Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 27-12-2011 12:57:31

mallollo
Caverni' CUL
Lieu : Séville
Inscription : 21-06-2009
Messages : 274

[Récit + liste] Nowel: Ruta del Agua à vélo (10,8kg à 2 - 2 jours)

Le beau temps hivernal nous a fait de l'oeil big_smile Sans crier gare, nous sommes partis, l'Homme et moi, au pied levé, passer Noël sur les routes, à dos de vélocipède! Une première pour nous, habitués des sorties d'été (surtout s'il faut passer la nuit dehors). Le but était de se faire péter la panse à coup de gastronomie de Noël, tout en prenant plaisir à bivouaquer big_smile

Nous avons décidé de faire la Ruta del Agua (la route de l'eau), située à une vingtaine de km au Nord de Séville, et dont un tronçon d'une quinzaine de km est en "zone restreinte à la circulation" (piétons, cyclistes, cavaliers seulsement). On l'appelle Route de l'eau, car elle longe plusieurs bassins de barrages, jusqu'à la Ribera de Huelva. On y trouve un type d'écosystème appelé "dehesa": végétation méditerranéenne abondante et pâturages.

Le climat ce week-end: beau et chaud. Pas un nuage depuis des semaines, soleil qui tape fort quand il est là (environ 25º à midi, sensation jusque 30º au soleil sans vent), mais nuits fraiches (3-4º). Comme c'est la Route de l'eau, les nuits sont aussi très humides! Ça fait de beaux écarts thermiques, un peu casse-tête :d


Le récit de ces 2 jours:

Jour 1: 45 km
Séville est la plus belle ville du monde, mais qu'est-ce que sa campagne est inintéressante sad Nous traçons donc les km par les routes les plus directes, pour arriver à Guillena, où se trouve le début de la route de l'eau. En cours de route: déshabillage en règle: on enlève gants, buff polaire, haut damart. Le soleil chauffe bien big_smile
Les premiers kilomètres de la route de l'eau sont un chemin de terre, voitures autorisées, mais on arrive vite dans le tronçon protégé, où on profite du calme de la campagne andalouse smile Il y a quelques randonneurs, quelques cyclistes à la journée... probablement des gens qui font une promenade apéritive avant de filer à leur fête de Noël!
On profite du paysage, et il y a de quoi...
3544_p1060609.jpg

On finit par s'arrêter, pour manger le "risotto de Nowel", avec une petite bouteille de vin (voui, c'est une sortie "pas sport", faite pour se permettre des excès lol )
3544_p1060605.jpg
(Vous noterez qu'on donne la furieuse impression de partir 3 mois, avec des sacoches pareilles... je vous rassure, la housse est gonflée, mais en-dessous, il y a très peu tongue)

On en profite pour jouer quelques airs de flûte, jouer au "hockey sur cartes", glandouiller au soleil le temps de digérer...
Puis c'est reparti sur le mode "tortue", jusqu'à arriver au bout du tronçon, où se trouve une zone de campement libre, où nous plantons la tente:
3544_p1060629.jpg

Juste avant la zone de campement: un resto, dans lequel nous prenons un bon chocolat chaud et une part de gateau, en se faisant quelques parties de rami. Ça réchauffe le début de soirée, car une fois le soleil couché, la température chute chute chute....
Mais vers 20h, nous décidons de prendre le taureau par les cornes et de rentrer au bercail, faire nos cartes de voeux lol Zou, un peu de light painting
3544_p1060634.jpg

Et la nuit est tellement belle et étoilée! C'est dans ce paysage (qu'on devine, il fait nuit noire, sans lune tongue) qu'on mange de la soupe de brocoli maison, un peu de foie gras, de la roquette...
3544_p1060641.jpg

On se les caille un peu, on doit être descendus sous les 5º, mais on a accumulé toutes les couches: la couche merinos (ML pour moi, MC pour lui), le haut damart, le caleçon damart, les gants, le buff en mode polaire, les sur-chaussures en neoprène (prêtées par des amis le temps qu'on s'en fabrique des MUL)... Le light painting nous a réchauffés, mais maintenant qu'on est statiques, on va être contents de finir le gueuleton pour rentrer se mettre au chaud dans la tente.

