#1 12-11-2015 15:18:15

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006
Messages : 11 130

[Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

Grp du Tour des Monédières (Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin)

Organisée par le "CLAC" (Comité Limousin Auvergne Centre), et surtout par Bielsa, du 31 octobre et 1er novembre 2015. smile
Balade ouverte à tous, d'un niveau facile, pour randonner, bivouaquer, et discuter le sac léger. wink
Ce récit a été rédigé via un Framapad, ce qui permet de rédiger tous ensemble en même temps. wink


Listes de matériel :

5506_img_0684_05-11-15.jpg
Hum, lequel appartient à qui...?
La liste de Richardu63.
La liste d'Yno.
La liste de BigCactus.


Récit :

Tout commence lors du camp de base 2015, quand Seraph, Bielsa, Diesel et BigCactus décident de faire bouger un peu le centre de la France (pour s'attaquer au monopole du CSE - Comité Sud-Est, très actif sur le forum tongue ). Les 4 compères décident donc d'organiser chacun 1 rando dans l'année. La première à se lancer sera Bielsa. Le 12 octobre, Seraph poste l'annonce sur le forum.

Samedi 31 octobre.
Le point de rendez-vous est fixé à 9h30 au Stade de rugby de Treignac, situé à côté de l'Intermarché, oui, il faut le préciser, car il y a au moins trois stades dans les environs (Note de Diesel: on aurait du choisir un bar, il y en a moins .... Non je déconne là tongue ). Nous sommes 10 : Bielsa (l'organisatrice en chef) accompagnée de son infatigable chien Elton, Marine, Seraph', Nathy, Diesel, Thierry, Yno, Clems190, Richardu63, et BigCactus.

La météo s'annonce exceptionnelle (20°C en journée, 8°C la nuit, du grand soleil, très peu de vent, des chasseurs en battue). Les arbres ont encore leurs feuilles, sauf un ou deux là-bas au fond. On a un bol monstrueux ! D'ailleurs Bielsa en conviendra un nombre de fois incalculable. Apparemment, c'est elle la plus surprise par la météo de nous tous. Étant la locale de l'étape, on peut en déduire que nous avons profité d'un répit entre 2 ères glaciaires Corrézienne. Si même le réchauffement climatique s'applique à la Corrèze, c'est bien que c'est dramatique. (Note de Diesel : L'instant est grave, je viens de réaliser que la  fin du monde est très proche d'un coup .... ça y est, je déprime ...).


Le circuit :
"Ah ! Parce qu'il faut marcher ???"
Lien vers le circuit sur OpenRunner (35 km au total, et on bivouaque au milieu).

Suite à quelques péripéties matinales (des chaussures oubliées, entre autres), nous commençons la rando juste avant 10h00, nous quittons le parking situé à la sortie de Treignac sur les hauteurs. Nous empruntons une petite route goudronnée en direction de Chaumeil et rapidement nous la quittons pour un chemin assez large tapissé de feuilles mortes qui cachent parfois sournoisement un reste de boue dans les ornières.

5506_img_0583_02-11-15.jpg
Progression à travers bois.

Une fontaine avec plaque "eau potable" est présente sur le bord de la route en ce début de rando. Nous progresserons en majorité en sous-bois, de temps en temps la sente nous mène en lisière de ceux-ci, nous révélant des paysages vallonnés aux couleurs automnales pastel et magnifiques.

5506_img_0588_02-11-15.jpg
En lisière...

5506_img_0590_02-11-15.jpg
A travers bois, parfois sous les feuillus, et parfois sous les pins.

061.jpg
En voilà une idée qu'elle est bonne : un tarp en dur !

Nous faisons une première halte culturelle au dolmen de la pierre des druides, on parle de sacrifices d'animaux et Elton (le chien) trouve que ces MULs le regardent bizarrement tout a coup !
Heureusement il parait que c'est une invention de l'office du tourisme. (Note de Diesel: Que nenni, c'est vrai. Et on n'avait pas évoqué le sacrifice (consentie) de Marine aussi ? Personne n'aime faire du mal aux animaux, il fallait bien un plan B ).

062.jpg
Le fameux lieu sacrificielle ou Marine (ou Elton) ont réchappé de justesse. lol

5506_img_0596_02-11-15.jpg
Photo de famille à la Pierre des Druides.


Samedi midi :

Nous profitons d'une jolie clairière bien ensoleillée pour nous arrêter grignoter un peu. L'herbe est sèche, les sitpads sont presque inutiles. Il doit faire 20°C (ou pas loin). C'est le pied complet !
(Note de Diesel: Alors là stop, il faut la refaire cette phrase: Nous profitons d'une jolie clairière bien ensoleillée pour nous arrêter grignoter un peu. L'herbe est sèche..... C'est à croire qu'on allait manger de l'herbe.)

063.jpg
De beaux paysages sous cette lumière d’automne.

Un vent léger mais établi aura raison de la tentative de montage de tarp de Seraph'.
Proverbe Shadok pour lui remonter le moral: Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.... En d'autres termes... Plus ça rate et plus on a de chances que ça marche...

