Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 24-04-2015 17:27:16

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

[Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Il était une fois, dans le Verdon...

Tout d’abord un grand merci à Domweb, Florencia et Myrtille dont les retours sur le Verdon m’ont donné envie de venir le découvrir !

Ma préparation se résume à peu… relire les retours, définir les cartes ign nécessaires (3441 OT et 3442 OT), les commander à ma librairie du voyage favorite, un ou deux moteurs de recherche pour connaître les endroits des gorges à ne pas manquer, trouver le mode d’accès (ce seront 2 Prems Rennes/Aix-en-Provence)…

Ma liste 3 saisons à 8,300 kg est sensiblement la même à chaque fois ; un peu plus chargée que d'habitude en nourriture au départ, pour 9 jours d’autonomie, auxquels il me faudra ajouter 2 ou 3 pique-niques. 

6077_dsc05891_24-04-15.jpg



J1 – 15 avril
Moustiers-Ste-Marie/Maireste par la crête de l’Ourbes, la plaine de Barbin et le ravin du Brusc


http://www.openrunner.com/index.php?id=4724578

Arrivée la veille au soir à Moustiers, j’ai planté dans un camping pour profiter une dernière fois des commodités et parce qu’après un lever à 4 heures du matin pour attraper mon train, j’avais donné mon maximum...
Je mets du temps à décoller le matin.
Je ne visite pas le plus beau village de France qui sera mon cadeau d’arrivée !

Départ tranquille vers le Sud puis c’est parti pour la remise en forme pour grimper sur les crêtes de l’Ourbes qui culminent à 1 200 m.

6077_dsc05808_24-04-15.jpg

Les micro-pauses sont nombreuses, toutes les raisons sont bonnes :

Les manœuvres d’un hydravion (en le regardant piquer droit sur le lac, j’ai d’abord cru qu’il allait se crasher, il faut dire qu’on est quelques semaines après le crash de l’A320), l’observation de la flore (j’ai des airs ignares, je ne connais pas la végétation de la région, et d’ailleurs pas du tout le Sud-est), le point de vue sur le lac de Ste Croix…

6077_dsc05812_24-04-15.jpg

Sur les crêtes, les massifs du Petit et du grand Mourre se laissent admirer.

6077_dsc05815_24-04-15.jpg

Chemin de crêtes facile :

6077_dsc05816_24-04-15.jpg


Au col de Plein Voir, je tenterais bien le passage en crête, il semble donner sur un sentier qui regagne la plaine de Barbin. Mais je préfère économiser mon énergie et je suis béatement le Gr 4 jusqu’à la bifurcation avec le ravin du Brusc.

Un chevreuil surpris bondit sur quelques mètres.

J’aimerais me rapprocher du sentier du Bastidon pour le parcourir soit aujourd’hui, soit demain. Par ici, les paramètres influents sont « un replat pour la tente » et « trouver de l’eau ». Je verrai…

Le sentier du Brusc s’annonce très plaisant ; je me réjouis de la variante. Mais ça ne dure pas… la pente s’accentue (ça, c’était prévisible à la lecture de carte) dans une ravine rocailleuse, les pierres roulent et mes genoux n’apprécient guère.
A la longue de décliner le Brusc sur différentes variations de plus en plus orageuses (que je vous épargne), je finis par me demander si brusc ne signifie pas la chèvre en Occitan !
Et ne me sens pas (plus) « petite chèvre » pour un sou, là !

6077_dsc05819_24-04-15.jpg

Vérification faite, brusc, c'est la bruyère en Occitan !
Ne me demandez pas par où se fait la descente, mais quelque part par ici…

6077_dsc05820_24-04-15.jpg

Sortie de ce ravin, je jette un coup d’œil au petit camping qui se trouve au départ du sentier du Bastidon. « Installez-vous, le gardien passera dans la soirée » indique une pancarte.
Chouette, deux paramètres résolus : de l’eau et un replat !
L’endroit a des airs paradisiaques, et j’y suis seule ! Il est dans les 17 h, c'est très tôt ? Tant mieux !
Une terrasse ensoleillée avec vue sur les gorges, bordée d’une haie de lilas fleurie...

6077_dsc05822_24-04-15.jpg

un barbecue pour ma Bushcooker party du soir..


6077_dsc05824_24-04-15.jpg


Personne ne passera prélever de paiement. Je me rattraperai demain matin en passant le balai dans les locaux.
Un jeune couple d’étudiants a trouvé le repère, ils s’installent tardivement pour la deuxième nuit. Des jeunes sympathiques et de bon goût !

Edit : modif du titre au fil de l'avancement - ajout lien liste et poids du sac

Dernière modification par ester (21-06-2015 11:35:02)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#2 24-04-2015 18:06:41

bruno7864
partir, partir et découvrir
Lieu : toujours dans la Lune
Inscription : 11-10-2012
Messages : 1 704

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

bon début la suite, la suite, la suite,...  wink

Hors ligne

#3 24-04-2015 18:27:38

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

J 2 – 16 avril
Maireste, sentier du Bastidon, la Maline, l’Imbut, sentier Vidal, fontaine de Périer

http://www.openrunner.com/index.php?id=4727916

Il semble que je ne sois pas la première à prendre  le départ du Bastidon, une voiture est garée sur le petit parking.
Allez, après une bonne nuit à Maireste, en piste pour le Bastidon !

