Aller au contenu

Annonce

#26 05-02-2023 19:16:26

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

@JPCYCLO : j'ai déjà monté des cols équipé comme ça, avec du poids sous les prolongateurs, et ça ne m'a pas gêné. Peut-être parce que je ne me mets quasiment jamais en danseuse. Je préfère rester assis et mouliner. Le chargement donne forcément un peu d'inertie à la direction, mais ça reste très stable, même sans les mains.

En ligne

#27 13-03-2023 16:11:00

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Salut,

J'avance pas mal dans le tracé de l'itinéraire et la planification des étapes. Brouter.de m'aide beaucoup, surtout depuis que j'ai appris qu'on peut afficher des points d'intérêt, tels que les camping, restaurants, commerces, toilettes et surtout l'eau potable.
Tel que sont planifiées les étapes pour le moment, j'aurai 13 étapes qui auront une distance comprise entre 40 et 80km, et un dénivelé positif compris entre 650 et 2200m. ça me semble raisonnable. J'en ai discuté avec quelqu'un qui l'a fait en 8 jours avec des étapes d'environ 90km, et qui trouvait ça raisonnable également, mais avec un vélo de route léger et peu de matériel car il n'emportait pas de matos de bivouac.

J'ai une question sur l'itinéraire : Entre St Lary Soulan et le Col du Tourmalet, j'ai prévu de passer par Guchen, Hourquette d'Ancizan, Payolle, puis bifurquer à gauche au niveau du point 1081m (sur top25) pour rejoindre Artigues (1203m) par des pistes et éviter de descendre à Ste Marie de Campans. Ce raccourcis m'évite presque 100m de D+ et 5km de distance. Le départ de la piste côté Payolle m'a l'air praticable avec mes pneus de 35mm, mais la voiture Google ne s'y est pas aventurée. Savez vous comment est le reste de la piste ?
83QnfS5VL.Capture-dcran-2023-03-13-14481.s.jpeg
Lien Brouter.de

On m'a conseillé ici et ailleurs d'éviter de dormir aux cols afin de ne pas commencer la journée au petit matin et à froid par une descente glaciale. Pourtant, sur 12 nuits, j'ai prévu d'en passer 7 sur des cols. Je dois être un peu borné. J'ai aussi l'impression que quand on veut éviter de dormir dans un camping, le bivouac est plus compliqué en fond de vallée qu'en altitude. Je ne compte pas suivre strictement mes étapes. Elles me serviront surtout de repère. Rien ne m'interdira de continuer à rouler si j'ai bouclé l'étape trop rapidement et si j'ai encore les jambes, ou de ne pas monter la tente au col s'il y a de l'orage.

Côté ravitaillement, je n'aurai que deux journées sans pouvoir faire des courses. mais je passerai chaque jour devant des restaurants. Je ne sais pas encore si j'emporterai un réchaud. Je pense pouvoir me passer du thé du matin, mais je ne suis pas habitué à manger froid le soir. Je testerai le concept sur des sorties de 2-3 jours d'ici là.

En ligne

#28 13-03-2023 18:09:04

chocoboursin
Membre
Inscription : 19-05-2021

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

-> Tes étapes sont raisonnables, ca te laisse de la marge pour improviser et dévier de tes plans.

-> En 35mm tu passes partout, en descendant à 4bars environ si c'est un long tronçon chaotique.

-> Tu verras bien pour les cols et jugeras par toi meme. Niveau sécu, mieux vaut dormir en haut que commencer une descente tardive avec de la fatigue. Et chercher un abri.

-> Tu vas peut-etre regretter le réchaud si c'est une baladde solitaire et montagnarde, loin des bistrots. Surtout que t'auras le temps et des belles vues a priori. Comme la bière, c'est bons grammes smile.

