Aller au contenu

Annonce

Camp de base / Camp itinérant 2022 du 9 au 16 juillet, pensez à réserver vos congés ! ✅

#26 17-01-2009 21:53:35

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 532
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

seb0b0 a écrit :

Pour 3,4kg de propane, il faudrait 7 cartouches, soit 7*100g = 700g de ferraille

Oui mais les cartouches vides tu peux les balancer alors que ton jerricane tu le bringuebale jusqu'à la fin lol

Dernière modification par highpictv (17-01-2009 21:53:53)


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#27 17-01-2009 22:13:38

ChP
Membre
Inscription : 13-09-2006
Messages : 2 101
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Merci seb0b0 pour tous ces calculs.

Effectivement, l'équivalence énergétique entre gaz et essence est en kJ/kg et non pas en kJ/m3.

Un bidon de 5 litres en plastique pèse 150 g.

C'est vrai qu'au final, l'écart n'est pas vraiment significatif.

5 litres est en général ce qu'on prend pour une vingtaine de jour dans le grand froid (1/4 litre par jour et par personne). C'est confortable, on a de quoi faire sécher ses chaussettes en plus wink .


Maintenant, ce qui tourne à l'avantage de l'essence, c'est qu'on en trouve plus facilement dans des zones reculées que des cartouches de gaz (qu'il est par ailleurs problématique à faire transporter).

Cordialement.

Pierre


Alzheimer mais ne se rend pas wink !

Hors ligne

#28 18-01-2009 11:32:30

Okapi
Membre
Lieu : Suisse
Inscription : 26-02-2007
Messages : 573
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

ChP a écrit :

Maintenant, ce qui tourne à l'avantage de l'essence, c'est qu'on en trouve plus facilement dans des zones reculées que des cartouches de gaz (qu'il est par ailleurs problématique à faire transporter).

Cordialement.

Pierre

Bien entendu. Moi je parlais surtout pour des sorties de quelques jours, pas trop loin...

Bon aller, je mets encore un petit avantage du gaz inversé par rapport à l'essence: On peut mettre la popote sur le réchaud durant la phase de préchauffage. En effet en faisant préchauffer le réchaud avec la cartouche à l'endroit, les flammes sont normales. Il n'y a ensuite plus qu'à retourner la cartouche gentiment.

Hors ligne

#29 18-01-2009 19:45:24

papounet
La tete dans les montagnes
Lieu : Bruxelles
Inscription : 13-12-2006
Messages : 194

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

highpictv a écrit :
seb0b0 a écrit :

Pour 3,4kg de propane, il faudrait 7 cartouches, soit 7*100g = 700g de ferraille

Oui mais les cartouches vides tu peux les balancer alors que ton jerricane tu le bringuebale jusqu'à la fin lol

Et tu les balances ou ?
es-tu amoureux de la nature ou  pollueur ?

En ce qui concerne le volume tu peux compacter les cartouches vides de gaz en tapant dessus (fort).

Pour l'essence, tu peux utiliser 5 bouteilles 1 l en plastique (tout les plastiques ne conviennent pas) plus facile a compacter.

Attention dans la comparaison de poids, ne pas oublier le pois plus important du rechaud a essence (+pompe+ bouteille rigide+kit reparation).
+ compter l'essence necessaire au prechauffage.

Pour une expe consequente, tu peux penser a un rechaud de remplacement (genre F1 lite)


Le MUL n'a besoin de rien puisque tout sert a tout et reciproquement.

Hors ligne

#30 18-01-2009 20:10:23

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 532
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

papounet a écrit :
highpictv a écrit :
seb0b0 a écrit :

Pour 3,4kg de propane, il faudrait 7 cartouches, soit 7*100g = 700g de ferraille

Oui mais les cartouches vides tu peux les balancer alors que ton jerricane tu le bringuebale jusqu'à la fin lol

Et tu les balances ou ?
es-tu amoureux de la nature ou  pollueur ?

Bah je pose la bonbonne vide par terre, prend une grosse pierre et je la jette avec violence sur la bonbonne. Avec un peu de chance la bonbonne disparait !!!
C'est pas comme ça qu'il faut faire ?


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#31 18-01-2009 20:32:58

seb0b0
Membre
Inscription : 01-07-2007
Messages : 598

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

highpictv a écrit :

Bah je pose la bonbonne vide par terre, prend une grosse pierre et je la jette avec violence sur la bonbonne. Avec un peu de chance la bonbonne disparait !!!
C'est pas comme ça qu'il faut faire ?