Les sacs s'ouvrent et alors qu'on aurait pu s'attendre à du minimaliste en ziplock : c'est le grand déballage ! A quoi ça sert d'alléger son sac ? Réponse : à emporter plein de bouffe ! Diesel avoue avoir pris 2 kg de bouffe (Note de Diesel : absolument pas, 1,800 grammes à peine) pour cette rando (le double ou triple de ce qui était nécessaire) (Note de Diesel : ça dépend de qui on parle, j'ai besoin de calorie moi Monsieur!).

Bielsa nous sort des crêpes (20 ?) et de la terrine de sanglier permettant de rassasier tout le monde. Des biscuits (barres de céréales faites maison) et cigares coréens (biscuits au riz soufflé) passent dans un sens, plusieurs saucissons dans l'autre. Chacun essaie à tout prix de s'alléger en offrant le maximum de ce qu'il portait ce matin.(Note de Diesel : encore une erreur, j'ai malencontreusement tendu la main qui tenait la noix de jambon pour ma part. Et on me l'a volé). On verra tout de même des mélanges réhydratés et la seconde apparition d'une étrange mixture marron (la première étant apparue lors de la rencontre avec "nos voisins d'en face"), Seraph' et Nathy sauvent l'honneur. Globalement, personne ne mangera strictement ce qu'il avait emmené. Seraph' réalise qu'il avait mis le mot "convivial" dans l'annonce de la rando... ce qui explique certainement pourquoi on se gavera autant.


5506_img_0675_05-11-15.jpg
Il est beau, il le sait... crâneur!

C'est alors que le drame arrive. Au moment où les paupières se font aussi lourdes que les estomacs, et alors que nous commençons à nous servir des sacs à dos comme oreillers, le verdict tombe : ON PART ! Arrrrrrggggg. C'est rude ! Mais, ce sera une sage décision comme vous le verrez plus loin. Mieux vaut en effet arriver de jour sur la zone de bivouac prévue par Bielsa.


Samedi après midi :
   
Nous mettons les sacs sur le dos, et repartons d'un pas léger sac allégé. Le groupe progresse toujours dans un univers de couleurs chaudes et douces.
Le soleil se fait bien sentir, nous nous croyons en été par moment, même lorsque nous marchons à l'ombre, nous ne sentons pas la nécessité de nous couvrir.

5506_img_0616_05-11-15.jpg
Une vue sur le sud.

Et c'est reparti pour les discussions à n'en plus finir sur un peu tous les sujets. En fait, on parle beaucoup quand on est MUL. Sans doute une façon de montrer aux autres les vertus d'avoir des boules quies des sacs légers afin de préserver son souffle.

068.jpg
Nathy passe en en tête laissant sur place Seraph' !!!

Nous faisons une petite halte regroupement (ou micro-sieste selon le point de vue de certains, celui de Yno étant assez horizontal) au niveau d'un carrefour. Le tracé part sur la droite. Nous décidons de prendre sur la gauche, faire une courte escapade pour avoir un point de vue en haut de la bosse au sommet du Suc au May. Bielsa et Marine restent au carrefour et nous attendent  en gardant un œil sur nos sacs. Nous arpentons la route nous conduisant jusqu'à la table d'orientation construite au sommet. Nous progressons en version XUL... Arrivé à destination, petite photo, on admire le point de vue, là-bas, se dessine très clairement le Massif du Sancy et partout ailleurs le reste du monde.

067.jpg
Le point culminant de la Corrèze. J'en vois un qui rit au fond, 1000m c'est déjà pas mal. tongue
Edition d'après Bielsa : le point culminant de la Corrèze semble être le mont Bessou (976m) pas le Suc au May (908m seulement).

5506_img_0620_05-11-15.jpg
Photo au Suc de May, il manque Bielsa et Marine.

Le temps de faire une photo de famille et, hop, les MULs sont de nouveau sur la route. Parce que c'est bien beau, mais nous avons de la route à faire jusqu'au prochain repas. (Oui, on se motive comme on peut il est vrai).

5762_wp_20151031_001_02-11-15.jpg
Descente du Suc au May.


236_clac1_couleursautomnales_15-11-15.jpeg
Ambiance d'Automne.


Notre arrivée à la zone de Bivouac n°1 :
A peine les 2000 3000 Kcal du midi digérés (Note de Diesel, BigCactus digère plus vite que son intestin. Fabuleux ... big_smile ), nous arrivons à notre zone de bivouac, située au bord d'un cours d'eau. (Quelle heure est-il ? 17h30? j'avoue ne pas avoir fait attention). L'endroit est situé au beau milieu de la forêt dans un fond de vallon. Il fait déjà assez sombre. Les quelques zones plates exploitables pour monter les abris sont situées à 5 mètres de l'eau et nous obligent à dormir les uns sur les autres au milieu du chemin. La ressemblance avec les dortoirs des gîtes est évoquée ... l'odeur des pieds en moins il faut bien admettre ...

