Aller au contenu

Annonce

Réservez vos dates pour le Camp d'été 2024 : 10 au 17 août dans le Queyras !

#76 20-05-2023 18:44:27

sqfp
Souris qui fait pouic & Drealiste
Lieu : 71 et 2B
Inscription : 29-08-2013

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

sjeanmarc a écrit :

#683033Indépendamment de la question de l'Hexatrek, est-ce qu'il vaut mieux des lieux de bivouac "officiels" comme dans certains parcs nationaux, aux États-Unis ou dans des régions d'Espagne ou non?

Du strict point de vue environnemental, sur des lieux touristiques ou appelés à le devenir, le principe est désormais de chercher à regrouper/concentrer les impacts. D'où notamment la désignation de "zones de bivouac" [autorisé|obligatoire] pour éviter l'implantation "sauvage" de campements dispersés.


Déficit éducatif + Vide législatif = Comportement nocif hmm

Hors ligne

#77 20-05-2023 23:54:48

lasek
Membre
Inscription : 26-05-2015

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

sqfp a écrit :

#683055

sjeanmarc a écrit :

#683033Indépendamment de la question de l'Hexatrek, est-ce qu'il vaut mieux des lieux de bivouac "officiels" comme dans certains parcs nationaux, aux États-Unis ou dans des régions d'Espagne ou non?

Du strict point de vue environnemental, sur des lieux touristiques ou appelés à le devenir, le principe est désormais de chercher à regrouper/concentrer les impacts. D'où notamment la désignation de "zones de bivouac" [autorisé|obligatoire] pour éviter l'implantation "sauvage" de campements dispersés.

Est-ce un bon principe ?
Le développement de zones de bivouac, comme le développement de refuges "tout confort", augmente la fréquentation - et l'arrivée de nouveaux randonneurs adeptes du clé en mains - ce qui entraîne d'autres impacts environnementaux.
Connaissez-vous des études sur celà ? Je parle uniquement du point de vue environnemental, pas de la sécurité ou de l'attractivité du territoire.

Hors ligne

#78 21-05-2023 00:18:12

sqfp
Souris qui fait pouic & Drealiste
Lieu : 71 et 2B
Inscription : 29-08-2013

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

lasek a écrit :

#683066Est-ce un bon principe ?

"Bon", ça dépend ce qu'on met derrière ce terme. Du point de vue environnemental, ça semble faire consensus depuis 40 ans que la bascule s'est opérée (stratégie "dispersion" -> "concentration").

lasek a écrit :

#683066Le développement de zones de bivouac, comme le développement de refuges "tout confort", augmente la fréquentation - et l'arrivée de nouveaux randonneurs adeptes du clé en mains - ce qui entraîne d'autres impacts environnementaux.
Connaissez-vous des études sur celà ? Je parle uniquement du point de vue environnemental, pas de la sécurité ou de l'attractivité du territoire.

Ça c'est un autre sujet bien plus vaste. Y a des papiers et bouquins entiers sur diagnostic & gestion du surtourisme.


Déficit éducatif + Vide législatif = Comportement nocif hmm

Hors ligne

#79 21-05-2023 10:13:08

vogesus
Membre
Inscription : 06-01-2011

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

sqfp a écrit :

#683055

sjeanmarc a écrit :

#683033Indépendamment de la question de l'Hexatrek, est-ce qu'il vaut mieux des lieux de bivouac "officiels" comme dans certains parcs nationaux, aux États-Unis ou dans des régions d'Espagne ou non?

Du strict point de vue environnemental, sur des lieux touristiques ou appelés à le devenir, le principe est désormais de chercher à regrouper/concentrer les impacts. D'où notamment la désignation de "zones de bivouac" [autorisé|obligatoire] pour éviter l'implantation "sauvage" de campements dispersés.

@Sqfp , à te lire, j'ai l'impression que tu maîtrises bien le domaine législatif relatif à l'environnement et tes interventions sur le forum sont utiles, merci  pouce

Concernant la localisation des zones de bivouac, il y a 10 ans j'aurais été contre pour les raisons évoquées dans les interventions précédentes.

Entre temps, la crise sanitaire est passée par la, plein de gens se sont découvert un  passe temps, une passion pour la rando avec bivouac, on fait quoi avec ce nouveau public ?

Pour beaucoup, ça a consisté à acheter du matos et basta.
Sans même savoir si l'activité leur plairait, il n'y a qu'à voir la somme de matériel haut de gamme en vente sur le boncoin !

C'est ce nouveau public, qu'il faut sensibiliser aux problèmes de sur fréquentation des milieux avec toutes les conséquences induites et je pense d'ailleurs que randonner léger aurait toute légitimité à apporter sa pierre à l'édifice.

De toute façon, si une application orientée rando ne le fait pas, les réseaux sociaux comme Instagram le feront, avec toutes les dérives que l'on connait ...

Bref, c'est pas simple wink

Hors ligne

#80 21-05-2023 10:49:27

jl56
Membre
Inscription : 16-05-2023

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

sjeanmarc a écrit :

#683033Si environ 400 personnes achètent l'application par an, répartis sur la distance et dans le temps, la probabilité qu'il y ait deux tentes au même endroit est faible. Quand l'Hexatrek aura la popularité de l'Appalachian Trail ou du PCT, il faudra peut être en rediscuter.

Je suis d'accord que ce n'est pas uniquement avec cette application que ça risque d'être problématique pour le moment. Mais dire que c'est OK avec cette appli de partager des lieux de bivouac, c'est dire que cette pratique est OK tout court. Et il y a déjà des projets de créer ce genre d'applis à l'échelle nationale, similaire à Park4Night (spots pour nuits en van/camping car). On a déjà de bons exemples des soucis que ça cause.

Pour moi, c'est à nous (celles et ceux qui trouvent que ça va a l'encontre même de la pratique) de s'opposer à cette pratique, en n'utilisant pas/dénonçant les projets le faisant, et en sensibilisant les potentiels utilisateurs.

Hors ligne

#81 21-05-2023 11:12:01

azerty
[i]RL
Inscription : 08-01-2018

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

Les ayatollahs de la rando bivouac. Les gardiens du temple.

Notre pratique n’a pas 50 ans, et déjà il faudrait que les choses soient immuables.

