#426 09-06-2021 09:27:14

Greewy
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 30-06-2011
Messages : 2 192

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Démissionne  lol

Hors ligne

#427 09-06-2021 09:29:54

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020
Messages : 643

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

J'y ai pensé figure-toi, mais j'ai 3 mois de préavis donc ça ne changerait rien (et 3 bouches à nourrir en plus de la mienne, accessoirement). Seule solution : l'abandon de poste.

cool


Bike is right.

En ligne

#428 09-06-2021 11:25:30

tolliv
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 5 210
Site Web

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Demande à ta boite si tu peux concourir sous son nom. Comme ça elle t'autorise à faire cette course, elle te paye le maillot à son nom, et elle te rembourse tout ton matos !


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL : la liste ici
Mes bricolages et idées saugrenues : la liste ici

Hors ligne

#429 09-06-2021 11:31:32

azerty
Membre
Inscription : 08-01-2018
Messages : 1 328

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Tib a écrit :

#615910J'y ai pensé figure-toi, mais j'ai 3 mois de préavis donc ça ne changerait rien (et 3 bouches à nourrir en plus de la mienne, accessoirement). Seule solution : l'abandon de poste.

cool

Une autre idée révolutionnaire pour se libérer 15 jours, poser des congés  cool ou se déclarer cas contact  lol  lol

Dernière modification par azerty (09-06-2021 11:32:02)


Profil / trombi ici

Hors ligne

#430 09-06-2021 12:08:45

Lou_is34
Lou_is
Lieu : Béziers
Inscription : 26-06-2019
Messages : 1 482
Site Web

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Ou burn out


Comme dirait Fauve « on s’en branle c’est pas important »
Trombi
Listes: 0°C confort - Duo - 0°C confort - Équipement du chien Hades

Hors ligne

#431 09-06-2021 12:17:03

Fred_G
Objectif : - 10 kg
Lieu : Nantes, Aude, Corse
Inscription : 19-05-2020
Messages : 45
Site Web

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Merde :-(


The lunatic is on the grass

Trombi

Hors ligne

#432 09-06-2021 14:15:17

moby59
à l'école des MUL
Inscription : 08-06-2006
Messages : 793

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Bon j'arrive un peu après la bataille, mais :
- bravo Tib pour le Paris-Deauville, ça avait l'air sympa, et comme tu le fais remarquer, au delà de l'épreuve sportive il y a le fait de passer de bons moments entres humains, découvrir d'autres personnes, faire des rencontres, ...
- Dégouté pour la FD. C'est bien naze sad(( Zéro marge de négociation ?

Pour la sacoche de selle, j'ai pensé à toi avec ma 16.5L en me disant que la plus petite ça doit quand même être vachement juste pour y caser tout le bazar lié au bivouac. Surtout que ta sacoche de cadre n'est pas massive non plus + rien au niveau du guidon.

Le GPS, tu as un retour particulier dessus ?

Ah et les porte bidons, je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas plus de modèles avec des trous multiples pour choisir la hauteur de fixation, c'est quand même pas compliqué !!! Ca serait vachement pratique pour optimiser les usages avec sacoche de cadre !!!

Dernière modification par moby59 (09-06-2021 14:17:41)

Hors ligne

#433 09-06-2021 21:37:48

chocoboursin
Membre
Inscription : 19-05-2021
Messages : 20

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Oué, c'est chiant les perçages fixes sur les portes-bidons, pas possible d'optimiser leur placement avec une sacoche de cadre alors qu'on pourrait souvent les baisser de 1 ou 2cm facilement. Il y a les zefal qui sont ceux qui ont le plus d'amplitude il me semble, et avec un peu d'alu il y a moyen de faire des butées sur mesure. C'est pas la qualité woolftooth.

Hors ligne

#434 10-06-2021 08:52:06

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020
Messages : 643

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Merci à tous, c'est la vie et je m'en remettrai. Pas possible de poser des congés, sinon vous vous doutez bien que je l'aurais fait. Et déclarer un faux arrêt de travail ne correspond pas exactement à mon état d'esprit.

moby59 a écrit :

#615932Pour la sacoche de selle, j'ai pensé à toi avec ma 16.5L en me disant que la plus petite ça doit quand même être vachement juste pour y caser tout le bazar lié au bivouac. Surtout que ta sacoche de cadre n'est pas massive non plus + rien au niveau du guidon.