Ca y est, highpictv a peur que, malgré son avance, Mad le rattrape au nombre de posts et fait plein de bruit pour rester en tête big_smile


Quelque part entre le bas de la montée et le sommet se trouve la réponse au mystère de la raison pour laquelle nous grimpons. - Greg Child

Hors ligne

#32 09-02-2009 09:32:46

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 4 082

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

oli_v_ier a écrit :

Une liste de ces réchauds:
    *  Snow Peak GS 200D: 10 oz (284 g)
    * MSR WindPro: 6.8 oz (192 g),
    * Kovea Camp 1, alias Expedition: 15.7 oz (448 g)
    * Kovea Camp 4, alias Moonwalker: 12.0 oz (340 g)
    * Snow Peak GS 300A: 10.8 oz (305 g) (replaces GS 200D, but not tested so far)
    * Primus Gravity MF: 8.5 oz (242 g) (for gas only)
    * Coleman Fyrestorm Ti: approximately 11.8 oz (~334 g)

Edit: précisé mélange gazeux pour les réchauds classiques, suite à la remarque de Carn (ci-dessous)

Bonjour,

A signaler que le Kovea "moonwalker" ressemble étrangement au Markill "spider" trouvable chez nous facilement (à un détail prêt, l'absence de mousse de métal au centre du bruleur). Un modèle de chez "Snowpeak Delta Pod" est lui totalement semblable au Markill spider.

Au passage, il y a une erreur sur le site "zenstove" contrairement à ce qui est annoncé le Markill spider possède bien un "réchauffeur" permettant l'usage par temps froid et/ou en phase liquide. Mais ici le tube d'alimentation ne passe pas dans la flamme, il y a un radiateur. L'usage en phase liquide est facilité par le fait que le tube d'alimentation pivote. Le Markill fonctionne facilement en phase liquide.

Le kovea moonwalker est testé par Roger Caffin dans BPL. Il est trop lourd selon les concepts MUL pour l'été. Mais en hiver on peut réfléchir car il est facile d'emploi, très stable, compact et dégage relativement peu de CO (à la différence du pocket rocket, du crux  ou pire du MSR reactor par exemple).

C'est un gros avantage pour ceux qui désirent passer de longs moment à popoter dans l'alcôve de leur tente....

Plus d'information ici : http://www.scribd.com/doc/7377549/Stove … dly-or-Not

Did, wink

Dernière modification par ith (09-02-2009 09:36:51)


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#33 09-02-2009 10:05:13

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 13 589
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

ith a écrit :

Waaaa génial ! Des mesures de dégagement de CO. Je vais regarder attentivement.

Merci Did ! smile


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

En ligne

#34 09-02-2009 14:30:05

papounet
La tete dans les montagnes
Lieu : Bruxelles
Inscription : 13-12-2006
Messages : 194

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

oli_v_ier a écrit :
ith a écrit :

Waaaa génial ! Des mesures de dégagement de CO. Je vais regarder attentivement.

Merci Did ! smile

Mouais, mouais,

ce fichier est un reprint du document http://www.backpackinglight.com/cgi-bin … _pt_3.html
accessible uniquement sur abonnement.

donc celui qui l'a poste sur scribd n'a pas respecte le copyright.

(c'est eqivalent a photocopier le bouquin)

Je n'ai pas d'action checz BPL, mias:
- BPL a arreter la diffusion papier pour reduire els couts
- Alpinist a arreter de publier tout court en raison du marche trop petit

A partager sans compter, on risque de ne pksu avoir grand chose a partager....

malgre tout lenthousiasme des posteurs sur 2 ou 3 sites, je en vosi pas le moyen d'arriver a une certaine profondeur/objectivite dans les recherches sans dedommager le dit chercheur


Le MUL n'a besoin de rien puisque tout sert a tout et reciproquement.

Hors ligne

#35 09-02-2009 14:39:46

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 4 082

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Bonjour,

Je comprends tout a fait le message de Papounet : il faut protéger la recherche!

Mais je ne suis pas à l'origine de la diffusion de ce document, le site indiqué n'est pas un site "crypto", je l'ai trouvé à la suite d'une recherche simple.

Rien n'indique que sur ce document précis il n'y ait pas un accord de diffusion avec BPL. Le site indique qu'il n'y a pas de copyright et il faut s'inscrire sur le site pour télécharger le document. Je n'ai pas indiqué le moyen de faire autrement.

