Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 12-03-2014 22:19:05

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 636

[Récit + liste] Paimpol - Lannion, et en avant Guingamp !

  PAIMPOL - LANNION,  ET EN   AVANT   GUINGAMP   !

Quelques jours de congés et un bel, très bel anticyclone qui se programme !
Une aussi belle fenêtre météo, après l’hiver mémorable qu’on vient de subir, rien de tel pour recharger les batteries !

Allez, c’est parti pour une des plus belles côtes de Bretagne, Paimpol-Lannion, que je revisite en version bivouac et solo.
Sac à dos 7 kg avec la nourriture (6 soirs, 6 matins, 3 pique-niques et un litre d’eau), je m’autorise à acheter un livre en arrivant !
Et en avant Guingamp !

Mercredi.
Pour une question de timing, je ne me gare finalement pas à Guingamp, initialement prévu pour sa gare sncf mais à Paimpol sachant qu’il y a 3 cars par jour (sauf le dimanche) qui assurent la liaison avec Lannion (à 2 €, ça, ce sera la bonne nouvelle du retour, si tant est qu’on puisse associer ces deux idées « bonne nouvelle » et « retour »).


Objectif premier : l’île de Bréhat !
Pour arriver rapidement à l’embarcadère de l’Arcouest, vue l’heure, je n’hésite pas une seconde, ce sera en autostop !
La 3ème voiture s’arrête. A son bord un couple enchanté de me présenter le pays traversé. Hélas pour eux, je connais déjà assez bien la région et j’ai un peu de mal à le cacher. Promis, je ferai des efforts la prochaine fois.

A l’embarcadère, j’apprends avec surprise que le bateau navette assure la liaison tous les jours, y compris les jours de tempête, notamment les dernières, parce que les cales, à marée basse, sont bien abritées et aussi grâce à l’effet du Golf String !!!! Sic !

Réjouie par cette image cocasse, j’embarque pour Bréhat.

6077_dsc04831_12-03-14.jpg


La soirée est magique, Bushcooker sur fond de mer ; au loin, la côte éclairée de Larmor se détache. J’y serai demain soir, si tout va bien.

Magique, certes, pour le lieu et la solitude, mais je dors très peu.
Il fait glacial et humide. Je découvre ce que signifie la perte thermique du duvet humide.
Malgré le collant de laine, j’ai les jambes glacées. Je sacrifie l’oreiller-Inuit pour le transformer en édredon et  un véritable radiateur s’installe dans mon duvet. 
Réveillée rapidement par la force de la marée sur le cordon de galets littoral (je suis à 25 m), à chaque déferlante j’ai l’impression que l’île va disparaître sous un raz de marée. Quelques neurones se réveillent, les premiers pour raisonner les suivants (ou l’inverse) : « 1 – nous avons observé le terrain de jour : pas de varech frais propulsé aux environs ; 2 – l’alerte submersion est levée depuis… hier ».
Calmée, je me rendors.
Le repos qui s’ensuit est de courte durée. Je m’inquiète maintenant du calme ambiant ; je vérifie l’état de mon tympan… et je comprends que la mer redescend en douceur, donc plus de coups fracassants sur les galets. C’est déjà ça !

Le repos suivant est également bref… car l’heure est venue de relever les casiers… et c’est un défilé de bateaux à moteurs qui enchaîne.
Je ne me plains pas, moi, je suis peinarde, allongée sur mon x-lite ; il ne doit pas faire chaud à tirer les « bouts » pour sortir les casiers.


Jeudi : tour de Bréhat – Loguivy – Lézardrieux (stop pour le Sillon de Talbert)

J’entends les coqs vers 6 h. C’est parti pour de nouvelles aventures !
Je profite de l’île dans la plus grande solitude pendant quelques heures puis arrivent les premiers joggeurs ; quand les premiers flots de touristes apparaissent, je regagne rapidement la cale pour le bateau de 11.15. Les autochtones sont eux-mêmes surpris d’une telle affluence, en ce début mars. C’est qu’on se croirait l’été avec tout ce bleu !

