Annonce

Merci de faire un tri dans vos abonnements pour soulager le serveur, en supprimant les abonnements aux discussions qui ne sont pas nécessaires.
Vous pouvez avoir la liste de vos abonnements en allant dans votre profil, en bas à droite : "Afficher les discussions suivies". Pour supprimer un abonnement à une discussion, affichez la discussion puis cliquez en bas sur le bouton "Ne plus suivre".

#26 10-02-2011 18:41:33

lataboge
Breiz pyrénéist
Lieu : Gers
Inscription : 12-02-2010
Messages : 484
Site Web

Re : Ecosse janvier 2011 : aventures et mésaventures en terre calédonienne

Belles photos. Des coins sauvages comme ça, ça fait envie.
Pour l'équipement adéquat il faudrait contacter des randonneurs locaux. Il ne faut pas trop pousser l'allègement?
En tous cas, superbe (més)aventures!

Hors ligne

#27 10-02-2011 22:19:54

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 912

Re : Ecosse janvier 2011 : aventures et mésaventures en terre calédonienne

lataboge a écrit :

Il ne faut pas trop pousser l'allègement?

Pas dit. Le truc déclencheur de la galère, c'est l'abri qui s'envole. Parce qu'il était trop léger?

Tétard a écrit :

T2 ultra light pro
les trois sardines retenant l'arrière de la tente sont arrachées

-Forme de l' abri peu adapté à de fortes rafales, même par l'arrière : Le petit bâton vertical déploie une jolie prise au vent.
-Tes sardines étaient correctement enfoncées? Sol trop mou/trop dur?

En tout cas, tes photos me laissent rêveur. Merci pour ce joli retour.

wink

Dernière modification par fredlafouine (10-02-2011 22:35:09)


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#28 10-02-2011 23:50:28

lataboge
Breiz pyrénéist
Lieu : Gers
Inscription : 12-02-2010
Messages : 484
Site Web

Re : Ecosse janvier 2011 : aventures et mésaventures en terre calédonienne

C'est juste une question, je me demande si les habitués de ces contrées n'ont pas des "goretex" plus épais?

Hors ligne

#29 10-02-2011 23:50:58

Tétard
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 20-06-2007
Messages : 557

Re : Ecosse janvier 2011 : aventures et mésaventures en terre calédonienne

fredlafouine a écrit :
Tétard a écrit :

T2 ultra light pro
les trois sardines retenant l'arrière de la tente sont arrachées

-Tes sardines étaient correctement enfoncées? Sol trop mou/trop dur?

Il me semble qu'elles l'étaient. Le sol n'était pas défavorable. L'un des inconvénients de cette tente est qu'il n'y a pas de points d'attache (où mettre des sardines) intermédiaires, au bas de la toile, entre l'auvent et l'arrière de la tente (en l'occurrence, le vent n'arrivait pas par l'arrière mais frappait directement l'auvent). De ce fait, le vent s'engouffrait par les côtés et soulevait largement la toile. Au fil des heures la tension et les à-coups permanents ont dû progressivement déloger les sardines. Ma Contrail (mon abri ordinaire) possède des attaches intermédiaires, mais je pense que ses coutures auraient lâché très rapidement et qu'elle m'aurait de surcroît bcp moins bien protégé de la pluie.


On offre de face la vérité à son égal : on la laisse entrevoir de profil à son maître.
(Chamfort, Eloge de La Fontaine)

Hors ligne

#30 10-02-2011 23:55:39

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 640

Re : Ecosse janvier 2011 : aventures et mésaventures en terre calédonienne

Kikoo Tétard wink

Superbe ballade en écosse. J'adore ce pays... j'y fais un pèlerinage tous les 10 ans. J'ai toujours eu envie d'y aller en automne, pour y voir les grandes tempêtes et les ciels lourds et tumultueux. Après ton récit je vais probablement m'orienter vers l'hiver.
Les paysages sont magnifiques en noir et blanc... et propice à la méditation.

Par contre je décalerais vers la fin de l'hiver pour avoir plus de lumière (genre Février). J'ai eu le même problème en Islande avec 4h de jour seulement...

Pour la partie technique, je randonne en poncho en Ecosse. C'est le seul vêtement qui m'a permis de marcher des jours entiers sous la pluie sans mouiller mes affaires et le haut du corps (poncho + protection pluie légère - Dryducks - et protection de sac en sus). Même si parfois un peu de pluie ou d'humidité passait le poncho, la protection pluie légère en-dessous arrêtait définitivement l'humidité). Et la protection sac était indispensable pour la même raison, et très pratique pour monter son abri (sans mouiller les affaires dans le sac). Le vent est le plus problématique à mon avis, avec le fait qu'il est impossible de garder des pieds au sec (peut-être avec des cuissardes bricolées...).

