Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 27-08-2013 16:16:14

Vinland
Membre
Inscription : 10-09-2012
Messages : 11

[Récit + liste] 3 jours en Auvergne

Bonjour,

Voici le récit d'une petite randonnée que j'ai effectuée en Auvergne.

JOUR 0

J'arrive vers 18H30 à la Bourboule via le car TER. Je trouve rapidement le GR 30 vers la sortie du village et c'est parti !
Le chemin est boueux par endroit, là où des ruisseaux descendent de la montagne, il y aussi des arbres qui sont tombés en travers du chemin.
Je suis content d'avoir mes bâtons pour franchir ces obstacles mais cela ne m'empêche pas de glisser et de mettre le pied dans la boue. Mon bas de pantalon est couvert de boue. Quelques minutes de marche et je suis déjà tout sale, ça commence fort !

J'arrive sur les crêtes, lieu de mon bivouac pour profiter du coucher de soleil avec vue sur la Banne d'Ordanche d'un côté et le massif du Sancy de l'autre. C’est beau smile

7227_auvergne_jour0_la_banne_dordanche.jpg

7227_auvergne_jour0_massif_sancy.jpg


Par contre on sent bien le vent ici comparé à en bas. Avec le vent et les touffes d'herbes, j'ai un peu de mal à positionner ma tente.

Je me réveille vers 2h du matin en ayant froid, je n’ai pas pris de bonnet pour ma tête. sad
Heureusement j’ai mon chèche ! Je m’enveloppe la tête dedans en faisant plusieurs tours, ça va rapidement mieux. J’emploierai cette technique chaque nuit, la température de ma montre indique 8/9 ° pour cette nuit.


JOUR 1

Le lendemain au réveil, j'ouvre la tente et me voici dans le brouillard. Bon ça se lèvera peut être le temps de prendre le petit déjeuner.

Une demi-heure plus tard, le vent se lève et la pluie commence à tomber. Je range mes affaires, enfile ma raincut et ma jupe de pluie sac poubelle, le temps de ranger ma tente, le bas du pantalon est trempé et les chaussures ne tarderont pas à suivre. Effectivement le temps de redescendre pour récupérer le GR,30 que j'avais quitté hier pour le bivouac, je sens l'eau dans mes chaussures à chaque pas.

Je grimpe jusqu'au Puy Gros, je me fais un peu peur lors de la montée avec le vent, le brouillard, la pluie et le terrain devenu glissant mais tout se passe bien. Arrivé en haut, je ne vois rien du tout en dehors des quelques mètres devant moi. J'entame la descente, le terrain devient ensuite plus plat et ça commence à se dégager tout doucement.

7227_auvergne_jour1.jpg

7227_auvergne_jour1_2.jpg

Plus je m'approche du lac de Guery et plus ça se dégage. Le soleil va bientôt percer smile

7227_auvergne_jour1_lac_guery.jpg

Je fais une petite pause au lac de Guery et le soleil arrive. En route pour le lac de Servières.

7227_auvergne_jour1_3.jpg

7227_auvergne_jour1_5.jpg

Le chemin est bien sympa mais je perds le GR 30 sans arriver à le retrouver. Je suivrai un autre chemin plus long qui rejoint le lac mais en passant par la forêt. Dommage.

Je déjeune au lac de Servières en faisant sécher mes chaussures, chaussettes, tente et tapis de sol. Les chaussures sèchent plutôt rapidement mais les chaussettes pas du tout. Je change de paire de chaussettes et j’accroche celle humide au dos de mon sac avant de repartir pour Orcival. Ca fait du bien de marcher sans faire splash à chaque pas. Je découvre le Puy de Dôme qui domine les autres volcans alentours.

7227_auvergne_jour1_puy_dome2.jpg

A Orcival, je passerai la nuit dans un petit camping à la ferme super calme. Le soir je découvre que j’ai des ampoules à mes petits orteils, sans doute lié à la marche dans les chaussures trempées durant toute la matinée. Ma tente commence aussi à se déchirer au niveau d’un œillet.
Je me dis que ça craint de refaire un bivouac en altitude où le vent est toujours présent. J'ai peur que l'abri se déchire complètement. Je décide donc de modifier mon itinéraire pour dormir en camping les deux prochaines nuits et être ainsi plus à l'abri.


JOUR 2

Je me mets de nouveau en route vers le lac de Servières, mon but est de rejoindre le Mont-Dore via Pessade, puis les crêtes pour dormir dans un camping.

7227_auvergne_jour2_lac_serviares.jpg

Je fais une pause au Lac de Servières avant de repartir via le GR 441E à travers la forêt.

Après Pessade, le chemin s’élève doucement, très agréable à parcourir d’autant que je ne croise pas grand monde à part quelques VTT et des vaches avec leurs petits. Par contre avec mes ampoules je n’avance pas bien vite mais bon je profite c’est l’essentiel.