Sur la côte, les falaises offrent des points de vue magnifiques
sur Bréhat,

6077_dsc04836_-_copie_12-03-14.jpg

Sur Loguivy-de-la-mer

«  Loguivy-de-la-mer, Loguivy-de-la-mer
tu regardes mourir les derniers vrais marins,
Loguivy-de-la-mer, au fond de ton vieux port… »

La cloche de l’église ne sonne pas mais je l’ai en mémoire, celle du glas d’un ancien marin justement, stoppant net l’activité du port dans un moment de recueillement édifiant.

6077_dsc04842_-_copie_12-03-14.jpg

sur le Sillon de Talbert au loin,
6077_dsc04845_-_copie_12-03-14.jpg

sur le Trieux.
6077_dsc04843_-_copie_12-03-14.jpg

Le trajet de Lézardrieux à Larmor me semble peu intéressant, il y a beaucoup de petites routes et je ne vois pas bien où je pourrais planter ce soir. C’est reparti pour lever le pouce, objectif, dormir près du sillon de Talbert.
45 secondes plus tard, je suis à bord du véhicule de J. En quelques km, je connais tous les soucis actuels de ma chère conductrice, qui me propose une pelouse bien abritée ! Son esprit est prêt à tous les détours pour s’évader un peu, et sa gentillesse aidant, me voici embarquée dans une épique promenade en voiture au bout de laquelle je connais l’actualité de Larmor en détail, et je roule sur le gr dans toute sa partie bitumée !!!
Nous finissons à l’ancien Sémaphore ; je prends connaissance d’un épisode dramatique de la guerre, en août 44. Le point de vue est magnifique, mais la mémoire du lieu est sinistre.
La nuit tombe.
Finalement,  je plante ici, sous les bons auspices de la voisine.
La nuit est très humide et glaciale. Tous les chiens des lotissements aux environs se relaient pour combattre leur angoisse du noir jusqu’au matin !

Vendredi : Larmor – Tréguier

De Larmor à Tréguier, je me régale des paysages marins.
Ici, le phare des Héauts (1840), dans l’alignement du sillon de Talbert.
6077_dsc04855_-_copie_12-03-14.jpg


Je prends conscience de l’ampleur des dégâts liés à la tempête. Des tonnes de galets ont été propulsés sur les cordons, de l’autre côté, dans les jardins, dans les champs. Des parties de cordons littoraux sont détruites ou grandement fragilisées.
Un véritable sentiment de désolation me submerge.
6077_dsc04858_-_copie_12-03-14.jpg

Une dame d’environ 80 ans me livre : « Une tempête comme ça, gast, jamais ici on n’a vu ça ! Peut-être une que c’est, sept ans que j’avais, et encore pas si fort c’était ! » (j’essaye de restituer l’accent local, rude et chantant à la fois, au fil des jours, il va me gagner aussi).
6077_dsc04878_-_copie_12-03-14.jpg


A Tréguier, comme chaque fois qu’il y a une ville, je préfère dormir sous un toit. Au gîte équestre, pour une raison que j’ignore, je suis installée royalement dans « l’appartement » pour la modique somme de 13 €.
Pas de bois à ramasser, de feu à surveiller, la plaque en vitro-céramique  « bippe » 2 minutes plus tard ! C’est prêt !


Samedi : Tréguier-Plougrescant (anse de Gouermel)

Je profite de la ville pour compléter quelques courses : nouvelle carte, fromage, saucisson, crêpes, chocolat !
Puis je choisis de longer les rives du Jaudy si chères à Ian ar Gwenn  (conteur aveugle très réputé, c’est indiqué tout près de son hameau). Un petit panneau indique que ça ne passe pas toujours, sur les rives. Mais les coefficients de marée ont baissé, je gage que le niveau ne sera pas au plus haut ; sinon, il faudra faire demi-tour à temps ; je vise régulièrement les issues possibles.

