#26 04-09-2008 11:59:46

mad
Jaguar anar
Lieu : Essonne et reste du monde
Inscription : 06-07-2007
Messages : 3 117

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Vraiment superbe, Olivier !
Je crois vraiment que Vé et moi allons mettre l'Islande au programme des prochaines années (mais avant, il y a la Tasmanie et le Spitzberg smile )

Dernière modification par mad (04-09-2008 12:00:04)


Un bon hamac vaut mieux qu'un long discours !

Hors ligne

#27 04-09-2008 13:24:34

ChP
Membre
Inscription : 13-09-2006
Messages : 2 088
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Peyo a écrit :

... Les arceaux sont des Easton Mountain Products 7075-T9  d'un diamètre de 0.340 pouce (environ 86mm). Les inserts pour tenir l'élastique interne (lui même d'un diamètre de 2.3 mm) sont en composite (polypropylène).

http://www.eastonpoles.com/mountain/ten … 075_t9.htm

Amicalement

Merci Pierre pour ces infos. J'ai posé cette question car je suis surpris par le rayon de courbure obtenu. J'ai de tels arceaux, pas de la marque Mountain Products, mais je suis très loin d'arriver à les cintrer à ce point. Ou alors, ce sont des arceaux précintrés ?

Cordialement.

Pierre


Alzheimer mais ne se rend pas wink !

Hors ligne

#28 04-09-2008 13:49:37

QuUnOeil
KetaMUL en manque d'air frais
Lieu : Grenoble
Inscription : 20-05-2008
Messages : 2 499
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Une fameuse aventure et de bien belles images smile

Hors ligne

#29 04-09-2008 13:51:19

hysope
Membre
Inscription : 16-05-2008
Messages : 286
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

oli_v_ier a écrit :

...à se sentir vivre et être heureux au point que plusieurs fois des larmes en viennent à couler...

C'est beau et ça m'interpelle: je n'ai jamais pleuré pour de telles raisons et j'en suis à me demander si c'est seulement parce-que nos sensibilités s'expriment de façons différentes ou si c'est parce-que, ce que ce tu as vécu et ressenti, va au delà de ce que je peux imaginer?
Quoiqu'il en soit, je me répète mais c'est BEAU!

Dernière modification par hysope (04-09-2008 14:52:57)


"la peur de la souffrance est pire que la souffrance elle-même" Coelho, l'alchimiste

Hors ligne

#30 04-09-2008 14:19:33

Peyo
PRO
Inscription : 06-03-2005
Messages : 3 857
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

ChP a écrit :

Ou alors, ce sont des arceaux précintrés ?

Non ils ne sont pas précintrés, juste de bonne qualité wink

Hors ligne

#31 04-09-2008 14:50:51

vboys74
Groenland 2017!
Lieu : Chambery!
Inscription : 30-09-2007
Messages : 118
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Vraiment extraordinaire! Voila ce que je recherche et que j'ai déjà vécu plusieurs fois...le bonheur absolu, la liberté absolu, pas de contraintes...
Ton récit fait bien ressortir toutes tes émotions et donne envie.
Voila pourquoi je te dis merci de nous faire partager cette aventure. J'avais deja lu avec plaisir ton aventure precedente en Islande... ce qui m'avait donne envi d'y aller.
J'y serais donc pour l'été 2009 (ce que je devais faire cet été!) mais pour la traversée intégrale Nord-Sud en autonomie et en solo normalement.

Je suivrais avec attention tes interventions sur ce post afin d'utiliser ton expérience (terrain, allure, kilométrage, matériel, alimentation...) afin de me préparer au mieux.

Bravo.
Seb


"En somme la beauté est partout.Ce n'est pas elle qui manque à nos yeux,ce sont nos yeux qui manquent à l'apercevoir!"

Hors ligne

#32 05-09-2008 01:44:21

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 10 061
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

ChP a écrit :

Merci Pierre pour ces infos. J'ai posé cette question car je suis surpris par le rayon de courbure obtenu. J'ai de tels arceaux, pas de la marque Mountain Products, mais je suis très loin d'arriver à les cintrer à ce point. Ou alors, ce sont des arceaux précintrés ?

Au premier cintrage, on était ensemble Pierre et moi, un moment j'ai hésité, pensant que ça allait casser, Pierre a pris les choses en main smile et insisté, l'arceau s'est cintré à la courbure désirée sans casser. Au décintrage, on a vu que les tubes avaient pris une légère courbure, mais j'avais des arceaux dans le même matériau avec ma tente monoparoi Vaude qui s'étaient eux aussi courbés après le premier cintrage, donc ça ne m'a pas inquiété.
Depuis j'ai cintré l'arceau davantage, sans qu'il y ait de trace de début de flambage, pour moi il n'y a aucun problème.
Sinon, je n'utilise pas d'élastique à l'intérieur, ça alourdit et sert à rien dans mon cas smile .

hysope a écrit :
oli_v_ier a écrit :

...à se sentir vivre et être heureux au point que plusieurs fois des larmes en viennent à couler...

C'est beau et ça m'interpelle: je n'ai jamais pleuré pour de telles raisons et j'en suis à me demander si c'est seulement parce-que nos sensibilités s'expriment de façons différentes ou si c'est parce-que, ce que ce tu as vécu et ressenti, va au delà de ce que je peux imaginer?

