Annonce

Respectons les consignes officielles de lutte contre la propagation du coronavirus.

#26 08-12-2009 17:52:13

LeNovice
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 28-08-2008
Messages : 1 092

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Yohann a écrit :

... c'est une caserne militaire de la marine Russe ...
Branle-bas-de combat ! tout le monde debout et on remballe vite fait, je tiens pas à m'expliquer avec un commandant russe!
Record explosé pour le remballage du sac : 1min 15sec ....

lol beaucoup plus agréable à lire qu'à vivre.


devise de la MUL fanatique : "rien c'est déjà trop"  tongue
devise d'Audiard (je crois)  : "la brute qui marche va beaucoup plus loin que le sage qui réfléchit." wink

Hors ligne

#27 11-07-2012 07:55:44

pietru
MUL en devenir
Lieu : Nancy
Inscription : 17-04-2012
Messages : 210
Site Web

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Yep!

Curieusement, je n'ai pas trouvé de sujet sur le thème alors le voici parce qu'il me semble presque indispensable et que je l'imagine très instructif. En me rappelant d'une anecdote qui m'a marqué, j'ai eu l'idée de créer ce fil qui a pour but de raconter nos erreurs en randos afin d'éviter peut être que d'autres les reproduisent! Même si la plupart du temps, on se souvient avec beaucoup plus de joie d'une rando galère que d'une rando pépère...

Je vous propose de les raconter, les remettre dans le contexte, en les rendant plus agréable à lire, et surtout d'y ajouter les conclusions que vous en avez tiré. Alors je me lance :


C'était il y a 3 ans, je voulais faire une petite rando de 2 jours en Corse pas loin de chez moi, histoire de contaminer un peu ma copine à ce plaisir! Première étape, trouver un parcours sympa : on demande à un corse de mon village qui nous indique immédiatement celui-ci (de mémoire) :

1er jour : Départ de Corte - on remonte la vallée du tavigagno -  refuge a Sega -  on fini par rejoindre le GR20 à Mangano (je conseille vivement cet itinéraire, il est magnifique et il y a personne en plein été, hormis des bergers et des traileurs)

2ème jour : Mangano - Petra Piana - Canaglia où mes parents seraient venu nous chercher en voiture. (Canaglia : Spot de baignade très sympa et peu fréquenté, à bon entendeurs...)

Le premier jour à été très difficile, grosse grosse et longue longue montée... on arrive au refuge de Manganu, plantage de la vieille tente de mes parents, selon eux le summum de la tente légère à l'époque : 2,4kg pour 2 personnes... on mange tranquillement et boum patatras, le gros orage bien méchant! On retourne à la tente en panique, et on constate que après 5min elle est litérallement sous un TORRENT d'eau, on essaye de creuser des rigoles sous la pluie battante et dans la boue, c'est peine perdu, la tente est complétement inondé, et nous aussi.

Ca a dû durer à peine plus de 15min, mais ca nous a totalement ruiné, on a fini dans le refuge, à pas dormir de la nuit parce qu'on avait pas de boules quies. Et le lendemain, crevés, on a du écourter la rando en redescendant du GR 20 à la route, par les deux lacs du mélo et du capitello, donc descente très raide, et beaucoup beaucoup trop de monde... Belle initiation pour ma copine!

Conclusions :

- Ne jamais demander à un vieux Corse qui a marché toute sa vie un itinéraire sympa pour 2 sportifs dans la force de l'âge..!
- Ne jamais poser sa tente dans une cuvette en montagne Corse...
- Prévoir sa solution de secours jusqu'au bout : dans mon cas ca aurait été les boules quies.
- En fait non, les palettes que l'on trouve aux aires de bivouac ne servent pas à faire des tables ou des chaises, c'est pour sur-élever les tentes!

A vous!


Chi va e volta, bon' viaghju faci : Celui qui part et puis revient, a fait un bon voyage

Hors ligne

#28 11-07-2012 08:00:54

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 715
Site Web

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Mon erreur lors de ma seule rando “longue durée”: partir en mode mulet. Au bout de deux étapes, je faisais un arrêt poste et renvoyais plus de 3kg chez moi. lol (Et c’est comme ça que je me suis mis à la MUL ^^).