On râle quand y a construction d’un nouveau refuge, comme Marcadeau wallon, on râle quand ça bivouac, bref, on veut personne dans nos montagnes.

On est pas seuls sur terre. Que ce soit des guides des cartes ou des applications on sera de plus en plus nombreux en montagne. Les passionnés devront faire de la place aux nouveaux arrivants. Les codes seront changés, boulversé, bref la vie.

On peut pas tout le temps être contre tout.


Profil / trombi ici

Hors ligne

#82 21-05-2023 11:44:32

foxof
Membre
Lieu : Grenoble
Inscription : 15-05-2022

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

azerty a écrit :

#683076Les ayatollahs de la rando bivouac. Les gardiens du temple.

Notre pratique n’a pas 50 ans, et déjà il faudrait que les choses soient immuables.

Sympa de traiter les gens d'ayatollah quand ils discutent et ont des arguments smile

Dernière modification par foxof (21-05-2023 11:44:58)


"Une fois là-haut, il n'y a plus qu'à continuer"

Hors ligne

#83 21-05-2023 11:45:46

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

azerty a écrit :

#683076
Notre pratique n’a pas 50 ans

Plutôt 50 000 voire plus si affinités.

Et oui la marchandisation du monde et même de Dieu posait déjà problème en Galilée il y a 2000 ans et il a fallu les sortir Jésus militari. big_smile

Apparemment ça a plus à voir avec Instagram qu'avec Hexatrek mais bon...

En ligne

#84 21-05-2023 11:51:40

Road Tripeur
Caracool
Inscription : 04-07-2014
Site Web

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

jl56 a écrit :

#683075Je suis d'accord que ce n'est pas uniquement avec cette application que ça risque d'être problématique pour le moment. Mais dire que c'est OK avec cette appli de partager des lieux de bivouac, c'est dire que cette pratique est OK tout court. Et il y a déjà des projets de créer ce genre d'applis à l'échelle nationale, similaire à Park4Night (spots pour nuits en van/camping car). On a déjà de bons exemples des soucis que ça cause.

Pour moi, c'est à nous (celles et ceux qui trouvent que ça va a l'encontre même de la pratique) de s'opposer à cette pratique, en n'utilisant pas/dénonçant les projets le faisant, et en sensibilisant les potentiels utilisateurs.

Je pense pas que tous les emplacement de bivouac soient répertoriés sur l'appli... déjà parce que "les coins à champignons" ne sont pas des endroit clairement identifiés sur le terrain avec une belle zone plate dégagée pour 2-3 tentes et un cercle de pierres pour faire un feu.
Au contraire c'est plutôt pas mal dans un sens qu'ils en répertorient certains afin de concentrer les zones de bivouac comme l'a fait remarquer Sqfp. Le fait est que la mode chez le grand public est déjà là (ce forum en est la preuve), donc soit tu dis aux gens où aller, soit ils vont s'éparpiller un peu partout et d'ici cinq ans on se retrouvera avec des feux de forêt parce qu'un groupe X a décidé d'installer un bivouac dans un lieu non approprié pour griller des saucisses.
Y'a qu'à voire les farandoles de camionnettes garées n'importe comment sur le bord de la route en été avec ou sans Park4night (même si ça aide pas), les aires dédiées au caravaning/bivouac-camping sont de fait une solution nécessaire à un problème présent et non à venir, qu'on le déplore ou pas.
R.T.


"Le tourisme est l'industrie qui consiste à envoyer des gens qui seraient mieux chez eux, dans des endroits qui seraient mieux sans eux."
Jean Mistler.

Hors ligne

#85 21-05-2023 12:16:37

jl56
Membre
Inscription : 16-05-2023

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

Road Tripeur a écrit :

#683083
Je pense pas que tous les emplacement de bivouac soient répertoriés sur l'appli... déjà parce que "les coins à champignons" ne sont pas des endroit clairement identifiés sur le terrain avec une belle zone plate dégagée pour 2-3 tentes et un cercle de pierres pour faire un feu.
Au contraire c'est plutôt pas mal dans un sens qu'ils en répertorient certains afin de concentrer les zones de bivouac comme l'a fait remarquer Sqfp. Le fait est que la mode chez le grand public est déjà là (ce forum en est la preuve), donc soit tu dis aux gens où aller, soit ils vont s'éparpiller un peu partout et d'ici cinq ans on se retrouvera avec des feux de forêt parce qu'un groupe X a décidé d'installer un bivouac dans un lieu non approprié pour griller des saucisses.
Y'a qu'à voire les farandoles de camionnettes garées n'importe comment sur le bord de la route en été avec ou sans Park4night (même si ça aide pas), les aires dédiées au caravaning/bivouac-camping sont de fait une solution nécessaire à un problème présent et non à venir, qu'on le déplore ou pas.
R.T.

Sauf que les lieux de bivouac partagés (dans l'appli Hexatrek ou d'autres applis) ne le sont pas en réfléchissant à l'impact sur l'environnement et les autres acteurs (travailleurs, propriétaires...). C'est très différent des bivouacs officiels qui sont réfléchis en amont, notamment par des personnes connaissant bien leur territoire et les enjeux.
Après, ça fait comme dans Park4night, tu peux ajouter un spot dans un lieu privé, dans un lieu interdit, dans un lieu sensible écologiquement... Du coup, tu envoies des gens sur ces spots et amplifie le souci.
Je trouve qu'expliquer aux nouveaux pratiquants comment trouver par soi-même un lieu de bivouac et avoir une pratique respectueuse est beaucoup plus bénéfique.

Hors ligne

#86 21-05-2023 12:59:09

bilqis
MULe de Saba
Lieu : Dans le désert
Inscription : 24-08-2018

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

Bilbox a écrit :

#683082
Et oui la marchandisation du monde et même de Dieu posait déjà problème en Galilée il y a 2000 ans et il a fallu les sortir Jésus militari. big_smile

MDR, je viens de passer 3 jours en Galilée avec des pèlerins catholiques. Je remets ça demain avec un autre groupe cool

azerty a écrit :

#683076On peut pas tout le temps être contre tout.

