Aller au contenu

Annonce

Le Camp d'été 2024 se tient du 10 au 17 août dans le Queyras ! Plus d'infos sur ce fil. Les inscriptions sont ouvertes et se font sur ce lien

#1 10-07-2024 14:47:06

Olivier642
Membre
Inscription : 29-12-2023
Site Web

Tour du pic du Midi d'Ossau

Tour du Pic du Midi d’Ossau, 7&8 juillet 2024.
26km, D+ 1993, D- 1993.
(légendes photo en passant la souris...)

La trace

Dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et en passant par le vallon d’Aas, ce qui permet d’attaquer tout de suite par le pic d’Ayous, depuis lequel la vue est la meilleure intro pour tout le reste de la balade (et aussi d’éviter le parcours apparement surfréquenté du vallon de Bious jusqu’au lac Gentau)
Un petit trek d’un jour et demi (en bourrinant un peu on doit pouvoir le faire en une grosse journée).

J’ai juste deux jours qui viennent de se libérer par surprise et je ne connais pas l’endroit bien que ce ne soit pas loin de chez moi. Un genou à tester sur du dénivelé un peu franc, un nouveau sac à essayer “pour de vrai” (Atompack The Mo, 50), et une tente qu’on m’a prêté et que je dois rendre bientôt (Tarptent Double Rainbow Li). Je charge tout dans la bagnole un peu à l’arrache, je m’arrête déjeuner vite fait à Laruns (c’est plutôt joli) et je déboule sur le parking de Bious (1300 m) vers 13h30. Il y a pas mal de monde, beaucoup de randonneurs à la journée pour le vallon de Bious, le lac Gentau aussi peut-être.

On grimpe rapidement jusqu’au petit barrage qu’on traverse pour monter dans une forêt très agréable, avant de rejoindre les premières estives (completement vides) dans le vallon d’Aas. On aperçoit de dessus la première couche de nuage qui recouvre toute la plaine. Ca devient assez sauvage rapidement, ça grimpe bien jusqu’au col d’Aas de Bielle (si j’étais Tolliv, je trouverais un truc avec “couler” ou quelque chose dans le genre, mais là, je suis sec), 2098m. On aperçoit dans la montée le sommet caractéristique du pic d’Ossau, par dessus la crête entre les pics les tours et les arougos. C’est déjà vraiment chouette.

(Truc chelou: je fais un genre de mini malaise au col d’Aas, avec nausée et mal de bide soudain qui me fait tourner la tête. Ca me prend 20 minutes, où je me demande comment je vais pouvoir redescendre, assis, sueurs froides, tête qui décolle, c’est un peu flippant, et... ça disparait comme c’est venu, d’un coup. Je bois de l’eau, je mange un peu, et je repars comme neuf)*

Le lac de Bious Artigues dominé par l'Ossau

Le même, vu des estives du vallon d'Aas

Le pic d'Ossau vu au dessus des crêtes et du col d'Estibère

Un joli sac Mo rouge, peinard au col d'Aas, pendant que je me demande si je vais mourir


Du col d’Aas, un petit sentier à flanc de montagne vers le sud, qui se termine par un raidillon droit dans la pente et bien casse-patte, rejoint une crête du pic d’Ayous. 



Grosse claque en arrivant au sommet du pic d’Ayous, un petit promontoire à 2288 m, face au sud. On se prend le pic d’Ossau en pleine tronche, sa face la plus connue. On domine tout le vallon de Bious et les trois lacs (Bersau, Gentau, Roumassot). Des vallées lointaines à perte de vue, et peut être au fond, pris dans les nuages, un bout du Vignemale (?). Avec les nuages qui défilent, les couleurs n’arrêtent pas de changer, je me pose presque une heure en contemplation, seul presque tout le temps.

