Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 09-11-2015 12:42:07

LaCagouille
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 27-08-2015
Messages : 147
Site Web

[Récit + liste] Premier sommet pyrénéen!

Salut à tous!

Etant donné la météo exceptionnelle de ce début novembre, nous avons décidé d'aller nous balader dans les Pyrénées le week-end passé. Et nous n'avons pas été déçus. Je crois que nous avons eu beaucoup de chance même...

Mon idée initiale était de monter au refuge de la brèche dans le secteur de Gavarnie après avoir visité le cirque, de bivouaquer à côté du refuge pour confronter notre matériel et notre tolérance à ces conditions, tout en se réservant la possibilité de rentrer au refuge en cas de difficulté. Les copains ici m'en ont dissuadé en expliquant que les conditions actuelles d'enneigement nécessitaient crampons, piolet et compétences.

Nous nous sommes donc rabattus sur le refuge des Espuguettes et nous n'avons pas eu à le regretter!

Départ de Gavarnie donc après visite à l'office du tourisme. L'impression au départ est étrange. Gavarnie est très encaissé, je ne m'attendais pas à ça...

Nous prenons donc le chemin sur la gauche qui mène au refuge des espuguettes. C'est un joli chemin qui serpente dans une belle forêt de conifères. Nous apprécions pleinement le charme de ce parcours malgré les festivités un brin chargées de la veille au soir... Marion ma chérie en bave un peu, déjà...

Nous passons la limite des arbres après quelques 45min de marche et apercevons enfin le refuge qui nous apparait alors perché bien haut!

9954_img_5739_09-11-15.jpg

On en bave vraiment pour terminer l'ascension qui durera près d'une heure. La cuite de la veille se fait payer comme il se doit... mais nous sommes satisfait d'arriver avant la nuit et d'avoir le temps de monter l'abri et préparer les couchages bien à plat. Le premier montage de notre nouvel abri (un Siltarp2 de chez Rab) se fait sans aucune difficulté en quelques minutes. Bien que la brise soit très légère (nord cependant), nous optons pour un montage fermé au vent. Nous ne savons pas vraiment comment nous nous sentirons dans nos sdc (D4 0° synth pour madame, McKinley 3° duvet pour moi).

9954_img_5757_09-11-15.jpg

Nous avons la chance de croiser au refuge trois gars qui redescendent du Piméné et nous conseillent d'y monter le lendemain, nous expliquant que l'accès se fait sans grande difficulté et que, si le chemin et enneigé, les alentours ne le sont pas.

Pour nous qui n'y connaissons rien, cela parait évident que cette ascension puisse se faire aisément:

9954_img_5749_09-11-15.jpg

Les services météo prévoyaient 8°C au plus froid de la nuit à Gavarnie. Seulement nous étions plus haut et j'ai le sentiment qu'il a fait bien plus froid! Dès la disparition du soleil d'ailleurs...

La nuit a été longue... couchés tôt à cause du froid et du manque de lumière, réveillés souvent (une première fois vers 23h pensant qu'il ne serait pas loin de 5h du mat', tu parles!) peut-être en partie à cause du manque d'habitude de ce type d'abri très ouvert, de la crainte de l'humidité, du froid. Pour la première fois de ma vie je m'endors complètement habillé dans mon sac de couchage, j'ai l'impression de dormir dans un frigo... bref, pas franchement la nuit de l'année, mais la journée promet d'être magnifique!

9954_img_5775_09-11-15.jpg

Le petit déj' avalé nous nous lançons les premiers (et pensons naïvement le rester) vers 9h30 sur un chemin plutôt facile. Bien que nous ayons pris soin de laisser un sac au refuge nous commettons l'erreur de partir très couverts. Nous sommes à l'ombre, l'effort est modéré, il fait froid... nous sommes surchargés. Bien vite le soleil fera son apparition et le sac à dos va se remplir bêtement de nos fringues chaudes qui ne serviront plus de la journée.

