Aller au contenu

Annonce

Réservez vos dates pour le Camp d'été 2024 : 10 au 17 août dans le Queyras !

#1 21-05-2024 20:44:29

Philippe.u
Membre
Inscription : 16-02-2023
Site Web

[Récit + liste] GR400 de l'Ascension

Avant
Au sortir d'un hiver sportif mais sans randonnée, le célèbre pont de l'Ascension se prêtait parfaitement à une première balade printanière.  Assez vite le GR400 m'a attiré par ces multiples avantages : départ accessible en train facilement depuis l'ile de France, juste assez long pour m'occuper 3-4 jours, juste assez montagneux pour offrir de beaux paysages et un peu de technicité (du moins d'après ce que j'en ai vu et entendu). Bref, je réserve le train au mois de mars et il ne reste déjà que peu de possibilités horaires : j'arrive à Murat -apparemment départ et arrivée "classique" du GR- le mercredi 8 mai vers 20h30 et j'en repars le samedi 11 mai à 17h30.

Mon étude du tracé s'est borné à une recherche sur VisuGPX, puis une découpe grossière en 4 parties prévisionnelles en partant par le sud et repérant des zones possibles de bivouac :

- Mercredi soir : environ 5km jusqu'à l)a tombée de la nuit pour planter la tente près d'une carrière avant le col de la Molède.

- Jeudi : une cinquantaine de km pour arriver près du refuge de Cabrespine.

- Vendredi : encore une cinquantaine de km pour bivouaquer sous le puy Mary entre le col de Serre et le col d'Eylac

- Samedi : environ 25 k pour revenir à Murat avant 17h.

Ca fait 2 grosses journées jeudi et vendredi mais au vu de la trace, je me dis qu'il y a facilement moyen de raccourcir selon mes humeurs, ma forme ou autre et que j'aviserais en chemin.

A l'approche du 8 mai, je scrute régulièrement la météo qui reste plutôt calamiteuse dans le secteur. Mais miracle, le beau temps semble de retour pour mes 4 jours de randonnées, avec une dernière pluie le mardi 7 et son retour le dimanche, ce qui se confirmera. Les températures remontent également et ne devraient pas descendre sous les 5 degrés la nuit. C'est-y pas beau tout ça ?

On prépare le sac, avec 3 nouveautés pour moi cette année : un matelas plus large car j'en avais marre d'être réveillé par la sensation de tomber pendant la nuit (+110gr ouch), une mini pompe électrique pour le nouveau matelas qui du coup est bien plus long à gonfler que l'ancien (+40g aïe), une nouvelle lampe frontale qui partagera la batterie de la pompe (-10g).

La liste est ici  et le sac contient suffisamment de nourriture pour ne pas avoir à me ravitailler en chemin jusqu'au samedi après-midi.

Pendant

J0 Arrivé sans encombre à Murat à l'heure prévue, je trouve très vite les premières traces du GR qui part vers le sud, direction le hameau de Bredons et l'église Saint-Pierre en rénovation par une petite montée sur un sentier boueux. S'en suit 3km faciles pour croiser une petite route avant une bonne montée sous la forêt. Je me force à aller assez vite pour trouver où dormir avant la tombée de la nuit et je transpire beaucoup dans l'effort. Un peu avant 21h30, je trouve juste assez de plat au bord du chemin pour m'y installer, parfait.

8f2uiHIXJ.IMG_20240509_062525.jpeg
8f2ufg0UL.IMG_20240508_204102.jpeg

Trace GPS J0

J1 J'ouvre les yeux vers 6h10 après une nuit très bof, entrecoupée de 50 réveils, d'un peu de froid malgré les chaussettes, pantalon, t-shirt manche longue, coupe-vent, bonnet. Le temps de me motiver à sortir du quilt, de m'habiller, de démonter le bordel et ranger à peu près correctement le sac, il est 7h quand je lève définitivement le camp. J'ai eu la flemme de me faire un café, un snickers suffira. La journée commence tranquillement avec 12km faciles sur des chemins/pistes larges. Au col de la Molède quelques tentes et fourgons finissent leurs nuits, et à celui de Prat de Bouc, sous le plomb du Cantal, où j'arrive à l'ouverture du bar-restaurant, je me fais servir un café, une part généreuse de Pachade aux myrtilles et une tablette de chocolat aux amandes, de 300gr, tellement superflue. Comme son prix.

