Annonce

Mise à jour 12 mai 2019 : les inscriptions pour le camp itinérant de cet été 2019 sont closes ! Les nouveaux inscrits seront désormais sur liste d'attente.
7 jours de randonnée légère itinérante dans les Pyrénées avec l'association Randonner léger, pour se rencontrer et partager notre passion.
La discussion sur le forum.

#1 30-06-2015 20:41:43

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 342
Site Web

Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Salut salut,
je profite de mon retour du Vercors pour rapidement parler de mes deux dernières sorties. Comme elles ont pas mal de points communs, ça me parait logique : même liste (juste le quilt qui change), sorties courtes de 2 jours, et rencontres MULs à chaque fois.

La première de ces sorties a donc eu lieu en Chartreuse, où j'ai fait le tour des différents 2000 du massif. J'y ai brièvement rencontré GLaG, qui m'a très gentiment prêté piolet et crampons pour cet été. Je le remercie infiniment. smile

La trace est .

Le départ se fait depuis la Correrie, vers 9h30. Le chemin monte rapidement vers le pas de la Suiffière, qui défend l'accès au Grand Som. Le pas ne présente aucune difficulté ; l'arrête finale est un peu plus aérienne, mais rien de bien dangereux. Malheureusement pour moi, le temps est couvert.

DSC00011.JPG
Sous le pas de la Suiffière

DSC00026.JPG
Fin de l'arrête dans les nuages

DSC00029.JPG
Paysage dans une trouée

DSC00032.JPG
La Grande Chartreuse

J'attaque ensuite la descente vers le col du Cucheron. De là, je dois remonter vers la Scia. Il y a une station de vtt, et la plupart des chemins est réservée aux vélos. hmm Un sentier est censé être réservé pour les piétons, mais il est peu entretenu, difficilement praticable, et introuvable sur la fin. Par simplicité, je termine sur la piste verte de descente en vtt. Je me dirige ensuite vers la cabane de Bellefont et la source à côté. La montée vers le col puis la Lance sud de Malissard est assez courte, mais intense. La vue sur les haut-plateaux et sur le plateau de la dent de Crolles est sympa, d'autant que les nuages sont partis.
DSC00044.JPG
Les pentes du Grand Som

DSC00047.JPG
Le Grand Som

DSC00053.JPG
Petite visite

DSC00062_-_DSC00065.jpg
Le plateau de la dent

DSC00077.JPG
Les lances vues du bas

DSC00086.JPG
Le plateau de la dent

DSC00089.JPG

DSC00113_-_DSC00119.jpg
Les hauts plateaux

DSC00101-DSC00104.jpg
Panorama de crêtes

Je reste sur la crête en direction de la dent de Crolles. Quelques passages techniques faciles se présentent, jusqu'à ce que je me retrouve à moitié bloqué dans la cheminée du Paradis (qui porte bien mal son nom !). Elle est trop étroite pour moi et mon sac, et la descente est extrêmement malaisée. Bref, mauvais souvenir.

DSC00125.JPG
La crête jusqu'à la dent

DSC00128.JPG
Petit passage technique cool

Je reprends le GR pour rejoindre le magnifique sangle de la Barrère. Les lumières du couchant rendent le paysage sublime. Je pose le bivouac sur un pseudo replat sous la dent.

DSC00142.JPG
Chamois curieux

DSC00143.JPG
Début du sangle

DSC00146_-_DSC00152.jpg
Le magnifique sangle

DSC00158.JPG
Vue derrière moi

DSC00170_-_DSC00173.jpg
Le sangle au soleil, et Grenoble à l'ombre

DSC00176.JPG
Lune et sangle

DSC00215.JPG

DSC00221.JPG

DSC00226.JPG
La lune au dessus de Belledonne

DSC00232-b.JPG
Y'a pire comme bivouac

DSC00245.JPG

DSC00256.JPG

DSC00268.JPG

Le lendemain, je retrouve GLaG qui est monté photographier le coucher de Lune (à 4h30 du mat') et le lever du soleil (à 6h30). Rassurez-moi, je ne suis pas le seul à le trouver fou ? tongue
Il me fait une rapide démonstration de l'usage du piolet, puis on redescend ensemble au col du Coq. Ensuite je pars sur le GR jusqu'au Habert de Chamechaude.