9954_img_5780_09-11-15.jpg

La suite de l'ascension sera bien différente de ce que j'imaginais depuis le bas... d'abord ça monte! Et ça n'en fini pas de monter (avec un peu de recul on a pensé qu'on aurait pu s'y attendre mais d'en bas cette pente parait plus douce) et puis la neige, l'eau, la caillasse, la boue, même l'herbe humide, tout ça glisse tout de même et nombreux sont les passages où il faudra faire bien attention d'assurer chaque pas. Une fois de plus je me réjouis de l'utilité de mes bâtons (je me pose souvent la question de savoir comment ce serait sans eux...).

Peut-être 1h30 plus tard nous finissons par atteindre la crête ce qui nous plonge clairement dans un sentiment très fort de satisfaction, de liberté et de fierté!

9954_img_5799_09-11-15.jpg

Pour nous qui sommes de grands débutants et faisons là notre toute première ascension, le sentiment est alors vraiment très fort. D'autant que nous sommes encore tout à fait seuls à ce moment-là! C'est vraiment incroyable de se retrouver là! Les paysages sont alors franchement somptueux, l'émotion est très forte!

Une petite vue sur le refuge en contre-bas (peut-être un peu avant la crête je ne sais plus):

9954_img_5786_09-11-15.jpg

Arrivés en haut du petit Piméné nous sommes dépassés par une dame, partie à 9h de Gavarnie. Sentiment de respect profond... smile

Nous nous demandons alors s'il est bien raisonnable de continuer notre route. Nous sommes déjà fatigués et les derniers mètres ont l'air franchement rock n' roll!

N'ayant pas tout à fait envie de faire demi-tour et de rentrer sur une impression d'inachevé nous nous décidons enfin et nous lançons pour la fin. Nous suivons donc le marquage rouge et blanc au motif de chamois, une marque tous les 5 mètres on se dit que la route devient précaire! Il nous semble apercevoir les restes d'une ancienne voie ferrata. En effet les bâtons commencent à gêner plus qu'ils n'aident, les mains sont plus utiles et on se dit qu'on atteint-là les limites du concept de randonnée pour toucher les prémices de l'alpinisme...

Très franchement, avec mon sac un peu trop lourd, j'en mène pas large (même si je fais semblant de rien pour éviter que madame ne change d'avis).

9954_img_5801_09-11-15.jpg

Et puis voilà. Bien vite on est au bout. On l'a fait! Il doit être 11h30, l'émotion est aussi forte que la vue est belle. On est fiers comme des bar-tabacs...

Seul regret n'avoir pas de carte mais nous serons bientôt rejoins par d'autres qui nous racontent les alentours. Nous grignotons un peu, parlons longuement de notre voyage en Islande à venir avec cette dame-chamois fort sympathique qui y était 3 ans plus tôt.

9954_img_5810_2_09-11-15.jpg

Voilà. La suite consiste en quelques 1400m de descente, longue et usante, la voiture, Bordeaux et le retour à la réalité...

Une journée parfaite, incroyable, dense, forte, gratifiante, émouvante. Il en reste un sentiment de gratitude envers tous ceux qui ont su nous conseiller comme il faut. Sur place à Gavarnie et ici sur RL.

Merci les copains! A bientôt!

EDIT: si vous avez des sommets pyrénéens faciles à nous conseiller on est preneurs hein!

Dernière modification par LaCagouille (09-11-2015 13:12:46)


"Les petites filles obéissantes vont au paradis. Les autres vont où elles veulent." - NC

Hors ligne

#2 09-11-2015 13:32:58

beb71
Membre
Lieu : chalon sur saone
Inscription : 14-11-2012
Messages : 204

Re : [Récit + liste] Premier sommet pyrénéen!

Merci pour les photos....

et surtout de rappeler que les bonheurs peuvent être simples  smile

En plus, je ne sais pas vous, mais j'ai, à chaque fois, l'impression de revivre une 1ère fois....

