Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 25-03-2013 14:10:36

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012
Messages : 587

[Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

4 mois après mon inscription je vais faire mon premier petit retour. Surtout que l'idée du lieu est venue de NikoJorj et qu'on en a discuté sur "Infos générales". Ce week-end nos amis, qui seront nos futurs compagnons pour l'Islande fin Aout, venaient de Marseille pour un week-end en raquettes. Les conditions d'enneigement et les risques d'avalanche ont rendu le choix du lieu compliqué, mais j'ai finalement opté pour la Chartreuse et les plateaux de la Grande Sure. Départ de la Chartreuse de Curière et nuit du samedi au refuge d'Hurtières (le refuge des Bannettes ça faisait trop loin, on a vraiment trop galéré pour avancer), aller par le col de la Charmille, retour par le Cul de Lampe.

On s'est bien régalés! Le temps était pourri, petite neige, bruine et brouillard, la neige aussi, une horreur mouillée, lourde et collante. On a mis 7h pour faire 9 malheureux kilomètres samedi... les raquettes étaient louuurdes, et les bâtons étaient louuurds... bon, avec quasi 1000m de dénivelé cumulé quand même, mais pfouuu... Dimanche ça allait mieux, mais on était en descente, et on a quand même été bien ralentis par le passage très délicat du Cul de Lampe (c'était une idée idiote dans ces conditions de neige, détails plus loin). Mais on a eut la Chartreuse pour nous tout seuls, on a croisé personne en deux jours à part une nonne en raquettes rouge vif O_o, et ça c'était sans prix (d'être seuls, pas la nonne...)! Mes amis pour qui c'était la première expérience en raquettes ont été ravis de l'expérience, ils sont aussi dingues que nous et ça ça fait plaisir, on va bien se marrer en Islande!

Allez! le week-end en photos et une petite liste de matos à la fin:

Il est content le chien!
img_1364210593_966.jpg

Pas de la Biche, ça grimpe sec!
img_1364210601_910.jpg

img_1364210612_223.jpg

Arrivée au col de la Charmille
img_1364210624_543.jpg

img_1364210633_557.jpg

Devant nous: le col de la Grande Vache. A droite: les crêtes de la Grande Sure
img_1364210644_208.jpg

img_1364210654_230.jpg

Au col de la Grande Vache
img_1364210666_481.jpg

img_1364210681_270.jpg

Devant nous, le col d'Hurtières, mais on s'arrêtera avant.
img_1364210687_68.jpg

img_1364210694_352.jpg

Ben... c'est moi quoi ^^
img_1364210702_421.jpg

Les descentes on gère!
img_1364210760_83.jpg

img_1364210767_411.jpg

Collection de raquettes
img_1364210774_872.jpg

Charles Ingalls s'en va couper du bois avec son fidèle compagnon...
img_1364210782_23.jpg

Dîner aux chandelles
img_1364210789_371.jpg

Coin dodo
img_1364210796_506.jpg

Pour dormir!
img_1364210805_772.jpg

Pour manger!
img_1364210813_316.jpg

Pour se chauffer! (enfin essayer, parce que avec seulement du bois mouillé... heureusement que j'avais pensé aux pastilles d'alcool solidifié!)
img_1364210845_905.jpg

Précieux conseils du livre d'or... ou pas.
img_1364210858_380.jpg

Le refuge, encore bien enneigé malgré ses seulement 1555m d'altitude. Ça isole! J'sais pas combien il faisait dans la cabane, mais pas bien chaud, la journée il a fait 4 maximum, mais on a pas eut froid, a part un peu en statique si on s'arrête longtemps, mais sans plus.
img_1364210866_505.jpg

img_1364210877_407.jpg

img_1364210889_628.jpg

img_1364210898_574.jpg

img_1364210906_89.jpg

img_1364210914_73.jpg

img_1364210921_572.jpg

img_1364210934_122.jpg

img_1364210942_144.jpg

img_1364210951_533.jpg

img_1364210961_437.jpg

img_1364210971_799.jpg

img_1364210981_128.jpg

img_1364210989_477.jpg

img_1364210997_260.jpg

Un des fameux trous des massifs préalpins. Je ne me suis pas approchée plus, ne sachant pas où commençait le bord, mais il est d'une taille conséquente. On s'était posé la question sur un post y a un moment de savoir si la localisation sur la carte des GPS était précise dans ce genre de cas, quand les trous sont indiqués comme dans ce cas-là car il était sur mon GPS. La réponse est: NON! Manque au moins 10m de précision... Mais bon, on a un peu l'habitude de ces pièges là alors on se méfie. Puis faut dire qu'on a fait cette descente dans les sapins en hors piste... Pour ceux qui souhaiteraient partir dans les massifs préalpins (Bauges, Chartreuse, Vercors), sans connaissance minimum des pièges de ce genre de massifs: restez sur les sentiers balisés!
img_1364211009_899.jpg

On gère la glissade sur bord de trou!
img_1364211018_215.jpg

Équipe contente! Équipe en partance pour le Cul de Lampe!
img_1364211025_349.jpg

img_1364211032_33.jpg

Le Cul de Lampe est un passage dans une faille rocheuse entre deux crêtes. En travers de cette barre que nous voyons là donc.
img_1364211040_324.jpg

