#1 11-01-2009 07:49:31

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 299
Site Web

[Réchaud] Réchauds gaz inversés

Si je résume l'intérêt de ces réchauds gaz inversés en les comparant avec les réchauds gaz classiques, en prenant comme exemple un fonctionnement sur cartouche mixte 30% propane /70% butane.

Je n'y vois que des avantages à ces réchauds gaz inversés, quelqu'un en a déjà essayé ?
Peut-être que leur poids diminuera au fur et à mesure de leur développement, mais je ne sais même pas s'ils existent depuis longtemps.

Réchauds gaz inversés (cartouche à l'envers):

- Ils consommeront un mélange 30% propane / 70% butane (le même que la phase liquide) tout au long de la durée de vie de la cartouche, à peu de choses près (on peut considérer comme négligeable la quantité de propane et butane qui vont se vaporiser dans la cartouche pour compenser la perte de volume liquide).
- La pression va rester la même puisque la composition de la phase vapeur ne va quasiment pas varier et qu'il n'y aura presque pas de vaporisation dans la cartouche (donc pas de refroidissement).
- Cette pression sera élevée, puisqu'elle est due au mélange 70% propane / 30% butane de la phase vapeur.

Réchauds classiques (cartouche à l'endroit):

- Ils consommeront un mélange gazeux 70% propane / 30% butane au début puis 60/40, 50/50, etc jusqu'à ce qu'il n'y a plus de propane. Ces pourcentages n'étant que très peu modifiés par la température (que la cartouche soit à -10°C ou 20°C, elle consommera quasiment la même proportion butane/propane au début), il n'y a aucun moyen de "préserver" le propane.
- Rapidement donc il n'y aura plus que du butane dans la cartouche qu'il faudra réchauffer à bien plus que 0°C pour avoir une pression suffisante (10°C ?).

Des choses à ajouter/corriger ?

On en parlait aussi ici:
https://www.randonner-leger.org/forum/v … 975#p90975
https://www.randonner-leger.org/forum/v … 762#p51762
Demo de Steve House qui utilise ce type de réchaud à plus de 8000m: http://www.youtube.com/watch?v=oIkmYiwbZWg

Une liste de ces réchauds:
    *  Snow Peak GS 200D: 10 oz (284 g)
    * MSR WindPro: 6.8 oz (192 g),
    * Kovea Camp 1, alias Expedition: 15.7 oz (448 g)
    * Kovea Camp 4, alias Moonwalker: 12.0 oz (340 g)
    * Snow Peak GS 300A: 10.8 oz (305 g) (replaces GS 200D, but not tested so far)
    * Primus Gravity MF: 8.5 oz (242 g) (for gas only)
    * Coleman Fyrestorm Ti: approximately 11.8 oz (~334 g)

Edit: précisé mélange gazeux pour les réchauds classiques, suite à la remarque de Carn (ci-dessous)

Dernière modification par oli_v_ier (12-01-2009 00:32:24)


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#2 11-01-2009 08:33:17

velox
R.I.P
Inscription : 21-08-2006
Messages : 10 324

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Une petite image? (clic)

gs-320-2008.jpg

Dernière modification par velox (11-01-2009 08:35:43)

Hors ligne

#3 11-01-2009 09:43:00

SpySNL
N°8
Lieu : Plus près des Vosges
Inscription : 07-06-2006
Messages : 5 859

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Je plussois... C'est très étonnant que ce système n'ai pas percé (sans mauvais jeu de mot) plus tôt !

A quand des cartouches avec la valve en bas, et un tube remontant vers les haut pour être compatible avec les réchauds classiques ?

Hors ligne

#4 11-01-2009 10:16:07

Frederic
Membre
Inscription : 29-05-2007
Messages : 2 169

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

c'est un sujet qui m'interesse smile
j'avais un peu regardé ça notamment à partir des posts sur ce forum et BPL avant de partir pour le 1er de l'an dans le vercors,  finalement je n'ai pas investi j'ai juste acheté des cartouches avec un peu d'isobutane, fait une protection en mousse sur la cartouche, ajouté un écran partiel pour chauffer un peu la cartouche pendant la combution, dormi avec la cartouche et je la chauffais sous mes fringues le soir.
mais le sujet m'interesse toujours

mais il ya une différence je pense entre réchaud à cartouche déportée et réchaud spécifiquemment prévu pour une utilisation avec cartouche inversée,
ou est ce que les fournisseurs ne le mentionne pas pour éviter les réclamations si incident ?