DSC00294.JPG
Le soleil levant

DSC00296_-_DSC00302.jpg
Belledonne (et affreux reflets)

DSC00305.JPG

DSC00314.JPG
Autre bivouaqueur pensif

DSC00329.JPG
GLaG arrive

DSC00335.JPG
Belledonne à travers les arbres

DSC00341.JPG
Sous Chamechaude

Du habert, je prend un sentier à flanc de montagne pour atteindre le jardin. Quelques pas d'escalade (faciles et ludiques, mais il ne faut pas tomber), et je me retrouve sur le beau sangle du jardin, malheureusement à l'ombre.

DSC00356.JPG
Le sentier vers le jardin

DSC00380_-_DSC00383.jpg
Vue depuis le jardin

DSC00389.JPG
Le sangle du jardin

DSC00398.JPG
Mieux vaut ne pas glisser

Je retrouve le soleil lorsque je rejoins l'autoroute qui monte au sommet de Chamechaude, ou je pic-nique devant une vue magnifique. Finalement, je redescends au col de Porte où je fais du stop (en deux fois) pour rejoindre Grenoble.

DSC00416.JPG
Belledonne depuis le sommet

DSC00422.JPG
Chamechaude depuis le col

En gros, très beau parcours, parfois un peu technique mais pas trop (si on omet l'affreuse cheminée). J'aime beaucoup. smile
Je poste le retour sur le Vercors dès que je peux. wink

Dernière modification par Shanx (01-07-2015 09:27:49)


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#2 30-06-2015 21:26:28

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 152

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Salut Shanx,  smile

C'était chavirant de t'accompagner sur ces vires vertigineuses du côté de la Grande Chartreuse ! cool

Quelques passages techniques faciles se présente[nt], jusqu'à ce que je me retrouve à moitié bloqué dans la cheminé[e] du Paradis (qui porte bien mal son nom !). Elle est trop étroite pour moi et mon sac, et la descente est extrêmement malaisée.

Au contraire, je trouve que c'est bien trouvé ! Partir sur une envolée depuis cette cheminée ne reviendrait-il pas à saluer St Pierre ? "Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume de Dieu." (Marc 10.25) Je ne sais trop pourquoi j'ai ajouté cette citation des évangiles mais je trouve que ça a de la gueule, dans ce contexte. big_smile

Jobig

PS : petit problème de disposition à la verticale de certains de tes clichés, on dirait. Perso, dans ce cas, j'utilise le logiciel en ligne proposé par RL pour, entre autre, alléger les images mais qui les recadre aussi dans le sens approprié.

edit

Dernière modification par Jobig (30-06-2015 21:57:54)


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#3 30-06-2015 21:52:56

shyguy
Membre
Lieu : Lyon
Inscription : 10-01-2012
Messages : 821
Site Web

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Hello,

merci pour les jolies photos !!  smile


<- mes photos sur Flickr en cliquant sur "Site Web".

Hors ligne

#4 30-06-2015 21:54:19

Mendizale
Membre
Inscription : 27-06-2015
Messages : 19

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Belles images! ça donne envie!

Hors ligne

#5 30-06-2015 22:37:10

TO
Membre
Inscription : 23-02-2013
Messages : 562

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

@shanz
les photos ne s'affichent pas
c'est pô normal ça?
a+

Hors ligne

#6 30-06-2015 22:45:50

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 538

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Hello Shanx,

J'aime beaucoup beaucoup big_smile
Magnifiques sentiers et reliefs et photos
pas étonnant que GLaG vienne à cette heure wink


Merci smile
Myrtille

Dernière modification par Myrtille88 (30-06-2015 22:46:42)

Hors ligne

#7 30-06-2015 23:25:13

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 608
Site Web

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Bonsoir,

Merci pour ce retour sympa qui sent bon les préalpes !
Il est très esthétique effectivement le sangle de la Barrère, c'est sans doute celui que je trouve le plus beau en Chartreuse après celui de Fouda Blanc (mais je n'ai pas tout fait)...


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#8 01-07-2015 02:06:42

claudius
Membre
Inscription : 02-02-2009
Messages : 107

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

magnifiques les photos et les sentiers.

