Aller au contenu

Annonce

Le Camp d'été 2024 se tient du 10 au 17 août dans le Queyras ! Plus d'infos sur ce fil. Les inscriptions sont ouvertes et se font sur ce lien

#26 23-09-2015 21:54:21

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

mknod a écrit :

Détail sur le lac gelé, représenté comme tel sur la carte IGN France mais comme glacier sur la carte espagnole. La vérité est ailleurs.

Vérité au-deçà des Pyrénées erreur au-delà... wink

C'est fou comment on trouve les gestes en apparence irrationnels qui sauvent (sans trop le faire exprès !) dans des situations extrêmes. Quand on les trouve pas, c'est qu'on n'est plus là pour en parler, d'ailleurs... roll

Tu soignes vraiment ton lecteur, toi ! smile

Keith Fullerton Whitman (que je découvre) scie bien les nerfs...  neutral

Jobig

PS : je viens de lire le post d'Archimboldi ; on peut facilement ranger son piolet de biais entre le dos et le SAD, ce n'est pas si désagréable que ça.

Dernière modification par Jobig (23-09-2015 21:58:02)


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#27 23-09-2015 22:07:04

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Site Web

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Jobig a écrit :
mknod a écrit :

Détail sur le lac gelé, représenté comme tel sur la carte IGN France mais comme glacier sur la carte espagnole. La vérité est ailleurs.

PS : je viens de lire le post d'Archimboldi ; on peut facilement ranger son piolet de biais entre le dos et le SAD, ce n'est pas si désagréable que ça.

porté comme cela en cas de chute on risque de se blesser ....le mieux c'est quand meme à la main dans des circonstance très différentes en 1977 cela m'a sauvé la vie dans un couloir de neige dans le massif des dents blanches ( Valais Suisse )

en tout cas  très bon récit ....il y a du suspense  smile

Dernière modification par Magne2 (23-09-2015 23:09:55)


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#28 23-09-2015 22:10:30

Archimboldi
Membre
Lieu : Ch'nord
Inscription : 12-03-2012

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Jobig a écrit :

PS : je viens de lire le post d'Archimboldi ; on peut facilement ranger son piolet de biais entre le dos et le SAD, ce n'est pas si désagréable que ça.

Je ne pensais pas au confort, mais à la securité. J'ai lu quelques récits de chutes avec piolet porté entre sac et corps, voire sur le sac, sur camp2camp, les histoires de cages thoraciques défoncées et autres blessures graves font froid dans le dos.  neutral


"Life is full of wonders for someone who is prepared to accept them." Moominpappa

Hors ligne

#29 24-09-2015 08:40:55

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

magne2 a écrit :

le mieux c'est quand meme à la main (...)

Euh... oui, je n'en disconviens pas ! hmm Pour la petite histoire, cette façon de porter le piolet m'avait été enseignée par les guides de haute montagne de Cauterets dans les années 80. Je n'en fais pas un argument d'autorité pour autant, encore moins une règle ; j'ai bien écrit : on peut (...). smile

Durant ces jeunes années, magne2 en conviendra sans doute puisqu'il semble assez vieux pour les avoir connues, on avait la culture du piolet (pas de bâtons télescopiques, que des bâtons en bois à l'ancienne). Et je me suis le plus souvent aidé de mon piolet que je tenais presque toujours à la main au cours de mes balades pyrénéennes ou alpines. tongue

mknod a écrit :

Je glisse finalement son manche sous une poche de ceinture de mon sac, lame pointée vers le bas.

Etait-ce plus sécurisant ?

Quant aux cages thoraciques défoncées, on peut obtenir ce résultat de multiples manières, sans piolet... wink

Aujourd'hui où les bâtons sont adoptés par - presque - tou(te)s, le problème n'est-il pas de savoir comment coordonner l'usage du piolet et des bâtons ? mknod a trouvé sa réponse : il a continué en bâtons...

