Aller au contenu

#76 21-09-2012 10:59:56

raoulglloq
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 08-07-2012
Messages : 313
Site Web

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

En effet, le CR ci dessous montre clairement qu'il y a unj passage technique:
http://fpintado.free.fr/huasca.htm

- paroie de 15m à monter au piolets et redessendre en rappel
- Crevasse large a enjamber avec aide de la corde

Dans la cordillière Blanche, les sommets ci dessous emblent repondrent d'avantage ) mes critère de difficulté et remplisse mais souhait esthetique:
http://www.tourisme-perou.com/cordiller … aju-6j.php

Il s'agit du Ishinca (5500m) & Tocllaraju (6000m).

EDIT: Sur les sites d'agence la saison de prestation d'alpinisme en cordillère Blanche est de Juin à Septembre (plus de neige à ce moment). Je sera la bas en Mars donc c'est foireux. Par contre l'Acongagua se fait de décembre à juin selon Wikipedia...

Dernière modification par raoulglloq (21-09-2012 11:21:02)

Hors ligne

#77 21-09-2012 11:48:46

guy62
Membre
Lieu : Val de Marne
Inscription : 09-05-2006
Messages : 565

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Tu peux peut-être avoir une autre solution : la Bolivie. Ce n'est pas loin du Pérou et il y a beaucoup de sommets dont certains enneigés toute l'année. En tous cas en mars, ça doit être pas mal ( j'étais au Chili et on voyait des sommets enneigés en Bolivie ).

Hors ligne

#78 21-09-2012 13:34:28

Profil supprimé 8
Membre
Inscription : 12-02-2012
Messages : 490

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

arnom a écrit :

Salut raoulglloq,
Le Mont Blanc par la voie normale est un sommet très pépère à faire, mis à part l'altitude, il n'y a pas de difficulté.

le Mont Blanc n'est un sommet "pépère"  que dans les  conditions actuelles.
Sinon ( avec du retard) très intéressant récit que cette ascension en  " solit(d)aire" ( mais peut être sans "écologique") MUL de ce sommet à l'autre bout de la Terre.

Dernière modification par Profil supprimé 8 (21-09-2012 13:47:36)

Hors ligne

#79 21-09-2012 13:35:52

jeanjacques
.
Lieu : Agen
Inscription : 05-06-2010
Messages : 4 193
Site Web

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

@ Raoulglloq, tu peux peut être également te passer d'une agence, d'un guide ou d'une mule et faire quelque chose par toi même réellement. Quelque chose qui corresponde bien à ton niveau et où tu pourra t'éclater en liberté smile

Et AMHA abandonne tout ce qui s'approche de l'alpinisme, tu n'as pas (assez) d'expérience à l'heure actuelle et tu risques d'aller au casse pipe. Ton projet est très bien mais à ta place je commencerais par apprendre à bivouaquer dans beaucoup de conditions, j'essaierais de cerner au mieux mes besoins en matos, je soignerais le physique et ferais en sorte d'engranger un max d'expérience. Et tout cela de façon à en profiter le plus possible une fois sur place.

Un fil dédié à ton projet serait pas mal pour ne pas continuer le HS wink

Dernière modification par jeanjacques (21-09-2012 13:38:11)


Super poney

Hors ligne

#80 25-09-2012 14:34:28

jeronimo
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 05-03-2007
Messages : 1 611

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

reveric a écrit :

Sinon ( avec du retard) très intéressant récit que cette ascension en  " solit(d)aire" ( mais peut être sans "écologique") MUL de ce sommet à l'autre bout de la Terre.

je suis preneur de tout conseil me permettant d'être plus "écologique"... smile

Hors ligne

#81 25-09-2012 14:42:17

Profil supprimé 8
Membre
Inscription : 12-02-2012
Messages : 490

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

jeronimo a écrit :
reveric a écrit :

Sinon ( avec du retard) très intéressant récit que cette ascension en  " solit(d)aire" ( mais peut être sans "écologique") MUL de ce sommet à l'autre bout de la Terre.

je suis preneur de tout conseil me permettant d'être plus "écologique"... smile

une idée seulement que tu peux ne pas partager car je parlais en fait du voyage dans sa globalité à savoir ne pas prendre l'avion.
une gageure pour aller sur ce sommet évidemment.
Et en plus il me semble que tu ne parlais dans l'aspect écologique que tu évoquais du style d'approche qui il est vrai est  exempt de moyens lourd donc effectivement économe.
Donc en fait hors sujet ma remarque !