Hors ligne

#29 14-03-2023 01:35:00

le spectateur
Membre
Inscription : 13-03-2020

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Eloi a écrit :

#677948puis bifurquer à gauche au niveau du point 1081m (sur top25) pour rejoindre Artigues (1203m) par des pistes et éviter de descendre à Ste Marie de Campans. Ce raccourcis m'évite presque 100m de D+ et 5km de distance. Le départ de la piste côté Payolle m'a l'air praticable avec mes pneus de 35mm, mais la voiture Google ne s'y est pas aventurée. Savez vous comment est le reste de la piste ?

Il me semble que c'est du bitume, je n'habite pas très loin j'y repasserai prochainement avec mes 40mm pour te donner mon ressenti  smile

Hors ligne

#30 14-03-2023 12:59:07

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Merci chocoboursin pour les encouragements. Je note l'argument sécu pour justifier mes bivouacs aux cols  pouce
Côté réchaud, je passerai devant pas mal de cafés et restaurants, donc je pourrai manger ou boire chaud si je suis en manque.

@ le spectateur : Je te remercie pour la proposition de reconnaissance, mais effectivement, en vue aérienne, ça a l'air goudronné d'un bout à l'autre. Je n'avais pas pensé à regarder avant.

En ligne

#31 14-03-2023 16:11:08

Cat 09
Membre
Inscription : 04-03-2020

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Salut Eloi,

Moi aussi je préfère dormir vers un col plutôt qu'en fond de vallée, ne serait-ce que parce qu'en général on a la vue et le soleil plus tard (et plus tôt) qu'en fond de vallée. Il y fait moins humide, aussi. Par contre, à éviter en cas de vent  wink .

Concernant l'antivol : si tu pars au printemps, il y aura moins de monde qu'en été, les villes et villages sont plus tranquilles, l'activité "vol" n'est pas encore à son maximum, je crois, en tout cas dans nos contrées. Ce serait moi, je partirais avec juste un antivol câble (ce que j'ai fait la semaine dernière, mais je n'ai "garé" mon vélo qu'une seule fois, à Ax, et ne l'ai perdu de vue que 15 minutes). Tu parles du Super U de Tarascon, mais franchement, je pense que personne ne s'y balade avec une pince monseigneur ou une disqueuse portative, donc le temps de voir le vélo, de retourner chercher les outils et de revenir, tu seras ressorti du magasin. En fait, moi, j'ai presque plus peur de me faire voler les sacoches. Mais je ne dirais évidemment pas la même chose s'il s'agissait de Région Parisienne.

Hors ligne

#32 16-03-2023 19:44:17

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Je parlais de 7 nuits sur des cols, et je viens d'en ajouter une 8ème : j'avais prévu de dormir à Guchen près de St Lary Soulan, mais les campings dans ce fond de vallée sont hors de prix. Je préfère monter bivouaquer à la Hourquette d'Ancizan ou un peu avant. En plus de me faire faire quelques économies, ça réduira l'étape du Tourmalet et ça me permettra de le franchir plus tôt dans la journée.

@Cat 09 : Concernant l'antivol, il n'y a rien de très rationel. Je pense que je ferai mon choix entre le petit U "léger" ou un tortillon en fonction de mon état d'esprit au moment du départ. Je tiens un magasin de vélo et presque chaque jour mes clients me parlent de vols de vélo, ça fait psychoter. Je suis conscient que le risque n'est pas du tout le même entre le centre d'une grande ville et le fin fond d'une vallée Pyrénéenne.
Je roulerai très probablement début Aout. J'aurais préféré partir plus tôt, et pas  seulement pour éviter les vols, mais je peux difficilement poser 2 semaines à un autre moment.

En ligne

#33 22-03-2023 00:08:27

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Salut,

Je viens de commander une tente Tarptent Notch. Pour le moment dans ma liste, j'ai la MLD Trailstar, une paire de mâts et des sardines pour un total de 847gr. Si je prends la Notch complète, je passe à 1017gr, mais si je ne prends pas la chambre, ça devient intéressant car je descends à 731gr (soit 116gr de moins que ma configuration actuelle) avec une protection supérieure face aux éléments car l'abris est fermé contrairement à la Trailstar. Je pense que la chambre intérieure serait assez inutile, vu que la plupart des nuits, je dormirai en altitude et qu'on sera en plein mois d'Aout.

