#76 17-07-2006 11:51:36

c_moi_yves
Initié par le GR34
Lieu : 77
Inscription : 23-04-2006
Messages : 324
Site Web

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Bravo pour tes articles qui sont toujours de très grandes qualités ... et permet une réflection sur le sujet présenté .

l'hors de ton premier post, Je me suis aperçu que j'utilisai très peu le réchaud en randos (Mars à fin septembre), parce que je suis un peu paresseux en fin d'étape, ou bien parce que j'en avais pas besoin (GR34 Breton ou il suffit de demander au charcutier traiteur de réchauffé le plat quand on l'achète ou restos ouvrier pas cher si on veut manger chaud ) ou bien parce que je mixte, bivouac (avec abri d'Olivier) et gite d'étape (repas chaud le soir) . C'est ainsi que j'ai laissé à la maison, mon gaz et ma vaisselle, quand je suis parti sur le gr10 mi Juin,sans en souffrir , ce qui ne m'a pas empêché de manger des spécialités locales (saussices confies à la ferme Esteben ) puis sorte de hachi de veau (plat Basque) succulent quelques étapes plus loin .

Hors ligne

#77 17-07-2006 23:04:18

Artiguel
chat errant
Inscription : 24-04-2006
Messages : 415

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

c_moi_yves a écrit :

l'hors de ton premier post, Je me suis aperçu que j'utilisai très peu le réchaud en randos (Mars à fin septembre), parce que je suis un peu paresseux en fin d'étape, ou bien parce que j'en avais pas besoin .

J'avoue que je me suis débarrassé du réchaud d'abord parce que j'avais la flême d'allumer la machine, d'attendre que l'eau boue, que les pâtes gonflent (surtout quand l'estomac réclame), de nettoyer le matériel, de le ranger avec précaution, de surveiller la réserve de carburant en plus des rations, etc.. Avant de m'apercevoir que les repas sans réchaud sont très sains, qu'ils assurent une certaine sécurité (pas de produit inflammable, possibilité de manger à sa faim en pleine tempête, ...) et qu'ils peuvent aussi avoir bon goût.
  L'étape suivante, c'est le repas sans réchaud en plein hiver. Mais c'est un autre débat.

  On remarquera que la liste des menus dans mon dernier post n'est pas ultra-légère.
  On peut par exemple remplacer le lait concentré sucré par un mélange de lait en poudre pour bébé, sucre et cacao préparé à l'avance.
  Le Pemmican de Cathay lui-même est relativement hydraté. Il en existe peut-être des plus secs et des plus légers.
  Les bonbons au miel ne sont pas indispensables.

  Les biscuits au cacao sont merveilleux. Il ne s'agit pas de biscuits au "chocolat" (qui fond à la chaleur), mais bien de biscuits au "cacao" (sans beurre, lécithine et autres). Non seulement ils sont très nutritifs pour un poids de biscotte, mais ils ont aussi un vrai goût de cacao. Il a fallu me retenir pour ne pas avaler toute la réserve le premier jour.

Dernière modification par Artiguel (18-07-2006 10:31:50)

Hors ligne

#78 27-02-2007 18:30:15

Artiguel
chat errant
Inscription : 24-04-2006
Messages : 415

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Une nouvelle expérience de repas sans réchaud ni vaisselle en hiver.

  Trois jours dans le Haut-Jura (Bellegarde, Crêt de la Neige, Col de la Faucille, Bellecombe, Chézery-Forens), du 20 au 22 février. Montagnes faciles, sans risques d'avalanches, point culminant 1717 m. On marche en moyenne à 1300 m. Dénivellé de 1200 m environ le premier jour, puis "montagnes russes" sur les crêtes le second (950 m positifs environ); presque que du plat et de la descente le dernier jour. Il y avait de la neige tout le long, entre deux à trois centimètres sur les sommets rabotés par le vent, et 30 cm sur les chemins en forêt. Beau temps, sauf le mercredi (vent glacial). Les températures au cours de la nuit étaient particulièrement clémentes pour un mois de février (autour de 0° à 1300 m lorsqu'il n'y avait pas de vent ). J'avais seulement un slip et un sous-vêtement thermique (Millet Carline 150) dans mon Cats Meow + drap de soie, j'ai eu trop chaud la première partie de la nuit. Pas de raquettes (pas de chutes de neiges prévues, neige dure jusqu'en début d'après-midi).