Amélie dans le Cul de Lampe
img_1364211047_457.jpg

Les garçons dans les devers ultra craignos du Cul de Lampe. On a mis les raquettes sur les sacs pour mieux s'enfoncer dans la neige et tenir les devers. Car la pente continue vers le bas sur une graaaande distance, si tu glisses, tu sais pas quand tu t'arrêtes. Et pour rappel la neige était très mouillée, donc glissante et elle ne nous tenait pas. Bref, c'est pas un truc que je conseille! Le chien là-dedans il court après les pommes de pin -_- et t'es dégouté de pas être un chien! Je précise à nouveau que le Cul de Lampe est à déconseiller par neige mouillée.
img_1364211054_933.jpg

img_1364211061_289.jpg

Sur les 900m en forêt entre le Cul de Lampe et la piste forestière c'est le seul endroit du week-end où nous avons traversé une coulée de neige mouillée un peu moche.
img_1364211069_182.jpg

img_1364211077_400.jpg

Le Belvédère de Nonne. Wooouh, la vue de malade!
img_1364211085_319.jpg

Mon sac:
1000 Sac à dos 28l que j'aime bien en hiver car facile d'y attacher les raquettes, pas sûre de son poids
0820 Sac de couchage Boulder 450
0140 Gourde de 0,6l, plus la place de mettre ma poche à eau
0130 Popote MSR Titan Kettle
0085 Réchaud MSR Pocket Rocket
0180 Cartouche entamée
0123 Couteau, trop lourd mais pas encore eut le temps de changer
0008 Pastilles eau
0025 Tête de brosse à dent et petit dentifrice
0017 Boussole
0100 Corde de 8m, pas utile, la prochaine fois je prendrais juste de la grosse ficelle
0028 Sifflet
0080 Frontale Tikka Petzl
0155 Veste coupe vent imper-respi Marmot je sais plus quoi. Je m'en suis pas servie, ma softshell étant suffisamment déperlante pour la bruine qu'on a eut pendant 2 jours, mais bon... ça aurait put
0012 Briquet mini-bic
0005 Carte sur une feuille A4
0080 Trousse de secours (paracetamol, smecta, arnica gélules, bétadine, serum phy, pince à épiler, pansements, méche, steristrip)
0045 Chaussettes
0005 PQ
0002 Boules kies
1060 Nourriture -> au secours, je suis nulle en bouffe, faut vraiment que j'y travaille!
0600 Eau
3085 Hors consommables
4745 Avec consommables

Sur moi: (je connais pas les poids)
Bonnet
Gants de soie
Gants polaire
Écharpe (mais qu'est ce que j'ai encore fichu de mon buff polaire??)
Leggings
Pantalon d'alpi Simond Light
Merinos manches longues
Polaire
Softshell
Chaussettes
Sous-vêtements
Guêtres d'alpinisme
Chaussure Meindl Vakuum Lady
Bâtons de marche BlackD Compact Trail
APN (134g)
GPS (127g)

Sac de mon homme:
0900 Sac 37l Forclaz Ultralight
0820 Sac de couchage Boulder 450
0160 Poche à eau 2l Big Zip Platypus
0130 Popote MSR Titan Kettle
0190 Leatherman (Argh, je sais que c'est pratique, mais change-moi ça!)
0100 Corde de 8m, toujours pas utile, surtout 2! Qu'est ce que j'ai fichu?
0028 Sifflet
0195 Lampe torche (pas réussi à remettre la main sur la deuxième frontale)
0055 Zippo (Re-Argh, mais change-moi ça!)
0045 Chaussettes
0130 Couverts (pas encore trouvé les couverts de mes rêves, c'est des bêtes couverts de cuisine)
0060 6 pastilles d'alcool solidifié (et ça a bien servi!)
0600 Machette de surplus militaire (elle est lourde -_- et en plus y avait des scies au refuge!)
0120 Gourde du chien 0,8l
0800 Croquettes du chien
0600 Plaid du chien
1060 Nourriture
2000 Eau
0800 Eau du chien
4978 Hors consommables
8838 Avec consommables

Vêtements sur lui: à peu près pareil que moi, sauf que lui a retrouvé son buff, avait pris des lunettes de soleil (j'avais vu la météo et comment dire... ça ne m'a pas semblé nécessaire...), n'avait pas mis de collant ni de guêtres mais il a un pantalon plus épais que le mien avec guêtres intégrées, et avait pris une deuxième polaire sur sa première polaire, résultat ça s'est bien imbibé d'eau au lieu de déperler comme avec la softshell.

Voilà! C'était mon premier retour sur le forum. C'est pas le top mais bon, j'rappelle que j'suis débutante en MUL. Avant en rando je fourrais n'importe quoi dans le sac et c'était parti vaille que vaille! XD (Maintenant, je fourre à moitié n'importe quoi, ce qui est un progrès notable!)

Dernière modification par Caroline73 (26-03-2013 08:51:42)

Hors ligne

#2 25-03-2013 15:39:08

Marouille
Membre
Inscription : 06-06-2012
Messages : 10

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

La Chartreuse est un massif, certes préalpin, mais où chaque année 2 ou 3 personnes perdent la vie dans une avalanche...

Hors ligne

#3 25-03-2013 15:40:58

Marouille
Membre
Inscription : 06-06-2012
Messages : 10

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Et pour info c'était risque 2 ou 3 ce week end.

As-tu l'expérience nécessaire pour dire "RAS niveau avalanche, la neige est juste dégueulasse quoi..." ?