Maintenant, une question qui touche le vélo et sa transission. Depuis des années, j'ai remplacé l'huile de chaîne par de la cire (Squirt Lube). C'est assez contraignant car :
- il faut en remettre environ tous les 100km
- On ne peut pas rouler juste après l'avoir appliquée, sinon tout se barre. Il faut attendre que ça sèche
- Sous la pluie, la cire se barre.
Au quotidien je sais en apprécier les avantages : chaîne propre, qui ne colle pas les poussières, qui ne crée pas de cambouis. Mais en voyage, je me demande si je ne vais pas repasser à l'huile.

En ligne

#34 22-03-2023 13:19:57

besmedve
Membre
Inscription : 05-05-2021

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Salut,

Je me pose la même question concernant le Squirt en voyage (plutôt 200km que 100km en condition sèche).
Dans les cires, il semble que la EFFETTO MARIPOSA FLOWERPOWER soit une de celle qui tienne le plus longtemps (source: zerofrictioncycling.com)


Il faudrait que je me présente, lecteur pour le moment avec quelques avis sur le vélo

Hors ligne

#35 22-03-2023 13:45:24

Bilbox
Membre
Inscription : 17-04-2013

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

J'ai deux vélos avec les deux systèmes squirt et huile. C'est peut-être moi mais j'ai l'impression qu'en outre il faut mettre plus de squirt (poids). Je partirais sur de l'huile en rando dans les Pyrénées m mais bon je suis assez conservateur, toujours en chambre à air   wink

Hors ligne

#36 22-03-2023 14:38:32

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

La durabilité du traitement au squirt lube doit varier en fonction de la cadence de pédalage et du ressenti du cycliste. Souvent par temps sec,  je n'attends pas les 100km. Parfois il m'arrive de pousser jusqu'à 150, mais je dois supporter une transmission bruyante pendant quelques dizaines de km.
Il faudrait que je teste la cire EFFETTO MARIPOSA FLOWERPOWER pour mon usage quotidien, mais pour cette traversée, je vais probablement repasser à l'huile.

@Bilbox : Je fais le même constat que toi : en plus de devoir en remettre beaucoup plus souvent, une application de squirt consomme plus de liquide qu'une application d'huile.

En ligne

#37 22-03-2023 15:34:11

le spectateur
Membre
Inscription : 13-03-2020

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Pas d'expérience avec le squirt mais avec de l'huile je constate que ça commence à couiner après environ 400km

Hors ligne

#38 23-03-2023 09:44:08

chocoboursin
Membre
Inscription : 19-05-2021

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

J'ai croisé quelques coureurs qui font leur cire avec du teflon, c'est plus efficace et durable a priori, mais se conserve solide. La chaine est immergée dans la cire chaude tout les 500km environ et zou.

J'ai pas le lien du tutorial.

Pour l'itinérance, c'est possible de rajouter un constituant qui maintient la cire liquide et permet d'en rajouter si besoin.

Le squirt me suffit, un bonheur par rapport a l'huile.

Hors ligne

#39 23-03-2023 09:59:42

kenji
Membre
Inscription : 01-04-2015

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

chocoboursin a écrit :

#678584J'ai croisé quelques coureurs qui font leur cire avec du teflon, c'est plus efficace et durable a priori, mais se conserve solide. La chaine est immergée dans la cire chaude tout les 500km environ et zou.

J'ai pas le lien du tutorial.

Pour l'itinérance, c'est possible de rajouter un constituant qui maintient la cire liquide et permet d'en rajouter si besoin.

Le squirt me suffit, un bonheur par rapport a l'huile.

