Aller au contenu

#1 23-06-2022 22:13:45

kenji
Membre
Inscription : 01-04-2015
Messages : 311

[Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

J'ai participé début juin à la traversée de France "Sur les Routes Blanches", dont la trace est inspirée du voyage à pied de Sylvain Tesson "sur les chemins noirs" (ne lisez pas ce livre, c'est vraiment mauvais).
Cette traversée de France était organisée par Stéphane Gibon du club de Montebourg, assez actif sur les événements de longue distance.
https://www.cyclo-club-montebourg-saint … -blanches/
Il y avait deux formules de distances pour rallier Urville (à côté de Cherbourg) depuis Nice, j'avais opté pour le parcours long, avec 1900km et 27000 de D+.

35cace1475e2e7503661604f3f40780c09e2a7

Si vous voulez voir directement la liste de matériel emporté, c'est par ici : https://www.randonner-leger.org/forum/v … 08#p658008

J1 - samedi 4 juin
Je participe au départ groupé le samedi matin à 6h après un copieux petit dej boulangerie offert par l'orga. On est une trentaine à partir sur ce créneau, l'autre moitié des participants sont partis la veille.
En fait il n'y a pas vraiment de départ groupé, les départs se font par tout petit groupe, comme je ne connais personne je pars tout seul.
On se retrouve dès le départ à grimper les collines de l'arrière- pays niçois, pas mal de monde me dépasse mais je ne m'accroche pas et préfère gérer mon effort au capteur de puissance. Puis on grimpe vers la Madone d'Utelle, premier pointage (photo) de la randonnée. On est plusieurs à y être au même moment, je fais la descente tout seul puis j'entame la montée du col de la Sinne avec Christophe, que je laisse filer sur la fin car je le suis un peu difficilement. Les paysages sont superbes, je ne connaissais pas du tout cette région.
Après une longue descente assez cassante, on remonte ensuite vers Valberg via les gorges du Cians, et là j'ai une grosse défaillance sans doute à cause de mon manque d'appétit liée à la chaleur. Je suis au ralenti total, je multiplie les pauses pour finir par vomir sur le bas côté...la fin de la montée vers Valberg me paraît interminable. Je m'arrête pour l'hydrater et  me forcer à manger un peu avant Valberg, je remange un sandwich à Valberg et ensuite ça va un peu mieux, je profite de la longue descente pour me requinquer.
Je m'arrête ensuite un peu au magnifique village d'entrevaux avant de monter le col du Buis, un col court mais très dur avec beaucoup de passages à plus de 12% où je suis à 40-50 RPM.
Après le pointage aux Clues de Saint Aubun je me fais courser par un patou, j'apprendrai plus tard qu'une participante à été mordue par ce chien le lendemain,la contraignant à abandonner hmm
On entre alors dans le Lubéron Verdon, la nuit tombe, je continue à rouler jusqu'à Comps sur Artuby où j'avais déjà prévu de passer la première nuit en bivouac urbain. Je me cale sous le préau des toilettes publiques, toilette de chat et dîner froid pendant qu'une transhumance de brebis passe à côté, puis au lit autour de 23h30. Cette première journée à été plus éprouvante que prévu !
En chiffres : 244 km, 5 751 m de D+, en 15h40 dont 13h40 de roulage
4c1be25f853cbe9e759078f2c1a752aada9257

6b580ba544456bdef0ed1a2970713a48a580a5

6929e1baeb3ff7b2bb303c78616ce574075d02

d68eaf03d0b83cc27b52db8024c7875bc7fa88


3eed2d786c194dea75558dcea556160aa70ec5

6b03c6d09a35c5169b36c70d0685ae8ce9a53b

ff10c2fcbbf1ebaaf30be139237b90cd6b762e

e2e13d86b8f984c7ae160b94f1deee1c8b17a9

861b54120cc6df46954571bfebc25171389995

299ba82d498e955de1f72a5cd7caca6b11cd5b

7f8785ffe063b3779d9e243af4dfee723fa98e

Dernière modification par kenji (30-06-2022 16:41:54)

