Aller au contenu

#26 16-01-2023 23:44:45

Ruz boutou
Traîne-savates tout-terrain
Lieu : Brest
Inscription : 02-10-2019

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

Merci ASM ! Vraiment très agréables ces bivouacs hebdomadaires.  pouce
La qualité des photos est remarquable. Bravo !


Moins on porte, mieux on se porte !

Liste lighterpack 2022

Hors ligne

#27 18-01-2023 16:26:32

Pascal07300
Membre
Inscription : 13-01-2020

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

Merci pour ces comptes rendus très sympa et les belles photos.
Je te trouve très courageuse de braver le froid hivernal et de bivouaquer dans la neige.  smile

J'ai fait l'an passé les 3 croix en raquettes, magnifique belvédère.
Même itinéraire que le tien.
Dans les 700m de dénivelé depuis le parking...longue balade....j'étais bien fatigué en haut !

Encore bravo & vivement le prochain CR.

Pascal 07300, bivouac, oui, mais l'été big_smile

Hors ligne

#28 22-01-2023 10:47:24

DOM42
Membre
Lieu : Saint-Victor-sur-Loire
Inscription : 17-03-2009

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

C'est un sacré projet qui me plait vraiment. Je vais suivre ça avec attention  pouce

Hors ligne

#29 24-01-2023 09:10:47

Rodo le Preux
Membre
Inscription : 19-01-2023

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

Hello,
merci pour ces belles photos !
(comme quoi, même avec un temps médiocre... les clichés rendent vraiment bien, l'ambiance toussa... c'est top !)

On va attendre les 58 autres bivouacs avec une certaine impatience ^^

Hors ligne

#30 24-01-2023 12:50:37

ASM
Membre
Inscription : 22-09-2016

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

Merci beaucoup pour tous vos messages.

tolliv a écrit :

#674174Superbes photos !
Tu n'as pas eu peur de dormir à côté d'un ancien cimetière complètement hanté ?
(faut que j'arrête de lire du Stephen King moi) smile

big_smile big_smile big_smile

Pascal07300 a écrit :

#674348Merci pour ces comptes rendus très sympa et les belles photos.
Je te trouve très courageuse de braver le froid hivernal et de bivouaquer dans la neige.  smile

J'ai fait l'an passé les 3 croix en raquettes, magnifique belvédère.
Même itinéraire que le tien.
Dans les 700m de dénivelé depuis le parking...longue balade....j'étais bien fatigué en haut !

Encore bravo & vivement le prochain CR.

Pascal 07300, bivouac, oui, mais l'été big_smile

Pour moi, il n'y a pas de notion de courage, juste du plaisir.
C'est mon cadeau d'anniversaire et je remercie mon entourage de me laisser partir comme cela chaque semaine.

Mon mari m'a d'ailleurs fait remarquer récemment qu'un bivouac par semaine, finalement cela correspondait à deux jours d'absence.
Je pense qu'il n'avait pas réalisé que ce projet prendrait autant de place au quotidien.

Hors ligne

#31 24-01-2023 13:01:56

ASM
Membre
Inscription : 22-09-2016

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

Bivouac 3/60 - Les chamois du Jura en duo - 21-22 janvier.

Cette semaine, je pars bivouaquer avec une amie, photographe amateur comme moi. Nous avons en commun le week-end du 21-22/01 et comme c’est la nouvelle lune, nous prévoyons un bivouac photos d’étoiles. Mais la météo nous impose de revoir notre copie et ce sera finalement une sortie chamois. Dans le sac, nous remplaçons l’ultra grand angle par un téléobjectif et nous voilà prêtes pour l’aventure.

Nous sommes sur place à 14h. Peu de dénivelé au programme mais un peu de marche pour essayer de repérer la présence d’animaux. A l’abri de la bise soutenue, des traces sont bien visibles dans la neige. Nous avançons doucement en scrutant la nature qui nous entoure, à l’affût du moindre bruit. Nous sommes rapidement récompensées ; un chamois se repose dans la neige en contrebas. Nous l’observons et prenons nos premières photos en essayant de trouver le meilleur angle de prise de vue.
82BGunTLT.Bivouac3-60-IMGP7125.jpeg

Ce serait très prétentieux de penser qu’il ne nous a ni senti, ni vu ou entendu. D’ailleurs, il finit par tourner la tête et me regarder. Je reste figée pour profiter au maximum de l’instant, ces échanges de regards provoquent toujours en moi d’intenses émotions. Notre présence le dérange probablement mais nous faisons très attention à ne pas l’effrayer. Au bout d’un long moment il se lève et s’éloigne doucement mais ne s’enfuit pas.