    - "On entend bien l'eau !"
    - "Quoi ?"
    - "Je dis qu'on entends bien l'eau"
    - "Hein ?"
    - "Nan rien..."

Marine monte son abri. Nous profitons du lieu pour refaire de l'eau.
"On se met là alors ? Vraiment ?" tongue


Arrivée à la zone de Bivouac n°2 :
Peu convaincus par ce lieu de bivouac humide et insuffisamment bruyant pour couvrir le bruit du voisin ronfleur sympa, mais ronfleur, quelques courageux aventuriers s'aventurent courageusement 50 mètres plus à l'Ouest et découvrent un coin vendu comme "beaucoup plus chaud".  L'accès nécessite une petite séance d'escalade de barbelés ou de grillage à moutons... (Note de Diesel: ouais, le barbelé ça fait viril. Mais il n'y en avait pas, c'était du fil électrique non ? ou alors dans les bois ...)

- "Quoi ?"
- "Si si, venez, il fait vraiment plus chaud ici"

Arrivé sur le lieu. Il fait... heu... plus chaud...  Disons que c'est moins bruyant déjà. Bien que toujours situé dans ce coin humide à 15 mètres du cours d'eau.... 4 Abris se montent… dont celui de Marine, à nouveau. big_smile


Arrivée à la zone de Bivouac n°3 :
Mais, au loin, le soleil couchant éclaire cet arbre rougeoyant situé en plein milieu d'une potentielle très jolie clairière en haut de colline… C'est juste à 200 mètres... Un courageux éclaireur ira confirmer les dires d'un premier éclaireur ayant trouvé quelques avantages à cette zone de bivouac n°3.

- "Alors Big, c'est comment là haut ?"
- "Bah... heu... c'est... plus haut... avec de l'herbe... et des coins qui ont l'air plats... mais on sera moins proche de l'eau du coup... mais on voit les étoiles".
- "Mais, ça vaut le coup ?"
- "Bah... pffff... c'est comme vous voulez"

Totalement convaincu par ce discours hyper vendeur, le groupe décide de démonter les 4 abris pour aller voir ce nouveau coin vendu comme étant extraordinairement presque plat avec des étoiles. Évidement offre non contractuelle réservée à un peu tout le monde .... BigCactus nous a bien eu. En fait, c'est encore mieux que décrit.
(Note de Diesel: Et voilà comment un test de résistance au froid et à l'humidité en Quilt échoue lamentablement à cause de BigC. Non Je ne donnerai pas de nom, je ne suis pas une balance).


236_clac1_abrideplacable_15-11-15.jpg
Marine déplaçant son abri vers des herbes plus vertes...


Les abris se montent. :
5506_img_0649_05-11-15.jpg
Tous les abris ne logent pas sur la photo, les ronfleurs s'écartent du groupe.

En réalité, moins bruyant et moins humide que dans le fond de vallée, ce coin s'avérera très intéressant car :
    1- Il y avait du bois partout par terre pour faire du feu (et faire griller les entrecôtes qu'on n'avait pas mais qu'on prendra la prochaine fois).
    2- Hors de la forêt, on voyait effectivement les étoiles. Pas un nuage.
    3- On pouvait s'installer sous quelques arbres, à l'abri du rayonnement du "grand dehors". (Grâce à une foultitude de thermomètres, la T°C mini nocturne sera mesurée à 5° par Diesel, 6° par Richard et 7°C par Seraph' ( 30°C dans son sac de couchage) alors que nous étions tous à quelques mètres les uns des autres. Bref l'air est un fluide et suit les reliefs. (C'était la minute scientifique).
    4 - Ou bien, s'installer en plein milieu de la clairière, là où l'herbe givrera. (Yno est un veinard, au petit matin, son sursac sera givré et sa bouteille d'eau contiendra même quelques glaçons ; BigCactus, à 10 mètres de lui n'aura pas la moindre condensation, pas de givre, pas de glaçon....c'est nul!).
    5 - Ou bien, s'installer tout contre des blocs de granits, rayonnants comme jamais. Un fourbe se plaindra d'avoir eu trop chaud toute la nuit. Mais n'est-ce pas là l'effet de la radio-activité présente dans le granit limousin? (Note de Diesel: Effectivement, la nuit était très clair et des petits trucs brillants constellaient le ciel. On peut en déduire que des particules atomiques étaient en collision dans la haute atmosphère et généraient ce phénomène surprenant ...)
   
5762_wp_20151101_002_01-11-15.jpg
Tarp de BigCactus (craignant une super condensation) monté pour être bien au soleil du matin

Marine nous a démontré le côté plus ou moins pratique de la tente auto-portante lors de ces changements de bivouacs. (Note de Marine : penser à acheter des roulettes, c'est super pratique ces trucs en fait....) et Bielsa a pris une grande leçon en matière de choix de lieu de bivouac,a l'avenir elle n’hésitera pas a faire 100m de plus pour bénéficier du lieu idéal merci Richard d'avoir insisté !  Attention jeu de mot : on ne prête qu'aux riches (aux Richards quoi) wink

Une fois les abris montés, le groupe s'installe autour d'un feu bien agréable et l'épisode du midi se renouvelle. Et vas-y que je te file des trucs à manger par la droite, et vas-y que je te passe le vin chaud (très bon, soit dit en passant, merci Yno, ça rappelle un parfum de CSE [Comité Sud Est]) dans l'autre sens. Mais comment font-ils pour mettre autant de bouffe dans ces sacs ?