6077_dsc05827_24-04-15.jpg

Il offre de beaux points de vue sur les gorges, même si on n’aperçoit pas vraiment le Verdon.

Tout ce sentier est recouvert de thym-citronné ! Est-ce un réflexe atavique qui remonte à l’âge de la cueillette ? Toujours est-il que je ne peux m’empêcher d’en faire quelques réserves ! Il finira en tisane et parfumera délicieusement mon repas du soir.

Quelques passages câblés et un peu aériens, ça me plaît bien !

6077_dsc05828_24-04-15.jpg

A un moment, j’ai l’impression que ce que je grimpe mériterait plus d’être sécurisé que ce qui l’était… Je m’interroge. Des fils d’araignée s’étirent sur mon visage… Tilt. Je suis la première à passer ici ! J’ai dû me tromper quelque part. Demi-tour !
Effectivement, j’ai manqué une belle croix, pourtant bien placée !

6077_dsc05829_24-04-15.jpg

Le vrai passage est beaucoup plus facile.

6077_dsc05830_24-04-15.jpg


6077_dsc05832_24-04-15.jpg

Ce n’est qu’à l’arrivée du Bastidon que je croiserai 2 jeunes randonneuses.

Jusqu’à la Maline, le passage me paraissant évident, je marche carte rangée dans le sac. Et je manque le sentier au-dessus de la route qui passe par la ferme de la Maline. Je ne regrette rien, je profite de beaux belvédères (et d’un joli pléonasme) ; sur la route ne circulent que 2 ou 3 voitures.

6077_dsc05833_24-04-15.jpg

Et puis, arriver à la Maline à 11h30 quand il vous manque 2 pique-niques, belle aubaine, non ? Un peu tôt pour manger… Je prends d’abord une boisson chaude.
Puis, tenez-vous bien, un pique-nique léger à sortir du sac…

6077_dsc05835_24-04-15.jpg

Une daube à la Provençale accompagnée de spaghettis !
Suivie d’un fondant au chocolat dont les effluves étaient irrésistibles !

Si j’avais potassé mon timing, je n’aurais pas prédit mieux. Le refuge est très propre, les parties communes où je suis sont rénovées, l’accueil est au top !

Je réfléchis à l’après-midi en discutant avec la jeune femme qui gère le refuge. J’aimerais suivre l’Imbut, puis remonter le sentier Vidal. Mais j’ignore si j’en suis capable. Rassurante, la jeune femme me propose de planter ici si besoin. J’apprécie le geste !
Le ciel est incertain. En un éclair, elle a ouvert une page météo locale très complète et nous voilà à déchiffrer les infos : pluie cette nuit ; pas mal de nuages les jours à venir.
Si la météo elle-même m’encourage, allez, sac au dos, je repars !

6077_dsc05836_24-04-15.jpg

Pendant la descente vers le Verdon, je joue fair-play ; plusieurs groupes remontent, leur effort est manifeste.
Et je m’oriente vers l’Imbut.
Déjà ce passage me questionnait, mais cette pancarte-là ne me rassure pas….

6077_dsc05851_24-04-15.jpg


« Allez, qui ne tente rien, n’a rien ! »
Je décide d’avancer. Si le terrain devient trop ardu pour moi, je ferai demi-tour.

6077_dsc05838_24-04-15.jpg

Une passerelle récente est aménagée.


6077_dsc05839_24-04-15.jpg

Le sentier longe le Styx, grimpe, redescend, franchit des chaos rocheux. La roche accroche bien, je me régale.



J’admire cette baume à 3 étages.

6077_dsc05840_24-04-15.jpg


Plus loin, micro-pause grignotage. La progression est lente, vu le terrain…  Je commence à me demander si j’aurai encore le temps de revenir à la Maline en cas de demi-tour. Pour l’instant aucun spot de bivouac, sauf, sauf, mais oui, sauf la baume résidentielle ! Mais peut-on y dormir ?
Demi-tour de 10 minutes pour revenir la visiter. Je laisse mon sàd au pied, gravis la pseudo-échelle composée de 3 troncs. Elle me rappelle les échelles traditionnelles dans les tours berbères. Sauf que celle-ci a dû supporter plus de poids que les prises n’y invitaient… la montée se fait sans problème quand même.



Premier étage, ras.

Deuxième étage, je me vois bien y poser le TAR. Ceci dit, là-haut, le vent incite à trouver une solution plus confortable.

6077_dsc05843_24-04-15.jpg


Au fond, plus abrité du vent comme des regards, le coin toilettes. Certes, il n'y a pas de porte, mais pas de vis-à-vis non plus !  tongue

6077_dsc05842_24-04-15.jpg

Le 3ème étage m’a semblé inaccessible.