  Je n'ai pas pris de réchaud.
  Je transportais 2,5 litres d'eau.
  Le ravitaillement en eau s'est fait au refuge non-gardé de Gralet en faisant fondre de la neige à l'aide du fourneau mis à disposition, puis à la fontaine du village de Mijoux. On se ravitaille aux mêmes points en été.

  Le petit-déjeuner consistait en un demi-tube de 170 g de lait concentré sucré + un pain d'épice aux raisins (farine T80, huile de tournesol, sel, miel, raisins secs, le tout bio) + un comprimé de vitamine C.

  En cours de journée: assortiments de fruits secs (bio) + un pain d'épice vers midi.

  Le dîners était composé d'environ huit petites biscottes au seigle et sésame, tartinées de Pemmican à l'ail de la marque Cathay. Le Pemmican a un goût de terrine de viande et légumes, on ne sent pas l'ail. Il faut un demi paquet pour un repas bien tassé (100g), au lieu du tiers en été.

  J'avais juste un briquet bic, une demi bougie et un quart en alu pour la sécurité (c'est du moins ce qui était prévu: j'ai oublié le quart chez moi).
  Je suis rentré en pleine forme.

  Bref, en hiver en moyenne montagne, les repas avec réchaud ne sont pas indispensables. A fortiori en été.
  (Cf. aussi plus haut pour une autre expérience de repas sans réchaud ni vaisselle en hiver.)

p1010092hf6.jpg

p1010085lr7.jpg

J'en profite pour faire la promotion de ce lieu exceptionnel qu'est le Haut-Jura. C'est notamment l'un des meilleurs points de vue pour contempler la chaîne des Alpes. Mes photos ne sont pas de grande qualité, et ne donnent qu'un aperçu du spectacle.
14492084of7.jpg

alpesch8.jpg

Hors ligne

#79 27-02-2007 20:18:20

Hangen
Membre
Lieu : Strasbourg
Inscription : 15-11-2006
Messages : 78

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Nous nous sommes également baladé du coté du col de la Faucille à la Toussaint. Avec l'avantage d'un temps exceptionnel et d'une superbe vue sur les Alpes. on avait presque l'impression de pouvoir toucher le Mont Blanc ! Très très belle région effectivement . Par contre, il faut quand même un  peu ascétique pour un tel dîner ! Perso, un bon lyophisé le soir, du thé et des biscuits ça fait aussi partie du plaisir de la rando ;o)

Hors ligne

#80 27-02-2007 21:51:47

OlivierD
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 12-03-2005
Messages : 96

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Chouette tarp Artiguel!
Fait maison ? Quelles dimensions ?

Hors ligne

#81 27-02-2007 22:07:56

angelo
Membre
Inscription : 05-01-2007
Messages : 3

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Salut, voir La marche dans le ciel de Sylvain Tesson et Alexandre Pousin où ils mangent leurs nouilles asiatiques crues.
J'ai essayé, hé bé ( comme on dit par chez nous...), c'est franchement pas bon, je les préfèrent mélangées à de l'eau.


Je vais apprendre à marcher sur les mains, je n'irai pas trés vite bien sûr, mais je n'userai plus de chaussures, je verrai le monde de bas en haut, ça peut être trés rigolo.

Hors ligne

#82 28-02-2007 09:37:02

Artiguel
chat errant
Inscription : 24-04-2006
Messages : 415

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

OlivierD a écrit :

Chouette tarp Artiguel!
Fait maison ? Quelles dimensions ?

C'est la tarp "Zero G line" de chez Wechsel (silnylon ripstop, 53 g/m2), 860 g incluant la housse et une bonne quantité de ficelle.
Elle mesure 3 x 4 m. C'est mon abri d'hiver: je peux la transformer en abri de type Olivier (abri fermé et costaud) en cas de tempête.