Hors ligne

#4 25-03-2013 16:00:49

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012
Messages : 587

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Pas une grosse expérience, enfin je sais pas trop, où places-tu le niveau d'expérience nécessaire? J'ai environ 3 ans d'expérience, en sortant très régulièrement, cette année une à deux fois par semaine depuis Noël dans tous les massifs autour de Chambéry, minimum sur une grosse journée par semaine (Aravis, Bauges, Chartreuse, Vercors, Belledonne, Lauzière, Beaufortain, Vanoise...), jamais sur du balisé raquettes, toujours sur du balisé été/hors sentier. Je ne pourrais jamais dire que j'ai l'expérience nécessaire, je pense que dans 20 ans je dirais encore que je n'ai pas l'expérience nécessaire, car simplement la montagne restera toujours dangereuse même avec 40 ans d'expérience. Exemple le gendarme du Centre national d'instruction au ski et à l'alpinisme qui s'est tué y a deux semaines dans le massif du Mont Blanc dans une crevasse. Je me considère comme une débutante, et me considérerais encore longtemps comme telle. Pour autant ça ne m'empêche pas de savoir ce que je peux faire ou non et de lire un minimum la neige. Par exemple dans le cas de cette rando ça ne me serait pas venu à l'esprit de monter la Grande Sure elle-même, nous sommes restés sur le plateau et le col de la Grande Vache est une pente régulière et peu pentue qui n'a rien de dangereux. Je sais très bien que c'était risque 2 à 3, c'est pour ça que je suis allée en Chartreuse alors qu'au départ je souhaitais aller en Vanoise, mais làs-bas c'était trop chargé de fraîche, pas tassé, pas purgé, bref très dangereux quoi. Risque 2 à 3 c'est quand même très gérable... Si tu sors pas à 2 tu sors jamais. Ils n'annonçaient pas de fortes chaleur qui aurait encore dégradé la neige, ni de Foehn, ni de vent tout court, ni rien d'aggravant quoi, sur le chemin il n'y a pas non plus d'accus. Le 1 c'est quand même rare, surtout cette année. A 4 je ne sors pas par contre. La neige était dégeu surtout car elle collait aux raquettes et c'est vite épuisant, pas parce qu'elle était dangereuse. RAS niveau avalanche veut juste dire que je n'ai vu aucune coulée sur notre chemin, à part sur le haut de la Sure, mais comme j'ai dit jamais je n'aurais eut l'idée d'y aller de toute manière. Le seul passage réellement craignos de cette rando c'était les 400m du Cul de Lampe, pas à cause des avalanches, c'est au pied d'une barre rocheuse, et il devait rester 20cm de neige, mais c'était vraiment très glissant. Mais on a déchaussé les raquettes et c'est bien passé en plantant bien les talons dans la neige, y avait d'ailleurs déjà des traces, merci à l'inconnu passé avant nous, ça nous a bien aidé! Le préalpin est aussi dangereux que le reste, voir pire car il fond plus vite, sans parler des trous comme celui qu'on voit sur une photo. De mémoire et à moins que j'ai loupé quelque chose il n'y a pas eut de mort en Chartreuse cette année, 1 seul l'année dernière en Décembre, 3 en 2010... je connais pas tous les cas non plus. L'année dernière y a eut une morte dans les Bauges aussi, du préalpin, une fille très expérimentée, dans la montagne qui est sous ma fenêtre. Ça ne m'a pas empêché de sortir quelques jours après dans ce massif, j'ai juste soigneusement choisi mon emplacement, l'exposition, la pente, tout ça quoi... J'espère avoir répondu un peu à tes questions.

Dernière modification par Caroline73 (25-03-2013 16:31:01)

Hors ligne

#5 25-03-2013 16:30:34

Marouille
Membre
Inscription : 06-06-2012
Messages : 10

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Tu m'aurais dis que tu avais Arva - Pelle - Sonde, mais que tu ne l'avais pas inclu dans ta liste cela m'aurait suffi...

Hors ligne

#6 25-03-2013 16:43:12

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012
Messages : 587

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Tu m'aurais dis que tu avais Arva - Pelle - Sonde, mais que tu ne l'avais pas inclu dans ta liste cela m'aurait suffi...

Lol, je préférais détailler un peu, c'est pas évident de rendre compte d'une rando quand on a pas beaucoup posté sur un forum, on ne connait pas l'expérience des personnes tout ça. Je préfère détailler un peu trop que pas assez. Par exemple ce Cul de Lampe je ne l'aurais (et je ne l'ai pas pris) pas pris en montée dans l'autre sens car en descente ça se gère, en montée ça aurait été une patinoire. De plus en descente je me suis dit: si ça passe pas on fait demi-tour. Dans l'autre sens y aurait fallut redescendre toute la piste. Bref, pour moi y avait pas de danger marqué sur cette rando pour un groupe un peu aguerri (mes amis étant des débutants en raquettes, mais quand même des sportifs qui font de la montagne et 10h d'escalade en salle par semaine). C'est à prendre au conditionnel bien sûr, vu que comme je l'ai dit je n'ai qu'une petite expérience. Je connais la Chartreuse mais je connaissais pas ce coin-là, ce fut une chouette découverte, hâte d'y retourner sans la neige.

Dernière modification par Caroline73 (25-03-2013 16:45:28)

Hors ligne

#7 25-03-2013 17:30:15

René94
Membre
Lieu : Mont Griffon (du 9-4)
Inscription : 30-12-2009
Messages : 1 292

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Vous aviez ARVA, pelle et sonde ?