Pour redescendre l’échelle rudimentaire, je me réjouis franchement de n’avoir aucun témoin, et c’est le seul motif de réjouissance possible concernant cet instant-là. roll

Rassurée par cette possibilité de repli, je reprends l’Imbut, l’œil aux aguets. Je repère plusieurs autres spots de bivouac ; je remarque que les sangliers sont très présents, le sol est totalement labouré par endroits.


6077_dsc05844_24-04-15.jpg

Les passages câblés en balcon arrivent, j’aime !


6077_dsc05845_24-04-15.jpg

Plus j’avance, plus il est évident qu’il me faudra grimper le sentier Vidal aujourd’hui ou bien bivouaquer puis revenir sur mes pas demain.

J’interroge un jeune couple qui revient en sens inverse au sujet des fameuses échelles (que je ne suis pas allée regarder sur le net). Je les imagine remontant 250 m de dénivelé, oui, j’ai parfois l’imagination féconde. Est-ce que ce sont des barreaux ? Ont-elles des marches, une rampe, des rampes ?
Ils n’ont pas de réponse car ils ne sont pas allés jusque là. D’après eux, à un endroit, le sentier s’arrête ! La jeune fille semble effrayée ; son compagnon est conciliant.

Et moi je les quitte en me disant qu’ils ont quand même dû manquer un truc…
Effectivement, à un endroit, le sentier semble prendre fin, là où il faut négocier un passage sur une  forme de grève très glissante. Après, ça repart.

Au pied du sentier Vidal, je regarde la paroi avec du recul sans voir de passage ! Ce qui mérite une pause !
Réflexion, figues, retrouver de l’énergie, aération des chaussures et doigts de pieds en éventail !
Mon bâton bloqué, soudain, accepte d’être replié pour le passage stratégique. C’est un signe de bon augure, il faut donc essayer !
A peine suis-je rechaussée, sac au dos, le bâton arrimé au sac, qu’un petit groupe sympathique arrive.
« Si le sentier est facile ? Pensez donc, la dernière fois, on est allé chercher grand-mère à la maison de retraite pour nous accompagner ! » big_smile

Ils sont beaucoup plus rapides que moi, je fais des efforts pour ne pas les perdre de vue.

La vire, les passages câblés, tout ça passe bien. Trop occupée pour sortir l’appareil photo, hélas. Lors d’un surplomb, le guide du groupe s’inquiète : « ça ira, là ? »
« Pas de souci ! Ce sont les échelles qui m’inquiètent !»
Finalement, lorsqu’elles arrivent, ce ne sont qu’une quinzaine de barreaux sans difficulté. Tout ça pour ça !

Dès le haut de la falaise, un beau replat. Je remercie mon petit groupe qui a un humour « à la Guichen » et je m’arrête. Souf-fler !
Enfin, pas bien longtemps, finalement… La fontaine de Périer n’est pas loin et il serait bon que je m’avance pour demain, d’autant que j’ignore tout de cette fontaine.
Arrive à nouveau un jeune couple, fier de son ascension. Nous partons ensemble. A la fontaine de Périer, bonne surprise, l’eau chante, mais ne fait pas de bulles ! « Super, je m’arrête là ! »


6077_dsc05846_24-04-15.jpg

Un petit replat et de l’eau, voici ma nuit assurée ! Bien installée, non ?

6077_dsc05847_24-04-15.jpg

Bonne nuit !  smile

Edit : ajout itinéraire reporté

Dernière modification par ester (03-05-2015 21:21:55)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#4 24-04-2015 18:41:58

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Merci pour les encouragements, Bruno !  smile


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#5 24-04-2015 20:31:02

rochelaise
Membre
Lieu : la rochelle
Inscription : 18-10-2011
Messages : 411

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Merci de nous faire partager cette bien jolie ballade !  wink


La peur n'évite pas le danger, le courage non plus. Misha Defonseca

Hors ligne

#6 24-04-2015 21:02:45

philip
achemeneu !
Lieu : Nice
Inscription : 25-05-2010
Messages : 1 005
Site Web

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Très sympathique et bien prometteur ce début de retour ester ! smile C'est toujours agréable de revoir des coins comme le Verdon, des photos qui rappellent de bons moments... dur de s'en lasser en même temps wink.

Les pancartes d'avertissement concernant les sentiers de l'Imbut et du Vidal étaient déjà là lors de notre balade en octobre dernier avec Opitux, mais contrairement à toi, on avait préféré joué la carte de la sécurité à l'époque. Tu as finalement bien fait de persévérer ! tongue

J'ai hâte de découvrir la suite, merci de nous faire partager cette balade smile


"On n'accumule pas, on élimine. Le sommet de l'éducation ramène toujours à la simplicité" B.WILLIS

"Ce que nous persistons à faire devient plus facile, non que la nature de la tâche ait changé, mais parce que notre capacité à l'accomplir s'est accrue." R.EMERSON

Hors ligne

#7 24-04-2015 21:13:14

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 169

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Salut ester,  smile

Bien content de te retrouver pour ce voyage par procuration dans le Verdon !  smile  Pas mal le tour du propriétaire de cette grotte étonnante de la Maline.
J'attends la suite des aventures d'ester la cavernicole avec beaucoup de curiosité et d'intérêt !  big_smile

