Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 12-09-2012 18:18:04

Vinland
Membre
Inscription : 10-09-2012
Messages : 11

[Récit + liste] 3 jours dans les Vosges de Châtenois à la Schlucht

Bonjour,

Pour mon premier message, je vous propose le récit de ma première randonnée en solo. Jusqu'ici mon expérience se limitait à des ballades à la journée et une randonnée sur deux jours où je n'avais pas eu besoin de porter grand chose car j'avais dormi en gîte.

Ayant déjà lu avec grand plaisir des livres d'écrivains-voyageurs, je me suis rappelé qu'il est important de partir "léger". Je suis donc rapidement arrivé sur ce site, le wiki et le forum ont été une aide précieuse pour préparer ma randonnée et essayer de partir léger.

Au niveau du matériel, j'ai emprunté / récupéré ce que je pouvais et acheté le minimum qui manquait (tente, sac de couchage, matelas, protection thermique)

La rando était prévue pour 5/6 jours mais comme vous allez le lire, je me suis arrêté avant.

Jour 1 - Lille -> Châtenois -> Ribeauvillé

Départ de Lille, le lendemain de la fameuse braderie. Adieu la foule, la ville et les moules-frites pour le calme, la nature et les bretzel ! Arrivé à Strasbourg vers 10H, je reprends un TER puis le car pour arriver à Châtenois vers 11h30 et commencer ma randonnée. Mon objectif est de suivre le GR5 jusqu'à mon arrivée à Thann dans 5 ou 6 jours.

7227_vosges2012_img_0849.jpg

Il fait beau, le GR parcourt quelques vignobles avant de rapidement rejoindre la forêt et de monter jusqu'au château du Haut-Koenigsbourg. Je commence à utiliser les bâtons télescopiques empruntés à mon père mais un de ceux-ci se renfonce tout seul à chaque fois, le serrage ne tient plus... Or ils doivent me servir à monter mon abri. Je les range pour ne pas dégrader plus le bâton H.S en espérant qu'il supportera le poids de la tente ce soir. Je les avais pourtant tester avant et mon père les avait pris avec lui en vacances quelques jours avant sans constater de problème... Bon je porterai 600g de bâtons dans mon sac sad

J'aperçois un chevreuil sur le chemin, après l'avoir observé quelques instants, je décide de me rapprocher pour le prendre en photo mais il m'entend et préfère s'éloigner.

7227_vosges2012_img_0853.jpg

J'arrive en début d'après-midi au Haut-Koenigsbourg où je mange un morceau et je me prends un bretzel en dessert ! Alors que je n'ai quasiment vu personne de toute la montée, il y a ici beaucoup de monde venu visiter le château.

7227_vosges2012_img_0855.jpg

Je repars et je me trompe de chemin peu après Schaentzel, je me retrouve sur un chemin forestier et je ne vois plus le balisage. Je fais demi-tour après 10 minutes. Je retrouve l'endroit où je me suis trompé, un groupe de randonneur m'indique le bon chemin et je reprends donc la descente vers Tannenkirch.
Ce joli village dispose de nombreuses fontaines d'eau potable pour se ravitailler. Après une pose goûter, je repars vers les 3 châteaux pour rejoindre Ribeauvillé où je compte dormir.

La fin de la descente, raide et pleine de pierres me fatigue, je suis debout depuis 4 heures ce matin et je suis content de voir arriver Ribeauvillé où un chat et des jolies maisons me souhaitent la bienvenue.

7227_vosges2012_img_0864.jpg

7227_vosges2012_img_0867.jpg

Je me dirige vers le camping municipal qui se trouve finalement assez loin du GR. J'aurai peut être du tenter le bivouac. En marchant sur le bitume, je me rends compte que j'ai des débuts d'ampoules aux deux pieds... Le camping est calme et le bâton défectueux supporte le montage de l'abri. Je suis réveillé vers minuit par des bruits de musique techno.
Je ne sais pas s'ils proviennent d'une boite de nuit ou de la fête foraine située plus haut dans le village mais ils ne cesseront que tard dans la nuit, les boules caisses m'aideront à me rendormir mais je n'ai pas passé une très bonne nuit.

Jour 2 - Ribeauvillé -> Le bonhomme

Avant de partir, je mets des collants sur mes ampoules et je change de chaussettes pour celles ayant un meilleur amorti pour cette journée plus longue en distance. Ce qui s’avérera être un mauvais plan car ces chaussettes sont plus épaisses mais plus chaudes...

