Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 22-02-2011 17:57:40

Balidar
Membre
Inscription : 21-02-2011
Messages : 97

La Crète fin mai...

Bonjour tout le monde.

Pour nos deux semaines de vacances de printemps, nous partons, moi et ma copine, en Crète, randonner sous le soleil Grec…

Nous commençons gentiment à organiser tout ça et je peux vous dire que la randonnée en Crète, ça a l'air un peu rock'n roll!! Ce qui nous plaît d'autant plus!

En gros :
-    pas de carte de détail (les plus fine trouvées sont du1:50'000 type carte routière, assemblée en livret)
-    sentiers mal balisés, avec balises détruites voir déplacées!!
-    peu ou pas de possibilités de ravitaillement en eau en dehors des villages
-    climat chaud.

Nous partons du 14 au 28 mai 2011.

Quelqu'un a-t-il des info sur la randonnée en Crète, quelqu'un a-t-il déjà été vadrouiller par là-bas?

Autre question :

Bien que la rando sous nos climat ne me fasse pas peur du tout, même en été, je me fais un peu de souci sur les conditions chaleur / sécheresse en Crète. Des témoignages de rando en pays chaud??

Hors ligne

#2 22-02-2011 20:58:17

Frederic
Membre
Inscription : 29-05-2007
Messages : 2 156

Re : La Crète fin mai...

C'est tres bétonné  surtout les côtes,  un peu moins neanmoins au sud-ouest.

edit :

https://www.randonner-leger.org/forum/v … hp?id=6518

bon apres pour les avis il faut relativiser en fonction des personnes, pour moi plus de 15-20 personnes à la journée pendant la randonnee c''est la foule

Dernière modification par Frederic (22-02-2011 22:09:21)

Hors ligne

#3 23-02-2011 14:20:58

Balidar
Membre
Inscription : 21-02-2011
Messages : 97

Re : La Crète fin mai...

Merci pour l'info...

Visiblement, la température a l'air supportable!

A priori on s'oriente pour une première partie de rando dans le sud-ouest, de Paleohora à Hora Sfakion, avec petit tour dans les montagnes blanches et les gorges (si possible loin des touristes en tong!), puis transbordement vers l'Est de l'île pour faire le parcours Kato Zakros - Prina...

Rien n'est fixé pour l'instant mais toute suggestion est la bienvenue!!

Pour l'hébergement, on s'oriente vers une variante mixte, à savoir, une max de bivouac et de temps en temps une petite chambre douillette...

Je pense partir avec un tarp, pas tellement pour la pluie, vue la région, mais plutôt pour le soleil, la rosée éventuelle et le vent en montagne. dès qu'elle sera établie, je vous ferais évidemment part de ma liste d'équipement.

Hors ligne

#4 24-02-2011 09:16:49

La Petite
Membre
Inscription : 06-05-2010
Messages : 55

Re : La Crète fin mai...

Salut Balidar,

en mai la température est supportable, il peut même faire frais à l'ombre. Enfin, je dis ça mais je suis très habituée au soleil et à la chaleur.
Il faut toutefois se méfier du soleil, il cogne vraiment très fort! Pensez à vous protéger la tête.

Le long de la côte sud-ouest il faudra vous munir d'eau pour un tronçon entre Aghia Roumelli et Sougia. Cette côte est extrêmement aride et elle est d'ailleurs très belle. Et très sauvage puisqu'il n'y a pas de route : les touristes se massent dans les petits villages desservis par les bateaux, si on fait 100m on a le paysage pour soi tout seul.

Pour ce qui est du bivouac il n'y a donc pas de problème, si ce n'est nos amies les puces de mer qui m'ont fait passer une nuit abominable : dans mon demi-sommeil j'avais l'impression qu'on jetait des poignées de grains de riz sur mon sdc ... mais c'était une seule nuit wink
Ah oui, gaffe aux moustiques!! En bord de mer ils attaquent férocement à la nuit tombante.

Pour le tarp, en effet vous avez peu de risque d'avoir de la pluie.

Je ne connais pas la partie est de l'île, seulement la partie ouest. C'est je crois cette partie là, entre Paleohora et Hora Sfakion qui n'est pas bétonnée vu l'absence de routes à cause du massif montagneux. C'est ce qui nous avait poussé à aller dans ce coin.
Le reste peut être très fréquenté, par exemple le lagon d'Elafonissi, désert jusqu'à l'arrivée des cars...Sur la plage, les lézards sont tellement apprivoisés qu'ils s'y comportent comme les pigeons dans les squares, il faut même les chasser.

Pour résumer : gaffe au soleil, à l'eau et à la faune locale big_smile

Hors ligne

#5 24-02-2011 17:40:27

Balidar
Membre
Inscription : 21-02-2011
Messages : 97

Re : La Crète fin mai...

héhé.. effectivement il paraît qu'il faut faire attention au chiens dans les bled... assez insistants les toutou!!!

En tout cas merci pour tes info La Petit, ça me sera d'un GRANDE utilité!!  big_smile

Le problème de l'eau me semble le plus difficile à gérer pour une semi autonomie... Visiblement les ravitaillement ailleurs que dans les villages semblent quasi impossible.
Donc deux solutions:

1. porter des litres, donc des kilos d'eau pour tenir un minimum...
2 retrouver la civilisation pour s'approvisionner tous les 3-4 jours...