Hors ligne

#3 09-11-2015 13:38:15

LaCagouille
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 27-08-2015
Messages : 147
Site Web

Re : [Récit + liste] Premier sommet pyrénéen!

C'est la première fois qu'on fait ce type d'expérience alors je ne saurais te dire...

Merci Beb!


"Les petites filles obéissantes vont au paradis. Les autres vont où elles veulent." - NC

Hors ligne

#4 09-11-2015 16:45:50

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 169

Re : [Récit + liste] Premier sommet pyrénéen!

Salut LaCagouille,  smile

Jolie grimpette sur le Piméné. Merci pour les clichés tout frais du Cirque saisi par les prémices de son âge glaciaire saisonnier ! cool

Les bivouacs en novembre ont le fâcheux inconvénient d'être un peu long le soir en raison du raccourcissement des jours. Faut pouvoir meubler !  big_smile  tongue

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#5 09-11-2015 18:36:49

highpictv
dit "Hichpyche"
Lieu : Talence, Bidart ou Aragnouet
Inscription : 01-06-2005
Messages : 9 516
Site Web

Re : [Récit + liste] Premier sommet pyrénéen!

Bravo a vous pour ce premier pas. Il vous en reste plein a faire et vous verrez ça sera de plus en plus facile wink

Tous les sommets des Pyrénées ont une voie normale "facile" : faite vous plaisir. smile


- Mieux vaut être mort en vallée d'Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -
Mes randos dans mon trombino.

Hors ligne

#6 09-11-2015 20:05:56

seb0b0
Membre
Lieu : Yvelines
Inscription : 01-07-2007
Messages : 508

Re : [Récit + liste] Premier sommet pyrénéen!

Bravo pour ce premier sommet.
Pour info. les marques au motif d'isard (les chamois c'est les cousins des Alpes) ne sont pas des marques indiquant le sentier.
Ce sont des marques de délimitation du parc national des Pyrénées qui s'arrête sur la ligne de crête entre le Petit Pimené et le Pimené.


Nous voulons voyager sans vapeur et sans voile !
Le voyage, Charles Baudelaire

Hors ligne

#7 09-11-2015 20:45:22

boitagateau
.
Lieu : Et au milieu coule la Durance
Inscription : 24-05-2008
Messages : 1 183
Site Web

Re : [Récit + liste] Premier sommet pyrénéen!

.

seb0b0 a écrit :

. . . d'isard (les chamois c'est les cousins des Alpes) . . .

Je dirais plutôt que se sont les isards qui sont les cousins Pyrénéens des chamois ! wink


LaCagouille, félicitation pour cette première, surtout pour le bivouac à cet altitude et à cette saison.
Je serais tenté de rajouter "et un lendemain de cuite", mais pas sûr qu'il faut encourager ce point là... lol

Je ne sais pas si j'arriverais à retrouver dans ma mémoire où j'ai vécu mon premier bivouac en altitude
avec mon premier sommet, mais c'est sûr que c'était en plein été !


.


Penser le changement... plutôt que changer le pansement.
Si à cinquante ans, on ne peux pas se passer de montre, on a quand même raté sa vie ! (inspiré par J.S.)

Hors ligne

#8 09-11-2015 21:15:40

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 678

Re : [Récit + liste] Premier sommet pyrénéen!

Déjà félicitations, belle première expérience smile

Pour se donner des idées de sommets faciles, le site de Les Topos Pyrénées Mariano, est pas mal fait, je trouve. La trace GPS pour visualiser sur la carte, le descriptif, et les nombreuses photos permettent de bien se rendre compte des difficultés et surtout donnent envie wink

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#9 09-11-2015 22:23:28

LaCagouille
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 27-08-2015
Messages : 147
Site Web

Re : [Récit + liste] Premier sommet pyrénéen!

boitagateau a écrit :

.LaCagouille, félicitation pour cette première, surtout pour le bivouac à cet altitude et à cette saison.
Je serais tenté de rajouter "et un lendemain de cuite", mais pas sûr qu'il faut encourager ce point là... lol

Je ne sais pas si j'arriverais à retrouver dans ma mémoire où j'ai vécu mon premier bivouac en altitude
avec mon premier sommet, mais c'est sûr que c'était en plein été !