Si tu as déjà pleuré en voyant, écoutant ou percevant d'une manière ou d'une autre la beauté absolue de quelque chose, ça y ressemble.
En rando je ne l'ai eue que 5 fois dans ma vie (dont 3 cette fois-ci en Islande), c'est un bonheur très très intense. Chaque fois seul, chaque fois c'était comme si un voile disparaissait, comme si l'esprit se libérait et que je percevais soudainement avec une netteté parfaite à la fois ce qui m'entoure et ce que je vis, me permettant d'accéder à leur beauté. Cette prise de conscience amène une émotion très très intense, ça commence par un frisson, puis les yeux deviennent humide, la vue se brouille, on cligne de l'oeil et une larme coule. Difficile de partager et encore moins d'expliquer ce qu'on vit dans ces moments là...

Wax a écrit :

Merci pour le plan hyper-précis ! big_smile Si j'ai le temps, j'essayerai d'en fabriquer un.

C'est un proto, il y a encore 2-3 trucs à améliorer, mais si tu fais le même, c'est cool on pourra bosser en parallèle smile .

vboys74 a écrit :

le bonheur absolu, la liberté absolu, pas de contraintes...

Ouaip, tu résumes bien smile . Pas de contraintes autre que celles absolument vitales.

vboys74 a écrit :

J'y serais donc pour l'été 2009 (ce que je devais faire cet été!) mais pour la traversée intégrale Nord-Sud en autonomie et en solo normalement.

Ouai, j'avais vu ton projet, très sympa (évites au maxi les grosses pistes ! smile ) et le fait que tu avais dû annuler: pas cool. Un ultralighter américain a fait un itinéraire similaire, je crois, il pourra te donner des infos, il avait notamment évité l'horrible F26 en longeant l'ouest du Vatnajokull, c'est osé, mais c'est passé. Dommage qu'ils n'aient pas pu traverser la Tungnaa à Jokulheimar, ça aurait été plus sympa que de prendre la F229 puis F228 puis la route jusqu'à Landmannalaugar. Mais c'est du costaud la Tungnaa, à éviter absolument selon Dieter... J'ai retrouvé son site.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#33 05-09-2008 06:41:39

sebastien74
Membre
Inscription : 04-09-2008
Messages : 63

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Bonjour Olivier,

En lisant votre recit et en visionnant vos photos, j'ai eu un grand moment d'évasion , je vous tir mon chapeau.


Les gens ont peur de l'inconnu.
Plus on explore et découvre,
moins on a peur.
JF Clervoy

Hors ligne

#34 05-09-2008 09:31:22

Frederic
Membre
Inscription : 29-05-2007
Messages : 2 068

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

pour rentrer dans les détails,

pour la nourriture tu avais combien de repas chauds par jour, le lyo + le petit dej ?
tu as pris quelle option pour chauffer ce nombre de repas ? avec ou sans ravitaillement en alcool ou autre combustible ?

Hors ligne

#35 05-09-2008 10:00:23

Herdubreid
Membre
Inscription : 15-06-2008
Messages : 1 199

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

oli_v_ier a écrit :
vboys74 a écrit :

J'y serais donc pour l'été 2009 (ce que je devais faire cet été!) mais pour la traversée intégrale Nord-Sud en autonomie et en solo normalement.

Ouai, j'avais vu ton projet, très sympa (évites au maxi les grosses pistes ! smile ) et le fait que tu avais dû annuler: pas cool. Un ultralighter américain a fait un itinéraire similaire, je crois, il pourra te donner des infos, il avait notamment évité l'horrible F26 en longeant l'ouest du Vatnajokull, c'est osé, mais c'est passé. Dommage qu'ils n'aient pas pu traverser la Tungnaa à Jokulheimar, ça aurait été plus sympa que de prendre la F229 puis F228 puis la route jusqu'à Landmannalaugar. Mais c'est du costaud la Tungnaa, à éviter absolument selon Dieter... J'ai retrouvé son site.

Bonjour,

Merveilleux voyage Olivier, j'en rêve ...
Ca me ramène 18 ans en arrière (mon dieu ... ), j'ai effectué la traversée Nord-Sud avec mon frère (mode mulet ...). Quelques aléas (pour faire vite :fatigue, manque de bouffe, manque de temps) nous ont empêché de la faire intégralement à pied et nous avons "évité" ces horribles pistes en faisant le trajet Nyadalur-Landmannalaugar en stop ! (en fait un seul véhicule, qui se trouvait là au bon moment par un hasard extraordinaire).

Je n'ai donc pas rencontré la Tungnaa. La seule rivière qui nous a semblé très costaud est justement celle juste au Nord du refuge de Nyadalur, qui longe auparavant le sud du Tungnafellsjokull. Le gué du refuge était extrémement impressionant, nous y avons même vu un 4x4 s'y planter, l'eau au dessus du toit, le type sortant en vitesse par la vitre ... Bref impossible à passer à pied, faut passer en stop si le coeur vous en dit ...  Par chance nous étions passé par dessus en amont, sur un énorme névé, en faisant le tour du Tungnafellsjokull par l'est, sans nous douter que c'était une des clefs de notre voyage.... Ah jeunesse.

Hors ligne

#36 05-09-2008 14:45:26

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 10 061
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Frederic a écrit :

pour rentrer dans les détails,

pour la nourriture tu avais combien de repas chauds par jour, le lyo + le petit dej ?
tu as pris quelle option pour chauffer ce nombre de repas ? avec ou sans ravitaillement en alcool ou autre combustible ?