par exemple dans tes réchaud j'avais repére le windpro mais je n'ai pas trouvé la confirmation qu'il soit prévu pour etre utilisé avec cartouche renversée ,
meme s'il y a des posts de personnes l'ayant utilisé ainsi.
MSR le vend en insistant sur la protection au vent ( cartouche déportée -> écran important possible sans risque ) mais c'est tout

http://www.trailspace.com/forums/gear-s … 48025.html


et mieux :

http://www.bushwalking.org.au/FAQ/FAQ_GasStoves.htm

Frederic

Dernière modification par Frederic (11-01-2009 10:23:26)

Hors ligne

#5 11-01-2009 10:51:44

Okapi
Membre
Lieu : Suisse
Inscription : 26-02-2007
Messages : 573
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Et quand on arrête un réchaud à cartouche inversée puis qu'on dévisse la cartouche, qu'es-ce qui se passe avec le gaz liquide qui reste dans le tuyau? Risque de gelure?

Et pour l'allumage, doit-il y avoir un préchauffage? si oui, de quelle façon?

Je m'intéresse aussi à ça, possédant le Primus Omnifuel, réchaud à essence pouvant aussi être utilisé avec du gaz. Rien n'indique dans la notice qu'il puisse être utilisé avec la cartouche à l'envers, pourtant c'est le même principe, il me semble.

Hors ligne

#6 11-01-2009 10:57:25

velox
R.I.P
Inscription : 21-08-2006
Messages : 10 324

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

amha, il y a un détendeur en sortie de cartouche et le carburant est gazeux dans le tuyau.

Hors ligne

#7 11-01-2009 11:04:46

papounet
La tete dans les montagnes
Lieu : Bruxelles
Inscription : 13-12-2006
Messages : 194

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

velox a écrit :

amha, il y a un détendeur en sortie de cartouche et le carburant est gazeux dans le tuyau.

Et non , Mr velox

youpee, j'ai pris Velox en erreur.
Wouahhh je suis le plus fort.....

blague a part. les rechauds a gaz a cartouche inversee fonctionne sur le principe du carburant en phase liquide jusqu'au rechauffeur qui gazefie le melange juste avant le bruleur.
donc il y a deux valves : une a la sortie de la cartouche, une avant le bruleur.

Pour allumer le rechaud, on le fait fonctionner en cartouche verticale, les gaz s'echappent et s'enflamment normalement, puis on retourne la cartouche

Pour eteindre le rechaud, on ferme d'abord la valve a la sortie de la cartouche.

Attention a ne pas placer la cartouche trop en hauteur par rapport au rechaud, si trop de pression, le carburant liquide ne se gaefie pas totalement.


Le MUL n'a besoin de rien puisque tout sert a tout et reciproquement.

Hors ligne

#8 11-01-2009 11:06:45

velox
R.I.P
Inscription : 21-08-2006
Messages : 10 324

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Au temps pour moi lol

Hors ligne

#9 11-01-2009 11:23:21

papounet
La tete dans les montagnes
Lieu : Bruxelles
Inscription : 13-12-2006
Messages : 194

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Apres avoir lu le contenu (payant abonnement 18 euro / an) de BPL sur l'usage des rechauds en hiver, je suis absolument convaincu que les rechauds a gaz peuvent etre utilise en altitude et par grand froid (pas par tres grand froid artique quand meme).

Il faut savoir que la detente du carburant en gaz dans la cartouche requiere de l'energie: la cartouche refroidit !!!.
Utiliser la chaleur de la flamme pour vaporiser le gaz dans le tuyau rechauffeur est "gratuit".