5762_wp_20151101_004_01-11-15.jpg
Elton garde sa niche ultralégère

N'oublions pas la boite à feu de Bielsa. Un mélange de cire de soja, d'huiles essentielles (?)  de carton, le tout ayant des vertus aphrodisiaques selon l’intéressé (est-ce un peu exagéré? Mais cela expliquerait l'insistance de Bielsa à proposer de l'utiliser en massage .. .). Seul l'argument de se retrouver avec des traces de carton brûlé nous empêche tous d'y céder. Le chant des sirènes n'a pas réussi à nous ébranler. Le MUL est beau, le MUL est fort, le MUL ..euh.... aime rester propre en fait. (Note de bielsa: certes le système est à améliorer mais il y a des pistes à explorer...remplacer le carton par?) (Note de Diesel: Et si on réutilisait les soies que les MULs purs et durs enlèvent pour alléger leur bosse à dents ? Pas bête hein ?).

5506_img_0630_05-11-15.jpg
Souper au coin du feu. Et discussions déchaînées...

    Effets secondaires étranges (soit l'alcool soit la cire de soja), Seraph' nous expose son projet pour arrêter le temps, le ralentir ou revenir dans le passé (et oui, le temps passe vite quand on est en bonne compagnie). C'est si simple que nous nous demandons tous pourquoi nous n'y avons pas tous pensé avant lui: une paire de réacteur de chaque coté de la terre pour freiner sa rotation ! Totalement génial, d'ailleurs tout le monde a discrètement pris son téléphone pour noter l'idée et la reprendre à son compte pour appeler le service psychiatrique le plus proche. Seraph' continue comme ça, tu es sur la bonne voie pour une guérison complète. Si, si je te le jure.

5506_img_0623_05-11-15.jpg
Manisien en action.

A 20h30, on a déjà l'impression qu'il est 23h. Un peu après minuit et quelques étoiles filantes, les dernières braises finiront de s'éteindre ainsi que les dernières voix des noctambules (d'où l'intérêt de dormir loin du feu, ou d'être le dernier à se coucher). (Note de Yno pour lui même : cumuler les deux ne sert à rien).
               

   
    Synthèse de la journée:
     
Un départ dans la tranche horaire souhaitée > pas de stress. 
6h00 de marche, 22 kms.
   

       

Dimanche 1er novembre.

5762_wp_20151101_001_01-11-15.jpg
Qui avait dit : "lever 6h" ?

  Les plus matinaux seront réveillés par les aboiements d'un chevreuil pile poil à l'heure pour nous mettre en jambe sur un magnifique lever de soleil. A noter une lune décroissante qui a littéralement illuminée notre nuit en accompagnant les doux ronflements d'un dormeur ou serait-ce Elton (le chien, qui ferait bien la mascotte du comité) ? Elton s'insurge il ne ronfle jamais sa mémère peut en témoigner sinon mascotte ça le botte c'est top... Et en plus ça rime avec biscotte ... Mais si Elton ne veut être ni l'objet d'un sacrifice, ni une mascotte, on en fait quoi ? Ouille, l'humour vole bas décidément.


5506_img_0646_05-11-15.jpg
On se lèvera vers 7h30 (je crois) du moins pour les plus matinaux.

Doucement le soleil fait son apparition derrière les arbres de la forêt là-bas à l'Est (étrange, non?) et embrase le feuillage des arbres avoisinants donnant une ambiance ocre rouge irréelle à notre site de bivouac (Note de Diesel: ça c'est de la poésie pure, je le garde pour une autre fois) .

5506_img_0647_05-11-15.jpg
Mais c'est...

5506_img_0648_05-11-15.jpg
Big... il est pas mignon?

069.jpg
Ah mais que vois-je ? Nathy et Seraph' dans le même sac double ? Argh, voilà l'explication des 30° mesurés.

Le petit déjeuner au soleil sera bien agréable et ponctué de rires en éclats qui réveilleront les dernières marmottes. Le temps de prendre son temps, d'aller faire de l'eau.

Moment de contemplation, les feuillages sont superbes sous cette lumière. 
072.jpg
Lueur de l'aube.

073.jpg
Tranquille le matin. On lézarde au soleil.


Départ !
Le départ se fait à 9h22 (exactement). Le groupe attend Seraph',  parti faire de l'eau (du coup un peu à la bourre: filtrer 4.5 litres d'eau au "Sawyer-truc" ayant une réserve de 40cl (merci Diesel) il faut s'y prendre tôt, être patient, il décide qu'il achètera le même système avec une plus grande réserve). (Note de Diesel: rectification, j'ai dit que je prendrai ma vieille gourde "Source" d'un litre à la place de la poche fournie. Enfin je le dis depuis 2 mois au moins....) (Note de Richard pour lui même: penser un jour à filtrer les eaux de surface sans quoi l'histoire de Thierry pourrait lui arriver...) (Note de Diesel pour Richard: C'est quoi l'histoire de Thierry déjà ?).