C'est clair que la 11 litres est juste. J'y stocke :
- mon set de couchage (duvet, matelas, bivy)
- quelques vêtements et accessoires (pour les Flandres j'avais la veste de pluie, le pyjama, le set de toilette)

Et... c'est tout. Avec ça elle est quasi pleine. La 16,5 litres offre plus de flexibilité, pour 100 grammes supplémentaires.

moby59 a écrit :

#615932Le GPS, tu as un retour particulier dessus ?

Le 1030+ présente 2 avantages par rapport au 1030 :
- la vitesse de calcul, réellement supérieure
- l'autonomie, là aussi supérieure

Pour le reste, ça reste Garmin avec ses avantages et défauts. Notamment le fait de ne pas pouvoir dissocier chronométrage et guidage est pénible je trouve, surtout en itinérant quand tu enchaînes différentes traces. Et plus globalement la surenchère de fonctionnalités gadgets me saoule passablement.

moby59 a écrit :

#615932Ah et les porte bidons, je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas plus de modèles avec des trous multiples pour choisir la hauteur de fixation, c'est quand même pas compliqué !!! Ca serait vachement pratique pour optimiser les usages avec sacoche de cadre !!!

Les porte-bidons King Cage, j'ai testé une sortie en usage "vrai VTT", ben j'ai oublié... montés en latéral sur la fourche, ils n'offrent pas assez de maintien, je perdais mes bidons dans les portions un peu scabreuses. Je n'ai jamais perdu de bidon avec mes Specialized en carbone à dégagement latéral, certes plus fragiles...


Bike is right.

En ligne

#435 10-06-2021 10:27:08

moby59
à l'école des MUL
Inscription : 08-06-2006
Messages : 793

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

chocoboursin a écrit :

#615995Oué, c'est chiant les perçages fixes sur les portes-bidons, pas possible d'optimiser leur placement avec une sacoche de cadre alors qu'on pourrait souvent les baisser de 1 ou 2cm facilement. Il y a les zefal qui sont ceux qui ont le plus d'amplitude il me semble, et avec un peu d'alu il y a moyen de faire des butées sur mesure. C'est pas la qualité woolftooth.

Il y a ça aussi : https://www.wolftoothcomponents.com/col … 7315032837
Mais outre le prix (autour de 25€ le B-RAD2), le poids (27g de plus) ça déporte au passage le porte-bidon vers le centre du cadre de l'épaisseur de la plaque. Bref, si c'est pour descendre de 1cm pour reperdre 5mm...
Disons que c'est pertinent si on veut vraiment déporter le porte bidon massivement

Dernière modification par moby59 (11-06-2021 12:06:48)

Hors ligne

#436 29-06-2021 15:24:05

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020
Messages : 643

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Bon, je n'y vais pas (en secret j'entretiens un tout mince espoir, je n'arrive pas à faire le deuil), mais en attendant j'ai chargé aujourd'hui les 20 traces .gpx du parcours 2021 publiées hier. Traces que j'ai classées dans un .xls, pour calculer le dénivelé moyen, localiser les POI (camping, hôtel, dépannage) le long du parcours, projeter une vitesse moyenne et une distance journalière associée...

Bref, dans ma tête, j'y suis.


Bike is right.

En ligne

#437 22-07-2021 10:40:59

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020
Messages : 643

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Des news : je devrais réussir à "sauver" la semaine prochaine en vrais congés (comprendre par-là : en coupant totalement du taf), donc j'ai décidé de me lancer sur la trace en solo, à défaut de pouvoir participer à l'épreuve aux dates fixées (du 7 au 21 août). L'événement peut se courir en "ITT" (Individual Time Trial), donc je me suis rabattu sur cette option.

