Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 04-08-2012 22:37:39

Rhomain
Membre
Inscription : 28-07-2012
Messages : 151

[Récit + liste] 7 jours dans le PNR des Ballons des Vosges

Bonjour à tous !

Je reviens (c'était mi-juillet) d'une rando d'une semaine dans les Vosges en solo. Ça faisait un moment que je voulais découvrir les Vosges, moi qui était plus habitué aux Alpes du sud. C'est chose faite smile.

Bonne lecture !


Le récit

Note : je n'ai pas mis toutes les photos, les autres sont .

Mardi : Saint Amarin - Lac des Perches

Départ de Marseille aux aurores pour prendre le train, que j'ai d'ailleurs failli raté. Après plusieurs heures de train et de correspondances, un TER me laisse à Saint Amarin, petit village dans la vallée de la Thur, puis continue de remonter la vallée. Premier aperçu des Vosges : c'est vert, très vert ! smile
Je m'enfonce un peu dans la forêt pour manger, puis commence ma rando.
J'ai la forme, au rythme où je vais je décide de faire le détour par le ballon d'Alsace le lendemain. Je l'avais laissé tomber car beaucoup trop à l'ouest de mon parcours, mais finalement je devrais avoir le temps d'y grimper.
Je m'arrête pour la nuit dans un pré à vaches, pas très loin du lac des Perches.

DSC00052.JPG
Lac des Perches.


Mercredi : Lac des Perches - Rouge Gazon

Je me réveille avec le soleil, déjà tellement chaud que je n'hésite pas à me mettre torse nu ! De toutes mes rando, je crois que ça ne m'était jamais arrivé, je suis plutôt du genre à me cailler grave le matin au réveil.
Je commence à marcher en direction des lacs de Neuwiller, dans une forêt de sapins, bien sombre et bien fraiche.
Je rencontre en chemin un père avec ces 2 gamins qui devaient avoir 7/8 ans, qui ont passé la nuit dans les parages. Ils avaient une sacrée pêche, en pleine montée, ils me racontaient un tas de trucs, j'apprends que leur voiture, une Logan bleue, les attend au lac d'Alfred :-). Bref, je finis par les semer, car il devait attendre leur père qui était à la traine :-D.
J'arrive au lac d'Alfred, au pied du ballon d'Alsace. Très joli mais trop touristique, je ne m'y attarde pas et commence la montée vers le ballon.
J'atteins le ballon d'Alsace dans l'après-midi, d'où j'ai une magnifique vue, notamment sur l'ouest. Malheureusement, c'est encore un coin pas mal touristique, mais le haut du ballon est suffisamment vaste pour qu'on ne soit pas tous entassé au même endroit à regarder la vue.
J'entreprends la redescende, et cap sur le lac des Perches (à nouveau mais pas par le même chemin) pour revenir sur mon parcours. Je longe l'ancienne frontière franco-allemande, encore bien conservée par endroit (bornes de pierres et murets). En fait je la suivrai durant presque tout mon parcours.
Je m'arrête sur les pistes de ski de Rouge Gazon pour y dormir.

DSC00055.JPG
DSC00056.JPG
Lac de Neuwiller.
DSC00060.JPG
Cascade en amont du lac d'Alfred.
DSC00066.JPG
Vue depuis le Ballon d'Alsace.