Comme le sujet de l'article relève d'un sujet intéressant la santé et la prévention d'accident, il n'est pas impossible que BPL ait levé son copyright dans ce cas. Il me semble que c'est le problème de ce site officiel de s'assurer de son copyright.

Quoiqu'il en soit, l'information est disponible et pertinente. Le sujet est très important pour la santé des randonneurs. Donc je n'ai pas hésité à indiquer le lien mais n'incite personne à aller contre sa morale en le consultant.

did,  wink

[EDIT] : l'article de BPL date d'un an, si vous voulez avoir des nouvelles récentes, abonnez-vous à BPL.

Dernière modification par ith (09-02-2009 14:48:47)


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#36 10-02-2009 10:06:20

coyotte26
microbiologiste montagnard
Inscription : 29-05-2007
Messages : 2 074
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

ith a écrit :

Au passage, il y a une erreur sur le site "zenstove" contrairement à ce qui est annoncé le Markill spider possède bien un "réchauffeur" permettant l'usage par temps froid et/ou en phase liquide. Mais ici le tube d'alimentation ne passe pas dans la flamme, il y a un radiateur. L'usage en phase liquide est facilité par le fait que le tube d'alimentation pivote. Le Markill fonctionne facilement en phase liquide.

Super ça ! je ne savais pas non plus et ce n'est pas marqué dans le mode d'emploi ! Je l'avais acheté surtout pour sa stabilité mais maintenant je ne regrette pas ses 280gr !

Hors ligne

#37 11-02-2009 09:41:38

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 4 082

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

coyotte26 a écrit :
ith a écrit :

Au passage, il y a une erreur sur le site "zenstove" contrairement à ce qui est annoncé le Markill spider possède bien un "réchauffeur" permettant l'usage par temps froid et/ou en phase liquide. Mais ici le tube d'alimentation ne passe pas dans la flamme, il y a un radiateur. L'usage en phase liquide est facilité par le fait que le tube d'alimentation pivote. Le Markill fonctionne facilement en phase liquide.

Super ça ! je ne savais pas non plus et ce n'est pas marqué dans le mode d'emploi ! Je l'avais acheté surtout pour sa stabilité mais maintenant je ne regrette pas ses 280gr !

71a1f37266ba7b6623b76aafdfe09cae7c1281.jpg


Vérifie que sur ton modèle tu as bien une "tige" en bronze/cuivre qui part du brûleur jusqu'à la base du réchaud ou se trouve le gicleur. Elle est située presqu'en face de l'allumeur piezo sur le photo. Il est possible que les premiers modèles ne possèdent pas ce raffinement. Sur l'article de BPL Caffin détaille l'utilisation du Kovea  Moonwalker (quasi Spider) puisqu'il constitue sa référence de test.

Après avoir placé le réchaud et sa cartouche (3/4 vide) dans mon congélateur (-20°C) pendant deux heures je peux confirmer qu'il fonctionne relativement bien. Après un départ en mode standard (conso du propane), il est facile d'inverser la cartouche pour passer en mode liquide une fois le réchauffeur assez chaud pour vaporiser le gaz.

Ceci dit cela fonctionne mieux si c'est seulement la cartouche qui est à -20°C (j'ai fait d'autre test après l'avoir placé dans le congélo 48 heures). La température du réchaud compte aussi pour le fonctionnement à froid.


J'ai bien sûr utilisé le tout avec des gants et le réchaud se prête bien à cette utilisation où le dextérité est plus faible. Mais tout cela demande confirmation sur le terrain en utilisation sévère.

Did, wink

Dernière modification par ith (11-02-2009 09:47:40)


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#38 22-03-2009 19:09:42

Patrick
Membre
Lieu : METZ
Inscription : 16-04-2005
Messages : 1 497

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Et ben moi je n'ai pas réussi à faire bouillir 1/3 litre d'eau (avec le spider)  pour mes nouilles alors que la température en soirée n'était pas encore négative du côté de Langres puis le lendemain à  Liffol le Grand. J'ai renoncé au bout de 10 mn. L'eau était chaude, suffisante pour du café ou de la soupe, mais pas assez pour des coquillettes. Elle ne bout pas. Fallait-il inverser la cartouche (Coleman) ?