Dernière modification par Shanx (11-07-2012 08:01:11)


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#29 11-07-2012 08:20:09

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 704

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

pietru a écrit :

Curieusement, je n'ai pas trouvé de sujet sur le thème

Mal réveillé? smile

En tapant erreur* dans l'outil de recherche du forum on tombe direct sur : Erreurs de débutant lors d'un bivouac.
[Modération] : Fusion effectuée. wink

Une erreur : Partir en octobre dans le nord de l'Angleterre en croyant qu'une bombe imperméabilisante pourrait redonner vie à mon sursac.

wink

Dernière modification par BigCactus (11-07-2012 09:03:28)


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#30 11-07-2012 08:40:06

pietru
MUL en devenir
Lieu : Nancy
Inscription : 17-04-2012
Messages : 210
Site Web

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Rho, j'avais tapé "erreurs", et pis "erreur philosophie", et puis zut! Ouep mal réveillé fred, bien vu roll , je viens de prendre un café, et puis la de toute façon je dois bosser... Après avoir lu ce post tongue


Chi va e volta, bon' viaghju faci : Celui qui part et puis revient, a fait un bon voyage

Hors ligne

#31 11-07-2012 09:01:33

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006
Messages : 11 144

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Les deux sujets sont fusionnés, vous pouvez poursuivre. wink

Hors ligne

#32 11-07-2012 13:59:24

Maeby
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 05-06-2012
Messages : 63

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Salut,

Pour mon premier bivouac, j'ai donné trop d'importance au côté "esthétique" de la chose. Je voulais une belle vue et plein de jolis souvenirs. Conséquence: obligée de démonter et remonter la tente en pleine nuit parce que trop de vent!

Pour mon deuxième bivouac il y a quelques jours, j'ai voulu faire un détour pour voir un site historique sans vraiment étudier l'itinéraire. Je me rends compte rapidement que je vais marcher le long de divers départementales (super!) mais comme je suis têtue, je décide de le faire quand même. Résultat: une journée de 38 km sans intérêt sur route sous la pluie (bravo). J'ai enchaîné avec une grosse journée le lendemain, je suis revenue avec une inflammation du tendon au niveau du tibia. Dans une semaine ce sera réglé mais bon j'ai failli compromettre mes vacances pour par grand chose. Pour compléter le tableau, j'étais parti en autonomie totale "juste pour voir ce que ça faisait", j'avais donc un sac plus lourd que d'habitude pour plus de km alors que je n'en avais pas l'obligation.

Je repars dans 15 jours, je ne sais pas encore ce que je ferai comme "bêtises" mais au moins je ne ferai pas celles-ci! wink

Hors ligne

#33 21-07-2012 08:49:11

flolepecheur
Membre
Inscription : 25-07-2011
Messages : 59

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Je suis parti pour une rando de 10 jours sur le GR le mois dernier... J'ai juste oublié un sac à la maison qui contenait les cartes IGN, le topo guide, les micropur, le polycree, et un peu de bouffe !!
Au final on a facilement pu retrouver les cartes. Pour le reste on a fait sans!!
Le coup du plantage de tente dans une cuvette, il faut l'avoir fait un moins une fois pour être vacciné !

Hors ligne

#34 22-07-2012 08:53:13

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 870

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Bonne idée ce fil!

Ma dernière: parti avec de nouvelles sardines achetées en route pour remplacer mes Vargo malheureusement oubliées un matin dans le Vercors (une levée de camp précipitée sur un début de pluie), je m'aperçois à environ 2500m, sous la Tête de l'Estrop, et sous un ciel très menaçant, que j'avais oublié mes nouvelles sardines dans le top case de ma moto!

Donc:

6219_estrop1.jpg

Merci d'éviter les commentaires sur le marseillais et ses sardines lol


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#35 22-07-2012 21:14:19

Clem
Membre
Inscription : 11-09-2008
Messages : 102

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Les erreurs de débutante... bah je pense que je ne suis pas près de m'en passer !

la plus relou je dirais jusqu'ici, ca a été pour moi... surestimer mes capacités à monter mon bivouac  lol 

Première sortie test pour mon hamac, dans les bois en Norvège juste à côté de chez moi : je me pose dans les bois, tout va bien, je déballe mes affaires. Tiens, la lumière décline... tiens, c'est un peu compliqué le montage du hamac... et pour tout éclairage, j'avais la lampe à manivelle D4. obligée de faire le montage avec la lampe dans la bouche. Horrible ! je m'en souviens.

sinon, j'ai aussi eu, toujours en hamac, le coup des noeuds qui le matin ne se défont plus ! la tension de la nuit les a tellement serrés... j'ai passé 45 minutes à les défaires, tout le monde était prêt et m'attendait... voilà, je suis vaccinée et anticipe mes arrêts bivouac, je sais que je mets du temps, et je fais des noeuds qui se défont maintenant !!