Jeudi : Rouge Gazon - Massif de Ventron

Le lendemain, le temps c'était bien dégradé, il faisait gris et il y avait pas mal de vent. Je commence la journée par une belle descente/remontée pour aller jeter un œil à la Grotte de la Cuisine du Diable. Avec un nom pareil, c'était un détour obligé :-). Mais en réalité, la grotte n'a rien de particulier, on ne tient pas debout dedans en tout cas. Je passe devant diverses autres curiosité comme le sapin des 3 Mousquetaires et la fontaine des Rois Mages, puis rejoins la crête au sud de Bussang. Je suis en plein dans les nuages, j'adore ça, ne pas voir le bout du chemin. La descente sur Bussang et moi drôle, un vent froid et violent me souffle dessus dès que je sors de la forêt. Je me dépêche d'arriver au village.
Après un ravitaillement en eau et nourriture, je remonte le cours de la Moselle pour arriver à sa source (toujours dans le village). Le lieu est aménager pour les touristes, mais vu le temps il n'y a personne. J'en profite pour manger.
L'après-midi, grosse montée pour retourner sur les crêtes. Je passe par le Drumont, d'où je n'ai… strictement aucune vue. Bon en contrepartie les températures étaient un petit peu remontées. Le reste de la crête est assez monotone, il y a tellement d'arbres que je ne vois pas le paysage (même si il n'y a que des nuages à voir).

DSC00073.JPG
Cuisine du Diable.
DSC00075.JPG
Étang sans nom.
DSC00077.JPG
Fontaine des Rois Mages.
DSC00081.JPG
Étang sur la Moselle à Bussang.
DSC00082.JPG
Et sa source.


Vendredi : Massif de Ventron - Tourbière du Machais

Le temps est toujours aussi chargé. Quelques minutes après avoir enlevé le dernier tendeur de ma tarp, une première goute de pluie tombe :[. Tant pis, je commence à marcher. Je tombe sur un des nombreux abris forestiers quelques centaines de mètres plus loin. Je m'y arrête en attendant une accalmie.
Ça se transforme en crachin peu de temps après. Je repars donc direction le Grand Ventron. Encore une fois, pour la vue on repassera… Je quitte la crête pour rejoindre Wildenstein dans la vallée et refaire quelques courses. Je tombe sur la fontaine du village où je fais un plein d'eau. Enfin vu le débit… j'ai dû attendre une dizaine de minutes avec la gourde à bout de bras en patientant qu'elle se remplisse !
Mauvaise nouvelle, il n'y a pas de commerce dans ce village. Je ne manquais pour l'instant pas de nourriture, mais je devais faire un bon plein car je ne croiserai plus de villages sur mon parcours jusqu'à la fin de ma rando. Je remonte par le col de Bramont, et m'arrête dans un abri forestier prêt de la Tourbière de Machais. Ça devait être le milieu d'après-midi. Comme il pleut toujours par intermittence, que ça me soule et qu'il n'avait prévu que du beau à la météo avant mon départ, je la consulte. Prévision : samedi encore moche, et dimanche ça se dégage. Vu que j'ai encore de l'avance, que j'ai pas assez à manger pour tenir le reste de la rando, et qu'à partir de demain, je passe sur la partie la plus jolie de ma rando à priori (donc à faire avec du soleil pour en profiter), je décide d'aller faire un tour à la Bresse le lendemain pour faire les courses.
En attendant, je me suis dit, tiens, et si je faisais un feu dans la cheminé de l'abri. Ben tiens… impossible de faire bruler ces satanées feuille mortes, celles restées à l'abri de la pluie. Je vous passe les détails pour tenter d'allumer ce feu, mais j'ai au final laissé tomber, tout était trop humide (j'en suis quand même arrivé à essayer le mode chalumeau avec mon réchaud !).
Bref, le soir tombait et je suis allé dormir un peu plus loin de l'abri.