Dernière modification par Profil supprimé 8 (01-01-2013 12:50:55)

Hors ligne

#82 01-01-2013 06:16:32

Bolton
Membre
Inscription : 02-07-2012
Messages : 257

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Bonjour (et bonne année à tous),

C'est avec presque un an de retard que je viens de lire ce sujet passionnant. Merci pour ce retour d'expérience très intéressant.

Ton récit et en particulier l'épisode où tu relates comment ton abri s'est déchiré sous l'effet du vent m'amène à soulever une problématique:
Je sais que certaines marques de tente (Vaude par exemple) testent leurs produits en soufflerie. Les arceaux sont étudiés pour absorber la force du vent et se plier sans rompre. Ceci m'amène à penser qu'un abri soutenu par des bâtons de randonnée est trop rigide et donc inadapté à un vent fort. Il me semble que l'abri de oli_v_ier a été testé avec succès par vent fort en Islande mais il faut reconnaitre qu'il est profilé et que le volume utile s'en trouve fortement réduit.

Qu'en penses-tu? Est-il vraiment raisonnable d'utiliser ce type d'abri dans des conditions extrêmes?

Hors ligne

#83 01-01-2013 23:19:46

jeronimo
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 05-03-2007
Messages : 1 611

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Bonne année itou!

Ca ne fait pas un an, mais déjà deux ans...  wink

Je n'ai pas encore trouvé une solution qui me paraisse satisfaisante pour la tente dans les conditions décrites dans mon récit.
Je me demande si la soufflerie utilisée par Vaude est capable d'engendrer les turbulences que j'ai connues, avec des changements très brutaux de direction et de force...

Je ne réfléchis pas fort à la question, car je n'ai pas de projet similaire dans l'immédiat; mais je pense comme Bolton qu'il me faudra utiliser quelque chose avec les arceaux; par exemple, une tente monoparoi d'assaut dont je découperai le centre du tapis de sol intégré pour alléger?

Hors ligne

#84 02-01-2013 00:17:00

Rannnnn
Membre
Inscription : 22-04-2012
Messages : 368

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Je vois un avantage au tapis de sol intégré dans les conditions décrites. Si la toile se déchire, la tente ne s'envolera pas si son propriétaire est à l'intérieur. Il aura toujours la possibilité de s'enrouler avec un morceau de toile, façon rouleau de printemps, pour se protéger des éléments.

Hors ligne

#85 02-01-2013 07:27:59

spigi
Membre
Lieu : Bruxelles
Inscription : 30-12-2007
Messages : 2 243

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

...  par exemple, une tente monoparoi d'assaut dont je découperai le centre du tapis de sol intégré pour alléger?

Ca serait dommage d'abîmer une tente d'assaut pour l'allèger non !? Le gain sera minime je pense. D'autant que c'est sa conception "fermée" qui en fait une tente d'assaut, et si c'est pour tout de même prendre une bâche de propreté ou un polycree ...  hmm

Hors ligne

#86 02-01-2013 18:32:49

jeronimo
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 05-03-2007
Messages : 1 611

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

spigi a écrit :

...  par exemple, une tente monoparoi d'assaut dont je découperai le centre du tapis de sol intégré pour alléger?

Ca serait dommage d'abîmer une tente d'assaut pour l'allèger non !? Le gain sera minime je pense. D'autant que c'est sa conception "fermée" qui en fait une tente d'assaut, et si c'est pour tout de même prendre une bâche de propreté ou un polycree ...  hmm

"bâche de propreté ou polycree"? J'en avais pas, et je ne vois pas de raison d'en prendre, ça ne m'a pas manqué! Le matelas de mousse a amplement suffit...
Quant au "dommage d'abîmer" quelque chose pour l'alléger? Sur ce forum, on essaye d'alléger, et on coupe, découpe, recoupe, coud et recoud... smile Si je peux enlever 200g à la Direkt2 de Mountain Hardwear, je ne vais pas me priver big_smile Je l'ai fait à mes sacs à dos, à mes vêtements, à mes chaussures, à mes matelas, pourquoi pas à ma tente?

@Rannn: j'imaginais laisser 10 cm de débord pour assurer l'isolation (quitte à mettre des pierres à l'intérieur)

Hors ligne

#87 08-01-2013 16:30:08

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012
Messages : 587

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Magnifique récit! Ça fait rêver et ça motive (avec toutes les réserves de prudence qui ont été énumérées). J'espère un jour pouvoir faire des trips pareils!  big_smile Une grande expérience que tu nous fais partager.

Hors ligne

#88 15-02-2013 21:02:45

keltiq
Membre
Inscription : 15-02-2005
Messages : 366

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Petit plaisir de découvrir ce fil après deux ans. L'image qui m'a le plus séduit c'est celle de la vallée avec l'Aconcagua en perspective, le chemin muletier, le soleil...toute une promesse de découverte!
Et chapeau bas pour la gestion des situations, garder la tête froide dans ces cas-là mérite le respect.