Et puis, en Italie, "ascension" d'Il Mottarone, ma soeur et moi, mais nous avons des sacs lourds et on n'en peut plus. On se trouve un lieu de bivouac cool, on pose la bâche, nos duvets, on va se laver au torrent, que du bonheur. On se met dans nos duvets... et là on entend un bruit... quelqu'un marche dans les bois mais ne se gêne pas... et à 3 mètres de nous, un marcassin passe sans nous voir. On s'était donc installées contre la piste des sangliers ... bravo quoi !  smile

Dernière modification par Clem (22-07-2012 21:19:35)

Hors ligne

#36 22-07-2012 23:01:30

zarot
Débutant
Lieu : Aubagne (13)
Inscription : 17-07-2012
Messages : 35

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Une bonne idée ce fil, je n'aurai jamais penser aux animaux chapardeur de chaussures.

Une erreur à ne pas commettre, oublier qu'une poche à eau peut fuir, car passer une nuit à sécher assis au coin du feu ce n'est pas réparateur du tout (et probablement encore moins quand on a pas de feu pour ce réchauffer).

Sinon une autre erreur à ne pas commettre c'est d'aller mettre la tente au soleil pour qu'elle sèche et d'oublier de la lester (mais la je crois que je suis le seul type au monde capable de faire un truc aussi débile), parce qu'aller récupérer sa tente 80 mètre plus bas c'est pas cool, mais se dire "M**** elle est ou la tente" c'est carrément flippant. sad

Hors ligne

#37 22-07-2012 23:43:55

kinpu san
En lecture seule
Inscription : 22-05-2010
Messages : 1 808

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Simple et éfficace: se servir de sa poche à eau comme pare-vent pour caler le pare vent en alu pour le rechaud et sentir assez rapidement une odeur de plastique brulé....si si je l'ai fait, il faut  dire aussi que c'etait dans la neige et que j'étais congelé  big_smile

Dernière modification par kinpu san (23-07-2012 11:57:25)


Je ne désire plus participer, mes interventions étant rendues complexes par la possibilité d'un conflit d'intérêt.

Hors ligne

#38 23-07-2012 10:33:57

OranginaRouge
Apprenti MULot
Lieu : qq part entre Nmdie et IdF...
Inscription : 03-07-2012
Messages : 239
Site Web

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Erreur testée ce week-end : avoir la flemme de chercher 15 minutes de plus un endroit de bivouac plat et à l'écart du chemin et se dire « bwof, c'est un peu penché mais en me calant dans le bon sens, ça va l'faire ». Sauf qu'en fait ça le fait pas du tout.

En me réveillant j'avais mal aux épaules à force de m'appuyer sur les coudes pour ne pas rouler/glisser. Bon en fait, en mettant mon sac à dos aux pieds, cela compensait l'effet de la pente mais bon, c'est pas hyper pratique quand même. :-)


« Vous n'échouez jamais jusqu'à ce que vous arrêtez d'essayer. » (mon profil)

Hors ligne

#39 10-10-2012 15:38:01

marchapied
Banni(e)
Inscription : 10-10-2012
Messages : 12

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Oula oui moi mon premier bivouac avec un ami je m'en rappelle bien !!!
On était parti soit disant à l'aventure, pour se dépayser, et changer de l'ordinaire. On était tellement bien organisé (hum) qu'on a oublié d'emporter nourriture et boisson.
Résultat le premier soir, s'apercevant de notre erreur, nous avons cherché le premier endroit le plus proche pour nous restaurer .... un McDo ! Tu parles d'aventuriers !

Hors ligne

#40 10-10-2012 21:29:47

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 775

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Comment perdre une journée en voulant gagner 30 secondes... ou comment porter 2 brûleurs en voulant faire léger...

Cet été, prise d'une volonté subite d'efficacité matutinale, j'ai eu envie de garder mon réchaud (primus ultra-léger) vissé... Rangé dans la longueur de la tente... Au matin, le réchaud affichait une forme de V à l'envers, parfaitement plié... et inutilisable...
Autrement dit, je ne peux que l'avoir écrasé en dormant...   neutral
Pour la petite histoire, bienheureusement j'étais à Névache, une heure de bus vers Briançon en taillant la papotte avec le chauffeur (seule voyageuse) et j'ai pu acheter un nouveau brûleur... x heures d'attente pour "remonter"... puis retour à la case départ (où j'ai continué d'être aussi nulle... pour arriver à mettre le nouveau réchaud en marche... ).