Le « chemin » ressemble à ça… avec du goémon dans l’arbre à hauteur de ma tête, ce qui donne une idée du niveau de l’eau il y a quelques jours, lors des inondations.
6077_dsc04886_-_copie_12-03-14.jpg


Et à ça…
6077_dsc04887_-_copie_12-03-14.jpg

Des petits airs d’ailleurs sur ces gros plans…
Jusqu’à cet atelier qui joue la carte dépaysement et raffinement !
6077_dsc04885_-_copie_12-03-14.jpg

Petite frayeur quand même… vu de loin…. ça passe là ???
6077_dsc04888_-_copie_12-03-14.jpg

Oui ! ça passe !

Voilà la sortie.
6077_dsc04889_-_copie_12-03-14.jpg

Ah non, erreur, j’arrive dans une propriété privée sans issue.

La vraie sortie, c’est là. Je suis aux Roches Jaunes !
6077_dsc04890_-_copie_12-03-14.jpg


La chance me sourit, car « là », c’est un café ! A l’étage, les marins du village me regardent  arriver avec amusement depuis un bout de temps (moi, je regardais seulement où je mettais les pieds !) et me font le meilleur accueil.

Avant le café, d’abord, un pique-nique comme je les aime (bien-être et provisions fraîches dans un cadre magnifique !).
6077_dsc04894_-_copie_12-03-14.jpg

Puis café au café !
Je n’ose pas vous dire les menus, mais ça sent délicieusement bon !
La jeune restauratrice dynamique et souriante me dit « Vous êtes à pied ? Pour aller à Tréguier, ça passera pas avec la marée ! ». « Oui, oui, c’est bon, j’en viens, je suis passée. » Regard interrogatif et dubitatif de sa part… J’ajoute en souriant  «D’accord, y’avait que 50 cm à un endroit… ». Coup d’œil de connivence de sa part, elle sait très bien de quel endroit il s’agit et elle aurait fait la même chose.

Les touristes de passage dégustent des moules-frites-blanc (c’est pas la saison des moules) et les autres des huîtres (viviers à quelques centaines de mètres, mais sous l’eau du Jaudy à cette heure-ci), poissons et crustacés.
Et moi, je bois mon café sous les yeux exorbités de quelques homards bien choisis qui apprécient de voir, devant leur aquarium, le peu de vase qui reste sous mes chaussures (que j’ai pris soin  de retirer)…
En plus, il y a de la bonne musique et la jeune femme dynamique fait son sprint en trails pour prendre ses commandes.

C’est reparti pour le bonheur des yeux !
Sur la presqu’ile, là, un petit camping municipal, si, si !
6077_dsc04901_-_copie_12-03-14.jpg

Pour finir la journée en beauté, je trouve ce petit paradis pour la nuit.

6077_dsc04916_-_copie_12-03-14.jpg


En attendant, je laisse les promeneurs et les amoureux profiter du  coucher de soleil.
6077_dsc04915_-_copie_12-03-14.jpg



Dimanche : Plougrescant – Perroz

Le chemin est toujours aussi varié…
6077_dsc04923_-_copie_12-03-14.jpg

6077_dsc04924_-_copie_12-03-14.jpg

6077_dsc04926_-_copie_12-03-14.jpg

Encore une thalasso, chaussures autour du cou, vous auriez résisté, vous ?
(ah oui, quand même, pour info, l’eau est glaciale !)
6077_dsc04928_-_copie_12-03-14.jpg

Que des bonnes raisons pour s’arrêter ! lavage des chaussettes… se faire un café… Pause lecture…


Et puis on est dimanche, il y a du monde endimanché sur les cordons de galets ! Je n’ai pas du tout envie d’arriver à Perros où ce sera pire (et moi, qui ne suis pas endimanchée du tout et parfumée au feu de bois !).

Finalement, je prends une chambre d’hôtel.

