Outils du site

Vous n'êtes pas identifié(e).


comment_se_servir_de_egnos_et_waas

Comment se servir de EGNOS et WAAS

Cet article a été rédigé en 2007 (sur cette page). Il est possible qu'il soit par endroits technologiquement dépassé.

Définition

EGNOS et le WAAS sont tous deux des « Satellite Based Augmentation System » (SBAS), conçus d’abord pour les applications aéronautiques, mais utilisables facilement par les GPS de randonnée de bonne facture. Ils devraient être rigoureusement “certifiés” en 2007, mais ils sont d'ores et déjà opérationnels.

Qu’est-ce qui est « augmenté » ?

  1. La précision du positionnement : elle passe en général à 2 m en horizontal, et à 5 m en vertical - en conditions de bonne réception ;
  2. L’intégrité du système : si un signal satellite n’est plus fiable, les utilisateurs en reçoivent notification dans les 6 secondes, ce qui est d’une importance capitale dans le domaine de l’aviation, en particulier pour les avions en phase d’approche.

Les moyens

Quatorze stations de contrôle réparties sur le continent Européen et trois satellites géostationnaires pour retransmettre vers les récepteurs, en temps réel, les correctifs de positionnement et les messages d'alerte.

Mode d’emploi pour les randonneurs

  1. Vérifier dans le manuel que le GPS est WAAS-enabled (ou WAAS/EGNOS ou SBAS), c’est-à-dire conçu pour pouvoir exploiter les SBAS.
  2. Activer l’exploitation de WAAS/EGNOS
  3. Vérifier que l’on n’est pas dans un mode « économie d’énergie »
  4. Attendre quelques instants après que le GPS se soit bien « calé » sur les satellites visibles. Les satellites 33, 37 ou 39 doivent être visibles : ce sont les satellites géostationaires EGNOS. En principe, ils transmettent aussi des signaux de positionnement.
  5. Lorsque les “Messages” EGNOS sont captés par le récepteur, et que les signaux émis par les satellites GPS deviennent monitorés et corrigés, un symbole spécifique (-d- sur Garmin) apparaît sur les indicateurs de réception, montrant les satellites qui bénéficient de cette surveillance et des corrections.
  6. Dès que l’on voit quatre ou cinq satellites en état de contrôle EGNOS, on voit aussi l’indication de précision de positionnement (EPE - Estimated Position Error) tomber sous 5 mètres, puis rapidement vers 2 ou 3 mètres.
  7. A ce moment, on peut aussi compter sur une précision de 5 mètres en altitude. Dix mètres au maximum compte tenu des imprécisions résiduelles sur le géoïde : on peut trouver le modèle de géoïde employé par certains GPS trop simplifié par rapport aux modèles plus précis employés par les cartographes.

Liens

comment_se_servir_de_egnos_et_waas.txt · Dernière modification: 2018/05/14 23:30 par kodiak