Donc, le plan :
- demain matin je pars au boulot de la maison avec mon vélo, qui est quasi prêt
- je tiens ma réunion importante (comité stratégique, tindin !) de 15h à 16h30)
- sauf cataclysme durant le COSTRA qui m'obligerait à annuler mes congés, je décolle du bureau vers 17h à vélo, direction Gare du Nord
- j'essaie de monter dans un TGV avec mon VTT plié tant bien que mal dans une housse achetée 30€ que j'espère recevoir d'ici là
- arrivée à Dunkerque vers 21h15 si tout va bien, ensuite 13 km à vélo pour rejoindre le site officiel du départ, à Bray Dunes
- de là, soit je trouve un endroit pour dormir et je pars tôt le lendemain, soit je décolle direct et je dors en chemin
- ensuite, l'objectif est simple : aller le plus loin possible d'ici le dimanche 1er août, date théorique de fin de ma semaine de congés

Selon où j'en serai le 1er août, si j'ai la pêche et la possibilité de rallonger un peu niveau boulot, je poursuivrai encore un jour ou deux.

Voilà pour le plan... dommage de ne pas pouvoir participer à l'épreuve avec tous les autres, je comptais sur l'émulation de groupe pour profiter. En solo l'aventure s'annonce encore plus ambitieuse pour moi qui supporte difficilement la solitude, mais pas le choix.

Le vélo est donc prêt, pesé à 16,9 kg tous pleins faits (1,5 litre d'eau et 700 grammes de nourriture). Il ne manque que la balise GPS (environ 200 grammes avec les piles je pense), et la trousse à pharmacie, qui pèse 50 grammes. J'hésite encore à m'alléger de 250 grammes en supprimant une batterie, du fait que finalement je pars avec un moyeu dynamo. Mais j'ai peur (bêtement) de manquer niveau énergie électrique...

7OqCyZs1p.20210720_160730.s.jpeg

Depuis la photo j'ai supprimé la petite sacoche sous le tube diagonal (comportant mon nécessaire de secours mécanique vélo), rationnalisé et redispatché dans la sacoche de cadre (200 grammes de gagnés au passage).

La météo annonce de la pluie sur la trace à compter de demain et au moins jusqu'à mardi soir prochain... qui vivra verra.


Bike is right.

En ligne

#438 22-07-2021 10:46:21

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 3 544
Site Web

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Tib a écrit :

#620480Des news : je devrais réussir à "sauver" la semaine prochaine en vrais congés (comprendre par-là : en coupant totalement du taf), donc j'ai décidé de me lancer sur la trace en solo, à défaut de pouvoir participer à l'épreuve aux dates fixées (du 7 au 21 août). L'événement peut se courir en "ITT" (Individual Time Trial), donc je me suis rabattu sur cette option.

Cool !
Je viens de t'envoyer un mail à l'instant, du coup tu peux oublier le premier paragraphe qui n'est plus d'actualité big_smile

Voilà pour le plan... dommage de ne pas pouvoir participer à l'épreuve avec tous les autres, je comptais sur l'émulation de groupe pour profiter. En solo l'aventure s'annonce encore plus ambitieuse pour moi qui supporte difficilement la solitude, mais pas le choix.

Oui c'est plus dur, mais c'est aussi super enrichissant et je suis sûr que tu vas y trouver ton compte.

Tu as un objectif ?


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

En ligne

#439 22-07-2021 10:55:23

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020
Messages : 643

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Shanx a écrit :

#620481Tu as un objectif ?

En vrai j'en ai 3 :
- officiellement (ie. partagé avec mon entourage) : "aller le plus loin possible"
- officieusement 1 : arriver au moins à Toulon sur Arroux (soient 1000 bornes) après avoir passé le Morvan, car jusque-là le tracé est assez facile donc si je devais bâcher avant je considèrerais vraiment ça comme un échec
- officieusement 2 : finir !

Ma grosse crainte : la boue, du fait des prévisions météo, car la première partie de la trace dans le Nord est réputée très boueuse en conditions humides...


Bike is right.

En ligne

#440 22-07-2021 11:07:00

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 3 544
Site Web

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Tib a écrit :

#620482

Shanx a écrit :

#620481Tu as un objectif ?