Un joli sac Mo rouge sur l'éperon du pic d'Ayous, face à l'Ossau et un spectacle grandiose

Vue sur le lac Bercau (à droite) et sur le lac Gentau surplombé par le refuge d'Ayous (plus bas)

Je redescend jusqu’au col d’Ayous, puis vers le lac Gentau et le refuge d’Ayous (1980 m), duquel un hélico décolle après avoir embarqué du monde. Le refuge est joliment perché face au lac, les gens du refuge sont sympas, souriants. Il y a un peu de monde, pas trop. Une bière. Je vais planter ma Rainbow un peu sur les hauteurs du lac, face à l’est. En début de soirée, on sera une dizaine de tentes, avec assez de place pour être bien éloignés les uns des autres. On est à l’ombre à partir de 19 heures, alors que le sommet de l’Ossau est toujours au soleil et passe par toutes les couleurs jusqu’à la tombée de la nuit. Ca a un petit côté bivouac idéal.
Dans la soirée, un troupeau de vaches débouche du col derrière nous et rejoint les copines qui broutent sagement au bord du lac en bas du refuge. Les deux troupeaux ont l’air super contents de se retrouver, elles agitent leurs cloches comme des dingos, courrent, meuglent, foutent le bordel pendant au moins vingt minutes. Marrant.
Et c’est soirée électorale, les espagnols d’une tente plus loin crient “No pasaran!”

Arrivée au refuge d'Ayous perché au dessus du lac Gentau

la double rainbow Li, face au lac

Vue sur le lac et l'Ossau depuis les tables du refuge. On devine les tentes sur la droite

Vue depuis la tente. L'Ossau capte les derniers rayons de soleil

La nuit est chouette, j’ai gardé tout ouvert (en mode porche), si je me réveille je vois les étoiles, le lac et le sommet de l’Ossau. Les vaches décident de se mettre en route pour la vallée vers six heures du mat, et l’annoncent à grand coups de cloche. Ca me réveille pile poil pour le lever du soleil sur le lac. Ossau à la tête dans les nuages. C’est beau.
Je prends le temps, je range tout et je vais me faire un café sur une des tables du refuge qui commence à se réveiller. A 7h30 je repars, direction le lac Bersau juste au dessus.

Lever de soleil sur le lac. L'Ossau a la tête dans les nuages

Petit col après le lac Bersau

Le lac Bersau (2080 m.) est très joli, avec pas mal d’emplacements de bivouac sympas (mais sans la vue sur l’Ossau...). On le contourne pour rejoindre un petit col, d’où démarre une longue descente jusqu’au fond du vallon de Bious et la cabane de Cap de Pount, face au soleil du matin qui atteint tout juste le sommet de l’Ossau, tandis qu’un couple de vautours enroule le premier thermique de la journée (y’a des jours comme ça, on a du bol...).
Je contourne le lac Casterau, je fais un petit détour pour aller voir un gouffre: un torrent qui se jette dans un trou de roche, impressionant, mais qui ne donne absolument rien en photo. Je me fais doubler par un couple de trailers qui descendent à toute berzingue. Un peu plus bas, sur un passage en creux, je me retrouve à traverser un troupeau de brebis qui remontent le sentier. Un moment je baisse la tête vers une brebis qui me frole les genoux, et je m’aperçois que c’est le Patou, qui grogne pour la forme et continue son chemin.

Le lac Casterau, à mi chemin de la longue descente jusqu'au vallon de Bious

Deux vaches esseulées me regardent. Le soleil pile poil au dessus de l'Ossau

troupeau de brebis à cornes (Basco-béarnaises) qui montent en estive. Un patou est camouflé au milieu

A la cabane de Cap de Pount (1630 m), en bas, il y a de tout. Vaches, chevaux, brebis qui montent en estives guidés par un patou, oies, et cochons en liberté qui essaient de me fouiller les poches. J’observe tout ça depuis une hauteur où je me fais un café en mangeant des graines. Le berger de la cabane est avec ses enfants, au milieu des bêtes, ça a l’air d’une vie chouette vue d’ici.