En fait, les rechaud multi-carburants qui fonctionnent soit a l'essence soit au gaz conviennent tous.
Certains ont un flexible d'alimentation qui permet d'utiliser la cartouche deportee en vertical ou en renverse.
Mais il me semble que le diametre de l'injecteur dans le tuyau vaporisateur d'un modele MSR (Windpro ?) n'est pas completement optimal car les utilisateurs de ce rechauds en inverse se plaignent d'une irregularite de fonctionnement qui me parait explicable par un afflux de carburant encore en phase liquide

Volia quelques exemples de rechaud:

Burnton Vesta
Burnton Lander
Primus EtaPower EF Stove
Primus EtaPackLite
Jetboil Helios
Coleman Fyrestorm

Pour les possesseurs de rechauds a gaz, il existe un adaptateur qu'on peut bricoler (en fait c'est un flexible qui permet de deporter la cartouche)
Burnton Stove stand

Dernière modification par papounet (11-01-2009 11:30:15)


Le MUL n'a besoin de rien puisque tout sert a tout et reciproquement.

Hors ligne

#10 11-01-2009 23:05:44

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

oli_v_ier a écrit :

Des choses à ajouter/corriger ?

Est-ce que tu ne t'es pas planter dans les proportions butane/propane...?

Sinon, c'est bien vu de ressortir ce principe dont on a déjà pas mal parlé en ces temps hivernaux !

papounet a écrit :

Pour les possesseurs de rechauds a gaz, il existe un adaptateur qu'on peut bricoler (en fait c'est un flexible qui permet de déporter la cartouche)
Brunton Stove Stand

Super découverte !!!
Poids officiel : 153g
http://www.brunton.com/product.php?id=596
F-STOVESTAND.jpg
F-STOVESTAND_closed.jpg


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#11 11-01-2009 23:40:04

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 299
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Carn mor Dearg a écrit :

Est-ce que tu ne t'es pas planter dans les proportions butane/propane...?

Tu veux dire ici (ci-dessous en gras) ?

"Réchauds classiques (cartouche à l'endroit):
- Ils consommeront un mélange 70% propane / 30% butane [...]
"

Nan nan smile ->
7z06Mv3WS.Graph1FAQ.gif
(verticalement le % de butane)

On voit que pour une cartouche 30% propane / 70% butane (courbe du bas avec triangles rouges), par -10°C on obtient un mélange gazeux avec seulement 30% de butane, à 0°C guère plus.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#12 12-01-2009 00:14:06

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Ok...  j'avais mal compris ta phrase wink  Tu parles du mélange gazeux  qui est effectivement brûlé, pas du contenu liquide de la bonbonne.
J'ai lu (pas encore tout) la page d'où est tiré le graphique... très intéressant !!


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#13 12-01-2009 04:15:18

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Carn mor Dearg a écrit :

Super découverte !!!
Poids officiel : 153g
http://www.brunton.com/product.php?id=596

Mmmh j'ai parlé un peu vite...  réflexion faite, c'est à ch**r ce bidule hmm
C'est même limite dangereux pour tout dire...!!  Puisqu'il n'y a pas de tuyaux passant dans le champ du bruleur, le liquide de la cartouche ne peut pas être réchauffé.
Si la bonbonne vient à être renverser, c'est le volcan assuré !! et en plus il n'y a aucun avantage en terme de combustion par température froide...
Je retire donc ce que j'ai dit wink


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#14 12-01-2009 04:24:26

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 299
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Carn c'est pas toi qui avait renversé un réchaud gaz classique, pour voir ? big_smile

Le Brunton Stove Stand présente l'intérêt de pouvoir déporter la cartouche, et nous permet donc de la réchauffer beaucoup plus facilement, même lors de la cuisson. On peut aussi mettre un parevent beaucoup plus efficace sans risquer de surchauffer la cartouche, mais c'est vrai qu'ici on parle de fonctionnement cartouche inversée et ce dispositif n'est pas prévu pour.

Tu fais bien de préciser qu'il ne faut pas confondre: ce n'est pas le fait que la cartouche soit déportée qui permet de l'utiliser à l'envers, mais le fait qu'avant d'arriver au réchaud le tuyau passe dans la flamme.

Dernière modification par oli_v_ier (12-01-2009 04:28:26)


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#15 12-01-2009 04:58:15

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 299
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Frederic a écrit :

mais il ya une différence je pense entre réchaud à cartouche déportée et réchaud spécifiquemment prévu pour une utilisation avec cartouche inversée,
ou est ce que les fournisseurs ne le mentionne pas pour éviter les réclamations si incident ?

Hop répondu juste ci-dessus (réponse à Carn) smile .