Bon on n'est pas particulièrement fiers d'être partis "fatigués", mais parfois les circonstances...

Les conditions étaient plutôt clémentes pour la saison, on a eu de la chance. C'était certainement la dernière opportunité de l'année pour nous. Maintenant il va falloir patienter en crapahutant en plaine. A moins que l'on se procure des sdc plus chauds, des crampons et des piolets (ou des raquettes?). Le problème sera d'acquérir les compétences nécessaires...

Merci pour vos retours! Je prends bonne note des infos que vous m'avez donné!

Merci !!!


"Les petites filles obéissantes vont au paradis. Les autres vont où elles veulent." - NC

Hors ligne

#10 10-11-2015 09:04:27

boitagateau
.
Lieu : Et au milieu coule la Durance
Inscription : 24-05-2008
Messages : 1 183
Site Web

Re : [Récit + liste] Premier sommet pyrénéen!

.

LaCagouille a écrit :

Bon on n'est pas particulièrement fiers d'être partis "fatigués", mais parfois les circonstances...

T'inquiètes, qui n'est jamais passé par là !

Pour ma part, j'ai pris la sage résolution de ne plus considérer l'alcool
comme indispensable pour profiter des soirées festives(*) le jour où
j'ai suivi une journée de stage parapente avec la gueule de bois hmm

(*) les habitudes de ma vie d'étudiant à Rennes n'étaient plus trop
compatible avec mon choix de vivre en montagne...


.


Penser le changement... plutôt que changer le pansement.
Si à cinquante ans, on ne peux pas se passer de montre, on a quand même raté sa vie ! (inspiré par J.S.)

Hors ligne

#11 10-11-2015 13:32:55

LaCagouille
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 27-08-2015
Messages : 147
Site Web

Re : [Récit + liste] Premier sommet pyrénéen!

boitagateau a écrit :

.Pour ma part, j'ai pris la sage résolution de ne plus considérer l'alcool
comme indispensable pour profiter des soirées festives(*) le jour où
j'ai suivi une journée de stage parapente avec la gueule de bois hmm

lol Je comprends en effet... mais je n'ai jamais su être sage...  tongue

Petit retour rapide sur certains aspects de notre matériel.

Le SilTarp2 est vraiment super, mais avec un tel montage ça convient plutôt pour une personne. A deux il aurait été futé d'utiliser la paire de bâtons restante pour surélever un peu la toile au niveau des pieds (à défaut d'un point de haubanage central au tiers de la toile). J'ai passé pas mal de temps recroquevillé pour éviter de toucher la toile et mouiller mon duvet aux pieds.

Mon matelas (Thermarest Evolite) est un peu court en taille regular pour mon 187cm, je ne peux pas m'y allonger complètement sans filer le sdc dans l'herbe humide, il a fallu utiliser la veste imperméable pour les pieds à défaut de tapis de sol. Puis il n'est pas très isolant. Le R-Value à 2.1 c'est quand même un peu léger je trouve! J'ai senti le froid de ce côté-là.

Enfin j'attends impatiemment de pouvoir m'offrir un Panayam 600 aussi, parce que sincèrement la norme EN 13537 c'est pas très adapté à mon ressenti. Temp limite de confort affichée 3°C, j'ai dû dormir tout habillé dedans. Bon garder une première couche ok, mais devoir porter la doudoune alors qu'il fait plus chaud que la T° de confort je trouve ça un peu rageant...


"Les petites filles obéissantes vont au paradis. Les autres vont où elles veulent." - NC

Hors ligne

Pied de page des forums