Pour l'altitude on a tendance à penser uniquement à la raréfaction de l'oxygène, qui explique la perte de puissance du "moteur" humain. Il faut aussi intégrer la faible pression atmosphérique, dont les conséquence sur notre "usine chimique" ne sont pas très bien connues ni modélisables. Les échanges cellulaires sont perturbés, y compris dans les intestins, etc. et leurs conséquences ne sont pas proportionnelles mais peuvent connaître des effets de seuil, comme tous les processus biochimiques (exemple de la perte d'eau par le corps).

Hors ligne

#89 17-02-2013 19:56:44

jeronimo
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 05-03-2007
Messages : 1 611

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

merci Keltiq de ces précisions bio-logiques.

De mon côté je garde en tête l'idée de la traversée intégrale (montée par la face est, descente par la face ouest), dans les mêmes conditions. je ne sais pas si et quand l'occasion se présentera...

Hors ligne

#90 18-02-2013 14:12:43

raoulglloq
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 08-07-2012
Messages : 313
Site Web

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Ben moi dans mon TDM si j suis en forme je tenterai mais en expedition lourde avec mules et serviteurs lol car j'ai pas ton experience.
Mais si j vois un gars en solo avec un ptit sac et une banane ben je viendrai te présenter mes respects smile

Mais a la rigueur si tu te choppe une mule pour le premier camps et que tu restes en solo ca permet d'emporter un peu plus de reserve et comme l'assention finale resterai en mode leger tu serai toujours dans la definition du "mode alpin"? Par contre si tu redessend de l'autre coté t'abandonne ta mule...

Dernière modification par raoulglloq (18-02-2013 14:14:50)

Hors ligne

#91 04-01-2015 23:14:25

jeronimo
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 05-03-2007
Messages : 1 611

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Kilian Jornet vient de faire en moins de 13h ce que j'ai fait une semaine (aller-retour de l'entrée du parc au sommet):
http://blog.summitsofmylife.com/2014/12 … mment-1408

Chapeau bas!
tongue

Hors ligne

#92 05-01-2015 11:23:26

raoulglloq
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 08-07-2012
Messages : 313
Site Web

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Dementiel! je pense que pour l'Everest il devra passer beaucoup plus de temps aux altitudes intermédiaires avant de tenter le sommet, je croix que le record A/R est de 22 ou 23h

Dernière modification par raoulglloq (05-01-2015 11:23:45)

Hors ligne

#93 05-01-2015 12:16:40

jeronimo
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 05-03-2007
Messages : 1 611

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Oui, je crois (sans savoir avec certitude) qu'il y a une différence du tout au tout entre l'Aconcagua et l'Everest: c'est la sécheresse du premier qui autorise de monter en chaussures de trail +surbottes (c'est ce qu'on voit sur les photos de Jornet au sommet) et sans avoir à gérer crampons, piolet et cordes. Dans le cas du second, pas moyen d'éviter du vrai glaciaire (c'est quand même presque 2000m plus haut que l'Aconcagua...).
Mais s'il combine ce qu'il a appris avec le mal d'altitude à l'Aconcagua plus la maîtrise de la progression glaciaire démontrée pour faire l'AR Chamonix-sommet du Mont-Blanc en moins de 5h, alors Jornet pourrait parvenir à ses fins à l'Everest. Dans tout les cas, il semble qu'il prépare très bien ses ascensions, même s'il ne met en scène que la performance finale qui semble alors miraculeuse (effet show biz).

Hors ligne

#94 05-01-2015 14:14:36

Grands-Pas
Marcheur sous le vent
Lieu : Belgique
Inscription : 25-12-2013
Messages : 611

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Ce que je me demande surtout pour l'Everest c'est : Combien de temps à l'avance devra partir Seb Montaz pour attendre Kilian au sommet ?

En sachant que le timing est très serré et vu comment Ueli Steck et ses deux compagnons se sont fait recevoir pour avoir eu le malheur de dépasser les sherpas qui plaçaient les fixed ropes... Ils ne vont pas avoir une fenêtre très large.

P.S. Quand même dommage que Jornet soit à ce point surmédiatisé alors que d'autres exploits passent désormais inaperçus.  hmm


" J'allumai une cigarette et continuai de descendre la colline. Étais-je donc la seule personne que cet avenir bouché rendait fou ? "

Hors ligne

#95 05-01-2015 14:50:12

René94
Membre
Lieu : Mont Griffon (du 9-4)
Inscription : 30-12-2009
Messages : 1 401

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Grands-Pas a écrit :

... vu comment Ueli Steck et ses deux compagnons se sont fait recevoir pour avoir eu le malheur de dépasser les sherpas qui plaçaient les fixed ropes...