La nuit est assez merdique: on était tout contents de tester la couette 000 (mais on avait prévu la couverture en polaire aussi, au cas z'où)... on a eu un peu froid (je suis frileuse, et je pense que c'est l'humidité qui m'a foutue dedans - on portait un pantalon de coton, le dessus merinos, et en cours de nuit la polaire en plus, je portais mon buff en bonnet et le petit bandeau de polaire en cache-nez) et mal aux os des hanches (alors qu'on dort sur nos autogonflants depuis des années sans jamais avoir eu trop mal!). Les coqs ont commencé à faire leur ramdam dès 5 heures du mat lol J'vous aurais bien bouffé de la volaille au petit-dej! tongue Bref, nuit de merde...


Jour 2: 50 km
Réveil ô combien rude... j'ai pu enfin dormir un chouilla correctement dans la matinée, sans avoir trop froid, mais le réveil prévu à 7h, ce n'était plus possible tongue On s'est levés vers 10h, on a revu les plans pour la journée au petit-dej. Non, le trajet retour prévu par l'Homme-cartographe, ça ne va pas le faire. Il admettra d'ailleurs plus tard qu'il avait bu en faisant l'itinéraire: plus de 80 km, dont une cinquantaine en (petite) montagne, sur des chemins, en plein hiver (durée des jours plus que courte), et en ayant prévu un arrêt fondue au fromage à midi, ce n'était pas une bonne idée lol
L'itinéraire bis ne fait que 50 kilomètres, mais les quelques difficultés (chemins, côtes, vent fort en plaine)
sont rendues plus difficiles par la mauvaise nuit. Et ronomdidjû, la fameuse fondue qui réjouissait tant mes sens, on va passer à côté! Trop de vent, et pas assez de temps pour en profiter si on veut rentrer avant la nuit. Heureusement, il reste du risotto de la veille tongue Mais quand même, ça me fout en rogne (gnagnagna).

C'est crevés crevés crevés que nous rentrons de ce petit weekend. Gardons surtout en tête les souvenirs de la veille: la promenade au fil de l'eau, l'impression d'être seuls au monde, le plaisir de profiter de si belles journées hivernales près de chez nous big_smile

3544_p1060603.jpg

Hors ligne

#2 27-12-2011 12:59:50

mallollo
Caverni' CUL
Lieu : Séville
Inscription : 21-06-2009
Messages : 274

Re : [Récit + liste] Nowel: Ruta del Agua à vélo (10,8kg à 2 - 2 jours)

Et enfin: La liste du matos emporté:

Poids Total        10865

Portage        2800
    Double sacoche latérale Vaude Karakorum    1200
    Double sacoche Agu    1000
    Sacoche de guidon Agu Ventura 6 l avec porte-carte en plastique    600

Bivouac        5440
    Tente D4 Ultralight Pro 2 personnes    1900
    Matelas autogonflant Thermarest (2)    1600
    oreiller gonflable Quechua (2)    140
    Couette 000 pour 2    1100
    Couverture polaire    500
    Tapis de sol Polycree (Arklight design)    50
    frontale (sert aussi de phare avant)    70
    Lampe à piles Frendo (incluses: 3 piles AAA)    80

Repas        390
    Réchaud alcool Evernew    50
    Casserole + manche    230
    briquet    20
    Essuie microfibre    10
    Eponge avec grattoir    10
    Savon de vaisselle    20
    Assiette plastique (1)    20
    couverts (2) + 2 piques fondue    30

Vêtements (n'ont pas été comptés les vêtements avec *, le minimum porté sur soi aux heures chaudes - pas non plus mis les sous-vêtements, on les avait sur nous tongue)
ELLE    610
    t-shirt merino ML    120*
    baskets    450*
    caleçon chaud Damart    140*
    Polaire    220
    t-shirt chaud longues manches Damart    120
    Buff merinos doublé polaire    50
    gants chauds    20
    sur-chaussures neoprene    50
    pantalon bivouac 150
   
LUI    810
    Short vélo avec cuissard    200*
    baskets    500*
    caleçon chaud Damart    140
    t-shirt merino MC    100*
    t-shirt chaud longues manches Damart    120
    Buff polaire    50
    Polaire     250
    gants chauds    20
    sur-chaussures néoprène    50
    pantalon bivouac 180

Hygiène        60
    serviette microfibre    20
    pierre alun + Tea tree    30
    boite lentilles    10

Matos vélo        835 (n'a pas été compté ce qui est avec*, toujours sur nous quand on bougeait)
    Casques (2)    500*
    Lunettes de soleil (2)    50*
    mitaines vélo (2)    30*
    Antivol Abus    500
    multitool Rop Peak    150
    Pompe    150
    Kit rustines    35

Divers        690
    Papiers d'identité + CB    20
    cartes topo    50
    clés de la maison    50
    APN    100
    lecteur mp3    50
    gsm    80
    lampe de poche mini (Nano light Streamlight)    10
    flutes    100
    couteau suisse    100
    mini jeu de cartes double    50
    livre    80