En gros:
Matin: gateau breton + balistos (céréales et chocolat) + barre nesquik (chocolat et lait)
Journée: balistos + cacahuètes + saucisson + chocolat aux noisettes + mars delight (gaufretttes chocolat entourées de crème caramel)
Soir: cacahuètes + soupe beurrée + plat lyo beurré + biscuits blé complet ... beurrés big_smile
Je prenais aussi un complément vitamines un matin sur deux.
Chaque élément est à plus de 500kcal / 100g, sauf les soupes et les plats lyo, mais avec le beurre ajouté on s'en rapproche.

Donc en cuisine, que du classique, pas d'expérimental: popotte (titane), pocket rocket + pare-vent, cartouche gaz moyenne (qui aurait duré plus de 20 jours). Je chauffais environ 500mL tous les soirs.

Voici en détail ce que j'avais prévu pour 14 jours, mais que je n'ai pas tout à fait respecté puisque que ça a duré 17 jours (dont 15 de marche effective), pour répartir les apports caloriques de façon à les augmenter au fûr et à mesure, j'ai découpé les 14 jours en 4 périodes:
(cliquer pour agrandir)
bouffe_mini.jpg

C'est une feuille de calcul: je rentre les données en bleu, toutes les données en noir sont automatiquement calculées, pratique smile .
J'ai fait un fichier vierge au cas où certains seraient intéressés:
Nourriture_base.ods (fichier OpenOffice)
Nourriture_base.xls (fichier Excel)

Herdubreid a écrit :

La seule rivière qui nous a semblé très costaud est justement celle juste au Nord du refuge de Nyadalur

Celle là est trèèèès particulière si je fais la synthèse de ce que j'en sais: son flux varie énormément. Quand je l'ai passée avec Nico, c'était en 4x4 Land Rover, l'eau léchait le bas des fenêtres smile , cet été, niveau genoux. D'autres fois, personne passe, c'est un monstre.
La rivière vient du Tungnafelljokull, c'est un petit glacier, ce qui fait que ses rivières sont plus sensibles aux variations climatiques (soleil, nébulosité, pluie, vent - force et direction). Je ferai un petit résumé de ce que je sais au sujet des rivières glacières et de leurs caractéristiques.

J'en profite pour dire que je suis désolé si toutes ces infos mises pèle mèle font un peu brouillon, j'ai tellement de choses à dire, à partager... smile  et à la reprise du boulot je manque un peu de temps. Je mettrai tout ça au propre dans une partie de mon site entièrement consacrée à ce voyage.

N'hésitez pas à continuer à poser des questions smile .

Edit: concernant mon alimentation ci-dessus, n'ayant que peu de connaissances en diététique des sports d'endurance en milieu frais, si un lecteur bien informé voulait bien me donner son avis, ce serait avec grand plaisir. smile J'ai fait au feeling pour le goût et de façon à avoir un maximum de calories. Je n'ai eu aucun problème gastrique type diarrhée ou digestion ou autre.

Dernière modification par oli_v_ier (05-09-2008 21:23:31)


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#37 05-09-2008 17:48:28

xiatuli
Mexicain des montagnes
Lieu : Bordeaux
Inscription : 14-06-2005
Messages : 433
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

oli_v_ier a écrit :

J'en profite pour dire que je suis désolé si toutes ces infos mises pèle mèle font un peu brouillon, j'ai tellement de choses à dire, à partager... smile  et à la reprise du boulot je manque un peu de temps. Je mettrai tout ça au propre dans une partie de mon site entièrement consacrée à ce voyage.

non, c'est très bien et ça cadre tout à fait avec le récit de ton voyage

une petite question sur ton duvet, c'est la série Ultralight de Western Mountaineering, il parait que leur tissus ultralight n'est pas super étanche au duvet et qu'il est pas super résistant (mais ça on peut y remédier) tu en penses quoi ?

antoine

Hors ligne

#38 05-09-2008 21:14:18

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 10 061
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

xiatuli a écrit :

une petite question sur ton duvet, c'est la série Ultralight de Western Mountaineering, il parait que leur tissus ultralight n'est pas super étanche au duvet et qu'il est pas super résistant (mais ça on peut y remédier) tu en penses quoi ?

Quand on parle de résistance, les choses sont très relatives, ce que je peux dire c'est qu'en 21 jours d'utilisation, je n'ai pas vu une seule plume sortir (contrairement à la doudoune Neutrino de Rab) et que le tissu n'a pas un seul accroc.
Rétrospectivement, je ne dirai pas que ce sac est l'idéal pour l'Islande en été quand on est bien équipé en vêtements chauds comme je l'étais (T-shirt manche longue chaleur moyenne + doudoune sans manche Neutrino + doudoune Guronz Protect): un quilt ou un sac moins chaud devraient suffire. Mais comme je voulais m'équiper d'un sac duvet pour la montagne, plus chaud que mon vieux petit REI, j'ai fait le choix de ce duvet que j'ai trouvé en promo à 30% dans un magasin aux US avec l'euro à 1.50$ .


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

#39 06-09-2008 04:42:50

waluyo
rêve de grands voyages
Lieu : Rauma, Finlande
Inscription : 16-10-2006
Messages : 1 479
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Wahou!!!

superbe récit, encore une fois!!!  J'adore!!
C'est vraiment le genre d'aventure qui me fait rêver!!
Bravo Olivier.


J'ai pas mal de questions à te poser sur ton équipement, à chaud, puisque je viens d'expérimenter tout récemment des conditions météo qui ont du se rapprocher de ce qu'on peut trouver en Islande... (du wet, wet, wet!)