En tout cas je suis bien contant de voir que la température est acceptable à cette période. C'est ce qui me souciais le plus!!

Hors ligne

#6 24-02-2011 17:56:35

powknee
Membre
Lieu : sud ouest
Inscription : 08-02-2010
Messages : 297

Re : La Crète fin mai...

te voici des liens sur la crête qui j'espère t'apporterons un peux plus de renseignement sur des itinéraires

http://www.west-crete.com/fr/randonnee-marche-crete.htm

http://chemins-de-crete.over-blog.com/p … 47317.html


lien carte
http://www.anavasi.gr/en/greece.php?r=11

http://www.ethnic.fr/crete/e4/GR-E4.html

Dernière modification par powknee (24-02-2011 18:18:29)


Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas

Hors ligne

#7 24-02-2011 19:45:49

La Petite
Membre
Inscription : 06-05-2010
Messages : 55

Re : La Crète fin mai...

Powknee, intéressant dis donc le lien vers le blog!

Balidar, c'est en effet l'eau qui nous avait fait renoncer à suivre une partie du sentier et à rejoindre directement Sougia pour la dernière étape vers Paleohora. Car il a beau ne pas faire excessivement chaud vu la période (mai) et le fait que ce soit en bord de mer (vent), il faut vraiment se méfier du soleil. Peut-être justement parce qu'il ne fait pas si chaud que ça : j'ai testé à cette occasion l'insolation, méditérrannéenne d'origine je me croyais vaccinée, que nenni!

Il n'y a quasiment pas d'ombre sur le sentier, l'air est très sec et on se déshydrate très vite. On devait boire 2L par jour et par personne. Donc 8L pour 2 jours   sad   c'est ce dont je me souviens...mais c'est un peu flou

Cette côte est assez paradisiaque, le sable est très blanc l'eau est donc très turquoise (un peu froide à cette saison) et transparente...un régal!

Il y a des bateaux qui font la liaison entre les villages. Nous nous en étions servis pour zapper le passage désert.

Vivement un compte rendu  smile

Hors ligne

#8 08-06-2011 13:24:40

Balidar
Membre
Inscription : 21-02-2011
Messages : 97

Re : La Crète fin mai...

Bonjour à tous...

Et voilà, nous sommes rentrés la semaine dernière de nos deux semaines de rando en crète... snif, c'était vraiment le pied!!!

Comme d'hab quand on rentre on est à la bourre partout alors je vous ferais un gros compte-rendu avec photos, mais y va falloir attendre un peu!!

En tout cas je conseille vraiment la Crète pour les amateur de rando sauvage, de tarpage sur les plages désertes, etc... le pied total!!! big_smile big_smile big_smile

A bientôt

Hors ligne

#9 08-06-2011 13:39:44

mad
Jaguar anar
Lieu : Essonne et reste du monde
Inscription : 06-07-2007
Messages : 3 121

Re : La Crète fin mai...

Balidar a écrit :

... Comme d'hab quand on rentre on est à la bourre partout alors je vous ferais un gros compte-rendu avec photos, mais y va falloir attendre un peu!! ...

Nous avons annulé pour des raisons familiales une randonnée en Crète il y a deux ans, mais nous comptons bien y aller : nous attendons donc ton récit wink !


Un bon hamac vaut mieux qu'un long discours !

Hors ligne

#10 08-06-2011 15:32:01

Nikos
Membre
Lieu : Taiwan
Inscription : 25-04-2011
Messages : 112

Re : La Crète fin mai...

Ah ! C'est ballot, je découvre ce fil un peu tard, j'aurais éventuellement pu servir...
As-tu résolu ton problème d'eau à la grecque ? En prenant un âne, comme tout le monde ?  big_smile

Tout comme Mad, je me convulse à l'idée de lire votre récit !

Hors ligne

#11 08-06-2011 16:40:13

Balidar
Membre
Inscription : 21-02-2011
Messages : 97

Re : La Crète fin mai...

Je suis en train de fignoler tout ça... patience!

En tout cas je ne peux que conseiller la Crête pour les amateur de rando... C'est absolument magnifique!!

N'hésitez pas si vous avez des questions... c'est encore tout frais dans ma tête!!  big_smile  mais pour combien de temps?? je me sens comme un poisson rouge des fois.

Hors ligne

#12 09-06-2011 14:02:22

Doumy
Membre
Inscription : 22-04-2010
Messages : 497
Site Web

Re : La Crète fin mai...

Je l'ai fais l'été dernier, c'était vraiment super.
Particulièrement les gorges (Samaria, Aradéna et Xerokambos), et Rethymno qui est une superbe ville portuaire.


"La culture c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale", Pierre Desproges

Hors ligne

#13 10-06-2011 10:58:59

Balidar
Membre
Inscription : 21-02-2011
Messages : 97

Re : La Crète fin mai...

Bonjour,

En attendant le récit complet de notre rando, voilà deux trois points pour satisfaire votre curiosité…

Tout d'abord j'aimerais vous expliquer un peu la philosophie de notre voyage.
Notre idée était de partir 2 semaines pour faire de la rando. Nous avons d'abord songé au GR20, mais trop de monde à notre goût, l'île de La Réunion, un peu trop loin, la Nouvelle Calédonie (ça c'est un vieux rêve d'enfance… j'y ai vécu quelque temps et je rêve d'y retourner!), mais 2 semaine c'était trop court.
L'idée était donc de partir pas trop loin afin d'éviter un voyage trop long et fatigant, et dans une zone peu fréquentée!