Patrick
qui a remis le Trangia dans ses sacoches de vélo quand il fait froid.
Une balade en Haute-Marne

Hors ligne

#39 22-03-2009 19:41:02

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 4 082

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Patrick a écrit :

Et ben moi je n'ai pas réussi à faire bouillir 1/3 litre d'eau (avec le spider)  pour mes nouilles alors que la température en soirée n'était pas encore négative du côté de Langres puis le lendemain à  Liffol le Grand. J'ai renoncé au bout de 10 mn. L'eau était chaude, suffisante pour du café ou de la soupe, mais pas assez pour des coquillettes. Elle ne bout pas. Fallait-il inverser la cartouche (Coleman) ?

Patrick
qui a remis le Trangia dans ses sacoches de vélo quand il fait froid.
Une balade en Haute-Marne

bonsoir,

Je ne peux pas répondre pour TON installation. En revanche avec une installation à base de bouilloire Primus >1l + parevent en alu léger + base en alu léger....très facile de faire chauffer de l'eau à cette température. Je l'ai fait pendant 4 jours dans le Vercors cet hiver.

Départ en position standard 30s, puis je retourne la cartouche....cela fonctionne sans problème en condition d'utilisation outdoor, avec des gants,  jusqu'à facile -5°C (pas testé en dessous thermomètre en main mais je suis bien confiant jusqu'à -10°C ). Avec vent ou sans vent (testé vent 30km/h dans la neige, réchaud "enterré" dans la neige.). Je pense qu'avec des bidouilles supplémentaires (réchauffage de la cartouche contre soi, présence d'eau tiède pour réchauffer la cartouche...on peut aller plus loin mais pas testé.)

wink

Un petit retour d'expérience ici : http://www.davidmanise.com/forum/index. … 1.100.html

Dernière modification par ith (22-03-2009 19:46:11)


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#40 22-03-2009 20:28:26

Patrick
Membre
Lieu : METZ
Inscription : 16-04-2005
Messages : 1 497

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Salut ith et merci pour ta réponse rapide.
Pour moi, aucune installation spéciale, pas de parevent.
Quand on lit ceci :
"Réchaud déporté à gaz Markill, très stable, permet l'usage de grandes popotes. Ce réchaud est doté d'un petit pare-vent autour du brûleur et d'un allumage piezo. Le gaz est préchauffé pour une efficacité maximale. Les pieds se replient pour le transport."
on pense qu'il suffit d'allumer, avec ou sans vent, et sans avoir à réchauffer ou retourner la cartouche.

Patrick

Hors ligne

#41 22-03-2009 23:53:15

ith
Version Light
Inscription : 08-03-2007
Messages : 4 082

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Patrick a écrit :

Salut ith et merci pour ta réponse rapide.
Pour moi, aucune installation spéciale, pas de parevent.
Quand on lit ceci :
"Réchaud déporté à gaz Markill, très stable, permet l'usage de grandes popotes. Ce réchaud est doté d'un petit pare-vent autour du brûleur et d'un allumage piezo. Le gaz est préchauffé pour une efficacité maximale. Les pieds se replient pour le transport."
on pense qu'il suffit d'allumer, avec ou sans vent, et sans avoir à réchauffer ou retourner la cartouche.

Patrick

Bonsoir,

Le vent c'est l'ennemi n°1 du réchaud en montagne.

Par exemple, le numéro de "carnet d'aventure" n°11 mars/avril 2008 dans son article sur les réchauds montre combien le vent moyen peut rendre un réchaud totalement inefficace :

http://www.expemag.com/materiel-voyage- … hauds.html

Le "petit" pare vent du spyder n'arrête pas plus qu'une brise...et encore. Quand au fait de dire que le "gaz est réchauffé" : tout au plus la vaporisation se fait mieux à la sortie du gicleur. Mais si réchaud est utilisé en phase vapeur (utilisation normale), c'est que la température permet déjà la vaporisation du gaz dans la bouteille....donc bof bof.

AMHA, l'intérêt de ce type de réchaud c'est sa stabilité pour les grosses popotes, le fait qu'il est moins haut donc plus facile à protéger du vent, que la cartouche soit déporté ce qui fait que l'on peut la réchauffer et enfin qu'il puisse fonctionner en "phase liquide".

Le spyder ajoute une grande compacité au transport, un allumeur piezo et une grande facilité à retourner la cartouche tout en dégageant peu de monoxyde de carbone. Mais son poids élevé n'en fait pas un bon choix normalement pour les MULS.


Voili !