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#8 24-04-2015 22:10:47

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 672

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Salut Ester  smile

Un beau début de balade, qui hume bon le Printemps  tongue

De belles "Bushcooker party" en perspective, telles que tu les affectionnes big_smile

J'attends la suite  cool

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#9 24-04-2015 23:02:45

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Merci Mag, d'être passée par ici !  smile

Philip a écrit :

Les pancartes d'avertissement concernant les sentiers de l'Imbut et du Vidal étaient déjà là lors de notre balade en octobre dernier avec Opitux, mais contrairement à toi, on avait préféré joué la carte de la sécurité à l'époque. Tu as finalement bien fait de persévérer ! tongue

Bonjour Philip, smile
J'ai zappé votre information ! Pourtant je l'avais lue !  roll
Merci Philip pour les commentaires, à défaut de te faire découvrir du paysage, ça va au moins te rappeler des souvenirs ! smile
Quelle chance vous avez, le CSE, la mer et la montagne à fois ! smile

Jobig a écrit :

J'attends la suite des aventures d'ester la cavernicole avec beaucoup de curiosité et d'intérêt !

Bonjour Jobig,   smile
Ravie de te voir passer aussi.
Je ne suis cavernicole que par défaut, et par curiosité !  tongue

Florencia a écrit :

De belles "Bushcooker party" en perspective, telles que tu les affectionnes big_smile

Bonjour Flo,  smile
Oui, les Buhscooker partys sont pour moi un réel moment de bien-être.

Il paraît que les droits d'appellation contrôlée "Bushcooker party" reviennent à un éminent Srniste du site... Mes retours de terrain vont finir par lui rapporter quelques royalties !  big_smile


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#10 25-04-2015 03:52:54

makhno
Membre
Lieu : alpes de haute Provence.
Inscription : 05-01-2013
Messages : 639

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

elle pese combien ta tente?


Paix dans le monde

Hors ligne

#11 25-04-2015 07:29:21

DOM42
Membre
Inscription : 17-03-2009
Messages : 185

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Un récit qui donne envie de découvrir cette région.

J'attends la suite avec impatience !!

Hors ligne

#12 25-04-2015 07:52:13

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Makhno a écrit :

Elle pèse combien ta tente ?

1.100 kg.
C'est une Power Lizard (Vaude), achetée avant de connaître RL.  smile

Dom42 a écrit :

Un récit qui donne envie de découvrir cette région.

Merci Dom. smile
Une région qui vaut le détour, c'est clair ! J'y retournerai aussi ! smile


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#13 25-04-2015 08:06:02

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

J 3 – 17 avril
fontaine de Périer – descente des cavaliers – sentier Blanc Martel – Rougon

http://www.openrunner.com/index.php?id=4729848


La météo était juste. Cette nuit, petites pluies ! Vers 6 heures, accalmie, je plie par-dessous le double-toit et je déjeune.
J’ai mal protégé mon bois sec, alors c’est Top Notch pour le café !

6077_dsc05849_24-04-15.jpg

Puis il re-pleut pendant une heure ! Stoïque, je patiente.
Quand la pluie cesse, je repars, guillerette.
La forêt est repue, la végétation exalte, mais ma bonne humeur ne dure pas. La roche détrempée est trrrrès glissante.
Mes runnings donnent (déjà) des signes d’usure sous la zone d’accroche, à l’avant du pied. Je m’efforce de planter le talon (moins usé) en premier. La descente jusqu’à l’Hotel de la D 71 est précautionneuse.

Ambiance du matin…

6077_dsc05850_24-04-15.jpg

A nouveau ce panneau d’avertissement « Sentier très fortement déconseillé, vu par Huissier ».
Persuadée que le pas des Cavaliers est plus à l’Est (Etroit des Cavaliers, sur la carte), je m’engage dans la descente avec confiance.
La confiance ne dure guère. J’utilise toutes les solutions envisageables pour arriver en bas. Par temps sec, je sais le négocier sans souci. Mais sur roche mouillée, autant dire que c’est un aquaboggan non sécurisé. Tous mes appuis possibles sont réquisitionnés, j’oublie que je suis habituellement bipède…

Je ne multiplie pas le temps prévu par 2, mais presque !
Voici comment franchir le Pas des Cavaliers sans le savoir, comme d’autres font de la prose, sans le savoir ! roll big_smile

Retour à la passerelle sur le Verdon.
Il est bientôt midi et je n’ai vu ni croisé personne. Ça vous étonne ?

Le temps estimé pour le sentier Blanc Martel vers le Nord étant de 5 heures 15 à partir de la passerelle, je me dis que si le sentier est du même style, j’en mettrai 8, plus les pauses… et dans des conditions comme ça, ça ne va plus être de la rando-plaisir...

Enfin, « qui ne tente rien n’a rien », décidément, ça devient un refrain !
Et en cas de difficulté, demi-tour, je remonte à la Maline.