074.jpg
Devinez ou sont les MULs ?

Nous marchons d'un bon pas, motivé par le délestage de nos sacs ou par le prochain arrêt bouffe (?), toujours est-il que l'ambiance de cette matinée est des plus agréables. Des groupes se font, se défont, tout le monde discute avec tout le monde au rythme de chacun. Les kilomètres de la veille ne se font pas sentir.

5506_img_0661_05-11-15.jpg
On sent la motivation, là, non?

Une fois n'étant pas coutume, nous prenons l'option proposée par Bielsa. Elle consiste ( l'option, hein, pas Bielsa...) à faire un petit détour afin d'aller visiter des vestiges Gallo-romains situés non loin de là. Il s'avérera que ce sont les ruines d'un fanum, autrement dit de l'équivalent d'une petite chapelle de nos jours, comme  dirait un MUL qui s'y connaît un petit peu quand même...

5506_img_0665_05-11-15.jpg
Le fanum certainement détruit par d'irréductibles gaulois de passage.

Et chemin faisant, Seraph' s'arrête un instant, ramasse à pleine poignée des aiguilles de mélèze jonchant la route de part et d'autre de la chaussée. Il est aussitôt imité par BigCactus. Déjà des projets de bricolage MUL germent en leur tête. C'est léger, non abrasif, ça ne pique pas comme les aiguilles de pin, c'est doux, soyeux et ça sent très bon. Un matelas? Une couette? Un oreiller? De quoi faire de l'allume feu light ? Du paillage pour le jardin...?

075.jpg
Et toujours cette lumière chaude.

Nous passons par des zones de feuillus, puis, de pins en cours d'exploitation. Les chemins sont parfois bordés de troncs de pins de 40 ans d'age empilés les uns sur les autres. Tout comme notre clairière de bivouac, ces zones mises à nus ont gelées dans la nuit alors qu'il fera 5°C de plus quelques mètres plus loin, à l'abri des arbres encore sur pied. Encore l'occasion de vérifier l'influence des reliefs et des masses d'air sur la température ambiante.

5506_img_0604_05-11-15.jpg
Au bord de l'Étang du Peuch.

Quelques vaches noires à poils mi-long (croisé Caniche et Highlands) attirent notre attention. De quoi s'agit-il ? Il s'agirait de vaches de race galloway, ce sont des vaches écossaises (merci gougeul).

5506_img_0672_05-11-15.jpg
Des bourgeons sur des rameaux et... les fameuses vaches "Galloway" un peu floues...

Mais que diantre font-elles ici, si loin de leur mère patrie? (Note: les Écossais sont pour les Anglais ce que sont les Auvergnats pour les Français. Ce qui expliquerait la présence de ces animaux si près du Massif Central....) Renseignements pris, elles ont été importées par des fermiers...Hollandais! comme quoi la Corrèze n'échappe pas a la mondialisation!

Et rebelote, la joie enfantine de  marcher dans les feuilles en faisant un bruit assourdissant.
Désintox, en fait, c'était pour couvrir les paroles de Thierry. Pour info, Thierry est quelqu'un ayant une connaissance livresque et est quasiment intarissable. Il est passionnant et passionné et aussi capable de parler des heures jours semaines entières sur un peu tous les sujets (Bon ok, les semaines c'est exagéré, il boit, il mange et vu qu'il ronfle, c'est aussi qu'il doit dormir de temps en temps. Donc il arrive parfois qu'il ne parle pas). C'est le jumeau de Ith en somme pour ceux qui le connaissent... coté verbal j'entends , Did, tu es plus beau (Note de Diesel: Oui c'est un favoritisme honteux mais j'assume smile ).

076.jpg
De découverte en découvertes.

Note de Diesel : Marcher avec Marine est un vrai régal quand on sait où on va.... Même sans savoir où on va, la confiance en l'autre est parfois efficace .... Sauf si on ne sait pas que l'autre aussi pense que c'est l'autre autre qui sait ou il va. Cela parait bizarre dit comme ça mais c'est très profond comme pensée (surtout pour un soir après le boulot).


Dimanche midi:
   
Nous décidons de quitter momentanément le circuit pour nous poser au bord d'un petit étang non loin de là. On répète le scénario du bivouac de la veille, mais en plus condensé. Personne n'a eu le temps d'ouvrir son sac avant que le choix définitif de l'emplacement ne se fasse. L'échange des victuailles est beaucoup plus soft, à croire qu'il ne reste plus rien dans les sacs. Seraph' partage, ou du moins fait goûter un mélange maison réhydraté le matin même dans un ziplock. La majorité des goûteurs trouvent ça bon et certains pensent s'en inspirer pour leur futures préparation de rando.

5762_wp_20151101_009_01-11-15.jpg
Et ça discute à midi.