L'expatriée que je suis, qui guide des touristes de toutes nationalités, a remarqué que c'était une caractéristique typiquement française  tongue lol


Sophie

Hors ligne

#87 21-05-2023 14:41:57

sqfp
Souris qui fait pouic & Drealiste
Lieu : 71 et 2B
Inscription : 29-08-2013

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

jl56 a écrit :

#683087Je trouve qu'expliquer aux nouveaux pratiquants comment trouver par soi-même un lieu de bivouac et avoir une pratique respectueuse est beaucoup plus bénéfique.

Ni l'un (désigner "sauvagement" des spots de bivouac sans considération pour le droit et l'environnement), ni l'autre (s'en remettre à une illusoire compétence juridico-scientifique des individus) : une troisième voie, qui repose sur une planification et gestion par des acteurs pas uniquement économiques/touristiques.

Quant à l'apologie de l'éducation (et son pendant habituel, le refus d'encadrer-réguler au nom des libertés-responsabilités individuelles) : discours soit bisounours soit machiavélique, qui revient à laisser-faire et laisser-pourrir, vu le contexte défavorable globalement (crises enviro + boom du tourisme), a fortiori dans des pays culturellement peu sensibles - voire rétifs - au droit et à la nature. Cf. signature.

Dernière modification par sqfp (21-05-2023 14:42:44)


Déficit éducatif + Vide législatif = Comportement nocif hmm

Hors ligne

#88 21-05-2023 15:35:33

jl56
Membre
Inscription : 16-05-2023

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

sqfp a écrit :

#683101Ni l'un (désigner "sauvagement" des spots de bivouac sans considération pour le droit et l'environnement), ni l'autre (s'en remettre à une illusoire compétence juridico-scientifique des individus) : une troisième voie, qui repose sur une planification et gestion par des acteurs pas uniquement économiques/touristiques.

Ca serait bien, mais ça me paraît aussi assez illusoire, vu comment sont traités politiquement les espaces naturels - la fameuse "attractivité".

sqfp a écrit :

#683101Quant à l'apologie de l'éducation (et son pendant habituel, le refus d'encadrer-réguler au nom des libertés-responsabilités individuelles) : discours soit bisounours soit machiavélique, qui revient à laisser-faire et laisser-pourrir, vu le contexte défavorable globalement (crises enviro + boom du tourisme), a fortiori dans des pays culturellement peu sensibles - voire rétifs - au droit et à la nature. Cf. signature.

Il est possible d'encadrer/réguler et "éduquer", les deux ne sont pas entièrement incompatibles. Je suis par exemple amené à sensibiliser sur le terrain et la majorité des personnes sont contentes d'en apprendre plus et de mieux comprendre pourquoi il peut y avoir telle ou telle règlementation ou pourquoi telle ou telle pratique est recommandée. Il y en a toujours qui se permettent tout sous couvert de liberté individuelle et de "il y a pire", mais ça reste une minorité.

Hors ligne

#89 21-05-2023 16:17:10

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Site Web

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

azerty a écrit :

#683076Les ayatollahs de la rando bivouac. Les gardiens du temple.

Notre pratique n’a pas 50 ans, et déjà il faudrait que les choses soient immuables.

On râle quand y a construction d’un nouveau refuge, comme Marcadeau wallon, on râle quand ça bivouac, bref, on veut personne dans nos montagnes.



On peut pas tout le temps être contre tout.

Marcadau Wallon existe depuis un temps certain  smile
Après sa rénovation ne plaît pas ...faut voir avec le CAF qui gère...


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#90 22-05-2023 11:38:39

sqfp
Souris qui fait pouic & Drealiste
Lieu : 71 et 2B
Inscription : 29-08-2013

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

jl56 a écrit :

#683103Il est possible d'encadrer/réguler et "éduquer", les deux ne sont pas entièrement incompatibles. Je suis par exemple amené à sensibiliser sur le terrain et la majorité des personnes sont contentes d'en apprendre plus et de mieux comprendre pourquoi il peut y avoir telle ou telle règlementation ou pourquoi telle ou telle pratique est recommandée.

... ce qui tendrait à prouver que la "majorité" des personnes n'étaient pas déjà, ou insuffisamment, sensibilisées *préalablement* à leur pratique. big_smile
Les initiatives de sensibilisation, éducation, formation restent sans commune mesure avec le développement phénoménal de ce loisir de nature. Sans même parler du sujet qui hérisse, un éventuel cadre légal préventif/répressif : historiquement c'est maigrichon, et inévitablement en retard sur les pratiques et effets constatés unicorn

Ce que je constate : 4 randonneurs sur 5 ont une idée floue (ou juste pas idée) du cadre légal et/ou des effets enviro de leur pratique ; tant novices que baroudeurs. Non qu'ils soient à titre individuel méchants ou stupides ou insensibles sur le sujet : il y a déficit éducatif, ce n'est pas *dans la culture*. Quand dans un retour du terrain un gentil MUL poste la photo de son tarp posé sur un joli spot enchanteur, une pelouse humide (aïe) de bord de lac pyrénéen (ahem) où ça sent le droséra à dix kilomètres (après vérif, bingo), je me dis qu'on part de loin et que ce retard va faire mal à l'ère de Quechua Instagram Hexatrek DécouvrezNosRégionsPostCovid - même en lâchant quelques écogardes en service civique avec des flyers près de "hot spots" très fréquentés. Autre exemple : un récent (et bon) livre se voulant "guide du randonneur" fait une quasi-impasse sur ces sujets (et perpétue au passage quelques sempiternelles âneries). Occasion manquée.

Rien d'étonnant dès lors de soulever des lacunes, impensés, points aveugles etc. chez des "créatifs connectés" pleins d'enthousiasme et de bonne foi, qui un jour se piquent de créer un sentier de rando avec app asso et tout le tralala tongue

Dernière modification par sqfp (22-05-2023 11:43:51)


Déficit éducatif + Vide législatif = Comportement nocif hmm

Hors ligne

#91 23-05-2023 11:01:58

jl56
Membre
Inscription : 16-05-2023

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

sqfp a écrit :

#683133

jl56 a écrit :

#683103Il est possible d'encadrer/réguler et "éduquer", les deux ne sont pas entièrement incompatibles. Je suis par exemple amené à sensibiliser sur le terrain et la majorité des personnes sont contentes d'en apprendre plus et de mieux comprendre pourquoi il peut y avoir telle ou telle règlementation ou pourquoi telle ou telle pratique est recommandée.