Lundi : Perroz – Landrellec

Je quitte Perros sans regret. La brume de mer n’y est pour rien, elle repose les yeux.

6077_dsc04934_-_copie_12-03-14.jpg

6077_dsc04938_-_copie_12-03-14.jpg


Sur des petites plages très abritées de Trégastel, des gens se sont installés comme en plein été. Il y a même quelques personnes en maillot de bain.

6077_dsc04944_-_copie_12-03-14.jpg

6077_dsc04940_-_copie_12-03-14.jpg


C’est très beau, mais tout est protégé du danger de l’homme.
6077_dsc04937_-_copie_12-03-14.jpg

Mardi : Landrellec - Lannion

Nuit récupératrice. Paysage marin du matin.

6077_dsc04947_-_copie_12-03-14.jpg


Je projette de gagner l’ile Grande en coupant par la baie, pour éviter et le radôme, et la route.

6077_dsc04948_-_copie_12-03-14.jpg

Mais je fais une erreur de débutante (j’ai honte, profil bas) en ne retirant pas mes chaussures dès le départ (à cause des coquillages coupants). Ensuite, ça devient beaucoup plus mouillé (pourtant je le savais, il y a deux rivières à traverser) ; plus question d’accrocher mes chaussures vaseuses autour cou et les porter à la main pendant plus de 30 minutes...
Avoir traversé autant de fois la baie du Mt St Michel et commettre une erreur basique comme celle-là, ce n’est pas pensable.
Je me rabats vers la côte, là, évidemment, je retrouve les routes.
Je décide de couper la partie Trébeurden et de gagner Beg Leger par les terres (je gagne un jour au bout du compte).

Un peu de vert…
6077_dsc04949_-_copie_12-03-14.jpg

Dernier pique-nique sur la plage de Goaslagorn.
Dernier café-crêpe… Il n’y a qu’à tendre la main pour la cueillette du bois, vue l’ampleur de la laisse de mer de la dernière et mémorable grande marée.
6077_dsc04952_-_copie_12-03-14.jpg


Un panneau annonce Beg Leger – Lannion, 2 h 30.
6077_dsc04956_-_copie_12-03-14.jpg
Coup d’œil sur les horaires de car : je crains de manquer le dernier qui est à 16.50. Je passe donc à la vitesse supérieure et je file sur le chemin de halage ! 1.30 plus tard, j’arrive au panneau inverse  « Lannion-Beg Leger 2.30 » !
Je vérifie plusieurs fois ma montre… Ah oui, c’est clair, je ne l’ai pas joué aux contemplatifs cette fois !
Je me demande quand même s’il n’y a pas une erreur d’appréciation sur le panneau… (je ne fais pas les mesures mais j’étais à environ à 6 km/h sur ce tronçon-là).

Et voilà, une terrasse qui me tend les bras !
6077_dsc04959_-_copie_12-03-14.jpg




Presque tous les sentiers côtiers que j’ai empruntés sont actuellement sous le fait d’arrêtés municipaux « danger », « risque d’effrondrement ». Je suis passée prudemment, et en m’éloignant le plus possible des bords pour ne pas accroître le phénomène, souvent en passant par la « plage » à marée basse. Par ailleurs, tout le monde continue de passer.

Excusez l’insolence de tout ce bleu dans le ciel et dans la mer, mais 7 jours consécutifs de beau temps au cours de l’année la plus pluvieuse depuis 200 ans en Bzh, c’est à laisser tout le reste en jachère…

Et je confirme, l’effet Golf-String ça vous régénère !

Mais ce n’est encore pas avec ce retour que je vais me forger l’image d’une montagnarde aguerrie auprès de vous !


Edit : changement date "août 44"
Ajout du lien Loguivy et de la photo oubliée (pinède à Plougrescrant)

Dernière modification par ester (09-04-2014 20:41:28)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#2 12-03-2014 22:41:48

ventcalme
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 29-10-2011
Messages : 1 552

Re : [Récit + liste] Paimpol - Lannion, et en avant Guingamp !