Je teste la lubrification à la cire chaude depuis le début de l'année, je trouve ça pas mal, c'est plus propre que le squirt. Mais ça tient environ 600 km dans mon cas, donc en rando je devrais compléter avec un autre lubrifiant.
Les additifs à base de ptfe, disulphide de tungstene, sont totalement facultatifs, j'utilise de la paraffine alimentaire (éviter la cire à bougie, qui contient une proportion plus ou moins importante d'huile minérale)

Hors ligne

#40 23-03-2023 15:11:02

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Je connais quelqu'un qui cire ses chaînes à chaud et qui est satisfait du résultat. Avec une popote et un P3RS, on doit pouvoir faire ça au bivouac, mais c'est quand même moins pratique et plus lourd. Et puis j'aimerais me passer de réchaud.
Je suis toujours partagé entre cire (en burette) et huile. Mes étapes seront assez courtes à priori pour qu'une application de cire chaque soir suffise. J'ai une mini-fiole de Squirt vide, et je crois avoir lu sur un autre forum qu'on peut la re-remplir facilement. je vais essayer, ça devrait suffire.

Tant qu'on parle de transmission, je réfléchissais dernièrement à changer de pédalier pour avoir de plus petits plateaux, mais ça n'a pas l'air simple. J'ai actuellement un pédalier 30-46 et une cassette 11-36. Je trouve ça pas mal, mais dans des gros pourcentages, j'apprécierais parfois de mouliner un peu plus. Seulement, les pédalier avec de plus petits plateaux sont en grande majorité des pédaliers de VTT, avec une ligne de chaîne qui ne conviendrait pas à mon dérailleur avant. Que je change ou non de pédalier, je compte partir avec une transmission neuve en Shimano. J'ai actuellement une chaîne et une cassette de chez Sunrace (parce que c'est moins cher, et pour tester les produits que je vends). J'ai l'impression que la longévité de la chaîne est un peu moindre, et que c'est légèrement plus bruyant que Shimano. Je partirai aussi avec un grand plateau neuf. Ce n'est pas celui que j'utilisera le plus dans les cols, mais il a la mauvaise idée d'être en alu et d'ici là, il sera probablement en fin de vie. Je remplacerai aussi la câblerie et les plaquettes de frein de manière préventive, pour partir avec du neuf et limiter les risques de rupture.

Il est très probable que je vire les garde-boues pour réduire un peu le poids. Je me déciderai au dernier moment en fonction de la météo. Je garderai par contre la béquille parce que c'est pratique, et les prolongateurs parce que je m'y suis habitué et qu'il me servent de porte-bagage. J'ai cherché en vain un porte-bagage arrière tout léger et fragile en alu, comme on faisait à une certaine époque. ça suffirait amplement pour les quelques petits kg que j'y poserai, mais ça me semble introuvable.

En ligne

#41 23-03-2023 16:42:31

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Eloi a écrit :

#678489Salut,Maintenant, une question qui touche le vélo et sa transission. Depuis des années, j'ai remplacé l'huile de chaîne par de la cire (Squirt Lube). C'est assez contraignant car :
- il faut en remettre environ tous les 100km
- On ne peut pas rouler juste après l'avoir appliquée, sinon tout se barre. Il faut attendre que ça sèche
- Sous la pluie, la cire se barre.
Au quotidien je sais en apprécier les avantages : chaîne propre, qui ne colle pas les poussières, qui ne crée pas de cambouis. Mais en voyage, je me demande si je ne vais pas repasser à l'huile.

Etonnant, je carbure à la Squirt depuis des année,s je suis loin d'en remettre tous les 100 km et pourtant j'ai un usage pur VTT. Il existe une version "pluie" de la Squirt, plus endurante en conditions humides.

Perso je roule juste après l'avoir appliquée et je n'ai pas de souci. Elle est conditionnée en fioles de 15 ml, très pratiques en itinérance.


Bike lives matter.

Hors ligne

#42 23-03-2023 17:02:40

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Je commence à trouver le bruit de la transmission désagréable au bout d'une 60aine de km en général, mais en conditions sèches, il n'y a pas de grincement avant 200km. J'ai seulement l'oreille trop susceptible pour ce type de lubrifiant.