Mais ô surprise ! En traversant la passerelle, je franchis une frontière invisible ! Sur la rive droite du Verdon, le sol n’est plus qu’humide, la roche accroche !

6077_dsc05852_24-04-15.jpg

D’ailleurs, je ne suis plus seule, je croise des groupes. L’ambiance impersonnelle des grands boulevards s’impose. Je me concentre sur la beauté des paysages et je ne suis pas déçue.

6077_dsc05853_24-04-15.jpg

Ici, les marches sont taillées dans la roche !

6077_dsc05854_24-04-15.jpg

Un couple sympathique avec lequel j’échange quelques minutes me prévient : « Pour vous, ça va descendre, maintenant ! »
Et ils n’ont pas tort…

6077_dsc05855_24-04-15.jpg



6077_dsc05856_24-04-15.jpg

La lumière teinte les falaises…

6077_dsc05857_24-04-15.jpg

Comment filer comme le vent quand tout vous arrête ?

6077_dsc05859_24-04-15.jpg


6077_dsc05860_24-04-15.jpg

6077_dsc05861_24-04-15.jpg

Je passe les deux tunnels en m'éclairant de ma mini-lampe à manivelle (22 g)... Tous les 20 mètres, je stoppe et remonte le mécanisme... En fait, la lampe sert à éviter les flaques d'eau et de temps à autre, à épargner un beau crapaud verruqueux.

6077_dsc05862_24-04-15.jpg

6077_dsc05865_24-04-15.jpg


A Rougon, j’apprends que l’épicerie sur laquelle je comptais n’est ouverte qu’en période estivale. J’ai assez de réserves pour tenir jusqu’à Blieux.
Du coup, je ne m’efforce pas d’atteindre le village. Je prends de l’eau près du petit parking et je plante sur un surplomb.

Des nuages lourds assombrissent la soirée.
Mais je suis bien sous mon palace !

Edit : trace

Dernière modification par ester (29-04-2015 12:25:22)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#14 25-04-2015 08:20:52

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

J 4 – 18 avril
Rougon – la Grau – Prau – Blieux

http://www.openrunner.com/index.php?id=4742490

Au matin, le ciel est dégagé. Une belle, très belle journée s’annonce.
Au fur et à mesure que je plie, j’aperçois du mouvement sur le petit parking du bas. On dirait qu’un étal se met en place. Une course ?
Puis un deuxième. Un marché ? ça vaut la peine d’en avoir le cœur net (je ne zoome pas, je préserve ma batterie), je redescends ! 2 marchands se sont installés et un petit morceau de Tomme de brebis fera mon bonheur ! J’en ai déjà l’eau à la bouche !

Trêve de gourmandise, il faut quand même monter à Rougon. Le village se détache en contre-jour sur son promontoire.
Derrière moi, les Gorges creusent leur chemin.

6077_dsc05867_24-04-15.jpg

Au village, je remplis ma bouteille.

6077_dsc05868_24-04-15.jpg

En passant près de ces lavoirs, en rando, je me suis souvent imaginée y faire la lessive. Mais le savon pollue les cours d’eau.
Les lavandières utilisaient la cendre. Un jour, il faudra que j’approfondisse cette question-là. L’un d’entre vous a peut-être déjà essayé ?



Les rues du village sont étroites.
Face à face, près de la porte, une chaise pour boire le Pastis entre voisins, à l’ombre !

6077_dsc05869_24-04-15.jpg

La montée à la Grau est belle. Comme le dit si bien Florencia, après les Gorges, voici les Monts. Le paysage s’ouvre et s’offre au regard. J’ai envie de prendre tout mon temps pour admirer.

Pause à la bergerie ruinée de Peicard. J’y innove le pique-nique chaud. Faciles à transporter et à conserver, les Tortellinis ! Et puis, bien meilleurs qu’à la maison lorsque j’avais testé !

6077_dsc05870_24-04-15.jpg

Allez, il faut bien repartir.

6077_dsc05872_24-04-15.jpg

Me voici face au Grand Mourre (où je ne grimperai pas cette fois).


6077_dsc05873_24-04-15.jpg

6077_dsc05874_24-04-15.jpg

Oups, devant l’objectif !

6077_dsc05877_24-04-15.jpg

Puis direction Prau et vers ce petit col, là-bas.

6077_dsc05879_24-04-15.jpg

Les premières fleurs du printemps parsèment déjà la montagne.

6077_dsc05881_24-04-15.jpg       6077_dsc05895_24-04-15.jpg


6077_dsc05884_24-04-15.jpg

Au loin, les Alpes enneigées apparaissent.


6077_dsc05885_24-04-15.jpg

J’adore littéralement ce passage sous les crêtes de Berbenès.

6077_dsc05886_24-04-15.jpg

Ce parcours est magnifique. Et il n’y a personne.

6077_dsc05891_24-04-15.jpg



6077_dsc05893_24-04-15.jpg


Au fond de la vallée, le hameau de Thon et Blieux.