Hors ligne

#9 01-07-2015 08:15:23

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 866

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Miam tongue


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#10 01-07-2015 09:30:59

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 342
Site Web

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Merci à tous pour vos messages. smile

Jobig a écrit :

Au contraire, je trouve que c'est bien trouvé ! Partir sur une envolée depuis cette cheminée ne reviendrait-il pas à saluer St Pierre ? "Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume de Dieu." (Marc 10.25) Je ne sais trop pourquoi j'ai ajouté cette citation des évangiles mais je trouve que ça a de la gueule, dans ce contexte. big_smile

Dois-je comprendre que je suis un chameau ? (En tout cas, je suis tout sauf riche. tongue)
J'ai aussi corrigé quelques fautes d'orthographe, notamment celles que tu avais délicatement relevées. tongue Hier soir j'ai eu la flemme de me relire ; si jamais tu en vois d'autre, je suis prêt à les corriger (j'aime pas ça, même si j'en fais).

PS : petit problème de disposition à la verticale de certains de tes clichés, on dirait. Perso, dans ce cas, j'utilise le logiciel en ligne proposé par RL pour, entre autre, alléger les images mais qui les recadre aussi dans le sens approprié.

Oui, c'est bizarre. Les photos étaient correctement orientées, mais le forum ne me croyait pas. J'ai donc corrigé ça, mais maintenant si on clique sur "afficher l'image" elle sera de nouveau de traviolle. Je ne comprends pas trop...
J'en ai profiter pour légèrement réduire la taille des images.

@TO : ton problème persiste ? C'est étonnant...

Dernière modification par Shanx (01-07-2015 09:32:11)


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#11 01-07-2015 13:48:09

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 152

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

shanx a écrit :

Dois-je comprendre que je suis un chameau ? (En tout cas, je suis tout sauf riche. tongue )

Chameau, j'oserai pas. Par contre, pour la seconde partie de ta réponse, moi, je dis que tu fais mentir les évangiles, mauvais apôtre, va !  lol

Ton problème d'orientation de photos semble réglé. Du coup, je les ai revisité. Avec grand plaisir ; en particulier pour celle des Hauts Plateaux, un régal. On dirait la gueule ouverte d'une baleine, les a-pics rocheux en guise de phalènes...   smile

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#12 01-07-2015 13:55:48

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 342
Site Web

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

La seconde rando a donc eu lieu le week-end dernier dans le Vercors. Cette fois-ci, je suis parti avec Scal, qui m'avait promis un parcours sympathique. Promesse tenue.

Par contre, l'itinéraire est extrêmement exposé et engagé. A plusieurs reprises, une chute serait facile mais déconseillée (euphémisme). Je le déconseille fortement à quiconque n'est pas accompagné d'un très bon connaisseur du terrain et n'a pas le pied assuré. C'est d'ailleurs pour ça que je ne vais pas donner de traces, même si avec nos renseignements il sera assez facile de le reconstituer. Pour tout vous dire, ce fut un des week-end de rando les plus éprouvants que j'ai jamais fait ; dimanche, nous avons marché 14h30 (il faut retirer environ 2h de pause), et nous n'avons fait qu'une quinzaine de kilomètres...

Scal a pris plus de photos que moi, je le laisse en poster après s'il le souhaite. Les quelques photos où j'apparais sont de lui.

On est parti de Romeyer samedi à 12h30. Comme tout le monde le sait, c'est le meilleur horaire pour faire 1100m de dénivelé. tongue Dès le début, le ravin de la grande Cheneau et la vire des Heures nous surplombent.

DSC00429.JPG
Les falaises du Vercors

DSC00430.JPG
Zoom sur la vire des Heures (bande de pelouse au milieu de la falaise) et la grande Cheneau (à droite)

Le début est facile : on rejoint le balcon du Glandasse par le Bichon. On suit le balcon sur quelques centaines de mètres (aaah, la fraicheur des fayards...), puis on s'engage sur une "sente" qui n'existe que dans la tête de Scal. tongue Entre la raideur de la montée et la forêt non entretenue, le cheminement est malaisé et épuisant. Finalement, à mi-hauteur, on sort des arbres et on voit la suite du programme.