Voilà, clairement, pour ma dernière rando, j'y suis allé TROP light.
Je compte donc revoir un peu mon équipement du bas. (d'où les questions qui suivent)

Désolé, c'est pas très rigolo, car purement axé "matos", mais bon... j'ai un peu galéré lors de ma dernière rando, alors j'essaye de revoir un peu ce qui n'allait pas smile

Tu parles de trails gore-tex.... c'est ce que j'avais moi aussi (Berghaus pro rush mid).
Pour ma part, mes chaussures ne sont pas du tout étanches!!! Me suis-je fais rouler??!  (il s'agit de ma première paire de trails... donc je n'ai pas d'élément de comparaison... mais pour être franc, je les déconseille très fortement)
elles sont étanches à la "pluine" (petite pluie fine) smile  mais dès qu'il pleut franchement, ou que je marche dans la neige ou mais dans les herbes trempées, c'est fichu... ca prend la flotte. Ensuite, et bien impossible de faire sécher cela sur le terrain!!
Elles mettent franchement du temps à sécher, peut être même plus longtemps que mes grosses en cuir (bon, je n'ai jamais été aussi trempé avec les grosses)...
Comment as tu fais pour sécher tes chaussures après les passages de rivières?! (Car même si je n'ai pas eu à le faire, après avoir passé quelques heures sous la pluie et dans les flaques, c'était tout comme) Ta chaleur corporelle suffisait-elle ou avais tu une astuce?!
Car pour ma part, la chaleur corporelle ne suffisait pas à les faire sécher...

Dans un post d'eraz sur sa liste pour l'islande, il parlait lui même du même genre de probleme auquel j'ai été confronté... (crevasses douloureuses, etc...) Lui avait des chaussures sans membrane, et pensait justement passer aux trails goretex. Moi qui ait des trails goretex, je pensais justement passer aux trails sans membrane, histoire de voir si ca sèche plus vite...  avec peut être des chaussettes goretex.
Mais finalement, peut être que la solution (pour ma part) réside dans le retour aux grosses (:()....  (je parles du cas spécifique des randos franchement "humides", et là, en ce moment en Irlande, on est gaté!!!)

J'ai fais le choix(au dernier moment) pour ma rando sur la wicklow way de ne pas prendre de guêtres. Je regrette de ne pas les avoir pris... Quelles guêtres avais-tu?

Concernant le pantalon, je n'ai toujours pas de pantalon imper digne de ce nom. Lequel avais-tu?
Je pense m'en acheter un, car les pantalons léger qui sèchent rapidement, ca va un temps, quand on sait qu'on va pouvoir faire sécher rapidement dès l'accalmie.... mais quand on randonne sous une pluie continue toute la journée... GALERE.

Bon, sinon, juste une question plus générale (qui s'adresse à tout le monde) qui me tourmente depuis bien longtemps.. (notamment en jetant un oeil à la liste d'Aleuh, etc...) comment faites vous quand vous partez en rando, mais qui comprend une part de voyage (comprenez visite de ville, transport en commun,etc...), sur une durée de plusieurs semaines, en ne prenant qu'un seul pantalon....   Avais tu bien un seul pantalon?!  car mon pantalon est completement "cradingue" après la rando, et j'aime pas du tout avoir ce même pantalon de retour à la civilisation...

Pour finir, ta liste bouffe m'épate. J'ai pesé la mienne pour 4 jours = presque 3900g. Il m'en reste à peine, que je considère comme le strict minimum... A peine plus du double en poids  pour une durée 4 fois supérieur!!!!

Pourtant, niveau effort, ca n'avait pas l'air d'être dans le light... marcher jusqu'à 15h par jour.... c'est plutôt pas mal!! et même avec une liste Mul, je trouve une telle performance assez éprouvante...
Oui, à force de lire des récit de MULs, on est vite tenté de croire que marcher entre 12 et 15h par jour se fait les doigts dans le nez avec un sac MUL.... mouais, faudrait tout de même pas pousser! wink  La Mul donne des ailes, certes, mais quand même!!

Donc voilou... relativiser!
Car après, ca donne des idées fausses aux novices wink


Xavier

Hors ligne

#40 06-09-2008 09:29:09

pierre
MUL en rando et adepte de la simplicité volontaire
Lieu : Sud Est + planète bleu
Inscription : 26-07-2005
Messages : 819

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

oli_v_ier a écrit :

J'arrive au plus important: j'ai pris un pied incroyable, loin au delà de toutes mes espérances... smile

C'est ben vrai, c'est ça le plus important !!!

Chapeau MONSIEUR.

Ton abri nouvelle version semble vraiment bien.
Au niveau de l'arceau, est-ce que les gouttes de condensation glissent sur la toile sans tomber ? je demande ça car en partie supérieure la pente est moins importante qu'avec un faitage plus marqué. 

Pour ce  périple n'as tu pas été tenté d'utiliser un tissu plus épais que d'habitude histoire de résister encore mieux au vents potentiellement violents de ces paysages assez dégagés ?

Hors ligne

#41 06-09-2008 09:50:56

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 524
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Bravo pour cette aventure qui donne encore une fois très envie d'aller arpenter ces déserts de lave!
Je suis impressionné par la liste de nourriture: pas à recommander à un weight-watcher frugivore!
Une question: As-tu emporté beaucoup de nourriture depuis la France, jusqu'à quelle quantité est-ce autorisé?