82BGwXCOi.Bivouac3-60-IMGP7132.jpeg

Nous le remercions pour ce beau moment.

Nous continuons à explorer le coin en alternant les passages en forêt et la traversée de vastes plaines balayées par le vent glacial. En fin de journée, nous apercevons au loin deux autres chamois mais nous n’avons plus le temps de nous attarder.

Nous repassons à la voiture échanger nos petits sacs photo contre les gros sacs de rando.
1h plus tard, dans l’obscurité, nous montons la tente sur un spot repéré dans l’après midi. Nous avons vue sur le lac et sommes à l’abri de la bise glaciale, que demander de plus ?

82BGyQy5B.Bivouac3-60-IMGP7152.jpeg

Le temps de nous installer toutes les deux puis de faire quelques photos, c’est l’heure du diner. Je prépare sur le réchaud de l’eau chaude pour ma soupe/purée, je fais cuire son riz/tomate puis encore de l’eau chaude pour une bonne tisane. Nous discutons de photo, de matériel et de ce projet de 60 bivouacs. Au fil des sorties, elle s’est équipée mais n’ose pas partir seule.

On me dit souvent : Mais tu n’as pas peur de partir seule ?
Et je réponds toujours : Que peut-il m’arriver ? Je fais confiance aux humains là où je bivouaque (en montagne et assez loin des routes) et pratiquant la photo animalière, je sais bien que les animaux ont plutôt tendance à fuir qu’à attaquer. Je me sens bien plus en sécurité en montagne sous ma tente que si je devais trainer la nuit en ville.

La peur est finalement un sentiment très individuel, une réaction naturelle face à la perception d’un danger et dépend fortement de son propre vécu.

La nuit est calme et fraîche, -6° au plus froid.

Quelques flocons tombent au petit matin.

82BGAEyEF.Bivouac3-60-IMGP7159.jpeg

Nous prenons le temps de prendre un petit déjeuner à l’abri puis de ranger tout le matériel. Nous laissons les sacs sur place et partons à la recherche des chamois.

Ce matin nous sommes gâtés.
Nous n’avons pas le temps d’identifier la ‘martre’ (vision trop furtive) ni de photographier le renard (déplacements trop rapides) mais nous nous régalons avec les chamois.

82BGC5ksE.Bivouac3-60-IMGP7207.jpeg

82BGDg1gg.Bivouac3-60-IMGP7226.jpeg

82BGERmod.Bivouac3-60-IMGP7233.jpeg

82BGFUmBF.Bivouac3-60-IMGP7250.jpeg

82BGGKOw8.Bivouac3-60-IMGP7257.jpeg

82BGHMMIr.Bivouac3-60-IMGP7267.jpeg

82BGKiTfD.Bivouac3-60-IMGP7270.jpeg

82BGLmEES.Bivouac3-60-IMGP7297.jpeg

82BGMjZNR.Bivouac3-60-IMGP7309.jpeg

En fin de matinée, nous retrouvons nos gros sacs et rentrons tranquillement à la voiture.

Ce bivouac partagé à été l’occasion de beaux moments et je remercie Anne d’avoir osé m’accompagner en plein de janvier.

NB. Pour ce bivouac en duo, j'avais pris la tente MSR Access2 en remplacement de l'Hilleberg Enan1.
(message édité pour ajouter le changement de tente sur ce bivouac)

Dernière modification par ASM (24-01-2023 13:07:51)

Hors ligne

#32 24-01-2023 13:34:11

wwwfabien
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 23-06-2010

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

Très belles photos  smile  Merci pour cette rêverie dans un paradis blanc

Hors ligne

#33 24-01-2023 18:50:39

brons07
Membre
Inscription : 27-06-2015

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

Bonjour,
Superbes photos, vivement la semaine prochaine...

Hors ligne

#34 25-01-2023 14:22:29

Bombadyl
Membre
Lieu : Pyrénées
Inscription : 27-05-2021

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

Merci beaucoup !

Impressionantes les photos de chamoix... eek

Sur la photo de la tente éclairée, la couleur du tissu donne l'impression qu'un bon feu de cheminée vous attend à l'intérieur lol

ASM a écrit :

#674684Mon mari m'a d'ailleurs fait remarquer récemment qu'un bivouac par semaine, finalement cela correspondait à deux jours d'absence.
Je pense qu'il n'avait pas réalisé que ce projet prendrait autant de place au quotidien.