    Cette fois-ci nous nous donnons le temps de faire une sieste, une vraie, celle du genre qu'on ne sait pas combien de temps on a dormi. Certains s'endorment au son de la voix d'une encyclopédie ambulante qui parle de couches de grès flirtant avec des couches de calcaires dans les Causses du Quercy et ...... rrrrrrrr pfffffff.

5762_wp_20151101_011_01-11-15.jpg
Et ça roupille !

Et pendant que certains dorment, nous parlerons (entre bavards invétérés) de la biodiversité locale très particulière de la région, de changements climatiques à travers les ages, de spéléologie et de nos capacités olfactives en grottes, du métier d'écrivain, etc... etc...

Ce sera aussi et encore une occasion en or pour certain de parler boulot. "Tu as quoi comme sac ?, ta popote est plus petite que la mienne,  t'as vu, ma montre donne l'heure ...."  Sans compter quelques manifestations de professionnalisme surprenantes.

- "Tu as quoi comme altitude ?"
- "Euh ? 988m on dirait."
- "Ah tiens moi j'ai 522.... Ce n'est pas possible on est plus bas que tout à l'heure et on était vers 1000m
- "C'est étrange, d'habitude la mienne a une marge d'erreur de 15m même sans être calibrée .... Ah mais non, c'était la fonction baromètre !" lol

Note de Diesel : Hé oui, c'est parfois dur de montrer sa pleine maîtrise de la lecture directe.... Après le repas ...Bon ok, on trouve les excuses qu'on peut, j'avoue....


Départ :
Nous repartons pour une petite heure de marche, car nous sommes tout près de l'arrivée. Une petite heure de marche après notre départ depuis l'étang, et nous voilà de retour à notre parking, terminant ainsi notre jolie boucle dans une météo toujours aussi estivale. Il est 15h. Le groupe s'étant coupé en deux, la fine équipe en tête se retrouve sur le mauvais parking mais près d'une des bonnes voitures restée en retrait. Forcement, quand on part devant sans savoir précisément ou on va, et bien on arrive pas forcement au bon endroit. Heureusement notre honnêteté intellectuelle nous permet de mentir avec un naturel désarmant: "Ah c'était pas là ? On croyait qu'on passerait par là, on vous attendait, etc, ... " ..... Bref  des gens fiables quoi !
Au parking (le bon) Thierry trouve acquéreur de ces tiges de bambous coupés de son jardin. Encore de futurs bricolage MUL....... ou pas.
Et nous repartîmes vers nos chez-nous respectifs.

THE END ?
Non le début de la prochaine sortie bien évidement.
081.jpg
Mais oui, on en refera une autre très vite. Soyez patients. wink


Synthèse de la journée:
4h00 de marche, 14 km.

Edition 1 : altitude déprimante du Suc au May (908m).
Edition 2 : ajout du nom du parc naturel régional dans lequel on était : Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin.
Edition 3 : ajout des mots barrés qui étaient passés à la trappe lors de l'exportation du texte depuis le Framapad jusqu'au forum.
Edition 4 : ajout de la photo de Marine déplaçant son abri et une photo d'ambiance automnale.  wink

Dernière modification par BigCactus (15-11-2015 18:37:59)

Hors ligne

#2 12-11-2015 18:34:41

bielsa
Membre
Inscription : 18-05-2011
Messages : 431

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

bonjour a tous,

merci pour ce retour qui rapelle de bien chouettes souvenirs
deux petites rectifications:
-le point culminant de la correze c'est le mont bessou (976m) pas le suc au may

-je n'ai JAMAIS encouragé le stupre et la débauche,avec ma BAF je n'ai parlé que de soulager les courbatures ou d'éloigner les moustiques,apres vous faites ce que vous voulez,chacun sait que le mul est imaginatif big_smile big_smile


primum non nocere

Hors ligne

#3 12-11-2015 18:36:09

beb71
Membre
Lieu : chalon sur saone
Inscription : 14-11-2012
Messages : 204

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

Aaaahhhhh, que du bonheur à lire  big_smile

La bonne humeur transpire, et une seule chose vient en tête :

envie de participer à ce genre de rando que l'on adore  wink

Vous avez, apparemment, trouvé un bien joli groupe de MUL : Bravo !

Hors ligne

#4 12-11-2015 19:09:31

Glop^2
Membre
Inscription : 19-04-2013
Messages : 525

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

Sympa ce récit, ça donne envie, vous aurez peut-être un participant de plus lors d'une prochaine sortie  wink


Si on randonnait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.

Hors ligne

#5 12-11-2015 19:37:16

mknod
Banni(e)
Lieu : Paris
Inscription : 08-01-2015
Messages : 812

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

Super récit !