En ligne

#43 23-03-2023 19:31:31

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Salut Eloi,

en prenant le début de ton fil j'ai vu que ton vélo pesait seul 13kg. Ton cadre en acier n'a pas l'air d'être trop lourd. Les 2 derniers vélos que j'ai monté sur des vieux cadres acier pesaient autour de 11kg avec du matériel simple. 2 kilos c'est pas rien, je sais, tu fais des efforts pour optimiser ce que tu emporte. sincèrement, sans casser ta tirelire tu devrais pouvoir améliorer ce poids.
MAis il faudrait pour que l'on t'aide d'avoir la liste des poids des éléments du vélo. Je sais, ça t'oblige à démonter remonter le vélo. Mais ça permet de tout vérifier, nettoyer, graisser avant le départ....et ça c'est hyper important


Les gardes boues sont ils indispensables? Pour que tu te fasse une idée, je t'ai mis une photo de mon vélo de rando après quelques sorties (j'habite une région humide) sur des routes et des chemins parfois bien humides. Sauf gros coup de malchance tu ne devrais pas trop renconter de pluie, et au pire ta sacoche arrière offre déjà une protection des fesses contre les projections de la roue arrière.
846r1uqiz.9355D513-0A95-4CA5-A2C4-CC5781.s.jpeg846r4oOtx.D520B39A-27BD-4219-A51B-704295.s.jpeg

Pour le pédalier, sur le vélo de route que j'ai présenté dernièrement il y a un pédalier route avec montage du plateau en direct mount (3 vis en étoile). Tu peux y monter ce que tu veux.

Pour la trousse de réparation tu as prévu un câble de dérailleur. Tu pars 2 semaines un peu plus de 1000 bornes. Avec tout le respect que je te dois ce n'est ni un long voyage, ni tu ne vas au bout du monde. En plus, sans pince coupante tu sera embêter pour recouper le câble.
Mieux vaut avant de partir, un changement de tout tes câbles avec la révision du vélo, et pour éviter que le câble de dérailleur arrière n'accroche de la végétation, tu peux mettre un petit colson pour le plaquer contre le hauban.
Plus que le multi-outil, suivant ce que tu as comme vis sur ton vélo, n'aurais tu pas plus intérêt de prendre quelques clé alens (2,3,4,5). sur 1000km sur un parcours principlament routier tu as peu de chance de casser ton dérailleur, ta chaine et d'avoir à la dériver.
Par contre un truc qui te manque à minima c'est l'emplâtre pour pouvoir repartir après une crevaison  si ton pneu est découpé (morceau de pneu, ou tissu épais). Je roule à chaque sortie avec un petit emplâtre dans ma poche.

une image de ma trousse de réparation pour une longue rando
pompe, une chambre à air, 2 démontes pneus, rustines colle et gratoir dans zip lock, 2 patins de freins, 1 emplâtre, 1 multi outil + clé plate, une clé pour l'ecrou central du pédalier, un dérive chaine, quelques vis, rondelles et écrous de rechange dans un zip lock, une patte de dérailleur, de la cire pour chaine, 2 colsons, un bout de chambre pour attacher les clès ensembles, un bon bout de chiffon + un sac de rangement non visible (461g avec le sac de rangement). Il y a nettement plus de trucs mais c'est pour plus longtemps.
846yGMRpZ.811E2194-5327-4425-B4B8-91A95B.s.jpeg

La  pompe fait 70g et fait le boulot, C'est celle que j'ai toujours avec moi, la même que quelques uns de mes copains et qui nous suffisent lorsque l'on perce pour bien regonfler les pneus de route étroits ou les plus gros de gravel ou VTT. Ça peut te permettre de gagner un peu de place et de poids

Tu ne prendras sans doute pas grand chose de tout ça, c'est normal, c'est toujour perturbant et ça a besoin de murir. Mais saches que si je n'interviens que depuis peu ici sur le vélo, j'ai une plus longue expérience du vélo que de la marche à pied. smile

Dernière modification par bruno7864 (23-03-2023 20:01:15)

Hors ligne

#44 23-03-2023 19:34:32

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Je vois que tu utilises aussi le multi-outils Wolftooth, je l'ai adopté et le trouve vraiment bien conçu et complet.