Tes récits sont de plus en plus humoristiques, j'aime beaucoup smile


ester a écrit :

... 7 jours consécutifs de beau temps ...

Un dérèglement climatique dû au Golf-String ?  cool

Hors ligne

#3 12-03-2014 22:45:56

guichen
Membre
Inscription : 05-05-2013
Messages : 780

Re : [Récit + liste] Paimpol - Lannion, et en avant Guingamp !

Gast, le soleil pendant 7 jours, enfin le beau temps!!! smile

J'étais vers ROSCOFF la semaine dernière (vacance voiture, petites promenades, jacuzzi...): j'ai vu les ravages sur le GR 34 entre Lanillis et Trébeurden...impressionnant comment la mer a bouffé le sentier...

J'espère que Blogeais aura eu les mêmes conditions...

Merci pour ce retour. wink

Hors ligne

#4 13-03-2014 10:18:01

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 636

Re : [Récit + liste] Paimpol - Lannion, et en avant Guingamp !

@ Ventcalme :

Merci.  smile

Ventcalme a écrit :

Un dérèglement climatique dû au Golf-String ?  cool

Bonne analyse ! tongue

guichen a écrit :

J'étais vers ROSCOFF la semaine dernière (vacance voiture, petites promenades, jacuzzi...):

Roscoff : c’est très beau aussi par là !
Dis-moi, Mr Guichen, nos bains de mer ne sont pas à la même température ! attention aux bulles ! tongue

guichen a écrit :

J'espère que Blogeais aura eu les mêmes conditions...

Je pense qu'il en profite un maximum vu le déluge de soleil ! Entre les odeurs (varech, ajoncs) et les paysages mouvants dûs aux marées, il doit en prendre plein les yeux !
Si j'avais eu une connexion avant de rentrer, j'aurais bien partagé quelques km ou un bivouac.


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#5 13-03-2014 11:53:17

E Pericoloso Sporgersi
Membre
Inscription : 28-01-2013
Messages : 1 071

Re : [Récit + liste] Paimpol - Lannion, et en avant Guingamp !

Merci pour cet avant gout de vacances smile (je pense faire le trajet en sens inverse cet été)
(si jamais ça intéresse quelqu'un de passage : attention aux prix du camping - bien équipé - de Beg Leger : une nuit pour 2 personnes à pied, c'est plus cher qu'un camping car !)

Hors ligne

#6 13-03-2014 15:59:14

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 636

Re : [Récit + liste] Paimpol - Lannion, et en avant Guingamp !

E Pericoloso Sporgersi a écrit :

attention aux prix du camping ...

Oui, il paraît que les prix pratiqués sur certains campings de la côte sont élevés (pas seulement celui dont tu parles).
En mars, il n'y a pas ce souci-là, ils sont tous fermés !

E Pericoloso Sporgersi a écrit :

je pense faire le trajet en sens inverse cet été

L'été, tu verras du monde... et ça va bouger ! Garde de l'énergie pour le soir... Un randonneur averti en vaut deux...

Pour décrypter ça :

http://www.youtube.com/watch?v=DGp8VHkeJpc

Je pense qu'une petite initiation à la danse du Trégor pourrait être utile...  big_smile

http://www.youtube.com/watch?v=LVvnDAA0Yjc

à 1'30, ça part sur fonds musical !  big_smile
Bon entraînement, ça se danse aussi en chaussures de rando (ce n'est pas du "folklore", ça se danse toujours en fest-noz) ! tongue

Edit :
Pour le plaisir, une fois bien échauffé et avec un look plus "jeune" sur la vidéo, la dérobée de Guingamp :

http://www.youtube.com/watch?v=OmOJuaee8tk&feature=kp
(il faut quand même enlever le sàd et le poser près des sonneurs !  big_smile )

Dernière modification par ester (13-03-2014 16:13:36)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#7 13-03-2014 19:28:13

E Pericoloso Sporgersi
Membre
Inscription : 28-01-2013
Messages : 1 071

Re : [Récit + liste] Paimpol - Lannion, et en avant Guingamp !