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#30 24-09-2015 10:11:04

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Site Web

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

HSJ ai vu mes premiers utilisateurs de bâtons en 1978 en Suisse, des coureurs en montagne, à l époque on ne parlait pas de trail  big_smile
J en utilise depuis 1989,en mode mulet cela aide, fin du Hs


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#31 24-09-2015 11:17:31

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

HS suite... La Suisse : beaucoup trop cher pour mes faibles moyens, désolé, pas eu ce privilège !!! HS fin roll

Mais je ne te trouve pas très curieux : pourquoi les guides nous enseignaient-ils alors la méthode du piolet contre le dos coincé par le SAD ? Tout simplement, pour s'assurer que nous pouvions accéder le plus rapidement possible à ce même piolet. De façon à multiplier les chances de l'avoir bien en main au moment crucial et éviter les accidents. Ceci posé, je me suis servi de mon piolet à l'époque comme je me sers aujourd'hui de mon bâton. Je le gardais contre mon dos uniquement au moment des passages d'escalade (cheminées, paroi abrupte, etc.), comme on me l'avait appris. smile

J'espère avoir été clair.

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#32 24-09-2015 11:46:55

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Site Web

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

@Jobig
La Suisse était bien moins chère à l époque
J ai appris la même technique pour le piolet smile
D ailleurs les crampons mal utilisés peuvent aggravés les conséquences d une glissade ou
D une chute....mais cela c est une autre histoire  roll

Dernière modification par Magne2 (24-09-2015 11:48:02)


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#33 24-09-2015 11:54:36

Richard Weng
Membre
Lieu : Metz
Inscription : 19-08-2014

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

mknod a écrit :

C'est la deuxième fois de ma vie que je me retrouve sur un névé. Et c'est raide, très raide. Mes chevilles sont totalement déployées, chose qui aurait été difficile voire impossible avec des grosses. Ça ne sera ni la première et ni la dernière fois que je me réjouis d'être parti en trails : je ne me suis jamais autant senti en sécurité dans des chaussures. J'ai enfin retrouvé toute l'amplitude, la précision et la finesse à laquelle mes chevilles peuvent prétendre. Réflexion du moment : "quelle idée de partir marcher emplâtré dans des montantes".

Je trouve que des grosses sont au contraire parfaitement adaptées et permettent en été de se passer de crampons sur ce genre de névé (sauf conditions exceptionnelles, ou peut-être très tôt le matin). wink

Dernière modification par Richard Weng (24-09-2015 11:55:40)


Qui regarde la météo reste au bistrot

Hors ligne

#34 24-09-2015 11:56:35

Galou83
Life trotter
Lieu : Var
Inscription : 01-12-2014
Site Web

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Tant qu'on est dans le HS...

Jobig a écrit :

Aujourd'hui où les bâtons sont adoptés par - presque - tou(te)s, le problème n'est-il pas de savoir comment coordonner l'usage du piolet et des bâtons ? mknod a trouvé sa réponse : il a continué en bâtons...
Jobig

Une question que je me suis déjà posée, jusqu'à avoir envisagé de créer des poignées "griffes" pour les bâtons, mais je me suis arrêtée là.

A pieds en montagne, mon chum n'utilise pas de bâtons, il préfère le piolet comme "canne" si il a besoin de quelque chose.
Par contre, en ski de rando, je sais qu'il lui est arrivé de solidariser piolet et bâtons de ski pour des descentes importantes.
Je ne sais pas comment. Ce serait peut être jouable sur des bâtons de marche.


---
Je suis mon chemin, un pas devant l'autre.

Hors ligne

#35 24-09-2015 12:31:11

kodiak
Pas assez léger, mon fils!
Inscription : 09-06-2014

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Très instructif cette étude détaillée "d'enchainement d'erreurs stupides".


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher!
Il y a toujours un objet plus léger que celui que tu portes dans ton sac : celui que tu as eu le courage de laisser chez toi.
« Strong, light, cheap, pick two » (*)

| k

Hors ligne

#36 24-09-2015 12:34:47

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Site Web

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

@galou
Seul un piolet permet d enrayé une chute sur un névé pentu et en neige dure
Il permet de plus de tailler des marches si on n à pas de crampons


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#37 24-09-2015 13:30:02

azer
Membre
Lieu : Romans sur Isère
Inscription : 20-11-2010

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Galou83 a écrit :

Tant qu'on est dans le HS...

Une question que je me suis déjà posée, jusqu'à avoir envisagé de créer des poignées "griffes" pour les bâtons, mais je me suis arrêtée là.