La météo s'annonce exceptionnelle (20°C en journée, 8°C la nuit, du grand soleil, très peu de vent, des chasseurs en battue). Les arbres ont encore leurs feuilles, sauf un ou deux là-bas au fond. On a un bol monstrueux ! D'ailleurs Bielsa en conviendra un nombre de fois incalculable. Apparemment, c'est elle la plus surprise par la météo de nous tous. Étant la locale de l'étape, on peut en déduire que nous avons profité d'un répit entre 2 ères glaciaires Corrézienne. Si même le réchauffement climatique s'applique à la Corrèze, c'est bien que c'est dramatique. (Note de Diesel : L'instant est grave, je viens de réaliser que la  fin du monde est très proche d'un coup .... ça y est, je déprime ...).

Nous profitons d'une jolie clairière bien ensoleillée pour nous arrêter grignoter un peu. L'herbe est sèche, les sitpads sont presque inutiles. Il doit faire 20°C (ou pas loin). C'est le pied complet !

Merci qui ? Merci Volkswagenbig_smile

Pour les questions, faut voir directement avec Diesel.

A travers bois, parfois sous les feuillus, et parfois sous les pins.

Rien à voir, mais si tout le monde ne le sait pas : les pins absorbent l'humidité, pratique pour s'assurer d'une nuit sèche et agréable en bivouac.... Je l'avais découvert par hasard, et ça m'a été confirmé par un type ayant bossé toute sa vie pour l'armée.

Photo de famille à la Pierre des Druides.

Petit conseil technique pour la prochaine sortie : un petit coup de flash pour déboucher le contre jour et illuminer tous ces visages heureux smile

Des biscuits (barres de céréales faites maison) et cigares coréens (biscuits au riz soufflé) passent dans un sens, plusieurs saucissons dans l'autre.

Heu............... non rien. Après tout cela ne me regarde pas.  lol

On verra tout de même des mélanges réhydratés et la seconde apparition d'une étrange mixture marron (la première étant apparue lors de la rencontre avec "nos voisins d'en face"), [...]

Enfin là quand même  yikes

Sympa l'écriture collaborative, peut-être même plus que vous ne l'aviez imaginé smile. Le ton est enjoué et la bonne humeur contagieuse, vivement votre prochaine sortie.


A vegan, an atheist and an ultra-light backpacker walk into a bar - I only know because they told everyone within the first three minutes.

Hors ligne

#6 12-11-2015 19:58:21

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 172

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

Salut le CLAC,  smile

Merci pour ce récit haut en couleurs. J'aime bien aussi le ton de cette écriture à plusieurs mains. Et j'en redemande ! big_smile

les Écossais sont pour les Anglais ce que sont les Auvergnats pour les Français

Si c'est vous qui le dites...  cool Les Himalayens sont pour les Anglais ce que les Alpins sont pour les Français... ça vous va ? tongue

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#7 12-11-2015 20:32:24

enrico
Membre
Lieu : Rhône-Alpes
Inscription : 13-08-2013
Messages : 1 039

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

Je me suis délecté avec ce compte-rendu smile
Bravo et merci !


"De côtes en vallons, de plaines en plateaux, marcher en silence, le regard en paix"

Hors ligne

#8 12-11-2015 21:14:49

Myrtille88
Membre
Lieu : Provence
Inscription : 30-09-2009
Messages : 1 555

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

merci, je ne connais pas la région, c'est très beau smile

et une chouette ambiance de Muls

au fait Elton a un abri pour lui tout seul? roll

Myrtille

Hors ligne

#9 12-11-2015 23:16:20

Ada
Membre
Inscription : 14-12-2014
Messages : 68

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

Merci pour ce très chouette récit, le plaisir et la bonne humeur sont palpables  smile

Je confirme, le point culminant de la Corrèze est bien le Mont Bessou et ses 976 m. Depuis quelques années une tour panoramique de 25 m de haut a été construite en haut du mont, ce qui donne au visiteur en haut de la tour la satisfaction de dépasser les 1000 m d'altitude. On a les fiertés qu'on peut hein  big_smile

Et sinon dans le même genre de balade il y a le GRP de Millevaches, qui doit être assez plat mais qui traverse de très beaux paysages de puys, landes à bruyère et tourbières...

Je vais garder un oeil sur les activités du CLAC, je vous accompagnerai avec plaisir pour votre prochaine !


Utere, non numera

Hors ligne

#10 12-11-2015 23:35:31

bielsa
Membre
Inscription : 18-05-2011
Messages : 431

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

merci de vos merci  smile
 
  myrtille : elton dort parfois attaché a l'exterieur mais le plus souvent dans la tente avec sa mémère ça dépends du temps
   il a un pare soleil comme tapis de sol
  Ada tu es du coin?
d'accord avec vous vivement la prochaine sortie!


primum non nocere

Hors ligne

#11 13-11-2015 09:29:36

Diesel
P.U.L. Pingouin Urtiquant Libre
Lieu : Terre du Milieu
Inscription : 05-07-2006
Messages : 1 056

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

Ah il l'a enfin édité.  big_smile

Effectivement le pad est un bon moyen pour rédiger un récit. chacun ayant en mémoire des anecdotes ou sa vision des événements (indépendamment de ce qu'il a bu bien évidemment).