Samedi : Tourbière du Machais - Rainkopf

Le matin, direction La Bresse donc. Je passe devant la tourbière, où je distingue un chevreuil (pas certain, il était loin), puis rejoins la vallée qui mène à La Bresse. La forêt change un peu, c'est agréable ; au lieu de la classique hêtraie-sapinière rencontrée jusqu'à présent, quelques épicéas et pins à crochets sont présents. Ça fait dessuite plus montagnes des Alpes.
Bon, à la Bresse, pas d'inquiétudes, il y a des commerces ! Je ressors d'un gros supermarché bien bondé et m'empresse de retourner dans la nature (c'était samedi en même temps).
Bonne nouvelle, des éclaircies apparaissent, assez nombreuses dans la journée en fait. Je mange prêt du lac des Corbeaux, puis repasse à nouveau devant la tourbière de Machais (ça fait toujours bizarre de repasser à un endroit où l'on a dormit la veille). Je rejoins le lac de Blanchemer, très beau lac au passage, mais je ne me suis pas arrêté aussi longtemps que je l'aurais voulu. Il commençait à faire tard et je voulais encore monter au Rainkopf pour y passer la nuit. De toute manière, beaucoup de monde semblait s'installer pour la nuit autour du lac (il est accessible par une route, comme beaucoup de lacs et sommets dans les Vosges j'ai l'impression).
Après une dure montée, j'atteins le sommet du Rainkopf, puis redescend un peu pour installer mon bivouac. En fait, comme il était censé faire beau le lendemain, j'espérais avoir le soleil levant déjà bien chaud comme le premier matin smile.
En mangeant, j'observe les nombreux chamois encore présents sur les flancs du ballon.

Dans la nuit je me réveille, un vent bien fort c'est levé et je m'aperçois que je suis en plein dans un passage de nuage. La lune éclairait pas mal et j'ai constaté qu'un gros tas de nuages était en train de passer d'une vallée à l'autre, par le col en contrebas d'où j'étais. Mon duvet était bien humide, voir carrément mouillé en surface, et j'avoue que j'ai commencé à avoir peur de ne plus avoir assez chaud. Ça a continué comme ça jusqu'au matin (donc inutile que je précise que je n'ai pas eu le soleil levant wink ), mais heureusement je n'ai pas trop eu froid dans la nuit (les nuits sont vraiment douces dans les Vosges, au pif, ça ne doit pas descendre en dessous de 10°C, rien à voir avec les Alpes).

DSC00106.JPG
Tourbière de Machais.
DSC00109.JPG
Lac de Blanchemer.
DSC00116.JPG
Couché de soleil depuis le Rainkopf.


Dimanche : Rainkopf - Lac des Truites

Le temps était redevenu bien gris, et un vent bien fort c'était levé, Malgré cela, j'ai croisé un nombre fou de randonneurs (plus touristes que randonneurs d'ailleurs). J'ai emprunté le sentier des névés (il n'y en avait plus), direction le Hohneck, puis le col de la Schlucht. Le paysage avait bien changé par rapport au début, beaucoup plus de prairies sur les sommets et crêtes. Vu que le ciel c'était enfin dégagé, j'ai pu avoir de magnifiques vues sur la plaine d'Alsace et la Forêt Noir en fond.
Je me suis arrêté pour le soir au Lac des Truites, dans un ancien cirque glaciaire, encore bien escarpé.

DSC00120.JPG
Sentier des Névés.
DSC00132.JPG
Cascade.
DSC00140.JPG
Vue depuis les Crêtes sur la vallée de Munster.


Lundi : Lac des Truites - Gaschneykopf

Ah, enfin un ciel bleu au réveil ! smile
Un petit tour du lac, magnifique au matin, puis je commence la montée pour sortir du cirque. Au sommet m'attend les chaumes du Gazon du Faing et du Gazon du Faîte, paysage plat et végétation très rase. Je pars jeter un œil au point de vue sur le Lac Blanc et son piton rocheux du Château Hans, puis fais demi-tour, direction plein sud. Ça sent la fin de la rando déjà…
Au retour, j'emprunte le fameux Sentier des Roches, le plus escarpé du massif des Vosges. Le sentier est bien aménagé et passe en plein dans les rochers, mais est très bien praticable sans difficultés. Vu qu'il y a des arbres de partout, difficile de s'apercevoir de la hauteur.
La grotte Dagobert, au pied du Hohneck vaut vraiment le détour ! Pas spécialement grande ou jolie, mais on entend très distinctement l'eau couler à l'intérieur de la roche, et résonner dans la grotte. Ça donne des sons vraiment uniques.
Arrivé en fin de journée au petit hameau du Gaschney, j'en profite pour faire une petite pause gastronomique smile. Au menu, lait de vache, bière alsacienne, lard, et fromages de vache.
Je dormirai pas loin, sur les flancs du Gaschneykopf.