En vrai j'en ai 3 :
- officiellement (ie. partagé avec mon entourage) : "aller le plus loin possible"
- officieusement 1 : arriver au moins à Toulon sur Arroux (soient 1000 bornes) après avoir passé le Morvan, car jusque-là le tracé est assez facile donc si je devais bâcher avant je considèrerais vraiment ça comme un échec
- officieusement 2 : finir !

J'ai bien peur que ce ne soit plus trop officieux du coup tongue

Finir en une semaine ou avec une petite rallonge ?


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

En ligne

#441 22-07-2021 11:52:04

Oscar
Membre
Inscription : 01-02-2005
Messages : 2 893

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Dans le nord en ce moment c est tres tres sec.

Avec la pluie annoncée ce pourrait changer.

Bel objectif.

Hors ligne

#442 22-07-2021 12:03:10

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020
Messages : 643

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Shanx a écrit :

#620485Finir en une semaine ou avec une petite rallonge ?

Finir en une semaine j'en suis physiquement incapable : les tout meilleurs finissent entre 8,5 et 9 jours, je pense plutôt être capable de finir en 11 ou 12 jours. Je verrai dimanche 1) si je suis encore sur le vélo et 2) si je peux rallonger d'un ou 2 jours niveau boulot. Ce serait déjà beau d'être encore en selle dimanche !


Bike is right.

En ligne

#443 22-07-2021 12:26:30

Noiky
Membre
Inscription : 23-01-2019
Messages : 205

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Bonne chance Tib, et content pour toi que tu puisses quand même t’élancer en off!

Hors ligne

#444 22-07-2021 12:42:55

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020
Messages : 643

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Ouaip, merci ! ma femme m'a foutu dehors hier soir en mode "ça fait 9 mois que tu me gonfles avec ton truc, tu t'es inscrit donc maintenant t'assumes et t'y vas, ça me fera des vacances !".

big_smile


Bike is right.

En ligne

#445 23-07-2021 16:19:06

Transhu
Membre
Inscription : 23-01-2016
Messages : 134

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Salut Thib,
A quelques jours près on aurait pu se croiser (je vais pas dire rouler ensemble, je n'ai pas ton niveau). Le fait est que je suis actuellement sur la trace.
Parti dimanche midi de Virton pour rejoindre la trace là où je l'avais quittée après Verdun l'année dernière, je suis en ce moment à Chantelle, entre le Morvan et la chaîne des Puys.
Par rapport aux innondations, j'en ai rencontré entre Sermaize-les-bains et Heiltz-le-Maurup d'abord où j'avais de l'eau jusqu'à mi-cuisse. Puis de nouveau entre Vitry le François et Blacy où j'ai contourné. Rebelote à Blaize-sous-Arzillières où, suite aux infos des habitants, j'ai décidé de prendre la route jusqu'à Bienne-le-Chateau. Depuis pas de problème.

J'en ai magistralement chié dans le Morvan.

Hors ligne

#446 23-07-2021 17:11:01

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020
Messages : 643

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Hello,

Merci pour tes infos précieuses que je garde dans un coin de ma tête ! Magistralement chié dans le Morvan car c'était très humide j'imagine ?

Bonne route à toi ! Je monte dans le TGV dans un peu moins de 2 heures, direction Dunkerque...


Bike is right.

En ligne

#447 23-07-2021 17:33:39

wwwfabien
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 23-06-2010
Messages : 974

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Tib a écrit :

#620642Bonne route à toi ! Je monte dans le TGV dans un peu moins de 2 heures, direction Dunkerque...

Amuses-toi bien smile

Hors ligne

#448 23-07-2021 18:00:35

Transhu
Membre
Inscription : 23-01-2016
Messages : 134

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Magistralement chié parce que c'était dur... surtout avec la chaleur et certains passages où il faut se tailler un chemin à la machette.

Hors ligne

#449 23-07-2021 18:27:09

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020
Messages : 643

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Bon ben j'espère que tu as bien débroussaillé dans ce cas !

Merci Fabien !