Je ne sais pas comment. Ce serait peut être jouable sur des bâtons de marche.


Cela à déjà existé et cela existe encore ( on en a parlé sur le forum, mais où ?)
Il me semble que des "grands" comme Jean Affanasief ou Yannik Seigneur avaient testé ce genre de matos fin des années 70 mais uniquement sur des pentes à + de 60° et en cramponnant suivant la technique dite "française" ( c'est à dire "pied à plat" et non "pointes avant) et en utilisant 1 bâton en "piolet-ancre".
Le soucis avec ce genre de matériel c'est, avant tout, de savoir s'en servir lol

Hors ligne

#38 24-09-2015 13:40:47

Galou83
Life trotter
Lieu : Var
Inscription : 01-12-2014
Site Web

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Magne2 a écrit :

@galou
Seul un piolet permet d enrayé une chute sur un névé pentu et en neige dure
Il permet de plus de tailler des marches si on n à pas de crampons

Bien sûr. ma formulation de "poignées griffes" n'était qu'une illustration géométrique.
edt : Une autre illustration aurait été de parler de bâtons dont on aurait supprimé les poignées et qui auraient été parfaitement soudés au manche d'un piolet, tout en étant plus courts que le piolet lorsque rétractés pour ne pas gêner la pointe. Et assez mince pour garantir la prise en main.
C'est à dire un piolet incluant un élément télescopique permettant de l'utiliser en bâton (et non pas uniquement en canne côté haut de la pente lorsqu'on marche en dévers) ? Ou des bâtons disposant d'une partie haute ayant les caractéristiques d'un piolet... Pour ceux qui aiment les bâtons (marche d'approche ou zones plates des glaciers) on gagnerait du poids et du temps de transition de l'un à l'autre par rapport au cumul bâtons + piolets.
J'applique Triz : c'est de la contradiction que nait la solution. Je ne l'ai pas, la solution. Mais je pose la contradiction...
Je ne suis pas allée plus loin dans la réflexion. C'était des pensées en l'air qui m'étaient venues au hasard de balades.

Richard Weng a écrit :
mknod a écrit :

C'est la deuxième fois de ma vie que je me retrouve sur un névé. Et c'est raide, très raide. Mes chevilles sont totalement déployées, chose qui aurait été difficile voire impossible avec des grosses. Ça ne sera ni la première et ni la dernière fois que je me réjouis d'être parti en trails : je ne me suis jamais autant senti en sécurité dans des chaussures. J'ai enfin retrouvé toute l'amplitude, la précision et la finesse à laquelle mes chevilles peuvent prétendre. Réflexion du moment : "quelle idée de partir marcher emplâtré dans des montantes".

Je trouve que des grosses sont au contraire parfaitement adaptées et permettent en été de se passer de crampons sur ce genre de névé (sauf conditions exceptionnelles, ou peut-être très tôt le matin). wink

+1. On utilise le bord de la semelle comme les carres à skis. Tout en sachant ne pas en attendre des miracles... Ca ne suffit pas sur de la glace très dure et/ou sur des pentes vraiment importantes.

Dernière modification par Galou83 (24-09-2015 13:47:28)


---
Je suis mon chemin, un pas devant l'autre.

Hors ligne

#39 24-09-2015 13:41:58

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

kodiak a écrit :

Très instructif cette étude détaillée "d'enchainement d'erreurs stupides".

J'abonde tout à fait dans le sens de la remarque de kodiak. C'est tout l'avantage d'un récit détaillé et distancié - en un mot substanciel - sur lequel l'auteur a fait l'effort de se casser la tête. "Y avait matière à" aussi...

Ce n'est pas un gage d'objectivité pour autant - qui peut réellement être objectif avec lui-même ? smile Faut pas avoir peur de se livrer (pas trop non plus !) : ça peut servir aux autres. cool C'est un travail d'écriture exigeant (sans doute pas à la portée de tou(te)s, ce qui ne veut pas dire qu'il s'agit d'une activité élitiste) mais dont tout le monde peut bénéficier. smile

"From each according to their ability, to each according to their needs" Affirmaient certains manifestes au 19ème siècle. C'est toujours d'actualité. wink

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#40 24-09-2015 14:14:30

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Excellent !
La suite ! La suite ! smile

Hors ligne

#41 24-09-2015 15:29:05

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Belle ambiance de haute montagne pleine de roche. J'adore les couleurs!
Oui, la suite! la suite!