Hors ligne

#2 23-06-2022 22:19:46

kenji
Membre
Inscription : 01-04-2015
Messages : 311

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

J2 - dimanche 5 juin
Le dimanche je décolle vers 6h, je discute rapidement avec un participant à la rando qui est parti très tôt d'entrevaux et qui repart pendant que je me prépare. La trace monte vers le col d'illoire, dans la région des gorges du Verdon.
Je redescend ensuite vers le village de moustiers sainte marie, puis cap à l'est où je prends mon petit dej à une boulangerie.
Ensuite la journée est un peu moins intéressante malgré quelques beaux villages traversés (Lurs avec une sacrée montée pour y arriver), il fait très chaud. Je m'arrête régulièrement pour rincer et remettre mon maillot totalement trempé afin de me faire une clim naturelle. Passage au nord du Ventoux puis à Vaison la Romaine où je me prends un énorme orage, je n'ai même pas eu le temps de sortir ma veste que j'étais déjà trempé.
Grosse pause au McDo de Bollène puis je traverse le Rhône pour commencer la traversée de l'Ardèche, via le village d'Aigueze puis par les gorges de l'Ardèche que je roule de nuit (légère frustration car ça a l'air beau). J'arrive à Vallon Pont d'Arc vers 23h30 un peu claqué et je galère un peu à trouver un bivouac au calme, je finis par me poser au cimetière.
En chiffres : 311 km, 4222 m de D+, en 17h42 dont 14h08 de roulage.

012713236039317043d50d5f81c8590b6bfde9

ca1fac6c8da04f03daa67dd3926eeed4b8b9f1

ebb4761a89992a74ae9307d84a31ebab80ce1a

c3942e0e0b8f3f5d76d69e1947a1c57cd2bbf4

85fc4b5c55eda4356ff7e6b7e9884a5255e2e8

b220b43ade35073833619eb4a6fa58defd164a

74fb0fb110296740120cc4cc250b54705426aa

6bd7bc10dce98d01dd4e198192b06554b7c0d4

38da037f69657a45ab35ccccb807b1c754f4e8

Hors ligne

#3 23-06-2022 22:24:09

kenji
Membre
Inscription : 01-04-2015
Messages : 311

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

J3 - lundi 6 juin
Je suis rejoint par deux participants au moment où je décolle du cimetière vers 6h, on roule un peu ensemble avant qu'ils ne s'arrêtent un peu alors que je continue vers les Vans. Petit dej boulangerie puis la trace continue à traverser l'Ardèche, jusqu'à genolhac (via une montée hyper raide juste avant genolhac) où j'entame la montée vers les monts de Lozère par le col du pré de la dame. C'est un col régulier avec une pente pas trop forte donc tout se passe bien, je retrouve quelques participants qui sont partis avant moi au Mas de la barque. La descente vers le pont de montvert est très longue est cassante, on a environ 8km de chemins-piste en partant du mas de la barque, décrits comme faciles dans le carnet de route, mais que je trouve hyper éprouvant avec mes pneus de 32 mm !
Ensuite au pont de montvert on remonte vers le nord, les pentes sont parfois raides, et les descentes abruptes. Cette partie est très belle mais je vois s'éloigner l'objectif de dormir à l'est de l'Aubrac le soir même. Je mange deux paninis à Florac et fais quelques courses (pas évident un lundi férié), puis je repars pour monter sur le causse Méjean. Je redescends ensuite vers les gorges du Tarn, puis je monte vers le point sublime en compagnie de Bastien que je rattrape au milieu de la montée.
Je repars seul du point sublime, la nuit commence à tomber, mon objectif est de dîner et dormir à la Canourgue.
Je mange une pizza avec Antoine et Sophie à la Canourgue, puis on réserve des chambres dans le même hôtel sans âme à côté de l'autoroute.
Lessive rapidos puis dodo à poings fermés.
En chiffres : 225 km, 4313 m de D+, en 15h50 dont 12h41 de roulage.

a74c6a9eaf76a920d5a4c340a152130c1b1e49

2cc3a00a05b997d84f4dd3abc0efdc097b753b

6f870e3f6ab58a92ca99553a8e9fcf640cc670

75432e949d71beaf783cb66aeed161067e239a

6f7884132c68fd1764073eb25b0d4573f93732

db7c652a2222280730bc04408e304724de8b4a

61337213a5cd5d0752a18d71cc11698a87b038

c0453dfba21c0752a0a6f3367d7a3588dff6b6

da4a55e2b54127de48055e72664f996d84fb21

Hors ligne

#4 23-06-2022 22:33:28

kenji
Membre
Inscription : 01-04-2015
Messages : 311

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

J4 - mardi 7 juin
Petite grasse mat' à l'hôtel puis départ à 7h pour monter sur l'Aubrac par le col de Bonnecombe à la fraîche et avec quelques averses, la montée est certes plutôt facile mais je me sens très bien physiquement donc je suis content, d'autant que j'adore ces paysages ouverts et pâturés.
Beaucoup de participants de la traversée se ravitaillent à Nasbinals, je recroise Sophie et plus loin Antoine qui étaient partis avant moi de la Canourgue. Descente jusqu'aux gorges de la Truyère puis on entre dans le Cantal où nous attendent les dernières sections montagneuses de la rando.
Les deux montées (Nierveze et col du Pertus) avant d'arriver au pied du pas de Peyrol sont vraiment affreuses, très irrégulières et avec de forts pourcentages.
Le col du pas de Peyrol par le sud est en revanche assez facile, je fais la fin de la montée en papotant avec Pascal. Arrivé en haut vers 17h je réfléchis à la suite et je me donne pour objectif d'arriver à Ussel, à 80 km au nord.
Cette section est globalement descendante donc ça le fait, on passe par le joli village de Salers, et je fais un gros ravito à Mauriac.
J'arrive à Ussel vers 21h donc j'ai le temps de manger un kebab avant de dormir sous le porche de l'église.
En chiffres : 245 km, 4475 m de D+, en 13h56 dont 12h17 de roulage.

