#1 31-07-2008 17:03:24

meo
Ours tendre
Lieu : Le Havre - Porte de l'Europe
Inscription : 28-01-2005
Messages : 1 375
Site Web

[Couchage] Yeti/Warmth Plume 200 (en duvet)

Modèle évoqué à plusieurs reprises, par exemple ici. Le Plume était fabriqué par la société polonaise Yeti et commercialisé en France sous la marque Warmth. Je possède le modèle court, soldé à une époque par Expé.

duvet_warmth_plume_200.jpg
Warmth Plume 200

Description

-Tissu : Pertex Quantum / Micro
-Garnissage : 200 g de duvet 700 cuin
-Cloisonnement : 15 compartiments
-Zip : Double curseur sur bourrelet anti-froid
-Volume compressé : 3 à 4 l
-Poids : 500 à 550 g
-Température confort : 5° C

Conditions d'utilisation

Une semaine sur l'île de Wight. Nuitées sous abri Microzoïd par des températures autour de 15° C. Humidité moyenne.

Impressions

Le tissu est très fin mais semble résistant. Quelques plumes ont traversé mais rien de grave. Conséquence de la faible épaisseur du tissu malgré un tissage serré ? La déperlance est bonne. Le dessous et l'intérieur du sac sont noir. Pratique pour masquer les saletés. Deux soucis dans mon cas. La taille LIMITE pour mon gabarit (1m77 bien en chair). L'effet hammam. A 15° C, c''est l'étuve, même ouvert façon couverture. Prochain test dans les Féroé fin août.

Dernière modification par meo (31-07-2008 17:08:44)

Hors ligne

#2 31-07-2008 19:02:44

DBL
Membre
Lieu : Bruxelles
Inscription : 23-03-2008
Messages : 951

Re : [Couchage] Yeti/Warmth Plume 200 (en duvet)

Je viens de rentrer de rando du Cézalier et j'en profite pour faire également  un retour sur ce sac acheté dans les mêmes conditions que Meo. Je l'ai transporté dans un dry sack ultra sill  sea to summit de 4L sans le compresser à l'extrême. 535 g avec le sac.

Les temperatures sont données sous tente (Tarptent Contrail) en configuration basse et fermée Tapis de sol thermarest 3 Short. Temps sec en général.

plumeparrotsh0.jpg

1. alt 950 m. Début de nuit : 16°C , chaussettes, caleçon icebreaker, maillot de corp TNF manches longues. Réveillé par le froid à 6°C. J'ajoute le drap de soie que j'avais oublié d'utiliser. Réveil à nouveau à l'aube 1°C , un peu frais sur le dos mais bon en chien de fusil.

2. alt 1350 m. Début de nuit : 19°C , chaussettes, collant TNF, maillot de corp TNF manches longues. J'anticipe une nuit plus froide que la veille (400 m plus haut et léger vent du nord). 
Température à l'aube 8°C.  J'ai toujours eu un peu froid même avec la polaire et le collant. Sans doute la fatigue et le manque d'énergie cette nuit là.

3. alt 1230 m. Début de nuit : 19°C , chaussettes, calecon icebreaker, maillot de corp TNF manches longues, drap de soie. Pas réveillé par le froid 12°C à l'aube. Pas trop chaud

4. alt 980 m. Début de nuit : 21°C , chaussettes, calecon icebreaker, maillot de corp TNF manches longues, drap de soie. Sac largement ouvert en première partie de nuit. Pas réveillé par le froid 15°C à l'aube. Pas trop chaud

5. alt 1000 m. Début de nuit : 19°C , chaussettes, calecon icebreaker, maillot de corp TNF manches longues, drap de soie. Pas réveillé par le froid 11°C à l'aube. Pas trop chaud

Tout d'abord j'en suis globalement satisfait , si ce n'est la justesse du sac pour mon gabarit (1.77 m aussi smile ). Ca passe juste pour la capuche mais il y a peu de place pour le confort. Comme Meo quelques plumes échappées et un bon déperlant du tissu. Je n'ai jamais eu trop chaud, dès les 17/18°C je le fermais aux trois quarts. Avec un peu d'habitude on ne coince plus le tissu dans la fermeture éclair.

Par contre après avoir été bluffé par la nuit n°1 j'ai été surpris par la contre performance de la nuit n°2. A part l'explication physiologique, je ne vois pas.

Hors ligne

#3 31-07-2008 20:22:38

meo
Ours tendre
Lieu : Le Havre - Porte de l'Europe
Inscription : 28-01-2005
Messages : 1 375
Site Web

Re : [Couchage] Yeti/Warmth Plume 200 (en duvet)

Bonsoir DBL,

DBL a écrit :

Tout d'abord j'en suis globalement satisfait , si ce n'est la justesse du sac pour mon gabarit (1.77 m aussi smile ). Ca passe juste pour la capuche mais il y a peu de place pour le confort.

Le grand modèle doit être plus spacieux. M'enfin je me suis contenté de celui qui était soldé par Expé.

Comme Meo quelques plumes échappées et un bon déperlant du tissu.

J'ai lu ici qu'il fallait les repousser vers l'intérieur puis masser le tissu autour du point de sortie. Plus facile à dire qu'à faire. Il faut une patience de moine.

Je n'ai jamais eu trop chaud, dès les 17/18°C je le fermais aux trois quarts.

J'ignore  comment tu as pu supporter ces températures en IceBreaker... Je dois fonctionner comme une vieille chaudière roll

Hors ligne

Pied de page des forums