Hors ligne

#42 24-09-2015 15:31:33

Galou83
Life trotter
Lieu : Var
Inscription : 01-12-2014
Site Web

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Galou83 a écrit :
Magne2 a écrit :

@galou
Seul un piolet permet d enrayé une chute sur un névé pentu et en neige dure
Il permet de plus de tailler des marches si on n à pas de crampons

Bien sûr. ma formulation de "poignées griffes" n'était qu'une illustration géométrique.
edt : Une autre illustration aurait été de parler de bâtons dont on aurait supprimé les poignées et qui auraient été parfaitement soudés au manche d'un piolet, tout en étant plus courts que le piolet lorsque rétractés pour ne pas gêner la pointe. Et assez mince pour garantir la prise en main.
C'est à dire un piolet incluant un élément télescopique permettant de l'utiliser en bâton (et non pas uniquement en canne côté haut de la pente lorsqu'on marche en dévers) ? Ou des bâtons disposant d'une partie haute ayant les caractéristiques d'un piolet... Pour ceux qui aiment les bâtons (marche d'approche ou zones plates des glaciers) on gagnerait du poids et du temps de transition de l'un à l'autre par rapport au cumul bâtons + piolets.
J'applique Triz : c'est de la contradiction que nait la solution. Je ne l'ai pas, la solution. Mais je pose la contradiction...
Je ne suis pas allée plus loin dans la réflexion. C'était des pensées en l'air qui m'étaient venues au hasard de balades.

bon, je m'inscris au club de ceux qui réinventent l'eau chaude, ça existe, mon truc. Ou ça a existé. Exemple du piolet Snowscopic de Petzl.
9313_capturepiolet_24-09-15.jpg


---
Je suis mon chemin, un pas devant l'autre.

Hors ligne

#43 24-09-2015 16:31:10

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Salut Galou,  smile

Ce piolet télescopique m'intéresserait bien. Cumuler le couple piolet/bâton(s) est un peu pénible, je trouve. Même avec le Camp Corsa dont finalement j'ignore les performances exactes sur glacier ou névé pentu et verglacé, faute, cet été, d'avoir rencontré les coins propices à des tests. hmm

J'imagine que ce piolet snowscopic doit être bien plus lourd. Mais quelle importance, dans la mesure où on n'utilise qu'un seul bâton, comme c'est mon cas ? La pointe inspire confiance, en tout cas.

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#44 24-09-2015 16:36:35

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Original le Snowscopic! Il est annoncé à 450g et se déplie jusqu'à 105 cm. On dirait un Snowalker avec un bâton dessous.

Hors ligne

#45 24-09-2015 16:47:52

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Bonjour Caroline73,  smile

Merci pour la recherche que je n'ai pas eu le temps d'effectuer !  smile Au total cette solution s'avère même un peu moins lourde que le couple évoqué plus haut (dans mon cas : 500 g) ! 105 cm, tu dis, faut voir si la hauteur est compatible avec celle de l'abri Stealth 1 (je n'ai plus les cotes en tête)...

Jobig

Dernière modification par Jobig (24-09-2015 16:50:12)


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#46 24-09-2015 17:00:34

Galou83
Life trotter
Lieu : Var
Inscription : 01-12-2014
Site Web

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Et voir s'il est encore fabriqué : je ne l'ai pas trouvé sur le site de Petzl. J'ai peut être mal cherché.
Et ils ne doivent pas être les seuls à avoir fait ce genre de truc...


---
Je suis mon chemin, un pas devant l'autre.