Bike is right.

En ligne

#450 Hier 10:17:24

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020
Messages : 643

Re : [Liste prévisionnelle] French Divide été 2021

Bon, ben après une tentative de FD avortée à cause d'une intoxication alimentaire la veille du départ (à croire que mon corps n'en voulait pas de cette FD...), j'ai éprouvé le besoin de partir ailleurs, accompagné, pour me réconcilier avec le vélo itinérant. Composant avec mes contraintes pro, j'ai accepté l'invitation d'un bon ami pour un périple en Limousin sur 3 jours.

Voici donc le récit d'un mini trip de 3 jours en Limousin, avec un itinéraire en boucle au départ de Limoges. L'objectif était d'aller faire le tour du plateau de Millevaches avec un ami dont c'était une première en itinérance. Cette boucle nous trottait dans la tête depuis un petit moment, on a fini par trouver un créneau commun dans l'agenda et une fenêtre météo pas trop mal, donc en route !

Décollage de Limoges mercredi un peu avant midi, sans programme défini sinon celui de boucler la trace au plus tard vendredi (hier) soir. Nous nous écartons rapidement de la ville pour remonter la Vienne rive gauche, par un sentier monotrace technique absolument jouissif, déjà emprunté l'an dernier (dans l'autre sens) avec le sieur Lafoy. Les organismes s'échauffent doucement, après 30 km nous voilà à St Léonard de Noblat. L'occasion pour nous d'un premier ravitaillement : je voulais retourner dans ce petit resto découvert voilà 2 ans avec ma douce et mes filles, de ces tables qui réussissent encore à proposer une formule "à volonté" qualitative pour 12€ :

7OGxjnpNf.20210728_135505.s.jpeg

Las, le resto est fermé cause Covid, on se rabat donc sur une boulangerie afin d'assurer les stocks de nourriture car les zones qui vont suivre sont pour le moins désertiques... pique-nique en bord de Vienne toujours, avant de repartir et quitter le lit de la Vienne pour suivre un temps celui de la Maulde, un affluent qui prend sa source à Millevaches, comme la Vienne. Pour moi la digestion est longue et laborieuse, j'accuse un peu le coup.

Notre itinéraire se poursuit par monts et par veaux & vaches : Bujaleuf, Beaumont du Lac... la trace s'évertue à éviter les villages si bien qu'on ne quitte pas la forêt luxuriante du Limousin. Le terrain, granitique et sablonneux, est rigoureusement sec malgré les pluies récentes. C'est un véritable bonheur à rouler. De bosse en bosse, au détour d'un virage, le lac de Vassivière finit par apparaître au détour d'un single d'anthologie, que l'on a emprunté en montée et qui se mérite en traînant nos sacoches !

7OGxl1b36.20210728_175257.s.jpeg

L'itinéraire se poursuit vers Faux la Montagne, avec un quasi tour complet de l'étang de Faux, qui nous offre un paysage magique au soleil couchant... jusqu'à tomber sur le barrage, un poil étroit pour nos cintres de 760 !

7OGxmISxC.20210728_193858.s.jpeg

Je tâche de composer avec le réseau GSM disons, fluctuant, pour tenir informées nos chéries qui ont eu la gentillesse de garder nos enfants respectifs durant notre périple entre potes. A Faux la Montagne, mon compagnon de route souhaite en rester là pour aujourd'hui. Cette première journée s'achève donc après 6h30 de pédalage, pour une distance de 97 km et près de 2200 mètres gravis. Nous faisons alors un tour du village pour trouver un lieu de bivouac, nous avons le choix entre le lavoir avec WC publics, le préau de l'école, ou bien le camping et ses sanitaires confortables (mais nous n'avons pas de tente). Mon comparse ayant une préférence pour les sanitaires et la douche chaude, nous misons sur le camping. Nous y arrivons bien après la fermeture de l'accueil, en discutant avec des campeurs ceux-ci nous proposent spontanément 2 tentes en prêt, et à dîner. Nous acceptons la tente, déclinons le dîner car nous avons repéré au village un camion - pizza dont les effluves de feu de bois ont éveillé nos papilles.

