Aller au contenu

Annonce

Camp de base / Camp itinérant 2022 du 9 au 16 juillet, pensez à réserver vos congés ! ✅

#1 23-01-2022 06:34:29

Gudule
Membre
Inscription : 18-03-2018
Messages : 104

Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Bonjour,

J'avais posté ma liste prévisionnelle ici et voici mon retour d'expérience 3 ans plus tard (aïe déjà) dans les grandes lignes.

Les pays traversés : France, Italie, Croatie, Monténégro, Kosovo, Macédoine, Grèce, Turquie, Géorgie, Arménie, Iran, Turkménistan, Ouzbékistan, Tadjikistan, Chine, Vietnam, Laos, Thaïlande, Cambodge (Re Vietnam, Re Chine) et Japon !
On devait faire le retour en transsibérien puis pays baltes mais le Covid nous a forcé à rentrer un peu plus tôt que prévu. On a quand même bien profité !

Situations rencontrées : Du chaud, du froid, ça pouvait être assez brutal. Par exemple Avril en Croatie 25 degrés et 10 jours plus tard dans les montagnes noires du Monténégro une bonne grosse tempête de neige avec routes bloquées.
En extrême nous avons eu 45 degrés dans le désert Turkmène avec vent brûlant et -10 degrés dans les montagnes Tadjik à 4300m d'altitude. Pluie de grêlons au Japon (ça rime), orage flippant en Turquie et rafale de vent tellement-puissante-qu'elle-fait-reculer en Chine.

Poids dans sa globalité: 55-60kg de cycliste + 13kg pour les vélos avec gb, pb, éclairage dynamo + 13-14kg de matos sans eau ni nourriture. Le peu de précision s'explique par les variations induites par le voyage au long-cours par ex: achat de souvenir, perte de vêtement, changement ou casse matériel etc...

Je vais essayer d'être concise mais sentez vous libre de me demander de développer si un point précis vous intéresse.

1ERE PARTIE

Retours sur le vélo

Déjà des photos de la bête !!!
Mars 2019

7TbmU9BRI.Susu-avant.jpeg

Juillet 2020

7TbmYOJ7i.Susu-aprs.jpeg


Malheureusement j'ai perdu ma liste de poids détaillée et le lien est cassé sur le post initial...tristesse.

Cadre et fourche Surly Straggler taille 46 : Rien à redire pour du long-cours les cadres aciers c'est confortable et robuste.

Après 12000 +++ km ma transmission est toujours fiable, on lubrifiait régulièrement nos chaines en prévention de l'usure. Les pignons sont un peu érodés mais rien de catastrophique. Je changerais le set complet K7 + plateau + chaine au prochain voyage. En attendant ça roule très bien !
Le Bdp XTR a bien survécu, il fait toujours pas de bruit donc je laisse en état.
Le pivot des pédales wellgo a tenu bon, j'ai juste changé les picots qui étaient bien usés.

J'ai trop aimé Les shifters Gevenalle ! Vraiment, fort. Pour les petites mains c'est confort d'utilisation, on peut changer 4-5 pignons d'un coup avec le levier. Hyper robuste, mon vélo est tombé plein de fois, a été chargé à l'arrache dans des camions/bateaux/pickup et les leviers n'ont pas sourcillé (à part des rayures bien sûr).

Le confort de freinage des freins à disque mécanique Spyre est suffisant mais quand on a des mini mains et qu'on freine en descente comme moi ça crispe. Attention à acheter des plaquettes de qualité, il y en a certaines qui s'usent prématurément après c'est le disque qui se creuse et c'est pas bon...
Sur mon vtt je suis en hydraulique, le freinage est quand même plus mordant et modulable. Par contre qu'est ce qu'il serait advenu de mes durites lors de ma chute ? Je préfère ne pas savoir.

Les roues jantes double paroi en 32 rayons étaient peut être overkill pour notre poids, bon au moins on a jamais voilé de roue ni cassé de jante (c'était la hantise en partant en 27.5)

Pneus WTB Horizon 47 : très conforts, très légers mais arrivés en Grèce on crevait 5 fois par jour à cause des bouts d'armature de pneu de camion. En Turquie c'était devenu des passoires, on a changé pour des Schwalbes. 1 paire de marathon mondial evo tringle souple pour moi (trèèèèès louuuuuuuurds mais j'ai pas tellement senti de différence) et 1 paire de Marathon Almotion Evo souple pour mon copain. J'ai plus jamais crevé par contre !

