observations during prolonged severe artificial rain based experiments show that for several hours after starting a test, water droplets formed mercury shapes and rolled down along the fabric surfaces. There was no wetting of the porous fabric surface until the formation of mercury shapes ceased. Then, as water drops fell successively into the same pore, a water film formed between the fibres. As a result, the contact angle decreased and water was not withdrawn completely from the pore. Succeeding drops falling into the same pore then forced the water surface into it and the water was withdrawn to a lesser extent because the contact angle had decreased. This process of penetration of the fabric by rain continued until the kinetic energy of falling rain was sufficient to force the water column deeper into the pore and then inside the porous WPB garment.


En résumé :

- Prenez une veste qui vous va bien et adaptée à la pratique.
- Que l'on peut aérer mécaniquement lors de l'effort. Par exemple : replier facilement dans son sac à dos.
- S'habiller intelligemment dessous en fonction de l'effort et des conditions
- Régler son effort en fonction des possibilités d'évacuation de la veste
- S'orienter vers une marque sérieuse avec des résultats corrects .
- Bien entretenir sa veste
- Limiter l'usage de la capuche, encore plus la capuche serrée
...s'en servir le moins possible à l'effort.


Une imperméabilité à la colonne d'eau pour une veste de 5000mm c'est suffisant si c'est pérenne dans le temps et dans toutes les conditions. On peut vouloir en théorie 10000, mais en pratique ce n'est pas nécessaire pour une veste (le fameux cas du coude appuyé dans la boue).

Dans la pratique la conception de la veste va compter autant que le tissu pour l’imperméabilité. Par exemple de nombreuses vestes sont prévues pour porter un casque. Sans casque la capuche baille et l'eau rentre. D'autres vestes sont mal coupées et/ou trop courte : on lève les bras et on est àoilpé entre la veste et le pantalon.

Pour la capacité à gérer l'humidité interne certaines solutions sont meilleures que d'autres. Mais aucune ne permettra de monter avec un sac à dos d'un bon pas sans constater que l'on s'humidifie.  Encore moins s'il pleut.

Tout au plus l'effet sera limité et une fois à l'arrêt l'humidité va s'évacuer plus ou moins vite en fonction de la température extérieure et du vent.  Mais le confort sera surtout fonction de ce que l'on porte sous la veste.


Pour autant les vestes modernes sont une grande amélioration par rapport aux tissus "non respirant" des Kway de mon enfance. Et toujours se souvenir qu'être mouillé ce n'est pas grave, ce qui est dangereux c'est d'être mouillé et froid.


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

Pied de page des forums