... ce qui tendrait à prouver que la "majorité" des personnes n'étaient pas déjà, ou insuffisamment, sensibilisées *préalablement* à leur pratique. big_smile
Les initiatives de sensibilisation, éducation, formation restent sans commune mesure avec le développement phénoménal de ce loisir de nature. Sans même parler du sujet qui hérisse, un éventuel cadre légal préventif/répressif : historiquement c'est maigrichon, et inévitablement en retard sur les pratiques et effets constatés unicorn

Ce que je constate : 4 randonneurs sur 5 ont une idée floue (ou juste pas idée) du cadre légal et/ou des effets enviro de leur pratique ; tant novices que baroudeurs. Non qu'ils soient à titre individuel méchants ou stupides ou insensibles sur le sujet : il y a déficit éducatif, ce n'est pas *dans la culture*. Quand dans un retour du terrain un gentil MUL poste la photo de son tarp posé sur un joli spot enchanteur, une pelouse humide (aïe) de bord de lac pyrénéen (ahem) où ça sent le droséra à dix kilomètres (après vérif, bingo), je me dis qu'on part de loin et que ce retard va faire mal à l'ère de Quechua Instagram Hexatrek DécouvrezNosRégionsPostCovid - même en lâchant quelques écogardes en service civique avec des flyers près de "hot spots" très fréquentés. Autre exemple : un récent (et bon) livre se voulant "guide du randonneur" fait une quasi-impasse sur ces sujets (et perpétue au passage quelques sempiternelles âneries). Occasion manquée.

Rien d'étonnant dès lors de soulever des lacunes, impensés, points aveugles etc. chez des "créatifs connectés" pleins d'enthousiasme et de bonne foi, qui un jour se piquent de créer un sentier de rando avec app asso et tout le tralala tongue

Je sensibilise surtout les personnes qui sont hors réglementations, hors pratiques respectueuses ou qui s'apprête à l'être. Mais, je suis d'accord avec toi, la majorité des personnes ne connaît pas le cadre légal (ou seulement une petite partie) et surtout ne connaît pas du tout les impacts environnementaux - ou pire, pense les connaître alors que ce n'est pas le cas. Et c'est assez logique, car ce sont des domaines complexes qui demandent pas mal de connaissances.

Mais, perso, je n'attends pas beaucoup des décideurs, qui la plupart du temps ne font qu'interdire en réaction à un problème. C'est pourquoi, je pense qu'en attendant que des "acteurs pas uniquement économiques/touristiques" puissent prendre les choses en main (on peut toujours rêver hmm ) c'est à nous d'essayer de préserver ce que l'on a entre les mains.

Et en attendant, je préfère qu'une personne plante sa tente sur une pelouse humide (même si ça me rend fou) par maladresse, plutôt qu'un tel spot soit partagé dans une appli ou en ligne et que ce spot soit encore plus saccagé.

Hors ligne

#92 27-05-2023 20:43:15

Sparks
Membre
Lieu : Strasbourg
Inscription : 28-01-2011

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

Bonsoir à tous,

Je vais essayer de reprendre un peu toutes les questions posées depuis le départ par thématique, ça va être laborieux! Il est vrai que le ton de certains messages n'invite pas à l'échange et je remercie ceux qui l'ont fait remarquer. Je pense que certains questionnements et critiques sont totalement légitimes; on s’efforce de communiquer au mieux mais le projet en est encore à ses balbutiements. Si cela prend l’apparence de plaidoirie c’est surtout pour moi l’opportunité d’expliquer un peu l’envers du décor et je l’espère rassurer sur certains points au sein d’une communauté qui me tient à cœur. Donc reprenons sur des bases saines avec un message qui apportera des réponses je pense constructives et utiles.


HexaTrek; quésaco?

L'HexaTrek est un sentier de randonnée longue distance qui s’étend sur 3034 km de la frontière allemande à Wissembourg jusqu'à la frontière espagnole à Hendaye en traversant une sélection des plus beaux massifs montagneux de France. Il est imaginé en 2020 suite à nos expériences de randonnée longue distance à l'étranger et à notre volonté de créer un parcours mettant en avant la diversité, la richesse géographique, ainsi que l’histoire et la culture montagnarde française.


Mon lien avec le projet

Je réitère une partie de mon précédent message. Je m'appelle William, je suis le secrétaire de l'association HexaTrek et l'un des 4 membres fondateurs du projet. Je rejoins le projet en août 2021 en espérant apporter ma pierre à l'édifice en tant que référent vosgien. Lors de ma traversée de la Nouvelle-Zélande sur le Te Araroa en 2019, je me pose la question; “pourquoi ici et pas en France?” Après une expérience positive et transformative, je suis convaincu que la randonnée (particulièrement la longue distance) est foncièrement bénéfique à nos relations interhumaines mais aussi à notre rapport à la nature. Le projet me parle et de fil en aiguille j’intègre l’équipe puis le bureau.


La campagne participative

Le fondateur du projet lance en septembre 2021 une campagne participative visant à récolter des fonds avec plusieurs objectifs. Premièrement, développer une application mobile comportant la trace ainsi que toutes les informations utiles au randonneur sur le parcours, réapprovisionnements, les points d’eau, les refuges, bref un compagnon de poche idéal construit à partir de toutes les informations collectées pendant un an et demi de recherches. Ceux qui utilisent des applis similaires ne seront pas perdus quant à l’utilité de l’outil. En un deuxième temps, créer l’association HexaTrek, qui a pour but d’encadrer le projet dont je parlerais dans le prochain paragraphe. En troisième lieu, de baliser le sentier (nous apprenons par la suite que ce terme à des implications que nous ne maîtrisons pas à l’époque). À l’origine, la campagne pensait s’adresser à une poignée de personnes seulement; au final le projet est soutenu par une quantité inattendue d'individus, tout en étant relayé par les médias en parallèle. Le projet change d’envergure et en ambition. Nous souhaitons faire un film sur l’aventure, qui est encore en cours. Nous effectuons la refonte de notre charte graphique et du site internet. La campagne permet aussi d’ouvrir quelques portes au niveau des différents acteurs territoriaux qui restaient à ce jour majoritairement inaccessibles.