Sans compter les 3 jours au retour pour selectionner les photos et rédiger le récit (merci encore de prendre ce temps pouce ).
Ni les 2 jours suivants pour réfléchir au prochain bivouac tongue


Listes : liste HRP2022

Récits : HRP 2021 -> HRP 2022

Hors ligne

#35 25-01-2023 19:10:11

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

alors moi, maintenant j'attends le lundi smile

donc, merci de continuer à revenir nous raconter.

c'est magnifique.

L.


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#36 31-01-2023 14:59:16

ASM
Membre
Inscription : 22-09-2016

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

Merci pour vos messages.

Bombadyl a écrit :

#674748Merci beaucoup !

ASM a écrit :

#674684Mon mari m'a d'ailleurs fait remarquer récemment qu'un bivouac par semaine, finalement cela correspondait à deux jours d'absence.
Je pense qu'il n'avait pas réalisé que ce projet prendrait autant de place au quotidien.

Sans compter les 3 jours au retour pour sélectionner les photos et rédiger le récit (merci encore de prendre ce temps pouce ).
Ni les 2 jours suivants pour réfléchir au prochain bivouac tongue

Tu as raison, ça occupe bien plus que deux jours ... et monsieur va devoir s'adapter .....

Hors ligne

#37 31-01-2023 15:12:58

You
Ptit lapin givré
Lieu : RP
Inscription : 27-08-2005

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

Merci à toi de nous partager ce (très beau) cadeau d'anniversaire prolongé !


There is a curse. They say : "May You Live in Interesting Times" (Terry Pratchett)
"Le froid est pour moi le prix de la liberté" (Elsa, Reine des Neiges) / "La météo, c'est dans la tête" / φ / (⧖)
Si Edition sans raison indiquée : GolgOrth, Sainte Axe, petites précisions diverses...

Hors ligne

#38 31-01-2023 15:23:46

ASM
Membre
Inscription : 22-09-2016

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

Bivouac 4/60 - Le Grand Saint Bernard en solo - 28-29 janvier.

12h. Skis aux pieds, je quitte le parking de Bourg Saint Bernard (1924m) situé à l’entrée du tunnel du Grand Bernard. Au départ l’itinéraire classique et très fréquenté emprunte la route du col fermée à la circulation d’octobre à mai. La montée est tranquille, la vue magnifique (si on fait abstraction de l’immense ligne électrique) et l’ambiance bon enfant avec beaucoup de petits groupes et de familles. On passe la première tour d’aération du tunnel, puis la seconde avant de bifurquer dans une combe peu pentue qui mène directement au col du Grand Saint Bernard à 2469m.

82MZQKdvd.Bivouac4-60-IMGP7446.jpeg

Construit sur le coté suisse du col, l’hospice du Grand Saint Bernard est tenu par une communauté religieuse toute l’année et a une vocation millénaire d’accueil, que ce soit pour des pèlerins ou des randonneurs. Comme je n’ai pas prévu de dormir là, je poursuis pour passer en Italie où les bâtiments du col sont fermés ou abandonnés.

82MZUk6LS.Bivouac4-60-IMGP7472.jpeg

Je repère un coin de bivouac sympa avec vue sur la statue de Saint Bernard et l’hospice mais il est encore un peu tôt pour s’installer. Je passe en mode contemplation. Le temps est au beau fixe, il n’y a pas un souffle de vent et malgré les -3° affiché sur mon thermomètre, je n’ai vraiment pas froid.

Vers 15h30, je commence à jouer avec la pelle pour me faire un emplacement bien plat. 
Le soleil descend doucement et avant qu’il ne passe derrière les montagnes, je décide de monter la tente. Opération simple à priori mais qui s’avère compliquée à cause de la poudreuse ultra légère. Impossible de faire tenir les piquets ou les rondelles de bâtons, il me faudrait une pelle à neige par ancrage !  Un cairn dépassant de la neige est La solution. Après trois allers-retours skis aux pieds, j’ai six cailloux qui me permettent enfin d’ancrer convenablement la tente.

Les derniers sommets passent à l’ombre, la température chute rapidement, il est temps de penser à faire fondre la neige pour préparer un repas.
82MZXFkAQ.Bivouac4-60-IMGP7580.jpeg

82MZZwoJ1.Bivouac4-60-IMGP7600.jpeg

Puis des étoiles apparaissent et se multiplient alors que le bleu du ciel s’assombrit. Je profite de ces beaux moments pour faire quelques clichés.
82N01L8DU.Bivouac4-60-IMGP7621.jpeg

82N0tgUSd.Bivouac4-60-IMGP7646.jpeg

19h30. -14°. Je m’installe dans la tente éclairée par la douce lumière de la demi-lune.
Je retire difficilement mes chaussures et enlève les chaussettes humides. Mes pieds froids se réchauffent doucement dans le duvet grâce à la bouillote. Chaussettes de ski, téléphone, batterie externe, batteries d’appareil photo et doudoune prennent place dans le sac de couchage à mes cotés.