5730048fceb7afadd527e0ec3807acabb81f83

71723b573f81e7fdcff9240dad067c7411c3e1

602a04c3961eb0b74e52a2e635b68ba3beccc2

ae069440fc6df25105a632607e47b20ddb80f9

0b84876aad20663dff43777b156e055a4a5291

Hors ligne

#5 23-06-2022 22:36:30

kenji
Membre
Inscription : 01-04-2015
Messages : 311

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

J5 - mercredi 8 juin
Départ aux aurores ce mercredi, j'ai pour objectif d'arriver le soir même à Tours, où je peux dormir chez mes parents qui habitent à 10km de la trace.
Rapidement le temps de couvre et des trombes d'eau s'abattent sur le plateau de millevaches, je flanche un peu mentalement, je songe à faire une journée off si ça continue à tomber comme ça mais je serre les dents et tiens le coup jusqu'à Felletin où je fais une pause salvatrice dans un café.
Je repars alors que la pluie s'est un peu calmée, puis je traverse la Creuse via la vallée de la Creuse moutiers d'ahun, Crozant. Ravito à Argenton sur Creuse puis je traverse les étangs de la Brenne.
C'est tout plat, quel bonheur de rouler à nouveau sur les prolongateurs malgré le vent un peu défavorable !
On passe ensuite par Loches, le joli village de Chédigny, le château de Chenonceau, le château d'Amboise.en repartant d'Amboise la pluie se remet à tomber, doucement puis de plus en plus fort. La nuit tombe, le vent est totalement de face, les deux dernières heures pour arriver chez mes parents sont vraiment dures, d'autant que j'avais oublié d'ajouter l'étape chez les parents sur mon GPS, donc je ne savais quelle distance il me restait avant d'arriver. J' arrive finalement vers 23h30.
En chiffres : 377 km, 2890 m de D+, en 17h45 dont 15h21 de roulage.

dd6e6a67ff80140ff1eecc72aaca5594f99cca

8cf8607c1d7b4e6e8b54c1c91b3bff2b4d2d4a

6b33645640858649c581902daa5acec895b5bf

Hors ligne

#6 23-06-2022 22:37:47

kenji
Membre
Inscription : 01-04-2015
Messages : 311

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

J6 - jeudi 9 juin
Je repars assez tard de Tours le jeudi (8h30) mais je me suis bien reposé et je sais désormais que je peux arriver à Cherbourg avant vendredi soir.
Le début de la journée est peu intéressant mais on passe ensuite dans les coins sympas en Mayenne. Je fais de nombreux arrêts pour me ravitailler et manger, j'ai maintenant faim quasi continuellement.
Arrivé à Fougères je fais mon premier resto de la traversée, une crêperie pour fêter l'arrivée en Bretagne !
Je repars ensuite direction la baie du Mont Saint Michel, j'arrive un poil tard à la pointe du groin pour le coucher de soleil, puis je fais de nouveau un bivouac sous le porche d'une église, à Genêts.
En chiffres : 302 km, 2444 m de D+, en 14h21 dont 11h59 de roulage.

7fc24b7ac766ebcf7f92d6b69e185301f33c6e

1446fa820cc8067d0b3b494ef2b16778c2ab44

e5979f9bc8eb5d090a7de4f745592f3a0915c6

75ccdc7d1f3168839c3e61e93d0dad0322f52a

Hors ligne

#7 23-06-2022 22:41:36

kenji
Membre
Inscription : 01-04-2015
Messages : 311

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

J7 - vendredi 10 juin
Le vendredi matin je pars bien motivé sous une légère pluie, en sachant que cette dernière étape sera assez courte avec un peu plus de 200km,  mais difficile avec de nombreux murs.
Encore une fois je m'arrête très souvent pour manger.
On longe la côte est du Cotentin que je ne connaissais pas, je ne m'attendais pas à y voir des maisons assez proches des maisons bretonnes car construites en granite.
Les 50 derniers km sont vraiment durs , avec quelques murs à plus de 15% (l'accès au nez de jobourg par exemple), mais c'est quand même très beau.  La dernière descente vers Urville est tellement grisante !
J'arrive au camping de la plage d'Urville à 17h, où Stéphane est présent avec sa famille pour accueillir les arrivées. Ravito hyper copieux, douche, coucher de soleil sur la plage, et je dors dans une tente prêtée par Stéphane. Je suis le premier à boucler le parcours en 6 jours en 11h,, les autres arrivées s'étaleront entre le samedi aprem et le lundi.
Je repartirai ensuite le samedi matin à l'aube pour prendre le premier train partant de Cherbourg.
En chiffres : 213 km, 2403 m de D+, en 10h49 dont 9h03 de roulage.