Frederic a écrit :

j'avais repére le windpro mais je n'ai pas trouvé la confirmation qu'il soit prévu pour etre utilisé avec cartouche renversée ,
meme s'il y a des posts de personnes l'ayant utilisé ainsi.
MSR le vend en insistant sur la protection au vent ( cartouche déportée -> écran important possible sans risque ) mais c'est tout

Réponse dans le lien que tu donnes wink : http://www.bushwalking.org.au/FAQ/FAQ_GasStoves.htm

"Some of them have a 'preheat tube', even though the stove is sold for use with an upright canister. One must ask why? Well, because while the stove is sold for one manner of operation, the manufacturer has chosen to make it possible for you, the user, to use it in another manner. To be sure, in general the manufacturer does not mention this alternative, but that is usually because the manufacturer has not obtained type-approval in countries around the world for the stove to be used in the alternate manner. Yes, I have actually been told this by managers from two large and very well-known stove companies. So we will discuss this 'alternate manner' in the next section."

En résumé-traduction: certains réchauds à cartouche déportée ET tube de préchauffage sont vendu pour une utilisation cartouche à l'endroit. Si le fabricant ne mentionne pas qu'il peut être utilisé cartouche à l'envers c'est généralement parce que les normes de sécurité des tous les pays ne valident pas cette utilisation. L'auteur affirme tenir cette info de directeurs de deux marques très connues de réchauds.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#16 12-01-2009 06:26:18

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 299
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Une vidéo du windpro en fonctionnement par -10°C (15°F) avec la cartouche à l'envers: http://video.google.com/videoplay?docid … 4346348598

Quelques commentaires:

L'allumage cartouche à l'envers, ça le fait apparemment, grandes flammes pendant 5 secondes, puis le carburant se vaporise. Je pense cependant qu'on doit économiser du carburant en utilisant plutôt le mélange gazeux (cartouche à l'endroit) pour faire ce préchauffage.

Son fil de cuivre enroulé sous le bruleur est censé réchauffer le tuyau et la cartouche par conduction thermique mais je doute fort de son efficacité, et même si ça chauffait je n'y vois que peu d'utilité. Il constate d'ailleurs à 5'25 que le fil n'est pas vraiment chaud et que aucun givre ne s'est déposé sur la cartouche, hors c'est justement un des intérêt de ce système: pas de vaporisation dans la cartouche, donc pas de refroidissement.

Le parevent a l'air pas mal, apparemment il a été vendu avec le réchaud.

Le heat exchanger, 150g je m'en passerai je crois.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#17 12-01-2009 07:06:07

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 12 299
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Quelques modifs sur le windpro ici: http://www.backpackinglight.com/cgi-bin … ad_id=1756 et là http://www.backpackinglight.com/cgi-bin … ad_id=1946

On voit même le bruleur d'un pocket rocket monté sur le tube du windpro, ça fonctionne mais le tube ne semble pas passer dans la flamme ?!
IMGP1231.jpg


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#18 12-01-2009 18:37:43

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

oli_v_ier a écrit :

Carn c'est pas toi qui avait renversé un réchaud gaz classique, pour voir ? big_smile

Noooooooon.... big_smile wink
C'est pour ça que je dis (et tu le précises mieux que moi) qu'il vaut mieux bien faire la différence entre les deux "types".
Je conseille pas d'essayer mais un Pocket Rocket à l'envers fait des flammes de 60 cm !!!!


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#19 12-01-2009 19:51:18

papounet
La tete dans les montagnes
Lieu : Bruxelles
Inscription : 13-12-2006
Messages : 194

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Carn mor Dearg a écrit :
Carn mor Dearg a écrit :

Super découverte !!!
Poids officiel : 153g
http://www.brunton.com/product.php?id=596

Mmmh j'ai parlé un peu vite...  réflexion faite, c'est à ch**r ce bidule hmm
C'est même limite dangereux pour tout dire...!!  Puisqu'il n'y a pas de tuyaux passant dans le champ du bruleur, le liquide de la cartouche ne peut pas être réchauffé.
Si la bonbonne vient à être renverser, c'est le volcan assuré !! et en plus il n'y a aucun avantage en terme de combustion par température froide...
Je retire donc ce que j'ai dit wink

C'est a utiliser avec un rechaud a tube de prechauffage.
Pour ceux avec abonment BPL, il y a un article complet sur le bricolage d'un rechaud, avec meme creation d'un rechauffeur.