7227_auvergne_jour2_2.jpg

7227_auvergne_jour2.jpg

Je fais une belle pause déjeuner un peu avant le Puy de Baladou, j’en profite pour aérer mes pieds tout en les protégeant du soleil avec l’aide de mon chèche car il commence à faire bien chaud.

Plus tard, j’aperçois le Puy de la Tache, le col de la Croix Morand ne doit pas être loin.

7227_auvergne_jour2_puy_de_la_tache.jpg


Je pensais pouvoir continuer les crêtes et rejoindre le col de la Croix Saint Robert et ensuite descendre au Mont-Dore mais vu l’heure ça risque d’être juste si je veux trouver une place dans un camping.
Du coup je me décide à monter au Puy de la Tache puis de revenir sur mes pas pour descendre au Mont Dore via le GR4E.


7227_auvergne_jour2_puy_tache_2.jpg

On dirait pas comme ça mais ça grimpe pas mal. Il y a pas mal de monde qui vient en voiture jusqu’au col et qui monte ensuite à pied jusqu’en haut. Quelqu’un a juste eu le temps d’éviter un coup de corne des vaches qui se trouvent pour le moment en plein milieu du chemin. Faut pas passer trop près des vaches, on sait jamais !


7227_auvergne_jour2_sommet_puy_tache.jpg

En haut la vue est superbe. Je regrette de ne pas continuer par les crêtes mais bon, j’espère que demain ça sera aussi beau du côté du Sancy. smile


Je redescends vers le Mont-Dore et je passe devant la cascade du Queureuilh.

7227_auvergne_jour2_cascade_du_queureuilh.jpg


Au Mont-Dore, je me pose au camping Municipal, l’absence de piscine fait qu’il n’y a pas trop de famille avec des enfants mais pas mal de retraités ou des jeunes couples donc c’est relativement calme.


JOUR 3


Aujourd’hui en route pour le Puy Sancy via le GR4E, je quitte le Mont-Dore par la forêt et ensuite je rejoins les pistes de ski.

7227_auvergne_jour3_sancy.jpg


J’arrive à la station du Sancy où j’attaque la montée vers le Pan de la Grange, le chemin est une piste large qui doit servir pour des 4*4, ça monte bien mais c'est sans difficulté.

7227_auvergne_jour3.jpg


Je retrouve un chemin plus classique pour l’arrivée au Pan de la Grange qui est couvert de moutons !

7227_auvergne_jour3_pan.jpg


Je termine ensuite la montée vers le Puy de Sancy. Quelle vue ! Mais il y aussi beaucoup de personnes qui sont montées via le téléphérique. La table d’orientation est prise d'assaut ! Je profite de la vue quelques minutes mais le monde ne me donne pas trop envie de m’attarder.

7227_auvergne_jour3_sancy3.jpg

7227_auvergne_jour3_sancy2.jpg

7227_auvergne_jour3_sancy4.jpg


Je descends et prend le GR4 vers le Puy de Cacadogne. Je me trouve un petit coin tranquille et déjeune en regardant les moutons.

7227_auvergne_jour3_moutons2.jpg


Je continue ensuite ma route avec la vue sur la vallée de Chaudefour en contrebas.

7227_auvergne_jour3_chaudefour.jpg


Pour rejoindre le col de la Croix St-Robert, je passerai ensuite le Puy des Crebasses et le Roc de Cuzeau.

7227_auvergne_jour3_sancy5.jpg

7227_auvergne_jour3_sancy6.jpg


Le GR est par moment dévié à cause de l’érosion du sol mais ça n’empêche pas certaines personnes de passer quand même alors que la déviation est clairement indiquée mad

En fin d’après-midi, je redescends vers le Mont-Dore en passant devant la Grande Cascade.

7227_auvergne_jour3_grande_cascade.jpg

7227_auvergne_jour3_grande_cascade2.jpg


Je termine la rando en arrivant devant les thermes.

7227_auvergne_jour3_mont-dore.jpg


Je visite la ville et fais quelques achats : un magazine pour le train de demain, un apéritif local en souvenir et je m'offre une pâtisserie à la frangipane pour la fin de la rando. Miam  lol



La liste

7227_liste_auvergne.jpg


Chèche : m’a été très utile la nuit pour faire office de bonnet de secours.

Doudoune CSC : m’a tenue bien chaud le soir et le matin.

Polaire D4 : zip complet et un peu stretch, avec des poches. Un peu lourd mais j’en suis content.

D4 Rain Cut et jupe de pluie sac poubelle : ont fait leur boulot pour la petite matinée de pluie que j’ai eu.

Bâtons Gabel Alta Quota : le système de blocage fast lock est très pratique.