Merci pour le CR smile


"Je ne suis pas ce qui brille..." (F. Marchet)
Mon trombi

Hors ligne

#8 25-03-2013 17:43:03

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012
Messages : 587

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Mon chéri et moi oui, pas à nous mais prêté par une amie guide, nos amis non. Raison de plus pour laquelle je cherchais vraiment un truc pas exposé. Bien que nos amis nous aient expliqué le fonctionnement du pack j'aimerais faire une petite formation par le CAF pour les avalanches, parce que en cas d'urgence et avec le stress je suis pas sûre de pouvoir m'en servir. C'est prévu l'année prochaine. C'est la première année que nous sortons aussi régulièrement et on y prend franchement goût. Aucune idée du poids par contre, c'est ce genre de pack: http://www.auvieuxcampeur.fr/hiver/secu … k-dts.html, c'est annoncé 245g sans les piles. Je rajoute à la liste avec le poids du Vieux? On ne s'est servi que de la pelle pour déneiger la fenêtre du refuge pour faire un peu de lumière! XD C'est une des raisons (en dehors du fait que ça capte que dalle là-haut et que donc ça sert à rien) pour lesquelles on a pas de téléphone dans la liste: on m'a toujours dit que ça interférait avec les balises. Vrai ou faux?

J'avoue que le pack sécu je ne l'ai pas tout le temps, car je n'en ai pas à moi et même si je peux l'emprunter facilement c'est pas toujours pratique de passer chez les potes avant. Mais je pense que même avec un pack sécu systématiquement je ne sortirais pas à risque 4, et même avec un risque 3 marqué je réfléchirais. Il y a deux semaines, la semaine où il y a eut tellement de mort, nous avons sagement été au lac Achard en Belledonne, ça fait bizarre de croiser autant de monde et j'aime pas les pistes toutes tassées à force d'être marchées, mais bon, la sécurité avant tout quand même. Cette semaine là c'était un 3 tirant sur le 4.

Dernière modification par Caroline73 (25-03-2013 17:46:24)

Hors ligne

#9 25-03-2013 17:49:19

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012
Messages : 587

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Voilà par exemple deux erreurs que je fais. Comme quoi je mens pas quand je dis être débutante, j'ai vraiment pas mal de progrès à faire.

"- Ne pas s'entraîner au maniement de l'appareil: en cas d'avalanche, le stress n'aidant pas, vous devrez avoir les réflexes qui sauve. Pour cela, entraînez vous régulièrement!

- Laisser l'ARVA au fond du sac: même allumé, cela ne sert qu'à retrouver le sac si celui ci est arraché par la force de l'avalanche."

Dernière modification par Caroline73 (25-03-2013 17:49:48)

Hors ligne

#10 25-03-2013 18:07:24

miniping
Où ça un sommet?
Lieu : Rhône Alpes
Inscription : 18-07-2012
Messages : 1 088

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Caroline73 a écrit :

Voilà par exemple deux erreurs que je fais. Comme quoi je mens pas quand je dis être débutante, j'ai vraiment pas mal de progrès à faire.

"- Ne pas s'entraîner au maniement de l'appareil: en cas d'avalanche, le stress n'aidant pas, vous devrez avoir les réflexes qui sauve. Pour cela, entraînez vous régulièrement!

Perso c'est un recyclage en début de saison et dès que je me retrouve à portée de main d'un ARVA park, ou alors que j'ai un temps mort au refuge par exemple avec les autres. Mais c'est sûr que de ce qu'on m'a dit, il faut que la recherche se fasse sans réfléchir à l'entrainement pour que ce soit efficace dans l'action.

Caroline73 a écrit :

- Laisser l'ARVA au fond du sac: même allumé, cela ne sert qu'à retrouver le sac si celui ci est arraché par la force de l'avalanche."

Tout comme laisser le téléphone allumé à côté du ARVA, ça n'est pas prouvé dans tous les cas mais le téléphone pourrait perturber les ondes du DVA, donc du coup réflexe pour moi: téléphone dans le sac éteint, DVA sous les vêtements sur moi.

Dernière modification par miniping (25-03-2013 18:07:38)

Hors ligne

#11 25-03-2013 18:14:40

Marouille
Membre
Inscription : 06-06-2012
Messages : 10

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Je pense qu'il serait nécessaire que tu fasses un weekend/une journée de formation auprès du CAF ou autre organisme si tu veux continuer à profiter de la montagne en hiver de manière safe, parce que effectivement tu peux faire quelques progrès  smile

En vrac, ce qui m'a fait "réagir":

-  l'évaluation de la neige: Ca prend des années à "connaître la neige". Beaucoup d'alpinismes seront d'accord pour dire que plus ils en apprennent, moins ils ont de certitudes. J'étais à Chamechaude vendredi après midi, et si effectivement les conditions paraissaient assez "saines" et correspondaient au niveau annoncé par le BERA, il s'agit quand même de neige détrempée qui a une probabilité non négligeable de partir en avalanche de fond si la pente est suffisante. Avec la pluie et les températures positives, j'aurais été moi, samedi en attention élevée selon la topographie.

- Les 15 jours qu'on vient de passer où ca a tapé dans tous les sens, dans des conditions un peu similaires (pas en Isère je te l'accorde)

- LE BERA pris comme parole d'évangile... Eux aussi peuvent se tromper.