6077_dsc05892_24-04-15.jpg

Dans la descente vers Blieux, dans cette montagne aride, un doux tintement résonne soudain vers la bergerie ruinée de Pré Rouyer.
Trop tentant !

6077_dsc05896_24-04-15.jpg

L’eau est glaciale, mais au 4ème bain de pieds, je tiens assez longtemps pour immortaliser l’instant (et mes pieds sont un peu plus propres !!!!).

6077_dsc05898_24-04-15.jpg

Au choix, passage à gué ou passerelle ?

6077_dsc05900_24-04-15.jpg   6077_dsc05901_24-04-15.jpg

L’arrivée à Blieux inspire la sérénité. Le calme de la vallée après la majesté des falaises.
Et j’ai l’espoir de planter dans le petit camping de rêve présenté Dom, Flo et Myrtille.

Mais de son champ, un villageois sème le doute dans mon esprit : « Le camping ? Oh ça, pas sûr qu’il est déjà ouvert ! »
(sous-titrage en direct : « il est fermé »)

Mais non !  Il est bien déjà ouvert !
Je fais la connaissance de Lucienne et de son mari.
Et je découvre une épicerie pimpante et bienvenue, avec un vrai rayon légumes et fruits frais.

Pour me rendre la monnaie de l’épicerie, Lucienne s’absente : « Attendez, je vais vous chercher un billet de 5 € ! »… « parce que les pièces, ça pèse ! »

En sortant, j’ai 2 boîtes de conserve sur les bras, une banane, une pomme, une tomate ! Son mari me lance un regard désapprobateur : « Les boîtes, le frais, ça pèse ! »

Han, on ne peut plus se nourrir comme on veut, à Blieux !
« Oui, mais, heu, c’est que… c’est pour ce soir ! »

Pour le règlement, je propose un couplé épicerie + camping.
Mais je sens que ce n’est pas la solution attendue.
« Mais vous serez encore là demain matin ? Allez vite vous installer, et à tout à l’heure ! »

Et voici ma Power-Lizard toute seule dans le petit jardin, fleuri, protégé du vent.

6077_dsc05904_24-04-15.jpg


Les crêtes de Berbenès comme une fortification…

6077_dsc05906_24-04-15.jpg

Et les nuages, toujours, qui se posent sur les rêves de la nuit.

Edit : amélioration de la trace

Dernière modification par ester (02-05-2015 13:23:39)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#15 25-04-2015 09:33:54

mattnm66
Membre
Lieu : St Martin de Londres
Inscription : 23-03-2011
Messages : 117
Site Web

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Merci pour ce retour ! ça donne envie... smile


Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir.  Henri Matisse

Hors ligne

#16 25-04-2015 11:11:06

Damerlen
Membre
Lieu : Strasbourg
Inscription : 06-02-2015
Messages : 188

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Superbe coin et très belles photos, hâte de lire la suite !!

Hors ligne

#17 25-04-2015 12:59:21

JJondalar
Membre
Lieu : Estérel
Inscription : 15-06-2011
Messages : 1 226
Site Web

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Merci Ester. Quel pied ! wink
Ça fait plaisir de revoir au travers de ton objectif et de ton enthousiasme tous ces endroits que j'aime, jusqu'à cette petite passerelle en descendant vers Blieux que personnellement j'ai évité, et d'autres que je ne connais pas (le Bastidon pour cette année j'espère).
C'est la compil, le coffret intégral du Verdon que tu t'es offert, avec des bonus délicieux (Miam la Daube).
C'est drôle, la bergerie de Peicard donne toujours envie de s'y arrêter pour manger. Pourtant il n' y a plus de toit.
Ne t'en fais pas pour ta tente, j'ai commencé avec une Vaude Hogan II, 1450 g. C'est vrai qu'avant le Forum je la trouvais très légère.
A+


La mésange à tête noire et la sittelle sont d'une compagnie bien plus vivifiante que celle des hommes d'État ou des philosophes; au retour on va considérer ces derniers comme de bien piètres compagnons."
H.D.Thoreau, Une promenade en hiver.

Hors ligne

#18 25-04-2015 12:59:52

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Merci pour le passage, mattnm66 et Damerlen. smile

Mon appareil photo rend l'âme...
De bien plus belles photos sur les retours de Dom, Flo et Myrtille, ici
et cachées sur la rencontre du Comité Sud-Est, celles de Philip et TO, .   smile


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#19 25-04-2015 13:17:59

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Merci Jjondalar.  smile

Je crois que tu as trouvé le sous-titre :

Jjondalar a écrit :

C'est la compil, le coffret intégral du Verdon que tu t'es offert, avec des bonus délicieux (Miam la Daube).

J'ajouterais... 1ère partie !
Car il m'a manqué quelques jours (voire quelques semaines) de vacances pour l'intégrale !!! tongue  smile


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#20 25-04-2015 13:44:13

hayduke
Membre
Lieu : val de marne
Inscription : 08-12-2014
Messages : 139

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Merci ester,
ton superbe récit m'a donné la bave aux lèvres et surtout plein de nouvelles idées pour cet été...
Mes vacances dans les baronnies provençales approchent, j'en ai des fourmis dans les jambes!