Je décolle à 8 heures et m'achète un beignet fourré à la confiture pour compléter mon petit-déjeuner. Un couple de randonneur sort d'une chambre d'hôtes juste devant moi, à la vue de la taille de leur sac, je me dis de suite qu'ils doivent suivre le GR5 pour plusieurs jours. J'apprendrai plus tard qu'ils sont hollandais et font un bout du GR 5 chaque année, là ils partent pour 3 semaines jusqu'à la Suisse.

Ils marchent vite, je les suis dans les premières pentes de la forêt. Peu de temps après, ils croisent une de leur amie qui descend vers Ribeauvillé. Sur le coup, je me demande d'où elle vient, d'Aubure ? Ou alors elle a bivouaqué dans les environs cette nuit. Je les double et continue mon chemin, par deux fois je dérange une troupe de sangliers qui détaleront trop vite pour les prendre en photos.

Le chemin est agréable entre forêt et paysages.

7227_vosges2012_img_0870.jpg

7227_vosges2012_img_0871.jpg

Je déjeune à Aubure et je vérifie l'état de mes pieds, les ampoules continuent de grossir. Je ne les sens pas dans les montées mais ça devient vite douloureux sur le plat et en descente. Je salue les hollandais qui me rattrapent et s'arrêtent aussi un peu plus loin pour déjeuner. Ils me rattraperont dans la montée vers le Petit Brézouard, nous en profiterons pour nous prendre en photos en échangeant nos appareils. Nous arrivons au Brézouard. L'endroit me plaît beaucoup, je fais une petite pause, les hollandais continuent.

7227_vosges2012_img_0874.jpg

Dans la descente, mes ampoules me font bien souffrir, je suis inquiet pour la suite. Je retrouve les hollandais au col des Bagenelles. La journée se termine avec la descente vers Le Bonhomme où je n'arrive pas à suivre le rythme des mes compagnons de route, qui eux n'ont pas d'ampoules et des bâtons qui fonctionnent. Je suis content d'arriver au camping des myrtilles qui est situé juste à côté du GR.

Mes ampoules ont éclaté. J'ai beaucoup de mal à marcher sur le plat.

J'ai pourtant mis de la crème Nok avant de partir et j'ai déjà marché des journées complètes sur du plat avec ces chaussures lors de précédentes randos. Mais je pense qu'elles n'évacuent pas assez bien la transpiration quand ça devient un peu plus "chaud" comme pour de la marche en montagne où c'est plus physique. Mes chaussettes du jour sont peut être aussi trop épaisses...

Jour 3 Le bonhomme -> Col de la Schlucht

Après avoir mis des compeed sur mes ampoules et avoir remis mes chaussettes les plus légères du premier jour, je repars le lendemain matin vers le massif de la tête des Faux, lieu de bataille pendant la Grande Guerre, des fortifications sont visibles dans le massif.

7227_vosges2012_img_0888.jpg

7227_vosges2012_img_0889.jpg

Un cimetière français (La Nécropole Nationale Duchesne) est présent en pleine forêt, cela me rappelle tristement mon plat pays natal.

7227_vosges2012_img_0891.jpg

Je rejoins ensuite le col du Calvaire où il y a beaucoup de passage de motos. Après une pause casse croûte, je reprends le GR direction les gazons du Faing et de Faîte. La vue est superbe là haut.

7227_vosges2012_img_0895.jpg

7227_vosges2012_img_0897.jpg

Je croise beaucoup de randonneurs à la journée mais je trouve un coin tranquille pour déjeuner, m'allonger et reposer mes pieds.

7227_vosges2012_img_0900.jpg

7227_vosges2012_img_0902.jpg

7227_vosges2012_img_0906.jpg

La descente vers la Schlucht sera compliquée, à cause des ampoules au pied gauche, je sollicite ma jambe droite et je dois m'arrêter un moment pour la reposer de peur qu'elle ne lâche. Je décide donc d'arrêter ma rando une fois arrivée à la Schlucht. Rien ne sert de continuer si c'est pour se retrouver coincer au milieu du Honeck sans pouvoir avancer. De toutes façons, même sur le plat j'ai beaucoup trop de mal à marcher et c'est très douloureux.

Je m'achète de quoi me rafraîchir à la Schlucht où il y a encore plus de motards qu'au Calvaire. Je fais du stop pour redescendre vers Colmar et espérer reprendre un train le soir même. Je tombe sur un type super sympa qui est monté là haut faire de la luge d'été avec son jeune fils, il me ramènera jusqu'à la gare de Colmar où je prendrai un TER vers Strasbourg et de là un TGV pour Lille à 19 heures. Le soir j'aurai beaucoup de mal à rentrer jusque chez moi.