- Le fait que tu ne mentionnes pas le trio APS. Trio dont tu viens de montrer qu'il ne t'aurais pas été très utile. Pour info, on est censé s'entraîner quelques fois dans l'année avec des  exercices (et encore, qui n'ont rien a voir avec la réalité!) en cachant un appareil dans la neige.

- L'itinéraire un peu exposé que vous avez emprunté. Je ne vois pas exactement le lieu, donc je te laisse le bénéfice du doute, mais le risque d'avalanche s'estime AUSSI par les conséquences (saut de barre,... L'avalanche des Orres a été meurtrière car les enfants ont été écrasés contre les troncs des mélèzes, ça n'était qu'un "simple" talus qui était parti) Les risques d'avalnaches sont exponentiels à partir de 30°. 30° ca va très vite. La clairement, il y a + de 35, et vous traversez une coulée. Ca se fait , pas de soucis, mais il faut une analyse rigoureuse et méthodique de la neige et de la pente pour le faire. Horaire, neige, assurage éventuel, écartement entre les personnes...?

- Le discours "whatdefuck" "onestdesoufs". Même si je trouve ça drôle, un peu provocateur quand derrière il y a de la maîtrise et des années de pratique, là j'ai un peu plus de mal. La raquette est un sport très accessible (80% des racketteurs n'ont pas d'arva...) et ton texte est sur internet, prêt à servir de topo à n'importe qui...

Mais c'est bien, tu en prends conscience. Sache que plus tu passes de temps la haut, plus tu t'exposes, c'est mathématique. Et qu'enfin, la moyenne montagne en hiver n'est pas une activité banale comme en été.

Arvi!

Hors ligne

#12 25-03-2013 18:21:15

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012
Messages : 587

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Je pense que c était la dernière grosse sortie neige de l année. A partir de ce week end et jusque début avril on sera plutot en Italie (Toscane et Ligurie), dans le Sud (j espère réussir le défi que j me suis lancée de faire les calanques en une journée) et un poil en Suisse. Alors la montagne ca sera pour plus tard maintenant, y a quelques 3000 que j ai envie de faire et un peu de rando glaciaire avec le CAF, et un peu de kayak et de parapente si j trouve le temps, voilou pour la suite de mon programme montagne 2013. Et donc l hiver prochain: une vraie formation avalanche et je l espere nos premiers bivouacs hivernaux. Et j aimeraid faire du ski de rando mais mon copain skie pas... peut etre avec le CAF.

Hors ligne

#13 25-03-2013 18:28:56

fiannae
Membre
Lieu : Paris
Inscription : 17-08-2008
Messages : 2 097

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Coucou Caro,

Comme gants, tu avais une paire en soie et en polaire ? Est-ce suffisant pour se protéger aussi de l'humidité faute d'imperméabilité ?

Aucune toilette, même de chat pendant ce we ? (ex 1 simple lingette pour l'entrejambe)

Sinon, je suppose que tu dors dans ton duvet avec le legging et le mérinos manches longues portés dans la journée ?

Ta nourriture comprend aussi les croquettes pour le chien ? A quoi correspond le kilo de nourriture ?

Enfin, j'ai l'impression que le sol de la cabane était mouillé. Me trompè-je ?


Merci pour ce retour critique (et nul besoin d'en rajouter wink)

Dernière modification par fiannae (25-03-2013 18:34:04)

Hors ligne

#14 25-03-2013 18:32:35

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012
Messages : 587

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Tout d accord avec toi Marouille, toutes ces données je les connais: coulée, choix des horaires, degré de pente, neige mouillée... mais avec peu d expérience c est évidemment en partie théorique, plus que pour des gens qui ont des dizaines d années d expérience. Mais j pense progresser petit a petit et j me fais bien plaisir. "On est des fous" c est très relatif, j aime bien tester des trucs un peu limite et on s en amuse pas mal c est vrai, mais dès que j ai abordé le sujet du Cul de Lampe, qui je le répète sont les seuls 400m "limites" de la rando, j ai tout de suite dit que je ne conseillais pas.

Hors ligne

#15 25-03-2013 18:53:18

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012
Messages : 587

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Non, clairement c est pas suffisant soie+polaire, au bout du deuxième jour c était mouillé, il faudrait des surmoufles imper mais j ai fait deux trois magasins sans trouver mon bonheur pour l instant. Les surmoufles de mes rêves m attendent encore... espérons qu elles me trouverons avant l Irlande en juin.

Rien pour la toilette et effectivement j ai dormi en legging et merinos. On sent un peu le poney a la fin mais ca va quand meme. En rentrant une bonne douche suivie d un chocolat chaud/pain perdu a la confiture de myrtille/tartiflette (dans cet ordre là!) et il n y parait plus!

La nourriture c est mon point faible question poids. Les croquettes du chien sont en plus, 800g dans la liste de mon copain il me semble. 1060g c est deux brioches, 4 compotes en petites gourdes, 2 sachets de thé, deux sandwichs de pain de mie, des nouilles chinoises et une boite de sardines, un peu de chocolat. Avantage: on a pas eut faim. Inconvénient: c est lourd et encombrant! Faut vraiment que je potasse le sujet. Surtout d ici les 2 semaines en Irlande et 3 en Islande parce que là j peux emmener un caddie...

Oui, sol de cabane mouillée. Mais les couchettes sont surélevées donc no soucis. Cette cabane est vraiment bien fichue.