DSC00145.JPG
Lac des Truites.
DSC00154.JPG
Gazon du Faing.
DSC00164.JPG
Sentier des Roches.
DSC00167.JPG
Des chamois.
DSC00172.JPG
Pause miam-miam.


Mardi : Gaschneykopf - Metzeral

Dernier jour, direction Metzeral pour reprendre le train à midi, je n'ai pas trop trainé. Je suis quand même passé par les lacs de Schiessrothried et de Fischbœdle, puis redescendu par la vallée Wormsa.

DSC00179.JPG
Lac de Fischbœdle.


Mise à part le mauvais temps en milieu de rando (vous avez dû vous apercevoir que je n'aime vraiment pas la pluie en rando ;-) ), c'était très agréable, et très dépaysant par rapport aux Alpes dont j'avais l'habitude.


Quelques remarques diverses :

Pour l'eau, pas de soucis, il y en a qui coule de partout. J'ai croisé suffisamment de sources pour ne pas avoir à prendre l'eau des ruisseaux, et je ne l'ai traité qu'une fois, à une source un peu trop basse dans la vallée à mon gout. Je faisais le plein environ 2 fois par jour.

Pour les tiques, après avoir lu le topic sur ce forum et appris qu'il y en avait pas mal dans les Vosges, j'étais assez inquiet et avait embarqué au dernier moment un produit contre les tiques. Au final, je n'en ai eu aucun de toute ma rando ! Étonnant, mais du coup j'ai porté tout le long ce produit pour rien (prêt de 200g hmm).

C'était la première rando que je faisais sans avoir un circuit précis de tracé. J'avais seulement une idée globale de la forme du circuit et marqué les points intéressant à voir. Je décidais du chemin exact sur le moment, et je trouve ça bien agréable au final.

Ça va peut-être vous paraître évident, mais dans les précédentes rando, quand je faisais les courses en nourriture, je prenais exactement la même chose pour les prochains repas, même si le prochain repas était dans… 1h. Je me suis aperçu de ça et comme j'ai fait les courses en fin de matinée, je n'ai pas hésité à prendre des trucs genre quiche lorraine, part de pizza, etc… en boulangerie. Je me fiche du poids et de la conservation vu que j'allais le manger pas longtemps après. Et franchement, ça change, c'est bon, et ça me cale bien ! Je note pour les prochaines fois.


Liste

                 Objet                     Poids    Quantité  Poids total

Sac à dos Camp M5 40L                          1100          1       1100

X-Tarp 3×2,5m                                   420          1        420
Mousse ArkMat 127                               126          1        126
Hamac Ticket to the Moon                        420          1        420
Sardine                                          16          4         64
Tendeurs                                         10          4         40
Drisse 10m                                       51          1         51
Drap de soie D4                                 100          1        100
Sac de couchage Valandré 0°C                   1039          1       1039

Pantalon synthétique D4                         327          1        327  sur moi
Chemise coton D4                                150          1        150  sur moi
T-shirt synthétique D4                          120          1        120
Micro Polaire D4                                246          1        246
Veste imper-respi Montane eVent Spektr          222          1        222
Chaussettes                                      53          2        106  une paire sur moi
Bonnet                                           66          1         66
Caleçon                                          52          2        104  un sur moi

Réchaud gaz Primus                               93          1         93
Bonbonne gaz 100g                               200          1        200
Cuillère plastique                                7          1          7  recoupée pour rentrer dans le bol
Briquet                                          16          1         16
Bol titane                                       54          1         54
Couvercle (feuille d'alu)                         2          1          2