Je connais un peu, ces sonorités et danses ont bercées mon enfance passée à Perroz wink
Mais j'avoue qu'en rando ma priorité reste de très loin les paysages que j'ai en partie oubliés depuis.

Hors ligne

#8 29-03-2014 11:24:27

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 636

Re : [Récit + liste] Paimpol - Lannion, et en avant Guingamp !

Après les plaisirs de la randonnée et de composer un récit, les contraintes de la liste....

Entre 5 et 7 kg, avec nourriture 6 jours et 1 litre d'eau... et des températures nocturnes bien humides et bien fraîches (entre 1° et 4° je pense).

6077_sad_paimpol_lannion_mars_2014_2_29-03-14.png

A ceux qui me diront que je pourrais prendre seulement le DT de ma tente, je réponds déjà, que je me désole de ne pas pouvoir le faire (je suis une cible de prédilection pour les tiques, je les ai déjà vues naviguer sur mon polycree comme sur une autoroute !).
(Oups, j'ai oublié de noter le collant de laine sur la liste, j'ai dû le mettre à la dernière seconde, par sécurité : 77 g)
j'ai acheté les cartes sur place, difficile de découper la 2ème (en cours de route) et j'ai souhaité conserver tout l'espace de la première pour avoir la liberté de moduler mon circuit.

Améliorations possibles :
- placer les 150 g de la polaire fine dans un "remplumage maison" du duvet... (et exit le collant de laine)........  - 74 g
- délaisser l'alcool d'allumage au profit des cubes allume-feu "bio" (merci à Solange et N_75)......................... - 90 g
- mon appareil photo donne des signes évidents d'épuisement....................................................................    ?

L'étanchéité de la Power Lizard devient critique, phase white-silicone à l'essai, merci à vous ! smile

Sinon, je ne vois pas... roll


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#9 29-03-2014 12:31:52

E Pericoloso Sporgersi
Membre
Inscription : 28-01-2013
Messages : 1 071

Re : [Récit + liste] Paimpol - Lannion, et en avant Guingamp !

Pour l'appareil photo : tu trouves de très bons compacts aux alentours de 200g ou des basiques aux alentours de 120g.
Ca peut te faire gagner pas mal smile

Hors ligne

#10 29-03-2014 12:57:29

GenVortex
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 27-06-2010
Messages : 123

Re : [Récit + liste] Paimpol - Lannion, et en avant Guingamp !

Merci pour ce récit et ces photos.
Cette côte est vraiment belle, et le récit léger et agréable.
Un bon moment de lecture.
Et des remarques matos intéressantes.

Hors ligne

#11 29-03-2014 13:31:02

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 669

Re : [Récit + liste] Paimpol - Lannion, et en avant Guingamp !

Salut ester  smile

J'étais passé à côté de ton récit neutral

Merci pour le ton et l'esprit que j'apprécie  smile

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#12 30-03-2014 10:15:57

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 636

Re : [Récit + liste] Paimpol - Lannion, et en avant Guingamp !

E Pericoloso Sporgersi a écrit :

tu trouves de très bons compacts aux alentours de 200g ou des basiques aux alentours de 120g.

Merci, E Pericoloso.  smile
Depuis le passage au numérique, je laisse l'appareil décider tout seul du résultat. Une lourde concession faite au poids.
Je crois que l'évolution est telle qu'on aura bientôt des APN légers, performants et intégrant le gps.  smile



GenVortex a écrit :

Un bon moment de lecture.

Merci.
C'est encourageant !  smile

Florencia a écrit :

Merci pour le ton et l'esprit

Toujours aussi généreuse, Flo. Merci à toi.  smile


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

Pied de page des forums