Par contre Big, il faudrait ajouter quelques rayures, certains passages sont difficilement compréhensibles sans cette artifice.
Merci pour la mise en forme et la relecture. Bref pour le taf que tu as fait. wink

Et oui, ça donne envie d'en refaire une autre très vite. Bref, on reprendrait bien une petite CLAC, le CLAC, ça vous marque, Reprenons nos cliques et notre CLAC ....
Avec un nom pareil, on a de l'avenir. lol

Dernière modification par BigCactus (13-11-2015 20:41:06)


"The more you carry in your head, the less you carry on your bag"
"War is peace
Freedom is slavery
Ignorance is strengh"

Hors ligne

#12 13-11-2015 09:34:21

Diesel
P.U.L. Pingouin Urtiquant Libre
Lieu : Terre du Milieu
Inscription : 05-07-2006
Messages : 1 056

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

bielsa a écrit :

-je n'ai JAMAIS encouragé le stupre et la débauche,avec ma BAF je n'ai parlé que de soulager les courbatures ou d'éloigner les moustiques,apres vous faites ce que vous voulez,chacun sait que le mul est imaginatif big_smile big_smile

Assume Bielsa, assume. big_smile
Ce n'est quand même pas nous qui avons entraîné des jeunes innocents en Corrèze sous le prétexte fallacieux de randonner. Heureusement pour toi, il n'y avait pas de mineur. lol


"The more you carry in your head, the less you carry on your bag"
"War is peace
Freedom is slavery
Ignorance is strengh"

Hors ligne

#13 13-11-2015 11:06:53

florencia
Membre
Lieu : 71
Inscription : 11-11-2011
Messages : 4 692

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

Salut tous smile

Belle concurrence en perspective et fin de l’hégémonie du CSE big_smile

En tout cas, une belle balade et une ambiance a l’allure fort sympathique et généreuse wink

Le lever de soleil et les lumières ocres rouges sur la canopée ont effectivement dû être un grand moment tongue

Merci pour le ton et l’écriture, à 18 mains et 4 pattes big_smile

Flo


Réalisations DIY
_ _ _ _ _ _ _ _ _

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle !" -Paulo Coelho.

Hors ligne

#14 13-11-2015 20:36:57

BigCactus
Co-administrateur
Inscription : 11-01-2006
Messages : 11 130

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

Diesel a écrit :

Ah il l'a enfin édité.  big_smile
Par contre Big, il faudrait ajouter quelques rayures, certains passages sont difficilement compréhensibles sans cette artifice.

Ha oui, effectivement. J'ai perdu les marques de formatage lors de l'export. C'est modifié. smile

Hors ligne

#15 13-11-2015 21:42:03

domweb
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 19-10-2011
Messages : 2 869

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

Belle concurrence en perspective et fin de l’hégémonie du CSE big_smile

Bientôt les championnats inter-régionaux  lol .

Belle sortie (tiens, ça fait longtemps qu'on n'a rien fait roll ).

Dernière modification par domweb (14-11-2015 07:50:07)


Si j'avais une pensée profonde à exprimer ici, je serais déjà couché. Alors, je veille...

Hors ligne

#16 13-11-2015 22:03:48

Richardu63
Membre
Inscription : 30-03-2015
Messages : 360

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

Merci BigCactus pour la mise en oeuvre et la réalisation du récit, il est trop chouette wink
Merci pour vos photos smile j'en avais ramené que très peu, pour une fois que je n'étais pas seul en rando je voulais ne rien faire qu'à papoter tongue

Diesel a écrit :

C'est quoi l'histoire de Thierry déjà ?).

Une histoire pas dramatique mais frôlant l'horreur sur un soucis digestif.
Il te racontera ça mieux que moi au prochain sommet entre des CLAC et des BAF !!

Dernière modification par Richardu63 (13-11-2015 22:10:20)

Hors ligne

#17 15-11-2015 13:06:31

denq
Membre
Inscription : 30-05-2007
Messages : 1 538
Site Web

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

Sympathique sortie racontée de façon très drôle! Merci! smile


Vaut mieux être un peu titane qu'un grand mulet...

Hors ligne

#18 23-11-2015 20:11:02

Seraph'
Randonneur occasionnel et léger.
Lieu : St Maurice La Souterraine
Inscription : 08-02-2011
Messages : 741

Re : [Récit + liste] 1ère du CLAC : Grp du Tour des Monédières (Limousin)

Ch'ui à la bourre!!!
Merci pour le boulot d'édition.

@florancia: Elton a aussi écrit un truc, mais on a rien compris, du coup ça a été effacé.


"MULisez"-vous l'esprit, vous aurez gagné la moitié de votre vie.

"L'essentiel dans la vie n'est pas de faire ce qu'on veut mais de faire ce qu'il faut. Et des fois ça prend plus qu'une vie".

"La moitié du monde rit de l'autre et la sottise gouverne tout. Selon votre point de vue, tout est bon ou tout est absurde. Ce qui passionne l'un, l'autre le méprise. Celui qui juge de toutes choses à l'aune de ses propres opinions est un insupportable idiot." Baltasar Gracián

Hors ligne

Pied de page des forums