6077_dsc03374.jpg


Comment se mettre les pieds en feu en voulant les bichonner...

Il y a... un paquet d'années... avec quelques amis, nous nous étions lancé le défi de marcher 50 km, et de nous entraîner en conséquence.
Avant le grand jour, je bichonne mes chaussures de rando... Grand nettoyage, aération des semelles...
Mais le jour J, au moment de les chausser sur le parking du départ, je leur trouve un confort plutôt "dur"   roll
C'est que j'avais juste oublié de remettre les semelles intérieures... Impossible de revenir les chercher (pour cause de timing)... Annuler ???? Quand même pas !!!!
Les 20 premiers kil, ça chauffait vaguement sous les pieds... les 10 suivants, marche sur la tranche extérieure... les 10 suivants, marche sur la tranche intérieure... les 10 derniers, n'importe comment, mais le plus vite possible !
Le dimanche suivant, je me suis contentée d'une balade à vélo...   lol

Dernière modification par ester (10-10-2012 21:37:13)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#41 10-10-2012 22:34:16

toufou
Membre
Inscription : 23-05-2005
Messages : 558

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

à moi à moi

un petit groupe, on se paume la nuit. Des duvets mais pas de tente, il pleut. Tout le monde est fatigué, pas de bouffe, rien dans nos sacs c'est l'autre partie du groupe (qu'on devait rejoindre à la cabane) qui l'a. On fait du terrassement sous un rocher pour passer la nuit serrés les uns contre les autres.
Le lendemain on retrouve l'autre groupe à la cabane qui nous engueule parce qu'on avait toute la bouffe. Stupeur ... le plus crevé d'entre nous qui avait exigé l'arrêt avait effectivement toute la bouffe dans son sac (lourd) mais trop crevé il n'a même pas regardé !
Conclusion, toujours un saucisson au fond de ton sac tu emportera wink

Hors ligne

#42 11-10-2012 15:45:17

Rar0
Membre
Inscription : 18-06-2011
Messages : 60

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Dormir dans un trou de neige pas loin des pistes, se faire réveiller par le bruit de la dameuse non loin, et ne plus se rendormir de peur de se faire damer... (heureusement c'était 6h du mat mais ça a été un réveil en sursaut !)

Hors ligne

#43 11-10-2012 17:12:13

nanne
Membre
Inscription : 11-09-2012
Messages : 132

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Se tromper de tupperware et partir avec les croquettes du chien en guise de casse croute.
Conclusion : ben, trempées dans l'eau chaude, ça serait presque mangeable à condition de rajouter du sel et d'avoir vraiment la dalle. A mettre dans les recettes MUL ?

Hors ligne

#44 11-10-2012 17:20:08

specialk
apprentie
Lieu : Grenoble
Inscription : 16-07-2012
Messages : 459

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

nanne a écrit :

Se tromper de tupperware et partir avec les croquettes du chien en guise de casse croute.
Conclusion : ben, trempées dans l'eau chaude, ça serait presque mangeable à condition de rajouter du sel et d'avoir vraiment la dalle. A mettre dans les recettes MUL ?

J'en ris encore! (3minutes)
Faut faire gaffe à la composition des croquettes pour que ça devienne MUL : croquettes vétérinaires 'gros chien très actif'?
Remarque d'après Dikkenek il y a moins de cochonneries là dedans que dans les fricadelles...

ps: toujours le sourire, 6 minutes...

Hors ligne

#45 11-10-2012 23:23:56

krusaf
Membre
Lieu : Pau
Inscription : 06-05-2010
Messages : 605
Site Web

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

mdr aussi ! big_smile big_smile big_smile


Si on passe pas le crux, on est cuit !

Hors ligne

#46 12-10-2012 08:16:32

nanne
Membre
Inscription : 11-09-2012
Messages : 132

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Rétrospectivement, je trouve également ça très drôle. Sur le coup, j'ai beaucoup moins rigolé mais j'avais trop la dalle pour ne pas tenter l'expérience. Et puis c'était des croquettes de très bonne qualité, achetées chez le véto, mes toutous ne mangent que ça et sont en super forme. D'ailleurs, c'est drôlement bien étudié, une croquette : ça doit apporter tout ce dont le chien a besoin, c'est très équilibré. Pour un chien...