7OGxodeUW.20210729_074047.s.jpeg

Tente plantée, pizzas achetées et avalées, douche prise... au dodo ! La tente est minuscule, à 2 on étouffe, je décide finalement de dormir à la belle étoile. Le ciel est dégagé, la température est douce : du bonheur, si bien que je passe une nuit quasi blanche à observer la voute céleste, bercé par les bruits de la nature et les effluves de sapin... je me découvrirais presque un côté contemplatif ! On décide de ne pas programmer le réveil, laissons la nature décider ! J'ouvre l'oeil à 7 heures, je plie mes affaires en 20 mn (je suis bien rôdé dorénavant). Le temps que mon comparse en fasse de même, j'erre dans le village :

7OGxpB0lg.20210729_075928.s.jpeg

On décolle vers 8h, le soleil brille et l'air est doux. Les couleurs sont superbes, la nature verdoyante nous enveloppe d'emblée. Je suis littéralement amoureux de cette région rurale et sauvage, finalement assez méconnue. Nos organismes montent doucement en température, l'étape du jour s'annonce comme le plat de résistance : nous visons environ 120 km, histoire d'être "tranquilles" le vendredi pour la fin du périple.

Après plusieurs épreuves itinérantes durant lesquelles "le chrono compte un peu", je redécouvre le plaisir de rouler... pour le plaisir : prendre son temps, profiter des paysages, faire des pauses... je contemple les environs, le regard totalement happé :

7OGxrmScA.20210729_102145.s.jpeg

Nous pédalons totalement hors du temps, sans croiser ni habitation ni randonneur... le désert, en plein centre de la France !

7OGxt1GBb.20210729_101948.s.jpeg

Nous nous hissons en haut d'une belle bosse, à 830 mètres d'altitude, et nous découvrons la chapelle du rat, érigée au XVIIème siècle... et la lumière fut !

7OGxur5EZ.20210729_085405.s.jpeg

Entouré de hêtres centenaires et de formes granitiques burinées par les éléments, l'édifice cache un panorama splendide. Nous choisissons cet endroit pour une pause sucrée :

7OGxvJWUy.20210729_085419.s.jpeg

Nous reprenons notre chemin et profitons du bourg de Peyrelevade pour remplir nos sacoches : cacahuètes, mini saucissons, taboulet, fruits... l'idée est d'en stocker un maximum avant d'attaquer la vraie traversée du désert : le prochain bourg avec commerces sur notre itinéraire est à plus de 60 km de là ! et nous n'avons pas envie de nous détourner de la trace pour aller chercher un village. Au petit Casino grand comme mon salon, on trouve tout ce dont on a besoin. Le caissier, adorable, nous questionne sur notre périple, on discute un moment.

Ca y est, cette fois Millevaches nous est servi comme sur un plateau !

7OGxx37SD.20210729_105151.s.jpeg

Les églises sont nos points d'avitaillement en eau, la région étant généreusement gréée en fontaines. Une chance quand on pratique l'itinérance, à pieds comme à vélo.

7OGxyWDlb.20210729_125931.s.jpeg

Les paysages sont très variés ce qui rend le voyage encore plus dépaysant. Après avoir roulé dans une forêt épaisse de feuillus centenaires, nous traversons une tourbière, puis peu de temps après nous nous engouffrons dans une sapinière à la fraîcheur salutaire (c'est qu'il fait ferait presque chaud !) :

7OGxAzT0W.20210729_112300.s.jpeg

Les kilomètres défilent, j'en prends plein les yeux et les narines : un pur bonheur. Quelques belles ascensions plus tard, nous voici rendus au point culminant de feue la région Limousin : la tour du Mont Bessou, à tout pile 1000 mètres ! un lieu bien connu de certains d'entre vous ici.

7OGxBSrWH.20210729_150549.s.jpeg

Cet endroit offre un panorama splendide sur la chaîne des Puys, d'autant que la météo du jour nous préserve d'un ciel encombré.

