Annonce

Les inscriptions pour le camp itinérant de cet été 2019 sont ouvertes !
7 jours de randonnée légère itinérante dans les Pyrénées avec l'association Randonner léger, pour se rencontrer et partager notre passion.
La discussion sur le forum.

#1 10-06-2013 21:04:50

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 189
Site Web

Vercors sud et rencontre MUL impomptue

Ayant trois jours de libres à la fin de mes partiels, j’en ai profité pour enfin aller visiter les haut-plateaux du Vercors. Le temps n’ayant pas été trop méchant, j’ai pu passer trois jours à me régaler les yeux. Et en plus, j’ai rencontré un MUL bien connu ici avec qui j’ai randonné toute une journée. Qui est-ce ? Lisez, vous le verrez bien. tongue (teaser de fou !)

Au niveau du parcours, je dois remercier Scal, qui m’a proposé des idées vraiment pas mal. J’ai suivi ses indications tout le week-end, mais à 1km près vu que j’étais toujours perdu. big_smile

Jour 1 : Die → pas de Bret → col du Menil et balcon du Glandasse → cabane du Pison → Chaumailloux
Pour ce premier jour, la météo annonce grand beau. Mais durant cette semaine de mauvais temps, j’ai remarqué que des orages se formaient en fin de journée au dessus du Vercors, donc je m’attend à prendre quelques gouttes.
Je pars de Die vers 8h30 et me dirige vers le pas de Bret. La montée est soutenue mais agréable, malgré le bruit des voitures qu’on entend par intermittence. De là haut, je me dirige vers le col du Menil, puis suis le balcon du Glandasse. C’est un chemin forestier bien agréable et roulant, j’avance d’un bon pas. Au détour d’un virage, je remarque une drôle de souche sur le chemin, à une dizaine de mètres de moi. Alors que je sors l’appareil pour la photographier, elle tourne sa tête vers moi : la souche n’est rien d’autre qu’un beau chamois adulte. Il continue doucement son chemin, et me laisse l’approcher relativement près. D’ailleurs, ça rendra jaloux le MUL que je retrouverais le dimanche, lui qui est plutôt habitué aux chamois avec des distances de fuite se comptant en centaine de mètre. big_smile
Une fois arrivé à la cabane du Pison (rustique mais super sympa) où je m’abrite le temps d’une petite averse, je monte rejoindre le plateau. De là, je suis les indications que Scal m’avait donné pour éviter de trop passer sur les sentiers battus. Pour tout vous dire, ça marchera pas mal, vu que je vais passer les deux jours à me perdre. Au moins, je suis loin des sentiers battus. lol
J’arrive au dessus de Chaumailloux un peu avant 16h. Alors que les nuages étaient noirs et qu’on entendait rouler le tonnerre au loin, le ciel se dégage et je peux profiter d’une vie absolument magnifique pour mon bivouac.