DSC00435.JPG
Arrivée au milieu du ravin

DSC00440.JPG
Scal profite de l'ombre

Je n'ai pas de photos de la suite, j'étais trop occupé à monter. En haut, même si le ciel est voilé, on a une vue magnifique sur les haut-plateaux. On redescend légèrement pour s'engager sur la vire des Heures. Elle est peu dangereuse mais assez esthétique.

DSC00443.JPG
Haut-plateaux

DSC00448.JPG
Scal sur la vire des Heures

DSC02440x1280.jpg
Sur la vire des Heures (photo Scal)

DSC00452.JPG
Vire des Heures

Ensuite nous faisons un détour au col des Bachassons pour reprendre de l'eau, puis nous coupons à travers le plateau en direction du jardin du Roy. Le cheminement est agréable (j'en profite, c'est rare avec Scal tongue ), et nous rencontrons de nombreuses traces de l'activité passée du Vercors : anciennes pistes, ruines de jasses... On voit un chevreuil et un tétras (du moins son cul).

DSC00462.JPG
L'ancienne jasse des Fourmis

Nous allons poser le bivouac au collet entre le Lautaret et le Rancou, juste au dessus de la citerne. Le coin est idéal bien que venté. J'ai un emplacement entre les pierres qui semble avoir été créé rien que pour mon abri, et Scal se pose directement sous un arbre.

DSC00469.JPG
Emplacement parfait

DSC00467.JPG
Vue du bivouac

DSC00468.JPG
Repas au soleil couchant

DSC00470.JPG
Soleil couché

Je passe une nuit affreuse et blanche. Le vent se lève vers 23h, et fait battre comme pas possible mon abri mal tendu. Heureusement, le lendemain est magnifique même si quelques nuages se reposent sur le Trièves et les sommets. Nous nous engageons au dessus de la combe du Marichaume pour faire une boucle et revenir à la citerne en passant par le Lautaret. A la citerne, Scal doit donner de lui même pour nous refournir en eau. Nous aurons 5l pour la journée, ce qui s'avérera bien peu vu le soleil et notre parcours...

DSC02470x1280.jpg
Scal vient me voir vers 7h, alors que je lis depuis pas mal de temps.

DSC00471.JPG
Nuages sur le Trièves

DSC00478.JPG
Les drôles de nuages du Trièves

DSC00475.JPG
Scal au dessus du Marichaume

DSC00477.JPG
Plaine de Chamousset

DSC00479.JPG
Scal devant la plaine et le Veymont

DSC00480-DSC00483.jpg
Panorama nuageux depuis le Lautaret

DSC00484.JPG
Scal à la pêche à l'eau

Ensuite vient un passage extrêmement délicat : une descente du plateau hors-sentier dans une combe très raide. Quelques chamois font débouler des pierres à proximité. Je range mes bâtons et ma dignité, et descend en me servant de mes fesses comme d'un frein à main. Là encore, je prends moins de photos que Scal, tout occupé que je suis à essayer de survivre. big_smile Une remontée par un affreux pierrier plus tard (ultra-démotivant : on descend pour remonter tout de suite, le tout sur des passages très fatiguant), nous voilà sur la vire. Globalement, elle est peu difficile, mais l'erreur n'est pas permise et certains passages sont très exposés. Un passage est techniquement difficile mais très court et légèrement moins exposé.

DSC00498.JPG
La combe de descente vue depuis la vire d'Archiane. Un peu raide...

DSC00487.JPG
Vue sur le Glandasse depuis la descente

DSC00489.JPG
La vire d'Archiane. La partie de gauche est la seule praticable ; c'est là que nous passerons

DSC00491.JPG
Vue sur la vire depuis le bas du cirque. La montée se fait par la faille au milieu. On voit l'affreux pierrier

DSC00494.JPG
Scal sur le début de la vire (plutôt tranquille)

DSC00497.JPG
On arrive au passage le plus délicat

DSC02521x1280.jpg
Escalade facile, mais erreur interdite (photo Scal)

DSC00499.JPG
Le paysage est magique.

DSC00501.JPG
C'est le royaume des bouquetins. Caché derrière l'étagne, un cabri d'un mois.