Dernière modification par denq (06-09-2008 09:59:41)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#42 06-09-2008 10:29:33

aleuh
Flâneur MUL
Lieu : Montpellier
Inscription : 27-05-2005
Messages : 883

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

waluyo a écrit :

Bon, sinon, juste une question plus générale (qui s'adresse à tout le monde) qui me tourmente depuis bien longtemps.. (notamment en jetant un oeil à la liste d'Aleuh, etc...) comment faites vous quand vous partez en rando, mais qui comprend une part de voyage (comprenez visite de ville, transport en commun,etc...), sur une durée de plusieurs semaines, en ne prenant qu'un seul pantalon....   Avais tu bien un seul pantalon?!  car mon pantalon est completement "cradingue" après la rando, et j'aime pas du tout avoir ce même pantalon de retour à la civilisation...

Salut Waluyo wink,
oli_v_ier, je me permets de répondre sur ton fil, mais on peut créer un post dédié.
Je n'emporte pour ma part qu'un pantalon à jambes détachables en synthétique si je vais dans des contrées très humides. Il est de couleur marron.
Ma technique est la même que Peyo dans Carnets d'Aventures n°13 (en kiosque actuellement wink).
Je retrousse le bas de mon pantalon jusqu'aux genoux et j'enfile le poncho qui protège jusqu'aux tibias. Ainsi, seule la peau du bas des jambes est mouillée, le pantalon ne le sera pas ou très peu.
J'ai testé ça il y a un mois en Écosse sous une journée de pluie, ça fonctionnait tip-top smile.

Et si le bas du pantalon devait être sali, comme il est de couleur marron et en synthétique, cela s'enlève très bien avec un peu d'eau (les jambes sont détachables ce qui permet de garder un short sur soi pendant qu'on nettoie la partie basse).
Pour la ville, et pour faire bonne figure après une journée de marche où j'avais dégueulassé le bas de mon pantalon, je l'ai simplement retroussé jusqu'à faire "disparaître" ces vilaines tâches sous les replis.
Ainsi, il ressemblait à un pantacourt mais semblait tout propre.

J'ai des trails sans membranes donc j'assume d'avoir les pieds complètement trempés et crades (le coup classique : en Écosse, après en avoir eu marre d'éviter les centaines de flaques sur le chemin j'ai fini par volontairement mettre les pieds entiers dedans. Comme ça plus besoin de se prendre la tête big_smile).
Comme toi mes chaussures ne sont pas sèches le lendemain et je ne sais pas trop comment faire ; mais une fois qu'on a enfilé les chaussures trempées le matin on s'y fait...
Certains parlent de mettre du papier journal la nuit à l'intérieur (pas essayé).
David Manise, lui, enfile une paire de chaussettes en coton, serre bien les lacets pour comprimer le pied.
Il marche quelques instants ; la chaussette de par sa matière absorbe un maximum d'eau.
Ensuite, il suffit de changer de paire de chaussettes, la chaussure devrait sécher plus vite par la suite.
À tester !

Hors ligne

#43 06-09-2008 12:02:06

waluyo
rêve de grands voyages
Lieu : Rauma, Finlande
Inscription : 16-10-2006
Messages : 1 479
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

OK, mais je parlais d'une autre sorte de "crasse"....
pas de problème pour ce que tu exposes, c'est ce que je fais également....

mais mon problème ne se pose pas au niveau du bas, mais plus haut, au niveau des fesses, car après déjà 4 jours de randos intensives, la transpiration fait que ca sent pas très très bon...  smile  un peu galère dès qu'on retrouve la civilisation.

Cet été au Monténégro, ca ne m'a pas posé de problème puisqu'il faisait si chaud que je randonnais en short (je réservais le short -de running- pour la rando), et je gardais mon unique pantalon (léger) pour la civilisation. Comme ca, je ne transpirais pas dans le pantalon et pouvait le garder "sain".

Par contre, là, ca se corse, puisque l'on ne va plus vraiment randonner en short maintenant...
et dorénavant, j'aimerais bien éviter de prendre un pantalon de rechange dans le sac (si léger soit-il).

Pour le moment, c'est ce que je fais, dès qu'il s'agit de périple de plus de semaines. J'ai quelques expériences où ca m'aurait franchement bien e**erdé de ne pas avoir ce pantalon de rechange.


Xavier

Hors ligne

#44 06-09-2008 12:02:30

Flo
tombée dans la MUL quand elle était petite
Lieu : Toulouse
Inscription : 23-07-2005
Messages : 1 261

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Félicitation Oli_v_ier ça fait vraiment rêver smile, c'est une destination qui est dans l'air du temps wink,

Pour amener un peu d'eau votre moulin wink,

pour activer le séchage des pieds lors des passage à gué, long et qui font mal au pieds (avec les pieds bien ramolis aprés plusieurs heures de marches...):
1_quitter ses chaussettes et enlever la semelle interne de la chausure,
2_traverser avec les chaussures, c'est confort smile,
3_de l'autre coté essorer au max les chaussures, remettre semelles et chaussettes,

dans les zones/périodes pas trop humide et froide ou avec du vent avec l'effort ça marche plutôt bien, évidement l'idéal est d'avoir les trails les plus aérés possible !

Pour parer à cet inconvénient, le soir au bivouac lorsqu'il fait froid ou humide, insérer une poche plastique entre la chaussette et la chaussure, pour faire remonter la température !