J’en profite pour faire un petit aparté sur le côté marketing qui est une critique qui revient par ci par là. À croire qu’il faille s’excuser en France de faire du travail propre dont on peut être fier. Aucun d’entre nous sort d’école de commerce, il n’y a pas de “business plan”, nous sommes juste 4 randonneurs jeunes avec des idées et les codes modernes sauce réseaux sociaux. Oui, il y a des fautes d’orthographe pouce


L'association

L’association HexaTrek est fondée fin octobre 2021 à la suite de la campagne participative. Elle a pour but de créer, entretenir et promouvoir l'HexaTrek, tout en développant une communauté autour du sentier. Nous sommes actuellement 4 membres fondateurs qui travaillons sur le projet de manière bénévole sur notre temps libre. Cela passe par notre forum, une newsletter, des réunions, et l’organisation d’évènements en distanciel et en personne. Nous avons d’ailleurs organisé notre premier rendez-vous le weekend dernier qui comptait 61 participants.

85MgKQ6NC.Lissue-du-dernier-rdv.png un petit weekend sympa entre randonneurs

L’idée à toujours été de participer aux travaux de maintenance des sentiers avec la FFRP et autres gestionnaires territoriaux selon les régions concernées. Au niveau de la ffrandonnée, plusieurs réunions ont lieu avec divers responsables nationaux. Il s’agit principalement de respecter leur propriété intellectuelle et les copyrights sur le balisage et l’usage des sentiers labellisés. Nous modifions nos supports en concordance avec leurs demandes et terminons par un échange censé paraître dans leur newsletter. Au niveau international, nous contactons la European Ramblers Association et le Conseil de l'Europe sans succès ou finalité. Au niveau national, les ministères nous renvoient aux régions et départements, qui nous renvoient au parcs, communautés de communes, mairies et offices de tourisme. Au niveau régional, nous échangeons avec quelques chefs de projets GR® pour mieux connaître les problématiques locales. Ça en fait du beau monde! Avec la fédération du Club Vosgien l’échange est facilité car je peux me déplacer à la rencontre du président et de la directrice et présenter le projet en personne. J’échange également avec l'inspecteur général des sentiers et nous établissons ensemble une convention de balisage. Il nous paraît évident de soutenir leurs missions à la hauteur de nos moyens et ce sont des partenariats clés que nous souhaitons développer dans le temps.

Aujourd’hui, l’association compte 186 membres en France et à l’international, et nous prévoyons de pouvoir participer au travail des acteurs historiques dans leur mission de maintenance des sentiers. Mais on ne part pas avec une pelle et une pioche n’importe comment; d’abord, la question d’assurance et de responsabilité civile à laquelle nous devions ajouter une clause supplémentaire dans notre contrat permettant à nos adhérents d’effectuer des sorties communes. Ensuite, le contact; mis à part quelques rares exceptions, nous n’avons encore que très peu d’échanges avec les antennes locales des différentes fédérations, et ce genre de partenariat va prendre du temps à se développer et se pérenniser.

Nous devenons association d'intérêt générale en décembre de l’an dernier mais ne respectons pas encore les critères pour devenir utilité publique sur le critère d’ancienneté et du nombre d’adhérents. Il y a volonté de la part de l’asso de le devenir dès que ces critères seront respectés.


L'entreprise

L’entreprise HexaTrek est une micro-entreprise avec un seul but; développer et maintenir l’application mobile. Je ne souhaite pas en faire la pub ou la promotion pour respecter la charte du forum, mais c’est un statut obligatoire pour paraître sur les marchés iOS/Play Store. Les fonds générés par l’application servent uniquement au développement de celle-ci, et l’association n'a concrètement rien à voir avec l’appli d’un point de vue financier. Je peux en dire plus de façon privée si vous le souhaitez.


Le tracé

Le tracé de l’HexaTrek reprend évidemment des sentiers déjà existants : impossible de l’imaginer autrement. Nous n’avons pas pour ambition de réinventer la roue à coups de bulldozer dans nos montagnes. Majoritairement composé de GR®, c’est aussi des GR® de Pays et des PR mis bout à bout de façon logique. Non, il n’y a pas la Bretagne, non, on ne passe pas par le Mercantour, non, les DROM-COM ne sont pas représentés. Le fil conducteur étant une traversée de la France métropolitaine par ses montagnes. Des choix difficiles sont ainsi obligatoires… Mais c’est aussi un tracé évolutif. De base, le tracé est pensé majoritairement en plein covid derrière un écran d’ordinateur grâce à des contacts et référents ayant la connaissance locale du terrain ou ayant réalisé des traversées similaires. Le tracé de 2022 a changé cette année sur plus de 280 km suite à nos observations sur le terrain mais aussi à la demande des collectivités et autres acteurs territoriaux sur des problématiques locales (particulièrement des demandes de protection de biodiversité) et la dangerosité de certains passages. C’est d’ailleurs l’utilité même d’emprunter un GR®, qui doit respecter une pléthore de critères et est adapté à un passage important de randonneurs. Suivant nos rencontres avec les acteurs territoriaux, la tendance générale vise à concentrer l’afflux de randonneurs sur un tracé de qualité unique afin de canaliser les efforts et le budget des communes/régions/parcs plutôt que sur de multiples plus petits chemins, difficiles à gérer. Le tracé est par essence évolutif et ceci pendant encore des années à venir avec le développement du projet, de l’inertie administrative générale (la nôtre également), avec toujours pour objectif la sécurité des randonneurs, la protection de l’environnement et la beauté du parcours.

Le tracé au format .gpx est disponible gratuitement sur notre site.



85MeEB1jJ.Interlude-musicale.jpeg interlude musical...