La vue sur Die depuis le pas de Bret
IMG_3321b.jpg

Les contreforts du Vercors
IMG_3331b.jpg

L’abbaye de Valcroissant
IMG_3333b.jpg

Cette année, les gentianes sont tardives (on se demande pourquoi)
IMG_3346b.jpg

Le chamois qui se demande si je le suis
IMG_3356b.jpg

Parce que oui, je le suis
IMG_3363b.jpg

La vue depuis mon bivouac quand j’arrive
IMG_3389b.jpg

Quasiment la même vue, mais quelques heures plus tard
IMG_3428b.jpg

Le mont Aiguille depuis Chaumailloux
IMG_3391b.jpg

Les couleurs du couchant sur les montagnes autour de Chaumailloux
IMG_3401b.jpg

IMG_3418b.jpg



Jour 2 : Chaumailloux → tête Chevalière → bergerie du pré du Roi → tête du jardin → plateau du Glandasse → cabane de Châtillon
La météo du jour n’est pas fameuse : des pluies orageuses sont annoncés. Mais je pars sous un soleil a peine voilé, et ai bon espoir pour la matinée. Au niveau du chemin suivi, c’est simple : entre 7h et 13h, je suis en hors-sentier (d’aucuns diraient que je me suis perdu ; je préfère dire que je pars à la découverte du Vercors).  Mais ça ne me pose pas trop de problème, car j’ai repéré les sommets caractéristiques (notamment la croix du Lautaret) et me dirige par rapport à eux.
Après être redescendu vers la cabane de Chaumailloux pour faire le plein d’eau (je fais bien, je ne croiserai pas une seule source jusqu’au soir), je pars en direction de la tête chevalière. Comme au bout d’environ une demi-heure j’ai perdu la sente, je decide de rejoindre la crête et de la suivre jusqu’à la tête. Au moins je suis sûr d’arriver à destination. Malheureusement, le temps se couvre et le vent se lève ; je ne m’attarde pas là-haut et descend rapidement en direction de la bergerie de Chamousset. Avec moi, “en direction” signifie que je ne la croiserai pas. Je suis vraisemblablement passé trop au nord vu mon angle d’arrivée à la bergerie du pré du Roi. Mais bon, la progression sur le plateau est assez facile, et tous les 200m je trouve une sente (probablement des sentes de bestioles) que je m’empresse de perdre à chaque fois. Grâce à la croix du Lautaret, j’arrive à la bergerie par l’ouest.
Là, une sente est censée m’amener vers la tête du Peyssé. Bien entendu, je la perd, et donc je me retrouve sur la tête du Jardin. Mais finalement je suis bien content : la vue sur le cirque d’Archiane et le plateau du Glandasse est magnifique, et trois vautours fauves m’offrent un ballet majestueux le long des hautes falaises. Deux d’entre eux passeront à quelques mètres de mois alors que j’étais vers le bord de la falaise, c’était assez impressionnant.
Je continue à me perdre et descend vers le carrefour des quatre-chemins, où j’emprunte une portion du GR pour remonter sur le Glandasse. Une fois sur la plaine du Roi je le quitte pour suivre une sente qui me permet d’éviter un long détour. Sur celle-ci, je croise deux bouquetins en train de se battre, une troisième et une étagne les observant. Pas plus gênés que ça par ma présence, ils me regardent quelques secondes avant de recommencer leurs bruyants assauts. Impressionnant…
Bien entendu, je perd la sente. Mais je retrouve facilement le GR. Heureusement, car le brouillard apparait, et je ne vois pas à 20m. Je rate la bergerie de Laval-d’Aix ; je décide de continuer jusqu’à la cabane de Châtillon pour pouvoir profiter de la cabane.
Je passe une soirée agréable en compagnie de deux autres randonneurs. On allume le poele, on écoute la pluie, et on cause : c’est sympa. Vers 20h30 un randonneur montant de Châtillon vient se protéger de la pluie le temps de manger un bout ; il prévoit de continuer encore un peu pour aller planter le bivouac vers un coin à chamois. Il est très interessé par mon parcours, sur lequel il me demande pas mal de détails. Au bout d’un moment, il me dit :
« – C’est marrant, je connais un gars d’un forum qui devait faire le même parcours que toi…
– Ah ?
– Tu connais randonnée-léger ?
– Ah, ça doit être moi.
– Shanx ?
– Scal ? »
Et voilà comment se déroule ma première rencontre MUL. smile
On discute pas mal. C’est un véritable puits de science (normal pour un ancien spéléo ^^) sur tout ce qui concerne le Vercors, j’apprends plein de choses. Finalement, il me propose de m’accompagner faire le tour du Royou le lendemain, ce que j’accepte bien volontiers.
Mes trois compagnons sont assez estomaqués (c’est le cas de le dire) par mon régime alimentaire en rando. J’ai appliqué les préceptes du forum et ai décidé de partir en mode XUL pour la nourriture : je mange 2 ou 3 pépito durant une journée de marche (petit déj’ compris), et un morceau de pain avec du saucisson le soir. MUL jusqu’au bout ! big_smile

Le ciel est couvert quand j’arrive à proximité de la tête Chevalière
IMG_3445-IMG_3447b.jpg

La plaine de Chamousset
IMG_3451-IMG_3452b.jpg

La bergerie du jardin du Roi
IMG_3456b.jpg

C’est le printemps, pas l’automne !
IMG_3415b.jpg

Le hors-sentier est sympa dans le coin
IMG_3462b.jpg

Arrivé à la tête du Jardin
IMG_3521b.jpg

Le bord du cirque d’Archiane depuis la tête du Jardin
IMG_3463b.jpg

Panorama sur le plateau du Glandasse
IMG_3491-IMG_3494b.jpg

Les vautours fauves ne passent pas loin
IMG_3496b.jpg

IMG_3510b.jpg

Première fois que je vois des bouquetins se battre
IMG_3556b.jpg

Et c’est impressionnant
IMG_3567b.jpg

Un cabri qui nous a tranquillement regardé remplir ma poche à eau à la source. On ne l’a vu que lorsqu’on partait.
IMG_3591b.jpg