Système moyeu dynamo: Au top pour avoir toujours de la lumière ça met en sécurité par contre c'est chiant quand on veut être discret pour le camping sauvage. Mais au final je ne regrette pas.
Par contre le système de recharge usb Igaro n'était pas suffisant: il faudrait rouler plus vite et avoir des roues de 26" pour que ça soit efficace.
Mon copain a acheté un panneau solaire chinois quand on était sur la route mais c'était pas terrible non plus. Il se mettait en sécurité dès qu'il faisait un peu trop chaud ce qui est un comble quand même.
Au final on s'est allégés de tout ça et on est resté avec nos power bank : 20.000A pour recharger le reflex et le portable gps + 10 000A en secours. En fait il y a de l'électricité vraiment partout il faut bien s'organiser pour recharger dans les zones désertes et avoir un bon chargeur + cable.

Les portes bagages ne nous ont pas fait défaut: J'avais un Tubus Airy derrière, un Hebie Low rider devant et mon copain un Bagman expedition de Carradice et un Blackburn à l'avant (bricolé parce qu'il avait pas d'oeillet sur sa fourche).
Un bémol sur la fourchette Klickfix qui maintenait ma sacoche avant : elle s'est cassée quand je suis tombée en Arménie (j'ai trop regardé le paysage en pleine descente). Étant en aluminium je n'ai pas pu la faire réparer durablement, la soudure n'a pas tenu. J'ai pu m'en refaire fabriquer une au Tadjikistan en fer à béton (pas très MUL haha) et mes parents m'en ont rapporté une neuve quand ils sont venus nous voir au Cambodge.

Les sacoches faites maison en X-pac VX21 sont encore vaillantes ! La couleur résiste mal aux UV avec le temps mais le tissu garde ses propriétés waterproof. Attention le VX21 est moins résistant à l'abrasion que le cordura, ça peut vite être un problème en cas de vis saillantes (mon copain a vite trouée les siennes à cause de son porte bagage bricolé) Il faudrait que je vous mette les poids mais je crois que je vais écrire un message plus détaillé à leur propos.


Pistes d'allègement :
Si je devais alléger mon vélo se serait sur les jantes. Ca ne nous a pas non plus handicapés mais c'était démesuré rapport au poids qu'on transportait et au terrain. Quoiqu'on ait fait pas mal de tôle ondulée au Tadjikistan c'était finalement une courte période (1mois sur 1 an de voyage) on aurait pu tenter sans.

Les pneus en Europe je pense qu'on peut rester en 38 si route bitumée et tenter le tubeless (+ de confort qu'avec Càa). Après je sais pas comment le liquide résiste aux températures extrêmes. Liquide tubeless pas trouvable partout et les caillasses en montagnes peuvent vite vous déchirer le pneu si trop léger. A voir en fonction des conditions de voyage.

Le cadre en titane ce serait le best, confort et fiable par contre le prix est stratosphérique.
Une fourche titane peut être un bon compromis pour alléger un cadre acier. Mon copain a fait ça sur son vélo, je peux lui demander plus de précision sur son ressenti. De ce que je me souviens ça donne un certain amorti.
On peut aussi faire plus léger avec le carbone ou l'alu mais ça risque de tabasser sur les routes non-bitumées ou en mauvais état. A vos risque et péril !

Le moyeu dynamo + lampes peuvent être considérés comme un confort. Il faut bien s'organiser pour rouler de jour pour pouvoir s'en passer. Je conseille quand même des lampes d'appoint usb pour les tunnels pas toujours éclairés. Par contre si vous êtes comme nous à pas trop planifier d'itinéraire il y a des chances de finir de pédaler de nuit. Personnellement la sécurité d'avoir des lampes allumées en continu vaut bien le surpoids surtout dans des pays où la conduite laisse à désirer.

La selle Brooks cuir + guidoline cuir De la pure coquetterie bien que j'ai essayé d'autres selles depuis et j'en reviens toujours à ma vieille Brooks. Je suis très satisfaite de la guido cuir, elle s'est "rayée" a plusieurs endroits suite à des chutes mais n'a jamais cassé. Vous pouvez trouver plus léger j'en suis certaine peut être au risque de devoir en changer en cours de route (mais c'est un souci mineur).

Transmission/groupe à alléger en allant dans les gammes supérieures mais pas sûre que ce soit judicieux compte tenu du type de voyage. Il vaut mieux privilégier un équilibre entre le léger et le robuste, par ex : milieu de gamme pour la cassette (alliage plus solide), haut de gamme pour le bdp ou le jdd.

Périphériques possibilité de passer la tige de selle en titane ce que je n'ai pas fait en raison du prix prohibitif, de prendre un cintre en carbone (moins rustique) ou en titane si ça existe.