Dernière modification par Flo (06-09-2008 14:39:07)


Nous vivons dans la représentation que l'on se fait du monde. Boris Cyrulnik
Alors autant qu'elle soit belle... ´·.¸¸.·´¯`·.¸><(((((°> ♥ <°)))))><´·.¸¸.·´¯`·.¸

Hors ligne

#45 06-09-2008 12:06:44

Flo
tombée dans la MUL quand elle était petite
Lieu : Toulouse
Inscription : 23-07-2005
Messages : 1 261

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

waluyo a écrit :

OK, mais je parlais d'une autre sorte de "crasse"....
pas de problème pour ce que tu exposes, c'est ce que je fais également....

mais mon problème ne se pose pas au niveau du bas, mais plus haut, au niveau des fesses, car après déjà 4 jours de randos intensives, la transpiration fait que ca sent pas très très bon...  smile  un peu galère dès qu'on retrouve la civilisation.

Cet été au Monténégro, ca ne m'a pas posé de problème puisqu'il faisait si chaud que je randonnais en short (je réservais le short -de running- pour la rando), et je gardais mon unique pantalon (léger) pour la civilisation. Comme ca, je ne transpirais pas dans le pantalon et pouvait le garder "sain".

Par contre, là, ca se corse, puisque l'on ne va plus vraiment randonner en short maintenant...
et dorénavant, j'aimerais bien éviter de prendre un pantalon de rechange dans le sac (si léger soit-il).

Pour le moment, c'est ce que je fais, dès qu'il s'agit de périple de plus de semaines. J'ai quelques expériences où ca m'aurait franchement bien e**erdé de ne pas avoir ce pantalon de rechange.

Si tu part sur une période de temps importante, l'idéal c'est quand même d'avoir 2 pantalons relativement legers, 1 pour laver l'autre, car même avec une météo pas trop clémentes tu finiras par arriver à le sécher, dans l'abri au pire !


Nous vivons dans la représentation que l'on se fait du monde. Boris Cyrulnik
Alors autant qu'elle soit belle... ´·.¸¸.·´¯`·.¸><(((((°> ♥ <°)))))><´·.¸¸.·´¯`·.¸

Hors ligne

#46 06-09-2008 12:15:15

waluyo
rêve de grands voyages
Lieu : Rauma, Finlande
Inscription : 16-10-2006
Messages : 1 479
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Pour les pieds... OK, c'est pas le froid qui me gêne. En mouvement, on génère toujours assez de chaleur...

Mais après 3 jours de rando, les pieds, constamment trempés, se ramollissent et "crevassent", ce qui devient douloureux... Sur le long terme, je me demande comment gérer ca...


Xavier

Hors ligne

#47 06-09-2008 12:21:24

waluyo
rêve de grands voyages
Lieu : Rauma, Finlande
Inscription : 16-10-2006
Messages : 1 479
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Merci Flo.

Effectivement, le coup des semelles est judicieux. Je pense d'ailleurs m'acheter une seconde paire de semelles que je porterai dans le sac... et que je changerai au moment opportun.
Il me semble avoir lu quelque part que c'est la technique de l'américain Skurka (vu sur son site il me semble, ou dans une vidéo).
edit:  http://www.youtube.com/watch?v=9ClYCmYQvbU  Andrew Skurka en parle à 5'20.

Pour l'histoire du pantalon, tu confirmes un peu mon opinion. 2 pantalons, c'est tout de même bien sympa!!!

Dernière modification par waluyo (06-09-2008 16:14:08)


Xavier

Hors ligne

#48 06-09-2008 14:28:42

Flo
tombée dans la MUL quand elle était petite
Lieu : Toulouse
Inscription : 23-07-2005
Messages : 1 261

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

waluyo a écrit :

Pour l'histoire du pantalon, tu confirmes un peu mon opinion. 2 pantalons, c'est tout de même bien sympa!!!

C'est moins MUL, mais dans les zones/périodes ou tu n'arrives pas à faire sècher tes affaires, il n'y a pas trop d'alternative.


Nous vivons dans la représentation que l'on se fait du monde. Boris Cyrulnik
Alors autant qu'elle soit belle... ´·.¸¸.·´¯`·.¸><(((((°> ♥ <°)))))><´·.¸¸.·´¯`·.¸

Hors ligne

#49 06-09-2008 14:33:47

waluyo
rêve de grands voyages
Lieu : Rauma, Finlande
Inscription : 16-10-2006
Messages : 1 479
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

Oui, exactement....

ou/et même quand on n'a pas le temps ni la possibilité de faire une lessive...  (car s'il est possible de se laver avec une gourde d'eau, il est plus difficile de faire une véritable lessive avec si peu d'eau...., en tout cas pour moi)


Xavier

Hors ligne

#50 07-09-2008 07:32:31

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 10 061
Site Web

Re : [Récit + liste] Traversée Islande est-ouest

waluyo a écrit :

Tu parles de trails gore-tex.... c'est ce que j'avais moi aussi (Berghaus pro rush mid).
Pour ma part, mes chaussures ne sont pas du tout étanches!!! Me suis-je fais rouler??!  (il s'agit de ma première paire de trails... donc je n'ai pas d'élément de comparaison... mais pour être franc, je les déconseille très fortement)

Les miennes sont restées parfaitement étanches jusqu'à ce que je les perce. A peu près au même moment, j'ai eu la mauvaise idée d'oublier mes guêtres à un refuge (jour 12), donc même en réparant les chaussures au silnet, sans elles je n'ai pas réussi à retarder longtemps l'entrée d'eau...