La source de Beaume Rousse est sur une belle vire
IMG_3595-IMG_3597b.jpg


Jour 3 : tout du Royou → Dôme de Glandasse → balcon du Glandasse → Châtillon en Diois
Le lendemain, on part à 7h. Scal a prévu large, il s’est levé à 4h45 (erreur de réveil) lol Par contre le temps est gris, dommage. Heureusement, on n’aura quasiment pas de pluie. Juste quelques alertes, histoire qu’on enfile nos protections pour rien.
On fait le tour du Royou en 2h, en prenant le temps d’observer les bêtes. On verra plus d’une dizaine de chamois (ça court vite, ces bestioles !) et quelques jeunes bouquetins. Comme dit Scal, l’avantage des bouquetins, c’est qu’ils ne nous donnent pas l’impression d’être des intrus : ils sont pas farouches pour deux sous et nous laisse nous approcher assez facilement (presque trop…).
Il me propose de m’accompagner jusqu’au sommet du Dôme. Là encore, je suis heureux de pouvoir profiter de sa compagnie. On monte, mais les nuages ne sont pas loin, donc pas de vue. On descend rapidement en hors-sentier vers la source qu’il y a sur le flanc, puis on rattrape le sentier aux ruines de Malcollet. Scal, qui devait me tenir compagnie jusqu’au comptoir à moutons, me propose que je descende avec lui sur Châtillon, pour qu’il me ramène en voiture à Valence. Bon, ben on passera la journée ensemble. smile
Sur le balcon du Glandasse, il y a pas mal de bouquetins, toujours aussi peu farouches. Je peux aussi observer les formations rocheuses assez étonnantes, une sorte d’agglomérat de roche qui parait pas bien stable.
Ensuite, on descend vers le col Fauchard. Mais à mi-chemin, Scal m’entraine sur une “sente” (probablement employée seulement par des chasseurs morts depuis 3 ou 4 générations. Ça vous donne une idée de l’état de la sente…) qui nous évite une descente et une remontée inutiles. Je peux donc maintenant vous dire que Scal aussi peut se perdre dans le Vercors. big_smile « C’est par là – Non, en bas – Ah zut, c’est bloqué – Et par là ? – Ah non, c’était en haut. On remonte ! » Le tout sur un terrain raide, avec des buis de partout, de petits éboulis de marnes… Mon sac en porte une marque indélibile (le mesh du dessus s’est pris un accroc). Deux versions s’affrontent : pour Scal, “il a eu son baptême du Vercors”. Pour moi, “il a eu son baptême de Scal”. lol
Finalement, on retrouve la sente. Alors que Scal s’estime sorti d’affaire, je lui dis de ne pas crier victoire trop vite. Un quart d’heure plus tard, nous sommes perdu. big_smile
En tout, on aura perdu un peu plus d’une demi-heure. Bon, j’avoue que c’était rigolo…
Après un petit encas au col de Caux (où je fais tellement pitié à Scal avec mon second Pepito de la journée qu’il me fait manger une de ses pommes big_smile ), on descend sur Châtillon, puis on rentre sur Valence.

La source de Font froide
IMG_3599b.jpg

La seule photo que j’ai de Scal : MUL sous X
IMG_3602b.jpg

La philosophie de Scal : pour voir des bêtes, passons où elles passent. (Il y a un bouquetin au milieu)
IMG_3604b.jpg

Des formations rocheuses impressionnantes sur le balcon du Glandasse. (Il y a encore un bouquetin)
IMG_3619b.jpg

IMG_3627b.jpg

Les cabris d’un an ne sont pas farouches
IMG_3629b.jpg

J’étais persuadé que c’était des ruines
IMG_3636b.jpg

Le bon chemin, avant que Scal ne nous fasse passer sur des sentes de chevreuils
IMG_3638b.jpg

Pour résumer :
  – le Vercors, c’est beau et c’est plein d’animaux
  – le hors-sentier y est sympa (pour peu qu’il n’y ait pas de brouillard)
  – merci Scal pour tes conseils avant le départ
  – merci Scal pour ta compagnie smile

J’y retournerai !