Et par hasard, nous sommes tombés sur la Crète. Nous nous sommes vites décidés en raisons de la proximité (seulement 3 heures d'avion), du climat (chaud, bord de mer) et du fait que nous n'avons trouvé que peu d'info sur les rando en Crète, ce qui laissait présager une faible fréquentation.

Et hop, nous posons nos dates, se sera du 14 au 28 mai 2011. La période est à mon avis vraiment idéale. Il ne fait pas encore trop chaud (25-26 °C la journée, 13-15°C la nuit) et la végétation est encore verte et en fleur! En plus les sources et points d'eau sont encore alimentés, ce qui n'est pas forcément le cas en été à mon avis.

En plus cela nous permettait d'être autonomes (pas trop d'organisation à l'avance) et d'adapter notre voyage sur place en fonction de nos envies.

Nous commençons donc par le début de toute rando, trouver des cartes… et la je vous assure c'est tout un poème! Les première recherches sur le net n'aboutissent qu'à des cartes au 1 : 100'000ème voir plus! Difficile de randonner avec ça d'autant plus que les sentiers sont souvent mal balisés et difficiles à trouver…

Pour finir nous trouvons un livre de cartes au 1 :50'000 couvrant toute la Crète (chez Anavasi). Cela suffira largement pour notre périple même si, nous le verrons plus tard, la cartographie crétoise est un peu "fantaisiste" parfois. Nous les démontons sans regrets afin d'en retirer couvertures, descriptifs et cartes inutiles afin de gagner du poids (divisé par 2!).

Vient ensuite le choix des affaires… l'idée était d'être autonomes et d'avoir en permanence toutes nos affaires sur nous afin d'être libres de changer de plan au dernier moment.

L'option Tarp était une évidence, bien que nous hésitions au début à ne prendre que matelas et sac de couchage. Le tarp a été très utile pour nous protéger du vent, du soleil, de l'humidité et même d'un peu de pluie. C'est vraiment l'abris idéal pour ce genre d'endroit, mais attention à la végétation super piquante et aux rochers, encore plus abrasifs!
Question couchage, nous avions des sacs de couchage légers et "rustiques" (=pas chers) et nous avons tout de même eu froid une ou deux nuits, mais rien de grave.

La cuisine était assurée par un réchaud à bois de l'armée suisse en alu payé 2 euro dans un surplus (voir sujet https://www.randonner-leger.org/forum/v … p?id=12192 ). C'est pas ce qui a de plus léger, mais c'est super solide et ça marche d'enfer! En plus, le climat méditerranéen se prête bien à la cuisine au bois… on trouve partout des brindilles super sèches qui vont nickel pour faire du feu, mais attention aux feux de broussaille!!

Je vous mettrais bien sure la liste complète du matos avec les poids, mais en gros on avait des sac de 9 kg pour moi et 6 kg pour ma copine (ha là là, ces êtres sensibles et délicats…  J), ce qui incluait la nourriture de base (bouillon, pâtes, semoule, condiments, viande séchée, barres choco). A cela il nous fallait rajouter l'eau, minimum 3 l par personne (donc 3 kg de plus) et un peu de nourriture fraîche (tomates, concombres, tzatziki, fêta, olives, pain, biscuits) environ 1,5 kg.
Soit un total de 22-23 kg à répartir entre nous deux = ~11 kg par personne. Ceci nous permettait une autonomie de 2 jours pour l'eau et 3-4 jours pour la nourriture.

Que les choses soient claires, le plus dure à porter c'était l'eau!!! Il fait chaud, on se déshydrate vite et 3 l par personne pour 2 jours (boisson + cuisine), c'était vraiment limite…

Le choix de se trimbaler des légumes frais était claire, nous voulions profiter des produits locaux et de toute façon, une tomate, même si c'est lourd, ça nourrit mais ça hydrate aussi…

Nous avons en moyenne tarpé une nuit sur deux, surtout sur la première partie du trajet (+ sauvage).les autres jours, et lors des transferts, nous avons dormis dans des petits hôtels pas chers (20-30 euro) et mangé dans des tavernes. Nous voulions quand même profiter de la gastronomie locale, et le pinard c'est lourds à porter et ça hydrate pas beaucoup…
Il y a aussi le faite que, bien qu'ayant décalé volontairement les étapes pour ne pas atterrir dans un bled chaque soir, quelques étapes se terminent dans des villages. Nous n'avions pas trop envi de reprendre la route de nuit après un bon repas arrosé, et devoir monter le tarp dans le noir… c'est les vacance tout de même!

Question dénivelé et temps de marche, à part une journée ou on a enchaîné 1'900 m de dénivelée positive à 1'900 m de dénivelée négative pour un total de 12 h de marche, les étapes étaient en gros de 800 m de D+ et environ 8 h de marche.

Bref, pour conclure cette première partie, des vacances pas trop cher dans un pays magnifique! Je conseille vivement!

Voilà voilà, j'arrête là sinon vous allez vous endormir!!! Je fignole le récit détaillé par jour, rajoute quelques photos pour vous faire baver et paf!, je balance ça sur le site!