Dernière modification par mallollo (27-12-2011 13:01:14)

Hors ligne

#3 27-12-2011 13:10:30

mallollo
Caverni' CUL
Lieu : Séville
Inscription : 21-06-2009
Messages : 274

Re : [Récit + liste] Nowel: Ruta del Agua à vélo (10,8kg à 2 - 2 jours)

Pour finir de me répondre ( big_smile ), un petit bilan:

- pas mal de marge d'amélioration dans cette liste, notamment les matelas (à remplacer), la grosse sacoche avant de mon homme ( sad ), la couverture polaire, la casserole et son manche (trop lourd pour notre utilisation), les pantalons de bivouac (j'aimerais en faire en "soie", mais cette sortie était... improvisée, donc on a pris ce qu'on avait big_smile)

- premier bivouac hivernal: froid la nuit à cause de l'humidité j'ai l'impression. Peut-être la couette en duvet prend plus l'humidité que le synthétique? En hiver, on garderait nos SDC synthétiques mammouth (1,4kg chacun, mais confort testé en 2010 à -4º la nuit).
De toutes façons, le bivouac hivernal restera pour nous une exception: je préfère profiter de longues journées, les écarts de tº sont assez difficiles à gérer... trop d'inconvénients par rapport aux voyages estivaux!

- on était très lourds sur la bouffe (je n'ai rien pesé de tout ce qui était consommable lol )... mais c'est Noël, et c'est pour ça qu'on sortait: pas question de manger du saucisson et des soupes lyo ce jour-là! mad
Par contre, je trouve que pour une première sortie hivernale, on a bien géré le reste. Toujours "un peu trop" (des trucs superflus dont on se serait bien passés, mais pour le même prix, si on ne les avait pas eus, on en aurait manqué lol - ceci comme d'hab fait partie du débriefing pour préparer la prochaine ).

Hors ligne

#4 27-12-2011 14:09:52

polochon777
Membre
Inscription : 09-09-2010
Messages : 792

Re : [Récit + liste] Nowel: Ruta del Agua à vélo (10,8kg à 2 - 2 jours)

mallollo a écrit :

- premier bivouac hivernal: froid la nuit à cause de l'humidité j'ai l'impression. Peut-être la couette en duvet prend plus l'humidité que le synthétique? En hiver, on garderait nos SDC synthétiques mammouth (1,4kg chacun, mais confort testé en 2010 à -4º la nuit).
De toutes façons, le bivouac hivernal restera pour nous une exception: je préfère profiter de longues journées, les écarts de tº sont assez difficiles à gérer... trop d'inconvénients par rapport aux voyages estivaux!

Mais la lumière d'hiver voyons, c'est pas pareil qu'en été!!!  tongue
Est ce que tu n'aurais pas pris fois par ton matelas? Il a une bonne R-value? Parce que couette duvet (il doit bien y avoir 600g là dedans) + couverture polaire + damart je suis surpris que vous ayez eu aussi froid...
Sinon je compatis pour les coqs  mad

Hors ligne

#5 27-12-2011 15:21:38

mallollo
Caverni' CUL
Lieu : Séville
Inscription : 21-06-2009
Messages : 274

Re : [Récit + liste] Nowel: Ruta del Agua à vélo (10,8kg à 2 - 2 jours)

Sincèrement, je n'ai pas vu beaucoup de différence avec la lumière d'été  lol Allez, j'exagère: j'ai chopé en 2 jours le bronzage typique du skieur: la trace des lunettes de soleil et le pif rouge  cool

J'ai mal expliqué pour la couverture en polaire et les matelas: la couverture servait justement à mieux isoler les matelas, qui sont d'anciens Therm a rest Trail lite Reg, visiblement de R-value 3,8. J'ai effectivement senti un peu de froid par en-dessous, donc j'étais contente d'avoir cette isolation supplémentaire. Et effectivement, si j'ai eu mal aux hanches, c'est probablement parce que j'ai plus gonflé le matelas que d'habitude (pour être sûre que mes os ne toucheraient pas le sol, glagla).

Bon, et je suis frileuse aussi (l'Homme a eu moins froid que moi quand même) et on est habitués à la chaleur, pas au froid, c'est probablement aussi à prendre en considération wink

Hors ligne

#6 27-12-2011 19:27:05

moka
Membre
Lieu : Nord
Inscription : 09-06-2011
Messages : 789

Re : [Récit + liste] Nowel: Ruta del Agua à vélo (10,8kg à 2 - 2 jours)

Trés drôle ton récit,je le relirai rien que pour le plaisir de sourire,belle ballade en tout cas!