7OGxEfbpb.20210729_150558.s.jpeg

Encore une chance pour nous : depuis à peine 2 ans, un chalet propose de la restauration sur place... il était temps, je sentais monter un début d'hypoglycémie ! le temps d'enfourner une galette complète et une crêpe Nutella, je fais sécher mon sac de couchage qui a un peu ramassé la rosée dans la nuit. La collation fait du bien, je range mes affaires pendant que mon comparse pique un petit roupillon en plein soleil, et puis on repart. On est à la mi-journée, nous espérons parcourir encore au moins 60 km.

Les sentiers défilent sous nos roues, je n'ai pas tout pris en photo mais le film déroule dans ma tête. Des vaches, des moutons... voilà l'essentiel des créatures vivantes que nous aurons croisées. Puis vient le village de Lacelle, en Corrèze, où nous trouvons une aire de bivouac municipale. Nous décidons de nous y poser pour la nuit.

7OGxFOoiE.20210729_194949.s.jpeg

Nous n'avons pas emporté d'abri, des campeurs déjà installés nous donnent les clefs des sanitaires où nous pouvons dérouler nos matelas. Le confort est spartiate, mais la douche est chaude et la météo annonçant de la pluie dans la nuit, nous sommes heureux d'être "hors d'eau" :

7OGxGTgpe.20210730_073619.s.jpeg

Nous dévorons nos victuailles, restes de pizzas de la veille (chaîne du froid, même pas peur !). Après dîner je pars faire un tour pour découvrir les alentours, je découvre amusé une miniature Majorette Renault qui a bien vieilli, posée sur un compteur électrique du camping :

7OGxIfkTh.20210729_211030.s.jpeg

D'autres campeurs arrivent, nous discutons et sympathisons. Moi qui ne suis pas un adepte du camping, je découvre une certaine notion d'entraide et de bienveillance. Allez, assez discuté, il nous reste de la route ! Aujourd'hui jeudi nous avons parcouru 118 km pour 2650 mètres de dénivelé, sur 8 heures de pédalage : nous nous couchons donc avec le sentiment du devoir accompli, car c'était peu ou prou notre objectif du jour. Demain, il nous reste 100 km pour rentrer, et (normalement) un faible dénivelé. Par contre, la météo annonce de la pluie entre 7h et 12h... qui vivra verra, on décide d'aviser au réveil selon l'état du ciel.

Le lendemain, réveil 7h pour moi après une nuit assez courte. J'ai eu trop chaud dans les sanitaires... comme quoi, des fois, la recherche de confort nuit au confort ! Il n'a finalement pas plu mais le ciel est bien gris. Je plie mon paquetage en 20 mn, temps qui me semble désormais habituel et incompressible. J'avale une banane en attendant que mon collègue ait bouclé le sien (de paquetage), et nous décollons vers 8h. Avec un premier arrêt à la boulangerie du village, tenue par un gars adorable d'une quarantaine d'années, visiblement tout content de voir des étrangers ! Je lui passe ma commande, viennoiseries pour le petit déjeuner, sucre américain liquéfié pour carburer, et feuilletés au comté pour le casse-croûte de mi-journée... damned, il ne me reste que 10€ en liquide, le boulanger m'annonce une douloureuse à 13 et n'accepte pas la carte bleue ! Spontanément, il m'ordonne de tout prendre, et se contente de mes malheureux 10€... j'objecte du fait que tout travail mérite salaire, je lui intime l'ordre de garder les canettes vu qu'on a de l'eau. Il me répond que si je refuse ses canettes en cadeau, il me les balance en pleine figure ! au final on reste discuter 10 mn, il nous demande d'où on vient, où on va, qu'on est mabouls de faire ça, il nous envie mais pas trop, nous souhaite bon courage et nous dis à bientôt. Super sympa, le voyage ce sont aussi des rencontres.