S'en suit 3,5km et environ 500m de D+ pour atteindre le sommet du plomb du Cantal, la vue n'y est pas dégueulasse puisqu'on toise une mer de nuage à l'est et l'on peut admirer la crête qu'il faudra suivre ensuite au sud-ouest.

8f2unpSNm.IMG_20240509_100712-EDIT.jpeg
8f2upqSl5.IMG_20240509_100721.jpeg
8f2urMnIk.IMG_20240509_100747.jpeg

Le début de la descente, sur la crête extrêmement venteuse, est agréable. C'est minéral et technique, la vue est magnifique, mais c'est assez court.
8f2uv0grf.IMG_20240509_101540.jpeg

On pense en effet rapidement d'une crête tranchante à un plateau bedonnant, sur un chemin large peu caillouteux propice à dérouler la foulée. Les randonneurs, exclusivement en sens opposé, commencent à affluer gentiment.
8f2uymB6F.IMG_20240509_105245.jpeg

  A proximité du buron de la Tullière, le chemin bifurque à droite et devient plus raide, je me retrouve très vite en sous bois pour 7km de descente vers Thiézac. C'est là que l'on traverse la porte au Lion, arche improbable au milieu du chemin :
8f2uBSXna.IMG_20240509_122653.jpeg

On arrive assez vite à Thiézac, son camping, sa superette, son bar et ses deux tables de pique-nique en sortie de village, dont une m'accueillera pour le déjeuner.  Après 30km parcourus, une pause aération des pieds est bienvenue, surtout que le vent est bien tombé, laissant place à une chaleur lourde dont je n'ai pas encore l'habitude cette année.
Je repars sur un chemin de croix montant jusqu'à la chapelle Notre Dame de Consolation, puis la grotte des Ermites.

8f2uEuMeF.IMG_20240509_132307.jpeg

Ca continue de monter assez raide sur 200D+ environ, pour rejoindre une petite route que l'on suit sur presque 2km avant de retrouver le sentier montant toujours jusqu'au puy de la Poche. Comme je reste sur le GR400, je "rate" le petit sommet l'Elancèze, mais tant pis, il est temps de redescendre, longuement vers le col du Pertus, puis Mandailles. En descendant on voit bien les crêtes qu'il faudra traverser le lendemain ou surlendemain via notamment la brèche de Roland. Mais sur le moment j'ai un peu de mal à m'imaginer le chemin restant et je n'ai vraiment pas le tracé en tête.

8f2uIvuA0.IMG_20240509_151826.jpeg
8f2uNmQso.IMG_20240509_151829.jpeg

Le village de Mandailles est très animé mais je ne m'y attarde pas. Je file, vers St-Julien-de-Jordanne d'abord, puis le refuge de Cabrespine ou du moins ces alentours pour trouver un lieu de bivouac. De St-Julien-de-Jordanne à Cabrespine, il y a environ 400m de dénivelé sur 8km, ce n'est pas difficile mais ça m'a paru interminable car le chemin tournicote sans cesse dans la forêt et fait un détour monstrueux.
Lorsqu'on quitte la forêt vers 1300m, on aperçoit le parking bien rempli du col de l'Egal, et on rejoint vite une piste fréquentée par beaucoup de promeneurs, familles, chiens, qui ont l'air de faire l'aller-retour entre le parking et les petites falaises de Cabrespine.
A ce moment là j'en ai marre et je me dis que le premier terrain plat un peu à l'écart du chemin me conviendra pour la nuit, mais il n'y a rien d'intéressant avant le petit col sous le refuge. Quelques tentes occupent déjà les meilleurs coins. Je tergiverse un peu et finis par trouver un coin satisfaisant en contrebas vers le nord du col, avec un petit ruisseau pas loin et une vue pas dégueu.
Il est à peine plus de 18h, mais avec 53km et presque 2700+ sur ma montre, j'ai eu ma dose pour la journée.
Donc montage de la tente, trempage des pieds, petite toilette et repas dès 19h pour profiter d'un long coucher de soleil avant une nuit frisquette, comme d'habitude entrecoupée de multiples réveils.