A+ dans l'bus

Hors ligne

#14 10-02-2012 14:11:23

Balidar
Membre
Inscription : 21-02-2011
Messages : 97

Re : La Crète fin mai...

voilà voilà avec un peu de retard... le récit de notre voyage! les photos suivront, dès que j'aurais compris comment les mettre! d'ailleurs si quelqu'un peut m'aider à ce sujet... Merci

J0 : Genève – Heraklion    14.05.2011

Avion départ 15h30, arrivée à 19h30 à Héraklion. Bus pour la gare routière puis recherche d'un petit hôtel (40 euro) et repas copieux dans un resto du front de mer.

J1 : Héraklion – Chania – Paleochora – Lissos    15.05.2011

Bus à 6 h (attentions aux indications fumeuses des chauffeurs de bus des compagnies concurantes…), traversée de l'île et arrivée à Paleochora vers 11h. c'est un petit village touristique, de taille encore supportable, quasi vide car en début de saison. Petit déjeuner, quelques courses, paquetage des sac et début de la randonnée le long de la mer…
5536_img_1119.jpg
A peine 24h que nous sommes en Crète et la civilisation se fait déjà oubliée. Les premiers bains sont inoubliables!
Après environ 3-4h de marche, le sentier quitte la mer et monte en direction d'un petit plateau perché. Beaucoup de chèvres et les Lefka Ori au loin…
5536_img_1123.jpg
5536_img_1129.jpg
Traversée du plateau et redescente dans des petites gorges vers la petite baie de Lissos (ancienne citée portuaire assez florissante). Arrivée vers 18h30.
5536_img_1139.jpg
Après un bain bien mérité, nous plantons notre tarp au bord de l'eau, au milieu des ruines et des chèvres.
5536_img_1131.jpg

J2 : Lissos – Sougia – Tripiti    16.05.2011

Après une nuit froide et agitée par des minuscules moustiques, nous nous levons vers 7h00, petit-déjeuner, paquetage des sac et départ pour Sougia. Le sentier remonte directement sur le plateau, puit redescend de nouveau dans une petite gorge au milieu des pins.
5536_img_1142.jpg
Arrivée à Sougia (petit, sympa) vers 10h, pose dans un café, quelques courses et départ pour une longue étape : Sougia – Agia Roumeli. C'est une longue étape très sauvage, sans ravitaillement ni moyen de sortie, et peu de point d'eau.
Après Sougia, le chemin monte assez raide et longe la mer à flanc de coteaux.
5536_img_1144.jpg
Après environ 1h30, nous redescendons vers une petite chapelle au bord de l'eau pour nous baigner et pique-niquer.
5536_img_1147.jpg
Le sentier continue ensuite à suivre la cote à flanc de coteau (entre 50 et 100 m d'alt.), puis grimpe assez vite dans une petite gorge pour passer un éperon rocheux.
5536_img_1150.jpg
5536_img_1158.jpg
Juste sous le col, il y a une source. L'eau y est fraîche est bonne, mais je doute qu'elle soit alimentée toute l'année! Arrivés au col vers 16h, nous visitons les ruine du fort Ottoman… une hésitation, pourquoi ne pas dormir dans le fort cette nuit, la vue est magnifique!!
Finalement nous décidons d'entamer la descente vers Tripiti sans vraiment savoir ce qui nous attends en bas…
La descente est assez longue et cassante et se fini, comme souvent en Crète, dans le lit d'une rivière à sec qui débouche dans la mer.
Nous arrivons à Tripiti vers 18h30. C'est une plage de galet au pied des falaises, déserte, magnifique!!!
Un petit bain bien mérité, puis nous choisissons notre endroit pour tarper. Notre choix se porte sur un gros rocher. Il nous permet d'être à l'abris du vent de sud-ouest et le sol à sa base est constitué de galet très fins, chauffés toute la journée par le soleil, l'idéal!
5536_img_1180.jpg
5536_img_1173.jpg

J3 : Tripiti – Agia Roumeli    17.05.2011

Levé vers 7h00 et petit-déjeuner. Un petit tour pour faire une dernière fois la visite des lieux (petite chapelle), puis nous partons sur le sentier qui continu vers l'Est sur la plage.
5536_img_1189.jpg
Après environ 30 min, nous décidons de prendre un bain. En effet, le chemin quitte ensuite le bord de mer et monte à flans de coteaux.
5536_img_1192.jpg
Vers le milieu de la journée, après avoir franchi plusieurs passages assez aériens, l'horizon se dégage et le sentier entame une longue descente vers l'embouchure d'une grosse rivière à sec. Le paysage est à couper le souffle! De grande falaises de sédiments calcifiés longent une grande plage de galets, évidemment déserte. Le tout est surplombé d'une forêt de pins.
5536_img_1197.jpg
Nous entamons la traversée de la plage, sorte de désert de galet sous un soleil de plomb. Il est midi et le soleil tape fort!
5536_img_1199.jpg
Nous décidons de faire une pause baignade-bouffe-sieste et montons le tarp pour avoir un peu d'ombre, très efficace.
5536_img_1202.jpg
Vers 13h30, nous repartons pour le dernier bout avant Agia Roumeli. Le sentier monte d'abord assez raide pour atteindre la cote 500 msm puis longe un long moment la mer à flanc de coteau, plus ou moins plat, redescend dans une petite gorge, puis remonte, etc.
5536_img_1204.jpg
Au final, une longue descente sur Agia Roumeli, interminable, et nous arrivons vers 18h30, épuisés!
5536_img_1206.jpg
Il s'agit d'un bled d'une vingtaine de maison, quelques tavernes/hôtel et deux épiceries. Tourisme light… sympathique.
Une bonne bière bien méritée et nous cherchons un hôtel. Notre choix se porte sur l'hôtel Paradise (20 euros la chambre), tenu par Giorgios, un ancien militaire fort sympathique, sa femme et son chat Pithika.
Une bonne douche, un peu de lessive, quelques courses et un bon repas avant d'aller au lit.