Chevaux et vaches qui se réveillent doucement au solei

Des ours

Ca remonte très dur tout de suite sur une pente qu’on croit même pas que c’est par là qu’il faut aller. Et ca enchaine ensuite une succession de petits plateaux et de montées tranquilles, d’abord en forêt (un décor à la Jeremiah Johnson), dans l’herbe, puis dans la caillasse jusqu’au lac de Peyreget (2092 m), où je croise les premiers randonneurs qui viennent du refuge de Pombie, dans le sens inverse. Le pierrier qui remonte bien raide jusqu’au col est assez “ludique” par endroit. Je préfère largement le monter qu’avoir à le descendre.

Une belle montée depuis la cabane de Cap de Pount, vue d'en haut

deux petits randonneurs perdus dans un pierrier

Vue sur le pic d'Ayous et le bivouac de la veille

Arrivé au col (2313 m), j’hésite. Il y a un vent à décorner n’importe qui, le pic de Pereyget est à moitié dans les nuages, et j’ai surtout pas mal la flemme: je zappe le pic et je redescend directement sur Pombie (mais je le ferai la prochaine fois !). La vue du col est magnifique. Et on est très proche des faces sud de l’Ossau, complètement minéral et brutal. Avec le vent, ça fait un endroit assez impressionant.
La descente se fait tranquillement jusqu’au refuge, on croise deux petits lacquets argentés, façon piscine à débordement (il faut faire le petit détour pour voir celui de droite, très joli), et des emplacements de bivouac stratégiquement placés, on doit y être très bien.

L'Ossau face sud, vu depuis le col de Peyreget

Descenteb vers Pombie, deux jolis petits lacs, le refuge tout en bas

Arrivée au refuge de Pombie

Il est midi quand je suis au refuge de Pombie (2034 m), le service ne reprend qu’à 14 heures. Damned, je n’ai plus qu’un petit bout de fromage pas génial et trois M&Ms. Je les grignote sur une des tables. Il commence à faire chaud, j’ai un coup de barre. J’avise la tente Marabout, un peu à l’écart, et ses lits superposés... je m’y glisse discrètement et me pose sur un matelas sans rien déranger... je ronque direct et je me réveille une heure plus tard. Le service est alors ouvert: un café, un coca, et un genre de muffin amandes/myrtilles fait maison super bon. La belle vie.
Je repars par le chemin pierrier qui rejoint un sentier à flanc direction le col de Suzon (2131 m). De là on aperçoit une nouvelle face de l’Ossau, toujours impressionant. Je vois trois types qui redescendent, avec cordes et casques. Je me dis que moi aussi, quand je serai jeune, j’irai grimper là haut. Ca doit être bien.

L'Ossau, toujours impressionant, vu du col de Suzon

La descente jusqu’au lac de Bious est assez longue mais variée et agréable. Caillasses (un peu), estives (je vois à cinquante mètres devant moi un grand type avec un sac genre militaire d’au moins 200 kilos, quitter le chemin et dévaler la pente à grandes enjambées, coursé par un patou. Le temps que j’arrive sur les lieux, le patou remonte la pente en tirant la langue, me jette à peine un coup d’oeil, grimpe s’allonger sur une hauteur, fatigué, et me laisse passer en faisant semblant de ne pas me voir), et finalement belle forêt de sapins.

jolies estives avant la forêt qui descend raide jusqu'au lac de Bious Artigues

Il y a taquet de monde au lac de Bious-Artigues (1419 m), je récupère ma voiture au parking et je redescend à Laruns. Bière. Et j’achète un fromage gros comme ma tête, fait du lait des brebis de la cabane de Cap de Pount.
Une balade chouette de A à Z.