Quand j'ai traversé le glacier, je suis passé dans des zones neigeuses sans problème, l'après-midi le ciel s'est dégagé et le glacier fondait à vue d'oeil et d'oreille smile, j'ai souvent mis le pied dans l'eau, par accident ou parce que je n'avais pas le choix, mes pieds sont restés secs. J'ai marché sous la pluie les premiers jours, pendant quelques heures, dans le Vonarskard aussi (jour 10) pas de problème.
Es-tu certain que ça traversait le chausson ? Une petite fuite du côté de la guêtre ou un effet mèche et le ruissellement le long du pantalon a tôt fait de tremper la chaussette. Un test à faire chaussures neuves serait de les remplir d'eau et de voir s'il y a une fuite.

J'ai trouvé que les miennes séchaient vite. La seule fois où j'ai décidé de traverser toutes les rivières chaussures au pieds, c'est le jour 12, quand je contournais le Hofjokull, je devais faire vite pour passer avant que les rivières grossissent et je savais qu'une fois les rivières traversées, le camp de Hveravellir était à 2-3h de marche. J'ai essoré la chaussure du mieux que je pouvais en pressant les parties absorbant le plus d'eau (essentiellement au niveau du talon) et je les ai remises sans chaussettes. J'ai pas eu de problème de confort, ni de froid: comme elles sont étanches, le pied peut se réchauffer malgré le vent. Arrivé au refuge, elles étaient bien plus sèches qu'au départ (pourtant j'ai eu de la pluie pendant 1h), je les ai mises à un endroit un peu chaud, en 1h je les ai remises sèches.
Maintenant je vais être clair: je n'ai aucune solution pour rester pieds parfaitement secs quand il pleut pendant plusieurs jours. Ce qu'il va forcément se passer, c'est que le chausson ne va quasiment plus respirer parce que le tissu extérieur sera détrempé, recouvert d'une pellicule d'eau, et que la vapeur dégagée par les pieds va humidifier petit à petit l'intérieur. C'est ce qu'il s'est passé avec Nico la dernière fois, nous avions des grosses, de bonne qualité, parfaitement étanches, en 3 jours de pluie, l'intérieur était bien humide. Peut-être ne faisait-il pas assez froid, nous avions chaud dedans. C'est aussi un intérêt que j'ai trouvé aux trails dans ces conditions: plus facile de garder les pieds à température idéale (pas trop au chaud), donc moins de sueur, moins d'échauffement et moins d'ampoules.

waluyo a écrit :

Dans un post d'eraz sur sa liste pour l'islande, il parlait lui même du même genre de probleme auquel j'ai été confronté... (crevasses douloureuses, etc...) Lui avait des chaussures sans membrane, et pensait justement passer aux trails goretex. Moi qui ait des trails goretex, je pensais justement passer aux trails sans membrane, histoire de voir si ca sèche plus vite...  avec peut être des chaussettes goretex.

Pour l'Islande, je conseille définitivement des trails imper-respirantes à ceux qui peuvent en porter (sac léger, chevilles solides, etc). L'inconvéniant majeur qui fait que je les évite dans les Pyrénées en été, c'est qu'elles sont trop chaudes et que leur imperméabilité est rarement indispensable. En Islande, la chaleur n'est pas un problème, j'ai trouvé que mes pieds étaient à température parfaite: ni trop chaud, ni trop froid. Avec les grosses, j'avais eu trop chaud la dernière fois. L'imperméabilité ne sert pas seulement pour la pluie, elles m'ont permis de rester pieds secs un nombre incalculable de fois à la traversée de zones humides: marais, glacier, sables mouvants, petites rivières, etc alors que des non imper auraient pris l'eau ou alors j'aurai dû les retirer. Mais parfois on met le pied dedans sans que ça prévienne.
J'ai lu attentivement le retour d'Eraz, c'est extrême ce qu'il a fait: marche quasi non stop sous la pluie. Sur les 24h, j'ai toujours eu les pieds au moins 10h au chaud et au sec dans des chaussettes laine (je dormais avec). Ce qui permet à la peau de reprendre sa fermeté.
Je ne suis pas un adepte de l'idée de sécher ses affaires la nuit dans son duvet, en tout cas en Islande. Pour moi le duvet est le dernier refuge, j'ai toujours tout fait pour le préserver, y rentrer trempé ne serait fait qu'en dernière extrémité. Les fringues trempées sont posées à côté du duvet après les avoir gardées sur moi le temps d'organiser l'intérieur de mon abri et de faire à bouffer, ensuite je mets des fringues sèches et je rentre dans le duvet, je sais que le lendemain il faudra commencer par quelques minutes désagréables le temps de se réchauffer, mais la nuit sera vraiment regénératrice. smile
Le jeu de vêtements secs pour la nuit que j'avais cette fois-ci était: chaussettes laine, chemise soie (que je n'ai pas eu à utiliser, le T-shirt Millet que j'avais est resté sec et très agréable), pantalon polaire, la doudoune Neutrino (je me servais plutôt de la doudoune Guronz Protect la journée). J'avais aussi une paire de chaussettes imperméables, pour le cas où la neige se serait invitée dans l'aventure au lendemain d'une journée où j'aurai mouillé mes trails: chaussettes trempées au petit matin dans la neige en trail, ça l'aurait pas trop fait. Avec ces chaussettes Sealskinz, l'apport thermique est énorme, le pied reste bien protégé et au chaud, me permettant de marcher dans la neige, même avec une chaussure trempée (en dernière extrémité, je pouvais mettre la paire laine dans la chaussette étanche).

waluyo a écrit :

J'ai fais le choix(au dernier moment) pour ma rando sur la wicklow way de ne pas prendre de guêtres. Je regrette de ne pas les avoir pris... Quelles guêtres avais-tu?