Gant de toilette                                 27          1         27
Savon                                            25          1         25
brosse à dent                                    15          1         15
demi éponge                                       5          1          5
Couverture de survie                             72          1         72
Pharmacie                                        58          1         58
PQ                                                                      8

Lampe frontale Petzl Tikka2                      80          1         80
Couteau suisse                                   75          1         75
porte carte + boussole                          110          1        110
Jumelles                                        293          1        293 C'est vraiment lourd :( mais bon j'aime bien regarder les animaux/paysage avec lors des pauses.
Carte IGN                                       100          2        200
Gourde                                          133          1        133
CB, CNI, monnaie, chèque, clés                   45          1         45
Téléphone                                        84          1         84
Appareil photo                                  125          1        125
TOTAL DANS LE SAC                                                    5846

(Note pour les modos : j'ai mis ma liste dans les balises [ code ] pour aligner les colonnes, mais vu que personne ne semble faire ça sur le forum, c'est peut-être pas standard et je l'enleverai si ça ne le fait pas.)

Remarque sur le matériel :

Au niveau du couchage, je dormais soit en hamac, soit par terre. J'adore le hamac pour dormir, mais il est lourd et prend de la place dans mon sac, du coup j'ai essayé de m'en passer le plus possible au cours de ma rando pour envisager de ne plus le prendre les prochaines fois.
Je venais de recevoir la mousse ArkMat de chez Arklight, donc c'était le premier essai. Il ne faut pas chercher à dormir sur des pierres avec bien sûr, mais sur de l'herbe ou de la terre ça me convient très bien. Et il isole bien de l'humidité. Par contre avec ces 50cm de largeur, mon duvet dépasse sur les cotés et touche le sol, pas top si la terre est mouillée.
Et en bonus, il me sert aussi dans mon hamac, dans le dos. Jusqu'à présent, je n'avais rien trouvé de satisfaisant pour empêcher la déperdition de chaleur dans mon dos. La technique du pare-soleil lue dans le forum n'améliorait pas les choses, par contre avec cette mousse c'est parfait (et ça va être encore plus dur de me passer du hamac wink ) !

Je n'avais pris volontairement que 4 sardines. Suffisant pour tendre la tarp au dessus du hamac, mais pas pour la monter dans un champ sans aucun point d'accroche. Je voulais tester si les remplacer par des batons pouvait faire l'affaire. En conclusion, bof bof, j'en ai cassé plein en les enfonçant, il faut du bois vraiment pas pourri (difficile à trouver dans les Vosges, à moins de prendre du bois vivant mais bon hmm). Je pense qu'au vu du poids économisé, ça ne vaut pas trop la peine…

Pour le réchaud, je vais abandonner le gaz, les bonbonnes sont décidément trop lourdes. Je vais probablement me faire un P3RS ou un réchaud à bois (mais j'ai un doute sur sa légalité dans les parcs naturels).

La couverture de survie, je la prend depuis toujours, mais elle ne m'a jamais servie une seule fois. Je pense ne plus la prendre pour les prochaines fois.

Edit : ajout de la liste.

Dernière modification par Rhomain (05-08-2012 12:34:55)

Hors ligne

#2 05-08-2012 06:50:29

Ralf7500113
SpectActeur
Lieu : Où les vents me porteront
Inscription : 03-02-2010
Messages : 2 159

Re : [Récit + liste] 7 jours dans le PNR des Ballons des Vosges

Merci pour ce récit et ces jolies photos, les Vosges c'est vraiment beau tellement c'est vert!