L'interet des rechaud inverse, c'est que la pression a l'interieur de la cartouche peut etre cree par le propane jusqu'a -20, c'est quand meme le melange butane/propane qui sera brule. 
Comme la vaporisation ne se fait pas dans la cartouche, utilisation prolongee sans probleme
de plus facile de rechauffer la cartouche (deposer de l'eau tiede dans le creux de la cartouche renversee
Pour moi, l'interet de ces rechaud inverses, c'est la possibilite de partir en expe en altitude avec un rechaud multi-fuel. si je trouve du gaz, c'est ce que j'utiliserai en config inverse, sinon, ce sera essence.

Il y a encore un point que je n'ai pas regle:
Comment utiliser le rechaud a cartouche deportee en version suspendu.
Je me demande quelle hauteur de refoulement la pression de propane peut generer  meme en fin de cartouche par temps froid (et pourquoi pas avec une main dans le dos).


Le MUL n'a besoin de rien puisque tout sert a tout et reciproquement.

Hors ligne

#20 17-01-2009 16:55:02

Okapi
Membre
Lieu : Suisse
Inscription : 26-02-2007
Messages : 573
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Bonjour à tous,

Je viens d'essayer d'inverser la cartouche de gaz avec mon réchaud Primus Onmifuel. Ça marche parfaitement.

Simplement il faut anticiper l'arrêt, parce que ça brûle encore pas mal de temps après avoir fermé le robinet du côté de la cartouche, le temps que le gaz liquide contenu dans le tuyau brûle. Mais c'est la même chose qu'avec l'essence.

J'en suis à me demander pourquoi je mettrais encore de l'essence un jour... En effet, le coup de la cartouche de gaz inversée est:
- plus propre (on ne risque pas de répandre d'essence),
- plus légère (pas de pompe ni de bouteille métallique),
- plus sûre (pas de grandes flammes)
- plus simple (pas besoin de re-pomper régulièrement)

Ne reste plus qu'à tester par très basse température, genre -15° ou -20°. Là c'était à +3°.

Hors ligne

#21 17-01-2009 17:11:35

ChP
Membre
Inscription : 13-09-2006
Messages : 2 101
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Okapi a écrit :

... - plus légère (pas de pompe ni de bouteille métallique), ...

Dans la mesure où cela fonctionne par de très basses températures (-20 voire -30°C) c'est vrai, mais seulement pour de courtes autonomies.

Quand ton autonomie requiert de l'ordre de 5 litres d'essence, je ne suis pas sûr qu'un bidon avec pompe et un réservoir de 5 litres en plastique soit plus lourd voire plus encombrant que 5 litres (gaz et essence ayant à peu près le même pouvoir calorifique) en cartouches de gaz ?

Cordialement.

Pierre


Alzheimer mais ne se rend pas wink !

Hors ligne

#22 17-01-2009 18:14:06

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 516
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

ChP a écrit :
Okapi a écrit :

... - plus légère (pas de pompe ni de bouteille métallique), ...

Dans la mesure où cela fonctionne par de très basses températures (-20 voire -30°C) c'est vrai, mais seulement pour de courtes autonomies.

Quand ton autonomie requiert de l'ordre de 5 litres d'essence, je ne suis pas sûr qu'un bidon avec pompe et un réservoir de 5 litres en plastique soit plus lourd voire plus encombrant que 5 litres (gaz et essence ayant à peu près le même pouvoir calorifique) en cartouches de gaz ?

Cordialement.

Pierre

Pas certain des chiffres mais le propane doit avoir une masse volumique d'environ 0,515 kg/L et l'essence de 0.750 kg/L. Sur 5 l ça fait 1.175 kg de différence !

Corrigez moi si je dis une bétise hmm


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#23 17-01-2009 19:30:12

seb0b0
Membre
Lieu : Yvelines
Inscription : 01-07-2007
Messages : 508

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

highpictv a écrit :
ChP a écrit :
Okapi a écrit :

... - plus légère (pas de pompe ni de bouteille métallique), ...

Dans la mesure où cela fonctionne par de très basses températures (-20 voire -30°C) c'est vrai, mais seulement pour de courtes autonomies.