De l'intérêt d'alléger son vélo en voyage au long cours :
Honnêtement le poids économisé en composants hors de prix ou en sacrifiant la sécurité ne vaut pas le coup en voyage au long cours. Il faut faire de son mieux certes mais au ressenti vous ne verrez pas la différence. Sauf peut être sur les pneus/jantes qui sont du poids en "périphérie" du vélo mais n'allez pas vous ruiner pour gagner 250gr. Je pense qu'il faut avoir à l'esprit les inconvénients du toujours plus léger au détriment de la solidité ou du budget. Le matériel de camping est un poste où on peut couper pas mal de poids. Vaut mieux se concentrer dessus si on arrive pas à faire diminuer l'embonpoint de son vélo ;)
J'ai trouvé qu'un vélo de 30kg (bagages + eau + nourriture) était bien assez maniable. J'arrivais même à le porter à une main en calant le bec de selle sur mon épaule et monter des escaliers avec. Après si vous avez un cadre titane qui traîne, jdis pas...


A plus pour la partie 2 qui sera sur les sacoches et la partie 3 sur le matériel camping + vêtements.
Bonne lecture et n'hésitez pas à me demander des infos supplémentaires :)

Petit Bonus :

Le vélo de mon copain en mars 2019

7TboFtU1o.Doodoo.jpeg

Edit : Rajout des ref pneu Schwalbes, retex freins et shifters.
Edit : Rajout lien partie 2, chgmt titre
Edit: Rajout lien partie 3

Dernière modification par Gudule (21-04-2022 12:16:55)


Voyage à vélo de la France au Japon

Hors ligne

#2 23-01-2022 09:16:45

DDN17
Bikepacker
Lieu : Rochefort
Inscription : 08-09-2018
Messages : 1 458

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Je trouve vos deux vélos absolument magnifiques, merci beaucoup pour le partage.

Le tubeless, j'en suis fan quand je roule moins de quelques semaines en Europe. Mais si je devais partir loin et longtemps, ce que je n'ai hélas jamais fait, j'utiliserais moi aussi des CAA. Le préventif sèche, en transporter prend de la place et pèse lourd, on n'en trouve pas partout loin de là. Je pense que je partirais avec des CAA latex ou aerothane montées et une paire de rechange, quitte à revenir sur des butyle en cours de route si j'épuisais le tout.

Pour les pneus renforcés je prendrais soit des Marathon supreme https://www.bicyclerollingresistance.co … preme-2016 Je déteste les Marathon Plus mais après avoir essayé ceux là sur le vélo d'un tiers (et lu beaucoup de bien sur ces pneus ici même) je suis convaincu pour le long cours. Ou je testerais des Vittoria Voyager https://www.bicyclerollingresistance.co … hyper-2016 si je ne devais faire que de la route.

Pour le matériau du cadre et de la fourche, je vais faire mon grincheux habituel wink La compliance d'un cadre n'a aucune importance pour le confort, puisque la déformation verticale d'un cadre est négligeable. Cet article de Alex Denham résume bien les données sur le sujet : https://www.cyclingabout.com/why-imposs … aluminium/ ce qui compte pour le confort c'est la déformation de la tige de selle (au mieux en carbone, la plus fine possible et sortie de plus de 25 cm) et la taille des pneus. La fourche / cintre en carbone jouent un petit rôle mais ce qui amortit le mieux les vibrations c'est de charger le vélo. J'ai bien conscience d'aller à l'encontre d'un des grands principes du vélo de voyage alors je vais juste citer deux vrais faits. Koga, LE fabricant de vélos de voyage haut de gamme équipe son modèle tour du monde d'un cadre alu 6061 (et tous les autres il me semble). D4 a choisi le même matériau pour ses vélos de voyage et vu le camion benne de pognon qu'ils ont investi dans le r&d de ces modèles, sachant qu'ils allaient contre toutes les conventions du genre, je ne vois comment ils auraient choisi un matériau de cadre "rigide et inconfortable". Quant à mon expérience personnelle (qui est juste ça) le Genesis CDF 50 de mon épouse qui était raide et tape-cul équipé des G-One de 36 que cyclable avait monté dessus est devenu convenable avec les Continental Terra Trail de 42 par lesquels je les ai remplacés.

Dernière modification par DDN17 (23-01-2022 09:20:20)


"il y a deux catégories de randonneurs à vélo : ceux qui voyagent à vélo pour voyager, et ceux qui voyagent à vélo pour faire du vélo" (je fais partie de la deuxième catégorie)

Liste gravel : https://lighterpack.com/r/6dzk1h
Liste route : https://lighterpack.com/r/str5f2

Hors ligne

#3 23-01-2022 10:19:45

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 1 868

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Gudule a écrit :

#640251Les pays traversés : France, Italie, Croatie, Monténégro, Kosovo, Macédoine, Grèce, Turquie, Géorgie, Arménie, Iran, Turkménistan, Ouzbékistan, Tadjikistan, Chine, Vietnam, Laos, Thaïlande, Cambodge (Re Vietnam, Re Chine) et Japon !

Wouaou,... je suis admiratif et vais lire avec grand intérêt ton retour d'expérience.
Merci Gudule !