Et une petite video ici: http://youtu.be/oBg63WYpLxs?si=gKfk1865yp7gjO68

Petit bilan matos:
- The Mo, 980 gr avec les pochettes sur la ceinture. Je me suis exprès chargé en eau la première journée pour le tester à 10kg (poids de base 4,9 kg) et je devais être à 9 arrivé au pic d’Ayous.
Je le trouve très confortable (autant que mon talon 44 V2). Petit bémol peut être: la plaque dorsale est quand même bien présente et  elle pourrait peut-être génée ceux qui ont des omoplates un peu proéminents. Je l’ai sentie à deux ou trois reprises, masi il m’a suffit juste d’ajuster un peu ma position (me redresser en fait). Les réglages se font super facilement, et ne bougent pas. La ceinture est bien posée sur les hanches
Au niveau agencement, il est super classique dans son genre. Très pratique et bien foutu. Du costaud, soigné. Bémol: les poches de bretelles sont un peu justes je trouve. Impossible de faire rentrer une flasque de plus de 50cl (ma befree de 70 ne rentrait pas).
Bref, j’aime beaucoup ce sac. Je préfère mon ALD 35, mais à 9 kilos ou plus, ce sera le Mo sans regret.

- Tarptent Double Rainbow Li. 870 gr, tout compris.
Elle se monte en deux minutes, avec une emprise au sol qui n’a rien d’extravagant. Beaucoup de place en haut et en bas, mais pas super large pour deux, je trouve. J’ai l’impression que le travail est un peu plus soigné/élaboré que chez Z-packs (j’ai la Plex solo en comparaison). La fermeture éclair par contre me parait plus fragile et coince un peu dans “le virage du J”. Le mode porche est vraiment agréable (pas gérable en cas de vent un peu fort, j’imagine).
Pas mal de condensation au matin, mais rien d’anormal je pense.
Une tente deux places en solo, c’est quand même un vrai luxe. Pour 300 gr de plus, tout compris, que ma tente solo. Ca donne un peu à réfléchir.

Petit bilan genou: le genou opéré (un mois et demi) est nickel. Par contre, son collègue commence à avoir exactement les mêmes symptomes que l’autre il y a six mois. Vieillerie... je vais essayer de le conserver tel quel tout l’été avant de m’en occuper.


* note: après vérification, ce serait un petit délire de vésicule biliaire... Rien de grave en soi, mais va falloir s'en occuper. La vache, encore un nouveau truc de vieux en plus...

Edit: ortho..

Dernière modification par Olivier642 (11-07-2024 16:38:53)

Hors ligne

#2 10-07-2024 15:13:50

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Site Web

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Merci du retour,gaffe à ta vésicule cela peut amener aux urgences ( vécu par ma conjointe )


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#3 10-07-2024 15:23:47

Olivier642
Membre
Inscription : 29-12-2023
Site Web

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Yep, merci, je m'en occupe. C'était un peu surréaliste comme malaise  wink

Hors ligne

#4 10-07-2024 15:25:51

moïse
Membre
Inscription : 15-04-2020

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

merci pour ce récit qui fait du bien au milieu d'une journée de travail !
c'est très beau, les conditions étaient plutôt belles.
pas trop froid la nuit ?
as-tu idée de la température dans la nuit ?

Hors ligne

#5 10-07-2024 15:36:31

Olivier642
Membre
Inscription : 29-12-2023
Site Web

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Pas froid du tout. Peut être 10-12 au petit matin. Il faisait très chaud en plaine.

Dernière modification par Olivier642 (10-07-2024 15:52:32)

Hors ligne

#6 11-07-2024 14:18:25

Etimul
Membre
Inscription : 13-03-2013

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Salut.
Le lien pour la trace dans ton premier message ne fonctionne pas pour moi

Hors ligne

#7 11-07-2024 14:50:51

Lodewijk
Membre
Inscription : 07-02-2019

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Salut,

Merci pour le retour et les photos  smile

Hormis le sac et la tente, tu avais pris quoi d'autre pour ses deux jours et la température rencontrer si cela ne te dérange pas.