SdC McKinley x-treme light 1000, pas encore utilisé à des températures de 5° mais là j’ai bien dormi à 8/9°

Tente Integral Design, voir ce topic

Esbit + popote inox, impossible de faire bouillir l’eau du matin qui était trop fraiche à cause de la nuit. L’eau était chaude mais pas bouillante, enfin c'est suffisant pour le thé. A voir une popote en titane ? Je vais essayer le PRS. Sinon les Esbit sont bien plus facile à allumer avec des allumettes qu'avec le briquet.

Opinel n°6 : j'aime bien ce petit couteau.

Pharmacie : un peu lourde vu que je me suis bloqué le dos une semaine avant la rando et que j’ai préféré assurer de ce côté-là.


Retour nourriture :

Essayer de remplacer les lyo la prochaine fois. C’est encombrant, lourd et la plupart ne sont pas très bons…
Sinon le reste du classique : saucisson, fromage, fruits secs, cacahouètes, muesli, kinder country.

A bientôt.
Vinland.

Dernière modification par Vinland (27-08-2013 16:21:21)

Hors ligne

#2 27-08-2013 16:26:09

occy
Membre
Lieu : Deux-Sèvres
Inscription : 28-05-2010
Messages : 36

Re : [Récit + liste] 3 jours en Auvergne

Belle rando et belles photos. Merci pour le partage.
C'est vrai que l'été, il y a du monde par là bas. Par contre, si tu y vas hors saison estivale, c'est très calme.

Hors ligne

#3 27-08-2013 21:29:02

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 623
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 jours en Auvergne

Merci pour le CR, un coin qui me rappelle de bons souvenirs (sauf aussi la grande foule au sommet du Sancy)...    smile


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#4 29-08-2013 16:06:44

lamarmotte63
Randonneur
Lieu : au milieu des volcans
Inscription : 07-01-2011
Messages : 642

Re : [Récit + liste] 3 jours en Auvergne

Belle rando,c'est mon terrain de jeu préféré

§§  Le chemin est bien sympa mais je perds le GR 30 sans arriver à le retrouver. Je suivrai un autre chemin plus long qui rejoint le lac mais en passant par la forêt. Dommage.§§

Tu as du continuer tout droit en arrivant au puy de l'Ouire,le chemin remonte sur ta droite,mais tu n'es pas le seul a te tromper,il est pas mal ce grand chemin dans la forêt.

Le chemin qui monte au pan de la grange sert pour l'entretien des remontes pentes,en hiver c'est une piste de ski,je ne l'aime pas à la montée et encore moins à la descente,un vrai casse gu****.
Je lui préfère celui du Val de Courre,qui démarre à droite des parkings,tu vois le départ sur la photo avant celle de la Grande cascade.

D'ici quelques semaines le calme va revenir,mais il faut bien que les vacanciers profitent de nos sommets.

Peu être à un de ces jours en Auvergne.


Pour marcher au hasard,il faut être seul. Dès qu'on est deux,on va toujours quelque part

Hors ligne

#5 04-09-2013 21:02:18

morgan
Membre
Lieu : ploemeur
Inscription : 04-09-2013
Messages : 16

Re : [Récit + liste] 3 jours en Auvergne

Merci pour le compte rendu.
Les photos sont superbe.
Ca me donne vraiment envie.
A+

Hors ligne

#6 05-09-2013 09:58:45

huralp
Membre
Lieu : Le Mont Dore- Auvergne 63
Inscription : 06-08-2008
Messages : 103
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 jours en Auvergne

Dommage que tu n'es pas monté au Sancy par le Val de Courre plutôt que le Pan de la Grange, quand tu es face au Sancy c'est la petit vallée sur la droite, c'est bien plus sympa que de grimper directement par la piste de ski. Au sommet du Val de courre tu rejoins ensuite le Sancy par le Pas de l'âne. Au niveau temps c'est équivalent.


Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance.

Hors ligne

#7 05-09-2013 13:49:21

nif
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 25-09-2010
Messages : 578

Re : [Récit + liste] 3 jours en Auvergne

Salut Vinland smile

Merci pour ces photos d'un coin que je ne connais que d'hiver et d'automne. J'en rajoute une couche pour le val de Courre. Ce qui est sympa c'est le petit passage en crête pour rejoindre le Sancy, où la difficulté ne provient pas tant du terrain que du vent terrible qui souffle sans arrêt. Tu peux même depuis le Mont Dore et via le GR 30, grimper au Capucin et suivre la crête jusqu'au Sancy. C'est carrément plus intéressant que de suivre le GR4E en fond de vallée (prévoir un bon coupe-vent!). Pour la prochaine fois wink

J'ai quelques questions et idées d'allègement.