"The more you carry in your bag, the less you carry on your head"

Hors ligne

#42 12-12-2012 01:31:15

antoinepierre
Membre
Lieu : Avon-Fontainebleau
Inscription : 08-09-2010
Messages : 1 917

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Suite à un message sur les réchauds fire-maple, j'ai cherché des infos sur les réchauds à gaz avec bonbonne déportée.

Si j'ai bien compris; le seul intérêt  des réchauds à bonbonne inversable avec, éventuellement, un réchauffeur est de pouvoir être utilisés à très basse température ?
Un bleuet est toujours utilisable à -10°C si l'on prend soin de lui.

Dernière modification par antoinepierre (12-12-2012 01:35:38)

Hors ligne

#43 22-02-2013 06:53:45

christophe64
Membre
Lieu : PAU
Inscription : 25-07-2011
Messages : 310

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

j'hésite entre
Optimus Vega
[url]http://www.monrechaud.com/optimus-vega.html[/url]
Primus Gravity II EF
[url]http://www.monrechaud.com/rechaud-gaz-primus-gravity-ef.html[/url]
Réchaud Msr Windpro II
[url]http://www.monrechaud.com/rechaud-gaz-windpro-2-msr.html[/url]

wink


j'étais MULET 25 kg sur le dos, j'essaie de me convertir MUL 8/9 kg désormais

Hors ligne

#44 22-02-2013 16:53:07

krusaf
Membre
Lieu : Pau
Inscription : 06-05-2010
Messages : 605
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

antoinepierre a écrit :

Suite à un message sur les réchauds fire-maple, j'ai cherché des infos sur les réchauds à gaz avec bonbonne déportée.

Si j'ai bien compris; le seul intérêt  des réchauds à bonbonne inversable avec, éventuellement, un réchauffeur est de pouvoir être utilisés à très basse température ?
Un bleuet est toujours utilisable à -10°C si l'on prend soin de lui.

Je crois qu'il y a aussi une histoire de manque de pression à cause de la température et un réchaud inversé permet de maximiser l'utilisation du gaz (je me trompe ?).


Si on passe pas le crux, on est cuit !

Hors ligne

#45 22-02-2013 17:50:52

kstt
de bonne humeur
Lieu : Savoie
Inscription : 02-10-2012
Messages : 1 484

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

krusaf a écrit :

Je crois qu'il y a aussi une histoire de manque de pression à cause de la température et un réchaud inversé permet de maximiser l'utilisation du gaz (je me trompe ?).

Je crois aussi que c'est un des intérêts. Il y a plusieurs gaz dans une cartouche habituelle, dont du butane et du propane. Le butane ne se vaporise pratiquement pas en dessous de 0°C, par contre le propane continue de se vaporiser à plus basse température.

Le contenu d'une cartouche de gaz, c'est une phase liquide en bas, et une phase gazeuse en haut. La pression s'équilibre en fonction de la température et des gaz contenus.

Si on utilise une cartouche butane/propane à l'endroit (sortie en haut) à -5°C, il n'y aura pratiquement que du propane en phase gazeuse, donc seul le propane gazeux sortira de la cartouche, et seul le propane liquide se vaporisera (butane trop froid). en fait non, voir le message d'oli_v_ier ci-dessous

En théorie ça marche bien quand même, le propane ayant le même PCI (puissance thermique lors de la combustion) que le butane. Mais au bout d'un moment il n'y aura plus de propane dans la cartouche, qui n'aura donc plus aucune pression, donc deviendra un poids inutile smile

En retournant la cartouche, le propane vaporisé qui occupe la phase gazeuse en haut de la cartouche ne sort pas. C'est la phase liquide qui sort par le bas de la cartouche, et qui elle est un bon mélange des différents constituants. Du coup, on peut utiliser tout le combustible. \o/

Sinon par curiosité, est-ce qu'on peut trouver des cartouches 100% propane pour la rando dans le commerce ?

edit : correction concernant la composition de la phase gazeuse

Dernière modification par kstt (25-02-2013 12:43:08)


« Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher. » - Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes

Hors ligne

#46 22-02-2013 18:18:30

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 13 589
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

kstt a écrit :

Si on utilise une cartouche butane/propane à l'endroit (sortie en haut) à -5°C, il n'y aura pratiquement que du propane en phase gazeuse, donc seul le propane gazeux sortira de la cartouche, et seul le propane liquide se vaporisera (butane trop froid).

Pas du tout smile (cf message n°11).
C'est une croyance assez souvent répandue.

A retenir: la composition du gaz vaporisé ne dépend quasiment pas de la température (mais elle dépend bien sur de l'état d'utilisation de la cartouche).
Voir graphique ci-dessous.