8f2uQVJoW.IMG_20240509_185950.jpeg
8f2uTVsn5.IMG_20240509_210014.jpeg

Trace GPS J1

J2 J'essaie d'être plus efficace ce matin pour le décampage. Le résultat est mitigé mais je démarre quand même à 7h18 et direction plein Est avec le soleil dans la tronche. On grimpe tout de suite, la progression est bien lente jusqu'au puy Chavaroche à 1739m mais l'ambiance du matin et la beauté des paysages aident bien.
8f2vtUUyN.IMG_20240510_075403.jpeg
8f2vz6FpO.IMG_20240510_082920.jpeg

Au col de Redondet, on peut bifurquer à l'Est vers le Puy Mary tout proche, mais ma trace me fait continuer sur la crête. Après le roc d'Hozières, le GR descend vers l'Ouest vers le Fau mais je vois qu'un chemin qui a l'air bien sympa continue au nord en restant en hauteur. Pour la première fois je consulte un peu plus précisément la carte et je constate qu'en restant sur les crêtes, d'une il y a un chemin, et de deux on rejoint le GR sous le Puy Violent ce qui évite une descente/remontée promettant d'être rébarbative. Je n'hésite pas et continue sur la crête, le soleil brille, ça roule tout seul, la brèche d'Enfloquet est jolie, le soleil brille encore.
8f2vDWu2B.IMG_20240510_093708.jpeg

En retrouvant le GR400 avant le Puy Violent , quelques randonneurs et traileurs apparaissent mais c'est pas la grande foule. On rejoint une large piste monotone qui descend doucement dans la forêt, jusqu'à rejoindre un petit parking puis un sentier plus agréable ensuite.
Finalement, j'arrive assez vite au Falgoux vers 900m d'altitude où j'ai prévu de manger avant de repartir sur les "hauteurs". Petite pause à l'ombre car il fait sacrément chaud et je traîne. Comme souvent en quittant les villages, les chemins montent sec sur quelques centaines de mètres, puis se radoucissent en approchant des crêtes et sortant de la forêt.On aperçoit le massif du Sancy plein nord.
8f2vMouxf.IMG_20240510_154825.jpeg

Le GR poursuit lui au sud. Une fois encore, il quitte les crètes pour redescendre vers la civilisation, à savoir vers le bled du Claux. Mais je n'ai rien à faire au Claux, et ça fait un énorme détour pour remonter vers le Puy Mary, beaucoup plus directement accessible en restant sur les hauteurs. Je fonce donc vers le Puy Mary, plein sud, en passant par le sympathique Puy de la Tourte, assez fréquenté en ce milieu d'après-midi et qu'on atteint en franchissant un petit névé pentu.

8f2vWLkSB.IMG_20240510_154819.jpeg

Au Pas de Peyrol, où le sentier croise la route, il y a un parking, un bar restaurant et plein de monde. Je dois patienter 15 minutes pour avoir une part de Pachade. Le temps de la dégustation je consulte la carte : j'avais prévu de camper non loin, un peu plus bas vers le buron d'Eylac voire le col de Serre mais je les ai évités en raccourcissant, et il est beaucoup trop tôt pour m'arrêter. D'après la carte, le col de Cabre ou de Rombière, à 4 ou 5km du Pas de Peyrol pourraient se prêter au bivouac, je décide donc d'en faire ma nouvelle destination du jour. Seul hic, il va falloir passer un Puy Mary bondé (de monde), alors que j'avais prévu de le monter tranquillement au réveil.
Il n'est pas loin de 17h, je prends mon courage à deux mains, et je commence à grimper/zigzaguer les marches jusqu'au sommet.
8f2vZHhkq.IMG_20240510_164830.jpeg

Je ne m'y attarde pas, de l'autre côté, la descente est beaucoup plus calme et le sentier magnifique.
8f2w3Pijl.IMG_20240510_164843.jpeg
8f2w5EZ2H.IMG_20240510_165451.jpeg

J'arrive vite à la brèche de Roland, les premières tentes sont en train d'être montées sur les quelques spots intéressants. Avant le col de Cabre, quelques ruisseaux permettent de faire le plein d'eau au maximum en prévision du bivouac, j'en profite pour rincer mon tee-shirt.
Arrivé au col de Cabre donc, il y a quelques tentes, et une groupe qui semble chercher l'emplacement idéal. Ca fait trop de monde à mon goût, je continue et c'est après le col de Rombière, au sommet des pistes de ski du Lioran, que je trouverai mon plaisir. 42km et 2200d+ pour cette journée, où j'ai avancé beaucoup moins vite, et avec des pauses bien plus longues que la veille.
Trace GPS J2