On mange à la sortie de la vire, au dessus des quatre chemins de l'Aubèze. On peut voir la vire Sombardon, que nous allons prendre après avoir traversé la vallée (-150m, +150m, 100m à vol d'oiseau...). Encore une fois, la vire n'est pas très difficile mais très exposée et le sentier moins bien marqué que celui de la vire d'Archianne. On croise une étagne grosse.

DSC00505%20-%20DSC00508.jpg
La vire Sombardon (au milieu de la falaise)

DSC02554x1280.jpg
Sur la vire Sombardon (photo Scal)

DSC00520.JPG
La vire d'Archianne, d'où nous venons.

A la sortie, une montée raide pour rejoindre le plateau nous attend. Nous faisons peur à un lagopède, qui fuit en laissant ses 3 oisillons dans un trou de lapiaz. Nous ne nous attardons pas, en espérant qu'il revienne. Le panorama sur le Vercors est toujours là. Nous nous faisons harceler par les mouches, comme hier. Elles gâchent quantité de photos.

DSC00527.JPG
Le jardin d'Archianne, et au loin le Devoluy.

DSC00530.JPG
Vue sur les haut-plateaux et une mouche.

Enfin, après une après-midi fatiguante, nous arrivons au pas de Peyrolle. La vue y est sublime. La descente se fait dans un décor sauvage et en empruntant des sentes animales plus qu'humaines. D'ailleurs, on croise nombre de chamois, qui nous rendent jaloux à gambader facilement dans les pentes. On met plus d'une heure à descendre les 300m jusqu'à la vire du pas (vire facile et sans vue). A la sortie de la vire, dernier passage technique de la sortie. Je suis sur le cul (littéralement), c'est bien plus simple.

DSC02570x1280.jpg
Petit passage technique sur la crête finale du pas

DSC00536%20-%20DSC00538.jpg
Panorama depuis le pas. Au milieu en bas, la vire des Heures.

DSC00540.JPG
Rochers des Heures, la grande Cheneau et pas de Peyrolle vus du bas.

La fin de la descente est bien plus facile. Nous passons par bonne combe, où nous buvons à satiété à la résurgence. Ça fait du bien ! Nous arrivons à la voiture vers 22h, non sans avoir entendu chevreuils et sangliers dans les buissons.

Merci à Scal pour ce week-end fantastique et pour ses petits cadeaux (il m'a passé quelques babioles pour cet été). Vraiment, vive les MULs. smile


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#13 01-07-2015 14:16:06

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 602

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Superbe parcours comme scal en a le secret et la générosité du partage cool

J’étais récemment dans le Dévoluy et les mouches également une vraie plaie, même au-dessus de 2000 m sad . Heureusement qu’elles « dorment » la nuit, au moins quelques heures de tranquillité big_smile

Merci pour ces 2 belles balades, shanx smile

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#14 01-07-2015 14:38:12

ester
Membre
Lieu : Bzh
Inscription : 24-08-2011
Messages : 1 521

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Très beau parcours, très belles photos, commentaires supers...
Grand merci, Shanx.  smile

Dernière modification par ester (01-07-2015 14:38:59)


Grâce à vous, j'avance ! merci !  smile

Hors ligne

#15 01-07-2015 18:35:26

CLeC
Membre
Lieu : IdF
Inscription : 06-11-2011
Messages : 608
Site Web

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Shanx a écrit :

Pour tout vous dire, ce fut un des week-end de rando les plus éprouvants que j'ai jamais fait ; dimanche, nous avons marché 14h30

Ah, une authentique scalerie !  lol

Et merci pour ce retour bien sympathique !


4981875N - 0698785E - 1761m

Hors ligne

#16 01-07-2015 19:06:14

Magic Manu
Membre
Inscription : 12-11-2011
Messages : 1 737

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Absolument magnifique!! Scal nous avait fait découvrir des coins géniaux e son Vercors, à mon fils et moi, à Paques, sous des nuages très bas (et même souvent dedans!!), mais les coins que vous avez fait semblent trop techniques pour nous!