Dernière modification par Shanx (10-06-2013 21:17:44)


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#2 10-06-2013 21:16:53

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 535
Site Web

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

Salut! Tes photos sont bien belles, le coin de bivouac face au Mont Aiguille est magnifique! (ton titre manque un peu d'air;-)


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#3 10-06-2013 21:20:47

zqren35
Membre
Inscription : 10-08-2009
Messages : 323

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

je plussoie sur la qualité de tes photos  smile

Hors ligne

#4 10-06-2013 21:56:41

Phil75014
E-Mul
Lieu : Paris ! Paris! Paris !
Inscription : 14-04-2010
Messages : 498
Site Web

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

Encore mieux que l'homme qu'a vu l'homme qu'a vu Scal !
T'es l'homme qu'a vu Scal !

Scal c'est pas un homme c'est une légende...

t'es sur que c'etait bien lui ?

parce que le vrai Scal, il se perds pas systématiquement smile

cordialement.

Phil

Dernière modification par Phil75014 (10-06-2013 21:57:33)


mon blog :  des astuces, des récits sur la randonnée
"simplifiez, simplifiez, simplifiez." (H.D. Thoreau)

Hors ligne

#5 10-06-2013 22:18:12

TO
Membre
Inscription : 22-02-2013
Messages : 557

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

merci pour les photos et l'anecdote
tu manques peut être d'air mais surement pas de chance pour une première rencontre de MUL smile
très beau retour photo
A+

Hors ligne

#6 11-06-2013 00:46:41

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 220
Site Web

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

il est bien sympa ton reportage Shanx et les photos respirent le Vercors !

sinon j’ai eu le plaisir de rencontrer une jeunesse éminemment sympathique
pleine de fraîcheur et de curiosité , enchantée par ces vastes étendues, qui n’hésite
pas à payer de sa personne dans quelque sente fourbe et sans perdre le
sourire ; elle est pas belle la vie ? ! smile

j’espère que cette rando-pépito - mais comment tu fais pour tenir yikes ! - t’a porté
chance pour ton dernier partiel, en tout cas ta compagnie fut très agréable et il y a encore
plein de trucs à découvrir par là-haut

Phil a écrit :

parce que le vrai Scal, il se perds pas systématiquement

n'est-ce pas lol lol

Dernière modification par scal (11-06-2013 00:49:09)


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#7 11-06-2013 07:56:40

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 601
Site Web

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

Bonjour,

Ca fait plaisir de pouvoir enfin lire et voir un CR d'une balade sur le Vercors sans la neige ! Manque plus qu'un soleil généreux et ce sera parfait !
Autrement oui c'est un privilège de traverser ces coins là avec Scal (et en plus tu as vraiment vu plein d'animaux, ce n'est pas fréquent d'en voir autant !).


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#8 11-06-2013 10:19:01

WonderRico
Membre
Inscription : 02-01-2012
Messages : 62

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

Superbes photos!
Merci pour ce récit. ça donne définitivement envie d'y revenir smile

Hors ligne

#9 11-06-2013 17:22:18

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 189
Site Web

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

Merci pour vos commentaires. smile

scal a écrit :

j’espère que cette rando-pépito - mais comment tu fais pour tenir yikes ! - t’a porté
chance pour ton dernier partiel

Ne presque rien manger, c’est le summum de la MULitude. tongue
Sinon je ne sais pas si ça m’a porté chance, mais en tout cas ça fait bizarre d’être un jour sur le Pié Ferré et le lendemain à la même heure en examen. ^^

CLeC a écrit :

Bonjour,
Autrement oui c'est un privilège de traverser ces coins là avec Scal (et en plus tu as vraiment vu plein d'animaux, ce n'est pas fréquent d'en voir autant !).

Oui, j’ai eu pas mal de chance, je suis assez content.


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#10 11-06-2013 19:13:53

Iksarfighter
Voyageur nordique allégé
Lieu : Toulouse ou Ariège
Inscription : 18-05-2009
Messages : 5 052

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

Superbes photos  wink


Randonnez en Norvège !

Plus on part doucement et plus on va loin !