J3 La nuit fut calme, moins fraiche que les précédentes, et comme je ne suis pas du tout pressé, je décide d'attendre que le soleil tape la tente pour sortir du duvet. Résultat, je lève le camp à 8h25, de nouveau sans petit déjeuner. Je rejoins le GR où il y a pas mal de monde dont beaucoup de traileurs qui font des boucles depuis le Lioran, via le Bec de l'Aigle et le téton de Vénus.
8f2wcGD4y.IMG_20240511_090324.jpeg
8f2weHtGw.IMG_20240511_090332.jpeg
8f2whhBFq.IMG_20240511_090330.jpeg

Au bout de 5km, après un passage à gué, un grand panneau à une intersection indique le GR descendant vers le village de Laveissière, il y a des informations sur le panneau mais je n'y prête pas attention. Je consulte ma trace GPS qui a l'air de me faire rester sur les crêtes, ça file direct vers Murat. Je continue donc sur le chemin indiqué par ma trace. 700m plus loin, je tombe sur des panneaux sens interdits, propriété privée, chasse en cour, faites demi tour blablabla... Zut, j'hésite mais je rebrousse tout de même chemin, et sur le panneau à l'intersection précédente, je lis que le GR a été détourné pour éviter des propriétés privées. Faudra faire avec.
Le retour à Murat s'en trouve un peu moins agréable, excepté une petite cascade. Je perds les marques du GR à Laveissière et décide le retrouver après le Meynial, en coupant par un PR et un peu de route.
8f2woW1JO.IMG_20240511_105218.jpeg

Finalement, c'est après 17km, vers midi, que j'atteins Murat, ce qui me laisse le temps de déjeuner tranquillement et faire une petite toilette avant de reprendre un train à 14h, 3h plus tôt que celui réservé.
Trace GPS J3
APRES
Ravi


Liste HRP : HRP 2023

Hors ligne

#2 21-05-2024 21:39:24

Olivier642
Membre
Inscription : 29-12-2023
Site Web

Re : [Récit + liste] GR400 de l'Ascension

Très chouette  smile

Hors ligne

#3 22-05-2024 08:57:41

Le_cuisinier_sauvage
Membre
Lieu : Orléans
Inscription : 08-03-2024
Site Web

Re : [Récit + liste] GR400 de l'Ascension

Merci pour ce partage. Jolie voyage.

Hors ligne

#4 22-05-2024 15:18:03

tomtom015
Membre
Lieu : Vaucluse
Inscription : 22-01-2024

Re : [Récit + liste] GR400 de l'Ascension

Bonjour, et merci pour cette "balade" auvergnate  smile  C'est toujours un plaisir.

53 et 42km par jour  eek  Rassure-moi, on a le temps de voir le paysage à cette vitesse-là?  lol

Le beau temps a dû être bienvenu, chouette pour toi  pouce


Ce n'est pas en courant que j'irai plus vite

Trombi + récits

Hors ligne

#5 22-05-2024 16:12:59

Prkl
Membre
Inscription : 05-04-2021

Re : [Récit + liste] GR400 de l'Ascension

Hello Philippe, merci pour ce retour  pouce

Petite question matériel : Ca fait un petit moment que je lorgne sur les vestes coupe vent en Pertex Qantum Air, es-tu content de ta Scott ? Le poids est vérifié ? Quelque chose me dit que tu cours aussi avec, niveau respirabilité ça donne quoi en course à pied ?

Dernière modification par Prkl (22-05-2024 16:14:06)


Liste PCT 2022

"Carry as little as possible, but choose that little with care." Earl Shaffer

Hors ligne

#6 22-05-2024 16:37:48

Joker
Membre
Lieu : Grenoble - La Roche syr Foron
Inscription : 12-09-2013

Re : [Récit + liste] GR400 de l'Ascension

Très sympas comme récit.
Jolies étapes 50km, 2000D+ !!