J4 : Agia Roumeli – Samaria – Agios Pavlos    18.05.2011

Levé tranquille vers 9h après une bonne nuit, petit-déjeuner, puis nous partons pour la visite des gorges de Samaria. Le début est sympathique, désert, mais nous sommes vite  envahis par les touristes allemands en short qui descendent les gorges!! L'horreur! Les gorges sont très belles, mais les aménagements réalisés et la quantité de touristes nous gâche le plaisir… Nous redescendons en file indienne derrière un groupe de retraités bedonnants.
5536_img_1210.jpg
5536_img_1213.jpg
Le temps de boire une petite bière chez Giorgios, de récupérer nos sacs, et nous repartons le long de la mer. Le sentier longe une plage de sable et monte parfois un peu sur la dune, je haie le sable!!!
5536_img_1220.jpg
Nous arrivons à l'église d'Agios Pavlos vers 17h et cherchons un endroit pour tarper entre les rochers, sur le sable fin (un vrai bonheur pour en trouver partout dans les affaires!). Une petite baignade dans les rouleaux pour la forme, montage du campement, cuisine et dodo.
5536_img_1222.jpg

J5 : Agios Pavlos – Marmara Bay – Gorges d'Aradhena    19.05.2011

Levé vers 7h00, petit-déjeuner et départ pour Marmara Bay. Le sentier longe la mer en altitude, c'est une vraie autoroute par rapport à ce que nous avons eu jusqu'à présent : sentier bien dégagé, pas mal de monde qui randonne à la journée, nous avançons…
5536_img_1230.jpg
Arrivé à Marmara Bay vers 12h00, nous nous arrêtons dans une taverne pour manger et acheter un peu de vin pour le soir (il faut se laisser vivre aussi). Dernière baignade dans la mer car nous la quittons pour les deux prochains jours et nous entamons la remonté des gorges d'Aradhena.
Ces gorges sont magnifiques et très peu fréquentées, contrairement à celles de Samaria. Elles sont très étroites et le paysage est très diversifié. Je les recommandes à la place de Samaria!
5536_img_1236.jpg
Après 1h environ, il y a une source qui jaillit de sous les rochers. L'eau y est fraîche et bonne et elle est, soi-disant, alimentée toute l'année. Nous y remplissons nos bouteilles et repartons d'un pas motivé.
Le sentier alterne entre défilés au milieu de la végétation, passages de pierriers et gorges étroites sur lit de gravier.
5536_img_1245.jpg
5536_img_1252.jpg
Après ~3h de monté, nous arrivons devant un "bouchon" de pierre muni d'échelles métalliques (un contournement a été créé mais nous préférons la variante "sport"). Les deux échelles font une dizaine de mètre de hauteur et débouchent sur un petit plat rocheux d'où il faut monter à l'aide de cordes vaguement pourries et vaguement fixées pour atteindre un pierrier. Nous enlevons les sacs et passons un par un avec prudence.
5536_img_1254.jpg
5536_img_1256.jpg
Il nous faut ensuite franchir un amas de blocs tous plus gros les uns que les autres pour redescendre de l'autre côté et retrouver le lit de la rivière en galet.
Un pont métallique passe au-dessus de nos têtes, il permet de franchir les gorges et donne l'accès au village d'Aradhena.
5536_img_1262.jpg
La fin des gorges est marquée par un sentier muletier qui monte de chaque coté en zig-zag et rejoint le sommet des falaises environs 100 m plus haut.
5536_img_1272.jpg
Nous rejoignons le pont pour admirer le point de vu et faire le plein d'eau dans la buvette près du pont. Ils y vendent des boissons, des glaces, de quoi grignoter mais pas de nourriture consistante.
5536_img_1275.jpg
Après s'être désaltérés, nous repartons sur nos pas et cherchons au sommet des gorges un endroit plat et abrité du vent et des regards pour poser notre tarp. Nous nous installons dans une forêt de pins et montons le tarp en version "compacte" pour se protéger au maximum du vent, des moustiques, des chiens errants éventuels (dont les aboiements féroces et affamés ont résonnés tout la nuit pas loin de nous!) et des moutons/chèvres curieux. Altitude environ 700 msm.
5536_img_1277.jpg
Un dernier coup d'œil au soleil couchant sur les montagnes au loin… Le mont Pachnes (2'453 m) nous attends… au lit!