Hangen a écrit :

Par contre, il faut quand même un  peu ascétique pour un tel dîner ! Perso, un bon lyophisé le soir, du thé et des biscuits ça fait aussi partie du plaisir de la rando ;o)

Cela dépend des goûts. Pour moi, le repas sans réchaud ni vaisselle n'a rien d'ascétique. C'est un vrai régal: j'adore le lait concentré sucré et les pains d'épice. Le Pemmican n'est pas mauvais du tout. Au contraire, je trouve les lyophilisés plutôt écoeurants à la longue. De même en ville, un sandwich jambon beurre sera parfois plus agréable qu'un surgelé réchauffé du restaurant.
  L'absence de repas sans réchaud est aussi une sécurité: pas de problèmes avec le feu, le combustible, l'allumage, etc..

angelo a écrit :

Salut, voir La marche dans le ciel de Sylvain Tesson et Alexandre Pousin où ils mangent leurs nouilles asiatiques crues.
J'ai essayé, hé bé ( comme on dit par chez nous...), c'est franchement pas bon, je les préfèrent mélangées à de l'eau.

Consommer crus des aliments conçus pour être ramollis dans l'eau relève pour le coup de l'ascétisme. En fait, je n'ai jamais essayé. Pourquoi gâcher mes repas avec de telles choses alors qu'il existe le saucisson, le pain d'épice, les terrines ... ? Contrairement à ce qu'on pourrait croire, gastronomie et repas sans réchaud ne sont pas incompatibles.

Dernière modification par Artiguel (01-03-2007 15:01:52)

Hors ligne

#83 19-03-2007 01:28:48

CaribouHurlant
MUL OK, mais sécurité avant tout.
Lieu : Rosny sous bois
Inscription : 19-03-2007
Messages : 19
Site Web

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Perso, j'utilise un truc fabriqué par moi (pas trop lourd 25g) qui fonctionne en multi combustible (bois, alcool, essence, esbit) par tous les temps et qui me garantit de ne pas foutre le feu à la forêt qui m'entoure.

C'est plutôt sur l'eau et la bouffe que j'économise du poids. L'eau parce que je repère toujours les points d'eau (avec une préférence très nette pour les petits cours d'eau) avant mon départ, et la bouffe parce que je ne mange que ce que je trouve dans la forêt ou dans les champs avec parfois un petit extra (type fruit séché).

C'est durant le trajet de ma journée que je trouve mon repas du soir et du lendemain matin, voire mon bois pour le feu du soir quand le temps est incertain et que je crains qu'il pleuve dans l'après midi.

Pour moi tout ce qui compose les éléments de sécurité n'est pas négociable et le réchaud (ou mon équivalent) en fait partie dans la mesure où il me sert à purifier ce que je mange et m'évite ainsi les désagréments liés à toutes les saloperies que l'on peut rencontrer. Ceci ne se comprend que si l'on se nourrit sur ce que l'on trouve dans la nature.

Hors ligne

#84 19-03-2007 08:48:27

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 529
Site Web

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

CaribouHurlant a écrit :

... et la bouffe parce que je ne mange que ce que je trouve dans la forêt ou dans les champs avec parfois un petit extra (type fruit séché).

C'est durant le trajet de ma journée que je trouve mon repas du soir et du lendemain matin, voire mon bois pour le feu du soir quand le temps est incertain et que je crains qu'il pleuve dans l'après midi.

Ouahou,
Peux-tu nous dire ce que tu glanes ainsi ? Tu randonnes en France, à quelle saison ?
Parce que moi je reste franchement dubitatif sur le fait qu'actuellement la nature (en france et en europe tout au moins) puisse nourrir son homme. A moins bien sûr de taper dans les champs des agriculteurs hmm

CaribouHurlant a écrit :

Pour moi tout ce qui compose les éléments de sécurité n'est pas négociable et le réchaud (ou mon équivalent) en fait partie dans la mesure où il me sert à purifier ce que je mange et m'évite ainsi les désagréments liés à toutes les saloperies que l'on peut rencontrer.

Q'entends tu par purifier  et saloperies (micro organismes ou produits chimiques, pesticides ...) ?