Hors ligne

#4 23-01-2022 12:26:39

Oscar
Membre
Inscription : 01-02-2005
Messages : 3 019

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Tu as oublié de parler de la poule dans ton retour matos. C'était votre source de protéines ?

Hors ligne

#5 23-01-2022 13:40:12

Gudule
Membre
Inscription : 18-03-2018
Messages : 104

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Oscar a écrit :

#640265
Tu as oublié de parler de la poule dans ton retour matos. C'était votre source de protéines ?

Oui j'ai oublié c'est une PUL (protéine ultra légère) autoportante !


DDN17 a écrit :

#640254Je trouve vos deux vélos absolument magnifiques, merci beaucoup pour le partage.

Merci beaucoup, ça me fait plaisir qu'ils te plaisent :)

DDN17 a écrit :

#640254
Pour le matériau du cadre et de la fourche, je vais faire mon grincheux habituel ;) La compliance d'un cadre n'a aucune importance pour le confort, puisque la déformation verticale d'un cadre est négligeable. Cet article de Alex Denham résume bien les données sur le sujet : https://www.cyclingabout.com/why-imposs … aluminium/ ce qui compte pour le confort c'est la déformation de la tige de selle (au mieux en carbone, la plus fine possible et sortie de plus de 25 cm) et la taille des pneus. La fourche / cintre en carbone jouent un petit rôle mais ce qui amortit le mieux les vibrations c'est de charger le vélo. J'ai bien conscience d'aller à l'encontre d'un des grands principes du vélo de voyage alors je vais juste citer deux vrais faits. Koga, LE fabricant de vélos de voyage haut de gamme équipe son modèle tour du monde d'un cadre alu 6061 (et tous les autres il me semble). D4 a choisi le même matériau pour ses vélos de voyage et vu le camion benne de pognon qu'ils ont investi dans le r&d de ces modèles, sachant qu'ils allaient contre toutes les conventions du genre, je ne vois comment ils auraient choisi un matériau de cadre "rigide et inconfortable". Quant à mon expérience personnelle (qui est juste ça) le Genesis CDF 50 de mon épouse qui était raide et tape-cul équipé des G-One de 36 que cyclable avait monté dessus est devenu convenable avec les Continental Terra Trail de 42 par lesquels je les ai remplacés.

Super intéressant comme article ! Cet a priori doit surement venir du fait que les cadres carbone et alu sont souvent pensés pour une utilisation route où la rigidité du cadre est accentuée avec des fourches bien droites et peu de chasse. C'est sûr qu'une géométrie adaptée au voyage chargé est le point à privilégier au delà du matériau.


Voyage à vélo de la France au Japon

Hors ligne

#6 23-01-2022 14:27:05

NikoWTFIRL
MULot …ᘛ⁐̤ᕐᐷ
Lieu : surtout en Petite Couronne :(
Inscription : 12-04-2021
Messages : 180
Site Web

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Gudule a écrit :

#640277

Oscar a écrit :

#640265
Tu as oublié de parler de la poule dans ton retour matos. C'était votre source de protéines ?

Oui j'ai oublié c'est une PUL (protéine ultra légère) autoportante !

AHAHAHA PUL <3

Hors ligne

#7 23-01-2022 15:12:23

Oscar
Membre
Inscription : 01-02-2005
Messages : 3 019

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Moi je suis impressionné par la baggagerie home made, d'autant plus si elle a tenu sur la durée

Hors ligne

#8 24-01-2022 12:40:27

moby59
à l'école des MUL
Inscription : 08-06-2006
Messages : 1 019

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

je confirme pour les Marathon Supreme. On n'avait que ça sur le tandem pour notre tour d'Europe, c'était (quasi) parfait. Excellent rapport poids/roulement/résistance aux crevaisons pour un usage majoritairement sur route et petits chemins. Il faut que je retrouve le compte mais je crois que c'est 1 seule sur ces pneus en un peu moins de 15000 km (la remorque a eu d'autres pneus de temps en temps et a eu plus de crevaisons [toujours de tête]).
Seul bémol pour nous, la durée de vie des flancs. Après, l'usage en tandem est peut-être un peu violent pour eux et leur en fait prendre plein la tête roll

Reste le prix, quand il faut en changer 2 d'un coup c'est un budget certain sad

Sinon félicitations pour le voyage et merci pour le retour !

Dernière modification par moby59 (24-01-2022 12:42:42)

Hors ligne

#9 24-01-2022 20:37:28

chocoboursin
Membre
Inscription : 19-05-2021
Messages : 172

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Bravo pour le trip!

J'utilisais les marathon racer, moins cher et quasiment aussi performants et durables wink.
Je les ai même revendus après 5000km sans qu'ils soient entamés.
Des Specialized Nimbus, ou Vittoria randonneur, feront le meme boulot.

Du marathon suprême se justifie si on veut du grip sous la pluie à haute vitesse, donc pour un vélo de route, mais sur un vélo de rando c'est plutot du luxe.

Hors ligne

#10 24-01-2022 21:43:09

Gudule
Membre
Inscription : 18-03-2018
Messages : 104

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

moby59 a écrit :

#640360je confirme pour les Marathon Supreme. On n'avait que ça sur le tandem pour notre tour d'Europe, c'était (quasi) parfait. Excellent rapport poids/roulement/résistance aux crevaisons pour un usage majoritairement sur route et petits chemins. Il faut que je retrouve le compte mais je crois que c'est 1 seule sur ces pneus en un peu moins de 15000 km (la remorque a eu d'autres pneus de temps en temps et a eu plus de crevaisons [toujours de tête]).
Seul bémol pour nous, la durée de vie des flancs. Après, l'usage en tandem est peut-être un peu violent pour eux et leur en fait prendre plein la tête roll

Reste le prix, quand il faut en changer 2 d'un coup c'est un budget certain sad

Sinon félicitations pour le voyage et merci pour le retour !

Je sais pas si vous étiez en flanc rigide mais on avait eu des retours sur des phénomènes de fendillement.
C'est pour ça qu'on est partis sur des flancs souples, franchement les pneus sont comme neufs ! (On le voit sur la photo juillet 2020)

Plus de précisions sur les poids de ceux qu'on avait pour le voyage:

Marathon mondial evolution en 27.5 x 2.0 = 780 g/pneu
Marathon almotion evolution en 27.5 x 2.15 = 690g/pneu

La différence de poids malgré la grosseur du pneu s'explique par le fait qu'il y a 3mm de gomme en plus sur la bande de roulement des Mondial.

Pour valeur de comparaison :

Marathon suprême evolution tringle souple 27.5 x 2.0 = 600g/pneu
Marathon plus (LA ref des cyclo au long cours CULET) 27.5 x 1.50 = 920g/pneu
et sa version VTT = 1200g/pneu.......ouioui vous avez bien lu.

Dernière modification par Gudule (25-01-2022 01:27:48)


Voyage à vélo de la France au Japon

Hors ligne

#11 25-01-2022 01:15:21

bohwaz
Membre
Lieu : @Terre
Inscription : 26-04-2011
Messages : 3 000
Site Web

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

C'est parce que en VTT il vaux mieux rester collé au sol et pas trop s'envoler wink

Sinon merci du retour, très intéressant, hâte de lire la suite smile


Trombi: Australie, NZ, et les autres…
Some nomads are at home everywhere.
Others are at home nowhere,
and I was one of those.
    — Robyn Davidson

Hors ligne

#12 25-01-2022 13:58:28

chocoboursin
Membre
Inscription : 19-05-2021
Messages : 172

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Si tu montes du tubeless tu n'auras plus à te poser la question des crevaisons sur la bande ou les flancs (qui fendillent quand ils sont épais et sous-gonflés mais généralement sans aucune conséquence sur la carcasse). C'est seulement l'épaisseur de la bande de roulement nécessaire à ton kilométrage qui sera déterminante : il en faut assez, car changer en cours de voyage n'est pas le plus drole, bien que ça s'anticipe par envoi en poste restante.

Les marathon/marathon+ sont uniquement pertinents en vélos hollandais ou VAE trop chiants à réparer, ou pour les vélos de location, vélib, etc..

Pour quelqu'un qui roule en piste/VTT sur 10000 à 20000km, des pneus à 1kg se justifient aussi.

En VTT je suis sur du Rocket Ron à 480g, jamais eu un soucis ou une seule crevaison malgrès ce que je leur met, mais à 5000km c'est poubelle car les crampons sont usés. Mais je dois aussi changer la chaine à 3000km, la cassette et les patins à 5000km, donc arrêt aux stands obligatoire..
Je serais curieux de savoir quel cassette tu utilises pour que ça tourne encore à 12000km, bien que j'imagine que tu roules moins fort avec ta configuration.

Dernière modification par chocoboursin (25-01-2022 14:00:32)

Hors ligne

#13 25-01-2022 15:18:29

Manche
Membre
Inscription : 27-08-2018
Messages : 1 868

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Gudule a écrit :

#640460Marathon plus (LA ref des cyclo au long cours CULET)

C'est ce que j'ai à l'arrière (honte à moi smile ). C'est mon cycliste qui me l'a conseillé.
Et Marathon basique à l'avant. Par contre je suis en 28, je pense que c'est un peu plus léger.
Je ne sais même plus où sont rangés les démonte pneus tellement c'est increvable.

Hors ligne

#14 25-01-2022 20:45:49

Gudule
Membre
Inscription : 18-03-2018
Messages : 104

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Manche a écrit :

#640559Je ne sais même plus où sont rangés les démonte pneus tellement c'est increvable.

Mouahahaha tellement vrai !


Voyage à vélo de la France au Japon

Hors ligne

#15 25-01-2022 20:51:11

Gudule
Membre
Inscription : 18-03-2018
Messages : 104

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

chocoboursin a écrit :

#640554Je serais curieux de savoir quel cassette tu utilises pour que ça tourne encore à 12000km, bien que j'imagine que tu roules moins fort avec ta configuration.

Une cassette Shimano deore XT 10v.
Elles sont pas comme neuves bien sûr mais loin d'être rincées.

Après on pédalait en mode contemplatif sans date de retour. Aucune raison d'y aller fort :D

Dernière modification par Gudule (25-01-2022 20:51:37)


Voyage à vélo de la France au Japon

Hors ligne

#16 27-01-2022 10:55:40

DDN17
Bikepacker
Lieu : Rochefort
Inscription : 08-09-2018
Messages : 1 458

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

chocoboursin a écrit :

#640450Bravo pour le trip!

J'utilisais les marathon racer, moins cher et quasiment aussi performants et durables wink.
Je les ai même revendus après 5000km sans qu'ils soient entamés.
Des Specialized Nimbus, ou Vittoria randonneur, feront le meme boulot.

A ceci près que la résistance au roulement des randonneur est la plus élevée de la catégorie https://www.bicyclerollingresistance.co … nneur-2015 on dirait que ce sont aussi les plus résistants à la crevaison, affaire de priorité et de compromis comme toujours.

chocoboursin a écrit :

#640450Du marathon suprême se justifie si on veut du grip sous la pluie à haute vitesse, donc pour un vélo de route, mais sur un vélo de rando c'est plutot du luxe.

Je ne partage pas ton opinion. S'il y a bien un poste sur lequel je ne fais pas d'économie c'est bien la qualité des pneus. Que ce soit pour le grip, la résistance au roulement, la souplesse (qui me semble conditionner beaucoup le confort perçu) les 50 et plus euros de différence me paraissent judicieusement investis.


"il y a deux catégories de randonneurs à vélo : ceux qui voyagent à vélo pour voyager, et ceux qui voyagent à vélo pour faire du vélo" (je fais partie de la deuxième catégorie)

Liste gravel : https://lighterpack.com/r/6dzk1h
Liste route : https://lighterpack.com/r/str5f2

Hors ligne

#17 27-01-2022 11:10:08

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013
Messages : 4 964

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Beaux vélos et belles sacoches (et beau voyage) big_smile

Perso je trouve les Marathons supreme sympas, roulants ET pas trop inconfortables, de là à dire qu'ils accrochent bien sous la pluie non!

Hors ligne

#18 29-01-2022 18:10:55

Satory
Membre
Inscription : 13-06-2014
Messages : 153

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Juste au passage, le Supreme a été retiré du catalogue de Schwalbe France hmm
A priori, il reste au catalogue allemand, et il reste en stock chez les revendeurs

Dernière modification par Satory (20-02-2022 16:50:54)

Hors ligne

#19 29-01-2022 20:37:20

luccio
Membre
Lieu : sous la croix de Bramafan
Inscription : 15-03-2005
Messages : 423

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Bonjour Gudule,

merci pour ton retour sur ce grand périple. Parcourir l'Eurasie à vélo, c'est quand même pas commun !

J'aimerais avoir ton avis sur le surly straggler pour un usage plus ponctuel que ton voyage comme du velotaf, des sorties sur route ou chemin. Est-ce que c'est un vélo dynamique, pas trop lourd, facile à emmener ?

Hors ligne

#20 30-01-2022 10:08:01

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020
Messages : 808

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Superbe récit d'un sacré périple qui fait rêver. Merci pour le retour (et pour l'aller) !


Bike is right.

Hors ligne

#21 30-01-2022 12:10:52

blogeais
Membre
Lieu : Narbonne
Inscription : 13-01-2011
Messages : 391

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Merci pour ce début de retour, j'attends la suite avec impatience  smile

En voyant ton vélo, qui soit dit en passant est superbe, je me demande si tu n'as pas été embêté par les garde-boue que je trouve très proche des pneus en cas de boue ?
N'est-ce pas plus judicieux de prévoir un cadre acceptant des pneus plus larges afin de laisser plus de jeu entre pneus et garde-boue ? hmm
Évidement tout ça est lié au choix de l'itinéraire.
En tout cas ton retour m'intéresse !

Hors ligne

#22 30-01-2022 19:04:47

thanjuzo
επίδοξος συνταξιούχος
Lieu : IdF
Inscription : 21-08-2015
Messages : 301
Site Web

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Et donc, le Pamir en gros duvet, ça caille quand même ?

Hors ligne

#23 31-01-2022 22:25:38

Gudule
Membre
Inscription : 18-03-2018
Messages : 104

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

luccio a écrit :

#641078Bonjour Gudule,

merci pour ton retour sur ce grand périple. Parcourir l'Eurasie à vélo, c'est quand même pas commun !

J'aimerais avoir ton avis sur le surly straggler pour un usage plus ponctuel que ton voyage comme du velotaf, des sorties sur route ou chemin. Est-ce que c'est un vélo dynamique, pas trop lourd, facile à emmener ?

Coucou !
Alors le Straggler n'est pas vraiment un cadre adapté pour le voyage. Les bases sont courtes et l'angle de direction est raide ce qui lui donne un comportement + nerveux. Il réagit au quart de tour, il me semble qu'il était aussi moins lourd que le Long Haul trucker de Surly.
L'inconvénient de ce genre de cadre en voyage c'est qu'il peut devenir inconfortable si trop chargé (la stabilité en prend un coup). C'est pour ça que j'ai limité le poids des bagages au mieux que je pouvais tout en répartissant le poids entre l'avant et l'arrière. J'aurais pu faire que 2 sacoches arrières mais ça aurait impacté le comportement du vélo. J'aimais bien avoir les sacoches avant sur le lowrider ça calmait un peu sa direction nerveuse. Donc si tu pars sur ce cadre pour le vélotaf ou les sorties à la journée il sera déjà plus dans son élément.


blogeais a écrit :

#641131Merci pour ce début de retour, j'attends la suite avec impatience  :)

En voyant ton vélo, qui soit dit en passant est superbe, je me demande si tu n'as pas été embêté par les garde-boue que je trouve très proche des pneus en cas de boue ?
N'est-ce pas plus judicieux de prévoir un cadre acceptant des pneus plus larges afin de laisser plus de jeu entre pneus et garde-boue ? :/
Évidement tout ça est lié au choix de l'itinéraire.
En tout cas ton retour m'intéresse !

J'ai trouvé ce cadre en destockage donc je me suis adaptée à lui plutôt que le contraire. Effectivement il y a eu quelques frottements à cause du garde-boue quand j'étais avec les WTB horizon 47, surtout sur les bords parce que les gb étaient incurvés. Les WTB devaient être plus typés pneu ballons que les Schwalbes car quand j'ai changé pour les Marathon mondial en 2.0 j'avais beaucoup plus de clearance ! Plus jamais eu de problème. Pourtant les pneus étaient censés être plus larges.

La fixation au cadre ne posait pas de soucis, il restait de la marge : chez Surly les "fatties fit fine". Je crois me souvenir que j'avais acheté des garde boues en 26' alors que mes roues en 27,5 + gros pneus étaient plus proches du 28'. La courbure était trop courte, c'est surement pour ça qu'on dirait qu'ils sont très proches du pneu. Complétement de ma faute, je ne sais plus pourquoi mais j'ai surement pas eu le temps de les échanger ou ils étaient plus en stock... Comme c'était de l'alu, j'ai fini par les tordre pour gagner un peu et ça a tenu tout le voyage ;)


thanjuzo a écrit :

#641195Et donc, le Pamir en gros duvet, ça caille quand même ?

On a traversé le Pamir en septembre-octobre, c'était la limite avant que le temps se gâte.
On a pas eu de soucis avec le Swing 700 donné pour -15 de température limite avec caleçon mérinos et manches longues mérinos.
J'ai quand même le souvenir d'une nuit douloureuse mais pas très représentative des capacités du duvet.
On venait de passer un col à 4200m en fin de journée et on commençait à ne plus voir le chemin. C'était que du caillou donc on a préféré camper un peu après le col plutôt que de faire une mauvaise chute. Je me souviens qu'on avait galéré à installer la tente à cause du vent et on s'est pas mal refroidi. Quand on a enfin réussi notre affaire, la fatigue est arrivée d'un coup et on a eu la flemme de faire à manger. Sortir le réchaud pour faire une tisane nous semblait impossible tellement on avait froid.
Il y a tellement de paramètres à prendre en compte dans la gestion du froid en bivouac.
Se coucher le ventre vide, congelés, en altitude, dans le vent et fatigués c'est vraiment pas une bonne idée par exemple :D
Si je devais refaire cette journée, je n'aurais pas essayé de passer le col à tout prix. J'aurais posé la tente en profitant des derniers rayons de soleil, mangé un "bon" plat de nouille déshydratées de l'ex URSS qui-cuisent-pas-en-altitude, et sauté dans mon duvet à 19h30.

Après cette mésaventure, on a campé encore plus haut dans les montagnes Sichuanaises en octobre-novembre et on a pas eu froid. Donc on peut dire qu'on a appris de nos erreurs ?