"Il en faut peu pour être heureux" (Baloo, le Livre de la Jungle)

Hors ligne

#17 01-07-2015 19:30:24

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 152

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Alors là, Shanx, j'étais déjà - secrètement wink - admiratif pour le premier volet, mais le Vercors est un morceau d'anthologie ! Superbe ! Et décidément, Scal est un "sapré" montagnard !  big_smile

L'étude de la toponymie gasconne m'a appris à me servir de ses ressources, en recueillant l'héritage des anciens, pour mieux orienter mes pas en montagne. Pour ceux que les mouches rebutent - c'est à dire tout le monde - des microtoponymes en mousquères, mousquéra, mouscarètes, etc. - les équivalents dans la Drôme ou dans les Alpes ont de bonnes chances d'être phonétiquement voisins (musca = la mouche) - doivent attirer l'attention : ce sont souvent des zones plus aérées dans lesquelles ces bestioles sont tenues à distance des hommes, bien sûr, mais surtout du bétail qui en est le plus souvent l'inventeur... smile

C'était la leçon du soir... wink

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#18 01-07-2015 21:52:52

scal
pense profond, pense spéléo !
Inscription : 12-09-2005
Messages : 1 220
Site Web

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Shanx a écrit :

Merci à Scal pour ce week-end fantastique

A plusieurs reprises nous avons constaté que quand même, on avait un sacré bol d’avoir
ces espaces sauvages à coté de chez nous !

Bien sur il faut un peu de curiosité, un certain goût de l’effort ou de l’engagement. Mais tant
qu’on reste dans le plaisir et la maîtrise, " qu’on ne repousse pas ses limites mais qu’on les découvre ", il y a alors
tous ces moments de simple bonheur à vivre.

Nous avons passé un excellent week-end ensemble Shanx, et à mon tour
de te remercier pour ta belle jeunesse smile

quelques photos :
176_dsc02398x810_01-07-15.jpg
approche végétative de la grande Cheneau

176_dsc02409x810_01-07-15.jpg
la trace des chamois

176_dsc02413x810_01-07-15.jpg
ne pas tarder car c'est ici que la Grande Cheneau déverse ses cailloux

176_dsc02419x810_01-07-15.jpg
c'est pentu, et il fait chaud !

176_dsc02431x810_01-07-15.jpg
du bon air à la vire des Heures

176_dsc02446x810_01-07-15.jpg
un balcon en lignes de fuite

176_dsc02447x810_01-07-15.jpg
la verdure douce des genévriers

176_dsc02489x810_01-07-15.jpg
les perles du Marichaume

176_dsc02492x810_01-07-15.jpg
belle lumière du Lautaret suivie des...

176_dsc02495x810_01-07-15.jpg
...tons froids et peu engageants du couloir

176_dsc02513x810_01-07-15.jpg
de ce coté, l’accès à la vire d'Archiane n'est pas le plus simple

176_dsc02531x810_01-07-15.jpg
une partie de la vire de Sambardou depuis celle d'Archiane

176_dsc02556x810_01-07-15.jpg
dans les cirques de Sambardou

176_dsc02566x810_01-07-15.jpg
le Pré Imbert, un nom qui sonne bien

176_dsc02567x810_01-07-15.jpg
au pas de Peyrolle et son point de vue unique ! Bon, il ne reste plus que les 1400m à descendre...

Dernière modification par scal (01-07-2015 21:56:18)


" L'homme on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est
comme un feuillage. Il faut que le vent passe pour que ça chante " Giono

Hors ligne

#19 02-07-2015 08:14:05

raphus
Membre
Inscription : 22-11-2011
Messages : 450

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Hello,

superbe retour qui m'intrigue beaucoup, notamment pour votre dernière journée qui permet un bel enchainement il semblerait !

Ce qui m'étonne le plus est votre cheminement apparemment aisé sur la vire d'Archiane ; quid du rappel de 35 m mentionné dans le bouquin de Sombardier ? (c'est à cause de ce rappel que je ne me suis toujours pas engagé sur cette vire...)
Vous m'ouvrez un nouvel horizon : on peut donc éviter le rappel en parcourant la vire dans l'autre sens ? Vous êtes descendu du plateau au niveau de la tête de l'Agnelet ?

Merci en tout cas pour ces chouettes photos.

Hors ligne

#20 02-07-2015 16:28:11

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 342
Site Web

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

raphus a écrit :

Hello,

superbe retour qui m'intrigue beaucoup, notamment pour votre dernière journée qui permet un bel enchainement il semblerait !