La signalétique

La prise de contact avec les différents acteurs territoriaux a eu lieu dès Juin 2021. La prise d'ampleur du projet suite à la campagne participative et le travail médiatique ouvre ensuite de nombreuses portes. Les échanges continuent avec la FFRP, l’ONF, les communautés de communes, les parcs, les régions… C’est un joyeux spaghetti administratif à démêler qui passe par quantité d’emails, majoritairement sans réponse, d’appels, et de réunions (soit en ligne soit en personne). Dans quelques rares cas, nous établissons des liens forts avec des acteurs qui soutiennent le projet et le comprennent dès le début, et surtout y voient l’engouement général. Ils nous aident dans le développement du projet et surtout à mieux comprendre les aspects administratifs et légaux autour de la création d’un sentier et des problématiques locales. Dans d’autres cas, le projet est rejeté. Dans la majorité des cas, c'est de la tolérance et de la curiosité, avec quelques mises en garde sur divers points. Nous établissons conventions, accords écrits, tacites ou oraux avec les différents acteurs afin de signaler l'existence physique du parcours à travers 300 panneaux bi-directionnels répartis sur les 3000 km du parcours. Si cela bloque au niveau public, nous passons par le privé, aux habitants, hôtel-restaurants, refuges etc. En tout, nous avons à ce jour à peu près 80% du parcours qui accorde l’autorisation sous une forme ou une autre de signaler le passage de l’HexaTrek. Ce n’est pas un balisage à proprement parler quand il s’agit d’un panneau toutes les dizaines de kilomètres mais d’une signalétique à vocation identitaire. Pour s’intégrer au PDIPR, aux différentes chartes techniques et aux conventions d’usage, la seule analogie relativement bien comprise reste l’itinéraire thématique des chemins de Compostelle auquel nous nous comparons dans le spectre du projet.


Le bivouac

L’enfer c’est l'usage des autres. Le regain d'intérêt de la randonnée post confinement s'est certainement fait ressentir dans les massifs français. Dans la plupart des cas, ce nouvel afflux de randonneurs s’est calmé depuis, mais il a indéniablement exacerbé les conflits d’usage et de surfréquentation de certains sentiers et lieux de bivouac. Nous avons évidemment tous un rôle à jouer dans l'éducation des randonneurs et la protection de nos milieux et comprenons les inquiétudes liées au projet HexaTrek. Il n’y a malheureusement pas de solution idéale et la décentralisation des territoires et acteurs ne facilite pas la mise en place de mesures concrètes, qu'elles soient éducatives ou punitives. S' il y avait une solution simple pour pratiquer le bivouac de façon respectueuse et non liberticide, je pense que ce serait déjà bien connu. De notre côté, nous avons rédigé la “charte du bon randonneur”, basée sur des principes logiques comme le “Leave No Trace” nord-américain et généralement composée de bon sens. Par contre, son application est plus complexe et nous travaillons sur de meilleures solutions, notamment de mettre plus de visibilité sur les réglementations particulières des espaces protégés concernés.

Au niveau de l’application, et encore une fois je ne vais pas m’attarder dessus pour respecter la charte du forum, on n’invente rien. Toutes les infos qu’on y retrouve sont disponibles sur d’autres sites, groupes, forums etc. La trace en elle-même prend en compte les 16 types de réglementations particulières concernées par le passage de l’HexaTrek, avec un bouton qui permet de savoir la nature de l’autorisation, tolérance ou interdiction au bivouac. Nous souhaitons étoffer cette fonctionnalité pour plus de clarté dans les années à venir en mettant en avant les réglementations spécifiques de chaque parc et réserve. La tendance générale semble en effet de vouloir concentrer les sites de bivouac pour mieux encadrer la pratique.

Sur l’aventure en elle-même; ce type de randonnée longue distance ne s’adresse pas aux néophytes ou aux randonneurs du dimanche, et certainement ceux qui s’y lancent sont là pour apprécier nos montagnes et non pas en abuser. Je pense que quiconque qui réalise l’HexaTrek est bien plus au courant des questions de climat, de préservation de biodiversité, d’accès en eau et de nombreuses autres problématiques que le commun des mortels. De plus, il s'agit de remettre l’usage dans son contexte ; les hexatrekkeurs sont une goutte d’eau par rapport à l'océan du grand public, et sont répartis sur 3000 km à contrario d’autres sentiers bien plus connus en France. Nous estimons que 88 personnes ont réalisé l’HexaTrek dans son entièreté en 2022, contre 40,000 sur le GR®20 (180km) et 20,000 sur le GR®TMB (215km). Toutefois, il faut évidemment prévoir le futur, d'où l'importance de créer des liens forts avec les différents acteurs territoriaux dès aujourd’hui.


Aujourd’hui

Nous sommes toujours que 4 bénévoles travaillant sur notre temps libre sur le projet HexaTrek. Avec l’ouverture des adhésions au grand public, nous espérons que chacun puisse participer à sa hauteur et selon ses compétences. Nous espérons aussi que le bouche à oreille fasse son effet. Si quelqu’un connaît quelqu’un au niveau des antennes locales, de la ffrandonnée, des ministères… nous serions ravis d’échanger avec eux!

Du côté financier, l’argent généré par l’association (les dons, les adhésions et la vente d’écussons/stickers) repart entièrement dans le projet, c’est le principe d’une association à but non lucratif. Selon nos impératifs personnels et professionnels, nous consacrons autant de temps que possible dans ce projet auquel nous croyons et qui résonne avec autant de randonneurs français et internationaux. Pourtant, de nombreuses offres, questions, critiques et commentaires restent sans réponse, nous sommes évidemment sollicités et ne pouvons pas répondre à tout. Ceci étant dit, je pense que nous restons très ouverts à la discussion tout en privilégiant toujours l’échange vocal par appel, sur notre forum discord ou encore instagram plutôt que par email. C’est tellement moins chronophage et moins assommant (comme ce message…).


Demain

Rome ne s’est pas faite en un jour ; le projet HexaTrek s’insère sur le long terme et va prendre encore des années avant d’être ce que nous l’imaginons être; une fenêtre d’attractivité sur la rando française et la diversité de notre territoire porté par une communauté d’entraide de randonneurs partageant les mêmes valeurs. Nous avons assurément encore du chemin à parcourir, que cela soit au niveau de nos relations avec les différents acteurs territoriaux ou au niveau de notre structure, mais l’ambition est véritablement là sans aucune mauvaise volonté de notre part. Je pense que ceux qui nous ont rencontré partageront également cet avis.

J’espère sincèrement que ce message répond à quelques questionnements dans les pages précédentes. Membre de RL depuis belle lurette, il me peinait à voir certaines absurdités dites avec tellement de conviction ici. Après des plaintes on en aura toujours, ça ne serait pas français sinon! wink

Si vous souhaitez discuter de certains points plus en détail, on peut s’appeler, discuter sur notre forum, ou nos réseaux sociaux. Si c’est des questions plus générales, c’est avec plaisir de continuer la discussion ici.

