Annonce

La nouvelle version du forum est arrivée, merci infiniment à Opitux, Bohwaz et aux beta-testeurs.
Découvrez les nouveautés et faites vos commentaires ici.

#1 02-01-2016 12:48:08

LaCagouille
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 27-08-2015
Messages : 147
Site Web

[Récit + liste] Bardenas Reales - Décembre 2015

Salut à tous!

Petit retour d'expérience sur nos errances au coeur des Bardenas.

Nous avons choisi de nous balader cet hiver dans les Bardenas reales de Navarra afin de nous mettre à l'épreuve autant que de profiter de ces instants. Nous avons besoin d'apprendre à nous connaitre dans des conditions un peu plus précaires que notre canapé, notamment dans le but de préparer notre voyage en Islande l'été prochain.

Nous avons préféré tourner quelques séquences de vidéo plutôt que de prendre des photos. Je vous présente les quelques rares photos que nous avons prises tout de même, mais elles sont peu nombreuses et souvent peu soignées, je m'en excuse par avance... dès que j'en aurais fini avec ce satané montage vidéo je mettrais le lien ici. Le travail en vidéo est bien mieux soigné et le résultat devrait être meilleur.

S'il fallait résumer notre périple en quelques mots je dirais que c'était un peu une virée ratée. Nous avons été confronté à un problème que nous n'avons pas su résoudre et qui nous a contraint à modifier nos plans. Je souhaitais entreprendre un traversée du sud au nord le long de la bordure est du parc, puis une traversée du nord au sud le long de la bordure ouest. Je pensais suivre les bordures parce qu'il est formellement interdit de bivouaquer dans le parc naturel des Bardenas. L'idée était donc de sortir chaque soir pour bivouaquer. L'ennui c'est que nous avons appris sur place que le bivouac est également formellement interdit partout en Aragon (où s'étale la bordure est) et bien probablement en Navarre, même si je n'ai pas l'info de façon sûre.

Cette impossibilité de bivouac doublée des craintes de ma douce nous ont contraint à faire des choix de dernière minute, nous amenant à faire des randos à la journée plutôt qu'une traversée. Ca a été une grande déception pour moi...

Jour1: Arrivée à Tudela en début de soirée, visite de la ville, petit resto. A ce moment-là nos projets restent inchangés, nous campons en bordure du parc à proximité de la route NA125 qui traverse le parc d'est en ouest. Réveil dans le froid et l'humidité, nous avons apprécié le confort de nos nouveaux sdc, 2 Panyams 600 de Cumlus qui nous ont tenu au chaud pendant la nuit. Le ciel est bas...

9954_img_5911_02-01-16.jpg

Nous reprenons la voiture pour nous rendre à l'Ermitage de Sancho Abarca à l'extrémité sud du parc afin de démarrer notre traversée en direction d'El Paso au nord. Cet ermitage situé sur les hauts plateaux de la Bardena Negra nous permettra de passer au dessus de ce brouillard épais et d'apercevoir enfin le soleil.

9954_dscf6812_02-01-16.jpg

De rares sommets émergent de cette mer de nuages:

9954_dscf6807_2_02-01-16.jpg

Ici nous apprendrons ici que les règlementations du bivouac en Aragon sont ce qu'elles sont, et après un moment de colère, nous décidons d'ajourner nos projets et partons "à la journée" visiter la Punta Negra à 8km de là, remisant la question de la nuit à venir à plus tard.

Cette partie ne ressemble pas à ce que j'espérais trouver en venant aux Bardenas. Ici rien ne ressemble au désert que nous présentent les photos ici et là. Le paysage est méditerranéen, façonné par la main de l'homme, nous arpentons une large piste sinuant entre les parcelles cultivées, les fôrets de conifères et les champs d'éoliennes. 16km de déception... je n'ai pas passé la journée à prendre des photos...

9954_dscf6849_02-01-16.jpg

Mais le point positif semble être que nous n'aurons pas de difficultés à trouver de l'eau (ce qui se confirmera tout au long notre séjour. En hiver ce n'est pas la peine de se surcharger en eau dans les Bardenas! Le sol argileux retient les eaux de pluie et l'on trouve un peu partout des mares plus ou moins grandes dans lesquelles les animaux viennent s'abreuver.)