Quand ton autonomie requiert de l'ordre de 5 litres d'essence, je ne suis pas sûr qu'un bidon avec pompe et un réservoir de 5 litres en plastique soit plus lourd voire plus encombrant que 5 litres (gaz et essence ayant à peu près le même pouvoir calorifique) en cartouches de gaz ?

Cordialement.

Pierre

Pas certain des chiffres mais le propane doit avoir une masse volumique d'environ 0,515 kg/L et l'essence de 0.750 kg/L. Sur 5 l ça fait 1.175 kg de différence !

Corrigez moi si je dis une bétise hmm

Salut highpictv,

Pour l'essence:
Pouvoir calorifique de 10 500 kcal/kg ou 7 600 kcal/l,
                          soit 44 000 kJ/kg ou  31 700 kJ/l
(la masse volumique correspondante est de 7600/10500 = 0,72 kg/l, qui varie en fonction de la température d'où le chiffre légèrement différent)

Pour le propane:
Pouvoir calorifique de 46 300 kJ/kg très proche du pouvoir calorifique de l'essence comme l'a dit ChP

Source de ces chiffres ici

La conclusion de tout ça, sauf erreur de ma part:
  - pour un besoin identique d'apport en énergie (nombre de kJ apportés identique et non volume identique, c'est là que tu te trompes pour moi highpictv), il faut une masse à peu près équivalente d'essence ou de propane
  - l'essence est alors avantageuse car moins volumineuse et la masse du bidon d'essence bien inférieure à celle de n cartouches de gaz pour des besoins en énergie importants

Le calcul pour 5 litres d'essence:
Masse combustible: 5*0,72 = 3,6 kg
Apport calorifique: 5*31 700 = 158 500 kJ
Masse totale: 3,6 kg + bidon d'essence de 5l = 3,6 + 0,15 = 3,75 kg
Chiffres confirmés a posteriori par des exos de lycéens trouvés sur le Net ici

Equivalent avec propane:
Apport calorifique = 158 500 kJ
Masse combustible: 158 500/46 300 = 3,4 kg  (on a gagné 200g en combustible)
Une grosse cartouche C500 contient 500g de propane (butane/propane pour être exact) et pèse 600g donc 100g de ferraille par cartouche
Pour 3,4kg de propane, il faudrait 7 cartouches, soit 7*100g = 700g de ferraille
Masse totale: 3,4 + 0,7 = 4,1 kg

Donc pour 5l d'essence, prendre du gaz est à peu près équivalent en terme de poids.
Pour des besoins plus conséquents (expéditions...), l'essence est plus avantageuse.

Voilà, je n'avais que ça à faire cet après-midi smile
En espérant ne pas m'être planté
@+

EDIT: correction du poids d'un bidon d'essence avec la valeur donnée par ChP

Dernière modification par seb0b0 (01-12-2013 18:36:30)


Nous voulons voyager sans vapeur et sans voile !
Le voyage, Charles Baudelaire

Hors ligne

#24 17-01-2009 19:54:00

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 516
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Alors dans ce cas il faut aussi se pencher sur le rendement des réchauds .... wink


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#25 17-01-2009 20:20:41

seb0b0
Membre
Lieu : Yvelines
Inscription : 01-07-2007
Messages : 508

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

highpictv a écrit :

Alors dans ce cas il faut aussi se pencher sur le rendement des réchauds .... wink

big_smile le taquin
J'y avais pensé mais ne l'ai pas précisé tellement le détail des calculs faisait déjà lourd !

J'ai un réchaud à essence (un MSR appartenant à mon père) donc je pourrais tester.. mais c'est un peu plus pénible que de glander à faire des calculs.
Au-delà de toute différence de rendement (qui ne sera pas gigantesque je pense, mais je me trompe peut-être), et donc de différence de poids de combustible, c'est surtout sur le poids du contenant (grands bidons d'essence plus légers que plusieurs petits) et encore plus sur le volume que l'on gagne.

Le propane prend beaucoup plus de volume que l'essence, à masse équivalente.

Dernière modification par seb0b0 (17-01-2009 20:23:04)


Nous voulons voyager sans vapeur et sans voile !
Le voyage, Charles Baudelaire

Hors ligne

Pied de page des forums