e4aad6a390aec93ccbb8105b9112a894f93758

cbdf89c998df164124b394e1d333e24c2d87eb

05755de94a47b2cacde3afa31fab88e4006bf4

1aea2beaf800f30fa1684c9472421393f66454

Hors ligne

#8 23-06-2022 22:42:54

kenji
Membre
Inscription : 01-04-2015
Messages : 311

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

En conclusion suis très satisfait de cette traversée, j'ai trouvé l'organisation excellente, pour un tarif vraiment contenu (40 euros sans licence ffv). Le fait qu'il y ait eu plusieurs créneaux de départ et deux parcours faisait que j'ai quand même pu rencontrer brièvement du monde, ça faisait du bien.
La trace était vraiment travaillée pour faire passer par des coins intéressants et beaux, mais j'avais vraiment sous -estimé la difficulté du parcours. Je roule d'habitude sur du plat ou du vallonné, et malgré mon gabarit de grimpeur je roule rarement en montagne donc je suis moyennement bon dans les cols. Mais ce que je déteste vraiment c'est les montées irrégulières avec des gros pourcentages, mon corps n'est pas du tout habitué à ce genre d'effort.

Je m'étais fixé un objectif de temps assez ambitieux mais je ne souhaitais pas rouler beaucoup la nuit pour profiter des paysages, au final j'ai roulé de nuit dans les gorges de l'Ardèche (un peu frustrant) et en Touraine (zéro frustration). Une frustration en revanche a été de ne pas avoir pu profiter des gastronomies locales, j'ai dû privilégier des ravito rapides et pratiques à conserver/transporter. Mon régime alimentaire était basé sur les boulangeries, des courses en supermarché, sandwichs froids, et  quelques rares repas chauds (mc Do, pizza, kebab, galettes de sarrasin). Sur une semaine ça allait encore mais j'en étais vraiment lassé à la fin. Rien que pour cette raison je ne sais pas si je serais capable de finir une épreuve de longue distance qui se tiendrait sur plus de 10 jours.

Du côté du vélo je n'ai pas grand chose à dire, la configuration du vélo était proche de celle présentée dans ce message :
https://www.randonner-leger.org/forum/v … 68#p607268

J'avais un plateau de 38 et une cassette 10-42, j'aurais parfois aimé avoir un plus grand pignon derrière pour avoir une cadence un peu plus élevée dans les murs. Mais 38-10 c'est un peu la limite pour pouvoir avancer correctement dans les faux plats ou avec le vent dans le dos.
Je n'ai pas eu de souci mécanique hormis le fait que le passage des vitesses n'est pas terrible sur mon groupe Sram Force, mais ça fait un an que ça dure quelle que soit la configuration et malgré un changement de la câblerie...

Enfin sur le matériel emporté, la encore je n'ai pas grand chose à commenter, je n'ai pas eu de problème particulier.
J'ai une nouvelle sacoche de selle avec un dry bag amovible et un harnais, je trouve ça bien pratique par rapport au système classique sans harnais.
J'ai investi dans une veste IR en shakedry, je ne regrette pas du tout, ça m'a permis de virer le coupé vent à manches longues et de ne garder qu'un gilet coupe vent. Je peux rajouter la Shakedry s'il fait froid, elle respire très bien donc on ne surchauffe pas comme avec une veste IR classique.
Sur ce que j'ai emporté je n'ai pas utilisé les jambières et les couvres orteils, ni les gants longs. J'aurais pu emporter une powerbank plus petite (10000 au lieu de 20000 mah), elle est restée souvent avec plus de la moitiée chargée.
Mon système de bivouac est utilisable jusqu'à 9-10°C, en dessous c'est limite. Donc je n'aurais pas pu bivouaquer n'importe où sur le parcours, la météo annonçait par exemple 6°C sur l'Aubrac la nuit au moment où j'y étais. Ça implique donc de bien réfléchir aux différentes étapes si je bivouaque.