Hors ligne

#11 11-06-2013 19:42:27

jigue
Banni(e)

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

Shanx a écrit :

Ne presque rien manger, c’est le summum de la MULitude.

Jusqu'à l'hypoglycémie ? hmm  Si encore ton grignotage était des sucres lents ou trucs chargés en lipides...  même pas !

Dernière modification par jigue (11-06-2013 20:09:42)

#12 11-06-2013 20:02:24

stefix
Apprenti
Lieu : Bzh
Inscription : 05-10-2012
Messages : 128

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

Très beau CR, les photos sont sublimes !


Par contre je me faisais la même réflexion en lisant le détail des vivres emportés, ça n'a vraiment pas l'air de dépasser même 1000 ka par jour.
Enfin c'est pas vraiment le sujet du topic, merci pour les photos encore une fois !


On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées.

Hors ligne

#13 11-06-2013 20:40:43

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 601
Site Web

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

En même temps l'avantage avec Scal c'est qu'en cas de coup de pompe il porte votre sac ; ça donne de la marge pour ne pas prendre trop de réserves...   wink


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#14 11-06-2013 20:56:48

zorey
HRP addict
Lieu : Pyrénées
Inscription : 07-06-2011
Messages : 2 013

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

CLeC a écrit :

En même temps l'avantage avec Scal c'est qu'en cas de coup de pompe il porte votre sac ; ça donne de la marge pour ne pas prendre trop de réserves...   wink

Cela sent le vécu ! wink

En tout cas Shanx, belle boucle, belles photos et belles rencontres ! smile
Que c'est beau le Vercors ! cool

Par contre, je reste moi aussi un peu dubitatif par rapport à ton alimentation, je ne sais pas comment tu fais. Sur trois jours ok, sur plus ce ne serait pas très prudent. hmm


La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power

Hors ligne

#15 11-06-2013 23:30:56

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 189
Site Web

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

Au niveau de l’alimentation, je n’éprouve pas le besoin de manger quand je fais de l’exercice. Donc plutôt que de me forcer, j’ai fait le choix de ne manger que lorsque j’en ai envie.

Cependant, cette rando a été un peu particulière : j’avais oublié de prendre de la pate de fruit, et j’avais très peu d’amande à manger (j’en ai mangé moins d’une cinquantaine de gramme le samedi, c’est tout, alors qu’habituellement j’en ai plus). Ça ne m’a pas dérangé pour autant…

Bon, j’avoue que j’avais sous-estimé (pour ne pas dire complètement négligé) le risque d’hypoglycémie. La prochaine fois je ferais attention.


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#16 12-06-2013 09:36:50

jigue
Banni(e)

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

Le niveau d'appétit (ou de soif) n'est pas forcément lié au besoin physiologique.  Prends soin de toi à l'avenir wink

J'ai vu un gars très affûté physiquement (ex-CPA 10), subir une hypoglycémie parce qu'il avait omis de manger avant une marche nocturne...  alors un randonneur lambda chargé léger...

#17 12-06-2013 09:54:15

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 189
Site Web

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

Mais mine de rien, j’apprécie mon presque-jeun. Je ne sais pas si c’est psychologique ou je ne sais quoi, mais ça me convient bien. Du coup, qu’est-ce que vous conseilleriez à manger pour éviter tout problème tout en continuant à manger aussi peu ?


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#18 12-06-2013 10:14:29

spigi
Membre
Lieu : Bruxelles
Inscription : 30-12-2007
Messages : 1 953

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

On a un mode d'alimentation un peu semblable, et je ne mange pratiquement jamais moi non plus de repas "complet". Je me contente de grignoter quand j'ai faim, et je précise que c'est ainsi toute l'année... Des fruits, des légumes crus, du pain, un morceau de fromage (jamais "light"), une tranche de jambon, et de temps en temps un repas complet.

Ca ne me pose aucun problème, et j'ai pourtant fait de la compétition à un haut niveau dans plusieurs sports simultanément pendant 38 ans.
Ca ne joue donc pas à condition que tu y sois habitué, et surtout que ton organisme ait appris à utiliser la quintescence de ce que tu lui apportes comme aliments.