Tu es sûr que Ueli Steck et ses deux compagnons ont eu un comportement correct vis-à-vis des sherpas ?
http://www.widermag.com/violences-evere … himalayism

Pas moi...


"Je ne suis pas ce qui brille..." (F. Marchet)
Mon trombi

Hors ligne

#96 05-01-2015 14:53:52

miniping
Où ça un sommet?
Lieu : Rhône Alpes
Inscription : 18-07-2012
Messages : 1 250

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

René94 a écrit :
Grands-Pas a écrit :

... vu comment Ueli Steck et ses deux compagnons se sont fait recevoir pour avoir eu le malheur de dépasser les sherpas qui plaçaient les fixed ropes...

Tu es sûr que Ueli Steck et ses deux compagnons ont eu un comportement correct vis-à-vis des sherpas ?
http://www.widermag.com/violences-evere … himalayism

Pas moi...

Steck, je sais pas, mais Moro a sans doute déconné!

Hors ligne

#97 05-01-2015 17:09:04

Grands-Pas
Marcheur sous le vent
Lieu : Belgique
Inscription : 25-12-2013
Messages : 611

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Selon Moro le leader sherpa mécontent de s'être fait doublé aurait commencé à avancer vers eux en brandissant son piolet et sur ce il [Simone] l'aurait insulté d'enc*lé... Quand on sait ce que la fatigue peut faire dire au ras des pâquerettes alors à 7000m quand l'hypoxie prend le relais...

De là à se faire lapider ? Balle au prisonnier au Camp 2

Les torts sont partagés mais apparemment tout ce qui n'est pas lié aux gros tours opérateurs, qui se partagent 'Everest Land', est désormais vu d'un mauvais œil par les locaux.

Ce que l'on voit dans ce reportage c'est deux mondes qui s'affrontent au lieu de travailler main dans la main :
D'un côté les sherpas qui font grimper des occidentaux dans LEUR montagne et de l'autre des alpinistes autonomes qui considèrent que LA montagne appartient à tous (moyennant finance ici...).

Bref on reverra pas Steck grimper l'Everest de sitôt... Le gars il en est revenu le piolet entre les jambes  neutral


" J'allumai une cigarette et continuai de descendre la colline. Étais-je donc la seule personne que cet avenir bouché rendait fou ? "

Hors ligne

#98 05-01-2015 17:38:26

René94
Membre
Lieu : Mont Griffon (du 9-4)
Inscription : 30-12-2009
Messages : 1 401

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Et j'espère que les alpinistes indépendants auront maintenant compris l'importance de ces réunions préparatoires (... une réunion s’était tenue le 18 avril au camp de base entre les agences, les guides européens et les sherpas, pour discuter de la stratégie concernant l’équipement des cordes fixes, et décider des dates et de la règle non écrite "quand les sherpas fixent une zone de la montagne, personne ne doit grimper au même endroit") qu'ont snobé Steck et ses compagnons et ne se foutront plus de la gueule des sherpas...

Des alpinistes européens respectueux de cette façon de faire ont-ils été agressés par les sherpas ?


"Je ne suis pas ce qui brille..." (F. Marchet)
Mon trombi

Hors ligne

#99 05-01-2015 17:39:06

miniping
Où ça un sommet?
Lieu : Rhône Alpes
Inscription : 18-07-2012
Messages : 1 250

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

Soit dit en passant, sans Melissa Arnot, je pense qu'ils se font rouler dessus, clairement. Sur la vidéo, Moro la ramène quand même face à 25 mecs qui lui veulent pas du bien roll

@Rene94: Sinon ouais, le grand air, la liberté, la montagne... On y était pas: si y'a une règle non écrite, pourquoi les sherpas la font pas écrire à la délivrance du permis? Pourtant le gouvernement népalais est à l'écoute des sherpas quand il s'agit de mettre des potentielles amendes.

Dernière modification par miniping (05-01-2015 17:40:52)

Hors ligne

#100 05-01-2015 17:45:18

aderin
Membre
Inscription : 16-11-2014
Messages : 206

Re : Aconcagua: une expérience M.U.L. jusqu'à 6640 mètres

J'ai du mal à comprendre le non-accès libre de tous à la nature... Le hors-piste est interdit, hors être sur la piste veut dire utiliser le chemin entretenu, donc faut payer ceux qui l'entretiennent... En gros on nous oblige à payer pour marcher dans la montagne ?

Hors ligne

Pied de page des forums