Hors ligne

#7 28-12-2011 15:04:12

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Récit + liste] Nowel: Ruta del Agua à vélo (10,8kg à 2 - 2 jours)

Salut! Je pense qu'on a la même couette que vous ;-) Tuyau pour temps froid: Fabriquer une housse de couette avec deux draps de soie rectangulaires cousus ensemble, placer la couette à l'intérieur, et dormir entre la couette et le drap de soie. Un autre truc important: éviter les pertes de chaleur par l'ouverture en la bouchant avec une doudoune Triple Zéro par exemple. C'est aussi important que les deux matelas soient bien collés pour éviter un grand pont thermique ;-) De cette façon, c'est slip tee-shirt grand maximum dans la couette!

(edit: je pense également qu'on a plus chaud légèrement habillé sous une couette bi-place que chaudement vêtu: on émet davantage de chaleur vers son partenaire et on capte mieux la sienne  smile )

Dernière modification par denq (28-12-2011 15:15:08)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#8 28-12-2011 16:30:53

mallollo
Caverni' CUL
Lieu : Séville
Inscription : 21-06-2009
Messages : 274

Re : [Récit + liste] Nowel: Ruta del Agua à vélo (10,8kg à 2 - 2 jours)

@ Moka: ça me fait plaisir   big_smile  Et dieu sait si je n'ai pas soigné l'écriture, pourtant (fatigue oblige)... je ferai des efforts particuliers pour le prochain wink

@denq: Voui, on a la même couette que vous, un chouilla plus étroite (180).
Le drap de soie dans cette configuration apporte quoi de plus que si on fabrique une housse double de matelas en soie (pour garder les matelas bien groupés  et éviter le pont thermique)? Je précise qu'on dort colléserrés et qu'on arrive donc à replier une partie de la couette sous nous, sur les côtés...
On n'a pas encore de doudoune, mais on découvre les joies de la plume, et il n'est pas exclu que dans les années à venir on investisse dans des doudounes big_smile En attendant, pour combler le trou entre nous, on va composer avec ce qu'on a...
Et effectivement, je me disais aussi qu'il serait possible de dormir en tenue plus légère.

D'ailleurs: question à ceux qui me lisent et qui dorment chaudement vêtus pour compenser un SDC plus fin: vous n'avez pas froid le matin en sortant du SDC? Ça a été une de mes préoccupations ce WE: ne pas dormir trop chaudement vêtue, de peur d'avoir froid en sortant de la tente...

Tout ça me donne envie de repartir... on a encore aussi ce nouveau tarp D4 en réserve pour test, mais l'Homme a dit: "t'es folle, on fait ça cet été, pas avant"  lol Je l'aurai à l'usure pour le printemps, c'est sûr cool

Hors ligne

#9 28-12-2011 20:02:54

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Récit + liste] Nowel: Ruta del Agua à vélo (10,8kg à 2 - 2 jours)

Le drap de soie dans cette configuration apporte quoi de plus que si on fabrique une housse double de matelas en soie (pour garder les matelas bien groupés  et éviter le pont thermique)? Je précise qu'on dort colléserrés et qu'on arrive donc à replier une partie de la couette sous nous, sur les côtés...

Ce n'est pas pour coller les matelas, ils sont hors draps de soie, c'est pour éviter que la couette ne se déborde pendant la nuit, ça permet de prendre ses distances sans peur de créer un froid! lol


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#10 30-12-2011 15:25:08

Greewy
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 30-06-2011
Messages : 1 780

Re : [Récit + liste] Nowel: Ruta del Agua à vélo (10,8kg à 2 - 2 jours)

Brrr... J'ai froid dans le dos de voir que tu as eu froid !!

Je vais essayer de m'appliquer à essayer toutes les combines de Denq chez moi pour éviter d'avoir froid.


J'espère partir bientôt un petit week-end, 2 ou 3 jours mais j'ai aussi un peu peur d'avoir froid...

Pour la sacoche de guidon, pas facile de la changer. Les plus petites n'ont pas de porte-carte. Il faut alors acheter un porte-carte séparé, mais là, y a pas foule. Le porte-carte décat a une ouverture trop petite donc il faut bien s'appliquer pour rentrer la carte dedans. Et la carte s'abîme quand même très vite. Il existe sinon des porte-carte rigides, mais ils doivent peser lourd....

Hors ligne

Pied de page des forums