"Une heure d'ascension dans les montagnes fait d'un gredin et d'un saint deux créatures à peu près semblables. La fatigue est le plus court chemin vers l'égalité, vers la fraternité. Et durant le sommeil s'ajoute la liberté."
Friedrich Nietzsche

Hors ligne

#3 05-08-2012 08:25:38

ThiX
Ermite sociable
Lieu : Far East (Lorraine)
Inscription : 24-07-2012
Messages : 474

Re : [Récit + liste] 7 jours dans le PNR des Ballons des Vosges

Belle lecture du matin... et belles photos, merci.
Je prépare quelques jours dans les Vosges pour le rentrée. Cela me donne quelques pistes.


En éMULation
Trombi

Hors ligne

#4 05-08-2012 10:08:26

eraz
multimedia
Lieu : Sancy
Inscription : 26-08-2007
Messages : 5 386

Re : [Récit + liste] 7 jours dans le PNR des Ballons des Vosges

Kikoo Rhomain wink

Bienvenue sur le forum wink et merci pour le retour, ça à l'air chouette les Vosges, il faudra que je découvre un jour  lol . Bon, c'est mon terrain de jeu favori, à moi et à quelques autres Muls de la région et je suis bien content que tu y ai passé un bon moment. On a pas très souvent l'occasion d'accueillir les gens du sud, en général les randonneurs vont toujours plus loin vers le Sud ou plus haut vers les nuages. Welcome smile.

eraz

Hors ligne

#5 05-08-2012 10:50:17

velox
R.I.P
Inscription : 21-08-2006
Messages : 10 324

Re : [Récit + liste] 7 jours dans le PNR des Ballons des Vosges

Rhomain a écrit :

Pour les tiques, après avoir lu le topic sur ce forum et appris qu'il y en avait pas mal dans les Vosges, j'étais assez inquiet et avait embarqué au dernier moment un produit contre les tiques. Au final, je n'en ai eu aucun de toute ma rando ! Étonnant, mais du coup j'ai porté tout le long ce produit pour rien (prêt de 200g hmm).

C'était quoi, ce produit contre les tiques?
Si c'est un répulsif, et que tu en appliquais chaque matin, il a peut-être empêché qu'une tique prenne ses aises avec toi.
Et si c'est un répulsif et que tu attendais d'être mordu pour l'utiliser, ben, ça ne sert à rien. Alors oui, en effet, dans ce cas, tu as porté pour rien.

Hors ligne

#6 05-08-2012 11:25:59

Rhomain
Membre
Inscription : 28-07-2012
Messages : 151

Re : [Récit + liste] 7 jours dans le PNR des Ballons des Vosges

Merci pour vos retours smile

velox a écrit :

C'était quoi, ce produit contre les tiques?
Si c'est un répulsif, et que tu en appliquais chaque matin, il a peut-être empêché qu'une tique prenne ses aises avec toi.
Et si c'est un répulsif et que tu attendais d'être mordu pour l'utiliser, ben, ça ne sert à rien. Alors oui, en effet, dans ce cas, tu as porté pour rien.

Je me suis mal exprimé en fait.
Je n'en ai pas mis au début car je voulais vérifier que le répulsif était bien efficace, donc comparer sans puis avec produit le nombre de tiques que je ramassais.
Comme le soir en m'inspectant je n'en trouvais jamais, je me suis dit ben ça sert à rien de mettre du produit le lendemain. Et j'ai fait toute la rando sans m'être mis une seule fois de ce produit.

Hors ligne

#7 05-08-2012 12:02:57

Ralf7500113
SpectActeur
Lieu : Où les vents me porteront
Inscription : 03-02-2010
Messages : 2 159

Re : [Récit + liste] 7 jours dans le PNR des Ballons des Vosges

Dans mes souvenirs (qui sont peut-être brumeux..), il me semble que certaines personnes attirent moins les tiques que d'autres. Comme toi, à chaque fois que j'ai dormi dans des zones réputées "à tiques", je n'en ai pas attrapé. Les puces, en revanche, ont l'air de m'apprécier particulièrement.