Hors ligne

#47 12-10-2012 08:33:20

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011
Messages : 5 204

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

nanne a écrit :

Rétrospectivement, je trouve également ça très drôle. Sur le coup, j'ai beaucoup moins rigolé mais j'avais trop la dalle pour ne pas tenter l'expérience. Et puis c'était des croquettes de très bonne qualité, achetées chez le véto, mes toutous ne mangent que ça et sont en super forme. D'ailleurs, c'est drôlement bien étudié, une croquette : ça doit apporter tout ce dont le chien a besoin, c'est très équilibré. Pour un chien...

Çà doit surtout être un blocage psychologique : il parait que certaines grandes marques auraient des gouteurs dans leurs labos (à moins que çà ne soit une légende urbaine ?).

Il n'y a pas de raisons que de bonnes croquettes soient pires que certains "plats cuisinés" 1er prix ou restaurants à l'hygiène douteuse dans des pays exotiques.

En revanche, même déshydratées les croquettes ne sont pas si MUL : de l'ordre de 300-450 kCal selon les sources.


En général lorsqu'on leur sert les croquettes les chiens remuent la queue : çà marche aussi avec les humains ? ==>[]
roll


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#48 12-10-2012 11:14:29

Marion14
Membre
Lieu : Normandie
Inscription : 11-08-2011
Messages : 83

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Bernard Moitessier (était-ce bien lui?) était parti avec des croquettes pour chien ! Ou plutôt avait essayé me semble t-il... mais s'était fait jeter par le producteur lorsqu'il en avait demandé en grande quantité pour son voyage !

Niveau petites bêtises, des semblables :
- sous-estimation des températures d'août dans les Cévennes, bivouac à -3°C avec un sdc D4 +10°C (glaglagla),
- le bidon d'eau percé placé sur le porte-bagage au dessus des sacoches... et celle qui va avec : TOUJOURS mettre les affaires dans un sac étanche MÊME quand il ne pleut pas...
- faire un sac aux petits oignons, oublier la doudoune bien légère à la maison... et acheter une polaire bien lourde sur place (Angleterre) !!
- etc. !!! et à venir...

Mes préférées sur ce forum restent celles-ci... et ne seront pas détrônées tout de suite !!  lol
https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=15435

Hors ligne

#49 13-10-2012 23:21:41

philmu
Membre
Inscription : 26-06-2010
Messages : 50

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

Pays Equateur; sous la Colombie et en haut à gauche du Pérou.

    L'assistant du garde m'as dit, là ou tu veux aller il y à des caïmans de 5 mètres.
Oh tu n'exagères pas un peu non ? CINQ mètres ! Tu vois ce que ça représente ? Ça fait de là à là ;  je te crois pas.

Oui cinq mètres.

En remontant le Yasuni dans la réserve Indienne je vois à ma droite en confluent,l'arrivée de la mangrove, c'est large comme le fleuve mais très peu de courant.
L'union des deux laisse un triangle-parterre dégagé ou seules les herbes ont poussées. J'acoste ma pirogue.
C'est l'endroit de l'ancienne entrée du Parque National Yasuni, déplacé en aval pour cause d'innondations.
L'endroit est un dégagement très rare, comme une partie de champ aux hautes herbes, et me semble parfait comme bivouac.
Et je suis à la bourre; il se fait tard.

Par contre les quelques fins arbres sont fort espacés ce qui ne convient pas trop pour monter le hamac. Trop flexibles.
Mais il se fait tard (18 hrs) et dans ½ hr la nuit tombe.

J'installe le montage et lorsque je l'essaye le hamac se détend et mes fesses sont à 10 cm du sol …... pas bon ! Surtout que c'est un endroit dégagé et que je n'ai aucun doute qu'il est l'habitat d'animaux dont les petits caïmans …..

Bon je me suis loupé dans ma précipitation, et du coup je m'octroie 5 min de pause, mieux vaut une pose-réflexion qu'un tout droit dans le mur.
De toute façon il fait presque noir, j'aurais dû m'y prendre plus tôt …..
Sentiment de grosse solitude ... voir TRES grosse solitude ......

Lampe de poche, j'éclaire le fleuve, et en plein milieu je vois un gros tronc d'arbre immobile ; c'est curieux car il y à du courant quand même, je le sais pour avoir trimé à le remonter.