A pluche

Hors ligne

#8 11-07-2024 14:56:24

Olivier642
Membre
Inscription : 29-12-2023
Site Web

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Etimul a écrit :

#707233Salut.
Le lien pour la trace dans ton premier message ne fonctionne pas pour moi


Je l'ai mise à jour, ça devrait fonctionner.

Hors ligne

#9 11-07-2024 15:04:09

Olivier642
Membre
Inscription : 29-12-2023
Site Web

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Lodewijk a écrit :

#707234Hormis le sac et la tente, tu avais pris quoi d'autre pour ses deux jours et la température rencontrer si cela ne te dérange pas.


Ma liste
Il devait faire 10° au réveil. Peut être un peu moins pendant la nuit mais pas de beaucoup.
En journée, peut-être 25 max au plus chaud.
La veste de pluie/coupe vent a été bien utile en arrivant sur les cols ou les sommets (du vent).
Mais sinon, beau temps et beau ciel.

Hors ligne

#10 11-07-2024 16:35:50

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Salut smile

Merci pour ce récit !

Le lien pour la trace amène à une trace non encore enregistrée sur VisuGPX. Du coup pas moyen de la télécharger

Modif 16:38 :

Oups, la trace est téléchargeable. Mais il semble que tu ne l'aie pas enregistrée. Elle va disparaître dans 48 heures…

Dernière modification par bernard_lyon (11-07-2024 16:38:19)


"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")

Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738

Hors ligne

#11 11-07-2024 16:39:54

Olivier642
Membre
Inscription : 29-12-2023
Site Web

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Ah! Elle est enregistrée maintenant. Ca devrait être bon.

Hors ligne

#12 11-07-2024 16:44:04

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Je confirme  pouce


"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")

Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738

Hors ligne

#13 11-07-2024 17:01:38

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

J'ai tout lu, beau récit, plaisant à lire… et belles photos. Merci  big_smile


"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")

Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738

Hors ligne

#14 11-07-2024 17:16:12

Olivier642
Membre
Inscription : 29-12-2023
Site Web

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Merci à toi!

Hors ligne

#15 11-07-2024 17:43:12

vacuithe
Sébastien
Lieu : Nantes
Inscription : 18-09-2017

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Très belles photos ! Je suis passé exactement sur ces chemins l'année dernière, ça me rappelle des souvenirs smile

Hors ligne

#16 11-07-2024 23:08:35

moby59
à l'école des MUL
Inscription : 08-06-2006

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Super boucle, j'adore cet endroit. Fait à 2 reprises (solo et en couple), c'est vraiment magnifique.
Il faut juste choisir sa période pour éviter le côté surpeuplé.
En tout cas visiblement tu en as bien profité (hormis la petite déconvenue smile

Edit : je viens de regarder la vidéo, très chouette (sauf les 3 dernières secondes, la cloppe, vraiment, c'est abusé)

Dernière modification par moby59 (12-07-2024 14:07:38)

Hors ligne

#17 12-07-2024 18:21:15

Olivier642
Membre
Inscription : 29-12-2023
Site Web

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

moby59 a écrit :

#707253(sauf les 3 dernières secondes, la cloppe, vraiment, c'est abusé)

Tu as raison. Je le ferai plus! wink

Hors ligne

#18 13-07-2024 21:27:17

Cat 09
Membre
Inscription : 04-03-2020

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Merci du récit ! Toujours aussi beau, ce coin  smile .
Et souvenirs souvenirs : première rando itinérante avec mes gamins cool .

Hors ligne

#19 13-07-2024 21:51:37

bernard_lyon
Μηδὲν ἄγαν
Lieu : Lyon
Inscription : 16-12-2015

Re : Tour du pic du Midi d'Ossau

Cat 09 a écrit :

#707362Et souvenirs souvenirs : première rando itinérante avec mes gamins cool .

Ouh ça compte ça !  smile


"Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route." (Jean Giono, "Que ma joie demeure")

Mon trombi | Liste | HRP Banyuls-Alos d'Isil | GR738

Hors ligne

Pied de page des forums