Hors ligne

#21 25-04-2015 18:26:46

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Bonjour Hayduke,  smile

Belle rando à toi dans les Baronnies !  smile  Tu nous feras un retour ? smile
Concernant le Parc du Verdon en été, je ne suis pas bien placée pour en parler mais j'ai cru comprendre que dans toutes les gorges (le Blanc Martel en particulier), c'était l'autoroute.
Les endroits isolés comme Blieux, Majastre, doivent être tranquilles.


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#22 25-04-2015 18:47:14

ventcalme
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 29-10-2011
Messages : 1 552

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Bonjour ester,

ester a écrit :

A nouveau ce panneau d'avertissement « Sentier très fortement déconseillé, vu par Huissier ».

Il vont vraiment la bas les huissiers ? Tu en a vu ou bien c'est pour faire peur ? big_smile

ester a écrit :

Mais sur roche mouillée, autant dire que c'est un aquaboggan non sécurisé. Tous mes appuis possibles sont réquisitionnés

Pas trop mal aux fesses ? yikes

ester a écrit :

la roche accroche !

Jolie rime courte  wink

ester a écrit :

Mon appareil photo rend l'âme...

Effectivement, il y a quelque chose de pas clair. Il y a des photos qui pètent (les fleurs), d'autres avec des couleurs bizarres (ta tente par exemple) et d'autres qui semblent ternes (certains paysages). Qu'est il arrivé à ton APN ?

Hors ligne

#23 25-04-2015 20:13:30

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

Bonjour Ventcalme,  smile

Ventcalme a écrit :

Il vont vraiment la bas les huissiers ? Tu en a vu ou bien c'est pour faire peur ?  big_smile

Comme toi, cette idée de l'huissier en costume-cravate dans le pas des Cavaliers transformé en patinoire verticale (et sur le sentier Vidal) m'a bien fait rire.  smile
Ceci dit, ces 3 sentiers ne sont pas interdits. Ils sont très fortement déconseillés.

Après le sourire, les choses sérieuses... tongue

Je comprends la Ffrp qui se protège en retirant la rando de son PDIPR. Ces trois randos sont à la limite de la rando, c'est de la rando engagée.
Je comprends aussi la région, pour la même raison.

Il se trouve que le Verdon est une frontière entre les Alpes de Hte Provence et le Var, les 3 sentiers "très fortement déconseillés" étant situés dans le Var.
Le temps que le tout soit budgétisé et les travaux de sécurisation se mettront en place, j'imagine. smile

J'ai tenté en sachant que j'assumais ma propre responsabilité et que je pouvais à tout moment faire demi-tour, m'arrêter pour la nuit, j'avais des couches thermiques et à manger. cool

Et je suis contente d'être passée avant la mise aux normes... parce que j'ai trouvé ça beaucoup plus sauvage et captivant que le Blanc Martel (là, ce sont les paysages qui sont captivants).
Mais c'est vrai que ce n'est pas sans risques.

Et enfin, je trouve qu'Opitux, Jjondalar et Philip (j'ai cru comprendre qu'ils avaient guidé le w-end du CSE) ont eu raison de prendre d'autres options.
Je ne guiderais jamais un groupe là où je suis passée.  tongue  smile


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#24 25-04-2015 20:37:20

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

(suite)

VentCalme a écrit :

Effectivement, il y a quelque chose de pas clair. Il y a des photos qui pètent (les fleurs), d'autres avec des couleurs bizarres (ta tente par exemple) et d'autres qui semblent ternes (certains paysages). Qu'est il arrivé à ton APN ?

Il y a 5 ans qu'il se balade avec moi sur les sentiers... smile
Il est tombé un nombre incalculable de fois parce que je l'accroche à la ceinture ventrale et lorsque j'ouvrais la ceinture, j'oubliais l'appareil !
Il aurait suffi que je couse un scratch...
Maintenant il ne tombe plus, mais il a gardé quelques traumatismes... lol

Il n'est plus fiable. Il n'analyse pas la lumière correctement, le "piqué" est nul ; le "timer" se déclenche aléatoirement (et ne clignote plus), ce qui fait que pour un auto-portrait, j'obtiens des résultats très surprenants...  big_smile

VentCalme a écrit :

Pas trop mal aux fesses ? yikes

Même pas ! tongue
J'étais toujours dans le contrôle. Mais du coup, arrivée en bas, j'étais vannée parce que ça demande une grande attention.
Honnêtement, je me demandais si ç'aurait été mieux avec des chaussures hautes et qui ont de meilleurs crampons, comme mes anciennes Meindl.
Eh bien, je crois que ça n'aurait pas été mieux. Au moins, là, j'avais les chevilles assez mobiles pour coincer mes pieds dans les moindres recoins.

J'en ai discuté avec un couple sympathique (dont vous entendrez bientôt parler) qui connaît bien la région, ils étaient du même avis.
Et pourtant, ils portent des chaussures hautes, eux ! smile
En clair, ces sentiers, il ne faut pas les pratiquer par temps humide.

