Outils du site

Vous n'êtes pas identifié(e).


systeme_multicouche_et_la_mul

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
systeme_multicouche_et_la_mul [2013/12/21 18:22]
Bolton [Les polaires]
systeme_multicouche_et_la_mul [2015/10/26 17:38] (Version actuelle)
Opitux [Dans la pratique...]
Ligne 45: Ligne 45:
 La troisième couche est sans aucun doute la plus chère et la plus "​technique"​ (ponchos mis à part). Il existe deux façons d'​obtenir un vêtement imperméable:​ on peut soit mettre au point une membrane naturellement imperméable (de par sa construction) collée sur le tissu du vêtement, ou l'on peut ajouter une enduction sur un tissu donné. Dans le premier cas, la membrane est laminée sur un autre tissu (le matériau extérieur). Dans le second cas, on enduit le tissu extérieur d'une matière imperméable. La troisième couche est sans aucun doute la plus chère et la plus "​technique"​ (ponchos mis à part). Il existe deux façons d'​obtenir un vêtement imperméable:​ on peut soit mettre au point une membrane naturellement imperméable (de par sa construction) collée sur le tissu du vêtement, ou l'on peut ajouter une enduction sur un tissu donné. Dans le premier cas, la membrane est laminée sur un autre tissu (le matériau extérieur). Dans le second cas, on enduit le tissu extérieur d'une matière imperméable.
  
-<note>Il existe un troisième type de vêtements imperméables:​ ceux qui utilisent une protection mécanique contre la pluie. Cela va du ciré aux vestes de type "​Ventile"​ (coton tissé de façon à ce qu'une fois mouillés, les fils gonflent et se contractent empêchant la pluie de passer). Cependant, leurs inconvénients en terme de respirabilité ou de poids les rendent difficilement utilisables en randonnée légère.</​note>+<WRAP center info 80%> 
 +Il existe un troisième type de vêtements imperméables:​ ceux qui utilisent une protection mécanique contre la pluie. Cela va du ciré aux vestes de type "​Ventile"​ (coton tissé de façon à ce qu'une fois mouillés, les fils gonflent et se contractent empêchant la pluie de passer). Cependant, leurs inconvénients en terme de respirabilité ou de poids les rendent difficilement utilisables en randonnée légère. 
 +</WRAP>
  
 La couche imperméable est toujours laminée à l'​intérieur du vêtement, car elle est fragile sur le plan mécanique. Le tissu externe assure la protection contre les agressions extérieures (abrasion,​…). Un revêtement interne (tissu ou polymère) protège l'​enduction ou la membrane des frottements à l'​intérieur du vêtement. Cela veut dire, qu'en cas de pluie prolongée, le tissu extérieur sera à la longue saturé d'eau: le vêtement sera beaucoup moins respirant, et sera très peu isolant. La couche imperméable est toujours laminée à l'​intérieur du vêtement, car elle est fragile sur le plan mécanique. Le tissu externe assure la protection contre les agressions extérieures (abrasion,​…). Un revêtement interne (tissu ou polymère) protège l'​enduction ou la membrane des frottements à l'​intérieur du vêtement. Cela veut dire, qu'en cas de pluie prolongée, le tissu extérieur sera à la longue saturé d'eau: le vêtement sera beaucoup moins respirant, et sera très peu isolant.
systeme_multicouche_et_la_mul.txt · Dernière modification: 2015/10/26 17:38 par Opitux