J6 : Aradhena – Mont Pachnes – Anopoli        20.05.2011

La nuit fut courte!! Froide, humide, venteuse, avec en fond sonore le hurlement des chiens, les chèvres errantes et leurs clochettes…
Bref, nous écourtons notre sommeil et décidons de partir direct au petit jour vers 6h00, nous déjeunerons plus tard.
5536_img_1284.jpg
Après environ 1h de marche, nous sommes au pied des gorges d'où part le « sentier » pour l'ascension du Pachnes. Nous déjeunons copieusement, cachons nos affaires sous les feuillages et partons vers 9h avec un sac léger : vêtements chauds, pique-nique et eau pour la journée.
Le sentier monte d'abord dans la forêt, puis dans les buissons, puis dans les cailloux… il s'agit d'un ancien chemin muletier utilisé probablement depuis l'antiquité pour traverser les montagnes et accéder aux pâturages en été. Le sentier est parfois difficile à suivre…
5536_img_1291.jpg
5536_img_1294.jpg
Après 2h de monté, nous arrivons sur une piste ; le paysage est magnifique, lunaire, surprenant.
Nous traversons les premières plaques de neige, il n'y a plus de végétation, même pas un petit buisson. Même les chèvres, pourtant toujours présente jusqu'à maintenant, ont disparues. Nous sommes seuls dans le silence… et nous continuons à monter.
5536_img_1301.jpg
Vers 1'800 m d'altitude, la piste s'arrête net et nous continuons sur un sentier "improbable", difficile à suivre.
Vers 13h, nous arrivons au col et mangeons un bout à l’abri du "refuge"… il s'agit en faite d'une cabane en pierre de 2x3 m!
5536_img_1306.jpg
5536_img_1308.jpg
La fin de l'ascension se fait entre pierriers et névés et nous arrivons vers 14h30 au sommet du mont Pachnes, 2'453 m, deuxième sommet de Crète (le sommet de la Crète, le mont Psilorotis n'a que 3 m de plus que le Pachnes).
5536_img_1309.jpg
Le temps d'admirer la vue, de marquer 2 ou 3 conneries dans le livre de sommet et nous repartons pour 1'900 m de descente!
5536_img_1324.jpg
5536_img_1331.jpg
Le chemin est long, très long! Nous arrivons en bas cassés par les pierriers, récupérons nos sac et marchons encor 1h sur la route pour rejoindre Anopoli (petit village agricole très dispersé, très sympa) où nous prenons une chambre dans une taverne. Les pieds fonts mal et les chaussettes puent la mort!
Bilan de la journée : 11h de marche (sans les pauses), 1'900 m de dénivelé positive et 1'900 m de dénivelé négative… rude journée, mais on l'a fait!

J7 : Anopoli – Chora Sfakion    21.05.2011

Levé difficile, nos petits corps sont douloureux! Nous prenons un bon petit-déjeuner et partons gaiement vers 9h sur la route pour rejoindre Chora Sfakion.
Nous descendons dans des petites gorges très sympathiques et arrivons à Chora Sfakion vers 12h30.
5536_img_1349.jpg
5536_img_1351.jpg
5536_img_1355.jpg
Là encor il est possible de compter les maisons sur les doigts des mains.
5536_img_1346.jpg
5536_img_1357.jpg
Un peu plus touristique mais tout de même encore sympa. Le temps de se trouver une chambre et nous partons manger un morceau.
L'après-midi, nous nous accordons, une pause : sieste, plage et glandouille. Ragoût de chèvre au menu du soir, un vrai délice…
Notre périple dans le Sud-Ouest se termine là, demain nous prenons le bus pour l'Est de l'île.

J8 : Chora Sfakion – Heraklion - Sitia    22.05.2011

Transfert en bus, départ 7h, ennui mortel à Heraklion (dimanche après-midi), traversée de la Crète en longeant la côte nord… que des hôtels All inclusive bourrés d'allemands en short bedonnant et blanc comme des merdes de laitier! L'horreur!! Arrivée à Sitia vers 19h00 (ville morte!).

J9 : Sitia – Palekastro – Kato Zakros    23.05.2011

Bus à 6h00, nous arrivons à Palekastro vers 6h30. Petit-déjeuner rapide, paquetage et départ sur la route.
5536_img_1364.jpg
Nous avons quelques difficultés à trouver notre chemin, mais finissons tout de même à rejoindre la mer…
5536_img_1368.jpg
D'entrée de jeu, quelque chose nous frappe : il y a beaucoup plus d'insectes que dans le sud-ouest et l'eau semble beaucoup plus facile à trouver (rivière).
Nous faisons une pause baignade-petit-déjeuner à la première plage vers 10h, puis baignade-repas-sieste à la deuxième vers midi.
5536_img_1372.jpg
5536_img_1375.jpg
A la troisième plage, ho surprise, nous croisons des gens… il y a là un autre itinéraires à la journée, beaucoup plus court, ce qui explique le monde.
Le sentier monte ensuite à flanc de coteaux… très difficile à suivre car très peu utilisé. Le balisage est quasi effacé et les cairns sont rares mais très utiles!
5536_img_1382.jpg
S'en suit une longue montée jusqu'à une immense grotte.
5536_img_1389.jpg
Petite pause-visite, puis départ pour la dernière heure de marche jusqu'à Kato Zakros.
5536_img_1391.jpg
Nous y arrivons vers 16h30 et buvons une bière bien méritée. Il s'agit de 4 ou 5 tavernes au bord de la plage, quelques maisons vides, sûrement louées en été et une magnifique plage.
Glandouille et réparation de pantalon sur la plage.
Le soir nous mangeons à notre faim et buvons à notre soif! Puis montage su tarp sur la place, de nuit et légèrement joyeux…