En attendant je vais aller prendre l’air,


Bonne rando,

William


Matos sorties courtes : ICI
Matos Te Araroa 2019 : ICI
Matos HexaTrek 2022 : ICI

Hors ligne

#93 27-05-2023 21:02:25

sqfp
Souris qui fait pouic & Drealiste
Lieu : 71 et 2B
Inscription : 29-08-2013

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

Sparks a écrit :

#683488S' il y avait une solution simple pour pratiquer le bivouac de façon respectueuse et non liberticide, je pense que ce serait déjà bien connu.
[...]
Au niveau de l’application, et encore une fois je ne vais pas m’attarder dessus pour respecter la charte du forum, on n’invente rien. Toutes les infos qu’on y retrouve sont disponibles sur d’autres sites, groupes, forums etc.

Et après d'aucuns osent évoquer des « absurdités dites avec tellement de conviction »  lol

1/ Il y a une solution simple, prévue par la loi, et de fait valable sur tout le territoire : obtenir l'autorisation.

2/ Ce n'est pas parce qu'on est le cinquantième à recopier/rediffuser des âneries trouvées "sur internet", que c'est moins des âneries... wink


Déficit éducatif + Vide législatif = Comportement nocif hmm

Hors ligne

#94 27-05-2023 21:43:57

Ben4164
Membre
Lieu : La Teste de buch
Inscription : 04-10-2019

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

Merci Sparks pour toutes ces informations et précisions.
pouce

Hors ligne

#95 29-05-2023 15:22:43

Lodewijk
Membre
Inscription : 07-02-2019

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

Voilà smile c'était bien près du roc de Peyremaux.

85P9RG5ns.SAVE_20230529_151931.s.jpeg

A pluche.

Hors ligne

#96 29-05-2023 15:40:40

tacheton
Membre
Inscription : 05-09-2018

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

merci du retour, et si discord et insta c'est pratique pour échanger, c'est la purge pour y retrouver des infos, donc le temps que tu as passé sur ce message va t'épargner nombre de discussion. Les bon vieux forums ont ça pour eux.

Hors ligne

#97 29-05-2023 17:29:09

Sparks
Membre
Lieu : Strasbourg
Inscription : 28-01-2011

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

tacheton a écrit :

#683642merci du retour, et si discord et insta c'est pratique pour échanger, c'est la purge pour y retrouver des infos, donc le temps que tu as passé sur ce message va t'épargner nombre de discussion. Les bon vieux forums ont ça pour eux.

Entièrement d'accord! Nous n'avons pas encore trouvé la solution idéale, le discord c'est clairement un "fourre-tout" et voulons une meilleure plateforme dans les années à venir.


Matos sorties courtes : ICI
Matos Te Araroa 2019 : ICI
Matos HexaTrek 2022 : ICI

Hors ligne

#98 30-05-2023 12:32:06

jl56
Membre
Inscription : 16-05-2023

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

Merci d'avoir pris le temps de répondre.

Sparks a écrit :

#683488 À croire qu’il faille s’excuser en France de faire du travail propre dont on peut être fier. Aucun d’entre nous sort d’école de commerce, il n’y a pas de “business plan”, nous sommes juste 4 randonneurs jeunes avec des idées et les codes modernes sauce réseaux sociaux.

Ce qui est reproché (en tout cas pour ma part) est qu'il y ait eu plus d'effort mis sur le marketing que sur le projet derrière (tu détailles toi-même toutes les approximations du projet). Il y a de belles promesses, mais ça ne suit pas forcément derrière. Du coup, oui, ça fait grincer des dents.     

Sparks a écrit :

#683488 Les fonds générés par l’application servent uniquement au développement de celle-ci, et l’association n'a concrètement rien à voir avec l’appli d’un point de vue financier.

Mais du coup, l'association promeut l'Hexatrek, vous bossez bénévolement pour ça et une partie du fruit de votre travail bénévole enrichit une entreprise. A mon avis, faites attention, car présenté comme ça, ça semble très très bizarre d'un point de vue légal. Et c'est un peu perturbant qu'une association d'intérêt général travaille (même partiellement et indirectement) pour enrichir une entreprise. Et c'est aussi perturbant parce qu'on peut avoir l'impression de participer à l'association en s'abonnant à l'app (Edit : D'ailleurs, quand on va sur le site, on a vraiment l'impression que c'est une association uniquement et que l'argent de l'app soutient l'asso, l'entreprise n'est mentionnée que dans les politiques de confidentialité). Ca mériterait à mon avis que ça soit bien clair, car quelqu'un qui veut soutenir le projet a du coup intérêt à donner à l'association et pas à acheter l'app.

Sparks a écrit :

#683488 L’entreprise HexaTrek est une micro-entreprise avec un seul but; développer et maintenir l’application mobile.

Dans le développement d'une app, le plus gros poste de dépense est la rémunération du ou des développeurs. Du coup, si je comprends bien, les fonds générés par l'application sont reversés en grande partie en rémunération à la personne à qui appartient l'entreprise et qui développe l'application (et qui choisit lui même sa rémunération, vu que c'est son entreprise) ? Donc, plus il y a de personnes qui s'abonnent à l'application, plus la personne à qui appartient l'entreprise en bénéficie ? Sans que rien ne soit reversé à l'association (comme c'était initialement indiqué pendant le financement participatif) ?

Comme je l'ai déjà dit, je m'en fous royalement que des gens gagnent de l'argent, mais j'aime la transparence, surtout que l'Hexatrek est présenté comme un projet pour le "bien commun". J'essaie donc juste de savoir s'il n'y a pas des intérêts personnels qui pourraient compromettre ce "bien commun".

Sparks a écrit :

#683488 L’enfer c’est l'usage des autres. Le regain d'intérêt de la randonnée post confinement s'est certainement fait ressentir dans les massifs français. Dans la plupart des cas, ce nouvel afflux de randonneurs s’est calmé depuis

Ah bon ?! lol

Sparks a écrit :

#683488 S' il y avait une solution simple pour pratiquer le bivouac de façon respectueuse et non liberticide, je pense que ce serait déjà bien connu.

Un peu bizarre comme phrase, ça permet de justifier n'importe quoi !