9954_img_5914_2_02-01-16.jpg

Nous sommes tous les deux déçus, nos plans sont bouleversés, de rage on se jettera dans le restaurant le plus proche pour se venger sur les tapas et les bières locales. Revigorés nous décidons que puisque nous ne pouvons bivouaquer nulle part, nous le ferons partout où ça nous chantera et prenons donc la direction de Fustiñana pour laisser la voiture à l'entrée du parc et dormir un peu plus loin.

Jour2: Peña del Fraile/Sancho Abarca

Le réveil nous offre les mêmes conditions que la veille. Il fait froid et humide, le ciel est bas.

9954_dscf6884_2_02-01-16.jpg

Nous reprenons donc notre route sans trop tarder, avec l'intention de rallier finalement le nord du parc, bien qu'il nous faille repasser par la Punta Negra qui nous avait fortement déçu la veille.

Nous suivons donc encore cette piste carrossable dans l'espoir qu'elle cède la place à des sentiers plus "intimistes", avec en point de mire el Peña del Fraile qui domine le secteur.

9954_dscf6889_2_02-01-16.jpg

Le paysage émerge lentement de la brume au fur et à mesure que nous avançons et s'apparente déjà plus à ce que nous attendions.

9954_dscf6898_2_02-01-16.jpg

9954_dscf6901_2_02-01-16.jpg

9954_dscf6927_2_02-01-16.jpg

Au loin, le Peña del Fraile commence à voir le soleil et nous fait de l'oeil. Du coup on se décide à aller voir un peu le paysage depuis là-haut.

9954_dscf6916_2_02-01-16.jpg

Le panorama de là-haut est plutôt sympa bien qu'il n'ait pas suscité un nombre de photos ahurissant...

9954_dscf6964_2_02-01-16.jpg

Nous avons choisi alors de quitter cette piste omniprésente et quelque peu indigeste pour rallier l'ermitage de Sancho Abarca. L'après-midi a été assez belle et les paysages rencontrés plutôt sympa. Malheureusement je n'ai pas de photo à vous montrer sur cette après-midi-là...

Nous nous sommes arrêté en forêt aux abords de l'ermitage peu avant le couché du soleil. Nous avons marché 18km aujourd'hui.

Décidément ces bivouacs hivernaux sont bien longs! Le soleil se couche entre 17h30 et 18h, nous avons faim et sommes fatigués, nous mangeons donc très de bonne heure et nous endormons assez vite. L'ennui c'est que toutes les nuits je me réveille en pleine forme entre 23h et 4h du matin et que le soleil est alors encore bien loin de pointer son nez!

Jour3:

Ce troisième jour nous oblige à repasser par la Punta Negra qui nous avait tant déçu au premier jour. Nous ne nous attardons donc pas le long de ces sentiers...

Alors que nous quittons enfin le plateau pour rejoindre la vallée, nous profitons de croiser un point d'eau pour faire une pause déjeuner et faire sécher nos duvets, nos matelas et le tarp au soleil de midi.

9954_img_5925_02-01-16.jpg

Le reste de la journée sera aussi fade que la matinée. Nous mettons le cap au nord et marchons en ligne droite, le long de la piste qui nous ramène sur la NA125.

9954_img_5926_2_02-01-16.jpg

9954_img_5930_2_02-01-16.jpg

9954_img_5936_2_02-01-16.jpg

Marion craint pour la voiture restée en bordure de route plus au sud. Nous sommes en période de fêtes et nous craignons de ne pas parvenir à rentrer en stop un 24 décembre pour retrouver notre véhicule si nous poursuivons notre route vers El Paso. Je n'ai plus de batteries dans l'appareil photo. J'accepte à contre-coeur de rejoindre Fustiñana dès aujourd'hui.

Nous rejoignons donc la voiture en stop et nous rendons dans l'un des rares bar/resto d'Arguedas, la ville "porte des Bardenas" qui a un petit air dévasté.

Une fois les batteries rechargées nous nous rendons à l'entrée du parc où nous laissons la voiture pour prendre la direction du Castildetierra et planter le tarp à l'abri des regards.

Jour4: Le lendemain nous offrira enfin les paysages arides que l'on avait imaginé. Nous sommes au coeur de la Bardenas Blanca Baja et nous comprenons en la découvrant pourquoi cette dénomination. Ici la végétation se réduit à celle d'une steppe, le reste n'est qu'argile façonnée par les éléments et l'érosion.