ObjetMarque, modeleMassecomm
Portage et contenants803
Sacoche de selleWildcat 10 litres259
Sac sous prolongateurs + élastiques & tankaFait maison VX2185
Sac de toptubeNo name121
Sacoche de cadre + velcrosFait maison VX21119
Porte bidon carboneGénérique21
BidonElite Fly 950 mL70
Poche à eau + tube + clip magnétiquePlatypus 1L81
Petit sac à dosDécathlon47
 
Outils et réparation432
CAARideno TPU x2 + kit rustines75non pesé
Pompe + scotch électricienLezyne76
MultitoolVictorinox PB470, sans démonte pneu77
Antivol miniJobsworth cafe88
Dérive chaineno name33
Kit réparation tubelessDynaplug50poids au pif, non pesé
Diversprolongateurs valve, démonte valve, maillon rapide10
Serflex réutilisablesx23
Démonte pneuParktool20poids au pif, non pesé
 
Bivouac537
Polycree50
Matelas gonflableNeoair Xlite Small230
BivySol Escape Pro257
 
Vêtements915
BuffTrekmates Merino24
Gilet coupe-ventBtwin72
ShortDécathlon Kiprun S92
TS MC nuitdhb polartec dry ML XS95
Collant nuitUniqlo Heattech L111
Chaussettes rechangedhb merino modèle35
Veste imper-respiRapha Pro Team Shakedry XS115
Gilet duvetUniqlo XS147
Gilet réflechissantNo name59
JambièresGrip Grab (S?)79
ManchettesCastelli UPF 50+ Light (S?)34
Gants longsdhb windslam52
 
Electronique & divers1016
GPSGarmin Edge 53081
SmartphoneGoogle Pixel 4a174
PowerbankSP C20QC 20000 mAh326
Cable usb-c10poids au pif, non pesé
Cable micro-usb10poids au pif, non pesé
Chargeur capteur puissance10poids au pif, non pesé
Accus 18650 x1Panasonic45
ChargeurFonken 2 ports (18 et 10 W)55
Lampe bivouacNitecore Tube9
Couteaurepliable13
CuillèrePlastique10
Papiers + argent50
Eclairage avantFenix BC21R153
Eclairage arrièreLupine Rotlicht60
Eclairage arière backupInfun40
 
Hygiène350
Brosse à dent10
Serviette microfibre30
Shampoing30poids au pif, non pesé
Dentifrice séché20poids au pif, non pesé
Crème cuissard40
Crème solaire40
Déo poudre20
Produit lentilles de contact70
Etui lentilles de contact10
270
 
Total chargement4053
 
Sur moi1417
Chaussures + cales SPDShimano RX8 41582
Chaussettesdhb merino taille ??54
CuissardEndura Pro SL long leg XS158
Maillot de corps MCRapha merino&synthé XXS48
Maillot vélo MCdhb merino&synthé200poids au pif, non pesé
Lunettes soleilOakley Prizm30
MitainesGrip Grab33
CasquetteBtwin synthé26
CasqueEkoi AR13276
BandeauCastelli10
Ceinture cardioMagene30poids au pif, à peser

Dernière modification par kenji (23-06-2022 22:45:12)

Hors ligne

#9 24-06-2022 09:35:06

Gunnar
à pieds
Inscription : 11-04-2021
Messages : 1 413

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

Salut Kenji,

J'ai bien aimé lire ton retour sur ce défit sportif, même si j'avoue avoir fait l'impasse sur les trucs un peu trop techniques pour moi. Je plussoie, le bouquin de Tesson m'a ennuyé smile .

Du coup je me pose pas mal de questions, la première concernant le choix de ne prendre ni abri, ni sac de couchage. J'imagine que tu y allais pour le plaisir mais aussi pour réaliser un bon temps mais n'a tu pas eu peur de saper ta récupération en faisant ce choix ?

Quelle serait ta configuration de portage avec un abri et un sac de couchage en plus, parce que j'imagine que tu serais obligé de repenser le portage dans son intégralité avec le volume et le poids de ces deux items supplémentaires ?

Est-ce qu'un moyeu dynamo serait intéressant par rapport à ton système d'autonomie actuel ?

En tout cas bravo pour la performance et l'engagement et merci pour le partage.

(modifié pour correction)

Dernière modification par Gunnar (24-06-2022 10:20:46)


« Le destin brasse les cartes mais c’est nous qui les jouerons » Bernard Moitessier

Hors ligne

#10 24-06-2022 09:50:54

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Messages : 6 542
Site Web

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

Chouette traversée de la France avec de beaux paysages donc merci pour le partage.
Bon, je t'avouerai que j'ai été fatigué juste en lisant les distances et dénivelées journalières  lol


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits désopilants publiés sur RL, mes bricolages et quelques idées saugrenues : >> ICI <<

En ligne

#11 24-06-2022 12:21:14

Boucles&Détours
Membre
Inscription : 23-07-2020
Messages : 94

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

Merci beaucoup pour ce retour!