Sparks a écrit :

#683488Au niveau de l’application, et encore une fois je ne vais pas m’attarder dessus pour respecter la charte du forum, on n’invente rien. Toutes les infos qu’on y retrouve sont disponibles sur d’autres sites, groupes, forums etc. La trace en elle-même prend en compte les 16 types de réglementations particulières concernées par le passage de l’HexaTrek, avec un bouton qui permet de savoir la nature de l’autorisation, tolérance ou interdiction au bivouac. Nous souhaitons étoffer cette fonctionnalité pour plus de clarté dans les années à venir en mettant en avant les réglementations spécifiques de chaque parc et réserve. La tendance générale semble en effet de vouloir concentrer les sites de bivouac pour mieux encadrer la pratique.

Mais, du coup, vous vendez une application avec des informations en partie fausses et/ou incomplètes (qui peuvent entraîner des soucis pour les utilisateurs et l'environnement) ? Ca fait même partie des promesses de l'application : "Retrouvez toutes les zones de bivouac, les abris non gardés et les refuges présents le long du parcours et sachez en permanence où passer la nuit."

Sparks a écrit :

#683488 Sur l’aventure en elle-même; ce type de randonnée longue distance ne s’adresse pas aux néophytes ou aux randonneurs du dimanche, et certainement ceux qui s’y lancent sont là pour apprécier nos montagnes et non pas en abuser. Je pense que quiconque qui réalise l’HexaTrek est bien plus au courant des questions de climat, de préservation de biodiversité, d’accès en eau et de nombreuses autres problématiques que le commun des mortels.

Si cela s'adresse à des personnes expérimentées, pourquoi avoir besoin de mettre toutes ces informations dans l'application (notamment les lieux de bivouac) ?
Et non, malheureusement, beaucoup de personnes expérimentées ne maîtrisent pas les enjeux écologiques pour un bivouac vraiment respectueux. D'où la préoccupation par rapport au partage de spots de bivouac. 


D'ailleurs, est-ce que tu pourrais donner votre point de vue sur le partage de spots de bivouac. Pourquoi le faire, étant donnés tous les soucis évoqués précédemment ? C'est vraiment un point noir de ce projet pour beaucoup de personnes (et ça a d'ailleurs été déjà soulevé ailleurs, comme tu le sais).
Et vu que ce sont apparemment des personnes expérimentées qui s'abonnent à l'application, elles ne devraient avoir aucun souci pour trouver des spots par elles-mêmes !

Dernière modification par jl56 (30-05-2023 12:55:56)

Hors ligne

#99 30-08-2023 16:22:26

Aka73
Membre
Lieu : Haute-Savoie
Inscription : 09-02-2021

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

jl56 a écrit :

#683697
Edit : D'ailleurs, quand on va sur le site, on a vraiment l'impression que c'est une association uniquement et que l'argent de l'app soutient l'asso, l'entreprise n'est mentionnée que dans les politiques de confidentialité).

L’app n’est pas le modèle économique, c’est juste du phishing (au sens marketing) ou un funnel (tunnel de vente… on accroche le chaland avec une petite vente, cet engagement permet de vendre plus derrière).

En se basant sur le GR20, le plus populaire des GR:
- potentiellement 20.000 personnes par étape (il y en a 6), ça fait env. 120.000 randonneur annuellement au total
- disons que tous connaissent l’app, avec un taux moyen de transformation compris entre 1,5 et 3% (généralement admis dans le freemium), 3600 personnes payeraient 9,9€ chaque année… soit un CA optimisé de 36.000€

Pas suffisant pour faire vivre 4 personnes (surtout quand on retire les charges, impôts…)… surtout qu’on sera loin de ce chiffre.

Tout un écosystème est à construire autour de ce trek pour en faire une entreprise très rentable.
Vu la campagne marketing, on peut penser que quelques idées sont deja dans les tuyaux: accompagnement, investissements sur parcours, etc.

Si cela est le cas, En soit, il n’y a rien de choquant, nombre de personnes vivent de la rando.
Et si vous en faites un bon business rentable, ce serait formidable pour vous et les collectivités/commerces par lesquels passent ce chemin.

Vous maîtrisez parfaitement votre marketing sur les réseaux, et votre communication… l’apanage des bons webmarketeux (j’y vois beaucoup de leurs codes)… c’est ce qui interroge.

D’où l’interrogation légitime:
- Pourquoi  un mix business/asso?
On le voit parfois dans des asso où les fondateurs se servent du travail de bénévoles (zéro coûts) pour construire une entreprise pérenne où se payer grassement.
- pourquoi lancer une telle campagne marketing alors que rien n’est vraiment opérationnel (ça ressemble à du Lean startup : on lance un MVP, on testé la réaction du public, on pivote en fonction)… trop business pour être honnête (dans le sens asso).
- le tracé : une étude de marché semble avoir été faite pour connaître la fréquentation des GR … sinon pourquoi pas la GTA qui est mythique .
- le storytelling : expliquer que, comme nous, vous avez fait telle chose et rencontrer les mêmes problèmes mais que vous voulez changer le monde en lui apportant une solution. Votre mantra: Faire une PCT à la française parce que vous avez connu ça ailleurs
… ça fait beaucoup de techniques utilisées par les startupper quand même.

Les critiques, compréhensibles, viennent de là… trop de technique de guerrila marketing pour qu’on pense que ce ne soit qu’une simple asso.
Avancer a découvert et honnêtement, si il y a volonté de monter un business, lèvera pas mal de ces critiques (même si il y en a toujours quand on monte un business).

Dans tous les cas je trouve que c’est une belle initiative

Dernière modification par Aka73 (30-08-2023 17:15:04)

Hors ligne

#100 30-08-2023 17:14:19

Nudibay
Membre
Lieu : Entre la France et L'Australie
Inscription : 24-08-2016

Re : [Autre] Hexatrek une appli pour créer un PCT a la française ?

Prkl a écrit :

#626845

Phil82 a écrit :

#626839Ben ce sont les bénévoles de la "Marche des pionniers" à qui on aurait juste à fournir de quoi peindre et placer quelques panneaux sur les même poteaux que ceux des GR j'imagine...

Le bénévolat pour une entreprise est interdit en France. Sauf exceptions encadrées qui ne s'appliquent pas ici. roll

les JO  devil


The Nudibranch of the Bay,
Not all those who wander are lost.

Hors ligne

Pied de page des forums