Bel enchainement, certes, mais à surtout ne pas faire seul.

Ce qui m'étonne le plus est votre cheminement apparemment aisé sur la vire d'Archiane ; quid du rappel de 35 m mentionné dans le bouquin de Sombardier ? (c'est à cause de ce rappel que je ne me suis toujours pas engagé sur cette vire...)
Vous m'ouvrez un nouvel horizon : on peut donc éviter le rappel en parcourant la vire dans l'autre sens ?

Pas de rappel en effet, les passages techniques se faisant en montant. Cependant, comme le montre une des photos, c'est très très exposé, donc faut faire gaffe. Il est éventuellement possible de rester au fond de la faille pour monter, mais à vérifier.

Vous êtes descendu du plateau au niveau de la tête de l'Agnelet ?

C'était plutôt du côté de la tête du jardin.

Dernière modification par Shanx (02-07-2015 16:28:26)


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

#21 02-07-2015 21:34:08

GLaG
Membre
Lieu : grenoble
Inscription : 28-06-2005
Messages : 814
Site Web

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Sinon il est possible au départ d'Archiane de faire l'aller-retour sur la vire, en montant et descendant par ce pierrier "Est", pour éviter le passage vraiment pourrie de la sortie "Ouest" de la vire.

Hors ligne

#22 02-07-2015 21:54:22

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 866

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Impressionnant et magnifique, c'est sûr que je n'irais pas seul roll .

Merci à tous les deux.

@ scal : je vais peut-être faire rougir Shanx (qui a quelques prédispositions), mais tu dis bien, je garde aussi de lui l'image de cette "belle jeunesse" wink .


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#23 02-07-2015 23:06:05

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 538

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Quelle virée dans les vires, bravo!
De la difficulté mais aussi des émotions fortes.

Les paysages sont superbes, avec les nuages par exemple, ou bien les balcons herbeux,
les asters -perles du Marichaume- par Scal ainsi que l' accès à la vire d'Archiane

Dans ces endroits le passage des animaux peut être très dangereux pour les Muls.

Je suis partie une fois du cirque d'Ariane et avais projeté de passer par la vire de Sambardou pour rejoindre le Pas, le mauvais temps m'avait fait prendre un autre itinéraire, par contre sur mes documents je n'avais pas vu que cette vire était aussi exposée? roll 

Merci à tous les 2 smile

Myrtille

Hors ligne

#24 03-07-2015 08:05:58

raphus
Membre
Inscription : 22-11-2011
Messages : 450

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

Merci pour les infos Shanx et Glag, je vais certainement retourner dans le coin du coup... Et puis si c'est juste la fin côté Ouest qui pose soucis je pourrais effectivement toujours faire demi-tour.

Pour Myrtille, la vire de Sambardou est exposée oui, mais par contre elle est techniquement plutôt simple, cela compense. Je la mettrai dans la même catégorie exposition/technicité des vires montrées plus haut dans ce fil en Chartreuse par exemple (Barrère, Jardin etc).

Hors ligne

#25 03-07-2015 10:11:38

Shanx
Sanglier MUL
Lieu : Probablement au boulot :(
Inscription : 22-04-2012
Messages : 2 342
Site Web

Re : Les 2000 de Chartreuse, des vires du Vercors sud, et rencontres MULs

raphus a écrit :

Pour Myrtille, la vire de Sambardou est exposée oui, mais par contre elle est techniquement plutôt simple, cela compense. Je la mettrai dans la même catégorie exposition/technicité des vires montrées plus haut dans ce fil en Chartreuse par exemple (Barrère, Jardin etc).

Je la pense légèrement plus dure : la sente est moins bien marquée, et certains passages sont vraiment très expo avec une sente en petit dévers (notamment dans les cirques juste avant le pas).


← Mon blog : traversées à pied des Alpes, de l'Islande, de la Corse, des États-Unis - Japon en vélo
Mon trombi
"Heureusement qu'il y a RL pour m'éviter les genoux qui craquent et le dos en compote" - C. Norris
"La liberté est fille des forêts. C'est là qu'elle est née, c'est là qu'elle revient se cacher, quand ça va mal." - Romain Gary

Hors ligne

Pied de page des forums