On démarre par une bosse, longue mais douce, parfaite pour "remettre en route". Puis l'étape prend un profil plutôt descendant, je m'abstiens de photographier car le ciel gris écrase la lumière... on avance jusqu'à parvenir au pied du gros pétard du jour, l'ascension du Mont Gargan (731 mètres, bouh !), contrefort du plateau des Millevaches, à son extrême ouest :

7OGxJDtUp.20210730_102743.s.jpeg

Si le Mont Gargan regrette, pour 60 mètres, de ne pas être le point culminant de la Haute-Vienne, il se console en s'offrant un panorama à 360° sur la région, avec une visibilité dépassant les 100 km par beau temps. Pour nous, ce sera un peu moins, mais juste assez pour deviner le retour du soleil par l'ouest : ça tombe bien, c'est dans cette direction que nous allons !

7OGxKK81E.20210730_105931.s.jpeg

A son sommet se trouve une ancienne chapelle en ruines, érigée à la fin du XIXème siècle :

7OGxMEQ7s.20210730_105727.s.jpeg

La cloche du clocher déchu est exposée dans l'ancienne nef, sous clef :

7OGxO5FdN.20210730_105755.s.jpeg

Le Mont Gargan est également un lieu chargé d'histoire, puisqu'il fut le théâtre d'une bataille opposant près de 10000 hommes allemands et français en juillet 1944, dans cette région de la Haute-Vienne surnommée "la petite Russie limousine". Au sommet, une stèle salue la mémoire des soldats tombés pour la France.

Il est désormais temps pour nous de dévaler les pentes du Mont Gargan pour rejoindre Limoges, distant de 53 km à vol d'oiseau selon la table d'orientation, mais plutôt de 70 bons kilomètres pour nous qui apprécions les chemins détournés. Nous poursuivons notre route et comprenons sans grande surprise que le dénivelé cumulé de la sortie sera largement supérieur à celui annoncé par notre brave GPS... tant pis, y'a du rabe mais on a faim !

Etape à St Méard pour découvrir le génial concept d'aire de bivouac proposé par la Mairie : salle hors sac éclairée, évier, barbecue, tables, douche solaire, toilettes sèches... tout pour le randonneur, cavalier, vététiste, mis à disposition gratuitement. Il y avait même des cageots de petit bois tout prêt à l'emploi ! Dingue, si seulement ce type de structure pouvait exister partout...

7OGxPr66m.20210730_115157.s.jpeg

Notre route se poursuit le long de la Briance, un affluent de la Vienne long de 58 km qui prend des airs de torrent montagnard. La fraîcheur de son lit nous cueille, le sentier qui la longe est absolument délicieux malgré les quelques arbres tombés en travers :

7OGxRtSYi.20210730_123910.s.jpeg

Le temps de gravir une nouvelle bosse, dévaler une nouvelle descente barrée... déboulant dans une ferme. Nous sommes cueillis par une femelle Boxer pas hyper accueillante (j'ai peur des chiens), sa maîtresse sort de la maison pour venir à notre rencontre. Nous engageons la discussion, elle nous propose un café : sympathique, ça n'est pas l'envie qui manque mais la route est encore longue, alors nous déclinons. Puis, quelques temps plus tard, un immense pré, ou plutôt un océan de fleurs sauvages :

7OGxSKpre.20210730_131159.s.jpeg

Là encore, la beauté du paysage nous hypnotise, nous posons les vélos et dégustons les feuilletés aux comté du sympathique boulanger. Sur cette photo, nous distinguons clairement à gauche la grisaille corrézienne evanescente, et à droite le ciel bleu azur haut-viennois. 

Notre destination finale approche, nous retrouvons peu à peu la civilisation, comme une douce transition. Puis, le bruit des moteurs, l'odeur des gaz d'échappement... il est 16h et ça y est, cette fois c'est vraiment terminé :

7OGxTJVdq.20210730_153801.s.jpeg

Le bilan de ce formidable périple, ce sont en chiffres 320 km pour près de 7000 mètres de dénivelé cumulé (contre 4800 annoncés), couverts en 21 heures de pédalage. Aucun pépin mécanique, pas une goutte de pluie. Au-delà des chiffres, ce sont surtout 52 heures de bonheur partagées avec un excellent ami, comme une parenthèse suspendue dans nos quotidiens respectifs.

L'aventure commence réellement en bas de chez soi.


Bike is right.

En ligne

Pied de page des forums