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#85 19-03-2007 22:38:39

CaribouHurlant
MUL OK, mais sécurité avant tout.
Lieu : Rosny sous bois
Inscription : 19-03-2007
Messages : 19
Site Web

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Je pars essentiellement au printemps et en été en auvergne ou dans les landes et je trouve du plantain, des orties, du cresson, des paquerettes, des coquelicots, du pissenlit, du chiendent, de la berce, du trèfle, de la bardane, de la reine des prés, du bouleau, du tilleul, de la luzerne,..

Les prés non travaillés par l'homme notamment en bordure de cours d'eau regorgent de plantes comestibles. Simplement il faut faire attention aux parasites, aux bactéries.
Je me prépare donc des soupes en faisant bouillir l'eau dans laquelle j'ai plongé mes aliments, d'où le réchaud.

Par exemple cette année, vers la fin avril, je vais faire Le Puy Lyon en empruntant une partie du GR3 et cet été une rando au québec. Je pars également en week end en forêt de temps à autre.

J'emmêne avec moi un kilo de fruits séchés pour 15 jours de voyage. C'est tout. Le reste je le prélève sur place.
Mais le plus important ce n'est pas la bouffe, c'est l'eau. C'est pour ça que je suis très attentif à bien noter les sources d'eau sur mon parcours.

Je n'ai pas encore essayé les randos d'hiver essentielllement parce qu'il me parait plus dur de trouver sa nourriture en chemin. Mais c'est un de mes objectifs, comme celui de partir plus d'un un mois en autonomie totale. Pour cela j'améliore régulièrement ma connaissance des plantes. Le problème de se nourrir de plantes est que certaines d'entre elles sont toxiques voire mortelles. Cela ne s'improvise pas. Par exemple dans la famille des ombellifères (ou apiacées) on trouve la carotte sauvage, le fenouil, le cerfeuil sauvage ou les différentes formes de cigues. Pour tous ceux qui ont vécu à la campagne, vous avez tous vu cette famille de plantes, mais il faut vraiment connaitre pour ne pas se tromper.

De toute façon le principe qui doit toujours s'appliquer est simple. Quand on ne connait pas, on ne mange pas.
C'est pourquoi je pars avec des sacs plastiques (genre zip loc) pour prélever des échantillons que je ne mélange pas aux plantes connues et qui vont composer mon repas du soir. Ces échantillons seront ramenés chez moi pour reconnaissance avec les bouquins que je possède.

Hors ligne

#86 19-03-2007 23:18:17

Fafnir
MUL Naturelle
Lieu : Bruxelles
Inscription : 17-03-2007
Messages : 60

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

ahhh une bonne purée d'ortie ou une salade de pisenlit quelques champignons aussi (mais attention)

rien de meilleur après une longue journée de marche en foret .

t'a des recette ou tu reste sur le principe de la soupe ?

Hors ligne

#87 19-03-2007 23:42:33

CaribouHurlant
MUL OK, mais sécurité avant tout.
Lieu : Rosny sous bois
Inscription : 19-03-2007
Messages : 19
Site Web

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Non je suis obligé de faire bouillir pour éviter les parasites, donc je reste sur la soupe, mais une soupe où je mets tout.

C'est plus un pot au feu sans viande que véritablement une soupe. Je mange ça soir et matin et mon déssert est composé de fruits séchés. Cela tient bien au corps, c'est chaud, nourrissant et vraiment super bon, enfin pas toujours mais nettement meilleur que le lait pour bébé. Une fois par semaine j'ajoute une pastille de sel.

Ma prochaine idée est de rajouter des sauterelles et des vers de terre pour goûter, sachant que j'ai déjà testé   des espèces de scarabées lors d'un voyage en afrique. Mais bon c'est un pas de plus à franchir, qui pour l'instant ne m'inspire pas encore, mais j'y réfléchis.

Hors ligne

#88 19-03-2007 23:48:23

Fafnir
MUL Naturelle
Lieu : Bruxelles
Inscription : 17-03-2007
Messages : 60

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Tu sais pour enlever les parasites un bon lavage devrait être suffisant et contre les bactéries, tu n'est sûrement pas sans savoir que la plus part de ces plantes ont des propriété médicinales avérée dont certaines bactéricide.