Hors ligne

#16 25-03-2013 19:05:04

Luciens
Membre
Lieu : Grenoble
Inscription : 04-09-2008
Messages : 864
Site Web

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Tes photos font très bien ressortir le mauvais temps  big_smile  bravo ! jolie balade !

Hors ligne

#17 25-03-2013 21:42:23

NikoJorj
Oeil émerveillé
Inscription : 10-09-2008
Messages : 1 448
Site Web

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Bon, ben content de voir que vous avez apprécié la balade!
Merci pour les photos et le récit, qui retransmettent bien l'ambiance sauvage de là-haut. smile



Quelques remarques de vieux schnoque sur le sujet de la sécurité...

Marouille a écrit :

-  l'évaluation de la neige: Ca prend des années à "connaître la neige". Beaucoup d'alpinismes seront d'accord pour dire que plus ils en apprennent, moins ils ont de certitudes. J'étais à Chamechaude vendredi après midi, et si effectivement les conditions paraissaient assez "saines" et correspondaient au niveau annoncé par le BERA, il s'agit quand même de neige détrempée qui a une probabilité non négligeable de partir en avalanche de fond si la pente est suffisante. Avec la pluie et les températures positives, j'aurais été moi, samedi en attention élevée selon la topographie.

Assez d'accord.
Autant une analyse fine du manteau neigeux est en pratique impossible même pour les chercheurs dans ce domaine (en fait, ça prend des années à se rendre compte qu'on ne connait pas la neige, et que l'expérience ne sert pas à grand-chose en avalanche), autant y'a quelques situations à risques bien reconnaissables et la neige bien gorgée d'eau, en cours de fonte, profonde, en fait partie.
Une bonne illustration de l'état de l'art en matière de gestion du risque :
http://prezi.com/00wimfxge40m/avalanche … revisible/
et
http://prezi.com/mf2uwyozajj0/avalanche … vigilance/
(ça met du temps à charger mais ça le vaut vraiment)


- Le fait que tu ne mentionnes pas le trio APS. Trio dont tu viens de montrer qu'il ne t'aurais pas été très utile.

En l'occurence, sans entrainement, il était même assez inutile (sauf la pelle pour le refuge), il eut presque été plus cohérent de ne pas les prendre. Z'en avez pas eu besoin et tant mieux.
Sur cette question, j'avoue un rapport ambigu à cet équipement, qui sert quand même trop souvent à déterrer des morts sad , mais c'est quand même bien mieux que rien quand on a les trois (yc la sonde) et qu'on sait s'en servir (yc pelleter qui n'est pas le plus facile). Pour moi et ma femme, on les prend pour les autres en plus de l'airbag, choix personnels.

Sur ce sujet de l'arva, un peu plus anecdotique :

miniping a écrit :

Tout comme laisser le téléphone allumé à côté du ARVA, ça n'est pas prouvé dans tous les cas mais le téléphone pourrait perturber les ondes du DVA, donc du coup réflexe pour moi: téléphone dans le sac éteint, DVA sous les vêtements sur moi.

Ca dépend juste de l'appareil utilisé en recherche ; la plupart des numériques ont du mal avec les signaux de téléphone portable (que l'on entend dans l'arva, de la même façon que parfois dans l'autoradio en voiture), mais l'oreille humaine n'a pas ce souci avec un appareil en mode analogique (les signaux sont très différents).


- L'itinéraire un peu exposé que vous avez emprunté.

Bon, j'l'avais dit hein! wink
Pour le Cul de Lampe, ce serait quand même pas mal que tu dises que (au moins dans ces conditions) c'est dangereux dans ton récit, histoire de ne pas y envoyer trop de monde.

Dernière modification par NikoJorj (25-03-2013 21:43:34)


Quotation, n: The act of repeating erroneously the words of another.”
― Ambrose Bierce, The Unabridged Devil's Dictionary

Hors ligne

#18 25-03-2013 22:05:34

Phil67
Nouveau membre
Lieu : Tres Tabernae
Inscription : 04-10-2011
Messages : 5 204

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Caroline73 a écrit :

Bien que nos amis nous aient expliqué le fonctionnement du pack j'aimerais faire une petite formation par le CAF pour les avalanches, parce que en cas d'urgence et avec le stress je suis pas sûre de pouvoir m'en servir.

En attendant la formation CAF on trouve maintenant de bon tutoriels et vidéos sur Internet (ce qui n'était pas le cas il y a 5-10 ans) pour la recherche ARVA et le site de l'ANENA est une excellente sources d'informations.

Par exemple la méthode de réduction de Münter ou le NivoTest ne vont pas te transformer en nivologue, mais il donneront des outils de réflexion qui allumeront peut-être un voyant à l'orange ou au rouge dans un coin du cerveau alors qu'au préalable tu ne te serais peut-être pas posé de question : http://www.anena.org/5160-methodes-d-ai … cision.htm

Pour les plus MUL, un NivoTest pèse 13g et mesure 9x15cm : pas de raisons de ne pas l'avoir avec soi.