Voyage à vélo de la France au Japon

Hors ligne

#24 01-02-2022 19:19:07

Road Tripeur
Plus MUL que babouche
Inscription : 04-07-2014
Messages : 670

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Gudule a écrit :

#641379On a traversé le Pamir en septembre-octobre, c'était la limite avant que le temps se gâte.
On a pas eu de soucis avec le Swing 700 donné pour -15 de température limite avec caleçon mérinos et manches longues mérinos.
J'ai quand même le souvenir d'une nuit douloureuse mais pas très représentative des capacités du duvet.
On venait de passer un col à 4200m en fin de journée et on commençait à ne plus voir le chemin. C'était que du caillou donc on a préféré camper un peu après le col plutôt que de faire une mauvaise chute. Je me souviens qu'on avait galéré à installer la tente à cause du vent et on s'est pas mal refroidi. Quand on a enfin réussi notre affaire, la fatigue est arrivée d'un coup et on a eu la flemme de faire à manger. Sortir le réchaud pour faire une tisane nous semblait impossible tellement on avait froid.
Il y a tellement de paramètres à prendre en compte dans la gestion du froid en bivouac.
Se coucher le ventre vide, congelés, en altitude, dans le vent et fatigués c'est vraiment pas une bonne idée par exemple big_smile
Si je devais refaire cette journée, je n'aurais pas essayé de passer le col à tout prix. J'aurais posé la tente en profitant des derniers rayons de soleil, mangé un "bon" plat de nouille déshydratées de l'ex URSS qui-cuisent-pas-en-altitude, et sauté dans mon duvet à 19h30.

Après cette mésaventure, on a campé encore plus haut dans les montagnes Sichuanaises en octobre-novembre et on a pas eu froid. Donc on peut dire qu'on a appris de nos erreurs ?

Salut,
A refaire sur l'ensemble du trajet, tu repartirais sur un sac aussi chargé? 700g de duvet ça fait beaucoup quand les températures sont positives.
Je suis bien intéressé par le vélo de messieurs aussi big_smile Niveau stabilité ça ne devait pas être dithyrambique non plus!
Vos sacoches avant m'ont l'air bien grandes, vous aviez quoi comme poids à l'avant?
R.T.


"Le tourisme c'est envoyer des gens qui seraient mieux chez eux, dans des endroits qui seraient mieux sans eux."
L.F.C.

Hors ligne

#25 01-02-2022 23:06:56

Gudule
Membre
Inscription : 18-03-2018
Messages : 104

Re : Paris-Japon à vélo avec des sacoches maison (03-2019/03-2020)

Road Tripeur a écrit :

#641525Salut,
A refaire sur l'ensemble du trajet, tu repartirais sur un sac aussi chargé? 700g de duvet ça fait beaucoup quand les températures sont positives.
Je suis bien intéressé par le vélo de messieurs aussi big_smile Niveau stabilité ça ne devait pas être dithyrambique non plus!
Vos sacoches avant m'ont l'air bien grandes, vous aviez quoi comme poids à l'avant?
R.T.

Oui, je partirai pas avec moins sur le long-cours pour le trajet qu'on a fait. Ils sont parfaits si on ne veut pas se poser de question avant de se perdre au milieu de nulle part. Au tout début on avait choisi les Grasshopper (400g de duvet) en se disant qu'on achèterait une couverture en plus au Tadjikistan pour le Pamir. Quand on les a testés en France en octobre à -2 et qu'on a eu limite froid on a vite compris que ça n'allait pas le faire. Je ne regrette pas d'avoir changé d'avis, la logistique aurait été trop compliquée et les situations imprévues beaucoup plus dangereuses. La liberté qu'on a gagné valait les 227g de différence.

On est tout les deux frileux, en général on jumelait nos duvets en mode duvet double pour les nuits fraiches, pour les nuits très froides on faisait duvet à part et pour les nuits tempérées on mettait les duvets en mode couette. J'ai beaucoup aimé la versatilité du système de jumelage, on trouvait toujours un bon compromis. J'ai pas le souvenir que les duvets soient restés au fond des sacoches très longtemps, à part en Iran mais là même un drap de soie c'était trop ! big_smile

Le vélo de monsieur est bien plus stable que le mien, je l'ai essayé il est bien pépère. Il a un cintre plus large et le cadre est typé vtt. Si tu veux comparer nos géométries tu peux jeter un coup d’œil ici .

Les sacoches sont grandes de face mais elles sont étroites. Elles font entre 12 et 15L, c'est plutôt petit.
Je devais avoir 2,5kg/côté (duvet + poids sacoches + sac de soie + sandales) avec des réserves d'eau occasionnelles ça montait à 3.5kg et mon copain 5kg/côté (vêtements, tente et matelas).

D'ailleurs je suis en train d'écrire un message détaillant leur poids et leurs avantages/inconvénients.


Voyage à vélo de la France au Japon

Hors ligne

Pied de page des forums