J'ai vu passer ce parcours récemment et ton récit me confirme mon idée de suivre cet itinéraire plutôt que les vélo-route pour le Tours Laval que j'ai prévu dans quelques semaines.

Une petite question : aurait tu un lien vers tes chambres à air? Elle me semblent très légère et donc intéressante a garder en backup en fond de sacoche en cas de défaillance du tubeless.

Hors ligne

#12 24-06-2022 12:31:05

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 24-08-2011
Messages : 2 545

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

Bonjour Kenji, smile

(ne lisez pas ce livre, c'est vraiment mauvais)

Ah, si tous les récits de voyage (et de guérison) étaient aussi mauvais, quel bonheur... !   tongue


Sinon, tu as bien choisi ta crêperie, c'est le point de vue d'une locale. pouce


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#13 24-06-2022 13:37:33

kenji
Membre
Inscription : 01-04-2015
Messages : 311

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

Merci pour vos messages !

@Gunnar :
Sur le système de couchage : pour ce genre de rando où je ne m'attarde pas trop au bivouac, je trouve plus simple de bivouaquer dans des environnements urbains abrités que dans des milieux "naturels", où il faut gérer l'humidité de ses affaires au petit matin. De plus je n'ai pas de sac de couchage adapté aux températures que j'ai rencontré donc le sol escape pro + vêtements thermiques me convient bien. Si je voulais rouler plus vite et mieux récupérer, la meilleure solution serait d'aller à l'hôtel tous les soirs.
Si j'emmenais un abri et un sac de couchage, il faudrait sans doute que je remplace la sacoche de cintre par un dry bag d'environ 8 litres harnaché aux prolongateurs. Mais je ne pense pas que je doive changer les autres sacoches. J'ai encore un peu de marge, je peux ajouter un porte bidon sous le tube diagonal du vélo.
Je ferai peut-être ça dans un autre contexte, en prenant un abri en skytex fait maison (390 g en tout avec le mat et les sardines) et mon sdc triple zero de 600 g.

Moyeu dynamo : de mon point de vue très peu pertinent pour ce que j'ai fait, où je n'ai pas beaucoup roulé la nuit. Le seul cas où c'est intéressant à mon avis c'est si on s'arrête très très peu et qu'on roule toute la nuit. Même en faisant ça, ceux qui en utilisent en ultra sont obligés d'utiliser des prises électriques et powerbanks pour combler leurs besoins. De plus, je souhaite avoir du matériel le plus polyvalent possible, et ça m'embête d'alourdir une roue pour un usage somme toute ponctuel sur une année de vélo.

@Boucles&Détours
j'ai acheté les caa sur aliexpress
https://fr.aliexpress.com/item/10050040 … 7440%21sea par exemple.
Je les ai pas encore testé donc j'avoue, je ne sais pas si c'est ok sur du long-terme pour une défaillance de tubeless. Les Aerothan, en tpu également, sont contre-indiquées pour cet usage.

@ester J'avais repéré cette crêperie à l'avance, ça aurait été dommage de foirer le seul resto de la rando  smile

Hors ligne

#14 24-06-2022 14:10:46

Gunnar
à pieds
Inscription : 11-04-2021
Messages : 1 413

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

kenji a écrit :

#658062Merci pour vos messages !

@Gunnar :
Sur le système de couchage : pour ce genre de rando où je ne m'attarde pas trop au bivouac, je trouve plus simple de bivouaquer dans des environnements urbains abrités que dans des milieux "naturels", où il faut gérer l'humidité de ses affaires au petit matin. De plus je n'ai pas de sac de couchage adapté aux températures que j'ai rencontré donc le sol escape pro + vêtements thermiques me convient bien. Si je voulais rouler plus vite et mieux récupérer, la meilleure solution serait d'aller à l'hôtel tous les soirs.
Si j'emmenais un abri et un sac de couchage, il faudrait sans doute que je remplace la sacoche de cintre par un dry bag d'environ 8 litres harnaché aux prolongateurs. Mais je ne pense pas que je doive changer les autres sacoches. J'ai encore un peu de marge, je peux ajouter un porte bidon sous le tube diagonal du vélo.
Je ferai peut-être ça dans un autre contexte, en prenant un abri en skytex fait maison (390 g en tout avec le mat et les sardines) et mon sdc triple zero de 600 g.

Moyeu dynamo : de mon point de vue très peu pertinent pour ce que j'ai fait, où je n'ai pas beaucoup roulé la nuit. Le seul cas où c'est intéressant à mon avis c'est si on s'arrête très très peu et qu'on roule toute la nuit. Même en faisant ça, ceux qui en utilisent en ultra sont obligés d'utiliser des prises électriques et powerbanks pour combler leurs besoins. De plus, je souhaite avoir du matériel le plus polyvalent possible, et ça m'embête d'alourdir une roue pour un usage somme toute ponctuel sur une année de vélo.