En randonnée, pas question de porter un régime de banane, des tomates ou des pommes évidemment, et je prends avec moi un sachet soit d'abricots secs, soit de raisins secs  (mes "anti-hypoglycémie") ainsi qu'un sachet de "mendiants" (mélanges de noix) tout cela pour 4 jours +/-, ainsi que 2 barres de céréales par jour et pour le reste, je m'achète des fruits ou des légumes qui se mange cru, avec un morceau de fromage lorsque je passe dans un village ou une ville.

... Ne t'en fais donc pas si tu as l'habitude de t'alimenter ainsi. Un petit aliment sucré et l'hypoclycémie disparaît (même un bonbon (au vrais sucre) suffit. Mais pas question que quelqu'un qui mange je dirais "classiquement" passe du jour au lendemain à ce genre d'alimentation. Je fais cela depuis que je suis tout petit.

Dernière modification par spigi (12-06-2013 10:17:16)

Hors ligne

#19 12-06-2013 10:34:15

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 189
Site Web

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

spigi a écrit :

En randonnée, pas question de porter un régime de banane, des tomates ou des pommes évidemment, et je prends avec moi un sachet soit d'abricots secs, soit de raisins secs  (mes "anti-hypoglycémie") ainsi qu'un sachet de "mendiants" (mélanges de noix) tout cela pour 4 jours +/-, ainsi que 2 barres de céréales par jour et pour le reste, je m'achète des fruits ou des légumes qui se mange cru, avec un morceau de fromage lorsque je passe dans un village ou une ville.

C’est exactement ce que je fais habituellement, en remplaçant les fruits secs (que je n’aime pas) par de la pâte de fruit.

... Ne t'en fais donc pas si tu as l'habitude de t'alimenter ainsi. Un petit aliment sucré et l'hypoclycémie disparaît (même un bonbon (au vrais sucre) suffit. Mais pas question que quelqu'un qui mange je dirais "classiquement" passe du jour au lendemain à ce genre d'alimentation. Je fais cela depuis que je suis tout petit.

Par contre, habituellement, je suis plutôt du genre gros mangeur…


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#20 17-07-2013 10:38:22

boitagateau
.
Lieu : Et au milieu coule la Durance
Inscription : 24-05-2008
Messages : 1 129
Site Web

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

.
Je retrouve ce post où je m'étais dit à sa lecture que Shanx avait eu pas mal de chance avec la faune
(scal, je ne t'inclus pas dedans lol ), mais nous redescendons de 3 jours sur les hauts plateaux, et
on en a aussi beaucoup vu.
Bouquetins : après avoir pique niqué à quelques mètres de quelques femelles sur le grand Veymont,
on en a vu plein au pas des Bachassons, où j'en ai compté 57 alors qu'une petite partie était caché
dans la pente en dessous de nous. Les jeunes mâles se cognaient les cornes et le son raisonnait dans
le vallon, magique !
Marmottes : en plus des classiques sifflements et fuites, nous avons pu assister à une belle scène de
jeu entre 2 marmottes qui ne semblaient pas perturbées par notre présence.
Vautours : moins magique, mais c'est aussi la loi de la nature, une trentaine s'activait autour d'une
chèvre morte, l'occasion de les voir de près à une saison où ce n'est pas courant.

2533_2013_vercors_bouquetin.jpg
2533_2013_vercors_marmottes.jpg
2533_2013_vercors_vautours.jpg

.


Penser le changement... plutôt que changer le pansement.
Si à cinquante ans, on ne peux pas se passer de montre, on a quand même raté sa vie ! (inspiré par J.S.)

Hors ligne

#21 17-07-2013 11:11:06

shyguy
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 10-01-2012
Messages : 821
Site Web

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

Bonjour,

oui, les bouquetins au Baschasson, c'est que du bonheur. Et les combats sont impressionnants:
9155937699_513b89af86_o.jpg

9155937505_35b69c3e33_o.jpg
(c'est un peu flou, sorry, mais appareil sans zoom...)

Dernière modification par shyguy (17-07-2013 11:11:41)


<- mes photos sur Flickr en cliquant sur "Site Web".

Hors ligne

#22 17-07-2013 18:41:45

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 220
Site Web

Re : Vercors sud et rencontre MUL impomptue

boitagateau a écrit :

Shanx avait eu pas mal de chance avec la faune (scal, je ne t'inclus pas dedans lol )

merci pour ta bienveillance boitagateau  smile  smile


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

Pied de page des forums