Par contre j'ai déjà essayer la confiture de limace mais les autres bestioles ne me tentent pas beaucoups smile

Hors ligne

#89 19-03-2007 23:49:53

aleuh
Flâneur MUL
Lieu : Narbonne
Inscription : 27-05-2005
Messages : 884

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Youhou !! Une nouvelle étape est sur le point d'être franchie par les MULs...
Pourquoi ne pas ouvrir un sujet là-dessus ou un WIKI ? En tous cas je trouve cela très intéressant.
Comment t'es tu mis à manger ce que tu récoltais sur le chemin ? En écoutant/lisant Couplan ? Ou de par ton éveil à la Nature ? Ou autre...

Dernière modification par aleuh (19-03-2007 23:50:16)

Hors ligne

#90 20-03-2007 00:16:23

Fafnir
MUL Naturelle
Lieu : Bruxelles
Inscription : 17-03-2007
Messages : 60

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Il existe tout un tas de site internet ou tu peut te documenter pour ça aleuh et puis aussi plein de bouquins sur le sujet .

En voici déjà 2 :
http://www.plantes-comestibles.com/plan … tibles.php
http://plantes.sauvages.free.fr/pages_p … index.html

Hors ligne

#91 20-03-2007 00:25:36

CaribouHurlant
MUL OK, mais sécurité avant tout.
Lieu : Rosny sous bois
Inscription : 19-03-2007
Messages : 19
Site Web

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Je ne savais même pas que ça existait la confiture de limace. Si un jour j'en trouve, c'est sur que je vais gouter.

Pour les plantes, c'est très simple, j'habitais dans une clairière de forêt à 4 kilomètres de mes plus proches voisins.  Mon père était un ancien horticulteur, et j'ai eu très jeune l'habitude de suçoter des herbes diverses et variées. Je n'ai appris que beaucoup plus tard le nom qu'elles portaient. Les orties poussaient dans notre jardin, comme le plantain, l'arum (toxique), la menthe, le chiendent,les tomates cerises, .. A l'automne on allait ramasser les chataignes et les cêpes. C'est juste le fait d'avoir passé ma jeunesse en pleine forêt. Mon père faisait pousser tout un tas de plantes. Nous ne vivions pas en autosuffisance mais au moins la moitié de nos repas provenaient de notre jardin ou de ce que l'on trouvait aux alentours.

Voilà, le reste est venu avec le temps et j'ai découvert le plaisir de mettre un nom les plantes que je mangeais enfant ou ado. Je suis intimement persuadé qu'il y a possibilité d'être autosuffisant en France en s'établissant sur des territoires quasi déserts (pour un petit nombre de personnes). J'en veux pour preuve que la myrtille est récoltée en masse dans certains coins de France et est absolument inutilisée ailleurs, ce qui m'avait complêtement surpris la première fois que je suis allé dans cette région.

Nous avons perdu l'habitude de manger certaines plantes que nos aieux connaissaient, et c'est la raison pour laquelle quand nous pensons repas, nous pensons supermarché. Ces plantes étant vivaces et les campagnes se dépeuplant, ces plantes regagnent petit à petit des territoires qui leur appartenaient autrefois. C'est pour ça que celui qui connait les plantes si il est dans une des régions que je parcours ne mourra jamais de faim (sauf peut-être en hiver, parce que je n'ai pas essayé).

Bien qu'étant maintenant un citadin pur jus, je prends plaisir à travers mes randos à quitter notre monde le temps d'une courte pause en solitaire dans un esprit de liberté, de calme et de sérénité, et le simple fait de chercher chaque jour mon repas est déjà un plaisir simple comme un beau soleil le matin après une nuit de tempête.

Hors ligne

#92 20-03-2007 00:30:10

aleuh
Flâneur MUL
Lieu : Narbonne
Inscription : 27-05-2005
Messages : 884

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Ah mais il faut organiser des randos MULs avec consommation de plantes qu'on trouve sur le chemin.
Quoique, ils le font peut-être chez David Manise. Il y a une sortie des MULs parisiens prévue à Fontainebleau ça te branche ?