- En thermiques, la polaire + la doudoune CSC ce n'est pas un peu trop pour de la montagne estivale? Pour ta prochaine rando, la doudoune suffirait je pense.

- 14 piquets pour monter l'Element 2 c'est le minimum syndical?!

- Ton polycree pour une personne tu peux le couper au moins en 2.

- Je te rejoins pour la pharmacie : beaucoup trop lourde. L'essentiel c'est : brosse à dents et crème solaire + les médocs obligatoires (traitements).
Pour les crèmes (solaire, nok) j'utilise un oeuf Kinder que je remplis. Dose suffisante jusqu'à 5 jours en général. Un élastique plat peut empêcher toute ouverture intempestive.

- Le chargeur téléphone, pour 5 jours?

- Pour le poids du réchaud et du combustible Esbit (204 g), sur 5 jours, tu peux peut-être trouver une solution plus légère et plus pratique à base de réchaud à alcool.

Hors ligne

#8 06-09-2013 12:25:18

Vinland
Membre
Inscription : 10-09-2012
Messages : 11

Re : [Récit + liste] 3 jours en Auvergne

Salut,

Merci pour vos retours smile

Pour la perte du GR 30 au puy de l'Ouire, j'ai pris à droite un chemin que je pensais être le bon mais je suis arrivé à une barrière sans aménagement pour la franchir. Là je me suis dit que ça devait pas être ça, j'ai fait demi-tour et j'ai pris le grand chemin par la forêt.

Oui le val de Courre, c'est clair que c'était pas le top. Je retiens vos propositions si je repasse par là !


- Pour la couche thermique, j'ai facilement froid le soir, donc au bivouac polaire + doudoune j'étais bien. Le soir à l'ombre, ça baisse vite quand même.

- Concernant les piquets, non le minimum c'est 8. J'en avais embarqué 6 de plus pour tester mon système de haubans : 3 haubans à chaque bâton pour voir comment ça tient quand le vent souffle. Je pense que 2 haubans à chaque bâton seraient suffisant.

- Oui le polycree, je peux le couper car là il couvre bien la largeur de la tente.

- Merci pour l'idée des oeufs kinder, par contre c'est pas galère à ouvrir si c'est complètement rempli ?

- Le chargeur est inutile pour 5 jours, je l'ai pris car je pensais regardé un film dans le train ou écouter un peu de musique mais en fait je l'ai pas fait...

- Pour le réchaud, je pense tester le PRS, ça devrait être plus léger et ça chauffera peut être mieux que les esbit quand l'eau est un peu froide.

A bientôt.
Vinland.

Dernière modification par Vinland (06-09-2013 12:28:08)

Hors ligne

#9 06-09-2013 13:17:31

nif
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 25-09-2010
Messages : 578

Re : [Récit + liste] 3 jours en Auvergne

Vinland a écrit :

- Concernant les piquets, non le minimum c'est 8. J'en avais embarqué 6 de plus pour tester mon système de haubans : 3 haubans à chaque bâton pour voir comment ça tient quand le vent souffle. Je pense que 2 haubans à chaque bâton seraient suffisant.

Si c'est ton premier abri de ce type, je comprends tes inquiétudes vu la force du vent dans le coin du Sancy. Ceci dit, je pense même qu'un hauban suffirait. En tout cas c'est ce que font ceux qui partent en Islande, une des références mondiales en matière éolienne.

Vinland a écrit :

Merci pour l'idée des oeufs kinder, par contre c'est pas galère à ouvrir si c'est complètement rempli ?

Je ne sais pas auxquels tu penses, mais les oeufs de Kinder actuels sont en une seule pièce, ça fait un couvercle qui s'ouvre en restant attaché à la base. Plus de risques comme avec les anciens, en deux parties bien solidaires une fois fermés, de tirer comme un boeuf et que les deux moitiés se détachent d'un coup en envoyant le contenu partout. En fait, le risque est plutôt inverse : l'ouverture non voulue de l'oeuf suite à un écrasement dans le sac. D'où l'idée de l'élastique. Ca le fait aussi en le plaçant dans une zone du sac moins soumise à écrasement, et/ou placé dans un petit ziploc qui limite l'étalement.

Dernière modification par nif (06-09-2013 13:18:39)

Hors ligne

#10 06-09-2013 13:44:18

huralp
Membre
Lieu : Le Mont Dore- Auvergne 63
Inscription : 06-08-2008
Messages : 103
Site Web

Re : [Récit + liste] 3 jours en Auvergne

Mieux que les oeufs kinder pour transporter de la pommade mais un poil plus lourd, se sont les boites de pellicule argentique bien que de plus en plus difficile à trouver, mais ça vaut le coup de demander chez les photographes et de s'en faire un stock. wink


Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance.

Hors ligne

Pied de page des forums