Modèle Decathlon, je ne me souviens plus le nom du modèle (pas retrouvé sur leur site), elles sont restées là bas. Elles étaient pas mal, mais trop lourdes (210g les deux). Celles là pèsent environ 70g : http://www.backcountrygear.com/catalog/ … cfm/ID1520

waluyo a écrit :

Concernant le pantalon, je n'ai toujours pas de pantalon imper digne de ce nom. Lequel avais-tu?
Je pense m'en acheter un, car les pantalons léger qui sèchent rapidement, ca va un temps, quand on sait qu'on va pouvoir faire sécher rapidement dès l'accalmie.... mais quand on randonne sous une pluie continue toute la journée... GALERE.

J'ai adoré la solution que j'ai choisie: pantalon polaire et sur-pantalon imper-respirant hyper-léger, le "Ultra" de Vertical. Tellement fin et léger que je ne le sentais pas, tout en ayant une protection contre la pluie et le vent. Séchage ultra hyper rapide smile . Sans déc je m'attendais à rapide, mais là j'étais épaté. A tel point que pour certaines rivières, je ne prenais même pas la peine de le relever. Après les journées pluies, en 30 min sur moi sous l'abri, il était presque sec. Pour dormir, je mettais le pantalon polaire (230g) trop agréable. Les jours où il faisait frais, je marchais avec les deux, mais pas longtemps en général, les cuisses ça chauffe smile .
Ah, j'oubliais, j'avais quasi en permanence sur moi un short de running super léger, pas cher (de chez Décat): super ! Certains gués l'ont mouillé, mais comme le pantalon il était sec hyper rapidement. Les fois où je me baignais pudiquement (en short), je l'essorais à la sortie, le remettait, il séchait sans problème.

waluyo a écrit :

Bon, sinon, juste une question plus générale (qui s'adresse à tout le monde) qui me tourmente depuis bien longtemps.. (notamment en jetant un oeil à la liste d'Aleuh, etc...) comment faites vous quand vous partez en rando, mais qui comprend une part de voyage (comprenez visite de ville, transport en commun,etc...), sur une durée de plusieurs semaines, en ne prenant qu'un seul pantalon....   Avais tu bien un seul pantalon?!  car mon pantalon est completement "cradingue" après la rando, et j'aime pas du tout avoir ce même pantalon de retour à la civilisation...

A l'arrivée à Rekjavik, il faisait bon: 15°C, j'ai préféré marcher en short, mais j'ai trouvé que les gens me regardaient bizarre. En fait quasiment tous tournaient à tête à mon passage roll , je trouvais ça très étrange, peut-être qu'ils ne voient personne en short, je me disais. Puis j'ai appris que ce jour là il y avait la Gay Parade à Rekjavik, peut-être faisaient-ils en lien ? lol
Au retour, dans le doute big_smile , j'ai préféré garder le pantalon imper, ça ne me gênait pas, il est tellement léger que c'est agréable, je l'avais rincé et séché sur moi peu avant. Le pantalon polaire avait pris un peu la poussière.
Sinon, je ne viens pas pour plaire wink . Selon le pays, si ça dérange trop les gens, je m'adapte bien sûr.

Waluyo a écrit :

Pour finir, ta liste bouffe m'épate. J'ai pesé la mienne pour 4 jours = presque 3900g. Il m'en reste à peine, que je considère comme le strict minimum... A peine plus du double en poids  pour une durée 4 fois supérieur!!!!

A 544kcal/100g en moyenne, ma bouffe est vraiment énergétique. Mais la prochaine fois je ferai mieux, je choisirai un kilo de beurre ! 500g j'ai trouvé que c'était pas assez. big_smile

Waluyo a écrit :

Pourtant, niveau effort, ca n'avait pas l'air d'être dans le light... marcher jusqu'à 15h par jour.... c'est plutôt pas mal!! et même avec une liste Mul, je trouve une telle performance assez éprouvante...
Oui, à force de lire des récit de MULs, on est vite tenté de croire que marcher entre 12 et 15h par jour se fait les doigts dans le nez avec un sac MUL.... mouais, faudrait tout de même pas pousser! wink  La Mul donne des ailes, certes, mais quand même!!
Donc voilou... relativiser!
Car après, ca donne des idées fausses aux novices wink

Oui, tu as raison. Pardon si j'ai donné cette impression. J'ai simplement raconté ce que j'avais vécu et j'avoue que je ne l'explique pas encore tout à fait... Vraiment: aucun entrainement, aucune tendinite, aucune ampoule (sauf une petite pas douloureuse, que je n'ai même pas traitée), un peu mal aux épaules les deux premiers jours, puis plus du tout. Je me suis légèrement mis le genou en extension latérale au 11ème jour en faisant un faux pas, je l'ai senti au réveil pendant 3 jours, puis plus du tout. Une courbature après la journée de folie du jour 4, à l'adducteur gauche que j'ai sentie deux jours en début de journée. Mais vraiment rien vu que j'ai marché en moyenne 11h par jour avec un jour de pause (le 5ème).
Soit j'ai un fond énorme, soit il y a autre chose. Un moment j'ai pensé que c'était le terrain plat: en montagne il m'est rarement arrivé de marcher aussi longtemps, les cuisses capitulent avant. Mais la dernière fois avec Nico c'était le même terrain et j'en ai chié à moooorrrt ! smile D'où ma conclusion: le sac y est pour beaucoup wink .


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

Hors ligne

Pied de page des forums