En tout cas superbe sortie et très chouette retour wink.

eraz

Hors ligne

#31 11-02-2011 11:47:04

Tétard
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 20-06-2007
Messages : 557

Re : Ecosse janvier 2011 : aventures et mésaventures en terre calédonienne

eraz a écrit :

Par contre je décalerais vers la fin de l'hiver pour avoir plus de lumière (genre Février). J'ai eu le même problème en Islande avec 4h de jour seulement...

Pour la partie technique, je randonne en poncho en Ecosse. C'est le seul vêtement qui m'a permis de marcher des jours entiers sous la pluie sans mouiller mes affaires et le haut du corps (poncho + protection pluie légère - Dryducks - et protection de sac en sus). Même si parfois un peu de pluie ou d'humidité passait le poncho, la protection pluie légère en-dessous arrêtait définitivement l'humidité). Et la protection sac était indispensable pour la même raison, et très pratique pour monter son abri (sans mouiller les affaires dans le sac). Le vent est le plus problématique à mon avis, avec le fait qu'il est impossible de garder des pieds au sec (peut-être avec des cuissardes bricolées...).

eraz

Bonjour Eraz !

J'avoue avoir pensé à ton récit islandais au début de ma randonnée, face à la pluie, au vent et sous la tente, en attendant péniblement le jour...
Un poncho aurait en effet été plus efficace. Je pourrais aussi y retourner (à la fin de l'hiver pour la même raison) dans de meilleurs conditions avec ce type de vêtement et une autre tente. Mais je conserverai sans doute une nette préférence pour la randonnée estivale, en Ecosse.

Le sac de protection intérieur est en effet extrêmement utile : c'est un élément indispensable à toutes mes randonnées.


On offre de face la vérité à son égal : on la laisse entrevoir de profil à son maître.
(Chamfort, Eloge de La Fontaine)

Hors ligne

#32 28-12-2011 20:11:04

keltiq
Membre
Inscription : 15-02-2005
Messages : 366

Re : Ecosse janvier 2011 : aventures et mésaventures en terre calédonienne

Quelques retours sur un semaine passée à la mi-mai 2011 entre le Loch Lomond (Tyndrum, exactement) et Fort Williams. J'avais prévu de faire quelques excursions autour de Glencoe, une vallée entourée de superbes montagnes, dont l'inoubliable Buachaille Etive Mor.
Le temps était...Comment dire ? Tellement pourri wink , que j'ai dû renoncer à toute balade au-dessus de 750 mètres d'altitude pour cause de nuages denses et de brume. Il a plu toute la semaine en continu environ 2h sur 3 heures, la plupart du temps sous un vent violent et il est même tombé 5 cm de neige l'avant dernier jour à partir de 800 mètres. Je n'ai pas dû voir le soleil plus de 5h au total.
Pour les températures, rien d'extraordinaire, entre 5°C et 10°C, sauf quand il a neigé, où c'est tombé à 2°C. Mais avec l'humidité et le vent quasi permanent, j'ai ramené les premières engelures de ma vie (j'avais bêtement laissé mes gants au fond de ma poche...).
Du fait de l'annulation des randos prévues à Glencoe, j'ai eu le temps de faire l'aller-retour et donc de repasser deux fois aux mêmes endroits et de prendre mon temps pour les apprécier. J'ai adoré big_smile : des paysages fantastiques, des gens extrêmement accueillants et un thé bouillant dégusté face à Buachaille Etive Mor sous un ciel d'orage de neige wink , les pieds près du feu de tourbe (Kinghouse Hotel, halte très classique mais réellement géniale). Il faut dire que j'étais venu en famille l'été dernier (2010) et que j'étais resté frustré de ne pas pouvoir y cavaler à ma guise smile . Je reste ébloui, même si les conditions étaient difficiles et je suis sûr que j'y retournerai !