Deux petits guides de la collection "Miniguide tout terrain" de Nathan légers et bien pratiques à emporter sur le terrain (format 9x15cm avec pochette plastifiée) permettant de se cultiver et réviser "in situ" :
   - "Attention, avalanche !" de R. Bolognesi (expert en nivologie reconnu mondialement) avec NivoTest fourni (104g + 13g) => http://www.unitheque.com/Livre/nathan/M … 62389.html
   - "La neige" de R. Bolognesi, plus généraliste mais très pratique pour mieux connaître les neiges (75g) => http://www.unitheque.com/Livre/nathan/M … 18715.html


Pour se faire la main sur le terrain, de nombreuses stations de skis proposent maintenant des ARVA-parcs en accès libre permettant de s'entraîner en recherche simple et surtout recherche multiple. C'est excellent pour se familiariser concrètement avec son propre équipement en conditions quasi-réelles : faire une recherche multiple avec 2 ou 3 "victimes" dans une zone de 50m sur 50 avec le chrono qui tourne devient rapidement stressant même s'il s'agit d'une simulation. C'est là qu'on se rend compte que les 15 minutes (90% de survie jusqu'à 15 minutes) passent vraiment très vite pour localiser seul plus de 2 balises (même en s'arrêtant à la localisation à la sonde sans creuser).

Il faut tout de même "démythifier" la recherche ARVA : avec une bonne documentation et un peu de recherches préalables chez soi on peut s'autoformer correctement en 1 ou 2H dans un ARVA parc. Pendant les vacances mes enfants (10 et 13 ans) ont été capables de localiser tous seuls à chaque fois 1 balise en moins de 10 minutes avec un ARVA analogique (plus complexe à utiliser) alors que je ne leur avais fait qu'un topo oral de 10 minutes et une seule démo réelle.

En revanche rien ne remplace un entraînement périodique en y allant idéalement à plusieurs pour répéter les procédures qui ne sont pas les mêmes qu'en solo et se faire des concours de rapidité sur des recherches multiples histoire de mettre un peu de pression. wink


C'est une des raisons (en dehors du fait que ça capte que dalle là-haut et que donc ça sert à rien) pour lesquelles on a pas de téléphone dans la liste: on m'a toujours dit que ça interférait avec les balises. Vrai ou faux?

Vrai et faux : çà perturbe effectivement une recherche ARVA mais pas au point de devoir laisser obligatoirement son téléphone éteint ou (encore pire) à la maison !

En émission (victime) : le GSM affaiblit le signal de l'ARVA s'il est très proche, comme n'importe quel objet métallique (principe de la cage de Faraday). La solution consiste donc à ne pas le porter à proximité immédiate de l'ARVA (p.ex. poche de pantalon ou sac à dos) et pas forcément à l'éteindre (on peut l'éteindre pour d'autres raisons comme économiser les batteries surtout par grand froid et mauvais réseau qui sollicite plus les batteries, mais çà ne change a priori pas grand-chose par rapport à l'ARVA en émission).

En réception (recherche) : j'ai vérifié concrètement et il me semble que çà perturbe d'autant plus que le réseau GSM est faible (portable au maximum de sa puissance). Cependant les interférences ne sont sensibles qu'à faible distance de l'ARVA (de l'ordre de 50cm). Ma "check-list réflexe" consiste donc à allumer le portable s'il était éteint (important !) et le mettre en vrac dans le sac à dos pendant que je sors la sonde et la pelle (perte de temps négligeable par rapport au gain en temps s'il faut finalement appeler les secours : il sera opérationnel de suite). Je n'ai pas remarqué de véritable perturbations même en recherche fine avec le portable allumé dans le sac (en tous cas avec mon bon vieil Ortovox M2 semi-analogique).


miniping a écrit :

Tout comme laisser le téléphone allumé à côté du ARVA, ça n'est pas prouvé dans tous les cas mais le téléphone pourrait perturber les ondes du DVA, donc du coup réflexe pour moi: téléphone dans le sac éteint, DVA sous les vêtements sur moi.

Çà se discute (© JL Delarue wink) : si la recherche s'avère compliquée ou que la victime secourue est en sale état je préfère avoir un téléphone immédiatement opérationnel dans le sac plutôt que d'attendre quelques fois de longues minutes qu'il accroche un signal de réseau faible après un démarrage (encore pire pour un smartphone qui met plus de temps à être opérationnel). C'est évidemment un avis personnel, mais le GSM allumé dans le sac ne m'a pas trop perturbé en recherches en ARVA park (le sac et le corps faisaient suffisamment écran)...


Plus globalement : je ne sors jamais en montagne sans téléphone ! Çà reste un instrument de sécurité essentiel, même si le réseau est quelques fois aléatoire. Sauf "trou noir" dans le réseau (il me semble que 80% des Alpes sont couvertes), le 112 passe indépendamment de l'opérateur et en cas de pépin hors zone couverte çà permet encore de gagner des heures précieuses sans devoir retourner jusqu'en fond de vallée !

Astuce : mettre les numéros des différents PGHM dans ses contacts => http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=42310
On est directement en ligne avec un expert spécialiste plutôt qu'un "généraliste" via le 112 qui va devoir filtrer avant de rerouter l'appel au PGHM (également testé en conditions réelles).


J'avoue que le pack sécu je ne l'ai pas tout le temps, car je n'en ai pas à moi et même si je peux l'emprunter facilement c'est pas toujours pratique de passer chez les potes avant. Mais je pense que même avec un pack sécu systématiquement je ne sortirais pas à risque 4, et même avec un risque 3 marqué je réfléchirais. Il y a deux semaines, la semaine où il y a eut tellement de mort, nous avons sagement été au lac Achard en Belledonne, ça fait bizarre de croiser autant de monde et j'aime pas les pistes toutes tassées à force d'être marchées, mais bon, la sécurité avant tout quand même. Cette semaine là c'était un 3 tirant sur le 4.