Hors ligne

#47 24-09-2015 19:31:18

kodiak
Pas assez léger, mon fils!
Inscription : 09-06-2014

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Stubai TOUR LITE Telescope (presque épuisé)? Grivel Condor 18.16?
Sinon, il y a le DIY. Certains s'y sont essayés

---
EDIT: Ajout du Grivel et du MYOG de Noah Howell

Dernière modification par kodiak (24-09-2015 19:46:57)


Lâche ce clavier, attrape ton sac et pars marcher!
Il y a toujours un objet plus léger que celui que tu portes dans ton sac : celui que tu as eu le courage de laisser chez toi.
« Strong, light, cheap, pick two » (*)

| k

Hors ligne

#48 24-09-2015 21:08:06

mknod
Banni(e)
Lieu : Paris
Inscription : 08-01-2015

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

J'avais un peu peur de me faire engueuler par les "anciens" à la suite de cet épisode mais je constate qu'il est au contraire générateur d'un dialogue constructif et enrichissant. Je ne pouvais espérer mieux wink

@Archimboldi

Tu tombes à pic smile Je ne suis pas intervenu sur le forum au mois d'août par manque de temps mais ton récit m'a un peu accompagné tout au long de ma préparation, c'était mon feuilleton de l'été en quelque sorte ! Je m'y suis d'ailleurs abonné assez rapidement et je comptais tout relire d'une traite un de ces jours (pas très rigoureux sur le suivi à cause de ce même manque de temps). J'ai quand même bien souffert à l'évocation de la chaleur étouffante des plaines et de la soif qui allait avec. Je me souviens également avoir beaucoup ri sur la blague du "[...] mais qu'on aime bien quand même" (je censure parce que je ne la retrouve plus, tu l'as édité ?). Moi je m'étais arrêté à leurs dessins wink Au début je me suis demandé comme tout le monde si tu étais bien fait pour la randonnée mais j'ai vite constaté ta grande détermination, ta faculté à en tirer le meilleur ainsi que ce petit côté bourrin que j'affectionne particulièrement big_smile. Et puis bon un type qui n'est pas fait pour la randonnée ne dort pas dans un poncho tarp Sea To Summit hein ! Belle trouvaille qu'est le ML à capuche Patagonia aussi, il se trouve en tête de liste de mes achats prioritaires (j'expliquerai pourquoi dans la partie matos). As-tu un lien direct vers le site de Patagonia stp ? edit: trouvé, j'avais mal regardé.

En tous les cas tu n'y es peut-être pas totalement pour rien si j'ai moi même décidé de me lancer dans l'écriture d'un récit smile. Pour les petites blagues : n'ayant jamais rédigé autre chose qu'un commentaire de texte ou une disserte je ne me savais pas amateur du genre, mais je prend tellement de plaisir à effectuer ce travail de mémoire et à revivre chaque minute de ma randonnée que ça vient tout naturellement !

Concernant tes remarques :

Archimboldi a écrit :

C'est comme ça pour toutes mes sorties, mais quand même je n'ai jamais eu 24h de retard sur mon planning.

C'est parce que tu es capable de te détendre un peu et de terminer tes affaires dans le train. Je ne suis psychologiquement pas apte à faire de même  neutral

En ce qui me concerne, TOUT (y compris la bouffe fraiche) sera désormais reconditionné et prêt 24h à l'avance... quitte à passer la nuit dans le réfrigérateur. Juste bien faire attention à l'accumulation d'humidité due à la condensation quand on ressort le tout à température ambiante. Ma technique : ventilo.

Archimboldi a écrit :

[...] de mémoire il y avait du 650 m à l'heure en montée, c'est pas mknod, c'est supersonic ! Ça me semble un peu plus "réaliste" comme ça.

Effectivement, un peu honteux de m'être fait avoir et par soucis de clarté je me suis permis de remplacer cette donnée au lieu de la barrer. Pour être honnête cela m'a paru totalement absurde dès le début, d'autant que la vitesse ascensionnelle était plus élevée que la vitesse de descente lol La réflexion concernant le calcul de dénivelé n'avait pas encore eu lieu et tous les outils me donnaient les mêmes résultats. Flemmard comme je suis j'ai fini par me dire : "si les chiffres le disent hein !". Heureusement que j'ai arrêté de regarder BFM TV...

Je remercie à nouveau Arnaud et clems190 de m'avoir poussé à faire le nécessaire rapidement (j'en ai encore le cerveau qui fume). D'ailleurs je reste convaincu qu'un sujet dédié et/ou un article sur le sujet serait le bienvenu. Kodiak ? D'autres personnes pour se joindre à moi ?

Archimboldi a écrit :

Pourquoi avoir emmené un piolet s'il n'est pas suffisant pour arrêter une chute ?
Placer le piolet là où tu l'as mis après l'avoir recupéré était-il une bonne idée ? Comme la chute était toujours possible, j'aurais eu peur de me blesser en le mettant à cet endroit. Je dis ça mais je ne vois pas où l'on aurait pu le placer en securité si le porte piolet n'était pas suffisant.

Je l'avais apporté pour l'Aneto essentiellement. Je pense que ce piolet 100% aluminium est potentiellement trop fragile pour arrêter une chute sur de la glace dure (et très inclinée en l'occurrence). Il n'est pas conçu pour un usage engagé ou alpin, et c'est toujours difficile d'avoir une confiance aveugle dans du matériel qu'on n'a pas encore eu le temps de s'approprier. Des avis de connaisseurs ? Comme toi je n'en n'ai jamais utilisé en pratique, et ce n'était certainement pas l'endroit pour s'y essayer smile

Là où je suis très con c'est que par la suite j'aurai eu des dizaines d'occasions de m'entrainer sur des névés plus accessibles mais je n'y ai pas pensé une seule fois.

La chute était toujours possible mais beaucoup moins probable en utilisant mes deux bâtons plutôt qu'un bâton dans une main et le piolet dans l'autre. Détail important lors de la progression sur la courbe de niveau : je suis gaucher et le névé descendait côté gauche. Inenvisageable de tenir le piolet par la main droite, et inenvisageable de me passer du bâton de gauche. sad

Le porte piolet était largement suffisant (s'il est tombé la première fois c'est parce que je l'avais mal fixé, il a juste attendu le pire moment pour me le faire savoir). Le problème c'est que j'avais vraiment très peu de marge de mouvement une fois sur la glace, donc il était hors de question d'enlever mon sac ou même de le faire pivoter sur l'avant. La stabilité de mon centre de gravité était un peu tout ce qui me restait à ce moment là lol

J'ai veillé logiquement à orienter la lame vers la cuisse plutôt que le ventre mais je n'ai pas cherché plus loin. La pointe était quand même protégé par un petit embout en caoutchouc prévu à cet effet. Qui sait ce qui peut se passer ensuite en cas de chute...

@Jobig

Jobig a écrit :

Tu soignes vraiment ton lecteur, toi ! smile

Keith Fullerton Whitman (que je découvre) scie bien les nerfs...  neutral

Paradoxale vous avez dit ? big_smile Le son très industriel de ce morceau m'évoque parfaitement le métal, les moteurs, le chantier et les pales de rotor de l'hélico. La nappe est à l'image des lieux : oppressante, pesante, accidentée. Donc à priori tu as été réceptif  lol  lol Je sais que c'est très subjectif et qu'il s'agit d'un ressenti personnel, mais je partage au cas où !

Jobig a écrit :

PS : je viens de lire le post d'Archimboldi ; on peut facilement ranger son piolet de biais entre le dos et le SAD, ce n'est pas si désagréable que ça.

Très bonne idée je trouve ! En plus le Kumo possède une poche pour sitpad qui aurait largement pu l'accueillir. Si j'y avais pensé sur le moment j'aurai surement opté pour cette option.

En quoi est-ce plus dangereux Magne2 ? La lame a le mérite d'être calée en sandwich, c'est mieux que d'être libre de bouger et/ou pivoter non ?

Jobig a écrit :
mknod a écrit :

Je glisse finalement son manche sous une poche de ceinture de mon sac, lame pointée vers le bas.

Etait-ce plus sécurisant ?

Voila ce qui s'est passé dans ma tête sur l'instant : "vers le bas -> je me bousille le quadriceps / vers le haut -> je m'éventre et me perfore un organe si j'ai vraiment pas d'chance". Vu que jusque là je n'avais pas eu beaucoup de chance j'ai préféré sacrifier le quadriceps  neutral

Jobig a écrit :

Aujourd'hui où les bâtons sont adoptés par - presque - tou(te)s, le problème n'est-il pas de savoir comment coordonner l'usage du piolet et des bâtons ? mknod a trouvé sa réponse : il a continué en bâtons...

C'est LA question que je ne cesse de me poser depuis que j'ai ce piolet. Comment coordonner l'usage de deux pièces d'équipement plutôt exclusives et que je considère pour autant comme vitales ? J'ai tout à apprendre sur le sujet, et ce n'est peut-être pas seul que j'y arriverai cette fois-ci !

Le compromis relevé par Galou83 : à explorer... pour une utilisation majoritairement "rando" pas sûr que ça soit l'idéal.

Remarque sur les bâtons : ils m'ont permis de mieux répartir mon poids sur la surface du névé et de multiplier les points de contact. J'étais légèrement incliné vers l'avant et surtout pas droit ou pire, vers l'arrière. De cette manière j'ai essayé de faire en sorte que la force de mon poids soit appliquée sur la pente le plus perpendiculairement possible et non à la verticale (risque de glissade en arrière). Je ne sais pas si c'est très clair, je ferai un schéma rapide sinon. En gros, tout mon corps était contracté et ne faisait qu'un seul bloc.

@Richard Weng

Richard Weng a écrit :
mknod a écrit :

C'est la deuxième fois de ma vie que je me retrouve sur un névé. [...] Réflexion du moment : "quelle idée de partir marcher emplâtré dans des montantes".

Je trouve que des grosses sont au contraire parfaitement adaptées et permettent en été de se passer de crampons sur ce genre de névé (sauf conditions exceptionnelles, ou peut-être très tôt le matin). wink

Sur ce genre de névé sans crampons ? En es-tu sûr ? Les microspikes n'était déjà pas suffisantes...

@tous

Merci pour la réception positive smile

Dernière modification par mknod (24-09-2015 21:58:37)


A vegan, an atheist and an ultra-light backpacker walk into a bar - I only know because they told everyone within the first three minutes.

Hors ligne

#49 24-09-2015 22:58:33

Magne2
Membre
Lieu : Vitry sur Seine
Inscription : 23-09-2013
Site Web

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Bonsoir

le piolet coincé entre le sac et le dos peut etre dangereux en cas de chute inopiné sur le dos un peu comme les gros cadenas de vélo dans le sac à dos   impact sur la colonne vertébrale potentiel
à pres cela dépend du terrain sur lequel on évolue ,de son activité et de la nature du terrain
court passage sur névés
rando glaciaire plus engagé
alpinisme classique

en tout cas tu bien débrouillé d'une situation qui aurait pu très mal tournée , on apprend de ses erreurs , merci de ce retour


kalo taxidi alias bon voyage en Grec bien sur

Hors ligne

#50 24-09-2015 23:35:23

guichen
Membre
Inscription : 06-05-2013

Re : [Récit + liste] 8 jours autour de l’Aneto au départ de Luchon (J7)

Hello mknod... smile

- c'était prévisible, il m'est arrivé de commettre des erreurs ou de prendre quelques risques parfois stupides. Je pense m'en être rendu compte et je ne manquerai pas de les relater. Si toutefois quelque chose que je n'ai pas relevé vous interpelle, merci de m'en faire part ici ou en MP de manière courtoise et pédagogique. Pas de propos moralisateur SVP. En tout les cas, ce récit N'EST PAS une incitation et encore moins une éloge de quelque comportement que ce soit. Je n'encourage ni n'incite personne à s'en inspirer en tout ou partie, ni même à sortir dehors d'ailleurs ! Je me contenterai uniquement de raconter mon expérience telle que je l'ai vécue avec mon ressenti actuel et/ou celui du moment, et surtout l’œil du débutant en haute-montagne que je suis.

Moi aussi, j'en ai fais... hmm
J'ai appris aussi!!!

Détail important lors de la progression sur la courbe de niveau : je suis gaucher et le névé descendait côté gauche. Inenvisageable de tenir le piolet par la main droite, et inenvisageable de me passer du bâton de gauche. sad

Pourquoi? Histoire de gaucher, manque de tenue par ta main gauche, manque de confiance envers cette dernière?

Faudra bien un jour t'y coller  wink !!!

1000 gracias pour ce relato... smile

Hors ligne

Pied de page des forums