9954_dscf7025_2_02-01-16.jpg

9954_dscf7028_2_02-01-16.jpg

9954_dscf7038_2_02-01-16.jpg

9954_dscf7054_2_02-01-16.jpg

9954_dscf7091_2_02-01-16.jpg

Nous avions pensé faire cette boucle en 2 jours. Mais le froid, le brouillard, l'humidité en plus de la nécessité de se cacher pour dormir et la longueur des nuits ont eu raison de nos ardeurs. Nous avons donc avalé les 37km dans la journée, effectuant le tour du polygone de tir, du Castildetierra à la Ralla en passant par el Rallon et la Piskerra pour terminer là notre route, un peu sur les rotules.

Pas de photos des vautours fauves pourtant bien présents sur cette dernière ballade à cause du brouillard persistant qui ne nous a pas lâché...

Si c'était à refaire je pense qu'il vaut mieux venir hors-saison pour pouvoir bivouaquer sans trop se poser de question, mais pas en décembre pour profiter de journées plus belles et plus longues. Cela permettrait notamment d'apercevoir la faune riche et spécifique de ces lieux... sangliers, renards, lièvres, chats sauvages, cervidés, aigle royal, vautour fauve, amphibiens, serpents, scorpions et j'en passe... nous n'avons aperçu que les vautours, les carcasses de moutons et les traces très présentes des sangliers, renards et chats...

Sauf à vouloir faire une traversée j'éviterais les hauts plateaux de la Bardenas Negra qui ne présentent que peu d'intérêt et je me consacrerais plutôt à la Bardenas Blanca qui est vraiment un endroit étrange et dépaysant.

J'ai hâte de vous présenter notre montage vidéo qui sera j'en suis sûr bien plus intéressant que ces quelques photos...

Amicalement, Baptiste.

EDIT: Une petite liste succincte, rien de bien folichon, pour l'essentiel:

1 tarp Siltarp2 de RAB
2 Panyam600 de Cumulus
1 TAR X-therm et 1 TAR Evolite
2 petits réchauds à gaz+popotes pour une cuisine "autonome"
1 dromedary bag 4L

Dernière modification par LaCagouille (02-01-2016 13:03:03)


"Les petites filles obéissantes vont au paradis. Les autres vont où elles veulent." - NC

Hors ligne

#2 02-01-2016 14:33:05

Jobig
Membre
Lieu : Breizh
Inscription : 01-07-2014
Messages : 1 169

Re : [Récit + liste] Bardenas Reales - Décembre 2015

Salut Lacagouille,  smile

C'est ballot pour les bivouacs en Aragon... Les Bardenas Reales : une destination que nous nous réservons pour le printemps prochain !   cool

Merci pour toutes ces infos fort utiles !

Jobig


From each according to their ability, to each according to their needs.

Hors ligne

#3 02-01-2016 20:04:55

LaCagouille
Membre
Lieu : Bordeaux
Inscription : 27-08-2015
Messages : 147
Site Web

Re : [Récit + liste] Bardenas Reales - Décembre 2015

Content que ça puisse te servir! M'est avis qu'au printems il faudrait pas s'attarder trop dans ces canyons en cas d'orage ou de giboulées... je ne sais pas si on peut croiser des crues éclairs par là-bas, mais ça ne m'étonnerait qu'à moitié...

Edit: en tous cas les parties argileuses sont impraticables en cas de pluie. Sauf peut-être à chausser les crampons...  lol

Dernière modification par LaCagouille (02-01-2016 20:06:03)


"Les petites filles obéissantes vont au paradis. Les autres vont où elles veulent." - NC

Hors ligne

#4 21-02-2017 14:54:25

Oeuf
Membre
Inscription : 11-05-2015
Messages : 176

Re : [Récit + liste] Bardenas Reales - Décembre 2015

Salut la cagouille ! Alors ce montage ?  big_smile

J'envisage une expédition en Mars/Avril dans ce coin, je ne savais pas que c'était aussi galère pour dormir . . . et avec mon tarp rouge pétant ça va être chaud !

Merci pour le retour en tout cas !

Hors ligne

Pied de page des forums