C'est toujours sympas quand on suit son inspiration au lieu de coller à la trace


Y'a pas de mauvais temps, y'a que des mauvais vêtements !

Hors ligne

#7 22-05-2024 16:57:09

Philippe.u
Membre
Inscription : 16-02-2023
Site Web

Re : [Récit + liste] GR400 de l'Ascension

Pour Prkl: je suis assez content de la veste Scott, surtout de sa compacité et son poids. Je viens de le vérifier, et j'ai 51g à ma balance, c'est une taille L un peu plus petit que l'équivalent chez D4 par exemple.
Comme les autres coupe-vent que j'utilise (exclusivement décathlon), la plupart du temps je la porte au début des sorties et l'enlève assez vite. ELle est peut-être un peu plus respirante que les modèles décathlon mais c'est pas le jour et la nuit.


Liste HRP : HRP 2023

Hors ligne

#8 22-05-2024 17:19:15

tolliv
Sérénitude
Lieu : Toulouse
Inscription : 06-09-2016
Site Web

Re : [Récit + liste] GR400 de l'Ascension

Chouette circuit qui est sur ma todo liste.
Quel beau temps !

"53km et presque 2700+", je n'ai pas compris si tu marchais ou si tu courrais ?


"La vie est trop courte pour être petite"

Mes récits , mes bricolages et quelques idées saugrenues : ---->> ICI <<----

En ligne

#9 22-05-2024 19:57:45

Philippe.u
Membre
Inscription : 16-02-2023
Site Web

Re : [Récit + liste] GR400 de l'Ascension

Je marche exclusivement. Le terrain est souvent très propice à une marche "rapide" avec les bâtons (autour de 6km/h) et quand on fait très peu de pause le kilométrage monte vite.
Mais plus de 50km, je ne le ferai pas plusieurs jours d'affilée.


Liste HRP : HRP 2023

Hors ligne

#10 23-05-2024 00:17:42

Prkl
Membre
Inscription : 05-04-2021

Re : [Récit + liste] GR400 de l'Ascension

Philippe.u a écrit :

#704221Pour Prkl: je suis assez content de la veste Scott, surtout de sa compacité et son poids. Je viens de le vérifier, et j'ai 51g à ma balance, c'est une taille L un peu plus petit que l'équivalent chez D4 par exemple.
Comme les autres coupe-vent que j'utilise (exclusivement décathlon), la plupart du temps je la porte au début des sorties et l'enlève assez vite. ELle est peut-être un peu plus respirante que les modèles décathlon mais c'est pas le jour et la nuit.

Merci pour le retour, qui me parle pas mal puisque j'utilise justement la Décathlon Kiprun Wind Jacket actuellement, et sa respirabilité est son principal défaut je trouve, ce qui me fait regarder si l'herbe est plus verte ailleurs. Pour des sorties CAP ça me convient mais pour toute une journée en rando ça devient moins confortable.
De quoi encore cogiter un peu, merci !  pouce


Liste PCT 2022

"Carry as little as possible, but choose that little with care." Earl Shaffer

Hors ligne

#11 23-05-2024 12:21:05

NikoWTFIRL
MULot …ᘛ⁐̤ᕐᐷ
Lieu : surtout en Petite Couronne :(
Inscription : 12-04-2021
Site Web

Re : [Récit + liste] GR400 de l'Ascension

Philippe.u a écrit :

#704227Je marche exclusivement. Le terrain est souvent très propice à une marche "rapide" avec les bâtons (autour de 6km/h) et quand on fait très peu de pause le kilométrage monte vite.
Mais plus de 50km, je ne le ferai pas plusieurs jours d'affilée.

Dans le même coin l'été dernier j'ai fait Egliseneuve d'Entraigues jusqu'au buron d'Eylac ce qui doit aussi faire une cinquantaine de bornes. C'était très agréable et faisable (j'ai calé une sieste à l'ombre vers 16h) mais même si la décharge de dopamine à la fin était incroyable, je me serais mal vu enchaîner le lendemain avec la même distance.

Hors ligne

#12 24-05-2024 15:01:40

Cat 09
Membre
Inscription : 04-03-2020

Re : [Récit + liste] GR400 de l'Ascension

Chouette retour ! C'est très très beau, merci  smile !

Hors ligne

Pied de page des forums