2_graph1faq.gif

Conséquence: on n'économise pas le propane en réchauffant la cartouche.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

En ligne

#47 22-02-2013 18:59:53

kstt
de bonne humeur
Lieu : Savoie
Inscription : 02-10-2012
Messages : 1 484

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Salut Oli_v_ier !

oli_v_ier a écrit :

la composition du gaz vaporisé ne dépend quasiment pas de la température mais elle dépend bien sur de l'état d'utilisation de la cartouche

oups, ça m'apprendra à ne pas lire les sujets avant de poster, tout avait déjà été dit smile Merci pour l'info. Je me doutais que je caricaturais le phénomène, mais pas à ce point. La page qui contient ton graphique (http://www.bushwalking.org.au/FAQ/FAQ_Mixtures.htm) est excellente. On y trouve la théorie et les conseils pratiques pour décider si le gaz fait l'affaire ou non pour une rando. Et, également, une réponse à ma question sur le propane :

http://www.bushwalking.org.au/FAQ/FAQ_GasStoves.htm a écrit :

Pure propane maybe? Yes indeed, and very suitable. The problem is that on a hot day the propane vapour pressure may be more than one of these little canisters can handle. At 80 C, which could be reached under the rear window of a car on a very hot day, the VP of propane is 44 atmospheres or about 650 psi. That's why LPG (which is largely propane) comes in a heavy and more robust steel tank.


« Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher. » - Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes

Hors ligne

#48 22-02-2013 19:38:32

chouxrave
Membre
Lieu : Bugey
Inscription : 13-10-2006
Messages : 1 561

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Petit complément tiré du site en question qui montre que la pression de la phase gazeuse du mélange (iso)butane/propane dans la cartouche dépend de la température.
Même si le pourcentage de pression partielle dans la phase gazeuse de l'(iso)butane et du propane reste dans la même proportion que dans la phase liquide (graphique du post d'Oli-v-ier), la pression de la phase gazeuse du mélange chute avec la baisse de température et peut conduire à un arrêt du réchaud (iso)butane/propane par temps très froid quand la pression de la phase gazeuse chute en dessous de la pression atmosphérique.

Why won't the presence of propane, which boils at -42 C, mean I can use the stove down to -40 C? First, as I explained above, any liquid will give off vapour below its boiling point: hot water cools by losing steam after all. But because the partial vapour pressure of the propane is a function of its percentage concentration, its contribution to the total vapour pressure (in the gas) will fall as the concentration in the liquid falls. In the case illustrated by the left hand graph we find that after about 40% of the contents has been used, the total vapour pressure inside the canister will be down to one atmosphere and the stove will die - even though there is still lots of butane and even some propane left inside. The right hand graph shows where the pressure crosses the one atmosphere line for different fuel mixes. Yes, the propane may be boiling, but it may not be making enough pressure all the same.

Pure propane maybe? Yes indeed, and very suitable. The problem is that on a hot day the propane vapour pressure may be more than one of these little canisters can handle. At 80 C, which could be reached under the rear window of a car on a very hot day, the VP of propane is 44 atmospheres or about 650 psi. That's why LPG (which is largely propane) comes in a heavy and more robust steel tank.

Le graphique cité est tiré du site en question.

467e1588c50b320ae6474f93170333774c7d64.gif



Bon, j'espère que j'ai tout bien compris. cool

Dernière modification par chouxrave (22-02-2013 19:53:31)

Hors ligne

#49 22-02-2013 19:41:17

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 13 589
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

chouxrave a écrit :

Bon, j'espère que j'ai tout bien compris. cool

Parfaitement : la pression dépend de la température (et de la composition), mais la composition ne dépend pas de la température.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

En ligne

#50 22-02-2013 19:48:34

oli_v_ier
Administrateur
Inscription : 24-01-2005
Messages : 13 589
Site Web

Re : [Réchaud] Réchauds gaz inversés

Sur le graphique que je cite ci-dessus, on voit que les vapeurs sont (en gros) deux fois plus riches en propane que le liquide.

D'où l'intérêt des réchauds pouvant fonctionnant avec les cartouches inversées: le liquide est principalement consommé, donc le propane est préservé plus longtemps.


La marche ultra-légère n'est pas un but, mais un moyen. "Un sac lourd est un sac bourré d'angoisse."
Mon équipement pour l'Islande 2008 en détail.

En ligne

Pied de page des forums