J'ai bivouaqué tous les soirs et le matériel a bien fonctionné, du coup en lisant le post de tétard, je me suis dit que quelques retours vous intéresseraient peut-être.
Tente : Shangri La 1, impeccable. Permet de monter la tente en commençant par le double toit, résiste très bien au vent, et réellement imperméable. J'avais pris la tente intérieure, qui comporte un sol "en baignoire" et un filet , pour mieux me protéger de l'eau du bas et d'éventuelles midges. Très grande pour une personne seule, elle permet de cuisiner à l'abri, assis dans la tente, avec un petit réchaud à gaz type pocket MSR positionné sous l'abside fermée.
Vêtements : la même veste LIM Haghlof que Tétard, mais probablement plus neuve, car elle n'a pas fuit. Pour le bas j'ai commencé avec un pantalon de rando stretch D4, troqué contre un short au bout de deux heures (trempé) puis complété par un pantalon Berghaus aquafoil à 50pounds  acheté au Centre d'accueil du Ben Nevis au bout du 3ème jour (un peu lourd mais parfait et indispensable pour ce type de temps : ).
En vêtement j'ai fait toute la semaine avec un seul TS ML mérinos D4 (douche tous 2/3 jours) et une vieille polaire forclaz 500 stretch. Pour la tête j'avais pris un bandana, qui s'est avéré trop juste en chaleur une fois mouillé et que j'ai complété par une gapette Berghaus aquafoil doublée de polaire : smile
Mon seul souci a été le sac de couchage. C'est pourtant le Walden 400 de Arklight, mais je pense que l'humidité permanente sur une semaine et l'impossibilité de le faire sécher ont fini par avoir raison de ses qualités. J'ai eu froid sur l'avant dernière nuit alors que les températures sont restées positives. Me sont revenus les commentaires de certains MUL au long cours qui privilégient le synthétique pour cette raison.
J'ai regretté de ne pas avoir de protection de sac, non pas pour ce qu'il contenait, j'avais prévu le coup avec deux sacs étanches StoS de 20 litres, mais surtout pour épargner l'alourdissement du sac sous la pluie (un vieux Salomon proche du Revo en 40 litres). Je pense que la solution poncho est une bonne idée pour ces conditions, notamment lorsque la pluie est forte. Le parapluie aurait été difficile à utiliser avec le vent rencontré.
Bon, ça c'était en mai, le temps qu'a rencontré Tétard dans la durée et plusieurs degrés au-dessous ça mérite le respect  cool  surtout en mangeant froid  mad . Moi j'aurais pas supporté !

Hors ligne

#33 28-12-2011 21:53:08

Frederic
Membre
Inscription : 29-05-2007
Messages : 2 294

Re : Ecosse janvier 2011 : aventures et mésaventures en terre calédonienne

keltiq a écrit :

J'ai regretté de ne pas avoir de protection de sac, non pas pour ce qu'il contenait, j'avais prévu le coup avec deux sacs étanches StoS de 20 litres, mais surtout pour épargner l'alourdissement du sac sous la pluie !

exactement mon avis suite à une rando de 8j en Ecosse ou la pluie ne s'est arrétée que pour laisser place à la neige smile

Mon matériel ( sauf mes vêtements et chausssures détrempés dès le départ ) est resté totalement sec y/c le mirage ( sac poubelle le jour et le bonheur d'avoir un abri sans sol intégré mais grand et resistant bien au vent la nuit )

mais mon exos était détrempé , pour avoir fait le test depuis cela fait un surpoid de l'ordre du kilo !

Elise avec un sursac à dos de quelques dizaines de grammes ( il faut qu'il soit bien attaché vu le vent ) a gardé un sac à dos quasi sec tongue


bon pour la prochaine rando , 2 semaines cette fois,
- sursac en cuben (20g)
- chaussures en mesh, pas de chaussettes étanches mais de l'hydropel..
- un abri assez grand ( trailstar )
- pas de duvet mais un pied d'éléphant et pour le haut un cocoon hoodie sur la doudoune avec des 1/2 manches (160g) de montbell.

bref trempé le jour mais sec la nuit smile

Dernière modification par Frederic (28-12-2011 21:58:33)

Hors ligne

#34 03-01-2012 18:35:14

Maitre Caribou
Membre
Inscription : 22-06-2011
Messages : 22

Re : Ecosse janvier 2011 : aventures et mésaventures en terre calédonienne

J'ai enfin pu regarder tes photos (bloquées au boulot), et je suis comme quelques irréductibles: ton récit me donne envie d'y aller!!

Bravo pour ce beau parcours, même si ce n'était pas la fête et le confort tous les jours wink L'Ecosse part beau ciel tout bleu c'est moins authentique, et de toute façon ça ne tiendrait pas longtemps ^^ (j'ai fait 9 jours à moto irlande + Ecosse, et il a plu quasi tout le temps, en Mai 2010. Tes photos me rappellent de bons souvenirs smile ).

Dernière modification par Maitre Caribou (03-01-2012 18:35:28)

Hors ligne

#35 04-01-2012 01:36:39

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 912

Re : Ecosse janvier 2011 : aventures et mésaventures en terre calédonienne

Frederic a écrit :

bon pour la prochaine rando [...] pas de chaussettes étanches mais de l'hydropel..

Mieux que la Nok? T'en mets tous les soirs avant d'enfiler tes chaussettes sèches?

Pas de chaussettes étanches car de toute façon tu finis trempé et t'as jamais eu trop froid au pied?
T'as des chaussettes en laine qui apportent un surplus de chaleur suffisant même trempées?


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

Pied de page des forums