Paradoxalement, c'est par risque 3 qu'il y a le plus d'accidents, en simplifiant :
   - niveau 1 : il ne reste presque plus de neige !
   - niveau 2 : il faut vraiment pas de chance ou "l'avoir cherché" en cumulant les erreurs
   - niveau 3 : peu de risques dans les zones non exposées, mais beaucoup plus de fréquentation et donc fatalement dans des zones plus exposées (souvent par méconnaissance)
   - niveau 4 : peu de fréquentation, essentiellement des expérimentés connaissant le terrain et la nivologie ou quelques kamikazes avec une bonne étoile
   - niveau 5 : personne ne sort (sauf les pros qui vont sécuriser certaines zones)


(Désolé pour la tartine... en espérant que les quelques informations puissent servir !)

Dernière modification par Phil67 (25-03-2013 22:18:54)


Le contenu de ce message ne reflète pas nécessairement le point de vue de son auteur. wink

Hors ligne

#19 26-03-2013 08:43:28

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012
Messages : 587

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Tes photos font très bien ressortir le mauvais temps  big_smile  bravo ! jolie balade !

Merci, lol. Cette année question mauvais temps en est servi... Sur la vingtaine de sorties qu'on a fait depuis Noël dans une grande partie des Alpes du Nord je crois bien, photos à l'apui, qu'il n'a fait beau que 2 ou 3 fois. Et encore, beau, faut pas être exigeant! On a jamais sorti la crème solaire en 3 mois. La seule fois où ça aurait été nécessaire on l'a oubliée...

Bon, ben content de voir que vous avez apprécié la balade!
Merci pour les photos et le récit, qui retransmettent bien l'ambiance sauvage de là-haut. smile

L'itinéraire un peu exposé que vous avez emprunté.
Bon, j'l'avais dit hein! wink
Pour le Cul de Lampe, ce serait quand même pas mal que tu dises que (au moins dans ces conditions) c'est dangereux dans ton récit, histoire de ne pas y envoyer trop de monde.

Merci ^^ C'était tout comme t'avais dit: pente pour monter et descendre du plateau en pente plutôt douce sur sentier large et en forêt (le pas de la biche c'est raidasse quand même) et le reste tout du plateau. Pour le Cul de Lampe je vais reformuler cette partie du récit alors. J'ai juste mis que je le conseillais pas et qu'il y avait des sacrés devers avec des belles pentes, c'est pas assez explicite. Par contre bien enneigé il doit passer sans difficulté majeure si on est à l'aise en devers en raquettes. Là ce qui était pénible c'est qu'il fallait zigzaguer entre les parties sans neige et les parties avec un peu de neige bien trempée.

(Désolé pour la tartine... en espérant que les quelques informations puissent servir !)

Pas de soucis, c'est cool j'trouve si le post peut servir à parler un peu neige. On en sait jamais assez et c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup comme vous pouvez le voir.
Par risque 2 je me pose pas trop de questions, mais comme j'ai dit à 3 j'y vais mais en réfléchissant bien et en prenant un max de renseignements. Par exemple y a 3 semaines on a fait le mont Jovet et ses 2558m en Tarentaise et j'hésitais sur le côté à prendre. Le risque n'était pourtant que de 2 mais j'ai pas hésité à appeler les offices de tourisme du coin pour chercher quelqu'un qui pouvait me renseigner. Sinon ça peut être les mairies, les refuges... je trouve 9 fois sur 10 quelqu'un pour me renseigner sur l'état de la neige et me conseiller.

L'année prochaine pour les futures rando raquettes j'espère pouvoir vous poster des retours intéressants qui soient top sécu (enfin, dans la mesure du possible avec la neige bien sûr). En attendant j'crois que le prochain retour sera italien sur la côte de Ligurie, ça sera pas la même ambiance! Le prochain retour rando montagne sera surement dans les Bauges 5 jours, puis dans le Taillefer 3 jours. Mais pour ça faudrait que la neige fonde... Sérieux, cette année j'ai l'impression qu'il va neiger jusqu'en Aout... je sature un peu là! On verra pour une rando à cheval dans le Queyras avec nos chevaux cet été, peut-être un tour des Ecrins cet été aussi, sûr un tour du mont Viso... bref, j'ai aussi plein de projets dans d'autres sports: parapente, kayak, cheval, VTT, rando glaciaire... j'reste pas beaucoup en place vous l'aurez compris! big_smile (surtout que j'ai un boulot aussi, si si)

Hors ligne

#20 26-03-2013 08:58:24

Caroline73
Membre
Lieu : Savoie
Inscription : 06-12-2012
Messages : 587

Re : [Récit + liste] WE raquettes en Chartreuse, plateau de la Grande Sure

Voilà, j'ai gommé tout ce qui était trop "Wouuuuuu, c'est partiiiiiiiii" smile Le récit est plus neutre comme ça et j'ai rajouté des avertissements. D'ailleurs j'en ai rajouté pour le trou aussi. Personne n'a tiqué sur mon histoire de trou. Mais c'est vrai, il est carrément pas au bon endroit sur le GPS, en plus il est caché derrière des arbres.

Et puis une photo marrante qui montre l'enneigement au col de la Sure:
img_1364284654_121.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums