Outils du site

Vous n'êtes pas identifié(e).


la_mul_au_long_cours

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
la_mul_au_long_cours [2015/10/26 15:44]
Opitux [Comment prévoir sa route?]
la_mul_au_long_cours [2015/10/26 15:44] (Version actuelle)
Opitux [Quel matériel emporter?]
Ligne 85: Ligne 85:
 Alors que faire pour du long cours? On peut voir le verre à moitié vide ou le verre à moitié plein. On peut tenter de tout prévoir et d'​avoir tout en conséquence dans votre sac. Le résultat sera un sac de 15kg. Ou l'on peut suivre la maxime suivante: //"si jamais un objet ne me sert que la moitié du temps, et que l'​autre moitié ce sera certes moins confortable mais pas non plus dramatique, je m'en passe"//​. C'est pour cette raison que certains ne prennent pas de réchaud au long cours par exemple. Par contre, pour ceux qui bivouaquent (difficile de faire autrement, même si ce n'est que de temps en temps), impossible de se passer d'un sac de couchage par exemple (à l'​inverse de l'​exemple du chemin de St Jacques) ((Hormis bien sûr les régions tropicales selon la saison, où un sac à viande peut souvent suffire.)). Alors que faire pour du long cours? On peut voir le verre à moitié vide ou le verre à moitié plein. On peut tenter de tout prévoir et d'​avoir tout en conséquence dans votre sac. Le résultat sera un sac de 15kg. Ou l'on peut suivre la maxime suivante: //"si jamais un objet ne me sert que la moitié du temps, et que l'​autre moitié ce sera certes moins confortable mais pas non plus dramatique, je m'en passe"//​. C'est pour cette raison que certains ne prennent pas de réchaud au long cours par exemple. Par contre, pour ceux qui bivouaquent (difficile de faire autrement, même si ce n'est que de temps en temps), impossible de se passer d'un sac de couchage par exemple (à l'​inverse de l'​exemple du chemin de St Jacques) ((Hormis bien sûr les régions tropicales selon la saison, où un sac à viande peut souvent suffire.)).
  
-<note><​WRAP centeralign>​**L'​avis de Kam**</​WRAP>​+<WRAP center box> 
 +<WRAP centeralign>​**L'​avis de Kam**</​WRAP>​
 Paradoxalement,​ la marche au très long cours a pour moi été l'​occasion de m'​alléger. Je m'​explique par un exemple. Quand je partais avant marcher un mois en Europe, j'​emportais un petit réchaud - un bleuet - et sa cartouche me faisait tout le voyage. C'​était sympa pour se faire chauffer une soupe le soir et un café le matin, et au final, ça ne pesait pas si lourd. Paradoxalement,​ la marche au très long cours a pour moi été l'​occasion de m'​alléger. Je m'​explique par un exemple. Quand je partais avant marcher un mois en Europe, j'​emportais un petit réchaud - un bleuet - et sa cartouche me faisait tout le voyage. C'​était sympa pour se faire chauffer une soupe le soir et un café le matin, et au final, ça ne pesait pas si lourd.
  
Ligne 91: Ligne 92:
  
 Bref c'est juste un exemple, mais ça montre comment je me suis allégé en cours de route en me débarrassant de choses que j'​aurais prises pour une marche au moyen cours, et je suis parti avec encore moins de choses la fois suivante. Bref c'est juste un exemple, mais ça montre comment je me suis allégé en cours de route en me débarrassant de choses que j'​aurais prises pour une marche au moyen cours, et je suis parti avec encore moins de choses la fois suivante.
-</note>+</WRAP>
  
 Même sans aller jusqu'​à ces extrémités (pas de réchaud), une erreur courante au long cours est de tenter de tout prévoir. Prévoir du matériel pour le désert en été et du matériel pour l'​hiver en Sibérie. Tout cela aboutit à un sac énorme. Mais d'une part, est-ce que celui qui part est certain qu'il aura encore envie de marcher dans 6 mois? Dans ce cas pourquoi prévoir du matériel deux saisons à l'​avance?​ Et d'​autre part, n'y a-t-il pas moyen de changer son matériel en cours de route? Il existe différentes solutions, comme de se faire envoyer un colis de France en poste restante ou de racheter sur place - certes, ce ne sera pas le meilleur matériel, mais au final, n'​est-ce pas toujours mieux que de trimbaler pendant six mois du matériel qui ne sert à rien? Même sans aller jusqu'​à ces extrémités (pas de réchaud), une erreur courante au long cours est de tenter de tout prévoir. Prévoir du matériel pour le désert en été et du matériel pour l'​hiver en Sibérie. Tout cela aboutit à un sac énorme. Mais d'une part, est-ce que celui qui part est certain qu'il aura encore envie de marcher dans 6 mois? Dans ce cas pourquoi prévoir du matériel deux saisons à l'​avance?​ Et d'​autre part, n'y a-t-il pas moyen de changer son matériel en cours de route? Il existe différentes solutions, comme de se faire envoyer un colis de France en poste restante ou de racheter sur place - certes, ce ne sera pas le meilleur matériel, mais au final, n'​est-ce pas toujours mieux que de trimbaler pendant six mois du matériel qui ne sert à rien?
la_mul_au_long_cours.txt · Dernière modification: 2015/10/26 15:44 par Opitux