Bike lives matter.

Hors ligne

#45 23-03-2023 19:56:43

Oscar
Membre
Inscription : 01-02-2005

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Tib a écrit :

#678616Elle est conditionnée en fioles de 15 ml, très pratiques en itinérance.

Tu peux faire combien d'applications avec 15 ml ?

Hors ligne

#46 23-03-2023 20:43:06

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Oscar a écrit :

#678633
Tu peux faire combien d'applications avec 15 ml ?

15ml? Si ta question était est ce suffisant, je dirai oui pour les raisons suivantes:

Mon tube de 120ml me dure une bonne année, avec 3 fois du vélo par semaine. J'en mets après chaque lavage c'est à dire quasiment tout le temps de l'automne au printemps, et une fois par semaine l'été. Je tartine à foison desous dessus sur la longueur. En rando si l'itinéraire est principalement sur route, le vélo n'a pas automatiquement besoin d'être lavé et on peut être bien plus économe. Au pire s'il ton flacon est vide, l'huile de cuisine fonctionne.
Sur le parcours que prévois Eloi, plutôt routier mettons en plus de quelques jours de pluie, seul le posage dans l'herbe humide du vélo, pour le bivouac ou la rosée du matin pourront dégraisser la chaine.

Dernière modification par bruno7864 (23-03-2023 20:58:29)

Hors ligne

#47 23-03-2023 21:56:45

Tib
Membre
Lieu : Houston ? on a un problème !
Inscription : 02-10-2020

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

A raison d'une application par jour en conditions sèches, minimum 8 jours.


Bike lives matter.

Hors ligne

#48 23-03-2023 22:08:43

Oscar
Membre
Inscription : 01-02-2005

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Merci.

Je pars 7 jours, donc un flacon suffira.

Hors ligne

#49 23-03-2023 22:20:18

vogesus
Membre
Inscription : 06-01-2011

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

Les flacons de biseptine 40 mL sont très pratique pour la cire liquide.
Se remplissent et dosent facilement le produit, se récupèrent si vous connaissez de personnes travaillant dans le médical ou paramédical  wink

Hors ligne

#50 24-03-2023 09:11:27

Eloi
Bigfoot
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-04-2010

Re : Route des cols Pyrénéens à vélo

@bruno7864 : merci pour tes conseils.

Concernant le poids de mon vélo, j'ai corrigé les 13kg en 16kg. Je n'envisage pas de désosser mon vélo, donc on ne connaitra pas le poids des pièces qui le composent. Tu dis que c'est hyper important de tout nettoyer et graisser avant le départ, je ne pense pas. Je ne ferai que 860km, principalement sur route. C'est à peu près ce que je fais en 2 mois de vélotaf, et je ne démonte pas mon vélo tous les 2 mois.

Non, les garde-boues ne sont pas indispensables. Mais si la météo prévoit des orages un jour sur deux, je serai peut-être tenté de les garder.

Concernant le montage direct mount du plateau, si ça permet de monter 2 plateaux, ça m'intéresse.

Pour la partie réparation, les pneus que j'ai montés ne sont pas du genre à s'éventrer. j'ai plus de probabilité de devoir re-souder mon cadre que de réparer un pneu déchiré, et je ne compte pas emporter de poste à souder En revanche, mes cocottes ont tendance à user prématurément les câbles de dérailleurs (ou du moins avaient tendance avant que je ne change les gaines, mais je préfère être prudent sur ce point). Une pince coupante, je suis presque sûr de pouvoir en trouver une au prochain village. Le câble, c'est moins sûr. Je ne partirais pas sans un dérive-chaîne et quelques maillons rapides. Concernant le multitool, il est peu être un peu plus lourd que quelques clés allen, une clé à rayon et un dérive-chaîne, mais je trouve assez pratique que tout sois rassemblé dans le même objet.

Ma pompe, c'est une vaste blague. En plus d'être lourde, elle ne marche pas bien. Je pense la remplacer par une mini-pompe.

En ligne

Pied de page des forums