Dernière modification par ester (25-04-2015 20:38:14)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#25 25-04-2015 21:17:18

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 23-08-2011
Messages : 1 639

Re : [Récit + liste] Il était une fois, dans le Verdon

J 5 – 19 avril
Blieux – Le Poil par la piste !!!!

Levée vers 7 heures, je prends mon temps pour plier. Tout est encore fermé chez Lucienne. Un rayon de soleil vient sécher mon double-toit étalé sur une chaise.

Vers 8 heures, les persiennes grincent.

J’avais prévu de tester le passage par le ravin de Fonduas, seul point que j’avais vraiment détaillé. Mais le ciel n’est pas très engageant. Des cirrus présagent une détérioration certaine.
De plus, j’ai bien compris que le ravin est difficile. Et si la vallée de la Melle (ce n’est peut-être pas son nom ?) est magnifique, autant la voir plutôt que de marcher dans le nuage ! 
Ça me désole, mais je vais opter pour 14 km de pistes vers Le Poil.

Pour couronner le tout,  j’ai l’avis favorable de Lucienne : « Le ravin est difficile, toute seule, ce n’est pas prudent ! Et puis par ce temps, vous serez mieux à l’abri. »
Le paiement du camping ébauche le premier bon moment convivial de la journée. Un temps fort.

Je pars finalement à 10 h 15 !...
Le ciel ne s’est pas amélioré.
Le vieux village culmine.

6077_dsc05909_24-04-15.jpg

Sur la piste, je marche d’un bon pas, mais j’espère ne pas être à l’amende…

6077_dsc05912_24-04-15.jpg

Et finalement je me régale des paysages qui s’offrent, au sud… vers le Grand Mourre de Chanier (faites-moi signe si je me trompe)…

6077_dsc05914_24-04-15.jpg

Comme au nord…

6077_dsc05917_24-04-15.jpg

Il fait assez frais. Un vent glacé souffle. J’ai le temps d’apercevoir le village du Poil avant que le brouillard ne l’enveloppe.

6077_dsc05921_24-04-15.jpg

Je ne trouve aucun endroit pour me poser (seulement pour ramasser un peu de bois sec, en prévision de la pluie) et j’arrive avant 14 h, après presque 3 heures et demie de marche non-stop.
Je commence à avoir un peu les genoux fatigués… L’idée d’un abri pour cette journée médiocre m’a réchauffée.
Mais au village, point d’abri !

Une maison semble occupée. La cheminée fume, des chaussures de rando sur le seuil, des voix fusent de l’intérieur. J’actionne le loquet pour me renseigner. On m’indique l’abri, dans une ruelle que je n’avais pas explorée.

Bien contente d’avoir un toit pour la nuit, je m’installe.
Puis direction le coin barbecue pour me chauffer une soupe ! J’essaie d’utiliser le bois humide pris sur place pour préserver mon bois sec.
L’un des habitants de la maison passe, s’interroge sur mon mode de cuisson et m’engage chaleureusement à venir plutôt utiliser leur gaz ! Je m’obstine et parviens à cuire ma soupe.

6077_dsc05922_24-04-15.jpg

Je réitère les essais pour le café.
Deuxième passage de mon voisin : « On a toujours le gaz à la maison, n’hésitez pas ! ». Je persiste.

Troisième passage… ça  fume de plus en plus… « Allez, c’est plus possible, venez, on est justement en train de faire le café ! ».
Cette fois, j’abandonne les braises (et il n’y en a plus beaucoup !!!) dans le foyer du bbq et je le suis.

C’est ainsi que commence la deuxième partie forte de la journée : convivialité, curiosité, échanges ! Jean-Luc et Françoise sont passionnés de Vtt, de rando, et amateurs de patrimoine et d’histoire locale. Ils sont membres bénévoles de l’association Renouveau et Tradition qui a insufflé la rénovation du Poil, de même que l’entretien et la création de sentiers.
J’apprends la vie d’autrefois au village, la place des maquisards pendant la deuxième guerre, les approximations cartographiques de l’administration qui fédèrent le Poil à la mairie de Senez (45 km par la route) alors que Majastre est à 5 km ! etc, etc.

Lorsque l’heure de déplacer les pierres arrive, je me joins à l’ouvrage. Puis j’enfile mes gants pour la cueillette des orties destinées à la soupe (j’y ajouterai mon sarrasin, et la tomate sera parfaite en entrée !). 

Vous l’aurez compris, une belle rencontre !

Je passe une très bonne nuit dans l’abri. J’ai installé le reste du cierge de Quimperlé sur le bougeoir qui l’attendait.

6077_dsc05924_24-04-15.jpg

Quel silence !

Cadeau aux passionnés de Blieux et du ravin de Fonduas, le tracé de la sente cairnée (par RT) reporté par Jean-Luc sur ma carte en pointillés orange.

6077_dsc06020_24-04-15.jpg

N B. : L'abri du Poil est désormais (8 juin 2015) définitivement fermé.

Dernière modification par ester (08-06-2015 18:46:43)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

Pied de page des forums