Tiens c'est marrant il y à comme une une luciole à l'avant du tronc, elle est orange lumineuse, et quand j'éteinds la lampe, elle disparaît …. je ralume et le tronc remonte lentement à contre-courant ; je suis tellement à bloc seul en pleine forêt amazonienne que tout m'est possible, je ne m'étonne presque plus de rien, la nature y est d'une autre dimension … et je fais corps avec cette réalité, seul, et participant sans aucune possibilité d'y échapper avant minimum 3 jours de retour vers une civilisation précaire.

Que faire quand au hamac, c'est clair que je dois dormir ici je n'irai pas plus en amont de nuit dans l'inconnu, et en aval pas de possibilité de bivouac avant quelques heures.

Il pleut.

Puis j'éclaire à nouveau le gros tronc d'arbre qui à continé à remonter le courant ; depuis il à gagné une autre luciole orange, ce sont bien 2 yeux qui renvoient la lumière, et ….  oui il fait bien les 5 mètres !

J'ai rassemblé dare-dare tout ce que j'avais comme neurones de présents; j'ai sorti tous les liens disponibles, j'ai attachés les fins arbres flexibles avec les autres à proximité au pied du hamac pour fortifier l'attache, j'ai abattu à la machette un pilier à la bonne longueur que j'ai placé côté tête et me suis enfin retrouvé à bonne hauteur, soit les fesses à plus d'1 m 20 du sol dans ma bulle fermée à tout.    (Hennesy hammoc avec mousticaire)

Il pleut des cordes, au loin les éclairs s'enchaînent au point de faire un éclairage quasi continu; la crainte que ça me tombe dessus, .... et puis non;  car ici tout est possible; dans les 2 sens; l'extrême peut ne pas approcher !

La nuit s'est passée comme beaucoup d'autres avec le cerveau reptilien en alerte; tous sens aux abois, machette accrochée au faîte du hamac, bottines prêtes à être enfilées.
2 jours de pluie m'ont scotchés dans mon abri, à l'aplomb de ma toile tarp que je maintenais surélevée de 50 cm du hamac avec une corde de 6 mm en kevlar (absorbe le choc d'une chute de branche éventuelle, et me permet de voir autour de moi, sans être confiné à une vision basse du sol;  PRIMORDIAL ! )

En face, un nid de loutres géantes m'à adoucie l'âme, quelles jolies et fûtées belles ,( 1m50- 2 m) nageuses hors pair, dont soudain en navigation pirogue,la tête se pointe à quelques mètres, comme un enfant venu voir-quoi ; se reglisse dans l'eau et se repointe plus loin en jouant.
Coquines délurées, elles sont avec les dauphins des innatendues, qui viennent soudain ouvrir la surface de l'eau.

    Et en même temps "font" le bruit de la nuit, jamais le silence, toujours quelque chose d'extravagant qui d'un moment à l'autre déchire un semblant de torpeur, comme la démesure de la feuille géante qui tombe des 30 mètres, ou les éclairs en continu qui bombardent la nuit au loin; mieux vaut n'être pas dedans .....  Puissante Amazonie; Bella !    smile   .


à l'est du 83 Var; villages perchés

Hors ligne

#50 07-11-2012 14:26:49

poissonfree
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 04-05-2011
Messages : 331

Re : Erreurs de débutant lors d'un bivouac | Bétisier du mul

A mon tour!

Je viens de faire ma première expérience tout seul comme un grand, et je retiens plusieurs choses :
1) arriver à 19H fin octobre dans une ville inconnue
-> c'est pas le top car la nuit est déjà tombé

2) imprimer, la veille pour le lendemain, sur un même côté de la feuille (donc 2 pages sur une page) une carte (trouvé la veille sur le net) qui tient à l'origine sur 2 pages
-> totalement débile une fois sur place (trop petit), surtout qu'en prime il manque la moitié des noms de rue! Super pratique  roll 

3) oublier son verre lorsqu'on a un médicament en poudre à prendre!
-> heureusement que j'avais eu la bonne idée de prendre 2 petites bouteilles + une autre pour le voyage aller dans le train!
=> moralité deux petites c'est mieux qu'une grande!

4) trouver un coin sombre dans un parc, pour finalement s'apercevoir au petit matin (5H du mat quand même) que ce n'était pas si sombre que ça  hmm et qu'en plus j'étais pas vraiment à l'abri du vent

Hors ligne

Pied de page des forums