Merci pour tes réponses, je pensais qu'un moyeu dynamo suffisait à subvenir aux besoins énergétiques, APN et un peu d'éclairage.


« Le destin brasse les cartes mais c’est nous qui les jouerons » Bernard Moitessier

Hors ligne

#15 28-06-2022 23:34:08

Mactri
Membre
Inscription : 13-08-2018
Messages : 17

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

Salut, chapeau belle aventure !
Je suis impressionné par le kilométrage…
Une question matériel: comment t’es tu procuré le sac wildcat et son harnais, Tu l’as acheté en ligne au RU?
Si oui, ça s’est passé comment avec les taxes post brexit, frais de dossier et autres?
Merci !

Hors ligne

#16 29-06-2022 09:35:56

Lou_is34
Lou_is
Lieu : Béziers
Inscription : 26-06-2019
Messages : 1 823
Site Web

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

Salut,

De bien belles photos et un chouet récit!

Impressionnant les distances et dénivelés parcourus sur une journée! yikes

Ton harnais de selle accepte des sacs étanches de plus de 10l ?


Trombi - Listes: 0°C confort - Duo - 0°C confort
Équipement du chien Hades

Hors ligne

#17 29-06-2022 12:52:06

kenji
Membre
Inscription : 01-04-2015
Messages : 311

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

Gunnar a écrit :

#658066Merci pour tes réponses, je pensais qu'un moyeu dynamo suffisait à subvenir aux besoins énergétiques, APN et un peu d'éclairage.

Peut-être que cela suffit, tout dépend des besoins.
En fait je n'ai pas trouvé beaucoup de retours détaillés sur l'utilisation d'un moyeu dynamo en longue distance, à part l'expérience de David Schuster sur la Transcontinental Race (https://vtt78.wordpress.com/2019/08/17/ … ce-report/)
Il y a aussi le retour de clement59 sur la North Cape 4000, qui si je comprends bien a eu des soucis avec son moyeu dynamo et a donc du faire l'ensemble de la course avec des batteries rechargeables
https://www.randonner-leger.org/forum/v … =33432&p=2

Mactri a écrit :

Une question matériel: comment t’es tu procuré le sac wildcat et son harnais, Tu l’as acheté en ligne au RU?
Si oui, ça s’est passé comment avec les taxes post brexit, frais de dossier et autres?

J'ai acheté l'ensemble Wildcat fin 2021, j'avais eu une remise de 10%.
Le kit m'est revenu avec les frais de port à 99 euros (75.6 livres le kit, 8 livres de fdp), j'ai ensuite dû payer 19 euros de dédouanement à l'arrivée du colis en France.
Donc en tout ça m'a couté environ 120 euros, je trouve ça cher mais en même temps toutes les autres solutions de ce genre que j'avais examiné (chez Revelate, Vaude, Restrap, Blackburn) étaient plus lourdes ou plus chères, voire les deux.

Lou_is34 a écrit :

Ton harnais de selle accepte des sacs étanches de plus de 10l ?

Sans doute, il reste un peu de marge sur la longueur des sangles (voir la première photo du vélo dans le premier message), donc je pense qu'un sac un peu plus long rentrerait. J'essaierai avec des sacs de 13 litres que j'ai chez moi.

Dernière modification par kenji (29-06-2022 12:53:16)

Hors ligne

#18 29-06-2022 16:10:13

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 3 739
Site Web

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

Bravo (et premier en plus !) smile

J'avais suivi un collègue de la RAF de l'année dernière (Florian) sur Strava, après il m'a aussi dit beaucoup de bien du parcours (et c'est bien moins cher que des courses plus commerciales). J'imagine qu'il n'y a pas de trackeur GPS ?

Tu as eu des pépins physiques (genoux, fessiers…) ?


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#19 29-06-2022 17:07:41

boitagateau
<(°_°)>
Lieu : Et au milieu coule la Durance
Inscription : 24-05-2008
Messages : 1 363

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

.

kenji a écrit :

#658000J1 - samedi 4 juin
. . .
On entre alors dans le Lubéron

Ne voulais-tu pas écrire "dans le Verdon" ? wink


.


Je ne suis pas vacciné, je suis dans le groupe témoin de la phase 3 de l'expérimentation...
Tant que nous continuerons d’obéir, ils n’arrêteront pas...
Penser le changement... plutôt que changer le pansement.

Hors ligne

#20 29-06-2022 22:56:22

tacheton
Membre
Inscription : 05-09-2018
Messages : 888

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

presque 400 bornes certains jours... et avec un couchage ultra ultra minimaliste, ça laisse pantois comme dirait les anciens.