Je me réveille vers 2h. Seules les plus hautes montagnes restent éclairées par la lune et les lumières de l’hospice sont en grande partie éteintes, il est temps de me lever. Les cristaux de glace recouvrant la tente intérieure me tombe dessus dès que j’effleure la toile. Je range vite le duvet dans le sac de gonflage avant de m’équiper chaudement.
Je passe 1h30 dehors par -15° pour faire trois photos, le plaisir des poses très longues !
82N03UdfC.Bivouac4-60-IMGP7658.jpeg

82N05jLEf.Bivouac4-60-IMGP7662.jpeg

82N06AB3u.Bivouac4-60-IMGP7670.jpeg

De retour dans la tente, je fais une bouillote pour réchauffer à nouveau mes pieds puis m’assoupis.

7h. -12°. Je suis dehors pour profiter des teintes de l’aube. Il fait toujours aussi beau mais le vent qui s’est levé augmente la sensation de froid. Impossible de quitter les gants très longtemps !
82N08f6N9.Bivouac4-60-IMGP7677.jpeg

82N09gytQ.Bivouac4-60-IMGP7704.jpeg

S’ensuit un petit déjeuner bien mérité et le rangement du campement.

Plusieurs options s’offre à moi aujourd’hui. J’ai la possibilité de faire une boucle pour revenir à la voiture mais je ne me sens pas capable de faire les 400m de D+ puis les 950m de D- avec 10kg sur le dos. Je choisis plutôt de faire une randonnée tranquille en laissant du matériel derrière un bâtiment désaffecté. Je pose donc deux sacs sur le rebord d’une fenêtre ouverte située à environ 2m de haut. Prévoyante, je les ai attachés ensemble avec une petite ficelle que j’enroule autour de l’arrêt de volets. Mais l’inévitable se produit, les sacs basculent à l’intérieur de la pièce… Impossible de les récupérer en tirant sur la ficelle, pas de prises pour escalader et pas assez de force pour me hisser à bout de bras. Je dresse les skis contre le mur pour utiliser les fixations comme marche pied mais ils s’enfoncent immédiatement dans la neige. Je recommence en posant la pelle pour faire cale. Agrippée au rebord de la fenêtre avec la main gauche pour limiter le poids sur la fixation de ski, je réussi grâce à la ficelle à tirer le sac le plus léger, celui de la tente, puis l’autre bien plus lourd contenant le duvet, des objectifs, le réchaud, les vêtements de nuit …
Echaudée, je fais un balluchon des deux sacs en les enroulant dans mon bout d’evazote et le dépose dans une compression au pied du bâtiment.
Après toutes ces péripéties, je peux enfin partir randonner, il est 10h.

Je commence par descendre côté italien pour rejoindre le chalet d’alpage du Baou (2356m) puis je m’élève vers le nord dans la combe sans savoir précisément où je compte aller. Vers 2550m, il me faut choisir entre le Mont Fourchon (2902m) et la Fenêtre de Ferret (2698m). Déjà un peu fatiguée, j’opte pour cette dernière qui me semble beaucoup plus proche. De la Fenêtre, la vue somptueuse sur la chaîne du Mont Blanc me fait oublier la fatigue.

82N0jfn8Q.Bivouac4-60-IMGP7739-Panorama.jpeg

Je poursuis la montée jusqu’au petit sommet tout proche à 2823m que j’atteins vers 11h30 au moment où un groupe s’engage dans la descente par un couloir orienté SE. Je les observe puis je prends la photo souvenir au sommet.

82N0hHaKr.Bivouac4-60-IMGP7757.jpeg

Je décide de m'engager aussi dans le couloir. La neige poudreuse est excellente, je me régale. Je retrouve l’itinéraire de montée vers 2550m et descends tranquillement jusqu’au Baou. Là, je remets les peaux pour remonter par la route.

82N0eVnDi.Bivouac4-60-IMGP7785.jpeg

Je récupère mon baluchon au niveau du col. Puis à nouveau bien chargée, je repasse devant l’hospice et descends tranquillement coté suisse. En 20 minutes sans trop d’effort, je suis à la voiture. Se déplacer en skis a quand même beaucoup d’avantages !

Ce bivouac solitaire a été incroyable et source de beaucoup de satisfactions comme trouver des solutions à chaque petit contre temps ou combiner froid, bivouac, photo et ski. Je retiens tout particulièrement le temps passé dehors par -15°, seule sous les étoiles à essayer de retranscrire en image la magie nocturne.