J10 : Kato Zakros – Zakros – Ziros – Chandras        24.05.2011

Levé vers 6h00, grignotage rapide , paquetage et départ pour Zakros par les gorges de la mort. Nous quittons la mer pour de bon… snif, fini les bains!
La vallée de la mort n'est pas, comme on pourrait le penser, sèche et aride… au contraire, une jolie rivière y coule, la végétation est luxuriante et il y a beaucoup d'oiseaux! En fait elle porte son nom du fait qu'autrefois, on y apportait les morts pour les déposer dans les nombreuses grottes qui y sont présentes.
5536_img_1400.jpg
5536_img_1402.jpg
Nous arrivons à Zakros vers 10h, prenons un petit-déjeuner, faisons quelques courses et repartons vers 11h pour la suite de la montée!
5536_img_1405.jpg
Il fait chaud, très chaud et lourds… le ciel se couvre gentiment, heureusement les nuages nous font de l'ombre et il y a un peu d'air…
5536_img_1412.jpg
La montée continue sur un ancien chemin muletier pour arriver à une vallée perchée verdoyante. Nous la traversons puis continuons la montée. Se succèdent alors montées, vallées cultivées pour arriver à une église où il y a une source. Nous y faisons une petite pose et remplissons nos bouteilles.
Puis le sentier traverse un plateau et redescend sur le village de Ziros. Le marquage est très mauvais et le sentier difficile à suivre! Rien ne ressemble plus à sentier à chèvre qu'un autre sentier à chèvre!! Pour finir le tout, quelques averses se décident à tomber…
Nous nous faisons accueillir à Ziros par une meute de chien hargneux, heureusement attachés (nous n'en étions pas certain de loin). Nous entrons donc dans le village le bâton à la main!
5536_img_1416.jpg
Une petite pause le temps de boire une bière bien fraîche et nous repartons sur la route direction Chandras.
Nous sommes à présent loin de la mer et des lieux "touristiques". L'anglais ne suffit plus, notre grec est limité (bonjour, bonsoir, vin, bière, eau et c'est à peu près tout!) il faut commencer à parler avec les mains…
Nous passons la nuit dans une petite chambre très sympa à Chandras (20 euro) et dînons au bistrot de la place, qui fait office de maison de retraite pour les vieux et d'Internet café pour les 3 jeunes du village… ambiance typiquement crétoise, très sympa!

J11 : Chandras – Dafni – Chrissopighi    25.05.2011

Levé 7h00, petit déjeuné, puis départ sur la route direction Chrissopighi. Nous croisons les regards amusés de vieux agriculteurs en pickup, qui nous klaxonnent avec un grand sourire en nous saluant de la main…
La route se change en piste, nous traversons des champs d'oliviers, un verger où nous volons quelques nèfles et oranges, puis la piste disparaît dans les arbres… nous sommes perdus!
5536_img_1426.jpg
Nous sortons la boussole (enfin, après l'avoir trimbaler pendant 15 dans le sac pour rien!!) et traçons la route à travers les oliviers. Nous retrouvons le chemin après environ 1h, continuons notre traversée de la vallée au milieu des oliviers et entamons la montée sur Dafni.
Vers midi nous quittons la piste et descendons vers un torrent au fond d'une gorge pour faire une pause, manger et se baigner (enfin!).
5536_img_1434.jpg
Le reste de la montée se fait sous des averses intermittentes accompagnées de bourrasques violentes.
L'arrivée à Dafni est mémorable! Vers 14h30, tout est fermé, il fait sombre, orageux, pas un chat… glauque! Nous rencontrons tout de même un vieux monsieur, tentons de lui demander notre route… mais là, même les mains n'ont pas suffit.
Nous entamons la descente sur Chrissopighi, où nous savourons une bière bien fraîche et faisons le plein d'eau.
5536_img_1444.jpg
Il est temps de repartir et décidons de s'éloigner un peu du village pour tarper au milieu des oliviers, envahis par les insectes.
Cuisine de fête : spaghettis sauce tomate-olives-fines herbes, cuit au feu de bois…
5536_img_1445.jpg
La nuit est orageuse, nous sommes content d'avoir le tarp pour nous protéger des averses. C'est notre dernière nuit sous tarp… snif!

J12 : Chrissopighi – Orino – Thripti – Monastiraki – Pahia Amos    26.05.2011

Levé vers 7h00, petit-déjeuner et montée direction Orino. Après environ ½h, nous sommes de nouveau perdus… les indications que nous avons sont plus que laconiques, il y a des pistes partout… nous tentons notre chance au feeling, manquons de nous faire bouffer par des chiens… la direction est juste, nous somme sur la bonne voie!
Descente sur Orino où nous espérons pouvoir faire le plein d'eau et boire un café… tout est fermé. Une vieille dame nous prête son jet d'eau pour remplir nos bouteilles.
5536_img_1459.jpg
Poursuite de la montée sous la pluie intermittente, nous traversons des vallées cultivées (vigne, fruits, céréales,…) et arrivons au col, vers 1'000 m d'altitude.
Adieu l'Est, nous basculons sur le versant Ouest de la montage en entamons la descente sur Monastiraki.
Arrêt repas à Thripti, descente le long des gorges de Cha.
5536_img_1466.jpg
Le panorama est magnifique, il est possible de voir la mer des deux côtés de l'île, la côte nord et la côte sud (mer de Lybie).
5536_img_1470.jpg
5536_img_1478.jpg
Arrêt bière fraîche à Monastiraki, au pied des montagnes et traversée de la plaine cultivée jusqu'à Pahia Amos où nous prenons une chambre au bord de la plage.
5536_img_1479.jpg
Un petit bain pour la forme, un apéro bien arrosé et un repas copieux avec le poisson du jour!