Hors ligne

#93 20-03-2007 00:34:54

CaribouHurlant
MUL OK, mais sécurité avant tout.
Lieu : Rosny sous bois
Inscription : 19-03-2007
Messages : 19
Site Web

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Bravo pour le lien internet sur les plantes comestibles, je ne connaissais pas mais je suis plutôt de la vieille école (c'est-à-dire les livres).

http://www.plantes-comestibles.com/plan … tibles.php

il a l'air fabuleux et il montre bien la différence entre les cigues et d'autres ombellifères.

Hors ligne

#94 20-03-2007 00:41:01

Fafnir
MUL Naturelle
Lieu : Bruxelles
Inscription : 17-03-2007
Messages : 60

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

ravie que ça te plaise smile
J'ai quelques bouquins aussi , mais j'ai surtout mon grand père wink

Hors ligne

#95 20-03-2007 00:50:39

CaribouHurlant
MUL OK, mais sécurité avant tout.
Lieu : Rosny sous bois
Inscription : 19-03-2007
Messages : 19
Site Web

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Je n'ai jamais fait ça en foret de fontainebleau mais oui c'est toujours intéressant d'aller dans un coin qu'on ne connait pas. D'après mon souvenir, (je n'y suis allé que 2 fois), il me semble que la forêt de fontainebleau est très sableuse. Je me demande bien ce qui y pousse. Mais je vais faire une recherche pour voir ce qu'on peut y trouver.  Je vais bien réussir à trouver une carte un peu géologique de la forêt. En fonction de la nature du sol, on devrait pouvoir en déduire ce que l'on peut s'attendre à y récolter. Je ne suis pas sur que cela soit le meilleur terrain pour débuter.

Mais l'idée est bonne et je vais préparer une reco, ne serait-ce que par curiosité et que cela m'intéresse.

Hors ligne

#96 20-03-2007 01:21:16

CaribouHurlant
MUL OK, mais sécurité avant tout.
Lieu : Rosny sous bois
Inscription : 19-03-2007
Messages : 19
Site Web

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

J'ai pas encore rencontré David Manise, mais l'état d'esprit dans lequel il fait ses stages me plait bien. Il est possible que je m'y inscrive un jour pour le rencontrer et pour découvrir une zone que je ne connais pas (la drome). J'ai lu qu'ils avaient monté une association crapahute.org avec des botanistes et d'autres personnes. Je vais de temps à autre sur son forum (www.davidmanise.com).

Mais pour l'instant je prépare ma prochaine rando et je verrai quand j'aurai le temps.
Je suis presque prêt. Il me reste un peu de matériel à recevoir dont un nouveau sursac et la deuxième partie de mon itinéraire à peaufiner dans les monts du forez.  Mais bon il me reste presque un mois ce qui est largement suffisant. Mon sac pèsera 7.5 kilos pour 15 jours, avec quelques éléments pour lesquels je suis en contradiction totale avec les MUL, par exemple les couteaux que je préfère gros et costauds, indestructibles (ba-kar bowie) ou utilitaires (letherman) même si je ne les utilise pas souvent à leurs capacités maximum.

De toute façon je ne les porte pas dans le sac, mais sur moi et plutôt à la ceinture pour le letherman et en holster pour le bowie parce que j'ai bien conscience que même si c'est un utilitaire, une rencontre avec la maréchaussée pourrait tout simplement me créer des ennuis vu la taille de la lame (7"3/8).
Mais comme tout élément de sécurité, c'est le jour où vous en avez vraiment besoin que vous êtes heureux de l'avoir sur vous.

Hors ligne

#97 20-03-2007 08:52:10

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 529
Site Web

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Bon OK, tu fais de la soupe, mais ne me dis pas que c'est suffisant pour marcher, ou alors tu es un ascète ou bien tu as de très grosses réserves !!
Moi avec une soupe, surtout sans pommes de terre ou féculents, je tiens 1/4 d'heure hmm
Je reste franchement dubitatif sad

Les fruits secs sont surement un apport conséquent mais 1 kg pour 15j, c'est ce qu'il me faut pour 4 j.
Et quid de l'apport en protéines ?