Dernière modification par ASM (31-01-2023 15:30:08)

Hors ligne

#39 31-01-2023 16:30:39

laxmimittal
Membre
Inscription : 23-10-2016

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

re re ouahou

n'arrête jamais la photo smile  smile  smile  smile


j'ai une question :

tu dis : "Je me réveille vers 2h. Seules les plus hautes montagnes restent éclairées par la lune et les lumières de l’hospice sont en grande partie éteintes, il est temps de me lever. Les cristaux de glace recouvrant la tente intérieure me tombe dessus dès que j’effleure la toile."

l'autre jour j'ai dormi à - 6° (mon record de froid) et moi aussi j'avais plein de givre dans la tente eintrieure. j'ai pens& que j'avais mal fait est que c'est par ma faute que la condensation était rest&e dans la tente intérieure.

visiblement tu en as eu aussi. est-ce inévitable ?

L.


La touche Majuscule de mon ordinateur fonctionne mal.

Hors ligne

#40 Hier 11:26:24

wwwfabien
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 23-06-2010

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

Encore un superbe bivouac !  pouce
Et de belles photos ! Ta batterie d'appareil tient bien quand tu restes en pause longue pour faire des photos ?
Quand je fais ça par températures négatives au bout d'1h30 ma batterie est presque HS (il faut que je la réchauffe pour retrouver un peu d'autonomie mais ça redescend vite)

Hors ligne

#41 Hier 19:16:19

ASM
Membre
Inscription : 22-09-2016

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

laxmimittal a écrit :

#675331re re ouahou
n'arrête jamais la photo smile  smile  smile  smile
L.

Merci, c'est vraiment le genre de petite phrase qui me touche beaucoup ops

laxmimittal a écrit :

#675331j'ai une question :

tu dis : "Je me réveille vers 2h. Seules les plus hautes montagnes restent éclairées par la lune et les lumières de l’hospice sont en grande partie éteintes, il est temps de me lever. Les cristaux de glace recouvrant la tente intérieure me tombe dessus dès que j’effleure la toile."

l'autre jour j'ai dormi à - 6° (mon record de froid) et moi aussi j'avais plein de givre dans la tente eintrieure. j'ai pens& que j'avais mal fait est que c'est par ma faute que la condensation était rest&e dans la tente intérieure.

visiblement tu en as eu aussi. est-ce inévitable ?
L.

Oui, j'en ai eu pendant la nuit.
En fin de nuit, le vent s'est levé. Quand je me suis levé à 7h, il y avait déjà moins de givre à l'intérieur de la TI.
Et il n'y en avait pratiquement plus quand j'ai rangé (vers 9h je pense) - alors que je n'étais pas du tout au soleil.
J'ai aussi ouvert le zip haut du DT en rentrant au milieu de la nuit, ça a peut être aidé.
Je me dis que c'est un peu inévitable quand les températures sont basses et le vent absent sachant que l'on expire de l'air chaud en dormant.
Mais bon, je n'ai pas encore une grande expérience roll

A noter que je n'avais pas eu ce 'problème' durant les trois premiers bivouacs.
Bivouac1 -3° pas de vent . Bivouac2 -3° beaucoup de vent. Bivouac3 -6 un peu de vent.

wwwfabien a écrit :

#675403Encore un superbe bivouac !  pouce
Et de belles photos ! Ta batterie d'appareil tient bien quand tu restes en pause longue pour faire des photos ?
Quand je fais ça par températures négatives au bout d'1h30 ma batterie est presque HS (il faut que je la réchauffe pour retrouver un peu d'autonomie mais ça redescend vite)

Les batteries n'apprécient pas le froid. J'en prends toujours au moins deux en secours quand je pense faire des photos de nuit en hiver et je les garde au chaud (poche ou soutien gorge). Et quand l'appareil n'est pas utilisé la nuit, j'enlève la batterie pour la mettre au chaud.
Et je ne prends pas de risque, je change systématiquement de batterie quand je lance une nouvelle pose très longue.

Dernière modification par ASM (Hier 19:17:51)

Hors ligne

#42 Hier 22:58:45

wwwfabien
Membre
Lieu : Essonne
Inscription : 23-06-2010

Re : Projet 2023 : 60 ans-60 bivouacs. Bivouac n°4 : Le Grand Saint Bernard

Merci, je vais acheter une 2eme batterie pour mon réflex. Depuis le temps que je me dis que ça serait plus simple/ confortable à utiliser.

Hors ligne

Pied de page des forums