J13 : Pahia Amos – Agios Nikolaos – Kritsa     27.05.2011

Fini la vadrouille, place au tourisme de base. Nous nous déplaçons en bus direction Kritsa, village touristique avec ses vendeurs de breloques… une petite marche de principe pour rejoindre le site archéologique de Lato. Le portail est fermé… prenant exemple sur d'autres personnes, nous le franchissons et visitons le site en voleurs…
Retour à Kritsa, s'en suit la glandouille sur les terrasses.

J14 : Kritsa – Agios Nikolaos – Heraklion – Genève        28.05.2011

Dernier jour en Crète... Nous prenons le bus à 7h00 direction Heraklion. Nous laissons nos bagages à la gare routière et prenons un bus pour Knossos. Visite du palais de Knossos, berceau de la légende du Minautore. Ca grouille de touristes bedonnants tous plus détestables les uns que les autres.
Retour à Heraklion, visite du musée archéologique (magnifique) et visite rapide des rues (il n'y a pas grand chose à voir le Samedi quand tout est ouvert… alors imaginez un dimanche après-midi). Pour finir nous traînons à la terrasse d'un café où nous mangeons copieusement avant d'aller prendre l'avion, retour Genève... les vacances sont finies… snif!


Voilà voilà.. avec quelques photos ce serait plus sexy, mais là je sèche sur mes capacités en informatique! déso

N'hésitez pas en cas de question...

Dernière modification par Balidar (20-02-2012 17:47:52)

Hors ligne

#15 10-02-2012 15:23:36

fredlafouine
Fouinez!
Lieu : bretagne
Inscription : 24-05-2009
Messages : 10 667

Re : La Crète fin mai...

Ouaip, avec quelques photos ça sera beaucoup plus sympa. wink

Pour insérer une photo rien de plus simple, bouton "envoyer une image" en haut à droite.
Pour plus d'explications sufit d'aller lire la notice du forum, accessible en bas du bandeau vertical de gauche (Spécificité du forum des muls / vos photos hébergées sur RL).

Niveau matos vous aviez quoi? Qu'est-ce que ce voyage t'as appris vis-à-vis de l'allègement de ton matériel?

smile


´·.¸¸.·´¯`·.¸ ><((((((º>

Hors ligne

#16 20-02-2012 17:59:40

Balidar
Membre
Inscription : 21-02-2011
Messages : 97

Re : La Crète fin mai...

Hello, voilà c'estr fait!!

J'ai mis les photos, mais il y en a tellement qu'il est difficile de faire une choix!

Pour le matos, je mettrais la liste détaillée prochainement.

En Gros, nous étions partisléger mais confort...

- Matelas mousse
- tarp Arklight
- réchaud bois
- un pantashort
- 2 T-shirt
- 2 slips
- 2 paires de chaussettes
- sous-pull thermique manche longue
- gilet fibre polaire
- coupe-vent D4
- sac de 40l Exped Mountain Pro
- sac de couchage légers (~600 gr) pour ~10°C confort

nous avions en gros 6-7 kg de matos chacun, plus la bouffe et l'eau (~2.5 l chacun). en transportant des aliments frais (fruits, légumes, ...) nous arrivions à environ 10-12 kg.

ça va surement faire hurler les puristes de la MUL, mais le but était quand même de profiter des spécialités culinaires et viticoles locales!! nous avons donc alléger le matos pour porter plus de vins  lol

Il faut savoir aussi qu'à cette saison, les nuits sont quand même fraîches et que le soir, nous enfilions toutes nos couches. Les sacs de couchages étaient un peu légers à mon avis...
Par contre, le matin, dès que le soleil passe par dessus les montagnes, c'est le cagnar complet!

Le plus dure à mon avis, c'était de porter l'eau... nous portions entre 2 et 3 l chacun ce qui nous faisait une autonomie d'environ 2 j. Nous n'avons jamais manqué, mais ne sachant pas trop où nous allions tombés le soir, il vallait mieux être prudents.

voilà voilà

Hors ligne

#17 21-02-2012 22:50:19

Ontheroad33
Pandabruti
Lieu : Bordeaux
Inscription : 15-08-2011
Messages : 3 128

Re : La Crète fin mai...

Super j'y étais en mai et c'était très agréable de revivre ces moments...Merci beaucoup ! smile

Dernière modification par Ontheroad33 (21-02-2012 22:50:32)


"Je ne sais pas où je vais. Ouh ça je ne l'ai jamais bien su. Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus." La Rue Kétanou, Où Je vais, Album En Attendant Les Caravanes, 2000.

Hors ligne

#18 02-03-2012 10:19:23

Balidar
Membre
Inscription : 21-02-2011
Messages : 97

Re : La Crète fin mai...

héhé, moi aussi, le fait de mettre en ligne les photos et le récit ça m'a rappelé pas mal de bon souvenir!! Vivement les prochaines vacances!!

Hors ligne

Pied de page des forums