Dernière modification par highpictv (20-03-2007 08:54:50)


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#98 20-03-2007 11:43:42

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006
Messages : 11 162

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

highpictv a écrit :

Bon OK, tu fais de la soupe, mais ne me dis pas que c'est suffisant pour marcher, ou alors tu es un ascète ou tu as de très grosse réserves !! [...]
Et quid de l'apport en protéines ?

Au bout du troisième kilo d'orties, je pense qu'on doit raisonnablement être bien calé... big_smile
Pour les protéines... comment font les végétariens ?

Hors ligne

#99 20-03-2007 12:23:58

Carn mor Dearg
Revenant
Lieu : Belgique
Inscription : 17-07-2005
Messages : 3 044

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

BigCactus a écrit :
highpictv a écrit :

Bon OK, tu fais de la soupe, mais ne me dis pas que c'est suffisant pour marcher, ou alors tu es un ascète ou tu as de très grosse réserves !! [...]
Et quid de l'apport en protéines ?

Au bout du troisième kilo d'orties, je pense qu'on doit raisonnablement être bien calé... big_smile
Pour les protéines... comment font les végétariens ?

Ils remplacent les protéines animales par des protéines végétales (haricots, oléagineux), notez que les végétariens mangent des oeufs et des produits laitiers aussi (contrairement aux végétaliens).

Pour revenir dans le sujet, je ne peux m'empêcher d'avoir les même appréhensions que Highpictv...  même si ma ration calorique en rando n'est pas réellement suffisante selon ce qui se pratique généralement, il me faut des trucs qui tiennent au corps, pâtes, semoule, et du gras tongue, jamais sans mon saucisson wink... ou si on décide de partir sans réchaud (c'est quand même le sujet de départ... impossible pour moi mais j'en ai déjà parlé beaucoup plus haut dans ce thread), il faut du pain, des biscuits céréales enfin bref des glucides à gogo... il est clair que certaines plantes en contiennent mais ça doit pas être la folie, non?

Et puis ce qui me freine surtout sur ce type de pratique, et Highpictv sera surement d'accord avec moi, c'est qu'on peut pas manger les cailloux lol (déjà qu'on doit les faire brûler wink )
Puis c'est un état d'esprit, il faut récolter en chemin... enfin j'espère parce que s'il faut encore marcher après la journée pour se nourir, ça devient carrément pas rentable lol

Les besoins caloriques sont aussi assez differents selon le type de rando...  perso tenir des 1500-2000m dénivelé + avec des orties et 66g de fruits sèchés dans le ventre, je crois que j'aurais quand même dure ::rolleyes: hmm


"C"est juste l'éthique britannique. On garde les montagnes vierges, sans spits. Beaucoup de voies sont faciles, tu peux te protéger avec des coinceurs. Alors pourquoi mettre des spits? Pour abaisser la montagne à ton niveau?" Andy Turner

"Nager. C'est ce que l'on recommande en cas d'avalanche. Nager? Ceux qui écrivent les guides de survie sont des rigolos." Joe Simpson

Hors ligne

#100 20-03-2007 12:29:21

Sambre
MULomane
Inscription : 08-12-2006
Messages : 202

Re : Repas sans vaisselle ni réchaud [SRSR]

Wouh, c'est vrai que j'ai du mal à m'imaginer me nourrir exclusivement de plantes pendant une longue période ... !!

Je peux pas m'empêcher de me goinfrer dès que je peux, même en montagne ... smile

Manger des végétaux de la sorte pendant 15 jours doit provoquer une fonte musculaire, même si on boit beaucoup d'eau. Après ça peut dépendre du régime alimentaire qu'on a l'habitude d'avoir au quotidien.

Peut-être voler des oeufs dans les nids ? dans ce cas l'apport en protéine peut être raisonnable, reste à être agile pour grimper aux arbres et à s'éviter la foudre des mamans qui couvaient patiemment leurs petits zozio big_smile

Hors ligne

Pied de page des forums