Ayant de toute façon besoin de voir mon médecin pour un certificat médical, je prends rendez-vous pour lui montrer mes ampoules deux jours plus tard. Les ampoules sont en fait des brûlures au deuxième degré. Le traitement qu'il m'a donné est efficace et aujourd'hui ça va beaucoup mieux.

Malgré ces problèmes, je suis content de cette première randonnée de plusieurs jours. Le fait d'être au calme, dans la nature avec du soleil, de voir des superbes paysages, faire de chouettes rencontres me donnent envie de remettre ça.


Liste

Voici le matériel que j'avais avec moi. Je suis preneur de conseils sur celle-ci (je sais déjà que le sac à dos est à changer, ainsi que les bâtons et les chaussures !) N'oubliez pas que c'est ma première liste smile

7227_listevosges.png


Pull-Over CSC, on en parle ici ; uniquement utilisé en statique le matin. Il m'a tenu au chaud.
X-socks trek extreme light, on en parle ici ; A retester avec des chaussures mieux adaptées mais elles ont l'air de bien évacuer la transpiration.
McKinley Extreme light 1000, on en parle ici ; Vu les températures, je ne peux pas faire de retour. La qualité à l'air au rendez-vous en tout cas.
Ridge Reste solite regular, on en parle ici
Integral Design Element, aperçu ici ; Je m'y suis pris tard pour le choix de l'abri, j'ai donc pris cette tente dispo chez Arklight Design et qui cadrait avec mon budget. J'espère pouvoir faire un retour après l'avoir utilisé un peu plus.

A bientôt,
Vinland.

Hors ligne

#2 12-09-2012 19:37:53

SpySNL
N°8
Lieu : Plus près des Vosges
Inscription : 07-06-2006
Messages : 5 854

Re : [Récit + liste] 3 jours dans les Vosges de Châtenois à la Schlucht

Bonjour Vinland et bienvenue sur le forum !


Sympa ta rando, mais dommage qu'elle se termine si vite ! J'ai arrêté les grosses chaussettes amorties depuis belle lurette, au profit de chaussettes fines et bien serrées (type X-Socks). Si tu opte pour des chaussettes de qualité (techniques), ça change beaucoup de paramètres, et tu as des chaussettes durables, confortables et qui sèchent très vite.
La seule exception c'est pour la rando-raquette où les pieds sont moins exposées aux ampoules et plus au froid.

Reviens vite dans les Vosges pour continuer ta route wink

EDIT: Tiens tu peux lire ce vieux sujet https://www.randonner-leger.org/forum/v … hp?id=1940

Hors ligne

#3 17-09-2012 15:23:18

Vinland
Membre
Inscription : 10-09-2012
Messages : 11

Re : [Récit + liste] 3 jours dans les Vosges de Châtenois à la Schlucht

Merci pour le lien vers ce sujet. Je vais regarder de plus près les chaussettes en laine !

Sinon personne n'aurait une astuce pour enlever du gel de compeed d'une chaussette ?

Ca colle toujours malgré trois lavages ...

A bientôt.

Dernière modification par Vinland (17-09-2012 15:23:33)

Hors ligne

#4 17-09-2012 15:53:33

SpySNL
N°8
Lieu : Plus près des Vosges
Inscription : 07-06-2006
Messages : 5 854

Re : [Récit + liste] 3 jours dans les Vosges de Châtenois à la Schlucht

Vinland a écrit :

Sinon personne n'aurait une astuce pour enlever du gel de compeed d'une chaussette ?

De la patience et des ongles... rien trouvé de mieux sad
Essaye l'alcool ménager... à tout hasard ça pourrait bien dissoudre la colle...

Hors ligne

#5 17-09-2012 16:14:39

velox
R.I.P
Inscription : 21-08-2006
Messages : 10 324

Re : [Récit + liste] 3 jours dans les Vosges de Châtenois à la Schlucht

De l'acétone?

Hors ligne

#6 17-09-2012 16:36:29

moka
Membre
Lieu : Nord
Inscription : 09-06-2011
Messages : 789

Re : [Récit + liste] 3 jours dans les Vosges de Châtenois à la Schlucht

Du trichloréthylène mais dehors ,à lair libre

Hors ligne

Pied de page des forums