"Une heure d'ascension dans les montagnes fait d'un gredin et d'un saint deux créatures à peu près semblables. La fatigue est le plus court chemin vers l'égalité, vers la fraternité. Et durant le sommeil s'ajoute la liberté."
Friedrich Nietzsche

Hors ligne

#8 05-08-2012 12:30:03

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011
Messages : 5 204

Re : [Récit + liste] 7 jours dans le PNR des Ballons des Vosges

La règle c'est qu'il n'y a apparemment pas de règles ! lol

Il y a des "zones à tiques" qui tendent à s'accroître au fil des années, mais en réalité "sur le terrain" tout dépend :
   - de la période de l'année
   - de la densité de la végétation (moins de risques sur un GR que sur un singletrack peu fréquenté)
   - du type de végétation (il y me semble qu'il y en a plus dans les zones de feuillus qu'à proximité des sapins ou épicéas qui gênent le développement des végétations basses)
   - de la météo (moins de risques en période sèche qu'en période humide)
   - des zones à gibiers ou élevages et de leurs habitudes
   - de la fréquentation du sentier (d'autres sont peut-être déjà passés pour "ouvrir la voie" wink)
   - ...

Paradoxalement j'ai l'impression (totalement subjective) de m'être moins fait "attaquer" en juillet qu'en mai-juin tout en passant aux mêmes endroits !

EDIT :
Au passage bienvenue sur RL et content que la "verdure vosgienne" t'ai plu à ce point (çà me manque souvent après des "surdoses" de régions minérales ou sèches) !  smile

Dernière modification par Phil67 (05-08-2012 12:36:13)


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#9 05-08-2012 12:38:15

Rhomain
Membre
Inscription : 28-07-2012
Messages : 151

Re : [Récit + liste] 7 jours dans le PNR des Ballons des Vosges

Hop, liste ajoutée !

Merci pour ces précisions sur les tiques Ralf7500113 et Phil67. Pas facile à comprendre ces petites bêtes quoi  lol

Hors ligne

#10 05-08-2012 13:29:21

fiannae
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 17-08-2008
Messages : 2 097

Re : [Récit + liste] 7 jours dans le PNR des Ballons des Vosges

Le sad Camp M5 est un sac d'alpi. Cela donne quoi en rando ?

Hors ligne

#11 05-08-2012 16:53:38

Rhomain
Membre
Inscription : 28-07-2012
Messages : 151

Re : [Récit + liste] 7 jours dans le PNR des Ballons des Vosges

fiannae a écrit :

Le sad Camp M5 est un sac d'alpi. Cela donne quoi en rando ?

Ça fait 1 an que je l'ai et je n'ai pas eu de soucis avec. Il n'est pas aussi résistant qu'un bon sac de rando, notamment le tissu est fin donc il vaut mieux éviter de le frotter contre des rochers. Je l'avais choisi car, pour son poids et sa contenance, il avait une très bonne ceinture bien large et bien confortable.
Le dos est bien matelassé, et possède une armature que j'ai enlevé (-100g) sans perte de confort.
Par contre il faut mieux ne pas dépasser les 10kg avec, il devient vite inconfortable et par endroit certaines coutures semblent être à 2 doigts de lâcher avec ce poids… Ça oblige à être MUL wink.

Hors ligne

#12 05-08-2012 17:12:23

fiannae
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 17-08-2008
Messages : 2 097

Re : [Récit + liste] 7 jours dans le PNR des Ballons des Vosges

Alors un p'tit copier/coller pour insérer ton avis ici. Merci.

camp M5

Hors ligne

#13 05-08-2012 17:28:50

DBL
M(U)L
Lieu : Bruxelles
Inscription : 23-03-2008
Messages : 948

Re : [Récit + liste] 7 jours dans le PNR des Ballons des Vosges

Chouette rando Rhomain.

On voit que tu as bien planché sur la carte, tes descriptions sont précises et certainement utiles à d'autres

Hors ligne

Pied de page des forums