Hors ligne

#21 30-06-2022 16:41:16

kenji
Membre
Inscription : 01-04-2015
Messages : 311

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

Merci Shanx et Tacheton,concernant les douleurs et gênes :
- Genoux : RAS, alors que ça m'arrivait parfois d'avoir les genoux un peu douloureux suite à de très longues sorties. C'est peut-être lié au fait que je suis passé à des manivelles courtes (165 mm maintenant contre 172.5 avant), mais difficile d'en être certain.

- Fessiers : quelques irritations au niveau des ischions sur la fin mais rien de méchant, c'était un peu sensible la première heure de la journée puis ça disparaissait. Par contre la position très en avant sur la selle en ayant les bras sur les prolongateurs, comme sur un vélo de chrono, je ne pouvais pas la tenir, ça me faisait mal aux ischions. J'étais obligé de me reculer sur la selle pour que la position soit confortable. J'aimerais bien trouver une selle qui me permette d'être confortable en étant posé sur le bec de selle car c'est une position hyper efficace.

J'avais peur d'avoir des irritations ou douleurs aux pieds car c'était la première sortie sur plusieurs jours avec mes nouvelles chaussures (Shimano RX8) mais je n'ai pas eu de souci de ce côté là.

Shanx a écrit :

J'imagine qu'il n'y a pas de trackeur GPS ?

Pas de tracker GPS en effet. L'organisateur ne semblait pas trop chaud pour mettre en place ce genre de système à l'avenir, ni même un système de pointage électronique et connecté (QR code à flasher aux points de contrôle, comme ce qui est fait pour la Born To Ride je crois), car ça contribuerait à donner un aspect 'course' à la rando, ce qu'il ne souhaite pas.



boitagateau a écrit :

Ne voulais-tu pas écrire "dans le Verdon" ? wink

exact merci de l'avoir relevé, je corrige !

Hors ligne

#22 30-06-2022 21:32:08

chocoboursin
Membre
Inscription : 19-05-2021
Messages : 225

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

kenji a écrit :

#658759Merci Shanx et Tacheton,concernant les douleurs et gênes :
- Genoux : RAS, alors que ça m'arrivait parfois d'avoir les genoux un peu douloureux suite à de très longues sorties. C'est peut-être lié au fait que je suis passé à des manivelles courtes (165 mm maintenant contre 172.5 avant), mais difficile d'en être certain.

Les manivelles courtes vont te permettre de rouler moins en puissance, de tourner plus rapidement les jambes et donc d'éliminer les toxines, tout en diminuant logiquement  les douleurs sur les genoux par ailleurs. Si tu t'entraines de manière à bien enrouler les jambes et à diminuer ton braquet, par exemple en roulant fréquemment en pignon fixe, tu vas gagner en souplesse et sur tout les plans.

Attention tout de meme, le corps humain n'est peut-etre pas fait pour de si longues distances non plus...

Hors ligne

#23 30-06-2022 21:53:14

kenji
Membre
Inscription : 01-04-2015
Messages : 311

Re : [Récit + liste] "Sur les Routes Blanches", Nice-Cherbourg à vélo

chocoboursin a écrit :

#658784

kenji a écrit :

#658759Merci Shanx et Tacheton,concernant les douleurs et gênes :
- Genoux : RAS, alors que ça m'arrivait parfois d'avoir les genoux un peu douloureux suite à de très longues sorties. C'est peut-être lié au fait que je suis passé à des manivelles courtes (165 mm maintenant contre 172.5 avant), mais difficile d'en être certain.

Les manivelles courtes vont te permettre de rouler moins en puissance, de tourner plus rapidement les jambes et donc d'éliminer les toxines, tout en diminuant logiquement  les douleurs sur les genoux par ailleurs. Si tu t'entraines de manière à bien enrouler les jambes et à diminuer ton braquet, par exemple en roulant fréquemment en pignon fixe, tu vas gagner en souplesse et sur tout les plans.

Attention tout de meme, le corps humain n'est peut-etre pas fait pour de si longues distances non plus...

Oui c'est entre autre pour ces raisons théoriques que je suis passé à des manivelles courtes. Après deux mois j'ai remarqué que suis en effet plus à l'aise aux fréquences de pédalages élevées (disons > 95 rpm) quand je roule vite, mais à une intensité 'endurance' ma fréquence de pédalage n'a pas beaucoup augmenté, elle est généralement autour de 80 rpm.

Entre 12 et 15 heures de vélo par jour je ne trouve pas ça vraiment extrême, et c'était de la route donc beaucoup moins traumatisant pour le corps que du VTT ou de la rando pédestre.

Dernière modification par kenji (30-06-2022 21:54:02)

Hors ligne

Pied de page des forums